AccorHotels Arena

Coupe de France masculine
Strasbourg en patron
Strasbourg a remporté sa deuxième Coupe de France en quatre ans, s’imposant largement face à Boulazac, 82-62.
Le duel des expertes pour Mondeville
Aujourd'hui à l'AccorHotels Arena, au terme d'un match âprement disputé, l'USO Mondeville a remporté (66-63) sa 5e Coupe de France U17 de l'histoire c...
Toulouse au bout du suspense
Toulouse a fait tomber un habitué des lieux, Kaysersberg, au terme d'une finale palpitante qui n'a trouvé son vainqueur qu'après prolongation (81-73).
La Tronche Meylan au paradis
Les filles du BCTM ont remporté ce vendredi, à l'AccorHotels Arena, le Trophée Coupe de France féminin face à l'AS Aulnoye (64-56). Les partenaires de Camille Cirgue (14pts, 12rbds), qui ont mené au score du début à la fin, ont eu les nerfs solides en fin de partie pour empêcher...
Les partenaires lancent les finales
Pour la deuxième année consécutive, la FFBB a ouvert l'AccorHotels Arena à ses partenaires en préambule des finales de la Coupe de France qui se dérouleront ce vendredi 20 et ce samedi 21 avril d...
"C'était unique et magique"
A 14 jours des finales de la Coupe de France 2018, on se plonge dans les souveni...
Demandez le programme !
Les finales U17, une affaire de spécialistes
Boris Diaw chef de file de la sélection française

Pages

Strasbourg en patron

Corps: 

Personne ne les attendait à pareille fête. Mais le club de Boulazac a su profiter des occasions présentées à lui pour se frayer un chemin jusqu’à Paris malgré son avant-dernière place au classement de la Jeep Elite. Et pendant de longues minutes les joueurs de Claude Bergeaud ont fait souffler un vent de folie sur l’AccorHotels Arena, imprimant un rythme endiablé qui n’était pas sans rappeler celui de décembre dernier ponctué par une victoire 109-102 du BBD sur Strasbourg.

A 16-23 après le premier quart-temps, Vincent Collet trouvait les mots pour remettre son équipe, sur une mauvaise série depuis son élimination en quart de finale de la Champions League FIBA, dans le droit chemin. Les mots et surtout l’impact de Florent Pietrus. A 38 ans, l’intérieur aux 230 sélections en Equipe de France n’a pas son pareil pour changer le rythme d’une rencontre. En durcissant le ton il a totalement fait dérailler l’attaque de Boulazac, qui restera muette pendant près de six longues minutes. Les temps-morts n’y changeront rien et un terrible 24-8 plaçait le BBD dans les cordes.

Une situation qui n’évoluait pas au retour des vestiaires, David Logan écartant le jeu à longue distance avant que Damien Inglis et Louis Labeyrie ne punissent Boulazac près du cercle. La remarquable réussite à trois-points des joueurs de la Dordogne laissait cependant planer le doute quant à l’identité du vainqueur. La variété des options strasbourgeoises, leur impact défensif et l’adresse de Logan s’avéraient cependant décisifs. L’écart final s’avérait assez sévèrement pour un valeureux BBD qui ne boxe cependant pas dans la même catégorie que le vainqueur du jour qui s’adjuge un nouveau trophée, en attendant celui de champion de France qui lui échappe toujours.

Déclarations d'après match

David Logan (MVP de la finale et joueur de Strasbourg) : "C'est un honneur de gagner un titre, quelque soit le titre. Après nos trois défaites, cette victoire nous permet de rester positif et de remobiliser les troupes. On est ravi de cette victoire !"

Vincent Collet (coach de Strasbourg) : "Il faut féliciter Boulazac pour le match qu'il a réalisé. Ils nous ont posé des problèmes, avec un jeu très aggressif et une réussite étonnante (9/14 à 3pts à la fin du 3e QT). On a eu un départ laborieux, avec trop de pertes de balles, mais on a installé un niveau défensif intéressant qui nous a permis d e provoquer des pertes de balle. Notre aggréssivité défensive leur a interdit la raquette. Malgré tout, il a fallu lutté et qu'on soit combattif, et on l'a été."

Arnaud Kerckhof (capitaine de Boulazac) : "C'est dommage, on avait à coeur de jouer un gros match. Le reflet de cette défaite de 20pts nous fait mal, à notre orgueil, car il ne reflète pas la physionomie de la rencontre. On fait ce qu'il faut au 1er QT, puis on se prend un gros écart de 16pts et on subit la pression strasbourgeoise."

Claude Bergeaud (coach Boulazac) : "Ce qu'il nous manque, c'est un jeu intérieur plus performant, tant sur le plan défensif qu'offensif. Offensivement, notre pourcentage intérieur est à 7 sur 30. On a aussi ramassé sur le secteur défensif. On a eu la bonne attitude, mais on dérape dans le 2e QT."


