Alexis Ajinça

Français de NBA
Parker et les Spurs à l'expérience
Cette nuit face à Phoenix, les Spurs ont pu compter sur toute l'expérience de Tony Parker pour dompter les Phoenix Suns (107-92). Une nouvelle fois titularisé, Alexis Ajinça et les New Orleans Pe...
Alexis Ajinça dans le 5
Pour le quatrième match de suite, Alexis Ajinça a débuté dans le 5 de départ des New Orleans Pelicans. Cette nuit, l'intérieur a contribué au succès (120-119) de son équi...
Fournier brille mais le Magic perd
Cette nuit, Evan Fournier a été trop esseulée, le Magic s'est incliné face aux Milwaukee Bucks (94-106). Alexis Ajinça a peu joué lors de la défaite des New Orleans Pelic...
Lauvergne brille mais OKC s'incline
Seul français sur les parquet cette nuit, Joffrey Lauvergne s'est illustré en réalisant un match plutôt complet mais son équipe s'est inclinée face aux Lakers 109-111.
11 tricolores sur la ligne de départ
La saison NBA 2016-2017 débute ce soir, alors que tous les regards sont tournés vers Golden State et sa nouvelle star Kevin Durant, onze joueurs français sont cette année sur la ligne de départ. Tour...
Nouveau record pour les Spurs de Parker et Diaw
Cette nuit, Utah a poussé Golden State en prolongation (103-96), pendant que les...
Ajinça en mode offensif
Découvrez le calendrier de l'Avent des Bleus
Les Bleus ont la cote

Pages

Parker et les Spurs à l'expérience

Corps: 

Qu'on se le dise, Tony Parker est de retour. Le meneur de jeu français vient d'enchainer un troisième match de suite à 11 points et plus. Face à Phoenix cette nuit, Tony Parker s'est montré efficace cumulant 11 points, 1 passe, 1 rebond et 1 interception en 26 minutes. Son influence sur le jeu a été importante au point de terminer la partie avec le meilleur "+/-" de son équipe : +20.

Autre français qui semble retrouver des couleurs, Alexis Ajinça n'a certe pas pesé en attaque (2 points) mais a fait le boulot au rebond (8 rebonds), le tout en seulement 19 minutes. Dans le 5 de départ pour le cinquième fois de la saison, le pivot tricolore a contribué cette nuit au succès des Pelicans face aux Pacers (102-95). Le coach d'Indiana n'a pas utilisé Kevin Seraphin lors de cette rencontre.

Les New-York Knicks se sont inclinés (90-103) face aux Golden State Warriors. Dans ce match, Joakim Noah a tiré son épingle du jeu avec 6 points et 10 rebonds en 15 minutes. 

Surtitre: 
Français de NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Vendredi, 16. Décembre 2016
Vignette: 
Chapeau: 
Cette nuit face à Phoenix, les Spurs ont pu compter sur toute l'expérience de Tony Parker pour dompter les Phoenix Suns (107-92). Une nouvelle fois titularisé, Alexis Ajinça et les New Orleans Pelicans se sont également imposés 102 à 95 face aux Pacers.

Alexis Ajinça dans le 5

Corps: 

Si il n'a joué que 12 minutes, Alexis Ajinça a été un des acteurs du retour des Pelicans sur les Suns. Le pivot français s'est montré très efficace en inscrivant 7 points et en captant 5 rebonds. Victoire sur le fil 120-119. 

Face aux Lakers, Joakim Noah a été une nouvelle fois discret mais s'est montré polyvalant (4 points, 3 rebonds, 4 passes en 20 minutes). Les Knicks l'ont emporté 118-112.

Le Thunder s'est imposé à domicile face à Boston (99-96), Joffrey Lauvergne s'est montré maladroit (7 points, 3/13 aux tirs) mais très actif dans la raquette (8 rebonds).

En 5 minutes, Timothé Luwawu-Cabarrot n'a pas perdu son temps (5 points à 100%), Philadelphie s'impose 97 à 79 face à Detroit.

