Boris Diaw

Team France Basket
Boris Diaw intègre le staff
La Fédération Française de BasketBall est heureuse d’annoncer l’intégration de l’ancien capitaine de l’Équipe de France, Boris Diaw, au sein du staff des Bleus.
Boris Diaw à la Une
16 années passées sous le maillot de l’Équipe de France. 247 sélections. 5 médailles internationales. Une influence tout aussi grande sur le parquet qu’en dehors. C’est une lé...
L'épisode 4 est en ligne !
Avant de jouer le deuxième tour des qualifications, les Bleus se sont retrouvés pour un tournoi exceptionnel à Paris, réunissant les deux Equipes de France. Un regroupement ma...
Retour en vidéo sur une carrière d'exception
Retour en vidéo sur la carrière d'exception de Boris Diaw, capitaine emblématique des Bleus.
Merci Capitaine
Capitaine emblématique de l’Équipe de France, Boris Diaw (2,03m, 36 ans) a annoncé sa retraite ce jeudi 6 septembre sur ses réseaux sociaux. Champion d’Europe 2013 avec les Bleus, Diaw a porté le mail...
Boris Diaw intègre la Marine
Le capitaine de l’équipe de France de basket-ball , Boris Diaw, vient d'int...
Quand tes parents viennent te voir jouer...
"C'est quelque chose de géant"
Le jury s'est réuni

Pages

Les Spurs et Diaw finissent fort

Corps: 
Les champions en titre ont toujours mené au score grâce notamment aux 25 points, dont dix en quatrième période, et 10 rebonds de Kawhi Leonard et aux 17 points, 6 passes, 1 rebond et 1 interception de Tony Parker. Lors de cette vitoire, Boris Diaw avec 10 points, 7 rebonds, 2 passes.
 
Si San Antonio, 6e, peut aborder les play-offs avec confiance, Memphis a du mal à boucler la saison régulière: les Grizzlies ont concédé une troisième défaite de suite et ont rétrogradé à la 3e place de la conférence Ouest à la faveur de la victoire de Houston à Washington (99-91). 
 
38,7, le pourcentage de réussite de Washington face à Houston, symbole de la fin de saison régulière difficile des Wizards. Contre les Houston Rockets, vainqueurs 99 à 91 à Washington, ils ont concédé leur cinquième défaite en six matches et n'atteindront pas le chiffre symbolique des 50 victoires (41 v-33 d), leur objectif de début de saison. Les Wizards sont 5e et doivent encore patienter pour décrocher leur place pour les play-offs. Dans ce match, Kevin Seraphin a été peu utilisé (3 points en 8 minutes).
 
Dans les autres matches de la soirée, Indiana s'est imposé face à Dallas (99-104). Ian Mahinmi a signé une belle ligne de stats : 3 points, 4 rebonds, 1 passe, 2 interceptions et 1 contre
 
Autre beau succès, celui des Pelicans contre les Wolves (88-110). 10 points, 8 rebonds, 3 passes, 3 contres et 2 interceptions pour Alexis Ajinça
 
Surtitre: 
Français de NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin avec AFP
Date d’écriture: 
Lundi, 30. Mars 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Les San Antonio Spurs finissent la saison régulière pied au plancher comme l'ont constaté cette nuit les Memphis Grizzlies dominés 103 à 89. Les Spurs ont signé au terme d'une rencontre à sens unique leur 13e victoire en seize matches, la 47e de la saison.
crédit: 
Presse Sports
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" lang="fr"><p>Une bonne victoire encore ce soir. Importante contre une très belle équipe à l&#39;ouest et pour la préparation aux playoffs. Bonne nuit à vous</p>&mdash; Boris Diaw (@theborisdiaw) <a href="https://twitter.com/theborisdiaw/status/582358806824353793">30 Mars 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Les Spurs ont de l'orgueil

Corps: 
La semaine des Spurs a été agitée: ils se sont inclinés mardi sur le terrain de la pire franchise de NBA et peut-être l'une des pires équipes de l'histoire des Knicks. Leur entraîneur Gregg Popovich avait alors évoqué "une prestation pitoyable" de ses joueurs à moins d'un mois du début des play-offs.
 
La défaite au Madison Square Garden et les piques de "Pop" ont en tous cas réveillé les champions en titre qui viennent d'enchaîner trois victoires de suite, dont une dernière très convaincante dans la salle des Hawks qui survolent la conférence Est.
 
A l'approche des play-offs, Kawhi Leonard retrouve le niveau qui lui avait permis d'être élu meilleur joueur de la finale 2014: contre les Hawks, il a marqué 20 points, pris 10 rebonds et fait 7 passes décisives.
 
