Vous êtes ici

Equipe de France féminine - Qualifications Euro 2017

6 sur 6, rendez-vous en République Tchèque

(Crédit : Guillaume Dervaux/FFBB)
À Clermont-Ferrand, Fabrice Canet et Kévin Bosi (FFBB) - 23/11/2016
La France aura réussi un parcours parfait dans ces qualifications à l’Euro 2017, avec 6 victoires en 6 matches. En l’emportant face à la Croatie 84-65 devant près de 4 400 spectateurs à Clermont-Ferrand, les joueuses de Valérie Garnier auront rempli leur contrat et donné une très belle image du basket féminin français. Désormais les yeux sont tournés vers la République Tchèque et l’Euro en juin prochain.

Comme un symbole c’est Endy Miyem qui inscrit les deux premiers points pour la France dans un premier quart plaisant où l’ailière de Schio terminera avec 10 pts à 4/4 aux tirs (meilleur marqueuse de la rencontre avec 17 pts). Contrairement à samedi face aux Pays Bas, les Croates défendent plus dur et il faut de l’application de la part des françaises pour mettre en place les systèmes. Le jeu de relance pratiqué offre des paniers faciles, du jeu rapide souhaité par Valérie Garnier. C’est Céline Dumerc qui entame la rencontre à la place d’Olivia Epoupa. Une alternance qui donne du « pep’s » au jeu tricolore. A la fin du premier quart les Bleues comptent neuf points d’avance : 22-13.

Dans la seconde période, la Croatie propose une défense de zone sur laquelle les joueuses de Valérie Garnier peinent pendant une poignée de minutes avant de se « lâcher ». Diandra Tchatchouang (7 pts dans le QT) participera activement à cette « libération » offensive. En défense les françaises continuent leur travail de sape et creusent l’écart. C’est Aby Gaye qui conclura cette période par un panier intérieur et ainsi donner 21 longueurs d’avance à la France à la pause : 46-25.

Au retour des vestiaires le spectacle est côté France. Les relations de passes entre Marine Johannes et les intérieures tricolores régalent les 4 395 spectateurs de la maison des Sports, tout comme l’engagement et les dribbles d’Olivia Epoupa. Sur cette période, la technicienne tricolore a décidé de donner beaucoup de temps de jeu à Aby Gaye qui engrange de l’expérience. La Croatie décide alors de tout donner dans la bataille afin de réduire l’écart en mettant une pression défensive plus forte. Mais Sarah Michel en pénétration (6 pts dans le quart et 13 au total) et une défense plus resserrée, maintiennent un écart confortable à l’entame du 4e quart : 69-47. (+22)

Le dernier quart sera une formalité pour la France, la Croatie n’y croit plus et la défense des deux équipes baisse d’un cran. L’occasion une nouvelle fois pour Valérie Garnier de faire tourner son effectif. Score final : 84-65.

Cette soirée aura été également marquée par les hommages rendus aux anciennes joueuses du CUC, au Docteur Michel Canque et à Isabelle Yacoubou, récente retraitée internationale. Félicitations au Comité du Puy de Dôme pour cette « clôture » qualificative dans une très belle ambiance à la Maison des Sports de Clermont-Ferrand (4 395 spectateurs).

L’Eurobasket féminin 2017 sera organisé à Prague et à Hradec Kralove, en République Tchèque, du 16 au 25 juin de l'année prochaine. Le tirage au sort de cet Euro se déroulera le 9 décembre. 

France bat Croatie : 84-65

Sarah Michel : "On a été sérieuses en 1ère mi-temps. Après on a géré en 2ème période, même si ça ne va pas faire plaisir à Valérie. On a ensuite fait quelques erreurs défensives et on a manqué de rythme. Mais nous sommes satisfaites de ce 6ème succès"

Diandra Tchatchouang : "Cela fait plaisir de retreouver l'Equipe de France, son ambiance, de reporter le maillot tricolore et de rejouer. Ces deux victoires sont dans la continuité des premières fenêtres FIBA. Ce n'est pas parfait mais on va continuer à travailler. Il y a encore eu un super public ce soir, on se sent pousser des ailes dans cette ambiance"

Valérie Garnier : "Nous sommes satisfaits. C'était l'objectif de terminer avec 6 victoires quand on s'est lancé dans ces qualifications. On a identitfié des manques et des besoins. L'un deux c'est d'être constantes pendant 40 minutes. On l'a été pendant 20 minutes, mais après on s'est laissé emportées par les 20 points d'avance à la pause. On s'est relâché sur la deuxième mi-temps on a perdu 20 balles. Si on veut avoir des ambitions pour l'Euro 2017, il faut travailler et progresser sur l'ensemble de ces points"

close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'