Coupe de France | FFBB

Coupe de France

Coupe de France Robert Busnel
Chikoko en mode costaud
Le pivot béarnais a laminé la raquette strasbourgeoise et récolté le trophée de MVP.
Fougères sacré au buzzer
Au terme d'une finale exceptionnelle, Pays de Fougères s'est imposé en prolongation et à la dernière seconde sur un tir à trois-points de Maxime Choplin.
Aurore Filzaine récompensée pour sa carrière
A l'occasion de la finale féminine de la Coupe de France, Paul Merliot, Président du HNO et Eddie Viator, Directeur National de l’Arbitrage de la FFBB ont souhaité mettre...
Les finales en direct et en exclusivité sur L'Équipe
Plus de 14 000 spectateurs ont déjà pris leur place pour assister ce vendredi et ce samedi aux finales de la Coupe de France 2022 à l'Accor Arena. Si vous n'avez pas de billet, vous pourrez toujours suivre les 6 finales depuis votre canapé. La chaine L’Équipe (canal 21 de la TNT)...
"L’impression que toutes les Landes viennent à l’Accor Arena"
Quintuple vainqueur de la compétition avec Bourges, Céline Dumerc (1,69m, 39 ans) a l’occasion de conduire Basket Landes en 2022 vers la première Coupe de France de son histoire. Un rêve pour la capit...
"Il y a beaucoup d’attentes, mais la Coupe de France ça n’a rien à voir"
Étincelante avec Bourges au Final Four de l’Eurocup Women, Sarah Michel (1,80m,...
"L’équipe qui aura le plus envie va gagner"
"Ça va être un super moment à vivre"
"Nous y allons avec nos armes et notre cœur"

Pages

Chikoko en mode costaud

Corps: 

15 points, 8 rebonds, 4 passes décisives, 5 contres, si Vitalis Chikoko n’était pas sur le terrain lorsque l’Elan a réussi sa série décisive dans les derniers instants, son impact aura été salué par un titre de MVP. Il faut dire que le pivot zimbabwéen a imposé sa puissance sous le cercle dès l’entre-deux et a conquis son premier titre en France, même s’il glisse dans un sourire qu’il a remporté "deux championnats au Zimbabwe". C’était il y a plus de dix ans et dans un environnement moins prestigieux que l’Accor Arena.

Samedi soir, Chikoko a fait chavirer le cœur des centaines de supporters venus du Sud-Ouest pour assister à la renaissance d’un Pau-Lacq-Orthez qui n’avait plus connu l’ivresse des sommets depuis 2007. "On voulait gagner pour tous les gens qui ont pris le train pour venir nous soutenir", déclarait-il sur le parquet, son fils dans les bras, saluant au passage la nouvelle organisation de l’Elan. "Les nouveaux propriétaires connaissent très bien le basket. Ils ont l’expérience de la NBA et cela commence à se voir. Ils nous poussent, communiquent beaucoup. Aujourd’hui on a montré qu’on peut gagner. Si on continue j’ai l’impression que tout est possible. Si on joue comme ça personne ne pourra nous arrêter."

Bien parti pour rallier les playoffs, Pau-Lacq-Orthez a donc encore de l’appétit et pourra compter sur son géant qui retrouve des sensations et une influence sur le jeu qu’il avait affiché lors de son premier passage dans le Béarn, avant de rejoindre les Metropolitans 92 : "Je suis dans une forme que je n’ai pas connue depuis des années. Je peux courir, sauter, je suis fit." Ses futurs adversaires sont prévenus.

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France Robert Busnel
Auteur: 
Julien Guérineau
Date d’écriture: 
Samedi, 23. Avril 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Le pivot béarnais a laminé la raquette strasbourgeoise et récolté le trophée de MVP.
Pour Newsletter: 

Fougères sacré au buzzer

Corps: 

Un handicap ? Quel handicap ? Le Toulouse Olympique Aérospatiale Club est une équipe de Nationale 2. Même si cela ne deviendra réalité que pour 2022/23. Et après avoir éliminé trois clubs de la division lors des tours précédents, le TOAC s’est présenté à l’Accor Arena sans nourrir le moindre complexe et en imprimant un rythme effréné à la rencontre. Une cavalcade incessante qui a déstabilisé Pays de Fougères dans les premières minutes. Les 7 points d’avance des Toulousains avaient tendance à enfler avant que le meneur Maxime Choplin ne mette la main sur le ballon et ne change la donne. L’ancien vainqueur de la Coupe avec Le Mans en U17 signait 9 points en 7 minutes pour effacer le retard des Bretons (21-20).

Une embellie de courte durée. Malgré la blessure de son capitaine François Couret, Toulouse repartait de plus belle dans le sillage de la pile électrique Tyreece Brice. Malgré des rotations limitées, les représentants de la Ville Rose ne lèvent jamais le pied de l’accélérateur. Et ils peuvent, de plus, compter sur la présence rassurante dos au panier de Ludovic Vaty. A 33 ans l’ancien pivot de l’Equipe de France n’a pas connu une grande réussite mais sa technique, sa vision du jeu et sa puissance au cœur de la raquette sont une assurance tous risques pour le coach Raphaël Pascual.