 

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France masculine
Date d’écriture: 
Samedi, 21. Avril 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Strasbourg a remporté sa deuxième Coupe de France en quatre ans, s’imposant largement face à Boulazac, 82-62.
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fcoupedefrancedebasketball%2Fvideos%2F1858377324461387%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

Le duel des expertes pour Mondeville

Corps: 

C’est certainement deux des centres de formation féminin les plus prolifiques de ces dernières années qui se sont retrouvés face-à-face ce matin en finale de la Coupe de France à l’AccorHotels Arena.

Ce duel d’expertes (10 coupes de France U17 cumulées pour les deux clubs) est parti sur les chapeaux de roues, les Mondevillaises ont été les premières à faire le break mais ce maigre avantage n’a pas duré bien longtemps. Les jeunes lyonnaises rendent coup pour coup et le jeu rapide des Normandes trouve pour réponse l’adresse de Clarisse Vergiat (5 points et 4 rebonds).

En marquant deux paniers de suite, Océane Robin (15 points et 11 rebonds) permet à l’USOM de prendre un peu d’air et ainsi de rejoindre les vestiaires avec un petit matelas de 3 petits points (33-30).

Lyon est revenu en grande forme et a infligé un 6 à 0 aux Mondevillaises grâce notamment à un bon jeu de transition conclu par Maroussia Droguet (7 points). La coach de l’USOM Dessislava Anguelova remet alors de l’ordre dans la maison normande mais Lyon continue de trouver les bons espaces à l’image d’Eve Wembanyama (35-38, 23’).

Mondeville ne craque pas pour autant et profite même de petits flottements de son adversaire pour revenir à sa hauteur grâce à un joli panier de la prometteuse Ewl Guennoc (15 matches en LFB cette saison). Le coude à coude se poursuit et tout va se jouer dans le dernier quart-temps (41-39).

Chaque panier est très important, la bataille est rude. Mondeville prend peu à peu le dessus avant de se détacher sur un missile d'Océane Robin (47-42, 32'). La tonique Vaciana Gomis (21 points, 6 rebonds) très active des deux côtés du terrain à l'occasion de créer un écart significatif mais les Lionnes s'accrochent à l'image de la combative Eve Wembanyama (7 points et 7 rebonds). Un trois-points de Marie Pardon (8 points, 5 rebonds, 8 passes et 7 interceptions remet même les deux équipes à égalité (53-53), il reste 4 minutes à jouer. La jeune arrière récidive quelques instants plus tard, les deux équipes ne se lâchent plus. Au jeu des lancer-francs, les joueuses de l'USO Mondeville se montrent les plus solides et un panier opportuniste d'Ewl Guennoc (6 points et 7 rebonds) semble offrir la victoire aux Normandes. Mais un sursaut et surtout un missile de Secchiaroli (9 points) ramène Lyon à un point 63-64 à 10 secondes de la fin. Louise Bussière (9 points et 9 rebonds) ne tremble pas aux lancers et Mondeville remporte son 5e titre dans cette compétition.

Mondeville bat Lyon : 66-63 

Déclarations d'après match :
- Frédéric BERGER (Coach de Lyon) : "On a raté 3-4 moments clés du match ! On avait la capacité de passer plusieurs fois devant, c'est là qu'il aurait fallu être plus incisif. On a plutôt subi dans ces moments là. La Coupe était pour nous un vrai objectif ! On s'est entraîné plusieurs fois cette année dans des grandes salles comme l'Astroballe afin de se préparer à ce type d'environnement".

- Marie PARDON (Joueuse de Lyon) : "On a beaucoup de déception car on a beaucoup travaillé pour cette finale. L'environnement de la salle n'a pas jouer en notre faveur. On a laissé beaucoup de deuxième chance à notre adversaire".

- Vaciana GOMIS (MVP et joueuse de Mondeville) : "On a un peu appréhendé la salle, l'environnement au début du match. On a eu un peu peur de perdre. On a perdu beaucoup de ballons par manque de rigueur et par précipitation. On ne va pas dans un centre de formation qui n'a pas d'histoire, c'est pour ça que j'ai choisi l'USOM".

- Dessislava ANGUELOVA (Coach de Mondeville) : "On mérite la victoire. Je félicite également l'ASVEL. On a perdu beaucoup de ballons à cause de l'enjeux, on est tellement dans l’instant, on ne réfléchit pas trop dans nos transmissions. Océane ROBIN a fait son meilleur match de l'année. Ce groupe là est né pour des matches comme celui-ci ! Le groupe à une grosse force de caractère, elles sont très talentueuses. A Mondeville, le Centre de Formation travaille à côté de l'Equipe première. Cette politque permet de sortir des joueuses de très bon niveaux. On vise à présent le Final Four U17".


