Clarince Djaldi-Tabdi

Equipe de France féminine
Qui sont les quatre rookies ?
À l'occasion du stage de l'Equipe de France féminine cette semaine à l'INSEP à Paris, quatre nouvelles joueuses ont été appelées par Valérie Garnier et le staff tricolore. Avec aucune s...
Monroe MVP de la J11
Fer de lance des Déferlantes lors de la victoire contre Roche Vendée, l'intérieure US de Nantes Rezé est accompagnée de sa coéquipières Clarince Djaldi-Tabdi sur le podiu...
Le maintien se jouera à quatre
A six matches de la fin de la saison régulière, la victoire de Nantes Rezé à Toulouse samedi soir a creusé un écart presque définitif avec la queue du peloton. Un groupe de 4...
Diawara, Murphy et Djaldi-Tabdi MVP 2015
Réalisé en collaboration avec l'hebdomadaire Basket Hebdo, le référendum récompense la meilleure joueuse française, étrangère et espoir (née en 1995 et après) de la saison régulière. Le sondage a été réalisé auprès des capitaines et entraîneurs des équipes de Ligue Féminine ainsi que...

Qui sont les quatre rookies ?

Corps: 

Clarince Djaldi-Tabdi (1,84m, 25 ans - ESBVA-LM)
Née en 1995, l'amoire à médailles de Clarince Djaldi-Tabdi est déjà bien remplie avec pas moins de 7 médailles internationales. Internationale jeune, notamment championne d'Europe U18 et U20 et vice-championne du Monde U19, elle retrouve de nombreuses joueuses cotôyées lors des sélectionales de jeunes comme Olivia Epoupa, Valériane Ayayi, Marine Johannes... Egalement formée au Pôle France, Clarince a aussi goûté au 3X3, discipline dans laquelle elle remporte les Jeux Européens en 2019. Sa soeur Maeva, aussi passée au PFBB, évolue en ce moment à Syracuse en NCAA.
Stats 2020/2021 : 6,8pts, 5,4rbds, 0,8pd et 10,0  d'évaluation en 22,0 minutes (5 matches)

Kendra Chery (1,88m, 19 ans - Basket Landes)
Troisième joueuse de la génération 2001 à rejoindre le Groupe France après Marine Fauthoux et Iliana Rupert, Kendra Chery faisait partie des leaders de son équipe chez les jeunes. Formée au Pôle France, elle remporte trois médailles internationales à l'Euro U16 (Bronze puis Or) puis à la Coupe du Monde U17 (Argent). La Guadeloupéenne, dont le frère Valentin évolue au Paris BasketBall en Pro B, a rejoint cet été le club de Basket Landes après être déjà passée par Lyon et la Roche Vendée.
Stats 2020/2021 : 6,0pts, 4,0rbds, 1,4pds et 6,2 d'évaluation en 18,0 minutes (5 matches)

Ana Tadic (1,93m, 22 ans - Tarbes GB)
Intérieure elle aussi passée par le Pôle France, Ana Tadic formait la raquette de la génération 1998 avec une certaine Alexia Chartereau, en bleu déjà depuis 2017. L'intérieure tricolore aux origines serbes, née à Belgrade, compte deux médailles en Equipe de France jeunes (Or et Argent à l'Euro U18). Sortie du PFBB en 2016, elle avait choisi de rejoindre le club formateur du Mondeville, puis a pris la direction du Sud Ouest et du TGB en 2019. Elle réalise un bon début de saison malgré les 4 revers en 5 matches de Tarbes.
Stats 2020/2021 : 9,2pts, 6,8rbds, 0,8pd et 14,8 d'évaluation en 21,0 (5 matches)

