Coupe du Monde

Equipe de France féminine - préparation Coupe du Monde 2018
Les Bleues n'ont pas pris leur revanche
Au terme d'un combat très intense, l'Equipe de France s'est inclinée 54 à 65 ce soir à Valence face à l'Espagne, championne d'Europe en titre.
Une victoire longue à se dessiner
En venant à Valence pour disputer ce tournoi, Valérie Garnier voulait "sortir son équipe de sa zone de confort", la coach tricolore a été servie. Ce soir, face à la...
Les Bleues prennent leurs marques à Lyon
Arrivées dimanche soir à Lyon pour débuter leur deuxième bloc de préparation à la Coupe du Monde 2018, les joueuses de l'Equipe de France n'ont pas chômé enchaînant...
Les Bleues ouvrent le bal
La Coupe du Monde de 3X3 2018 débute ce vendredi à Manille (Philippines), et c’est l’Equipe de France féminine qui ouvrira le bal face à l’Argentine (5h30, heure française). Les joueuses de Richard Billant rencontreront ensuite la Chine, avec l’objectif de se mettre dans les meilleures con...
Une première étape avec 8 joueuses
8 joueuses ont été convoquées en Equipe de France 3x3 féminine pour participer le 27 mai prochain à Voiron au premier stage de préparation à la Coupe du Monde 3x3 qui se déroulera du 8 au 12 juin à Ma...
Les U17 connaissent leurs adversaires
Le tirage au sort du Championnat du Monde U17 Féminines a eu lieu ce mardi 6 mar...
Soirée Mous
Face à des "Lions" blessés
Afficher une attitude conquérante

Pages

Mahinmi forfait, Tillie rappelé

Corps: 

Victime d’un faux mouvement lors de l’entraînement de jeudi matin, Ian Mahinmi a ressenti une vive douleur à l’épaule gauche, l’empêchant de poursuivre la séance.

Le joueur a passé une IRM dans l’après-midi qui a révélé une lésion incompatible avec la poursuite d’une activité sportive.

Ian Mahinmi est donc forfait pour la Coupe du Monde 2014.

Le staff de l’Equipe de France a décidé de rappeler Kim Tillie qui a participé à 4 rencontres de préparation cet été. Il arrivera à Grenade vendredi dans l’après-midi.

Surtitre: 
Coupe du Monde FIBA 2014
Date d’écriture: 
Jeudi, 28. Août 2014
Vignette: 
Chapeau: 
Touché à l'épaule gauche, Ian Mahinmi (2,11 m, 27 ans) doit renoncer à la Coupe du Monde. Kim Tillie (2,11 m, 26 ans), actuellement en préparation avec son club de Vitoria, rejoindra l'Equipe de France ce vendredi, à la veille du début de la compétition.
crédit: 
Bellenger / is / FFBB

Les Bleues n'ont pas pris leur revanche

Corps: 

Lorsque deux équipes qui se connaissent bien se retrouvent, on rentre rapidement dans le coeur du sujet. Ce soir le ton a vite été donné entre les deux derniers finalistes de l'EuroBasket. Agressivité et comabtivité étaient bien présentes dans les deux camps, les défenses bien en place n'ont laissé que peu d'espaces. Sandrine Gruda  a réussi cependant à porter les premières attaques mais l'Espagne ne manquait pas de répondant. Sous l'impulsion de l'arrière berruyère Cristina Ouvina, les locales ont fait le break (7-12). 

Peu de points ont été marqués et les moindres erreurs se sont payées cash. La capitaine ibérique Laia Palau a sanctionné d'un triplé les approximations tricolores. Aux forceps, Valériane Ayayi a ensuite ramèné les siennes en marquant quatre points de suite. Le mano à mano s'est poursuivi, la France n'avait qu'un point de retard au moment de rejoindre les vestaires (23-24).