Ses hommes allaient poursuivre leur remarquable démonstration jusqu’au début du troisième quart-temps. L’écart atteindra +14 (52-38) avant qu’un changement radical défensivement ne renverse complètement le momentum. Fougères faisait le choix de couper totalement Brice du ballon et l’option portait immédiatement ses fruits. Le meneur US rayé de la carte ou presque, un Choplin toujours aussi inspiré alternait caviars et prises de responsabilité pour initier un spectaculaire 6-20 pour s’assurer que le suspense serait total dans le money-time (58-58).

Brice sur le banc, Fougères maintenait sa défense en boîte sur l’autre menace extérieure, Pascal Tajan. Vaty en profitait pour trouver plus de liberté poste bas. Celui qui se destine à devenir entraîneur pour grands gabarits se livrait à un splendide récital pour porter son équipe. Démonstration d’appuis, shoot à trois-points, faute provoquée, passe décisive son coup de chaud couplé à un fabuleux coast to coast de Brice redonnait de l’air au TOAC (75-67). Pas pour longtemps. En deux minutes Fougères revenait dans la course et égalisait par l’intermédiaire de Derrick Nix, opportuniste au rebond offensif (76-76). Les deux équipes avaient l’occasion de l’emporter mais Rice aux lancers-francs et Tajan d’un côté, Froc et Choplin de l’autre, manquaient le coup de grâce. Prolongation.

Cinq minutes supplémentaires à peine suffisantes pour déterminer un vainqueur. Dans un final incroyable Maxime Choplin réussissait une interception pleine de malice pour égaliser à 11 secondes du buzzer puis réussissait un fabuleux tir primé à la sirène pour offrir le titre à Fougères !

Fougères bat Toulouse 86-83 a.p.

Catégorie: 
Surtitre: 
Trophée Coupe de France masculin
Auteur: 
Julien Guérineau
Date d’écriture: 
Vendredi, 22. Avril 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Au terme d'une finale exceptionnelle, Pays de Fougères s'est imposé en prolongation et à la dernière seconde sur un tir à trois-points de Maxime Choplin.
Pour Newsletter: 

Aurore Filzaine récompensée pour sa carrière

Corps: 

Aurore Filzaine a débuté sa carrière d’arbitre en 1992. En 2003 elle accède au Haut Niveau, et en 20 ans elle a dirigé des centaines de rencontres de Ligue Féminine, de PRO B et de NM1.
 

Catégorie: 
Surtitre: 
Arbitrage
Date d’écriture: 
Samedi, 23. Avril 2022
Vignette: 
Chapeau: 
A l'occasion de la finale féminine de la Coupe de France, Paul Merliot, Président du HNO et Eddie Viator, Directeur National de l’Arbitrage de la FFBB ont souhaité mettre à l’honneur Aurore Filzaine qui mettra un terme à sa carrière d'arbitre, débutée il y a 30 ans, en fin de saison.
Pour Newsletter: 

Les finales en direct et en exclusivité sur L'Équipe

Corps: 

Cette année aucune excuse ! Vous ne pourrez pas manquer les finales de la Coupe de France. La Fédération Française de BasketBall et son partenaire L'Équipe ont mis en place un dispositif exceptionnel pour cette édition 2022. Dès 18h00 le vendredi vous aurez rendez-vous sur la chaine YouTube de la FFBB avec Lukas Nicot et ses consultants, Vincent Bourdeau (assistant Pole France en NF1) et Patrice Koenig (coach à Holtzheim en NM2), pour vivre les finales du Trophée féminin (Monaco - Le Poinçonnet) et du Trophée masculin entre Toulouse (NM3) et Fougères (NM2).

Le samedi la journée s'annonce chargée et elle débutera sur la chaîne YouTube de la FFBB dès 9h30 avec le match U18 féminines entre l'USO Mondeville et le FC Lyon ASVEL Basket Féminin. Leurs homologues masculins,  ASVEL Lyon-Villeurbanne et le BCM Gravelines, leur succèderont sur le parquet de l'Accor Arena. Vous serez au plus près de l'action avec Lukas Nicot et Julien Egloff (assistant Pôle France en LF2) puis Nicolas Absalon (assistant Pôle France en U18 Élite).

Enfin, c'est la chaîne L’Équipe (canal 21) qui prendra le relais et vous proposera 4 heures de diffusion avec les deux finales pros, avec Benoit Cosset et Christophe Denis aux commentaires et France Pierron au plus près des joueurs et des joueuses pour recueillir leurs réactions.

Les finales de la Coupe de France 2022 à l'Accor Arena
Vendredi 22 avril 2022 - Réservez vos places
18h00 - Finale du Trophée féminin - En direct sur la Chaine YouTube FFBB
Monaco BA (NF1) - US Le Poinçonnet (NF1)
Arbitres : Geoffroy Bonnieu, Delphine Delprat

20h30 - Finale du Trophée masculin - En direct sur la chaine YouTube FFBB
TOAC Basket (NM3) - Pays de Fougères (NM2)
Arbitres : Dominique Estreme et Jérémy Dubois

Samedi 23 avril 2022 - Réservez vos places
9h30 - Finale U18 Féminines - En direct sur la chaine YouTube FFBB
Lyon ASVEL féminin (Elite) - USO Mondeville (Elite)
Arbitres : Loig Poullellaouen et Justine Lanau

12h00 - Finale U17 masculins - En direct sur la chaine YouTube FFBB
ASVEL Lyon-Villeurbanne (Elite) - BCM Gravelines-Dunkerque (Elite)
Arbitres : Saiffedine Cherni et Maxence Carrazedo

