Coupes d'Europe

Partenaires
34 matches de basket sur SFR Sport 2 en décembre
C'est noël avant l'heure sur SFR Sport 2 avec pas moins de 33 matches programmés en décembre sur la chaîne du diffuseur dans le cadre du "super dé100bre". Ça démarre ce soir dès 18...
Braine dead à Villeneuve
Hier soir en Euroleague, l'équipe belge de Braine est venue mourir à 10 points de Villeneuve d'Ascq (81-71) portée par une grande Pauline Akonga, seule victoire fran...
3 sur 3 pour les clubs Français
En s'imposant hier soir en FIBA Europe Cup, Chalon-sur-Saône, Pau-Lacq Orthez et Nanterre ont validé leur billet pour le second tour de cette coupe d'Europe en termi...
Le tirage au sort effectué
Les 7 équipes de Ligue Féminine engagées en Euroligue et Eurocoupe la saison prochaine sont désormais fixées suite au tirage au sort effectué aujourd'hui par FIBA Europe.
Chalon se rapproche du dernier carré
Chalon-sur-Saône a surclassé le Khimik Youjne (115-94) à domicile hier soir en quart de finale aller de la Coupe de la Fiba, le troisième échelon européen. Le club bourguignon devra l'emporter me...
Beaubois et Strasbourg en sursis
Strasbourg a été battu dans sa salle par Oldenbourg 78 à 76, hier soir en 8e de...
Les huitièmes rugissants
Malaga puni, Jackson efficace
Kahudi et l'ASVEL assurent la première place

Pages

Le Barça trop fort pour Cholet

Corps: 

Cholet a abordé ce match de prestige face au FC Barcelone sans complexe, à l’issue du premier quart ce sont même DeMarcus Nelson (14 points et 2 rebonds) et ses partenaires qui viraient en tête (20-18). Ensuite, le Champion d’Europe a imposé sa puissance notamment dans la raquette grâce à Boniface Ndong (15 points, 6 rebonds) et Kosta Perovic (13 points et 4 rebonds). De retour des vestiaires, les Choletais ont tenté de rivaliser avec leur adversaire à l’image d’un Christophe Léonard efficace (9 points, 6 rebonds, 1 interception, 1 passe) mais n'ont jamais réussi à inverser la tendance.

Groupe C
Jeudi 2 décembre
Barcelone - Cholet Basket : 76-62

Classement : 1- Montepaschi Sienne, Fenerbahce Ulker (6-1), 3- FC Barcelone (5-2), 4- Cholet Basket (3-4), 5- Lietuvos Rytas (1-6), 6- Cibona Zagreb (0-7)

Plus d’infos sur l’Euroleague sur www.euroleague.net

Surtitre: 
Euroleague (7e journée)
Poids: 
-994
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin (FFBB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 3. Décembre 2010
Vignette: 
Chapeau: 
Hier soir à Barcelone, Cholet n’a pas fait le poids face au champion d’Europe (76-62), souffrant notamment d’un manque taille dans la raquette. Si le Barça est d’ores-et-déjà qualifié pour le Top 16, Cholet pourrait le rejoindre dès la semaine prochaine en cas de victoire à Vilnius.

Le bon coup du Mans

Corps: 

Euroleague
En championnat, Cholet a redressé la tête en l’emportant ce dimanche au Havre, un bon résultat qui pourrait bien servir aux Choletais en Euroleague dès jeudi soir. Face à Barcelone Sammy Mejia et ses partenaires rêvent de créer l’exploit mais dans l’antre des Champions d’Europe, une mission quasi impossible.

Groupe C
Jeudi 2 décembre – En direct sur Sport +
20h45 : Barcelone – Cholet Basket

Classement : 1- Montepaschi Sienne, Fenerbahce Ulker (5-1), 3- FC Barcelone (4-2), 4- Cholet Basket (3-3), 5- Lietuvos Rytas (1-5), 6- Cibona Zagreb (0-6)

Plus d’infos sur l’Euroleague sur www.euroleague.net

Eurocup
Si Le Mans souffre en championnat, il semble bien qu'Antoine Diot (14 points et 4 passes) et ses partenaires soient plus à l'aise sur la scène européenne. Pourtant en début de match les Sarthois n'étaient pas à la fête encaissant un terrible 24 à 8 lors des 10 premières minutes de la part de Marko Popovic (21 points, 4 rebonds et 4 passes) et ses partenaires. Petit à petit, les Français sont revenus dans le match et se sont finalement imposés de quatre longueurs 67 à 63.