 

Catégorie: 
Surtitre: 
Finales de la Coupe de France 2018
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Samedi, 21. Avril 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Aujourd'hui à l'AccorHotels Arena, au terme d'un match âprement disputé, l'USO Mondeville a remporté (66-63) sa 5e Coupe de France U17 de l'histoire ce qui en fait désormais l'équipe la plus titrée juste derrière son adversaire du jour le FC Lyon Asvel féminin (6 titres). Vaciana Gomis (21 points, 6 rebonds) a été élue MVP Pierre Lannier de cette finale.
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fcoupedefrancedebasketball%2Fvideos%2F1858215737810879%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

Toulouse au bout du suspense

Corps: 

Les féminines de La Tronche Meylan avaient fermement mis la main sur la rencontre. Les masculins de Toulouse ont fait de même en jaillissant des starting-blocks pour signer un 12-2 éclair, portés par le virevoltant Pascal Tajan, ingénieur électronicien dans le civil et totalement intenable sur les parquets (14 d’évaluation au premier quart-temps). Les joueurs de Laurent Kleefstra n’ont jamais levé le pied de l’accélérateur pendant dix minutes particulièrement spectaculaires. Un temps dans les cordes, Kaysersberg a laissé passer l’orage, réglé la mire à longue distance et alterné les défenses pour ralentir le rythme effréné imposé par son adversaire. L’absence de Tajan, touché par les fautes, lui facilitait la tâche et Toulouse passait en quelques instants du récital à l’extinction de voix : 31 points au premier quart-temps, 0 lors des six premières minutes du deuxième ! En face la profondeur de banc des Alsaciens, à l’image de l’entrée en jeu de Kevin Walter, pesait sur des débats désormais totalement indécis.

Le momentum avait cependant changé de sens et sur jeu placé l’impact physique des vainqueurs 2016 faisaient des dégâts. Kaysersberg verrouillait enfin son rebond, Laurian Tarris déployait ses longs segments pour ponctuer un 11-2 au retour des vestiaires (48-42). Très mal en point, Toulouse trouvait son salut dans une défense de zone et le scoring de son Américain Olukayode Ajenifuja. De quoi relancer le suspense à l’approche du money-time. Des moments clés où brillaient de nouveau Ajenifuja d’un côté, Willy Berquier de l’autre. Le meneur formé au Mans distribuait le caviar à la louche et signait un tir primé puis une passe décisive lors d’un 6-0 capital à trois minutes du buzzer (68-64). Mais Pascal Tajan surgissait de sa boîte pour aller chercher deux paniers près du cercle puis servir Quentin Hanck pour un shoot avec la planche. Mais à +3, 12 secondes à jouer et deux fautes à donner les Toulousains laissaient Walter décocher une flèche à 6,75 m qui envoyait la finale en prolongation.

Cinq minutes supplémentaires bien gérées par Toulouse et Pascal Tajan. Un an après avoir dû renoncer à une montée en N1 pourtant acquise sur le terrain, le TBC tient une magnifique revanche.

Réactions d'après-match

Pascal Tajan (Toulouse) : "Notre entame a été maitrisée avec beaucoup d'agressivité. Les deux équipes n'ont rien lâché. C'est le premier trophée du club, il a une bonne saveur."

Laurent Kleefstra (entraîneur de Toulouse) : "Il faut avoir la victoire humble. On a mis les bons tirs au bon moment. On est pas passés loin de la rupture au 3è QT. Le mental a fait la différence ce soir."

Laurian Tarris (Kaysersberg) : "Des petits détails on fait la différence. La finale a tenu ses promesses. On ne met pas les bons shoots à la fin avec quelques balles perdues. On s'est battus jusqu'au bout. La prolongation a été plus difficile, on prend un éclat. C'est dur de remonter l'éclat avec la fatigue."

Fabien Drago (entraîneur de Kaysersberg) : "Il y a eu match pendant 45 minutes. Ca se joue à pas grand chose. On a eu des moments forts mais face à Toulouse, c'est difficile. On connaissait les forces de cette équipe. Sur la prolongation, on s'est écroulés. Mais il n'y a pas de regret, Toulouse mérite sa victoire."


Catégorie: 
Surtitre: 
Trophée Coupe de France masculin
Date d’écriture: 
Vendredi, 20. Avril 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Toulouse a fait tomber un habitué des lieux, Kaysersberg, au terme d'une finale palpitante qui n'a trouvé son vainqueur qu'après prolongation (81-73).
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fcoupedefrancedebasketball%2Fvideos%2F1857934034505716%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

La Tronche Meylan au paradis

Corps: 

Coupe de France 2018 - Finale Trophée féminin

Parfaitement lancé par un placement haut et agressif, La Tronche Meylan prend les devants (7-0,2'). Sans solution, Aulnoye est contraint d'attendre que l'orage passe (10-0, 3'). Après cinq minutes compliquées, les Nordistes semblent enfin dans leur finale, du moins en défense, et parviennent à stabiliser l'écart grâce à l'énergie de Cora Duval. Porté par Ana Niksic, le BCTM n'a pas manqué son départ (16-6, 10').