14h30 - Finale Pros féminines (Trophée Joé Jaunay) - En direct sur La Chaine L'Equipe
Basket Landes (LFB) - Bourges Basket (LFB)
Arbitres : Amel Dahra, Aurore Fizailne et Marion Ortis

17h00 - Finale Pros masculins (Trophée Robert Busnel) - En direct sur La Chaine L'Equipe
EB Pau-Lacq-Orthez (Betclic Elite) - SIG Strasbourg (Betclic Elite)
Arbitres : Joseph Bissang, Mehdi Difallah et Yoahn Rosso

Toutes les actualités, les infos et les stats de la Coupe de France sont à retrouver sur le site coupedefrance.ffbb.com et sur les réseaux sociaux de la FFBB avec #CDFBasket

Catégorie: 
Surtitre: 
Finales de la Coupe de France 2022
Date d’écriture: 
Jeudi, 21. Avril 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Plus de 14 000 spectateurs ont déjà pris leur place pour assister ce vendredi et ce samedi aux finales de la Coupe de France 2022 à l'Accor Arena. Si vous n'avez pas de billet, vous pourrez toujours suivre les 6 finales depuis votre canapé. La chaine L’Équipe (canal 21 de la TNT) diffusera en exclusivité et en direct les deux finales pros, Basket Landes – Bourges Basket à 14h30 et EB Pau-Lacq-Orthez – SIG Strasbourg à 17h00. Les finales des trophées et des jeunes seront disponibles sur la chaine YouTube de la FFBB.
Pour Newsletter: 

"L’impression que toutes les Landes viennent à l’Accor Arena"

Corps: 

Depuis plusieurs années, Basket Landes a toujours affiché la Coupe de France comme un objectif prioritaire. En 2022, le club dispute sa première finale. Que cela symbolise-t-il pour ce club, que vous avez rejoint en 2016 ?
C’est énorme. La Coupe de France, c’est un parcours assez court avec des matches couperets qui peuvent vite te conduire à soulever un trophée. C’était pour le club il y a quelques temps, le moyen le plus rapide d’avoir accès à un titre national, avant qu’on déjoue les pronostics en remportant le championnat LFB l’an dernier… Amener tout le peuple landais à Paris à l’Accor Arena est un rêve qui se concrétise pour tous les dirigeants. Ramener la Coupe à la maison serait la cerise sur le gâteau, mais déjà accéder à cette finale à Paris, c’est énorme, c’est une première pour le club. On se permet de rêver de ramener ce trophée dans le Sud-Ouest. On a hâte d’y être, même si on sait que ça sera très compliqué.

Face à Bourges, vainqueur de l’Eurocup il y a quelques semaines, vous considérez-vous comme l’outsider ?
Oui en quelque sorte, mais ça sonne un peu faux car finalement l’an dernier, on a réussi à remporter ce titre de champion de France de LFB pour la première fois de l’histoire du club. Mais on reste à notre place, on sait qui on est. On sait qu’il y a de grosses écuries en France qui étaient en lice dans la compétition. On ne va pas se mentir, on les a évités jusqu’en finale. Mais on n’a pas volé notre qualification, on est heureuses d’être en finale et on aura à cœur de montrer que notre présence à l’Accor Arena est méritée en faisant douter l’équipe de Bourges le plus longtemps possible.

Le peuple landais va se déplacer en masse à Paris pour vous encourager. À quelques jours de la finale, comment le vivez-vous à Mont-de-Marsan ?
Quand les options de déplacement ont été mises en place par le club il y a quelques semaines pour venir à Paris nous supporter, ça a été de la folie. Le train qui a été affrété par le club a très rapidement été rempli, toutes les places sont parties en moins d’une journée. Pour les gens qui se sont réveillés une journée trop tard, c’était foutu ! Du côté des joueuses et du staff, on est focus sur l’entraînement, la manière de jouer, d’appréhender la finale, donc on ne se rend pas vraiment compte de l’importance que cela prend. Mais le week-end passé lors du dernier match à domicile, tout le monde nous parlait déjà de la Coupe de France. On a l’impression que toutes les Landes viennent à l’Accor Arena.

Dans votre carrière, vous avez déjà gagné 5 Coupes de France au total (2005, 2006, 2008, 2009 et 2014) sous le maillot de Bourges. Que cela symboliserait-il pour vous d’en remporte une 6ème avec Basket Landes ?
C’est atypique comme compétition, car il y a tellement peu de match pour gagner ce titre. Et après il y a la finale en elle-même, c’est un moment très spécial dans une salle immense dans laquelle nous n’avons pas de repère. Ce n’est jamais évident. Tu ne sais jamais trop où tu mets les pieds, et pourtant ça t’anime, tu vibres, il y a 15 000 personnes dans la salle. C’est incomparable avec ce qui peut nous arriver en championnat ou même en Coupe d’Europe… C’est un événement dans une carrière. C’est vrai j’ai eu la chance de gagner cinq fois la Coupe de France, j’en ai aussi perdu quelques-unes dont les deux dernières fois que je suis venue en 2015 et 2016. Dans tous les cas, il faudra un grand Basket Landes pour soulever la Coupe de France en 2022.
 