Mardi soir à l'Astroballe, l'ASVEL a profité que tous les regards étaient tournés vers Allen Iverson pour remporter son premier match de la compétition (88-85). Un succès construit grâce notamment à un Matt Waslh (23 points, 4 rebonds, 3 interceptions et 7 passes) décisif en fin de match et une jeune garde décomplexée à l'image de Paul Lacombe (7 points, 1 interception en 7').

En Grèce, Roanne, malgré un Uche Nsonwu de gala (22 points, 10 rebonds, 3 passes), n'a rien pu faire face à l'armada du PAOK emmenée par le duo Marshall (23 points et 3 passes) - Papadopoulos (15 points, 7 rebonds et 4 passes). Cette lourde défaite (92-74) n'arrange en rien les affaires du club de Jean-Denys Choulet qui pointe désormais à la dernière place du groupe F.

Groupe A
Mardi 30 novembre

Unics Kasan – Le Mans : 63-67

Classement : 1- Unics Kasan, Le Mans (2-1), 3- Banvit, Oldenbourg (1-2)

Groupe B
Mardi 30 novembre
Lyon-Villeurbanne – Besiktas Istanbul : 88-85

Classement : 1- Gottingen (3-0), 2- Vrsac (2-1), 3- Villeurbanne (1-2), 4- Besiktas Istanbul (0-3)

Groupe F
Mardi 30 novembre
PAOK Salonique - Roanne : 92-74

Classement : 1- Benetton Trevise (3-0), 2- Estudiantes Madrid (2-1),  3- PAOK Salonique (1-2), 4- Roanne (0-3)

Plus d’infos sur l’Eurocup sur www.eurocupbasketball.com

EuroChallenge
Dans le groupe A, Gravelines avait un bon coup à jouer en Hongrie. Dans le sillage d'un Cyril Akpomedah bien inspiré (16 points dont 3 sur 6 à trois-points et 8 rebonds), les Nordistes pensaient bien tenir le match avant de connaitre un dernier quart-temps catastrophique (17-8) et de se faire coiffer sur le fil suite à deux lancers de Marton Bader (11 points et 12 rebonds).

Dans le match entre les deux clubs français, Nancy est resté maitre chez lui (70-66) face à Orléans grâce notamment à un bon match d'Akingbala (19 points, 7 rebonds et 2 passes). Les Lorrains sont désormais seuls en tête du groupe H et ont ainsi fait un grand pas vers la qualification.

Groupe A
Mardi 30 novembre
Szolnoki – Gravelines-Dunkerque : 70-69

Classement : 1- Saint Petersbourg (3-0), 2- Szolnoki (2-1), 3- Gravelines-Dunkerque (1-2), 4- Novgorod (0-3)

Groupe H
Mardi 30 novembre
Nancy - Orléans : 70-66

Classement : 1- Nancy (3-0), 2- Orléans, Ostende, Mons-Hainaut (1-2)

Plus d’infos sur l’EuroChallenge sur www.fibaeurope.com

Surtitre: 
Coupes d'Europe
Poids: 
-994
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin (FFBB
Date d’écriture: 
Mercredi, 1. Décembre 2010
Vignette: 
Chapeau: 
Mardi soir en Eurocup, Le Mans a réussi un joli coup en s'imposant sur le terrain d'Unics Kasan. Grâce à cette victoire, les Sarthois pointent désormais à la première place du groupe A. A noter également la première victoire européenne de l'ASVEL face au Besiktas Istanbul. En EuroChallenge, Nancy est toujours invaincu suite à sa victoire 70 à 66 face à Orléans, tandis que Gravelines s'est incliné en Hongrie face à Szolnoki (70-69).

Iverson à Villeurbanne

Corps: 

Euroleague
En championnat, Cholet a redressé la tête en l’emportant ce dimanche au Havre, un bon résultat qui pourrait bien servir aux Choletais en Euroleague dès jeudi soir. Face à Barcelone Sammy Mejia et ses partenaires rêvent de créer l’exploit mais dans l’antre des Champions d’Europe, une mission quasi impossible.

Groupe C
Jeudi 2 décembre – En direct sur Sport +

20h45 : Barcelone – Cholet Basket

Classement : 1- Montepaschi Sienne, Fenerbahce Ulker (5-1), 3- FC Barcelone (4-2), 4- Cholet Basket (3-3), 5- Lietuvos Rytas (1-5), 6- Cibona Zagreb (0-6)

Plus d’infos sur l’Euroleague sur www.euroleague.net

Eurocup
Vainqueur d’Oldenbourg la semaine passée, Le Mans tentera de confirmer ce bon résultat cette semaine en Russie face à l’armada de l’Unics Kasan emmenée par l’ancien choletais Terrell Lyday.