Surtitre: 
Français de NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Lundi, 12. Décembre 2016
Vignette: 
Chapeau: 
Pour le quatrième match de suite, Alexis Ajinça a débuté dans le 5 de départ des New Orleans Pelicans. Cette nuit, l'intérieur a contribué au succès (120-119) de son équipe face à Phoenix.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="en" dir="ltr">Great team win tonight <a href="https://twitter.com/hashtag/Pelicans?src=hash">#Pelicans</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/TeamAjin%C3%A7a?src=hash">#TeamAjinça</a> <a href="https://t.co/9scgSZRqUe">https://t.co/9scgSZRqUe</a></p>&mdash; Alexis Ajinça (@AjincaAlexis42) <a href="https://twitter.com/AjincaAlexis42/status/808233762760888320">12 décembre 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Fournier brille mais le Magic perd

Corps: 
Cette Evan Fournier a inscrit 27 points, sa deuxième meilleure performance offensive de la saison. L'arrière français a ajouté six rebonds et sept passes décisives. Mais cela n'a pas suffi pour le Magic, battu par les Bucks (106-94).
 
Les Pelicans ont subi le réveil de Dallas, défaite 91-81. Alexis Ajinça a peu joué, en 3 minutes il a capté deux rebonds.
 
Philadelphie a tenu la dragée haute au champion en titre, Cleveland. Timothé Luwawu-Cabarrot n'a pas participé à cette courte défaite (112-108).
 
Après deux sortie probante, Kevin Seraphin, blessé au genou, n'a pas pris part à la superbe victoire d'Indiana face aux Clippers (91-70).
Surtitre: 
Français de NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Lundi, 28. Novembre 2016
Vignette: 
Chapeau: 
Cette nuit, Evan Fournier a été trop esseulée, le Magic s'est incliné face aux Milwaukee Bucks (94-106). Alexis Ajinça a peu joué lors de la défaite des New Orleans Pelicans face aux Dallas Mavericks (91-81).
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FNBAFrance%2Fvideos%2F10154111113566167%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe> <iframe src="https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FBasketUSA%2Fposts%2F10155566920069251&width=500" width="500" height="500" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true"></iframe>

Lauvergne brille mais OKC s'incline

Corps: 

En 23 minutes, Joffrey Lauvergne n'a pas perdu son temps cette nuit. L'intérieur français du Thunder a cumulé 12 points à 5 sur 9 aux tirs, dont 2 sur 4 à trois-points, 7 rebonds, 1 passe, 1 interception et 1 contre.

AUtre français concerné par les matches de la nuit, Alexis Ajinça n'est pas entré en jeu lors de la victoire des Pelicans face à Atlanta 112-94.

Surtitre: 
Français de NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Mercredi, 23. Novembre 2016
Vignette: 
Chapeau: 
Seul français sur les parquet cette nuit, Joffrey Lauvergne s'est illustré en réalisant un match plutôt complet mais son équipe s'est inclinée face aux Lakers 109-111.
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FNBAFrance%2Fvideos%2F10154099390741167%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

11 tricolores sur la ligne de départ

Corps: 
Alexis Ajinça (La Nouvelle-Orléans)
A 28 ans, le pivot veut s'imposer dans le cinq majeur des Pélicans, son équipe depuis décembre 2013. Il est en concurrence avec Omer Asik pour le rôle de partenaire privilégié de la star Anthony Davis. Durant l'intersaison, Ajinça (14,6 minutes et 6 points en moyenne par match en 2014-15), a travaillé avec un entraîneur d'athlétisme : "Je cours mieux, en gaspillant moins d'énergie", a-t-il assuré.
 
Nicolas Batum (Charlotte)
"Batman" est très attendu depuis qu'il est devenu cet été le sportif français le mieux payé de l'histoire. Charlotte lui a offert un mirobolant contrat de 120 millions de dollars sur cinq ans après une très prometteuse saison 2015-16, sa première en Caroline du Nord. Après les départs de Jeremy Lin, Al Jefferson et Courtney Lee, les supporters des Hornets sont inquiets, mais Batum, qui disputera à 27 ans sa neuvième saison en NBA, est confiant : "Les gens disent qu'on a perdu en qualité, (mais) on s'est renforcé et on est même meilleur", a-t-il insisté après les arrivées de Marco Belinelli et Roy Hibbert.
 