Les finales de la Coupe de France 2022 à l'Accor Arena
Vendredi 22 avril 2022 - Réservez vos places
18h00 - Finale du Trophée féminin - En direct sur la Chaine Youtube FFBB
Monaco BA (NF1) - US Le Poinçonnet (NF1)

20h30 - Finale du Trophée masculin - En direct sur la chaine Youtube FFBB
TOAC Basket (NM3) - Pays de Fougères (NM2)

Samedi 23 avril 2022 - Réservez vos places
9h30 - Finale U18 Féminines - En direct sur la chaine Youtube FFBB
Lyon ASVEL féminin (Elite) - USO Mondeville (Elite)

12h00 - Finale U17 masculins - En direct sur la chaine Youtube FFBB
ASVEL Lyon-Villeurbanne (Elite) - BCM Gravelines-Dunkerque (Elite)

14h30 - Finale Pros féminines (Trophée Joé Jaunay) - En direct sur La Chaine L'Equipe
Basket Landes (LFB) - Bourges Basket (LFB)

17h00 - Finale Pros masculins (Trophée Robert Busnel) - En direct sur La Chaine L'Equipe
EB Pau-Lacq-Orthez (Betclic Elite) - SIG Strasbourg (Betclic Elite)

*programme sous réserve de modifications

Toutes les actualités, les infos et les stats de la Coupe de France sont à retrouver sur le site coupedefrance.ffbb.com et sur les réseaux sociaux de la FFBB avec #CDFBasket

Catégorie: 
Surtitre: 
Finale pros féminines
Auteur: 
Propos recueillis par Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 21. Avril 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Quintuple vainqueur de la compétition avec Bourges, Céline Dumerc (1,69m, 39 ans) a l’occasion de conduire Basket Landes en 2022 vers la première Coupe de France de son histoire. Un rêve pour la capitaine de BL et pour tout un peuple landais, qui va se déplacer en masse à l’Accor Arena ce samedi.
crédit: 
(Crédit : Frédéric Ferranti/Just A Pics)
Pour Newsletter: 

"Il y a beaucoup d’attentes, mais la Coupe de France ça n’a rien à voir"

Corps: 

Vainqueur au début du mois de l’Eurocup Women, Bourges a l’occasion de remporter un deuxième titre ce week-end. Comment abordez-vous cette finale de la Coupe de France ?
On arrive dans la partie sympa du championnat, qu’on attend le plus quand on joue au basket, le moment où on se bat pour gagner des trophées. On a surtout hâte d’être à l’Accor Arena pour jouer cette finale, car finalement cela fait un petit moment qu’on est qualifié (ndlr, victoire en demi-finale contre Villeneuve d’Ascq (85-69) le 13 mars dernier). On essaie de se préparer au mieux. Depuis le titre en Eurocup, on a essayé de changer d’état d’esprit, de se concentrer sur cette finale de Coupe de France et tout faire pour la remporter.

Vous dominez la saison LFB avec une première place de la saison régulière assurée depuis quelques temps. Vous avez gagné l’Eurocup. Tout le monde vous voit réaliser le triplé. Cela vous met-il de la pression supplémentaire ?
De toute façon, quand on est Bourges, on a souvent la pression de gagner et ramener des titres. Certains peuvent penser que l’on va gagner facilement, je sais que ça ne sera pas le cas. Ça va être un match disputé et compliqué. En Coupe d’Europe par exemple on avait perdu là-bas à Basket Landes, et on avait gagné ensuite au Prado. Il y a peut-être beaucoup d’attentes car on a remporté l’Eurocup, mais la Coupe de France ça n’a rien à voir.

À titre personnel, vous avez disputé plusieurs finales de Coupe de France, dont 4 victoires en 2007, 2016, 2017 et 2018. Que symbolise pour vous cette compétition ?
C’est une belle fête du basket français. Jouer à l’Accor Arena, dans une salle aussi belle, c’est un privilège. Je suis très contente d’y aller à chaque fois, il y a des joueuses à Bourges qui n’ont pas encore eu la chance de s’y rendre. Certes c’est immense, mais ça reste un match comme un autre, qu’il faut aborder le plus normalement possible sans se faire dépasser par l’enjeu. C’est le 2ème titre qu’on peut remporter cette saison, donc cela va être décisif.

Vous rappelez-vous de votre première finale de Coupe de France ?
Bien évidemment oui… (rires). Mon premier Bercy c’était en 2007, avec Valenciennes, mais je me souviens plutôt du match espoirs. J’avais fait la finale cadettes le matin, on avait gagné, j’avais même été élue MVP. J’étais rentrée manger le midi à l’hôtel, je pensais que ma journée était terminée. Et au dernier moment, en plein repas, on m’apprend que j’allais aller faire le banc des pros l’après-midi. Je ne sais pas si c’était prévu ou non, ou s’ils me l’ont dit au dernier moment pour ne pas me mettre trop la pression… (rires). Et donc après on a gagné la finale des pros avec l’USVO. De vivre tout ça, à 18 ans, c’était vraiment énorme.