Après la pause, l'intensité n'a pas baissé, bien au contraire. Sandrine Gruda et Marine Johannes ont répondu coup pour coup aux percées espagnoles. Le jeu est haché, Sarah Michel a profité d'un moment de flottement dans la défense espagnole pour scorer à trois-points et remettre les compteurs à égalité (34-34, 25'). Aucune des deux équipes n'a voulu lâcher, pourtant poussées par leur public Laura Nicholls et ses partenaires ont bousculé les Françaises qui ont tenu bon et répondu au combat. Sarah Michel a multiplié les exploits pour placer la France devant 44-43 avant le dernier acte.

Une faute antisportive sifflée à Romane Berniès et un tir primé de Casas ont redonné de l'énergie à la Roja et son public venu en nombre pour la porter. Valérie Garnier a mis fin à l'hémoragie en demandant un temps-mort mais l'Espagne a déjà 5 points d'avance (49-44). La France est dans le dure, seule Sandrine Gruda a réussi à s'illustrer en attaque. Le public a poussé son équipe et l'écart a enflé en faveur des Espagnoles (53-46). Palau à deux points puis Ouvina à trois points ont assommé un peu plus les joueuses de Valérie Garnier qui comptaient 10 points de retard à moins de 4 minutes de la fin.

Malgré leurs efforts et le sursaut du duo Gruda-Ayayi les Françaises n'ont pas réussi à inverser la tendance. L'Espagne est resté solide et comme lors de leur dernière confrontation, à la finale de l'Eurobasket 2017, l'Espagne s'est imposé 65 à 54. Les Bleues devront encore patienter pour prendre leur revanche.

France - Espagne : 54-65

Surtitre: 
Equipe de France féminine - préparation Coupe du Monde 2018
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Samedi, 1. Septembre 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Au terme d'un combat très intense, l'Equipe de France s'est inclinée 54 à 65 ce soir à Valence face à l'Espagne, championne d'Europe en titre.
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FEquipeDeFranceFeminineDeBasketBall%2Fvideos%2F230153867660999%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">La France s&#39;incline face à l&#39;Espagne en finale du Tournoi de Valence <a href="https://twitter.com/hashtag/FRAESP?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FRAESP</a> <a href="https://t.co/cYidHLp6AC">https://t.co/cYidHLp6AC</a> <a href="https://t.co/lZd5wfgsyo">pic.twitter.com/lZd5wfgsyo</a></p>&mdash; Equipe France Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/1035994630368706567?ref_src=twsrc%5Etfw">1 septembre 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Une victoire longue à se dessiner

Corps: 

Après ses deux larges victoires face à l'Italie à Anglet, la France avait rendez-vous ce soir à Valence avec un adversaire bien plus coriace, la Lettonie. En s'appuyant sur leurs forces respectives les deux équipes ont montré de belles choses. La puissance intérieure symbolisée par une Sandrine Gruda autoritaire près du cercle et une Alexia Chartereau intéressante en relais a permis aux Françaises d'entamer le match par le bon bout donnant rapidement plus d'une dizaine de points d'avance à leur formation (28-15, 10').

Malgré une défense très haute, les Lettones n'ont pas tardé à trouver la parade avec une efficacité redoutable dans les tirs longue distance (7/15 à la mi-temps). L'efficacité dans les duels de Sarah Michel et la vitesse du duo Johannes-Epoupa ont permis aux Françaises de grapiller quelques points afin de conserver 9 points d'avance au moment de rejoindre les vestiaires (45-36).

Peu à peu, le magnifique Palais des Sports de Valence s'est rempli, plus de 4000 supporters étaient attendus pour le match Espagne-Belgique. Cela n'a en rien perturbé les Lettones qui à l'image de Kitija Laksa ont continué d'enfiler les paniers à trois-points comme des perles (46-39). Sandrine Gruda sur le banc avec ses trois fautes, a contraint Valérie Garnier à trouver d'autres solutions mais elles ont tardé à venir. La Lettonie a alors pris ses aises dans la raquette grâce du duo Putnina-Steinberga qui a ramèné les Baltes au contact des Tricolores (48-45, 24'). Quelques minutes plus tard, les expérimentés Putnina et Basko ont même donné l'avantage à la Lettonie.