Boris Diaw (Utah)
Après cinq saisons et un titre NBA à San Antonio, Diaw va découvrir à 34 ans sa cinquième franchise NBA. L'ancien lieutenant de Tony Parker a été recruté pour faire bénéficier une jeune équipe d'Utah et notamment son compatriote Rudy Gobert de son expérience : "Boris a un impact sur le rendement de Rudy, il le calme", s'est félicité Quin Snyder, l'entraîneur du Jazz.
 
Evan Fournier (Orlando)
Les dirigeants d'Orlando,  n'ont aucune réserve sur l'arrière à qui ils ont offert un contrat de 85 millions de dollars sur cinq ans. "On a investi beaucoup sur lui, parce que c'est tout simplement un sacré joueur", a expliqué Frank Vogel, le nouvel entraîneur du Magic. "Je me sens plus fort encore que la saison dernière", a prévenu Fournier, meilleur marqueur français en NBA la saison passée (15,4 pts en moyenne par match).
 
Rudy Gobert (Utah)
Le pivot du Jazz veut enfin, à 24 ans et après trois saisons NBA, découvrir les play-offs. Celui qui est considéré comme l'un des meilleurs défenseurs de NBA a fait forte impression lors des matches de préparation avec son rendement offensif qui a bondi à 14 points en moyenne par match, contre 9,1 la saison dernière. Sa réussite aux lancers francs a grimpé à 76,3%, contre 58% depuis ses débuts en NBA : "Je me sens en confiance, c'est aussi simple que cela", a-t-il déclaré alors qu'il pourrait signer, d'ici la fin du mois, un nouveau contrat avec le Jazz qu'on annonce sans précédent pour un joueur français.
 
Joffrey Lauvergne (Oklahoma City)
Après 18 mois largement frustrants à Denver, Lauvergne a peut-être trouvé l'équipe qui va lui permettre de s'imposer en NBA. Le pivot a été recruté pour muscler le jeu d'Oklahoma City, orphelin de sa star Kevin Durant parti à Golden State. "C'est un joueur très, très physique, très adroit aussi, il va pouvoir encore s'améliorer", a apprécié Billy Donovan, son entraîneur qui, dès sa première saison à "OKC", avait conduit le Thunder en finale de la conférence Ouest.
 
Timothé Luwawu (Philadelphie)
Seul "rookie" français de la saison, drafté en juin, l'ailier âgé de 21 ans a débarqué dans une franchise qui enchaîne les saisons catastrophiques, mais il pourrait s'offrir du temps de jeu et gagner rapidement en expérience.
 
Ian Mahinmi (Washington)
Devenu titulaire indiscutable la saison dernière à Indiana, Mahinmi a rejoint Washington, mais il lui faudra patienter pour faire ses débuts officiels sous son nouveau maillot. Le pivot, qui a fini la saison 2015-16 avec des moyennes de 9,1 points et 7,2 rebonds par match, s'est blessé au genou gauche et sera indisponible au moins un mois.
 
Joakim Noah (New York Knicks)
Après sept saisons à Chicago, dont une dernière tronquée par une blessure à une épaule, le pivot franco-américain a réalisé un rêve en rejoignant New York, la ville où il a grandi, et les Knicks, l'équipe qui l'a fait rêver enfant. Il a rapidement impressionné Carmelo Anthony, la star des Knicks, avec son énergie et sa rage de vaincre : "C'est un animal en cage : quand il est sur le terrain, le match est différent", a apprécié "Melo".
 
Tony Parker (San Antonio)
A 34 ans, l'emblématique meneur des Spurs est confronté à un sacré défi alors que son temps de jeu et ses statistiques ont nettement reculé en 2015-16 : il va devoir faire oublier Tim Duncan, parti à la retraite à 40 ans après 19 saisons en NBA. "On ne peut pas remplacer un joueur comme +Timmy+", a-t-il prévenu, tout en se présentant comme le grand frère d'une équipe rajeunie.
 
Kevin Séraphin (Indiana)
Convoité par Barcelone cet été, Séraphin a décidé de rester en NBA : après Washington (2010-15) et les New York Knicks (2015-16), le pivot guyanais a rejoint Indiana où il doit faire oublier son compatriote Ian Mahinmi, parti à Washington.
 