Tima Pouye (1,74m, 21 ans - Flammes Carolo)
Leader de la génération 1999, Tima Pouye participe à son premier stage chez les A où elle retrouve sa coéquipière des Ardennes, Endy Miyem. Arrière capable d'évoluer sur le poste 1, elle a aussi remporté des médailles chez les jeunes (Or à l'Euro U18, Bronze à l'Euro U18 et U20). Partie à Tarbes après 3 années au Pôle France, Pouye a rejoint cet été le club de Charleville-Mézières.
Stats 2020/2021 : 8,0pts, 4,0rbds, 2pds et 5,7 d'évaluation en 23,0 minutes (3 matches)

 

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Mercredi, 11. Novembre 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
À l'occasion du stage de l'Equipe de France féminine cette semaine à l'INSEP à Paris, quatre nouvelles joueuses ont été appelées par Valérie Garnier et le staff tricolore. Avec aucune sélection au compteur, elles participent à leurs premières séances d'entraînement avec les Bleues. Qui sont-elles ?
crédit: 
(Crédit : Bosi/FFBB)
Pour Newsletter: 

Monroe MVP de la J11

Corps: 

#3 - Clarince Djaldi-Tabdi (Nantes Rezé)
En complément de Jacinta Monroe, Clarince Djaldi-Tabdi a parfaitement pris le relai de l'Américaine quand elle était ciblée par la défense de Roche Vendée. Depuis trois matches, elle enchaîne les bonnes performances et le NRB aura besoin d'elle pour assurer son maintien en LFB.
25pts (9/15 aux tirs), 8rbds, 2 passes et 1int en 32' - Evaluation : 28
Victoire 83-75 contre Roche Vendée

#2 - Evelyn Akhator (Charleville-Mézières)
Arrivée en décembre dans les Ardennes, la pivot nigériane des Flammes a rapidement pris ses marques puisqu'elle compile 15.8 points et 9 rebonds de moyenne en 4 rencontres. Face à Bourges, elle a dominé le secteur intérieur et permis à son équipe de l'emporter de justesse après avoir compté jusqu'à 26 points d'avance.
19pts (8/12 aux tirs), 13rbds, 4 passes et 2int en 35' - Evaluation : 30
Victoire 73-70 contre Bourges

#1 - Jacinta Monroe (Nantes Rezé)
Déjà meilleure évaluation la semaine passée, l'intérieure de Nantes Rezé a récidivé avec cette fois la victoire au bout. Omniprésente, elle a donné des maux de tête à une défense vendéenne qui n'a pu que très rarement la stopper. Et quand c'était le cas, C. Djaldi-Tadbi a pris le flambeau.
27pts (10/17 aux tirs), 16rbds, 4 passes et 4int en 37' - Evaluation : 42
Victoire 83-75 contre Roche Vendée

NB : le choix de la MVP se base uniquement sur des critères statistiques (évaluation) et privilégie une joueuse qui a fait gagner son équipe.

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - MVP
Date d’écriture: 
Lundi, 13. Janvier 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Fer de lance des Déferlantes lors de la victoire contre Roche Vendée, l'intérieure US de Nantes Rezé est accompagnée de sa coéquipières Clarince Djaldi-Tabdi sur le podium des meilleures performances de la journée 11.

Le maintien se jouera à quatre

Corps: 
Résultats de la journée 20
 
Calais - Nice 36-72
Les Seagirls n'avancent plus. Décimée par une avalanche de blessures (S'Bahi, Rooney, Mc Cray), l'équipe entraînée par Kévin Brohan n'a rien pu faire contre Nice. Courtney Hurt (17pts) et ses coéquipières n'ont pas eu à forcer leur talent pour dominer le COB d'Océane Coget (10pts).
 
Mondeville - Arras 58-68
Et si les Demoiselles réussissaient à se sauver ? Avec deux victoires de retard sur la 11è place, ça semble compromis. Mais en surprenant l'USOM sur son terrain, les partenaires de Clarince Djaldi-Tabdi (15pts) gardent un espoir. Côté normand, on a beaucoup raté à l'image de Marine Johannes (7pts à 2/16, 13rbds).
 
