Charles Kahudi

Finales LNB
L'ASVEL de Kahudi et Parker sacrée
Après avoir été mené 2-0 dans cette série, Villeurbanne a réussi l'exploit d'inverser la tendance pour conquérir un dix-huitième titre de champion de France aux dépens de Strasbourg (80-77),...
Kahudi, tout feu tout flamme
Charles Kahudi en mode MVP. Le villeurbannais a signé une prestation de haut vol ce week-end avec l'ASVEL, en terminant avec 38 d'évaluation, permettant aux siens de...
L'ASVEL de Kahudi s'arrête en huitièmes
Villeurbanne a été éliminé mardi en 8e de finale de la Coupe FIBA après sa défaite à Anvers 88 à 78. L'ASVEL avait déjà été battue à l'Astroballe 74 à 67 à l'al...
Les huitièmes rugissants
Limoges, remis en ordre de bataille par son nouvel entraîneur, aborde sans complexe le huitième de finale aller de l'Eurocoupe face aux Espagnols de Gran Canaria, mercredi à Beaublanc, alors que Strasbourg doit digérer la perte de son titre en Leaders Cup pour affronter les Allemands...
Les bleus se distinguent chez Mickey
Aujourd'hui s'est déroulée la première journée de la Disneyland Paris Leaders Cup LNB, plusieurs internationaux tricolores se sont illustrés. Charles Kahudi avec son club de l'Asvel et...
Le monde à l'Anvers pour Kahudi et l'ASVEL
Auteur d'un match plein l'international tricolore, Charles Kahudi n...
Kahudi et l'ASVEL assurent la première place
Kahudi et l'ASVEL brillent en Coupe
L'ASVEL s'est bien reprise

Pages

Kahudi et l'ASVEL gardent la tête

Corps: 
Florent Pietrus (Nancy) : n'a pas joué contre Le Havre (victoire 92-85 a.p.)
 
Mickaël Gélabale (Le Mans) : joue ce soir contre Strasbourg
 
Mouhammadou Jaiteh (Nanterre) : 16 points (7/9 aux tirs), 6 rebonds en 21 minutes (défaite 59-66 face à l'ASVEL)
 
Léo Westermann (Limoges) : 10 points (4/7 aux tirs), 3 rebonds, 3 passes en 22 minutes (victoire 88-67 face à Rouen)
 
Ali Traoré (Limoges) : n'a pas joué face à Rouen (victoire 88-67)
 
Jérémy Leloup (Strasbourg) : joue ce soir contre Le Mans
 
Rodrigue Beaubois (Strasbourg) : joue ce soir contre Le Mans
 
Nobel Boungou-Colo (Limoges) : 11 points (3/8 aux tirs), 4 rebonds, 5 passes en 27 minutes (victoire 88-67 face à Rouen)
 
Charles Kahudi (ASVEL) : 4 points (1/8 aux tirs), 3 rebonds, 1 passe en 22 minutes (victoire 66-59 face à Nanterre)
Surtitre: 
Bleus de LNB
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Lundi, 14. Décembre 2015
Vignette: 
Charles Kahudi
Chapeau: 
En s'imposant hier face à Nanterre, l'ASVEL de Charles Kahudi a conforté sa place de leader de Pro A malgré la bonne prestation de Mam Jaiteh pour les Franciliens.

L'ASVEL de Kahudi seule en tête

Corps: 
Florent Pietrus (Nancy) : 5 points (2/6 aux tirs), 8 rebonds, 2 interceptions en 38 minutes (victoire 58-54 face à Limoges)
 
Mickaël Gélabale (Le Mans) : 17 points (6/9 aux tirs), 5 rebonds, 1 passe en 27 minutes (victoire 76-73 face à Pau)
 
Mouhammadou Jaiteh (Nanterre) : 2 points (1/6 aux tirs), 6 rebonds et 4 passes en 21 minutes (victoire 76-57 face à Rouen)
 