Le match a alors changé de ton, le combat était plus engagé même avec Gruda de retour aux affaires rien n'était facile. Heureusement, Valerianne Ayayi a assuré aux lancers (6/7) et Alexia Chartereau est sorti de sa boite au meilleur moment offrant ainsi deux points d'avance à la France à la fin du 3e quart-temps (56-54). Ayayi de loin, puis Gruda près du cercle ont redonné de l'air à la France mais Babkina, désormais appélée Dikaioulaku, n'abdiquait pas. La menace était toujours présente et c'est au culot qu'Alix Duchet a défié les joueuses lettones en inscrivant deux paniers coup sur coup (67-60, 35'). Les Tricolores à l'image de Johannes ont profité des erreurs adverses pour assommer leurs adversaires en fin de match et finalement s'imposer 82 à 66.

France - Lettonie : 82-66

 

Surtitre: 
Equipe de France féminine - préparation Coupe du Monde 2018
Auteur: 
A Valence, Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Vendredi, 31. Août 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
En venant à Valence pour disputer ce tournoi, Valérie Garnier voulait "sortir son équipe de sa zone de confort", la coach tricolore a été servie. Ce soir, face à la Lettonie, les Françaises ont dû batailler pour s'imposer 82 à 66. Demain, la France jouera à 21h00 contre le vainqueur du match opposant ce soir la Belgique à l'Espagne
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FEquipeDeFranceFeminineDeBasketBall%2Fvideos%2F313086526119400%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe> <iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FEquipeDeFranceFeminineDeBasketBall%2Fvideos%2F687397868288273%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe> <blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">Victoire ! Les Bleues s&#39;imposent à Valence face à la Lettonie <a href="https://t.co/7Tcl0tTahh">https://t.co/7Tcl0tTahh</a> <a href="https://t.co/yLuraLN2Ak">pic.twitter.com/yLuraLN2Ak</a></p>&mdash; Equipe France Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/1035591612963930113?ref_src=twsrc%5Etfw">August 31, 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Les Bleues prennent leurs marques à Lyon

Corps: 

Après 4 jours de repos suite aux larges succès enregistrés face à l'Italie à Anglet, l'Equipe de France féminine est déjà de retour au boulot cette semaine à Lyon.

"Nous avons commencé à se remettre doucement dans le bain hier matin avec un peu de muscu et du jeu sans opposition, ensuite nous sommes rentrées plus dans le dur" confiait Diandra Tchatchouang lors du point presse organisé aujourd'hui.

Les Bleues poursuivent donc sur leur lancée et cette jeune équipe multiple le travail collectif pour améliorer les automatismes entre les joueuses comme le souligne Marine Johannes : "On a enchainé trois entrainements en deux jours pour continuer à travailler ensemble et s'améliorer collectivement."

Au cours de ces dernières séances d'entrainement, les joueuses de Valérie Garnier n'ont pas ménagé leurs efforts. "On court beaucoup, y'a beaucoup de contacts" précise Diandra Tchatchouang avant d'ajouter : "Le but c'est de se mettre en condition de compétition. A l'entrainement, on se pousse les unes et les autres à aller plus haut, plus vite, plus fort." 

 

 

Surtitre: 
Equipe de France féminine - préparation Coupe du Monde 2018
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin à Lyon
Date d’écriture: 
Mardi, 28. Août 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Arrivées dimanche soir à Lyon pour débuter leur deuxième bloc de préparation à la Coupe du Monde 2018, les joueuses de l'Equipe de France n'ont pas chômé enchaînant les séances d'entrainement et de musculation avec les rendez-vous médiatiques.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="en" dir="ltr">A little <a href="https://twitter.com/hashtag/FIBAWWC2018?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FIBAWWC2018</a> talk with the <a href="https://twitter.com/FIBA?ref_src=twsrc%5Etfw">@fiba</a> this afternoon! <a href="https://twitter.com/hashtag/TeamFrance?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#TeamFrance</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/WorldCup?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#WorldCup</a> <a href="https://twitter.com/FRABasketball?ref_src=twsrc%5Etfw">@FRABasketball</a> <a href="https://t.co/kIdRDCdYQ8">pic.twitter.com/kIdRDCdYQ8</a></p>&mdash; Tchatchouang Diandra (@DiandraTchatch) <a href="https://twitter.com/DiandraTchatch/status/1034460403122819072?ref_src=twsrc%5Etfw">August 28, 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Les Bleues ouvrent le bal