Afin de conserver toutes ses chances de qualification pour la suite la compétition, l’ASVEL n’aura pas d’autre choix que de battre ce soir le Besiktas Istanbul. Si le club turc n’a pas connu encore le moindre succès dans cette compétition, il attend beaucoup du réveil de son meneur star, Allen Iverson. Plutôt discret jusque là (16,5 points et 1, 5 passes), l’ancien All-Star NBA semble cependant peu à peu trouver ses marques. Villeurbanne est prévenu, attention danger.

Dans le groupe F, Roanne espère bien débloquer son compteur de victoire dès ce soir face au PAOK Salonique. Jean-Denys Choulet pourra compter sur son meneur Philippe Amagou qui connait bien la Grèce pour y avoir évolué pendant une saison.

Groupe A
Mardi 30 novembre
17h00 : Unics Kasan – Le Mans

Classement : 1- Unics Kasan (2-0), 2- Le Mans, Banvit (1-1), 4- Oldenbourg (0-2)

Groupe B
Mardi 30 novembre – En direct sur Eurosport
20h30 : Lyon-Villeurbanne – Besiktas Istanbul

Classement : 1- Gottingen, Vrsac (2-0), 3- Besiktas Istanbul, Villeurbanne (0-2)

Groupe F
Mardi 30 novembre
19h00 : PAOK Salonique - Roanne

Classement : 1- Estudiantes Madrid, Benetton Trevise (2-0), 3- Roanne, PAOK Salonique (0-2)

Plus d’infos sur l’Eurocup sur www.eurocupbasketball.com

EuroChallenge
Ce soir, Gravelines tentera de ramener une victoire de Hongrie. Face au club de Szolnoki, Dounia Issa et ses partenaires pourraient faire une très bonne opération en cas de succès. En revanche, une défaite compliquerait sérieusement la donne avant le début des matches retour.

Dans le groupe H, c’est un duel franco-français qui se déroulera ce soir. Nancy, invaincu en EuroChallenge, accueillera Orléans. En cas de victoire, Victor Samnick and co auront quasiment leur qualification en poche.

Groupe A
Mardi 30 novembre
19h00 : Szolnoki – Gravelines-Dunkerque

Classement : 1- Saint Petersbourg (2-0), 2- Szolnoki, Gravelines-Dunkerque (1-1), 4- Novgorod (0-2)

Groupe H
Mardi 30 novembre
20h00 : Nancy - Orléans

Classement : 1- Nancy (2-0), 2- Orléans, Ostende (1-1), Mons-Hainaut (0-2)

Plus d’infos sur l’EuroChallenge sur www.fibaeurope.com

Surtitre: 
Coupes d’Europe
Poids: 
-994
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin (FFBB
Date d’écriture: 
Mardi, 30. Novembre 2010
Vignette: 
Chapeau: 
Ce soir à l’occasion de la troisième journée d’Eurocup, Villeurbanne accueille le Besiktas Istanbul et sa star NBA Allen Iverson. A l’Astrobale, l’ancien meneur de Philadelphie sera sans aucun doute l’attraction de la soirée. En Euroleague, Cholet tentera jeudi de réaliser un nouvel exploit dans l’antre du Barça.

Cholet face au champion

Corps: 

Euroleague 2010-2011
Qualifications - 1re tour préliminaire (aller: 21 septembre, retour: 24 septembre):
Match 1: Alba Berlin (GER) - Roanne (FRA)
Match 2: Vrsac (SRB) - Hapoël Galil (ISR)
Match 3: Kazan (RUS) - Groningen (NED)
Match 4: Nymburk (CZE) - Charleroi (BEL)
Match 5: Villeurbanne (FRA) - Podgorica (MNE)
Match 6: Le Mans (FRA) - Banvit BK (TUR)
Match 7: Khimki Moscou (RUS) - Caserte (ITA)
Match 8: Kiev (UKR) - Maroussi (GRE)

Qualifications - 2e tour (aller: 28 septembre, retour: 1er octobre):
Match 10: Vainqueur Match 1 - Vainqueur Match 2
Match 11: Vainqueur Match 3 - Vainqueur Match 4
Match 12: Vainqueur Match 5 - Vainqueur Match 6
Match 13: Vainqueur Match 7 - Vainqueur Match 8

Qualifications - 3e tour (aller: 5 octobre, retour: 8 octobre):
Match 15: Vainqueur Match 10 - Vainqueur Match 11
Match 16: Vainqueur Match 12 - Vainqueur Match 13