Tiago Splitter a ajouté 23 points et le banc, élément-clef du sacre 2014, a été précieux avec les 17 points, dont 15 en 4e période, de Boris Diaw et les 13 de Marco Belinelli.
 
"Nous avons réussi un très bon match contre une très bonne équipe", s'est félicité Tony Parker qui a connu une journée mitigée (8 pts, 50% au tir), ce qui n'a pas eu de répercussion pour son équipe.
 
Les Spurs ont été impeccables aussi en défense, puisqu'ils ont gêné Atlanta, qui a termine avec 47,5% de réussite au tir.
 
Avec cette 44e victoire, les Spurs sont repassés à la 6e place de la conférence Ouest.
 
La Nouvelle-Orléans s'est éloigné des playoffs malgré le retour d'Anthony Davis, forfait pour les deux précédents matches à cause d'une cheville douloureuse."Brow" a marqué 26 points et pris 12 rebonds, mais les Pélicans se sont inclinés face aux Clippers 107-100 malgré un Ajinça en mode double-double et ont maintenant trois victoires de retard sur OKC.
 
Dans les autres rencontres de la nuit, les autres français ont été plus discrets. Lors de la défaite des Wizards à Sacramento (86-109), Kevin Seraphin a joué 21 minutes pour 6 points, 4 rebonds, 3 contres et 1 interception.
 
Denver s'est imposé à Orlando (119-100). 2 points, 4 rebonds, 2 passes, 1 interception et 1 contre en 9 minutes pour Joffrey Lauvergne. Evan Fournier n'a pas joué.
Surtitre: 
Français de NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin avec AFP
Date d’écriture: 
Lundi, 23. Mars 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Cinq jours après une improbable défaite à New York (104-100), les San Antonio Spurs ont dominé cette nuit les Atlanta Hawks, leaders de la conférence Est, dans leur salle (114-95). Un succès rasurant avaec un Boris Diaw une nouvelle fois convaincant.
crédit: 
Presse Sports
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p>ICYMI: After owning the 4Q, Boris spent some time chatting with Bill &amp; Sean. WATCH » <a href="http://t.co/0evis7MkgV">http://t.co/0evis7MkgV</a> <a href="http://t.co/cAiA8IXbeW">pic.twitter.com/cAiA8IXbeW</a></p>&mdash; San Antonio Spurs (@spurs) <a href="https://twitter.com/spurs/status/579786211163766784">March 22, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Parker ne peut éviter le faux-pas des Spurs

Corps: 
Les Spurs, pourtant dans leur meilleure configuration à l'exception de Manu Ginobili, touché à une cheville, ont compté jusqu'à treize points d'avance dans le 3e quart-temps.
 
Mais ils ont laissé les Knicks, la plus mauvaise équipe du Championnat, privée depuis mi-février de leur joueur-vedette Carmelo Anthony, revenir dans la rencontre et les dépasser même à six minutes de la sirène.
 
En prolongation, les champions en titre ont touché le fond avec un seul panier marqué, par Tony Parker, leur meilleur réalisateur avec 21 points.  Le meneur des Spurs a ajouté 6 rebonds et 6 passes pendant que Boris Diaw cumulait 8 points, 2 rebonds et 2 passes.
 
"Notre prestation a été pathétique, nous n'avons pas respecté le basket, nous n'avons pas respecté notre adversaire j'espère que les joueurs ont honte", a déclaré Gregg Popovich, qui, comme on pouvait l'attendre, n'a pas été tendre avec ses Spurs, battus par les Knicks en prolongation (104-100). Les Spurs sont arrivés à New York en ayant remporté sept de leurs huit derniers matches, mais trahi pour leur manque d'efficacité au tir (38,3%) et par des mauvaises passes, ils ont concédé leur 25e défaite de la saison pour 41 victoires à la 7e place de la conférence Ouest.
 
Maigre consolation lors de cette triste soirée pour les Spurs, avec ses huit rebonds captés contre les Knicks, Tim Duncan a dépassé Kevin Garnett à la 8e place du classement des meilleurs rebondeurs de l'histoire de la NBA. L'intérieur comptabilise un total de 14.519 rebonds en carrière.
 