Léo Westermann (Limoges) : 0 point (0/5 aux tirs), 1 rebonds et 5 passes en 25 minutes (défaite 54-58 face à Nancy)
 
Ali Traoré (Limoges) : 18 points (7/13 aux tirs), 10 rebonds en 32 minutes (défaite 54-58 face à Nancy)
 
Jérémy Leloup (Strasbourg) : 14 points (6/9 aux tirs), 2 rebonds, 2 passes en 30 minutes (défaite 63-69 face à Orléans)
 
Rodrigue Beaubois (Strasbourg) : 19 points (8/13 aux tirs), 1 rebond en 24 minutes (défaite 63-69 face à Orléans)
 
Nobel Boungou-Colo (Limoges) : 2 points (1/6 aux tirs), 1 rebond, 1 passe en 24 minutes (défaite 54-58 face à Nancy)
 
Charles Kahudi (ASVEL) : 9 points (3/6 aux tirs), 6 rebonds, 1 passe en 23 minutes (victoire 85-55 contre Le Havre)
Surtitre: 
Les Bleus de LNB
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Lundi, 9. Novembre 2015
Vignette: 
Charles Kahudi
Chapeau: 
Après sa large victoire ce week-end face au STB Le Havre, l'ASVEL est désormais seule en tête du championnat. Auteur d'un panier buzzer à la mi-temps, l'ailier tricolore, Charles Kahudi n'est pas étranger au bon début de saison du club lyonnais.

Charles Kahudi et l'ASVEL, c'est du solide

Corps: 

Six ans après son dernier titre, l'ASVEL peut-elle retrouver les sommets ? Son équipe 2015-16 réalise un très bon départ.
Yakuba Ouattara : la révélation française du début de saison joue à Monaco.
Faut-il s'inquiéter pour Nanterre ? Les réponses de Pascal Donnadieu.

Et aussi :
Une semaine en Pro A : Yakhouba Diawara et Limoges, Michael Thompson et Pau, Damion James et Le Mans, le record de Strasbourg...
Pro B : Laurent Pluvy (Evreux) explique son retour au coaching.
LFB : Nice, départ en fanfare.
N1 : Moïse Diame, l'ingénieur basketteur.
NBA : Gregg Popovich, la légende ; Stephen Curry, la star.
Dossier : à la découverte des chasseurs d'autographe...

L'édition numérique, pour tablettes et smartphones, c'est 1,99 € seulement !
S'abonner à Basket Hebdo
Où trouver Basket Hebdo ?

 

Catégorie: 
Surtitre: 
Basket Hebdo
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 5. Novembre 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Découvrez le dernier numéro de Basket Hebdo.

Kahudi et l'ASVEL dans le bon tempo

Corps: 
Les stats des tricolores :
 
Florent Pietrus (Nancy) : 11 points (3/6 aux tirs), 7 rebonds, 1 interception en 40 minutes (défaite 73-83 face à Villeurbanne)
 
Mickaël Gélabale (Le Mans) : 6 points (3/9 aux tirs), 6 rebonds en 33 minutes (victoire 73-69 face à Gravelines)
 
Mouhammadou Jaiteh (Nanterre) : 14 points (6/7 aux tirs), 8 rebonds en 29 minutes (défaite 76-84 face à Dijon)
 
Léo Westermann (Limoges) : 4 points (2/9 aux tirs), 3 rebonds, 2 passes en 22 minutes (défaite 65-67 face à Chalon)
 
Ali Traoré (Limoges) : 13 points (5/6 aux tirs), 10 rebonds, 1 passe en 22 minutes (défaite 65-67 face à Chalon)
 
Jérémy Leloup (Strasbourg) : 8 points (5/11 aux tirs), 2 rebonds, 2 passes en 25 minutes (victoire 77-59 face au Havre)
 
Rodrigue Beaubois (Strasbourg) : 18 points (10/19 aux tirs), 3 rebonds, 1 passe en 23 minutes (victoire 77-59 face au Havre)
 