1re phase - Composition des groupes (20 octobre au 23 décembre)
Groupe A: Vitoria (ESP), Maccabi Tel-Aviv (ISR), Partizan Belgrade (SRB), Gdynia (POL), Kaunas (LTU), vainqueur match 16
Groupe B: Olympiakos Le Pirée (GRE), Real Madrid (ESP), Malaga (ESP), Rome (ITA), Bamberg (GER), vainqueur Match 15
Groupe C: FC Barcelone (ESP), Sienne (ITA), Vilnius (LTU), Fenerbahçe (TUR), Cibona Zagreb (CRO), Cholet (FRA)
Groupe D: CSKA Moscou (RUS), Panathinaïkos Athènes (GRE), Valence (ESP), Efes Istanbul (TUR), Milan (ITA), Olympija Ljubljana (SLO).

EuroCup 2010-2011
Tirage au sort du tour préliminaire de l'Eurocoupe
Besiktas Istanbul (TUR) - Francfort (GER)
Hapoel Jerusalem (ISR) - Liege (BEL)
Aris Salonique (GRE) - Sofia (BUL)
Gran Canaria (ESP) - KK Zagreb (CRO)
Mariupol (UKR) - Orléans (FRA)
Spartak Saint-Petersbourg (RUS) - PAOK Salonique (GRE)
Trévise (ITA) - Apoel Nicosie (CYP)
Dynamo Moscou (RUS) - Cedevita Zagreb (CRO)

Matches aller le 29 septembre, matches retour le 6 octobre.

Surtitre: 
Coupes d'Europe 2010-2011
Poids: 
-994
Auteur: 
Source AFP
Date d’écriture: 
Jeudi, 8. Juillet 2010
Vignette: 
Chapeau: 
Champion de France 2010, Cholet participera la saison prochaine à l'Euroleague. Pour sa deuxième participation à l'épreuve, le club des Mauges a hérité d'un groupe plutôt relevé avec notamment la présence du tenant du titre, le FC Barcelone. L'Euroleague a également procédé ce matin au tirage au sort du tour préliminaire de l'Eurocup.

Quatre clubs français en Euroleague

Corps: 

Le Comité Directeur de l’Euroleague réuni mardi à Barcelone a présenté la nouvelle formule de l’Euroleague 2010-2011.
- Un tour préliminaire où 16 équipes se disputeront deux places qualificatives en trois tours disputés en matches aller-retour. Les quatorze clubs éliminés intégreront le Tour Final de l'Eurocup
- Un Tour final à 24 clubs

Les 22 équipes d'ores et déjà qualifiées pour le Tour Final
Armani Jeans Milano (Italie)
Asseco Prokom Gdynia (Pologne)
Brose Baskets (Allemagne)
Caja Laboral Vitoria (Espagne)
Cholet Basket (France)
CSKA Moscou (Russie)
Efes Pilsen Istanbul (Turquie)
Fenerbahce Ulker Istanbul (Turquie)
KK Cibona Zagreb (Croatie)
Lietuvos Rytas (Lituanie)
Lottomatica Rome (Italie)
Maccabi Electra Tel Aviv (Israël)
Montepaschi Siena (Italie)
Olympiacos Le Pirée (Grèce)
Panathinaikos Athènes (Grèce)
Partizan Balgrade (Serbie)
Power Electronics Valencia (Espagne)
Real Madrid (Espagne)
Regal FC Barcelone (Espagne)
Unicaja Malaga (Espagne)
Union Olimpija Ljubljana (Slovénie)
Zalgiris Kaunas (Lituanie)

Les 16 équipes qualifiées pour le Tour Préliminaire

Asvel Basket Lyon Villeurbanne (France)
BC Khimki Moscou Region (Russie)
Unics Kazan (Russie)
KK Hemofarm Stada (Serbie)
CEZ Basketball Nymburk (République Tchèque)
Budivelnyk (Ukraine)
Le Mans Sarthe Basket (France)
Hapoel Galil Gilboa (Israël)
Maroussi BC (Grèce)
Spirou Basket (Belgique)
Alba Berlin (Allemagne)
Pepsi Caserte (Italie)
KK Buducnost (Montenegro)
Chorale Roanne (France)
Barons/LMT Riga (Lettonie)
Gasterra Flames Groningen (Pays-Bas)

Toute l’actualité de l’Euroleague sur www.euroleague.net

Surtitre: 
Euroleague 2010-2011
Poids: 
-994
Auteur: 
Source LNB
Date d’écriture: 
Jeudi, 24. Juin 2010
Vignette: 
Chapeau: 
Aux côtés de Cholet Basket directement qualifié pour le Tour Final, ce sont trois autres club français qui participeront au Tour Préliminaire de l’Euroleague. Le Mans Sarthe Basket, la Chorale de Roanne et l’ASVEL Lyon-Villeurbanne tenteront de franchir les 3 tours qualificatifs et ainsi décrocher les deux derniers tickets proposés.