Bien plus réalistes et adroites qu'au premier quart-temps, les Aulnésiennes reviennent rapidement à hauteur (16-13, 12'). Camille Cirgue côté isérois s'illustre pour stopper l'élan de l'ASA. Cora Duval, capitaine modèle, se démène en attaque pour permettre à son équipe de rester au contact (25-21, 16'). Une série de tirs à trois points fait grimper le score des deux équipes qui regagnent les vestiaires sur un écart qui a fondu (33-31).

La pause a calmé les ardeurs des actrices qui enchainent les approximations balle en main. Ca fait évidemment les affaires des banlieusardes grenobloises qui restent devant après un bon passage de Leslie Makosso. La défense serrée du BCTM, et le jeu rapide qui en découle, obligent Mickaël Petipa, le coach d'Aulnoye, à prendre un temps-mort (44-35, 24') puis un deuxième (49-35, 27'). A dix minutes du terme, La Tronche Meylan va devoir tenir pour soulever la coupe (53-43).

Pour s'éviter une fin de match compliquée, les filles de Mickaël Cortay décident de ne pas subir en pressant haut. Une stratégie qui leur offre des opportunités qu'elles ne concrétisent pas au tableau d'affichage. Intenable, Cora Duval sonne la révolte nordiste. La tension devient palpable surtout qu'Aulnoye est toujours en vie (55-50, 35'). Les fautes pleuvent et la finale est en train se jouer sur la ligne de vérité. A ce petit jeu, les joueuses du BCTM ne craquent pas, ou parviennent à récupérer le rebond offensif, et remportent la finale du Trophée Coupe de France 2018.

La Tronche Meylan (NF1) bat Aulnoye (NF1) 64-56

Camille Cirgue (La Tronche Meylan) : "Ce soir on avait une vraie équipe, chacune a apporté avec ses points forts. C'est ce qui fait la différence. Il y a des matches avec et des matches sans. Pour moi ce soir c'était avec. Personnellement ça fait du bien mais ce qui compte c'est la victoire."

Mickaël Cortay (entraîneur La Tronche Meylan) : "Aulnoye nous a mis en grande difficulté, c'est une équipe qui produi tdu bon basket. On a su faire les stops au bon moment. Félicitations aux joueuses, elles ont su se remobiliser quand Aulnoye est revenu. Je suis content pour elles et notamment Camille (Cirgue), Leslie (Makosso) qui a galéré cette saison."

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France 2018
Auteur: 
Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Vendredi, 20. Avril 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Les filles du BCTM ont remporté ce vendredi, à l'AccorHotels Arena, le Trophée Coupe de France féminin face à l'AS Aulnoye (64-56). Les partenaires de Camille Cirgue (14pts, 12rbds), qui ont mené au score du début à la fin, ont eu les nerfs solides en fin de partie pour empêcher le retour des Nordistes.
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fcoupedefrancedebasketball%2Fvideos%2F1857883234510796%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

Les partenaires lancent les finales

Corps: 

Classement du tournoi
1 - O'FAM
2 - Gaz Star
3 - Basket Time
4 - Jordan
5 - Les Flying squirel
6 - SFR
7 - Molteam
8 - Les postiers
9 - Buzzer
10 - FDJ Lucky's

 

