Danielle Page

Que deviens-tu...Danielle Page ?
"On a gagné devant une foule en délire"
MVP étrangère de LFB en 2014, Danielle Page a marqué les esprits en Ligue Féminine (5 saisons, 144 matches joués). Arrivée en France par Challes-les-Eaux, elle a ensuite connu Lyon, Basket Landes et B...
Soirée mitigée en Euroligue
Une victoire pour Villeneuve d'Ascq, une défaite pour Bourges. C'est le bilan mitigé des deux formations tricolores hier soir en Euroligue. Dans l'optique des q...
Basket Landes décolle enfin
Après deux défaites, le club du Sud Ouest a décroché sa première victoire en Eurocoupe. Si la qualification pour la tour suivant reste possible, il faudra que les partenaires...
Dumerc, Page et Ayayi MVP
Réalisé en collaboration avec l'hebdomadaire Basket Hebdo, le référendum récompense la meilleure joueuse française, étrangère et espoir (née en 1994 et après) de la saison régulière. Le sondage a été réalisé auprès des capitaines et entraîneurs des équipes de Ligue Féminine ainsi que...

"On a gagné devant une foule en délire"

Corps: 

Comment ça va et où es-tu en ce moment ?
Tout va bien. Je suis retraitée depuis deux saisons maintenant et je vis à Toledo dans l'Ohio. Je suis assistante dans l'équipe de basket à l'Université de Toledo. La première saison s'est bien passée avec un bilan de 21-12 et cette saison se déroulait bien, on s'est qualifié pour les demi-finales de conférence du championnat puis tout s'est arrêté.

Qu'as-tu fais depuis que tu as quitté la France ?
Depuis ma dernière saison à Bourges, j'ai atteint plusieurs buts. Juste après la saison 2015-2016, j'ai joué pour pour l'Équipe de Serbie aux Jeux Olympiques de Rio 2016 où on a gagné la médaille de bronze. Après ça, j'ai pris une saison off pour subir une opération du genou. Je suis revenue en 2017-2018 à Sopron (Hongrie). On a eu une saison réussie avec une deuxième place en Euroligue et le titre de championn de Hongrie. C'est après cette saison que j'ai décidé qu'il était temps de prendre ma retraite puis j'ai accepté ce poste d'assistante à l'Université de Toledo.

Suis-tu encore le championnat et une équipe en particulier ?
Je suis toujours la ligue française. Plus particulièrement les résultats de Bourges et Basket Landes parce que je connais tellement de personnes dans ces clubs.

As-tu des ami(e)s qui jouent toujours en France ?
J'ai beaucoup d'amis qui jouent toujours dans la ligue. Olivier Lafargue a été l'un des entraîneurs pour lequel j'ai le plus aimé joué dans ma carrière donc j'aime regarder son équipe jouer et voir les résultats. Julie Barennes était ma coéquipière à Basket Landes pendant quelques saisons, elle a basculé du côté du coaching et je suis fière du succès qu'elle a eu dans cette transition. Je suis toutes mes anciennes coéquipières qui jouent toujours en LFB.

Quel est ton meilleur souvenir en LFB ?
J'ai quelques bons moments en Ligue Féminine. A Basket Landes, en 2013-2014, on a eu cette série assez folle de 12 victoires de suite en fin de saison régulière qu'on a terminé à la deuxième place. L'alchimie dans cette équipe n'avait rien à voir avec tout ce que j'avais eu comme expériences dans le basket professionnel avant. Et l'année d'après à Basket Landes, on a joué un match de playoffs contre Bourges qu'on a gagné devant une foule en délire à Mont-de-Marsan. Il y a aussi la saison 2015-2016 quand je jouais à Bourges, on a battu Villeneuve d'Ascq et gagné l'Eurocoupe à domicile.

Et le pire ?
Mon pire souvenir c'est en 2015-2016, à Bourges. On a perdu à Montpellier en finale et j'ai fait un match complètement horrible. Un sentiment d'avoir laissé tomber mes coéquiîères et entraineurs sur ce match. Mais j'ai eu beaucoup plus de bons moments que de mauvais en France. J'ai eu la chance de jouer avec et pour des gens tellement incroyables que ça m'a aidée à grandir en tant que basketteuse et personne. J'ai conscience de la valeur du temps que j'ai passé en France. C'est un pays magnifique, avec un bon basket et des gens encore meilleurs. J'espère pouvoir y revenir dans le futur.