Le triomphe du Barça

Corps: 

14 ans après avoir été privé du titre sur le parquet de Bercy, le Barça a conjuré le sort en remportant l'Euroleague 2010. La section football du club catalan s'était adjugé la Ligue des Champions au Stade de France en 2006. Les basketteurs garderont également un grand souvenir de Paris après leur démonstration de force face à l'Olympiakos.

Dans une ambiance fabuleuse, les Blaugranas ont vite posé leur empreinte sur le match, contrairement à la demi-finale contre le CSKA. Dans le sillage de Pete Mickeal et Juan-Carlos Navarro les troupes de Xavi Pascual ont constamment fait la course en tête. Moins puissants mais bien plus mobiles et aériens que leurs vis-à-vis, les intérieurs du Barça ont écoeuré les attaquants grecs par leurs interventions en deuxième rideau (8 contres).

En attaque la meilleure équipe de la saison régulière (15 v - 1 d) avait retrouvé son jeu tout en mouvement et son adresse de loin. Sous les yeux de son Président Joan Laporta et de quelques stars du foot (Xavi, Piqué, Pujol) débarqués en avion privé en fin de premier quart-temps, le FC Barcelone a remporté sa deuxième Euroleague après son succès de 2003. Un titre logique compte tenu de l'exceptionnelle collection de talents d'un effectif qui domine également la Liga ACB et qui s'est offert en février la Copa Del Rey. Invincible, tout simplement.

Surtitre: 
Final Four Euroleague 2010
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Dimanche, 9. Mai 2010
Vignette: 
Chapeau: 
Le FC Barcelone est bien la meilleure équipe d'Europe. Dans un Bercy en fusion les Catalans ont balayé l'Olympiakos (86-68), assumant jusqu'au bout leur statut de grandissime favori. A noter que c'est l'arbitre français David Chambon a sifflé cette finale.

Le basket à la rencontre des Parisien(ne)s

Corps: 

« Basket Mobile », c'est un grand terrain de basket sous la forme d'une structure gonflable aménagée samedi sur le parvis de la mairie du 19e. En partenariat avec la Mairie de Paris et les mairies d’arrondissements, une équipe d’animateurs va se déplacer dans toute la capitale en commençant aujourd’hui par la mairie du 19e arrondissement de 14h à 18h.

Enfin si le Final Four de l’Euroleague fait une pause en ce Samedi 8 Mai, plusieurs évènements sont organisés autour de la compétition. Tout d’abord de 17h à 19h, un prestigieux clinic d'entraîneurs gratuit et ouvert à tous les coachs de basket-ball, se déroulera dans la salle Sonja Henie de Paris Bercy en présence de Christopher Thomas, préparateur physique renommé outre-Atlantique.

Ensuite, à partir de 20h se tiendra à l’Hôtel de Ville de Paris la cérémonie de remise des récompenses de l’Euroleague, couronnant les meilleurs joueurs de la saison 2009/2010.

Programme de la journée du Samedi 8 Mai :

Nike International Junior Tournament – Entrée libre et gratuite
Terrains anexes de Paris Bercy

- 12h : KK Split Croatia Osiguranje (CRO) / Benetton Basket (ITA)
- 12h45 : Unicaja (ESP) vs. FMP (SRB)
- 14h15 : Zalgiris (LTU) vs. CFBB INSEP (FRA)
- 15h : Cajasol Andalucia (ESP) vs. Union Olimpija (SLO)

Opération Basket Mobile

De 14h à 18h - Parvis de la mairie du 19e arrondissement - 5, place Armand Carel

Clinic d’entraîneurs
- gratuit et ouvert à tous les coachs de basket-ball
De 17h à 19h - Salle Sonja Henie du Palais Omnisports de Paris Bercy

Palais Omnisports de Paris Bercy – 8 boulevard de Bercy – 75012 Paris

Surtitre: 
Les 10 jours du basket - samedi 8 mai
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Samedi, 8. Mai 2010
Vignette: 
Chapeau: 
Ce Samedi 8 Mai marque la poursuite de l’opération Basket Mobile ainsi que la dernière journée du Nike International Junior Tournament qui désignera les premiers de chaque groupe. Les deux équipes s’affronteront le lendemain pour la finale du Tournoi. A noter également deux évènements organisés autour du Final Four de l’Euroleague.