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France 2018
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Vendredi, 20. Avril 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Pour la deuxième année consécutive, la FFBB a ouvert l'AccorHotels Arena à ses partenaires en préambule des finales de la Coupe de France qui se dérouleront ce vendredi 20 et ce samedi 21 avril dans la prestigieuse salle parisienne.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/hashtag/GRDF?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#GRDF</a> remercie la <a href="https://twitter.com/ffbasketball?ref_src=twsrc%5Etfw">@ffbasketball</a> pour l’organisation de ce tournoi <a href="https://twitter.com/hashtag/3x3?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#3x3</a> des partenaires au <a href="https://twitter.com/AccorH_Arena?ref_src=twsrc%5Etfw">@AccorH_Arena</a>, et souhaite bonne chance à toutes les équipes de <a href="https://twitter.com/hashtag/basket?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#basket</a> pour les finales de la <a href="https://twitter.com/hashtag/CDFBasket?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#CDFBasket</a> 2018 <a href="https://twitter.com/hashtag/FFBBxGRDF?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FFBBxGRDF</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/Partenariat?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#Partenariat</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/Insertion?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#Insertion</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/RSE?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#RSE</a> <a href="https://t.co/6aZAK7YjRD">pic.twitter.com/6aZAK7YjRD</a></p>&mdash; GRDF (@GRDF) <a href="https://twitter.com/GRDF/status/987304860751155201?ref_src=twsrc%5Etfw">April 20, 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">Merci à <a href="https://twitter.com/ffbasketball?ref_src=twsrc%5Etfw">@ffbasketball</a> et à <a href="https://twitter.com/GroupeLaPoste?ref_src=twsrc%5Etfw">@GroupeLaPoste</a> de nous avoir permis de participer au tournoi des partenaires ! Une belle fête du <a href="https://twitter.com/hashtag/Basket?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#Basket</a> avant la coupe de Vive les arbitres <a href="https://t.co/X6V1k60u5H">pic.twitter.com/X6V1k60u5H</a></p>&mdash; Arnaud Tréguer (@Artreguer) <a href="https://twitter.com/Artreguer/status/987291579944787969?ref_src=twsrc%5Etfw">April 20, 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fcoupedefrancedebasketball%2Fvideos%2F1857731724525947%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe> <blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="en" dir="ltr">Bravo Ando ! Panier ! Equipe GAZSTAR en pleine forme <a href="https://twitter.com/hashtag/GRDF?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#GRDF</a> <a href="https://twitter.com/ffbasketball?ref_src=twsrc%5Etfw">@ffbasketball</a> <a href="https://twitter.com/AccorH_Arena?ref_src=twsrc%5Etfw">@AccorH_Arena</a> <a href="https://t.co/bNhB7M6fD6">pic.twitter.com/bNhB7M6fD6</a></p>&mdash; Murielle Chuniaud (@Murielleparis1) <a href="https://twitter.com/Murielleparis1/status/987265614539640832?ref_src=twsrc%5Etfw">April 20, 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">Je ne savais pas qu’en plus d’être youtubeur <a href="https://twitter.com/IvanBede?ref_src=twsrc%5Etfw">@IvanBede</a> tu te faisais battre par <a href="https://twitter.com/GRDF?ref_src=twsrc%5Etfw">@GRDF</a> <a href="https://twitter.com/SFR_Sport?ref_src=twsrc%5Etfw">@SFR_Sport</a> <a href="https://t.co/VuFylfI3MF">pic.twitter.com/VuFylfI3MF</a></p>&mdash; Philippine B (@PhilippineBT) <a href="https://twitter.com/PhilippineBT/status/987268739207921664?ref_src=twsrc%5Etfw">April 20, 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">En ouverture de la <a href="https://twitter.com/hashtag/CDFBasket?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#CDFBasket</a>, la <a href="https://twitter.com/hashtag/FFBB?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FFBB</a> organise le tournoi <a href="https://twitter.com/hashtag/3x3?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#3x3</a> des partenaires, le responsable marketing de la fédération, Alexandre Rumigajloff nous explique l&#39;objectif de ce tournoi. <a href="https://t.co/FWNXxX1i55">pic.twitter.com/FWNXxX1i55</a></p>&mdash; FFBB (@ffbasketball) <a href="https://twitter.com/ffbasketball/status/987267973424537601?ref_src=twsrc%5Etfw">April 20, 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">Avant la finale de la Coupe de France de <a href="https://twitter.com/hashtag/Basket?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#Basket</a> ce samedi à l’<a href="https://twitter.com/AccorH_Arena?ref_src=twsrc%5Etfw">@AccorH_Arena</a>, la <a href="https://twitter.com/ffbasketball?ref_src=twsrc%5Etfw">@ffbasketball</a> réunit tous ses partenaires pour un tournoi amical et <a href="https://twitter.com/hashtag/GRDF?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#GRDF</a> a répondu présent avec la Team <a href="https://twitter.com/hashtag/Gazstar?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#Gazstar</a> ! <a href="https://twitter.com/hashtag/FFBBxGRDF?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FFBBxGRDF</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/CDFBasket?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#CDFBasket</a> <a href="https://t.co/qekl3dfrFz">pic.twitter.com/qekl3dfrFz</a></p>&mdash; GRDF (@GRDF) <a href="https://twitter.com/GRDF/status/987260271046660096?ref_src=twsrc%5Etfw">April 20, 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fcoupedefrancedebasketball%2Fvideos%2F1857714637860989%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe> <iframe src="https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fmedia%2Fset%2F%3Fset%3Da.1857706701195116.1073741853.1486874561611667%26type%3D3&width=500" width="500" height="597" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allow="encrypted-media"></iframe> <blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">Mon terrain de jeu privé ce matin ! <a href="https://twitter.com/hashtag/TournoiDesPartenaires?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#TournoiDesPartenaires</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/Basket?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#Basket</a> <a href="https://twitter.com/ffbasketball?ref_src=twsrc%5Etfw">@ffbasketball</a> <a href="https://twitter.com/AccorH_Arena?ref_src=twsrc%5Etfw">@AccorH_Arena</a> <a href="https://twitter.com/RMCsport?ref_src=twsrc%5Etfw">@RMCsport</a> <a href="https://twitter.com/SFR_Sport?ref_src=twsrc%5Etfw">@SFR_Sport</a> <a href="https://twitter.com/BasketTimeRMC?ref_src=twsrc%5Etfw">@BasketTimeRMC</a> <a href="https://t.co/sgRvZeGb0q">pic.twitter.com/sgRvZeGb0q</a></p>&mdash; Cyril Méjane (@CyrilMejane) <a href="https://twitter.com/CyrilMejane/status/987255681882443776?ref_src=twsrc%5Etfw">April 20, 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