Damien Inglis (New York), Axel Toupane (Denver) et Livio Jean-Charles (San Antonio) ont été "coupés" par leur équipe respective à l'issue de la préparation.
Surtitre: 
Français de NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin avec AFP
Date d’écriture: 
Mardi, 25. Octobre 2016
Vignette: 
Chapeau: 
La saison NBA 2016-2017 débute ce soir, alors que tous les regards sont tournés vers Golden State et sa nouvelle star Kevin Durant, onze joueurs français sont cette année sur la ligne de départ. Tour d'horizon de leurs attentes personnelles et collectives
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FNicBatum88%2Fvideos%2F10154847253881842%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

Nouveau record pour les Spurs de Parker et Diaw

Corps: 
Utah, grâce aux 11 points et 18 rebonds du Français Rudy Gobert, a fait trembler les champions en titre. Les Warriors, jamais vraiment dans le rythme, ont arraché la prolongation grâce à un tir primé de Klay Thompson à quinze secondes de la sirène. En prolongation, ils ont trouvé un second souffle et pris le dessus sur le Jazz (103-96). "Notre équipe est jeune, ils aiment jouer, ils aiment se battre jusqu'au bout", a plaisanté Steve Kerr à la fin du match. Mais la débauche d'énergie de son équipe en cette fin de saison régulière pourrait lui coûter cher lors des play-offs. Cette victoire rapporche un peu plus Golden State du record des Chicago Bulls qui, en 1995-96, ont réalisé la meilleure saison régulière de l'histoire (72 v-10 d). Il leur faut gagner cinq de leurs sept derniers matchs (5 à domicile, 2 à l'extérieur) pour effacer les Bulls de Michael Jordan, avec notamment deux duels contre les San Antonio Spurs au programme.
 
A l'inverse ce résultat est synonyme de mauvaise opération pour le Jazz en vue d'une éventuelle qualification pour les playoffs dans la conférence Ouest.  Le Jazz a vu revenir Dallas, vainqueur des Knicks (91-89), à sa hauteur avec un bilan de 37 victoires et 38 défaites, comme Houston du reste.
 
Comme son grand rival Golden State, San Antonio réalise une saison 2015-16 exceptionnelle. Les Spurs, vainqueurs de La Nouvelle-Orléans 100 à 92, ont signé leur 38e victoire de suite à domicile cette saison, du jamais-vu en NBA. Les Spurs ont donc amélioré un autre record des Chicago Bulls de Michael Jordan qui, en 1995-96, avaient remporté 37 matchs de suite dans leur salle. La franchise texane, 2e de la conférence Ouest derrière le champion en titre Golden State, a égalé un autre record avec cette 63e victoire, celui de la meilleure saison régulière de son histoire.
 
Alors qu'il leur reste encore sept matchs de saison régulière à disputer, les Spurs 2015-16 affichent déjà le même bilan que leurs devanciers de 2005-06 qui avaient remporté 63 victoires et concédé 19 défaites. L'emblématique "Big Three" portait déjà en 2005-06 le maillot des Spurs: laissés au repos lors des deux précédents matchs de leur équipe, Tim Duncan (8 pts, 9 rbds), Tony Parker (4 pts, 6 passes) et surtout Manu Ginobili (20 pts) ont fait un retour remarqué contre les Pélicans. Kawhi Leonard, de retour lui-aussi après avoir reçu un coup à une cuisse, a marqué 16 points et capté six rebonds.
 
Chez les Pelicans, Alexis Ajinça s'est imposé comme le leader offensif de son équipe (18 pts). Il a frôlé le double-double avec 9 rebonds en 32 minutes.
 
Dans les autres matches de la nuit, les Denver Nuggets se sont inclinés 109-105 face aux Grizzlies. Les Français ont été peu utilisé, Joffrey Lauvergne 12 points (5/7 aux tirs), 3 rebonds, 1 interception en 16 minutes et Axel Toupane 0 point (0/1 aux tirs) en 13 minutes. 
 
Lors de la défaite de New York à Dallas (91-89), le pivot français Kevin Séraphin a marqué 6 points (3/5 aux tirs), capté 1 rebond et délivré une passe 1 passe en 13 minutes.
 