Corps: 

Sur le papier la qualification semble à la portée de la France dans une poule abordable composée de l’Argentine, la Chine, le Kazakhstan et la Suisse. Mais on peut compter sur les Françaises pour éviter tout excès de confiance après l'expérience douloureuse de « leur » Coupe du Monde ratée à domicile (Nantes) l'été dernier. Les Bleues n'avaient pas réussi à sortir des poules et s'étaient finalement classée 10e de la compétition. Seule rescapée, Alice Nayo, aura très certainement à cœur de se racheter, et d'emmener ses coéquipières dans son sillage.


Les choses risquent ensuite de se corser rapidement, la poule des Bleues croisant avec la poule D, composée notamment de trois épouvantails européens : la Hongrie, vice-championne du Monde 2017, l’Espagne vice-championne d’Europe et les Pays-Bas, médaille de bronze à la Coupe d’Europe 2017. Trio complété par le pays hôte, les Philippines, qui sera porté par tout un peuple fou de basket.

 

L'Equipe de France 3X3 fémnine

Nom Prénom Naissance Club
DIALLO  Christelle 12/03/1993 Tarbes GESPE Bigorre (LFB)
NAYO  Alice  16/01/1993  Avenir Basket Chartres (LF2)
PAGET  Marie Eve  28/11/1994 Flammes Carolo Basket Ardennes (LFB)
TAYEAU Johanna 07/01/1989 Roche Vendée BC (LFB)

Entraîneurs : Richard Billant, Karim Souchu et Anna Kotocova

Début des rencontres ce vendredi 8 juin à 5h30, heure française contre l’Argentine, à suivre en direct sur la chaine Youtube FIBA 3X3.

Coupe du Monde à Manille (Philippines) du 8 au 12 juin 2018
Vendredi 8 juin - 5h30 : Argentine - France
Vendredi 8 juin - 7h20 : France - Chine
Dimanche 10 juin - 5h30 : France - Kazakhstan
Dimanche 10 juin - 7h20 : Suisse - France
Mardi 12 juin : Phases finales

Voir toutes les poules ici.

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe du Monde 3X3 – Equipe de France 3X3 Féminine
Auteur: 
Guillaume KARLI
Date d’écriture: 
Jeudi, 7. Juin 2018
Vignette: 
Chapeau: 
La Coupe du Monde de 3X3 2018 débute ce vendredi à Manille (Philippines), et c’est l’Equipe de France féminine qui ouvrira le bal face à l’Argentine (5h30, heure française). Les joueuses de Richard Billant rencontreront ensuite la Chine, avec l’objectif de se mettre dans les meilleures conditions d’entrée pour assurer une qualification pour les phases finales.
crédit: 
Crédits : FIBA 3X3

Une première étape avec 8 joueuses

Corps: 

A la fin de ce premier stage, les 8 joueuses selectionnées prendront part au BIG 12, tournoi international de 3x3, afin d'évaluer leur niveau face aux meilleures nations mondiales. C'est à l'issue de ce tournoi que Richard Billant et son staff dévoileront les noms des 4 joueuses retenues pour représenter la France à la Coupe du Monde 3x3 aux Philippines.

Les 8 joueuses sélectionnées en Equipe de France 3x3

Nom Prénom Naissance Club
CORNELIE SIGMUNDOVA Jodie  20/04/1993 Cavigal Nice Basket 06
DIALLO  Christelle 12/03/1993 Tarbes GESPE Bigorre
FILIP Ana Maria  20/06/1989  Flammes Carolo Basket Ardennes
FOUASSEAU Jenny 09/01/1992 Saint Amand Porte du Hainaut
NAYO  Alice  16/01/1993  Avenir Basket Chartres
PAGET  Marie Eve  28/11/1994 Flammes Carolo Basket Ardennes
TAYEAU Johanna 07/01/1989 Roche Vendée BC
TOURE  Mamignan  19/12/1994  Cavigal Nice Basket 06