Les finales de la Coupe de France 2022 à l'Accor Arena
Vendredi 22 avril 2022 - Réservez vos places
18h00 - Finale du Trophée féminin - En direct sur la Chaine Youtube FFBB
Monaco BA (NF1) - US Le Poinçonnet (NF1)

20h30 - Finale du Trophée masculin - En direct sur la chaine Youtube FFBB
TOAC Basket (NM3) - Pays de Fougères (NM2)

Samedi 23 avril 2022 - Réservez vos places
9h30 - Finale U18 Féminines - En direct sur la chaine Youtube FFBB
Lyon ASVEL féminin (Elite) - USO Mondeville (Elite)

12h00 - Finale U17 masculins - En direct sur la chaine Youtube FFBB
ASVEL Lyon-Villeurbanne (Elite) - BCM Gravelines-Dunkerque (Elite)

14h30 - Finale Pros féminines (Trophée Joé Jaunay) - En direct sur La Chaine L'Equipe
Basket Landes (LFB) - Bourges Basket (LFB)

17h00 - Finale Pros masculins (Trophée Robert Busnel) - En direct sur La Chaine L'Equipe
EB Pau-Lacq-Orthez (Betclic Elite) - SIG Strasbourg (Betclic Elite)

*programme sous réserve de modifications

Toutes les actualités, les infos et les stats de la Coupe de France sont à retrouver sur le site coupedefrance.ffbb.com et sur les réseaux sociaux de la FFBB avec #CDFBasket

Catégorie: 
Surtitre: 
Finale pros féminines
Auteur: 
Propos recueillis par Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Mercredi, 20. Avril 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Étincelante avec Bourges au Final Four de l’Eurocup Women, Sarah Michel (1,80m, 33 ans) espère bien soulever à nouveau la Coupe de France, elle qui l’a déjà gagnée à quatre reprises. Et permettre au club berruyer de remporter une 12ème Coupe de France dans son histoire, et un 2ème trophée cette saison après l’Eurocup.
crédit: 
(Crédit : Anne Perrinet / Bourges Basket)
Pour Newsletter: 

"L’équipe qui aura le plus envie va gagner"

Corps: 

C’est le retour de Pau-Lacq-Orthez en finale 15 ans après, avez-vous ressenti une véritable attente de la part du club ?
Ça fait 15 ans que le club n’a pas été en finale de la Coupe de France. C’est un objectif que l’on s’est fixé en début de saison, essayer d’aller le plus loin possible en Coupe de France. Le club est ravi de pouvoir vivre une finale à nouveau.

Comment s’est construit votre parcours ?
Au fil des tours, nous avons eu l’impression qu’il y avait un coup à jouer. Nous avons bénéficié de tirages assez abordables par rapport à d’autres équipes comme Strasbourg, même si cela restait des équipes difficiles à jouer. En 16e de finale face à Cholet, on était quasiment à -20 à la mi-temps. Nous avons réussi à passer devant et finalement gagner le match. Même si on a eu des tirages assez abordables, cela n’enlève en rien à la qualité de notre parcours, on connait la coupe de France. On sait qu’en Coupe de France il peut toujours y avoir des surprises. C’est un peu la magie et la beauté de la Coupe. Ça n’enlève en rien à notre qualification en finale. Je pense qu’on la mérite, on fait une bonne saison.

Est-ce que vos victoires au fil des tours ont apporté une réelle dynamique au sein de votre équipe ?
Forcément oui, même si nous avions quelques bonnes victoires avant. Une qualification en finale de la Coupe de France ça te montre que tu as fait une bonne saison. Ça montre que les bons choix ont été faits au club tout simplement et que l’équipe qui est là depuis le début a progressé. Ça donne de la stabilité au club et l’envie de poursuivre sur cette bonne lancée. On a réussi un run de 7 victoires d’affilée entre la Coupe de France et le Championnat entre le 7 mars et le 2 avril. C’est très bien pour le club, c’est très bien pour les dirigeants et pour les supporters. On sent vraiment l’engouement auprès des supporters qui sont pressés de vivre ce moment avec nous à Paris.

Vainqueur de la Coupe de France en 2013 avec Paris-Levallois, et finaliste malheureux en 2018 avec Boulazac. Est-ce que votre expérience à l’Accor Arena va vous servir ?
Bien sûr, ce n’est pas la première fois pour moi. J’aurai trois finales de Coupe de France, j’ai déjà joué à plusieurs reprises à l’Accor Arena, c’est vrai que je connais déjà un peu le stade. Nous sommes une équipe qui a assez d’expérience avec des joueurs qui ont l’habitude des grands matches. L’expérience va compter aussi pour aller chercher cette victoire.

L’ambiance et la pression des 15.000 supporters peuvent-elles vous ajouter du stress ?
Ça sera beaucoup plus de l’excitation que du stress. Il y aura du monde, ça sera plein. Ça va être beau à voir. Quand tu arrives sur le terrain tu n’as pas trop de pression, tu as juste envie de profiter et de tout faire pour gagner ce match. On sait qu’il va y avoir un grand public qui va être avec nous et derrière nous. Sachant qu’il y a aussi Basket Landes qui va jouer la finale chez les filles, les Landais vont venir avec nous et vont nous pousser aussi.

Quelles seront les clés de la finale ?
La première des clés sera l’envie. L’équipe qui aura le plus envie, va gagner. Nous sommes deux belles équipes avec des gros joueurs, et surtout un très bon collectif. On sait à quel point à Strasbourg ils jouent bien ensemble. Nous sommes deux équipes qui se valent, on est quasiment au même niveau en Betclic Elite. L’envie et la détermination vont faire pencher la balance d’un côté ou de l’autre.