"C'était unique et magique"

Corps: 

Pour vivre de nouvelles grandes émotions, rendez-vous le samedi 21 avril à l'AccorHotels Arena.

Infos et réservations sur : billetterie.ffbb.com

Catégorie: 
Surtitre: 
Finales de la Coupe de France
Auteur: 
Julien Guérineau
Date d’écriture: 
Vendredi, 6. Avril 2018
Vignette: 
Chapeau: 
A 14 jours des finales de la Coupe de France 2018, on se plonge dans les souvenirs de ceux qui ont marqué cet événement. En 2016, Lahaou Konaté a remporté le Trophée Robert Busnel avec Le Mans, il revient pour nous sur ce moment "unique et magique".

Demandez le programme !

Corps: 

Les quatres dernières équipes qualifiées, Toulouse et Kaysersberg pour les garçons et La Tronche Meylan et Aulnoye pour les filles participeront aux finales du Trophée le vendredi 20 avril.

Le programme des Finales Coupe de France 2018 :

Vendredi 20 avril 2018
18h00 : Finale Trophée féminin
BC La Tronche Meylan – Aulnoye AS

20h30 : Finale Trophée masculin
Toulouse BC - Kaysersberg Ammerschwihr BCA

Samedi 21 avril 2018
11h30 : Finale U17 féminines
USO Mondeville - Lyon ASVEL Féminin

14h00 : Finale U17 masculins
JL Bourg - Nantes Basket Hermine

16h30* : Finale Pros féminines (Trophée Joé Jaunay)
Flammes Carolo BA (LFB) - Tango Bourges Basket (LFB)

19h00* : Finale Pros masculins (Trophée Robert Busnel)
Strasbourg IG (Jeep Elite) – Boulazac BD (Jeep Elite)

*Sous réserve de modifications liées à la diffusion TV

Réservez vos places en cliquant ici

Suivez la Coupe de France sur les Réseaux Sociaux avec #CDFBasket et retrouvez toute l’actualité sur la page Facebook Coupe de France de BasketBall

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France 2018
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Lundi, 2. Avril 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Suite aux plateaux des Trophées Coupe de France qui se sont déroulés ce week-end, on connait désormais toutes les équipes qualifiées pour les finales de la Coupe de France 2018 qui se dérouleront le vendredi 20 et le samedi 21 avril à l’AccorHotels Arena à Pars. 6 finales et de nombreuses animations rythmeront ces 2 jours de show.

Les finales U17, une affaire de spécialistes

Corps: 

Une fois n’est pas coutume, la formation française sera à l’honneur car les finales U17 seront exclusivement composées de centres de formation de clubs professionnels.

Cette année, au terme des deux plateaux masculins qui se sont déroulés à Cholet (49) et Yzeure (03), deux équipes ont obtenu leurs précieux sésames pour l’Accord Hôtel Arena le 21 Avril prochain. Cette finale verra s’opposer l’Est contre l’Ouest avec une rencontre entre la JL Bourg et l’Hermine de Nantes. Si les deux équipes ont réalisé un parcours bien maîtrisé jusqu’ici, ils ont su réaliser de belles performances en demi-finales face à deux grands autres centres de formation, Strasbourg et Nanterre.

Du côté féminin, ce sont également deux belles formations qui s’affronteront sur le parquet de l’Accord Hôtel Arena avec la présence de Mondeville opposée à l’ASVEL Féminin. Les jeunes auront donc à cœur d’aller soulever le trophée. Mondeville a profité de son plateau à Monts (37) pour dominer très largement Villeneuve d’Ascq dans un match à sens unique 96-30 en quart de finale puis gagner son ticket en finale face à son rival historique, Bourges, en s’imposant 82 à71. L’ASVEL féminin, de son côté, a disposé de Montpellier en quarts de finale puis de Basket Landes en demi-finale 75-69.