Chronique d'une finale annoncée

Corps: 

La pression était sur les épaules du FC Barcelone au moment de débuter sa rencontre face au CSKA, présent pour la huitième année consécutive dans le dernier carré européen ! Alors tension ou maladresse pure et simple, les Catalans sont largement passés au travers de leurs premières minutes. Un trou noir offensif qui n'a pas duré, Xavi Pascual trouvant sur son banc les joueurs capables de débloquer la situation. Toute la différence avec des Moscovites plus courts au niveau des rotations. L'intérieur anglais Pops Mensah Bonsuh à peine utilisé, Matjaz Smodis blessé toute la saison et n'étant plus que l'ombre du grand joueur qu'il peut être, le CSKA n'a pu contenir le Barça sur la durée. Une bonne série série en deuxième quart-temps impulsée par l'ancien dijonnais Boniface N'Dong a permis aux Catalans de creuser un écart qu'ils conserveront précieusement jusqu'au bout. "Nous voulions arrêter le Barça et je pense que nous avons réussi", estimait Zakhar Pashutin, le coach de CSKA. "C'est offensivement que nous avons souffert... Et lorsque nos remplaçants sont entrés, notre niveau a plongé lors du deuxième quart-temps notamment. Avec les problèmes de fautes de Khryapa et la fatigue de Kaun, cela a lourdemment pesé."

En face, c'est Ricky Rubio qui a magistralement mené les débats. A 19 ans, le cinquième choix de la dernière draft NBA affiche une maîtrise étourdissante. Sous les yeux de ses futurs employeurs des Wolves, le jeune homme a rendu une fiche de 10 points, 4 rebonds et 8 passes décisives, rapprochant les siens d'un deuxième titre européen après celui remporté à domicile en 2003. "Nous avons eu beaucoup de mal à rentrer dans la partie. Heureusement Pete Mickeal a su nous lancer", remarquait le technicien barcelonais Xavi Pascual. "Lors du deuxième quart-temps nous avons été bien plus solides offensivement. Quand le CSKA a semblé renverser la vapeur par ses trois-points et ses actions individuelles, nous avons su marquer les paniers importants pour rester en tête. Nous savions que le CSKA est une équipe qui ne renonce jamais et qu'il fallait se battre pendant 40 minutes. Lors d'un Final Four, courir est compliqué et il faut savoir s'adapter à un style très différent du nôtre."

Le scénario de la deuxième demi-finale a été un moment identique, les favoris du Pirée se trouvant vite mis en difficulté par la grande surprise de la saison européenne, le Partizan. Les 229 centimètres de Slavko Vranes servant de vigie infranchissable, la défense des Belgradois va longtemps ralentir la grosse cylindrée grecque. Il va falloir toute la classe du duo de meneurs Theo Papaloukas-Milos Teodosic pour renverser la vapeur. Mais alors que l'Olympiakos semble avoir pris la mesure de son adversaire au milieu du troisième quart-temps, le meneur supersonique Bo McCalebb change de braquet et le char d'assaut Aleks Maric prend possession de la raquette. Le match change de tournure et à la faveur d'un 20-7, le Partizan revient à égalité puis passe en tête six minutes de la fin (54-60). Mais l'Américain Josh Childress, recruté à prix d'or il y a deux ans, va sortir le grand jeu. C'est même lui qui, sur une claquette dunkée à deux secondes du buzzer et alors que tout semble perdu, envoie les deux équipes en prolongation dans une ambiance rendue électrique par les milliers de supporteurs des deux camps. Lors des cinq minutes supplémentaires c'est encore Childress qui va chercher les fautes avant que Ioannis Bourousis au rebond offensif n'offre deux deuxièmes chances à répétition à ses troupes. A 83-80, Belgrade a malgré tout une dernière opportunité mais le tir d'Aleksandar Rasic est trop long. La merveilleuse aventure du Partizan s'arrête là. Mais près de 20 minutes après le coup de sifflet final, les Grobari, les ultra serbes, n'ont toujours pas cessé de chanter. Les joueurs reviennent même des vestiaires entonner un dernier tour de chant avec leurs fans. L'image (et le son) de ce Final Four.

Tournoi juniors


Le CFBB toujours en course

Le Centre Fédéral a bien failli rééditer son sabordage des dernières minutes face à Séville mais s'est finalement imposé en prolongation. La première place de la poule peut encore être soufflée au Zalgiris. Dans l'autre poule, le FMP et Malaga se disputeront le billet pour la finale.