Angers - Lattes Montpellier 45-64
Le leader a été sérieux sur le parquet d'Angers. Les Gazelles ont fait la différence dans le 2è quart-temps pour rejoindre les vestiaires avec une large avance (24-45). Amélie Pochet (12pts) et l'UFAB joueront leur avenir en avril avec des duels, à domicile, contre Calais et Toulouse.
 
Toulouse - Nantes Rezé 78-94
Il fallait que le TMB s'impose pour garder un espoir de recoller aux Déferlantes, c'est raté. Touty Gandega (18pts) et Olivia Epoupa (16pts) ont tenté de semer le doute dans les têtes nantaises mais avec une Aija Putnina des grands soirs (26pts, 10rbds), le NRB s'est montré plus solide.
 
Samedi 16 avril à 20h
Charleville-Mézières - Bourges
 
Dimanche 17 avril à 16h
Hainaut Basket - Villeneuve d'Ascq
 
Déjà joué
Basket Landes - Lyon 85-72
Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 20
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Samedi, 26. Mars 2016
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
A six matches de la fin de la saison régulière, la victoire de Nantes Rezé à Toulouse samedi soir a creusé un écart presque définitif avec la queue du peloton. Un groupe de 4 équipes, composé d'Arras, Angers, Calais et le TMB, va donc se battre jusqu'au bout pour éviter la relégation.

Diawara, Murphy et Djaldi-Tabdi MVP 2015

Corps: 

Meilleure joueuse française : Djéné DIAWARA (Arras)
Djéné Diawara (27 ans, 1m92) est une habituée des parquets de Ligue Féminine. La tonique intérieure arrageoise réalise la saison la plus aboutie de sa carrière en LFB en étant notamment la meilleure rebondeuse du championnat. Élément central dans le dispositif de Cécile Piccin, elle est très fiable sous le cercle avec notamment 57% de réussite à deux points. Ses capacités au scoring et au rebond ont fait de la Franco-Malienne l'un des atouts forts d'Arras cette saison.
Ses stats en saison régulière : 16.8pts et 11.4rbds en 35'

Meilleure joueuse étrangère : Lizanne MURPHY (CAN - Angers)
Arrivée en France en 2012, Lizanne Murphy (31 ans, 1m85) fait le bonheur d'Angers depuis maintenant deux saisons. L'internationale canadienne a trouvé son équilibre en Anjou après avoir voyagé dans sa carrière  (Finlande, Lituanie, Slovaquie, Pologne). Atout majeur dans le collectif dirigé par David Girandière, la Montréalaise fait parler à la fois sa taille, son adresse (60% à 2 points, 41% à 3 points) et son sens de l'anticipation.
Ses stats en saison régulière : 16.2pts et 7.4rbds en 34'

Meilleure joueuse espoir : Clarince DJALDI-TABDI (Arras)
Sortie du Centre Fedéral en 2013, Clarince Djaldi-Tabdi (19 ans, 1m84) réalise une deuxième saison à Arras pleine d'encouragement. Championne du Monde 3x3 mixte U18 en 2012 et championne d'Europe U20 l'été dernier avec l'Équipe de France, la jeune intérieure des Demoiselles a obtenu la confiance de son entraîneur au fur et à mesure des rencontres. On devrait la revoir sous le maillot tricolore cet été pour l'Euro Espoirs en Espagne.
Ses stats en saison régulière : 7.4pts et 3.6rbds en 21'

Voir le palmarès complet

Retrouvez les résultats complets de ce référendum dans Basket Hebdo n°83, aujourd'hui dans les kiosques.

Catégorie: 
Surtitre: 
Référendum LFB / Basket Hebdo
Date d’écriture: 
Jeudi, 2. Avril 2015
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Réalisé en collaboration avec l'hebdomadaire Basket Hebdo, le référendum récompense la meilleure joueuse française, étrangère et espoir (née en 1995 et après) de la saison régulière. Le sondage a été réalisé auprès des capitaines et entraîneurs des équipes de Ligue Féminine ainsi que d'un panel de journalistes de la presse quotidienne régionale.
S'abonner à RSS - Clarince Djaldi-Tabdi