Affiches Finales Coupe de FranceLe programme des Finales Coupe de France 2018 :
Vendredi 20 avril 2018
18h00 : Finale Trophée féminin
20h30 : Finale Trophée masculin

Samedi 21 avril 2018
11h30 : Finale U17 féminines
USO Mondeville – Lyon ASVEL féminin

14h00 : Finale U17 masculins
JL Bourg – Hermine Nantes

16h30 : Finale Pros féminines* (Trophée Joé Jaunay)
Tango Bourges Basket – FCBA Charleville-Mézières

19h00 : Finale Pros masculins* (Trophée Robert Busnel)
 

*Sous réserve de modifications liées à la diffusion TV

Réservez vos places en cliquant ici

Suivez toute l'actualité de la Coupe de France sur Facebook

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France 2018
Auteur: 
Gabin Vallet
Date d’écriture: 
Lundi, 26. Février 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Les quarts et demi-finales de la Coupe de France U17 Masculins et Féminins se sont déroulés ce week-end. Ce sont bien encore une fois les centres de formation qui ont fait parler la poudre avec une finale féminine qui opposera deux habitués de la Coupe de France, Mondeville (4 fois vainqueur) et le Lyon ASVEL féminin (6 fois vainqueur). Chez les garçons Bourg (finaliste en 2015) et Nantes (finaliste en 2007) se sont donnés rendez-vous le samedi 21 avril à l'AccorHotels Arena.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/hashtag/Formation?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#Formation</a> Le Centre de formation se qualifie pour la finale de <a href="https://twitter.com/hashtag/CDFBasket?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#CDFBasket</a> ! Les <a href="https://twitter.com/hashtag/U17F?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#U17F</a> s&#39;imposent 75 à 69 face à <a href="https://twitter.com/BasketLandes?ref_src=twsrc%5Etfw">@BasketLandes</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/TeamASVEL?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#TeamASVEL</a> <a href="https://t.co/wZKtS4ecFZ">pic.twitter.com/wZKtS4ecFZ</a></p>&mdash; Lyon ASVEL Féminin (@ASVEL_Feminin) <a href="https://twitter.com/ASVEL_Feminin/status/967802119062474753?ref_src=twsrc%5Etfw">February 25, 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">Direction l&#39;Accor Hôtel Arena de Paris-Bercy pour nos jeunes prodiges du <a href="https://twitter.com/NantesBasket44?ref_src=twsrc%5Etfw">@NantesBasket44</a> coachés par <a href="https://twitter.com/pacchinno?ref_src=twsrc%5Etfw">@pacchinno</a>, suite à leur victoire face à Nanterre en 1/2 Finale de la <a href="https://twitter.com/hashtag/CoupedeFrance?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#CoupedeFrance</a> ! <br>Bravo les gas ! <a href="https://t.co/Q0SVh3X5lL">pic.twitter.com/Q0SVh3X5lL</a></p>&mdash; Nantes Basket (@NantesBasket44) <a href="https://twitter.com/NantesBasket44/status/968058980550565888?ref_src=twsrc%5Etfw">February 26, 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">DIRECTION L&#39;ACCORD HÔTEL ARENA POUR LES U17 !!!!<br><br> Les années passent et se ressemblent puisque tous les ans les joueurs de Pierre Murtin nous fondent d’une performance de choix ! <br><br> <a href="https://t.co/c6jx7hwxDw">https://t.co/c6jx7hwxDw</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/GetRedy?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#GetRedy</a> <a href="https://t.co/Vh34FQS4VI">pic.twitter.com/Vh34FQS4VI</a></p>&mdash; JL Bourg Basket (@JLBourgBasket) <a href="https://twitter.com/JLBourgBasket/status/968079169736163330?ref_src=twsrc%5Etfw">February 26, 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Boris Diaw chef de file de la sélection française

Corps: 

Sans contestation, Boris Diaw sera la tête d’affiche du All Star Game 2017. Sa dernière (et unique) apparition à ce grand rendez-vous remonte à 2001 au Colisée de Chalon, où il s’est offert le titre de meilleur dunker. Alors que « Captain Babac » fait son grand retour, il sera accompagné de huit autres représentants du Team France Basket.

Pour compléter le cinq de départ de la sélection française, on retrouvera notamment le prometteur Elie Okobo (Pau-Lacq-Orthez), Paul Lacombe (Monaco), William Howard (Limoges), et Louis Labeyrie (Strasbourg). Ils seront suivi par l’expérimenté Alain Koffi (Pau-Lacq-Orthez), qui fera sa cinquième apparition au All Star Game, du géant Youssoupha Fall (Le Mans), ainsi que des joueurs de l’ASVEL Charles Kahudi et Amine Noua, grand espoir tricolore. Une équipe complète, solide, et expérimentée qui sera coachée par l’entraineur du MSB Eric Bartéchéky, assisté de Laurent Pluvy (Roanne).

Du côté de la sélection étrangère, le spectacle sera à l’ordre du jour, avec les présences de l’incontournable D.J Stephens, meilleur dunker du championnat, des shooters John Roberson (Lyon-Villeurbanne) et David Logan (Strasbourg), et des virevoltants Zack Wright (Strasbourg) et Gerald Robinson (Monaco). Zvezdan Mitrovic (Monaco) et Germain Castano (Orléans, Pro B) assureront les postes d'entraîneurs.