 Les finales de la Coupe de France 2022 à l'Accor Arena
Vendredi 22 avril 2022 - Réservez vos places
18h00 - Finale du Trophée féminin - En direct sur la Chaine Youtube FFBB
Monaco BA (NF1) - US Le Poinçonnet (NF1)

20h30 - Finale du Trophée masculin - En direct sur la chaine Youtube FFBB
TOAC Basket (NM3) - Pays de Fougères (NM2)

Samedi 23 avril 2022 - Réservez vos places
9h30 - Finale U18 Féminines - En direct sur la chaine Youtube FFBB
Lyon ASVEL féminin (Elite) - USO Mondeville (Elite)

12h00 - Finale U17 masculins - En direct sur la chaine Youtube FFBB
ASVEL Lyon-Villeurbanne (Elite) - BCM Gravelines-Dunkerque (Elite)

14h30 - Finale Pros féminines (Trophée Joé Jaunay) - En direct sur La Chaine L'Equipe
Basket Landes (LFB) - Bourges Basket (LFB)

17h00 - Finale Pros masculins (Trophée Robert Busnel) - En direct sur La Chaine L'Equipe
EB Pau-Lacq-Orthez (Betclic Elite) - SIG Strasbourg (Betclic Elite)

*programme sous réserve de modifications

Toutes les actualités, les infos et les stats de la Coupe de France sont à retrouver sur le site coupedefrance.ffbb.com et sur les réseaux sociaux de la FFBB avec #CDFBasket

Catégorie: 
Surtitre: 
Finale pros masculins
Date d’écriture: 
Mardi, 19. Avril 2022
Vignette: 
Chapeau: 
L’EB Pau-Lacq-Orthez est de retour en finale après 15 ans d’absence. Le club du Sud-Ouest pourra cependant compter sur l’expérience de Giovan Oniangue, qui déjà disputé deux finales de la Coupe de France pour renouer avec son glorieux passé.
Pour Newsletter: 

"Ça va être un super moment à vivre"

Corps: 

Est-ce que la Coupe de France a toujours été un objectif pour le club cette saison ?
Un objectif prédéfini non. Mais après la victoire en huitième de finale face à Dijon (94-90) et donc notre qualification pour le Top 8, on arrive sur ce plateau évidemment avec l’envie de le passer ce plateau et d’aller en finale. C’est donc venu en jouant et vu que l’on joue tous les matches pour gagner, il y avait quand même cette volonté d’aller le plus loin possible dans cette compétition.

On dit souvent qu’en Coupe de France il y a une part de chance, notamment lors des tirages, cela n’a pas vraiment été votre cas.
Sur le tirage, on a pris, hormis l’ASVEL, le Top 4 du championnat de Betclic Elite. C’est vrai que cela n’a pas été facile et c’est pour ça que notre parcours est satisfaisant, mais il ne le sera complètement que si on gagne la finale.

C’est le reflet de la densité du championnat ?
C’est un championnat qui est dur où tout le monde peut battre tout le monde chaque semaine. Au Top 8, même Gravelines crée un petit peu la surprise en gagnant contre Villeurbanne et nous derrière on arrive à battre le premier du championnat (Boulogne Levallois) et ensuite le deuxième (Monaco). C’est positif et ça montre qu’il y a une réelle densité au sein de notre championnat et c’est une bonne chose pour tout le monde. Sur un match tout peut se jouer, on l’a bien vu. Je pense que l’on est une équipe de capable de faire des coups.

Le Top 8 a donné votre équipe un nouveau souffle ?
Ça a confirmé ce que l’on fait depuis quelques semaines et même quelques mois. Après évidemment ça amène de la confiance de battre ces deux grosses équipes sur un même week-end avec une bonne qualité. Surtout sur le match du dimanche où l’on revient dans le quatrième quart-temps malgré une grosse différence faite par Monaco. Ça amène de la confiance tout simplement.

Et personnellement, on a vu à Trélazé que votre impact, salué par votre coach en conférence de presse, était vraiment important
C’est aussi mon rôle de meneur de jeu, après tout se fait sur la volonté et le combat. C’est notre équipe qui est comme ça. Tout le monde tire dans le même sens et si je peux apporter le maximum dans toutes les petites choses comme ça, je le fais naturellement pour l’équipe et pour gagner.

Vainqueur de la Coupe de France avec Le Mans en U17 en 2010, que ressentez-vous à l’idée de rejouer à l’Accor Arena ?
Ce ne sont que des émotions positives, la salle sera pleine. C’est une très belle salle, voir la plus belle salle de France. C’est sûr que jouer un match à enjeu pour gagner un titre devant 15 000 personnes, avec notre public qui sera, je l’espère, venu nombreux, ce n’est que du positif, ça va être un super moment à vivre.

 Les finales de la Coupe de France 2022 à l'Accor Arena
Vendredi 22 avril 2022 - Réservez vos places
18h00 - Finale du Trophée féminin
Monaco BA (NF1) - US Le Poinçonnet (NF1)

20h30 - Finale du Trophée masculin
TOAC Basket (NM3) - Pays de Fougères (NM2)

Samedi 23 avril 2022 - Réservez vos places
9h30 - Finale U18 Féminines
Lyon ASVEL féminin (Elite) - USO Mondeville (Elite)

12h00 - Finale U17 masculins
ASVEL Lyon-Villeurbanne (Elite) - BCM Gravelines-Dunkerque (Elite)

14h30 - Finale Pros féminines (Trophée Joé Jaunay)
Basket Landes (LFB) - Bourges Basket (LFB)

17h00 - Finale Pros masculins (Trophée Robert Busnel)
EB Pau-Lacq-Orthez (Betclic Elite) - SIG Strasbourg (Betclic Elite)

*programme sous réserve de modifications

Toutes les actualités, les infos et les stats de la Coupe de France sont à retrouver sur le site coupedefrance.ffbb.com et sur les réseaux sociaux de la FFBB avec #CDFBasket