Malgré un Anthony Davis moins adroit (33,3 %) qu'à son habitude (55%), New Orleans a battu Milwaukee (85-84). Alexis Ajinça a marqué 3 points et pris 6 rebonds en 17 minutes dans cette partie.
Surtitre: 
Français de NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin avec AFP
Date d’écriture: 
Mercredi, 18. Mars 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Les San Antonio Spurs qui semblaient arriver en forme au bon moment, à un mois des play-offs, sont tombés de haut dans la salle des New York Knicks en s'inclinant 104 à 100 en prolongation. Tony Parker avec 21 points était trop seul.
crédit: 
Presse Sports

Parker, le retour du boss

Corps: 

Sous les yeux du DTN de la FFBB, Patrick Beesley, la rencontre entre Chicago et San Antonio a tenu toutes ses promesses. A domicile les texans se sont imposés 116-105, grâce notamment à un très bon Tony Parker (32 points, 4 rebonds, 2 passes, 2 interceptions en 30 minutes. Boris Diaw a été beaucoup plus discret (2 points et 1 rebond en 6'), pendant que Joakim Noah tentait de sauver les Bulls avec ses 4 points, 11 rebonds, 9 passes et 2 contres en 29 minutes.

Même si Rudy Gobert a été moins en réussite que ces derniers jours, Utah a battu cette nuit les Brooklyn Nets. Si le pivot tricolore n'a marqué que 4 points, il y a ajouté 11 rebonds, 5 passes et 2 contres en 36 minutes passées sur le parquet.

 

Surtitre: 
Français de NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Lundi, 9. Mars 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Cette nuit face à Chicago, Tony Parker a pour la première fois de la saison franchi la barre des 30 points marqués. Dans son sillage les Spurs se sont imposés 116-105

Patrick Beesley à la rencontre des frenchies de NBA

Corps: 

Le DTN assistera également mercredi au match San Antonio - Portland, l'occasion pour lui de rencontrer l'ailier des Blazers, Nicolas Batum et bien entendu les Tricolores de la franchise texane, Boris Diaw et Tony Parker.

Surtitre: 
Tournée aux Etats-Unis
Date d’écriture: 
Lundi, 23. Février 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Actuellement aux Etats-Unis pour sa traditionnelle tournée NBA, le Directeur Technique National, Patrick Beesley a rencontré l'homme en forme du moment Rudy Gobert et assistera ce soir au match San Antonio Spurs / Utah Jazz.
crédit: 
Photo archive - Bellenger/IS/FFBB

Bons débuts de Lauvergne à Denver

Corps: 
Nicolas Batum (Portland) : 17 points (7/13 aux tirs), 10 rebonds, 5 passes, 1 contre en 36 minutes (défaite 92-98 face à Memphis)
Boris Diaw (San Antonio) : 11 points (5/7 aux tirs), 5 rebonds, 1 passe en 21 minutes (défaite 99-110 face à Golden State)
Joffrey Lauvergne (Denver) : 8 points (3/6 aux tirs), 3 rebonds, 2 contres en 18 minutes (défaite 94-119)
Alexis Ajinça (New Orleans) : 8 points (3/4 aux tirs), 3 rebonds en 11 minutes (victoire 105-91 face à Miami)
Kevin Seraphin (Washington) : 4 points (2/6 aux tirs), 2 rebonds, 2 passes, 1 contre en 15 minutes (défaite 89-106 face à Detroit)
Ian Mahinmi (Indiana) : 4 points (2/6 aux tirs), 8 rebonds, 1 passe, 1 interception en 24 minutes (victoire 104-98 contre Golden State)
Rudy Gobert (Utah) : 4 points (2/3 aux tirs), 7 rebonds, 2 passes, 5 contres en 24 minutes (victoire 92-76 face à Portland)
Joakim Noah (Chicago) : 3 points (1/5 aux tirs), 12 rebonds, 8 passes, 1 interception, 1 contre en 36 minutes (victoire 112-107 face à Phoenix)
Tony Parker (San Antonio) : 2 points (0/4 aux tirs), 1 rebond, 6 passes, 2 interceptions en 21 minutes (défaite 99-110 face à Golden State)
Evan Fournier (Orlando) : 0 point (0/2 aux tirs), 3 passes en 14 minutes (victoire 103-98 face à Philadelphie)
Damien Inglis (Milwaukee) : n'a pas joué face (défaite 86-97 face à Atlanta)
 
 
Surtitre: 
Français de NBA
Date d’écriture: 
Lundi, 23. Février 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Cette nuit Joffrey Lauvergne a fait ses débuts en NBA avec les Denver Nuggets. Malgré la défaite (94-119) face à Oklahoma City, l'intérieur français s'est montré convaincant et peut être satisfait de sa prestation. A noter également les bons matches de Nicolas Batum et Boris Diaw.