 

Entraîneurs : Richard Billant, Karim Souchu et Anna Kotocova

Stage à Voiron du 27 au 31 mai 2018

Tournoi du BIG 12 à Voiron du 1er au 3 juin 2018

Stage à Manille (Philippines) du 4 au 7 juin 2018

Coupe du Monde à Manille (Philippines) du 8 au 12 juin 2018

Catégorie: 
Surtitre: 
Equipe de France 3x3 féminine
Date d’écriture: 
Mardi, 8. Mai 2018
Vignette: 
Chapeau: 
8 joueuses ont été convoquées en Equipe de France 3x3 féminine pour participer le 27 mai prochain à Voiron au premier stage de préparation à la Coupe du Monde 3x3 qui se déroulera du 8 au 12 juin à Manille (Philippines).

Les U17 connaissent leurs adversaires

Corps: 

Le tirage au sort a été effectué en présence de Maksim Ryzhenkov (président de la Fédération Biélorusse de Basketball), Igor Urkevich (Vice-Président du Comité Exécutif de la Ville de Minsk), ainsi que les anciennes joueuses biélorusses Tatiana Ivinskay Beloshapko et Tatsiana Troina.

Les joueuses de l’Equipe de France U17 féminines connaissent désormais leurs adversaires du premier tour : Japon, Colombie et Biélorussie. 

Le Championnat du Monde se tiendra du 21 au 29 juillet 2018 à Minsk (Biélorussie). Les Françaises débuteront leur compétition face aux japonaises, 

Retrouvez le calendrier complet, la composition des groupes, ainsi que le déroulé du tournoi.

Surtitre: 
Championnat du Monde U17 Féminines
Auteur: 
Paul Sauzey
Date d’écriture: 
Mardi, 6. Mars 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Le tirage au sort du Championnat du Monde U17 Féminines a eu lieu ce mardi 6 mars à l’Hôtel de Ville de Minsk (Biélorussie). Versé dans le groupe A, la France rencontrera au premier tour le Japon, la Colombie et les hôtes de la compétition, la Biélorussie.

Soirée Mous

Corps: 

A l’heure de répéter ses systèmes samedi soir à Nancy, Vincent Collet avait insisté auprès de ses joueurs sur la nécessité de mieux servir Moustapha Fall. Difficile en effet de rater les 218 centimètres du champion de France en titre, exilé depuis quelques semaines en Turquie, chez le promu Sakarya. Alimenter les très grands gabarits est un art parfois perdu du basket français mais face à la Belgique les Bleus ont parfaitement exploité leur gigantesque pivot, appelé à coup sûr à prendre une dimension supplémentaire en sélection.

Fall a largement dominé le premier quart-temps, enchaînant notamment trois dunks autoritaires sur trois possessions consécutives pour offrir à la France un premier écart (14-7). Mais la domination intérieure déjà aperçue contre la Russie est insuffisante lorsqu’elle n’est pas accompagnée d’une dose de réussite extérieure. Et celle-ci a continué de fuir les Bleus pendant les 10 premières minutes, permettant notamment à Quentin Serron, inspiré de loin, de largement limiter la casse (15-14). Vincent Collet choisissait alors de jouer petit. La pression défensive et un excellent passage d’Elie Okobo initiaient un 7-0 malheureusement sans lendemain. Pierre-Antoine Gillet attirait Boris Diaw loin du cercle pour signer 10 points dans le deuxième quart-temps tandis que les balles perdues, du déchet aux lancers-francs et une incapacité quasi-totale à marquer derrière la ligne primée (1/10 à la pause) permettaient aux Belges de terminer la période sur un 4-12 et de virer en tête (30-32).