Nobel Boungou-Colo (Limoges) : 13 points (7/16 aux tirs), 5 rebonds, 1 passe en 26 minutes (défaite 65-67 face à Chalon)
 
Charles Kahudi (ASVEL) : 18 points (8/17 aux tirs), 4 rebonds, 2 passes, 1 interception en 26 minutes (victoire 83-73 face à Nancy)
Surtitre: 
Les Bleus de LNB
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Lundi, 26. Octobre 2015
Vignette: 
Charles Kahudi
Chapeau: 
A l'image de Charles Kahudi, l'ASVEL a montré ce week-end qu'elle avait de la ressource. Lors de la victoire du club Rhodanien, comme à son habitude l'ailier tricolore s'est montré très efficace. Hier en match en match décalé de la 5e journée de LNB, Rodigue Beaubois s'est illustré avec Strasbourg face au Havre.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">Une grosse victoire sur le parquet de Nancy ce soir avec une belle 2e mi-temps. Très fier de mes coéquipiers! <a href="https://twitter.com/hashtag/GOASVEL?src=hash">#GOASVEL</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/GreenTeam?src=hash">#GreenTeam</a></p>&mdash; L&#39;HOMME (@CKahudi5) <a href="https://twitter.com/CKahudi5/status/658031925362339840">October 24, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Ne retenir que l’essentiel

Corps: 
L’EuroBasket réserve systématiquement surprises et retournements de situation. La journée de mercredi  en a été la parfaite illustration et les résultats inattendus de l’après-midi ont offert aux Bleus un match totalement dépourvu d’enjeu. Victoire ou défaite, la première place de la poule se jouera face à Israël, vainqueur de la Pologne lors de la dernière soirée. Restait cependant à bien faire le travail pour ne pas casser la dynamique d’une des trois seules équipes encore invaincue, avec la Serbie et la Grèce.
 
Une ambition contrariée par un début de match catastrophique. Apathiques et en manque total d’agressivité défensive (2 fautes en dix minutes) les Bleus ont traversé le premier quart-temps comme des ombres, laissant toute latitude à Vitaly Fridzon pour faire apprécier la précision de son tir. Les 10.564 spectateurs de l’Arena de Montpellier (record d’affluence) grondaient légèrement tandis que les Russes, déjà éliminés, poursuivaient leur cavalier seul en offrant du temps de jeu au banc et à l’arrière banc.
 
Le gigantesque Andreï Desiatnikov, habitué à évoluer dans le championnat de deuxième division de son pays, qui n’avait pas joué la moindre seconde lors de la compétition, se permettait ainsi de conclure trois pick n’roll d’école dans le deuxième quart-temps, dont un d’un monumental dunk à deux mains sur la tête de la défense tricolore. L’écart montera à -13 (18-31) avant que quelques séquences défensives de qualité et le trio Gélabale-De Colo-Gobert ne le ramènent à des proportions plus raisonnables au retour aux vestiaires.
 
Ceux qui espéraient une ferme mise au point après la pause en seront pour leur frais. L’ogre français a bien montré les crocs quelques instants avec des éclairs signés Gobert et Batum, mais pour s’assoupir à nouveau dans une rencontre décidément sans rythme et sans vie. Vincent Collet admettait aisément, après le succès face à la Pologne, que ses troupes n’ont pas, pour le moment, le niveau d’un futur champion. Elles ont, en revanche, toujours trouvé le moyen de faire en sorte que tous les avertissements reçus depuis le début de l’EuroBasket, restent sans conséquences.
 
Il en a été de même contre la Russie par la grâce d’un ultime effort de Charles Kahudi et de Joffrey Lauvergne, soudainement efficace alors qu’à cinq minutes de la fin les Russes faisaient toujours la course en tête (58-64). Un 16-3 scellait le sort d'un match peu convaincant. La France attend toujours de trouver de la constance et de la dureté sur 40 minutes. Elle serait inspirée de le faire face à Israël pour s'assurer de la première place de la poule avant les huitièmes de finale qui l'opposeront à l'Allemagne ou à la Turquie.
 