Reprise difficile pour les Spurs

Corps: 

La coupure du All Star Game n'est pas toujours bénéfique. Si d'un point de vue collectif, les Spurs ont perdu cette nuit. Ce match révèle de nombreuses satisfactions pour le Champion en titre. A Los Angeles, les Texans ont vendu chèrement leur peau. L'axe Duncan-Parker a fonctionné à plein régime, Tim Duncan treminant même meilleur marqueur de la rencontre avec 30 unités auxquels il a ajouté 11 rebonds. Tony Parker n'a pas été inactif bien au contraire avec 21 points et 13 passes en 35 minutes. Mais cela n'a pas suffi pour contrer les Clippers bien emmenés par le trio Paul-Crawford-Jordan.

Pour sa part Boris Diaw s'est montré plus discret avec 3 points, 3 rebonds et 1 passe en 16 minutes.

Surtitre: 
Français de NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Vendredi, 20. Février 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Après une semaine de break en raison du All Star Game, les San Antonio Spurs se sont inclinés cette nuit face aux LA Clippers malgré un Tony Parker très offensif (21 points et 13 passes).
crédit: 
Presse Sports

Duel de frenchies, les Spurs s'imposent face à Orlando

Corps: 

Malgré la victoire de son équipe 114 à 109 à Detroit, la soirée de Ian Mahinmi a été gâchée en se faisant une entorse à la cheville droite après seulement 4 minutes de jeu (1 point, 0/1 aux tirs, 2 rebonds). Washington et Kevin Séraphin (2 points, 5 rebonds en 18 minutes) se sont inclinés à Atlanta 96 à 105.

Comme Séraphin, Ajinça (6 points, 3 rebonds en 9 minutes) n'a pas permis à son équipe, New Orleans Pelicans de s'imposer face à Oklahoma City (91-102) emmené par un Russell Westbrook déchainé (45 points, 18/31 aux shoots, 6 rebonds et 6 passes).

Monstreux au rebond (19 dont 6 offensifs), Joakim Noah s'est en revanche montré très maladroit en attaque (1 point à 0/8 aux tirs) et les Bulls se sont inclinés 90 à 101 face à Houston.

Face à l'un des meilleurs pivots de NBA, Marc Gasol, Rudy Gobert n'a pas démérité (8 points, 6 rebonds, 2 interceptions et 2 contres en 25 minutes) mais n'a pas pu empêcher la défaite du Jazz face aux Grizzlies 100-90.

A San Antonio, les Spurs ont pu compter sur un Tim Duncun bien inspiré pour dominé le Magic d'Orlando emmené par le duo Vucevic-Harris. Trois français ont participé à cette rencontre et les trois ont débuté dans le 5 de départ. Evan Fournier a profité de son temps de jeu pour montrer toute sa polyvalence (10 points, 6 passes et 2 rebonds en 32') pour le Magic alors que côté Spurs, Parker s'est montré complet en cumulant 15 points et 3 passes en 30 minutes, tandis que Boris Diaw s'est montré plus discret avec seulement 4 points, 3 passes et 2 rebonds en 19 minutes.

Ce match a été l'occasion pour les trois joueurs français de se retrouver et de se "chambrer" sur les réseaux sociaux, extrait :

 

 

 

 

Surtitre: 
Français de NBA
Poids: 
1000
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Jeudi, 5. Février 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Cette nuit, Evan Fournier et le Orlando Magic a rendu visite aux San Antonio Spurs de Tony Parker et Boris Diaw. Les Texans se sont imposés 110 à 103.
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB

Diaw s'engage pour le basket féminin au Sénégal

Corps: 
Diaw sera impliqué dans le projet par le biais de sa fondation Babac'ards qui travaillera en collaboration avec le SEED Project, une structure fondée en 2002 qui a recours aux valeurs du sport pour éduquer et développer la jeunesse sénégalaise.
 
"Cela m'a toujours tenu à coeur d'aider dans un sens ou dans un autre le Sénégal, il fallait juste trouver le projet le plus adéquat", a-t-il expliqué lors d'une conférence téléphonique.
 
"On avait commencé à faire des stages de basket avec la SEED Academy (l'un des programmes du SEED Project, ndlr). Ce qui ressort c'est le sérieux, j'ai vu des jeunes de 10 ans à la SEED Academy qui sont maintenant en NBA, c'est la référence en termes de garçons au Sénégal", a rappelé le capitaine de l'équipe de France médaillée de bronze de la Coupe du monde 2014.
 
L'un des "diplômés" de la SEED Academy est Gorgui Dieng, le pivot des Minnesota Timberwolves, à 25 ans l'une des révélations de la saison NBA avec des moyennes de 10 points et 8,7 rebonds par match.
 