Le break n’apportait pas de changement aux maux bleus. Les points abandonnés sur la ligne et les tirs terminant toujours sur le cercle pesaient sur l’attaque mais défensivement l’Equipe de France ne lâchait rien, appliquant une pression de tous les instants qui n’accordait aucun panier facile à la Belgique, limitée à 7 points dans le troisième quart-temps. Et quand Lacombe tout d’abord, Albicy ensuite et Invernizzi enfin, parvenaient à desserrer l’étau autour de l’inarrêtable Fall, les 5702 spectateurs du Palais des Sports de Gentilly pouvaient respirer plus librement (55-42, 33e). Cette nouvelle donne offrait plus d’espaces à Fall qui poursuivait son travail de démolition, des deux côtés du terrain, battant au passage le record de tirs sans échec de Nando De Colo (9/9 contre la Belgique en 2008, déjà à Nancy). "Grâce à notre bonne défense nous avons pu résister en première mi-temps même sans inscrire un tir. En seconde mi-temps on a trouvé d’autres solutions en continuant à défendre très dur", a commenté Vincent Collet. "L’engagement, l’intensité ne se sont jamais démentis. Sur le basket nous avons des choses à améliorer mais pas dans l’état d’esprit. La défense a été très bonne pendant quatre matches, bien meilleure que celle que nous avons présentée lors de l’EuroBasket l’été dernier. Il faudra la conserver. Les joueurs que nous allons ajouter vont nous donner des possibilités plus importantes et nous avons vu nos limites dans ce domaine, mais cela ne doit pas être au détriment de cette marque de fabrique."

Après quatre rencontres, l’Equipe de France est toujours en tête de son groupe, déjà qualifiée pour la deuxième phase et visera le plein de victoires lors de la dernière fenêtre de juin. Sans doute avec un groupe très remaniée. En attendant, les 14 joueurs ayant participé à ces deux précieux succès pourront s’endormir sourire aux lèvres pour de doux rêves, le sentiment du devoir accompli.

Toutes les statistiques du match.

Le classement
Pays V-D Pour-Contre
1- France 4 v - 0 d 293-247
2- Russie 2 v - 2 d 296-278
3- Bosnie 2 v - 2 d 271-283
4- Belgique 0 v -4 d 247-282
Pour rappel les trois premiers de chaque poule sont qualifiés pour la seconde phase qui réunira 24 équipes réparties en quatre poules de six.


Surtitre: 
Qualifications Coupe du Monde 2019
Auteur: 
Julien Guerineau/FFBB
Date d’écriture: 
Dimanche, 25. Février 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Dans le sillage d’un Moustapha Fall dominateur (23 points à 10/10 aux tirs), l’Equipe de France a dominé la Belgique (64-49) et a déjà son billet pour la deuxième phase des qualifications pour la Coupe du Monde 2019.
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">Les Bleus s&#39;imposent face à la Belgique et sont certains de participer au 2e tour des qualifications en septembre <a href="https://twitter.com/hashtag/FIBAWC?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FIBAWC</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/FRABEL?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FRABEL</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/TeamFranceBasket?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#TeamFranceBasket</a> <a href="https://t.co/rUqPumXles">pic.twitter.com/rUqPumXles</a></p>&mdash; Equipe France Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/967788843998081026?ref_src=twsrc%5Etfw">February 25, 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>
match_ID: 
371251

Face à des "Lions" blessés

Corps: 

« Le match (de vendredi) nous oblige à réfléchir, la Belgique défend bien et nous avait fait mal en première mi-temps en novembre, prévient Vincent Collet. Il faut qu’on soit prêt à jouer contre ce type d’équipe, qui a été en plus renforcée par deux joueurs. Ils sont dos au mur et voudront faire un coup contre nous. »

Lors du match aller, les Bleus avaient souffert pendant 20 minutes, rentrant aux vestiaires avec un débours de 13 points (25-38). Avec l’ajout de Tabu (Bilbao) et Serron (Gravelines), absents au match aller en novembre, les « Lions » joueront leur va-tout pour remporter ce match capital et conserver une petite chance d’accéder à la deuxième phase de qualification.

Les 12 joueurs qui affronteront la Belgique cet après-midi.