Son parcours en LFB

2011-2012 Challes-les-Eaux
2012-2013 Lyon
2013-2015 Basket Landes
2015-2016 Bourges

Son palmarès en LFB

Vainqueur du Match des Champions LFB en 2015
MVP étrangère de LFB en 2014

Catégorie: 
Surtitre: 
Que deviens-tu...Danielle Page ?
Auteur: 
Propos recueillis par Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Vendredi, 27. Mars 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
MVP étrangère de LFB en 2014, Danielle Page a marqué les esprits en Ligue Féminine (5 saisons, 144 matches joués). Arrivée en France par Challes-les-Eaux, elle a ensuite connu Lyon, Basket Landes et Bourges. Retraitée des parquets, elle est désormais assistante dans l'équipe féminine des Rockets de l'Université de Toledo.

Soirée mitigée en Euroligue

Corps: 

Euroligue féminine - Journée 9

Groupe A
Villeneuve d'Ascq - Salamanque (ESP) 78-66
Porté par une Virginie Brémont des grands soirs (19pts, 8 passes, 5 int), le club nordiste a fait la différence après la pause. Ultra efficace, Géraldine Robert a été le facteur X de la rencontre (14pts, 7rbds en 15'). Cette victoire permet à l'ESBVA de se placer dans le top 4 avant un déplacement sur le parquet du leader Fenerbahce la semaine prochaine.

Kosice (SVK) - Fenerbahce (TUR) 58-67
Sopron (HUN) - Schio (ITA) 65-75
Kursk (RUS) - Galatasaray (TUR) le 7 janvier

Groupe B
Bourges - Prague (CZE) 65-75
Au contact après 30 minutes (47-48), les partenaires de Johannah Leedham (13pts) ont craqué dans le dernier quart-temps. Ancienne berruyère, Sonja Petrovic s'est rappelé au bon souvenir du Prado en cumulant 20pts, 6 passes et 4 interceptions pour Prague. Avec deux victoires de retard sur le 4è, Bourges est en difficulté dans le groupe B.

Braine (BEL) - Kayseri (TUR) 68-64
Cracovie (POL) - Gérone (ESP) 54-46
Ekaterinbourg (RUS) - Orenburg (RUS) le 7 janvier

Plus d'informations sur le site de la compétition

Eurocoupe féminine - 1/16è finale aller

Jeudi 7 janvier
Erdinespor (TUR) - Basket Landes à 18h
Nantes Rezé - Krasnoyarsk (RUS) à 19h
Angers - Sportiva Azores (POR) à 20h30

Besiktas JK (TUR) - Istanbul Univ. (TUR)
Lulea (SWE) - Miskolc (HUN)
Napoli (ITA) - Spartak Moscou (RUS)
Nymburk (CZE) - Orduspor (TUR)
TTT Riga (LAT) - Venezia (ITA)

Matches retour le 14 janvier

Plus d'informations sur le site de la compétition

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupes d'Europe féminines
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 7. Janvier 2016
Vignette: 
Chapeau: 
Une victoire pour Villeneuve d'Ascq, une défaite pour Bourges. C'est le bilan mitigé des deux formations tricolores hier soir en Euroligue. Dans l'optique des quarts de finale, les Guerrières sont plus que jamais dans la course, à l'inverse des Tango qui sont dans une position délicate. Ce jeudi, place aux 1/16è de finale de l'Eurocoupe avec Angers, Basket Landes et Nantes Rezé.

Basket Landes décolle enfin

Corps: 

Euroligue féminine
 
Orenburg (RUS) - Bourges 78-68
Le fatiguant voyage et Dewanna Bonner (22pts) ont eu raison des Tango. Au contact à la pause (35-33), les Berruyères ont perdu du terrain au retour des vestiaires. Malgré les efforts de Mariana Tolo (16pts), elles n'ont pas pu revenir.

Kosice (SVK) - Lattes Montpellier 50-66
Les Gazelles ont construit leur victoire petit à petit sur les ailes de Mistie Bass (16pts). Le véritable écart s'est crée au retour de la mi-temps puisque les partenaires de Valériane Ayayi (13pts, 8rbds) ont passé la barre des 10 points.