Les réactions
Vincent Collet : "C’était un match particulier on ne peut pas dire le contraire. Quand on roulait pour venir à la salle on espérait être premiers ce soir. Cela n’a pas été le cas et forcément, même s’il faut garder le rythme tout le monde craint ces matches en trompe l’œil. Heureusement qu’à la fin du nous avons trouvé un cinq efficace et original avec Rudy Gobert et Joffrey Lauvergne à l’intérieur, Evan Fournier et CharlesKahudi sur l’aile et Nando De Colo en meneur. Ils ont fait la différence lors des cinq dernières minutes et c’est le seule moment où on a vraiment dominé l’équipe russe. Je ne voulais pas trop tirer sur les cadres sachant que le résultat de ce soir n’avait pas d’impact sur le classement. Malgré tout nous voulions gagner et je suis content qu’un cinq ait fait le travail. Le capitaine vient de dire dans les vestiaires que nous voulons être une équipe où personne ne se soucie de sa propre contribution. C’est le cas ce soir où des joueurs qui sont parfois moins à l’honneur ont été décisifs et c’est important qu’ils engrangent de la confiance pour la suite."
 
Charles Kahudi : "J’ai connu des compétitions avec moins de temps de jeu et aujourd’hui j’essaie juste de me tenir prêt. Je sais très bien ce que l’entraîneur attend de moi, que ce soit sur un match sans enjeu ou pas. Mon rôle est de rester concentré le plus possible. Nous étions sans doute trop cools au début parce qu’on savait que ce match n’était pas si important. Il y a 12 mecs qui peuvent jouer et on a montré avec le deuxième cinq qu’on voulait gagner. Quand tu viens du banc c’est important de toucher le ballon pour être prêt pour la suite. Demain c’est un 1/16e de finale et c’est ce qu’on s’est dit dans les vestiaires."
 
Florent Pietrus : "J’espère que demain nous montrerons une meilleure image parce ce soir on les a laissés jouer et ça gâche un peu la victoire. Sur le banc je voulais réveiller mes coéquipiers et changer le rythme du match. Demain on joue la première place et c’était un bon exercice aujourd’hui."
 
Nicolas Batum : "Les mecs du banc ont fait un gros boulot. L’essentiel est fait grâce à eux. Inconsciemment nous étions peut-être moins concentrés. Demain il faudra être prêt dès le début et les détruire d’entrée. Je comprends la déception de Flo qui a poussé un petit coup de gueule à la mi-temps. On voit que dans la poule B ça joue très bien au basket et il faudra envoyer un message pour montrer que nous sommes capables de faire bien plus."
 
Joffrey Lauvergne : "J’étais vexé de ne pas être bien rentré dans le match. Je me suis réveillé au bon moment et il faudra être comme ça dès le début. J’aime beaucoup jouer avec Rudy et je me sens bien au poste 4 où j’ai un avantage physique. Après je le répète, je suis en Equipe de France pour jouer poste 5 parce que devant il y a Boris Diaw et Florent Pietrus. Ça ne me pose aucun problème. Nous sommes humains et quand tu as deux équipes qui n’ont rien à jouer, c’est dur de se motiver."
 
 
Surtitre: 
EuroBasket 2015
Auteur: 
Julien Guérineau, service de presse
Date d’écriture: 
Mercredi, 9. Septembre 2015
Vignette: 
Chapeau: 
L’Equipe de France a longtemps couru après le score au cours d’un match contre la Russie sans enjeu et sans rythme qu'elle a plié dans les cinq dernières minutes.
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/5wGJeHLDixY" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Net et sans bavure

Corps: 
87 points concédés à la Finlande, un total qui fait toujours tâche pour une Equipe de France habituée à étouffer ses adversaires défensivement. Vincent Collet espérait sans doute une mise au point de la part de ses troupes. Mais si Rudy Gobert et Nicolas Batum donnaient le ton en signant deux contres autoritaires tôt dans la rencontre, quelques largesses laissées aux shooteurs et quelques rebonds échappés permettaient à la Bosnie de ne pas décrocher pendant une dizaine de minutes, alors que Dusko Ivanovic, pas forcément désireux d’épuiser ses troupes contre un adversaire a priori au-dessus, rentrait rapidement dans des rotations qu’il n’avait pas utilisées face à la Pologne.
 