France/Belgique – Dimanche 25 février (15h00) – Palais des Sports (Nancy) en direct sur Canal+ Sport

Surtitre: 
Qualifications Coupe du Monde 2019
Auteur: 
Paul Sauzey et Guillaume Karli/FFBB
Date d’écriture: 
Dimanche, 25. Février 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Pas le temps de souffler pour les Bleus, moins de quarante-huit heures après être venus à bout de la Russie en prolongation à Strasbourg, Vincent Collet et ses hommes sont à Nancy pour la réception d’une équipe Belge en plein doute (0-3) cet après-midi à 15h00 au Palais des Sports de Gentilly (en direct sur Canal+ Sport).

Afficher une attitude conquérante

Corps: 

Après les deux premiers matches de qualification pour la Coupe du Monde 2019, la France s’est installée seule en tête de son groupe, et les nouveaux internationaux ont su répondre aux attentes du public français. En ouverture, les Bleus ont livré une deuxième mi-temps de haut-niveau à Anvers pour s’imposer contre la Belgique (59-70). L'Equipe de France a ensuite largement dominé la Bosnie-Herzégovine (84-65) pour son deuxième match des qualifications, à la Kindarena de Rouen.

Selon Vincent Collet, "Il faudra conserver notre état d'esprit de novembre car ça va être dur : on a perdu nos deux meilleurs marqueurs avec Labeyrie et Jackson. On récupère Charles Kahudi, il faudra rester vigilant." Et d'ajouter qu'il "faudra afficher une attitude conquérante et être solide en défense. On a travaillé avec beaucoup d'intensité sur ces deux points cette semaine." Pour relever le défi, l'Equipe de France pourra compter sur le soutien du public dans un Rhénus Sport de Strasbourg annoncé quasiment à guichets fermés. 

La Russie a quant à elle été cueillie à froid à domicile par la Bosnie-Herzégovine lors du premier match (76-81), avant de s’imposer dans les derniers instants face à la Belgique pour sa deuxième rencontre (76-69). Les troupes de Sergey Bazarevich, qui occupent la troisième place au classement du groupe E, à égalité avec la Bosnie, auront à cœur de créer la surprise face à l’Equipe de France. "L'équipe est encore en reconstruction et j'espère que nous saurons utiliser le match (contre la Belgique) pour poursuivre dans la bonne direction", déclarait le coach russe à l’issue de la rencontre face aux
Belges. L’effectif de la Russie, quatrième du dernier EuroBasket, a été largement remaniée pour compenser les absences d’Aleksei Shved (BC Khimki), de Timofey Mozgov (Brooklyn Nets) et du duo du CSKA Moscou Nikita Kurbanov et Andrey Vorontsevich.

Le joueur à surveiller : Sergey Karasev, arrière au Zenit Saint Petersburg et ancien joueur NBA, reste sur une performance de haute volée face à Belgique avec 14 points et 6 rebonds, dont cinq points inscrits dans les 41 dernières secondes. 

Les 12 joueurs français retenus pour le match.

 

Surtitre: 
Qualifications Coupe du Monde 2019
Auteur: 
Paul Sauzey et Guillaume Karli/FFBB
Date d’écriture: 
Vendredi, 23. Février 2018
Vignette: 
Chapeau: 
L'Equipe de France accueille ce soir la Russie à 20h45 au Rhénus Sport de Strasbourg pour son troisième match de qualification à la Coupe du Monde 2019. Pour Vincent Collet et ses hommes l'enjeu est simple : une victoire pour sécuriser la première place du groupe E avant le début des matchs retour dimanche contre la Belgique à Nancy.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">[Qualifications Coupe du Monde 2019] Afficher une attitude conquérante <br>France-Russie | 20h45 | Strasbourg<br>En direct sur Canal+ Décalé<br><a href="https://t.co/zUHrGp9AlQ">https://t.co/zUHrGp9AlQ</a><a href="https://twitter.com/hashtag/TeamFranceBasket?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#TeamFranceBasket</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/FRARUS?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FRARUS</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/FIBAWC?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FIBAWC</a> <a href="https://t.co/VMAockFECZ">pic.twitter.com/VMAockFECZ</a></p>&mdash; Equipe France Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/967028960293998592?ref_src=twsrc%5Etfw">23 février 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Pages

S'abonner à RSS - Coupe du Monde
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'