Tous les résultats de l'Euroligue féminine en cliquant ici
 
Eurocoupe féminine
 
Nantes Rezé - Wasserburg 76-53
Grosse performance des Déferlantes face au leader du groupe. Yuliya Andreyeva (19pts) et Sarah Michel (13pts, 6rbds, 7pds) n'ont laissé aucune chance aux Allemandes. Cette victoire permet au NRB de prendre la première place.

Basket Landes - Pinkk Pecs (HUN) 61-52
Auteures d'un premier quart-temps tonitruant (21-4), les Landaises ont ensuite contrôlé les opérations pour l'emporter. Danielle Page a cumulé 23 points et 16 rebonds. Basket Landes va maintenant jouer 3 fois à l'extérieur.

UNI Györ (HUN) - Villeneuve d'Ascq 78-79
Charleville-Mézières - Cascais (POR) 74-68
 
Tous les résultats de l'Eurocoupe féminine en cliquant ici

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupes d'Europe féminines
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 20. Novembre 2014
Vignette: 
Chapeau: 
Après deux défaites, le club du Sud Ouest a décroché sa première victoire en Eurocoupe. Si la qualification pour la tour suivant reste possible, il faudra que les partenaires de Danielle Page brillent loin de leur base. Villeneuve d'Ascq a eu besoin de deux prolongations pour se défaire de Györ. En Euroligue, Bourges s'est incliné à Orenburg alors que Lattes Montpellier a fait le travail à Kosice.

Dumerc, Page et Ayayi MVP

Corps: 

Meilleure joueuse française : Céline DUMERC (Bourges)

On ne présente plus Céline Dumerc (31 ans, 1m69), capitaine du Tango Bourges Basket et de l’Équipe de France. Déjà élue MVP française en 2008, l’expérimentée meneuse des Tango  a réalisé une saison très solide pour mener son équipe à la première place en championnat et dans le dernier carré de l’Euroligue. Cet été, elle découvrira la WNBA avec Atlanta. D’ici là, elle espère offrir à Bourges son treizième titre de champion ainsi qu’une nouvelle Coupe de France.

Ses stats en saison régulière : 8.6pts, 4.8rbds et 6.0pds en 28'

Meilleure joueuse étrangère : Danielle PAGE (USA - Basket Landes)

En France depuis 2011, Danielle Page (28 ans, 1m88) est une pièce essentielle dans le dispositif mis en place par Olivier Lafargue à Basket Landes. Déjà très en vue avec Challes-les-Eaux puis Lyon, l’intérieure américaine a réalisé la meilleure saison de sa carrière en Ligue Féminine. Avec un jeu alliant technicité et puissance, elle a largement contribué aux performances du club landais : quart de finaliste en Eurocoupe et qualification en playoffs LFB.

Ses stats en saison régulière : 12.0pts et 9.3rbds en 31'

Meilleure joueuse espoir : Valériane AYAYI (Basket Landes)

Valériane Ayayi (20 ans, 1m84) a réalisé une deuxième saison en LFB plus que prometteuse. Meilleure marqueuse de son équipe, la jeune ailière a su mettre sa taille et sa polyvalence au service du collectif landais. Médaillée d’argent lors de l’Euro 2013, elle tentera de faire partie du groupe France lors du prochain Mondial puis d’en devenir un élément essentiel dans les prochaines années. Sa partenaire de club Olivia Epoupa s’est classée deuxième dans la catégorie « espoir ».

Ses stats en saison régulière : 12.9pts et 4.7rbds en 26'

Retrouvez les résultats complets de ce référendum dans Basket Hebdo n°33, aujourd'hui dans les kiosques : www.basket-hebdo.com

Voir le palmarès complet

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Référendum LFB/Basket Hebdo
Date d’écriture: 
Jeudi, 17. Avril 2014
Vignette: 
Chapeau: 
Réalisé en collaboration avec l'hebdomadaire Basket Hebdo, le référendum récompense la meilleure joueuse française, étrangère et espoir (née en 1994 et après) de la saison régulière. Le sondage a été réalisé auprès des capitaines et entraîneurs des équipes de Ligue Féminine ainsi que d'un panel de journalistes de la presse quotidienne régionale.
S'abonner à RSS - Danielle Page