Catégorie: 
Surtitre: 
Finale pros masculins
Date d’écriture: 
Lundi, 18. Avril 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Leader de la SIG Strasbourg, le meneur Jean-Baptiste Maille revient sur le parcours de son équipe en Coupe de France à moins d’une semaine de la finale à l’Accor Arena face à Pau-Lacq-Orthez.
Pour Newsletter: 

"Nous y allons avec nos armes et notre cœur"

Corps: 

À l’approche des quarts de finale de U18 Élite, vous terminez les deux premières phases de la saison avec un bilan de 21 victoires et 3 défaites. Vous êtes finaliste de Coupe de France. Comment jugez-vous cette saison ?
Elle est très satisfaisante. C’est le résultat du travail des garçons au quotidien. Ils sont très sérieux et appliquent ce que l’on leur demande. Ils ont l’habitude de jouer avec l’équipe Espoirs mais se responsabilisent facilement et savent ce qu’ils veulent gagner.

Les deux meilleurs bilans du championnat s’affrontent dans cette finale de Coupe de France. À quel genre de match vous attendez-vous ?
Les conditions seront particulières, d’autant plus à l’Accor Arena puisqu’aucun joueur ne connait cela. Mais ils ont l’habitude du niveau Espoirs et des matchs à plus haute intensité. Ils savent augmenter leur niveau de jeu quand il le faut. Cela s’applique également aux joueurs de l’ASVEL. En demi-finale, nous avions affronté le Cholet Basket qui a aussi une certaine notoriété et de forts résultats au niveau de son centre de formation. Il est vrai que nous ne partons pas forcément favoris mais nous y allons avec nos armes et notre cœur car j’ai vraiment un groupe soudé qui a envie d’aller chercher quelque chose ensemble. C’est une aventure humaine pour les joueurs, le basket-ball va très vite et tous ne finissent pas professionnels. Le plus important sera de prendre du plaisir et d’avoir conscience de la chance qu’ils ont de vivre ce moment. On s’attend forcément à un gros match mais j’ai confiance en mes joueurs.

C’est la deuxième finale de Coupe de France des cadets dans l’histoire du BCM Gravelines-Dunkerque (défaite 69-76 contre l’Olympique Antibes en 2014). Qu’est-ce que cette finale représente pour le club et cette nouvelle génération ?
Le club est très fier des U17. C’est une génération qui aura encore le temps d’évoluer, même si dans le basket-ball moderne tout va un peu plus vite. Je pense à l’ASVEL qui a déjà fait jouer des 2004 voire 2005 en Betclic Élite. Notre génération 2005 mérite ce qui lui arrive aujourd’hui. Ce sont parfois des garçons qui sont passés à la trappe. Je pense à mon meneur, Adrien Tyberghien, qui n’avait pas été retenu au Pôle France et qui est, selon moi, l’un des meilleurs meneurs de sa génération. Il y a aussi Roman Domon qui n’est pas resté au Pôle Espoirs de Picardie à cause de divers aléas. C’est une revanche pour eux. Durant la crise sanitaire et les derniers mois, ils ont pu travailler dans l’ombre et, aujourd’hui, le travail paye. Tant mieux pour eux, je suis vraiment fier. Je parle d’eux deux mais une équipe est composée de dix joueur et il y a beaucoup de talent autour, notamment avec Ayuba Bryant Jr qui est aussi un gros potentiel.

Quel est le positionnement du club vis-à-vis des jeunes joueurs et quelle est la passerelle existante avec l’équipe professionnelle ?
Dans la politique sportive, le travail est réalisé depuis les U15. Quand je vous parle d’Ayuba Bryant Jr et Roman Domon, ce sont des joueurs qui sont passés par cette catégorie d’âge. On essaye d’avoir une continuité entre les différentes équipes. L’objectif est de leur assurer une place dans le groupe professionnel même s’il peut y avoir des difficultés car il y a des attentes évidentes en termes de résultats au plus haut niveau. Nous avons créé un projet qui se nomme le « BCM Élite » et qui vise à suivre individuellement nos joueurs à fort potentiel sur les plans physique, technique et individuel. L’objectif est de les amener progressivement dans le groupe professionnel tout en évitant de sauter les étapes, comme on l’a fait avec Fabien Damase qui a signé son premier contrat professionnel il y a quelques mois.

 Les finales de la Coupe de France 2022 à l'Accor Arena
Vendredi 22 avril 2022 - Réservez vos places
18h00 - Finale du Trophée féminin
Monaco BA (NF1) - US Le Poinçonnet (NF1)

20h30 - Finale du Trophée masculin
TOAC Basket (NM3) - Pays de Fougères (NM2)

Samedi 23 avril 2022 - Réservez vos places
9h30 - Finale U18 Féminines
Lyon ASVEL féminin (Elite) - USO Mondeville (Elite)

12h00 - Finale U17 masculins
ASVEL Lyon-Villeurbanne (Elite) - BCM Gravelines-Dunkerque (Elite)

14h30 - Finale Pros féminines (Trophée Joé Jaunay)
Basket Landes (LFB) - Bourges Basket (LFB)

17h00 - Finale Pros masculins (Trophée Robert Busnel)
EB Pau-Lacq-Orthez (Betclic Elite) - SIG Strasbourg (Betclic Elite)

*programme sous réserve de modifications

Toutes les actualités, les infos et les stats de la Coupe de France sont à retrouver sur le site coupedefrance.ffbb.com et sur les réseaux sociaux de la FFBB avec #CDFBasket