A noter qu’Axel Julien, autre membre du Team France, participera au SFR Sport Skills Challenge, pour lequel il défiera le double tenant du titre Benjamin Sene (Gravelines-Dunkerque), Martin Hermanssonn (Châlons-Reims), et Jerel Blassingame (Antibes).

Pour le concours du Peak 3Points Shoot-Out, le combat s’annonce féroce entre le tenant du titre Heiko Schaffartzik (Nanterre), John Roberson (Lyon-Villeurbanne), Jonathan Rousselle (Cholet), et David Logan (Strasbourg). Enfin, D.J Stephens tentera de détrôner Jeremy Nzeulie (Chalon-sur-Saône) au NBA2K18 Dunk Contest.

Les listes des sélections du All Star Game :

Les 12 All Star Français

Cinq de départ : Elie Okobo (Pau-Lacq-Orthez), Paul Lacombe (Monaco), William Howard (Limoges, Choix du public), Boris Diaw (Levallois), Louis Labeyrie (Strasbourg).

Benjamin Sene (Gravelines-Dunkerque), Jeremy Nzeulie (Chalon-sur-Saône), Charles Kahudi (Lyon-Villeurbanne), Amara Sy (Monaco), Alain Koffi (Pau-Lacq-Orthez), Amine Noua (Lyon-Villeurbanne), Youssoupha Fall (Le Mans).

Entraineurs : Eric Bartecheky (Le Mans) et Laurent Pluvy (Roanne, Pro B)


Les 12 All star étrangers

Cinq de depart : John Roberson (Lyon-Villeurbanne), Gerald Robinson (Monaco), David Logan (Strasbourg), Tim Blue (Antibes), Zachery Peacock (Bourg-en-Bresse).

Zack Wright (Strasbourg), Kenny Hayes (Limoges, Choix du public), Klemen Prepelic (Levallois), Trae Golden (Le Portel), Raymond Cowels (Hyères-Toulon), D.J. Stephens (Le Mans), Miro Bilan (Strasbourg),

Entraineurs : Zvezdan Mitrovic (Monaco) et Germain Castano (Orléans, Pro B)

Catégorie: 
Surtitre: 
All Star Game LNB
Auteur: 
Paul Sauzey
Date d’écriture: 
Mardi, 5. Décembre 2017
Vignette: 
Chapeau: 
La liste des joueurs sélectionnés pour le 32e All Star Game LNB, qui se jouera le 29 décembre à l’AccorHotels Arena, a été dévoilée. Pour cet évènement majeur des fêtes de fin d’année, Boris Diaw et huit membres du Team France basket ont été retenus pour le match et Axel Julien participera au concours des meneurs.

La Coupe dévoile son affiche

Corps: 

Du basket de haut niveau, du show, des animations inédites vous attendent à l’occasion des finales de la Coupe de France qui se dérouleront les vendredi 20 et samedi 21 avril prochains à l’AccorHotels Arena - Paris.

Pour leur 21ème édition à Paris, les finales de la Coupe de France se dérouleront sur le même format que la saison dernière. Le basket amateur sera à l’honneur le vendredi avec les finales des Trophées masculin et féminin. Place ensuite le samedi aux catégories jeunes (U17) et professionnelles.

 

Programme des Finales de la Coupe de France 2018* :

VENDREDI 20 AVRIL

SAMEDI 21 AVRIL

18h00 : Finale Trophée Féminin

20h30 : Finale Trophée Masculin

11h30 : Finale U17 Masculines

14h00 : Finale U17 Féminines

16h30 : Finale Pros Féminines*

19h00 : Finale Pros Masculins*

*Sous réserve de modification liées à la diffusion TV

            

La billetterie de ce grand rendez-vous du basket ouvrira le mercredi 6 décembre à 10h00

Vendredi 20 avril

Samedi 21 avril

Tarif Clubs*

Tarif Grand Public

 

CATEGORIE OR

 

70 €

Tarif Unique

10€

CATEGORIE 1

35 €

45 €

CATEGORIE 2

30 €

35 €

CATEGORIE 3

20 €

25 €

CATEGORIE 4

 

15 €

*Offre valable à partir de 10 places achetées

Retrouvez toute l'actualité de la Coupe de France sur Facebook

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France 2018
Date d’écriture: 
Vendredi, 1. Décembre 2017
Vignette: 
Chapeau: 
En attendant l'ouverture de la billetterie le mercredi 6 décembre prochain à 10h00, la Fédération Française de BasketBall a dévoilé l'affiche des finales de la Coupe de France.

Pages

S'abonner à RSS - AccorHotels Arena
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'