Le vrai changement de visage interviendra au deuxième quart-temps avec, comme souvent, Florent Pietrus comme chef de meute. Le doyen des Bleus reste unique dans sa capacité à modifier le cours d’une rencontre en durcissant les débats et en entraînant tous ses coéquipiers derrière lui. La Bosnie s’est heurtée à un mur et a plié contre une escouade de soldats désireux de se partager la balle pendant que les cadres, très sollicités la veille, soufflaient quelque peu. Rentré en jeu à peine deux minutes face à la Finlande, Léo Westermann en profitait pour lancer sa compétition par deux tirs à trois-points qui contribuaient largement à creuser l’écart. L’entente avec ses anciens coéquipiers de l’Equipe de France U20, médaillée de bronze à l’Euro 2011, Evan Fournier et Joffrey Lauvergne faisait également quelques dégâts, tout autant que le passage de Charles Kahudi. L’ailier du Mans a incontestablement franchi un cap cette saison et s’impose de plus en plus comme un élément important de la rotation de Vincent Collet. Toujours aussi intense défensivement, l’Homme utilise désormais sa puissance de l’autre côté du terrain. Son volume de jeu est plus important et son impact s’en ressent.
 
Les remplaçants ayant lancé les Bleus, le cinq majeur allait se charger de tuer définitivement le match tout en faisant le show pour les 10.212 spectateurs de la Montpellier Arena. Passes lasers, back-door, alley-oop, tirs de loin tout y passait pour signer un 30-10 du plus bel effet. Quand elle peut courir la France est intenable, surtout face à une équipe pas du tout équipée pour freiner ses athlètes. Plusieurs classes d’écart séparent Français et Bosniens et Vincent Collet en a profité pour faire tourner son effectif, tous les joueurs en profitant pour engranger de la confiance. Le chemin vers la première place de la poule se poursuit pour l'Equipe de France qui devrait cependant rencontrer une opposition bien plus consistante demain, lundi, face à la Pologne, elle aussi invaincue.

Les réactions

Vincent Collet : "Soirée idéale je ne sais pas mais c’est une bonne soirée. Nous en avions besoin même si je suis conscient que la Bosnie n’a pas joué à fond tout le match. En première mi-temps nous avons fait des efforts défensifs malheureusement nous n’avons pas concrétisé parce que nous étions trop impatients. En deuxième mi-temps c’était plus sérieux et le cinq majeur a élevé son niveau pour faire le break. Je suis aussi satisfait de l’apport du banc. La dureté de Charles Kahudi nous fait beaucoup de bien. Evan Fournier, s’il a été malheureux aux tirs, a fait de bonnes choses et Leo Westermann a lancé son match avec deux tirs à trois-points, ce qui m’a permis de donner plus de repos à Tony Parker qu’hier. Joffrey a fait un match plein et Florent Pietrus a retrouvé son énergie légendaire. Il ne faut pas oublier que l’EuroBasket est long et que nous allons jouer un troisième match en trois jours. Et c’est un match qui sera une vraie bataille. Le record de points de Tony Parker (ndlr : qui a égalé Nikos Galis, meilleur marqueur de l’histoire de l’EuroBasket) ? Je pensais que 11 points étaient suffisants. Je n’ai pas eu la bonne info, désolé. Mais le remettre et risquer une blessure n’avait pas de sens. C’est une chose inévitable. On jouera peut-être la première attaque pour lui demain."
 