 
Surtitre: 
Français de NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Jeudi, 31. Mars 2016
Vignette: 
Chapeau: 
Cette nuit, Utah a poussé Golden State en prolongation (103-96), pendant que les San Antonio Spurs établissaient un nouveau record NBA en enregistrant leur 38e succès consécutif à domicile face aux Pelicans d'Alexis Ajinça (100-92).
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/nLaUHyIOIbg" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Ajinça en mode offensif

Corps: 

En 36 minutes passés sur le parquet, Alexis Ajinça a fait étalage de tout son talent en inscrivant 22 points (10/20 aux tirs) et en captant 9 rebonds. Malgré la débuache d'énergie du pivot français les Pelicans se sont inclinés 84-92 sur le parquet d'Indiana. Ian Mahinmi s'est lui montré plutôt discret avec 3 points, 2 passes et 3 rebonds en 29 minutes.

Rudy Gobert traverse une mauvaise passe. Cette nuit face à Oklahoma City, il a souffert cumulant seulement quatre points, six rebonds et un contre en 16 minutes. Le Jazz, battu 113-91, a désormais le même bilan que Houston (35v-37 d), son rival direct pour la 8e et dernière place qualificative pour les play-offs.

Enfin, Kevin Séraphin a modestement participé au succès des Knicks face à Chicago (106-94). Le pivot français s'est fendu de 2 points et 3 rebonds en 9 minutes.

 

Surtitre: 
Français de NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Vendredi, 25. Mars 2016
Vignette: 
Chapeau: 
Intronisé cette nuit dans le 5 de départ en l'absence d'Anthony Davis, Alexis Ajinça a su saisir sa chance face à Indiana, mais les Pacers sont restés maîtres chez eux
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/qGB9uq6Pl9E" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Découvrez le calendrier de l'Avent des Bleus

Corps: 

Chaque jour,  les joueurs de l'Equipe de France vous adresserons un message pour les fêtes de fin d'année et vous réserverons une surprise et vous permettrons peut-être de remporter l'un des 7 ballons Molten EuroBasket 2015 dédicacés mis en jeu jusqu'à Noël.

Aujourd'hui, 1er décembre, Alexis Ajinça et Antoine Diot vous ouvrent leur cadeau "souvenirs"

Pour voir les prochains épisodes, rendez-vous sur les réseaux sociaux : 

Facebook : Page officielle de l'Equipe de France

Twitter : @FRABasketball, le compte officiel de l'Equipe de France

 

Surtitre: 
Fêtes de fin d'année
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Mardi, 1. Décembre 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Tout au long de mois de décembre et jusqu'à Noël, la FFBB et l'Equipe de France vous invitent à découvrir le calendrier de l'Avent des Bleus.
Social_posts: 
<div id="fb-root"></div><script>(function(d, s, id) { var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0]; if (d.getElementById(id)) return; js = d.createElement(s); js.id = id; js.src = "//connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js#xfbml=1&version=v2.3"; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);}(document, 'script', 'facebook-jssdk'));</script><div class="fb-video" data-allowfullscreen="1" data-href="https://www.facebook.com/equipedefrancedebasketball/videos/1021286167931519/"><div class="fb-xfbml-parse-ignore"><blockquote cite="https://www.facebook.com/equipedefrancedebasketball/videos/1021286167931519/"><a href="https://www.facebook.com/equipedefrancedebasketball/videos/1021286167931519/">Calendrier de l&#039;Avent - Jour 1</a><p>Aujourd&#039;hui, nous ouvrons notre calendrier de l&#039;Avent avec Antoine Diot et Alexis Ajinça</p>Posté par <a href="https://www.facebook.com/equipedefrancedebasketball/">Equipe de France de Basketball - page officielle</a> sur lundi 30 novembre 2015</blockquote></div></div>
Calendrier de l'Avent - Jour 1

Aujourd'hui, nous ouvrons notre calendrier de l'Avent avec Antoine Diot et Alexis Ajinça

Posté par Equipe de France de Basketball - page officielle sur lundi 30 novembre 2015

Les Bleus ont la cote

Corps: 

Quelques semaines après la fin de la saison de Pro A et le succès de Limoges en finale contre Strasbourg, le marché des transferts bat son plein. Sacré champion de France avec le CSP, Mickaël Gélabale (123 sélections) va découvrir un nouveau club : Le Mans Sarthe Basket. L'ailier des Bleues retrouvera Erman Kunter au MSB, coach avec lequel il avait remporté en 2010 son premier titre de champion de France. "Pour compenser le départ d’un joueur aussi important et impactant que Charles (Kahudi), on ne pouvait pas trouver meilleur que Mike, son aîné en équipe de France" confie le coach turc.