Si Jacques Commères est un fan d'"Un jour sans fin", il a dû se croire dans la peau de Bill Murray durant plusieurs minutes. Après avoir laissé filer un avantage de huit points lors des cinq dernières minutes face à Ljubljana, le CFBB en a cette fois abandonné neuf lors des sept dernières minutes. Mené 63-54, le Cajasol signait un surréaliste 25-9 pour se porter en tête 79-72 en prolongation. Le moment que choisissait les jeunes français pour se fendre à leur tour d'une série (9-0) synonyme de victoire et d'espoir. Une place en finale est encore envisageable en cas de succès face à un Zalgiris invaincu et qui a fait preuve de maîtrise pour venir à bout de Ljubljana.

Dans l'autre poule Malaga a de nouveau fait parler sa défense tandis que le FMP a connu une grosse frayeur. Dominés par Split, les Serbes ont réalisé le hold-up parfait sur un tir à trois-points au buzzer et en déséquilibre de Nenad Miljenovic, le grand talent de ce Nike IJT.

Poule A
FMP bat Split          74-72
Malaga bat Benetton    64-52
Classement : 1- FMP et Malaga (2v-0d), 3- Split et Benetton (0v-2d)
Poule B
Zalgiris bat Olimpija  84-71
CFBB bat Séville       81-79
Classement : 1- Zalgiris (2v-0d), 2- Olimpija et CFBB (1v-1d), 4- Séville (0v-2d)

Surtitre: 
Final Four 2010
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Vendredi, 7. Mai 2010
Vignette: 
Chapeau: 
Le Barça et l'Olympiakos partaient largement favoris du Final Four. Ils se retrouveront dimanche en finale mais si les Catalans ont globalement contrôlé le match face au CSKA (64-54), l'Olympiakos aura eu besoin d'un petit miracle pour écarter le Partizan, en prolongation (83-80).

Bercy aux couleurs de l’Euroleague

Corps: 

Les 7 et 9 Mai se tient à Bercy le Final Four de l’Euroleague. Les quatre meilleures équipes de la saison d’Euroleague 2009-2010, le FC Barcelone (Espagne), le CSKA Moscou (Russie), le Partizan Belgrade (Serbie) et l’Olympiakos le Pirée (Grèce) se retrouvent à Paris Bercy, un lieu mythique dans l’histoire sportive européenne. En effet, pour la quatrième fois de son histoire Paris accueille la phase finale de la plus grande compétition européenne de clubs. Après 19991, 1996 et 2001, la capitale française devient ainsi la ville dans laquelle se sera disputée le plus souvent le Final Four de l’Euroleague.

Programme du Vendredi 7 Mai :


Nike International Junior Tournament
– Entrée libre et gratuite
Terrains anexes de Paris Bercy

- 12h : FMP (SRB) / KK Split Croatia Osiguranje (CRO)
- 12h45 : Benetton Basket (ITA) / Unicaja (ESP)
- 14h15 : Union Olimpija (SLO) / Zalgiris (LTU)
- 15h : CFBB INSEP (FRA) / Cajasol Andalucia (ESP)

Final Four Euroleague (en direct sur Sport +)
Terrain central de Paris Bercy
- 18h : Regal FC Barcelone (ESP) / CSKA Moscou (RUS)
- 21h : Partizan Belgrade (SRB) / Olympiakos le Pirée (GRE)

Palais Omnisports de Paris Bercy – 8 boulevard de Bercy – 75012 Paris

Surtitre: 
Les 10 jours du basket - vendredi 7 mai
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Vendredi, 7. Mai 2010
Vignette: 
Chapeau: 
Lancement du Final Four de l’Euroleague ce Vendredi 7 Mai avec les demi-finales de cette prestigieuse compétition européenne. Parallèlement le Nike International Tournament se poursuit pour sa deuxième journée.

Coup d'envoi du Final Four

Corps: 

Xavi Pascual, entraîneur Regal FC Barcelone

"Nous sommes heureux d'être au Final Four pour la deuxième année consécutive, cela prouve que notre club reste l'un des quatre meilleurs en Europe. Nous sommes également heureux d'être ici dans une ville aussi belle que Paris, qui nous l'espérons, nous laissera d'aussi beaux souvenirs le 9 mai."

Ricky Rubio, joueur Regal FC Barcelone

"Je suis impatient d'y être. Nous devons profiter du spectacle. Tout le monde veut apprécier ces moments là, mais il faut se concentrer sur le match contre le CSKA Moscou. Nous nous entraînons chaque jour, chaque semaine pour être la meilleure équipe. Nous n'avons pas besoin d'une motivation supplémentaire. Si vous en avez besoin, cela signifie que vous ne savez pas où vous êtes. C'est le Final Four."