Léo Westermann : "J’ai eu beaucoup de choses à assimiler en très peu de temps. Mes coéquipiers m’ont mis dans de superbes conditions et j’ai senti que j’avais progressé dans la confiance en l’espace de 24 heures. Rentrer son premier shoot est toujours important. C’est un signe du destin que la première passe dans un championnat officiel vienne d’Evan Fournier. Avec Joffrey Lauvergne je joue avec mes deux meilleurs amis. Que demander de plus ?"
 
Florent Pietrus : "Dans cette équipe il y a 12 mecs capables de jouer. Pour le coach c’est important parce qu’on sait que dans les matchs de poule il faut faire tourner. Tout le monde est impliqué et se sent en confiance. Le coach a insisté sur la défense. Si on veut être champions d’Europe cela passera par là. Nous avons des qualités athlétiques hors normes et il faudra les utiliser. L’EuroBasket a vraiment commencé pour nous ce soir."

Surtitre: 
EUROBASKET 2015
Auteur: 
Julien Guérineau, service de presse
Date d’écriture: 
Dimanche, 6. Septembre 2015
Vignette: 
Chapeau: 
L’Equipe de France a remporté sa deuxième victoire en autant de matchs à l’EuroBasket en dominant largement la Bosnie 81-54, sans avoir été menée une seule seconde.
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB

Les Bleus ont la cote

Corps: 

Quelques semaines après la fin de la saison de Pro A et le succès de Limoges en finale contre Strasbourg, le marché des transferts bat son plein. Sacré champion de France avec le CSP, Mickaël Gélabale (123 sélections) va découvrir un nouveau club : Le Mans Sarthe Basket. L'ailier des Bleues retrouvera Erman Kunter au MSB, coach avec lequel il avait remporté en 2010 son premier titre de champion de France. "Pour compenser le départ d’un joueur aussi important et impactant que Charles (Kahudi), on ne pouvait pas trouver meilleur que Mike, son aîné en équipe de France" confie le coach turc.

 

Après six saisons passées dans la Sarthe, Charles Kahudi  (62 sélections) quitte donc le Mans pour rejoindre l'ASVEL. L'ailier français retrouve de son côté J.D. Jackson, l'ancien entraîneur mancen, arrivé à l'Astroballe en décembre dernier.

 

Ajinça fait son nid aux Pelicans
Arrivé en fin de contrat à la Nouvelle Orléans en fin de saison, Alexis Ajinça (28 sélections) n'aura pas attendu longtemps avant d'en signer un nouveau. Doublure de la star Anthony Davis, le natif de Saint-Etienne a prolongé son bail chez les Pelicans de quatre saisons. À 27 ans, l'intérieur français a signé sa meilleure saison Outre-Atlantique avec 6,5 points et 4,6 rebonds en moyenne.

Surtitre: 
Equipe de France masculine
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Lundi, 6. Juillet 2015
Vignette: 
Chapeau: 
À deux semaines du début de la préparation de l'Equipe de France masculine, plusieurs joueurs tricolores changent d'horizons et rejoignent un nouveau club.
crédit: 
(Crédit : Bellenger/IS/FFBB)
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="en" dir="ltr">I&#39;m very excited to say that I will be a Pelican for 4 more years! I&#39;m so happy to be back home.. Let&#39;s win a championship! <a href="https://twitter.com/hashtag/TakeFlight?src=hash">#TakeFlight</a></p>&mdash; Alexis Ajinça (@AjincaAlexis42) <a href="https://twitter.com/AjincaAlexis42/status/616306078981206016">July 1, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Kahudi et Le Mans sur la bonne pente

Corps: 
Les médaillés de Bronze à la Coupe du Monde
Antoine Diot (Strasbourg) : 20 points, 6/11 aux tirs, 2 rebonds, 4 passes en 32 minutes (victoire 63- 54 contre Le Havre)
Charles Kahudi (Le Mans) : 13 points, 4/7 aux tirs, 2 rebonds en 25 minutes (victoire 85-83 contre Cholet)
Mickaël Gélabale (Limoges) : 6 points, 2/7 aux tirs, 2 rebonds, 2 passes en 22 minutes (défaite 72-90 contre Nanterre)
Florent Pietrus (Nancy) : 2 points, 1/5 aux tirs, 4 rebonds, 3 interceptions en 26 minutes (défaite 67-69 contre Villeurbanne)
 