 

Après six saisons passées dans la Sarthe, Charles Kahudi  (62 sélections) quitte donc le Mans pour rejoindre l'ASVEL. L'ailier français retrouve de son côté J.D. Jackson, l'ancien entraîneur mancen, arrivé à l'Astroballe en décembre dernier.

 

Ajinça fait son nid aux Pelicans
Arrivé en fin de contrat à la Nouvelle Orléans en fin de saison, Alexis Ajinça (28 sélections) n'aura pas attendu longtemps avant d'en signer un nouveau. Doublure de la star Anthony Davis, le natif de Saint-Etienne a prolongé son bail chez les Pelicans de quatre saisons. À 27 ans, l'intérieur français a signé sa meilleure saison Outre-Atlantique avec 6,5 points et 4,6 rebonds en moyenne.

Surtitre: 
Equipe de France masculine
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Lundi, 6. Juillet 2015
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
À deux semaines du début de la préparation de l'Equipe de France masculine, plusieurs joueurs tricolores changent d'horizons et rejoignent un nouveau club.
crédit: 
(Crédit : Bellenger/IS/FFBB)
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="en" dir="ltr">I&#39;m very excited to say that I will be a Pelican for 4 more years! I&#39;m so happy to be back home.. Let&#39;s win a championship! <a href="https://twitter.com/hashtag/TakeFlight?src=hash">#TakeFlight</a></p>&mdash; Alexis Ajinça (@AjincaAlexis42) <a href="https://twitter.com/AjincaAlexis42/status/616306078981206016">July 1, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Ajinça nouveau parrain de "La Mie Câline Basket Go"

Corps: 
Alexis Ajinça, joueur des New Orleans Pelicans (NBA) et émergent membre de l’équipe de France succède à ses coéquipiers, Nando De Colo, Nicolas Batum et Boris Diaw qui avaient également parrainé l’aventure « La Mie Câline Basket GO ». Pour cette 18ème édition d’une compétition devenue, au fil des ans, le plus grand tournoi de basket amateur, ce sont plus de 850 joueurs qui auront le privilège de vivre un moment fort. Ils partageront leur passion avec un professionnel, conscient de l’importance de la formation des jeunes pour l’avenir du basket français.
  
Alexis Ajinça ajoute : « Je suis ravi de pouvoir m’engager dans l’aventure « La Mie Câline Basket GO » auprès de la jeunesse avec laquelle je pourrai partager ma passion pour le basket. Cette compétition leur permettra de vivre un moment collectif mémorable avec comme maître mot la convivialité. Je me réjouis, par avance, d’être présent dans les tribunes et de rencontrer ces jeunes champions venus se disputer ce qui est devenu la véritable Coupe de France des U15. »  
 
Une fête unique du Basket
Avec 850 jeunes basketteurs venus de toute la France, 300 bénévoles, 11 clubs vendéens partenaires, 200 matches et un parrain de prestige, le tournoi sera avant tout un moment de partage unique autour d’une passion commune. Ces deux jours de phases finales de « La Mie Câline Basket GO » seront placés sous le signe de la convivialité et de la festivité. Différentes animations sont également au programme afin de célébrer la fin du tournoi. La 18ème édition de « La Mie Câline Basket GO » sera une nouvelle occasion de réunir la jeunesse du basket autour d’un événement qui sera, à n’en pas douter, une nouvelle réussite.
 
Plus d'infos et le programme des finales à découvrir sur www.lamiecalinebasketgo.com
 
Catégorie: 
Surtitre: 
Partenaire
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Jeudi, 4. Juin 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Alexis Ajinça est le nouveau parrain des phases finales de la 18ème édition du tournoi « La Mie Câline Basket GO ». Le pivot international tricolore sera présent aux côtés des meilleures équipes U15 à Challans et Saint-Jean-de-Monts le samedi 13 et dimanche 14 juin.

Pages

S'abonner à RSS - Alexis Ajinça
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'