"On va commencer par une première équipe de filles, entre dix et douze joueuses, cela sera de plus en plus important", a précisé Diaw, qui n'a pas donné le coût de cette opération, précisant toutefois que "les joueuses retenues n'auront rien à payer à la fois pour le basket et pour leur scolarité".
 
Pour sélectionner cette première promotion, les responsables du projet considéreront "leur niveau en basket, leur potentiel aussi": "On veut qu'elles puissent intégrer des équipes universitaires aux Etats-unis ou des clubs professionnels, avoir une carrière dans le basket, en Europe aussi", a résumé Diaw.
 

"Des stages auront également lieux aux Etats-Unis mais aussi en France grâce à un partenariat entre la FFBB et la Fédération Sénégalaise afin de permettre une transfert de connaissance avec les éducateurs et ainsi créer des passerelles."

 

 

Surtitre: 
Français de NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin avec AFP
Date d’écriture: 
Vendredi, 30. Janvier 2015
Vignette: 
Chapeau: 
L'international français des San Antonio Spurs Boris Diaw va participer à la construction d'une structure de développement du basket-ball féminin au Sénégal, le pays de son père.
crédit: 
Tony Voisin/FFBB

Parker réélu meilleur joueur européen, Diaw troisième

Corps: 

Tony Parker, meneur tricolore des San Antonio Spurs (NBA) : « Cette distinction me rend vraiment heureux. Elle récompense la superbe saison que nous avons connue avec les Spurs et qui s'est terminée sur la conquête du titre de champion NBA. Etre capable de rebondir de cette façon après la terrible défaite de 2013 en finale contre Miami est fantastique et le basket que nous avons pratiqué a frôlé la perfection. Je suis le joueur de l'année FIBA Europe pour la deuxième année consécutive. C'est un grand honneur d'affronter des joueurs comme Nowitzki, Gasol et ceux évoluant en Euroleague. Je remercie sincèrement tous ceux qui ont voté pour moi. Je suis très fier de recevoir ce trophée. »

Jean-Pierre Siutat, président de la FFBB : « Je suis particulièrement heureux que les performances de Tony Parker et Boris Diaw, aussi bien dans leur club qu’en Equipe de France, aient été récompensées. Avec la distinction de ces deux grands joueurs, dont l’attachement à l’équipe nationale n’est plus à démontrer, c’est tout le basket français qui est mis à l’honneur. C’est un moment d’autant plus fort qu’il s’inscrit dans la perspective d’une année capitale pour notre sport avec l’organisation de l’EuroBasket 2015 en France en septembre prochain. »

Patrick Beesley, Directeur Technique National : « Tony Parker prouve année après année que c’est un des meilleurs joueurs du monde et je suis très content que le talent de Boris Diaw éclate au grand jour à l’issue d’une saison absolument exceptionnelle. Ce qui me réjouit encore plus, c’est de penser au chemin parcouru par ces deux joueurs depuis leurs jeunes années passées ensemble au Centre Fédéral jusqu’aux sommets du basket international. Ce sont les meilleurs exemples de la qualité de la formation mise en place par la Fédération, et de merveilleux ambassadeurs pour le basket français. »

Tony Parker

Age : 32 ans
Poste : Meneur
Club : San Antonio Spurs (NBA)
Titre 2014 : Champion NBA
Récompense individuelle 2014 : All Star NBA et meilleur joueur européen FIBA Europe

Boris Diaw :
Age :
32 ans
Poste : Intérieur
Club : San Antonio Spurs (NBA)
Titre 2014 : Champion NBA et médaille de bronze à la Coupe du Monde FIBA
Récompense individuelle 2014 : troisième meilleur joueur européen FIBA Europe

Voir le classement complet.

Surtitre: 
Equipe de France masculine
Auteur: 
Guillaume Karli (FFBB)
Date d’écriture: 
Mercredi, 28. Janvier 2015
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
La FIBA Europe a dévoilé ce mercredi 28 janvier le résultat de l’élection du meilleur joueur européen de l’année 2014 et pour la première fois deux joueurs français montent sur le podium. Après le vote des fans et d’un collège d’experts, Tony Parker (Champion NBA 2014) obtient son deuxième titre consécutif de meilleur joueur européen, Boris Diaw quant à lui (Champion NBA et médaille de bronze à la Coupe du Monde 2014), monte sur la troisième marche. Milos Teodosic (vice-champion du Monde 2014 avec la Serbie) complète le podium en prenant la deuxième place.
crédit: 
Press Sport/hahn - Bellenger/IS/FFBB

Pages

S'abonner à RSS - Boris Diaw
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'