Catégorie: 
Surtitre: 
Finale U17 masculins 2022
Date d’écriture: 
Dimanche, 17. Avril 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Maxence Flandrin est l’entraîneur des cadets du BCM Gravelines-Dunkerque depuis 2016. Il prévoit une finale compliquée mais n’oublie pas que c’est avant tout une expérience unique, à la fois humaine et sportive.
Pour Newsletter: 

Jouer les premiers rôles

Corps: 
L’ASVEL est le premier club depuis le Cholet Basket en 1994 à avoir ses deux équipes de jeunes en finale de la Coupe de France. Qu’est-ce que cela veut dire sur le travail effectué au quotidien sur la formation ?
Nous sommes très contents de pouvoir représenter le club dans les deux catégories, à la fois pour les filles et les garçons. On parle beaucoup de nos deux équipes professionnelles mais cette double présence est la confirmation de la qualité de la formation au sein de l’ASVEL. On travaille avec nos jeunes, on avance petit à petit, on ne fait pas trop de bruit et c’est une belle récompense pour les efforts qui sont fournis dans les catégories jeunes.
 
Vous avez un bilan de 11 victoires et 3 défaites en deuxième phase de U18 Élite, soit le deuxième meilleur du championnat derrière votre futur adversaire en finale, le BCM Gravelines-Dunkerque (13 victoires - 1 défaite). Est-ce une finale logique ?
Je ne sais pas, je ne peux pas vous dire si c’est une finale logique. Même en U18 Élite, ce n’est pas sûr que cette même finale ait lieu. Gravelines aura fort affaire en quarts de finale du championnat face à Antibes qui est également une très forte équipe. Nous avons aussi cravaché pour sortir de notre poule, avec notamment Antibes et Bourg-en-Bresse qui finissent à égalité avec nous. Ce serait trop prétentieux de dire que c’est une finale logique ou d’imaginer que nous les réaffronterons en dernier match du Final Four. En tout cas, nous travaillons pour y être présents et nous allons tout donner pour gagner les derniers matchs de la saison qui s’offrent à nous.
 
Votre équipe a remporté l’un des quatre tournois qualificatifs pour le Final Four de l’EuroLeague Junior. Au sein du club, quelle importance a eu la Coupe de France au cours de la saison par rapport à cet événement plus médiatique ?
En début de saison, quand on a commencé à déterminer les objectifs, nous avions notamment établi comme priorité de jouer les premiers rôles sur la scène nationale, à la fois par le championnat et la Coupe de France. Nous avons travaillé sur ces deux compétitions comme si nous avions des finales à jouer à chaque match, et aujourd’hui ça paye puisque nous sommes encore en lice sur tous les tableaux. 
 
Durant les tours précédents de Coupe de France, vous avez fait appel à des joueurs évoluant parfois dans les catégories supérieures (Espoirs pour Killian Malwaya, équipe professionnelle pour Zaccharie Risacher par exemple). Comment gérez-vous l’organisation du temps de jeu et des compétitions pour vos meilleurs éléments ?
La gestion de Zaccharie est très facile pour nous. Certes, il a la chance de pouvoir s’entraîner et de jouer avec l’effectif professionnel. Mais, il est encore un jeune joueur qui a besoin de temps de jeu et ça lui fait toujours autant plaisir de retourner dans sa catégorie d’âge. Lui et Killian sont peut-être de grands prospects mais ils n’ont rien gagné avec leur génération, la crise sanitaire les ayant privés d’opportunités de remporter des trophées ces deux dernières années. Ils sont très motivés et c’est simple de les impliquer en tant qu’entraîneur. Ils reviennent en U18 avec l’envie de pouvoir aider leurs coéquipiers et étoffer leur palmarès. 
 
 Les finales de la Coupe de France 2022 à l'Accor Arena
Vendredi 22 avril 2022 - Réservez vos places
18h00 - Finale du Trophée féminin
Monaco BA (NF1) - US Le Poinçonnet (NF1)
 
20h30 - Finale du Trophée masculin
TOAC Basket (NM3) - Pays de Fougères (NM2)
 
Samedi 23 avril 2022 - Réservez vos places
9h30 - Finale U18 Féminines
Lyon ASVEL féminin (Elite) - USO Mondeville (Elite)
 
12h00 - Finale U17 masculins
ASVEL Lyon-Villeurbanne (Elite) - BCM Gravelines-Dunkerque (Elite)
 
14h30 - Finale Pros féminines (Trophée Joé Jaunay)
Basket Landes (LFB) - Bourges Basket (LFB)
 
17h00 - Finale Pros masculins (Trophée Robert Busnel)
EB Pau-Lacq-Orthez (Betclic Elite) - SIG Strasbourg (Betclic Elite)
 
*programme sous réserve de modifications
 
Toutes les actualités, les infos et les stats de la Coupe de France sont à retrouver sur le site coupedefrance.ffbb.com et sur les réseaux sociaux de la FFBB avec #CDFBasket
Catégorie: 
Surtitre: 
Finale U17 masculins 2022
Date d’écriture: 
Samedi, 16. Avril 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Entraîneur des U18 de l’ASVEL, Mike Happio nous livre ses impressions alors que son équipe est encore en lice dans toutes les compétitions. La finale de la Coupe de France est leur première opportunité de remporter un trophée cette saison.
Pour Newsletter: 

Pages

S'abonner à RSS - Coupe de France