Les présélectionnés 2014
Nobel Boungou Colo (Limoges) : 14 points, 4/7 aux tirs, 4 rebonds, 1 passe, 1 interception en 25 minutes (défaite 72-90 contre Nanterre)
Adrien Moerman (Limoges) : 12 points, 5/9 aux tirs, 5 rebonds en 25 minutes (défaite 72-90 contre Nanterre)
 
Les prétendants à suivre
Pape Sy (Gravelines-Dunkerque) : 21 points, 7/11 aux tirs, 3 rebonds, 1 passe en 32 minutes (défaite 65-74 contre Chalon-sur-Saône)
Mouhammadou Jaiteh (Nanterre) : 11 points, 5/11 aux tirs, 4 rebonds, 1 interception en 20 minutes (victoire 90-72 contre Limoges)
Léo Westermann (Limoges) : 2 points, 1/5 aux tirs, 2 rebonds, 5 passes, 1 interception en 17 minutes (défaite 72-90 contre Nanterre)
Rodrigue Beaubois (Le Mans) : 0 point, 0/6 aux tirs, 1 rebond, 1 passe en 11 minutes (victoire 85-83 contre Cholet)
Andrew Albicy (Gravelines-Dunkerque) : 0 point, 0/6 aux tirs, 2 rebonds, 7 passes en 32 minutes (défaite 65-74 contre Chalon-sur-Saône)
Ali Traoré (Strasbourg) : Blessé, n'a pas joué (victoire 63- 54 contre Le Havre)
Surtitre: 
Les Bleus de LNB
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Mardi, 27. Janvier 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Ce week-end, Le Mans grâce notamment à son arrière international, Charles Kahudi (13 points, 2 rebonds en 25 minutes), poursuit sa remontée au classement en battant Cholet (85-83) à l'occasion du derby des Pays de la Loire. En revanche, le BCM Gravelines malgré un Pape Sy très inspiré s'est incliné face à Chalon en clôture de cette 18e journée.
crédit: 
Presse Sports

Un grand Kahudi ne suffit pas au Mans

Corps: 

Malgré la courte défaite du MSB sur le parquet de Dijon (80-79), Charles Kahudi a réalisé une belle performance. L'ailier français termine la partie avec 22 points (à 6/12 aux tirs), 11 rebonds, 3 passes, 9 fautes provoquées pour 26 d'évaluation. Autre joueur en évidence, Florent Pietrus avec le SLUC Nancy. Faciles vainqueurs de Bourg, les Nancéens ont pu s'appuyer sur l'intérieur des Bleus, auteur de 11 points (à 5/5 aux tirs), 5 rebonds, 4 passes et 17 d'évaluation. Le duo du CSP Moerman/Boungou-Colo s'est aussi montré en jambes sur le parquet du BCM (victoire 78-81) : 19 points (à 7/9 aux tirs), 6 rebonds, 24 d'évaluation pour Adrien Moerman, 16 points (à 6/10 aux tirs), 6 rebonds, 4 passes et 20 d'évaluation pour Nobel Bougnou-Colo. Antoine Diot a lui été plus discret mais tout aussi efficace dans le succès de la SIG à Orléans (60-82) : 2 points (à 1/2 aux tirs), 1 rebond et 9 passes décisives et 12 d'évaluation. Edwin Jackson n'a pas joué avec l'ASVEL face à Cholet (succès 67-56).

Surtitre: 
Français de Pro A
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Mercredi, 8. Octobre 2014
Vignette: 
Chapeau: 
La 2e journée de Pro A a été marquée par les belles prestations des tricolores Charles Kahudi et Florent Pietrus.
crédit: 
(Crédit : Presse Sports/Montigny)

Pages

S'abonner à RSS - Charles Kahudi