Evgeny Pashutin, entraîneur CSKA Moscou

"Il y a eu beaucoup de changements au club cette saison, alors venir ici est un grand succès. Ce fut une saison difficile, mais je suis fier et heureux d'être ici.  L'Euroleague est la meilleure compétition en Europe et le Final Four est une vraie célébration du basket-ball.  Vous pouvez avoir fait une très bonne saison mais perdre un match au Final Four et hypothéquer toutes vos chances.  Nous sommes prêts pour un match très important contre Barcelone."

Trajan Langdon, joueur CSKA Moscou :

"Tout d'abord, je suis extrêmement heureux et reconnaissants de jouer pour le CSKA depuis maintenant cinq saisons. Chaque Final Four que nous avons joué a été une expérience fantastique, mais bien sûr, ceux que nous avons remporté resteront mémorables. Après avoir joué le Final Four l'année dernière, vous savez à quoi vous attendre et toutes la pression qui entoure cet évènement. Barcelone est une équipe solide qui sait ce qu'il faut faire à ses deux extrémités. Mais nous avons travaillé dur depuis longtemps, et la motivation n'est pas un problème. Pour nous, il s'agit de bien nous préparer et de rester calme."

Panagiotis Giannakis, entraîneur Olympiakos le Pirée :

"Je tiens à remercier les organisateurs et la ville de Paris pour leur accueil. Cette saison a été une saison merveilleuse, non seulement pour nous, mais aussi pour l'Euroleague, car comme nous l'avons vu, il y a eu beaucoup de matches très intéressants. Nous avons fournis beaucoup d'efforts pour arriver jusqu'ici.  C'est notre deuxième Final four consécutif, et ce, malgré les difficultés que nous avons rencontrés cette saison. L'expérience nous a aidé à être forts et prêts à surmonter les obstacles, en trouvant toujours des solutions à nos problèmes. Nous avons une équipe talentueuse qui doit être prête pour son premier match à Paris contre le Partizan."

Josh Childress, joueur Olympiakos le Pirée :

"C'est ma deuxième participation consécutive au Final Four. J'espère que cette année nous pourrons revenir en Grèce avec le trophée. Chaque joueur de basket-ball est un compétiteur et veut battre les meilleurs. Le Final Four vous donne la chance de jouer contre les meilleures équipes en Europe et les battre. En tant que compétiteur c'est ce que vous voulez faire. "

Dusko Vujosevic, entraîneur Partizan Belgrade :

"Nous savons tous que le Final Four est le point culminant de basket-ball européen et je suis extrêmement fier d'être ici. Nous avons beaucoup travaillé, bien sûr, ce qui nous a conduit jusqu'ici. C'est une très bonne chose que le Final Four ait lieu à Paris dans la ville qui ne dort jamais, avec beaucoup de vie, bref le meilleur endroit pour organiser ce genre de compétition. En ce qui concerne les matches de demain et dimanche, nous sommes prêts et très confiants sur le défi auquel nous sommes confrontés. Il est difficile de dire à l'avance qui va gagner - dans n'importe quel sport, mais cela est surtout vrai dans le basket-ball. Je suis très heureux d'être ici, à Paris, avec le Partizan."

Dusan Kecman, joueur Partizan Belgrade :

"La vérité doit être dite, le Partizan est la plus jeune équipe de l'Euroleague, et donc de ce Final Four.  C'est déjà un succès d'être ici entouré d'équipes comme le CSKA Moscou, le Regal FC Barcelone et l'Olympiakos. Nous allons essayer de faire de notre mieux pour créer la surprise, voire plus. Personne ne nous voyait aller aussi loin dans la compétition cette saison, mais nous sommes ici à Paris, parmi les quatre meilleures équipes d'Europe. Pour nous, être présents au Final Four c'est le couronnement de notre saison."

Programme du Final Four – Paris Bercy

Vendredi 7 mai – Demi-finales

18h00 : FC Barcelone (Espagne) – CSKA Moscou (Russie)
21h00 : Olympiakos le Pirée (Grèce) – Partizan Belgrade (Serbie)

Dimanche 9 mai

18h00 : Match pour la troisième place
21h00 : Finale

Surtitre: 
Final Four Euroleague
Poids: 
-994
Auteur: 
Mathieu Poleni
Date d’écriture: 
Jeudi, 6. Mai 2010
Vignette: 
Chapeau: 
Ce midi a eu lieu dans la prestigieuse salle des fêtes de l'Hôtel de Ville de Paris, la conférence de presse d'ouverture du Final Four de l'Euroleague. L'occasion pour les acteurs de cet évènement de faire le point à un jour du coup d'envoi de la plus prestigieuse compétition européenne de basketball.

Pages

S'abonner à RSS - Coupes d'Europe