Equipe de France féminine

Equipe de France féminine
Le Mini-Movie des Bleues à l'INSEP
À l'issue du stage la semaine dernière à l'INSEP, les Bleues ont participé à un scrimmage (match d'entraînement) entre elles. Retour en vidéo sur cette dernière séance de travail pour l...
Céline Dumerc, de retour en bleu
Après sa retraite en 2017, personne n'avait imaginé le retour de Céline Dumerc en Equipe de France. Pourtant, à l'occasion de ce stage à l'INSEP, la tricolore a...
"Commencer tout de suite à préparer 2021"
Céline Dumerc (Manager Générale des Bleues) et Valérie Garnier (entraîneur) se confient sur les objectifs de ce stage pour l'Equipe de France féminine et sur les retrouva...
Qui sont les quatre rookies ?
À l'occasion du stage de l'Equipe de France féminine cette semaine à l'INSEP à Paris, quatre nouvelles joueuses ont été appelées par Valérie Garnier et le staff tricolore. Avec aucune sélection au compteur, elles participent à leurs premières séances d'entraînement avec...
Neuf mois plus tard
Privées de compétition internationale l'été dernier en raison de la pandémie de la COVID-19, les Bleues se retrouvent ce lundi à l'INSEP pour une semaine de travail, neuf mois après leur der...
Milapie, de retour en bleu
Elles sont le futur des Bleues, faites la connaissance des rookies de l'Equ...
Trois nouvelles joueuses appelées
19 joueuses rassemblées
Comment ça va Diandra Tchatchouang ?

Pages

Une victoire encourageante

Corps: 

« Un vrai match européen, bien musclé… » Francis Denis, l’entraîneur de l’Equipe de France avait le sourire après la victoire contre l’Espagne à Vannes, dans une rencontre de préparation qui avait vu un net succès des Tricolores sur l’équipe favorite du groupe de Quimper.

Beaucoup plus forte physiquement, même en utilisant à mi-temps Elodie Godin (9 points, 9 rebonds), la France a dominé l’Espagne sous les panneaux en prenant 31 rebonds contre seulement 18 à son adversaire. C’était suffisant pour compenser une adresse incertaine dans les tirs de loin et qui sera certainement le talon d’Achille des Tricolores pendant ce Championnat d’Europe.

Maintenant, la défense des Françaises semble parfaitement au point. En tout cas, elle étouffa les Espagnoles dans le quatrième quart temps permettant à nos joueuses de « piquer » plusieurs ballons qui firent le bonheur de Paoline Salagnac (17 points à 7 sur 10 aux tirs).

L’Equipe de France retrouvera l’Espagne demain pour son dernier match de préparation avant l’ouverture de l’Euro. Une ultime rencontre qui sera tout sauf amicale et qui permettra de voir en action Julie Barennes, la junior appelée de dernière heure pour compléter la sélection tricolore.



France bat Espagne : 65-51.

Cinq de départ : Godin 9, Tchangoué 4, Pochet 6, Lepron 8, Sacko 7, puis salagnac 17, Sy 7, Legoupil 3, Herrscher 4, Cibert 0, Chièze 0. N'a pas joué : Barennes.



De notre envoyé spécial à Vannes Jean-Pierre DUSSEAULX

Surtitre: 
Equipe de France féminine 20 ans et moins
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mardi, 20. Juillet 2004
Vignette: 
Chapeau: 
En disposant nettement de l’Espagne (65-51) dans son avant dernier match de préparation, la France a marqué un point important avant le début de la compétition à Vannes.&#13; &#13; <i>(Photo : Elodie Godin)</i>

Julie Barennes rejoint l'Equipe de France

Corps: 

Pour pallier aux forfaits successifs de Johanne Gomis, Alice Joly, Julie Picot et Elodie Bertal, Francis Denis a donc fait appel à la jeune ailière du Centre Fédéral, Julie Barennes. Médaillée d’or au championnat d’Europe Cadettes en 2001 en Bulgarie, cette ailière d’1,83 m qui rejoindra Nice (LFB) la saison prochaine après deux années passées au CFBB a effectué un bon championnat d’Europe avec une moyenne de 12,8 points par match. François Gomez, l’entraîneur de l’équipe de France Juniors et de l’INSEP, ne manque pas de souligner les qualités de Julie : « Elle a su, en arrivant à l’INSEP, se dépasser pour progresser et aujourd’hui, elle est devenue une des leaders de sa génération en équipe de France junior.Très bonne lecture du jeu, grande maturité, un physique important pour une aillière et une polyvalence dans le jeu alliant adresse, passes et même jouer près du cercle. De plus, humainement c'est une jeune femme très conviviale et une vraie locomotive dans un groupe. »

Les filles de Francis Denis effectueront leurs deux derniers matchs amicaux avant le début de la compétition aujourd’hui et demain à Vannes face à l’Espagne.



Julie Barennes

Taille : 1,83 m

Poste : Ailière

Date de naissance : 9 février 1986

Lieu de naissance : Agen

Clubs successifs : Laynac- Astaffort, Centre Fédéral de Toulouse (2000-2001), Centre Fédéral (2001-2004).

Titres : Vice-championne de France NF1 en 2004, Troisième du championnat de France NF1 en 2003, Championne d’Europe Cadettes en 2001



La préparation des vingt ans et moins



Du 7 au 27 juin 2004 : Stage à l’Alpe d’Huez (38)

15 juin : France - Australie (86) 68 – 61

16 juin : France - Australie (86) 57 – 63

18 juin : France – Pologne 79 – 50

19 juin : France – Pologne 71 – 85

20 juin : France – Pologne 86 – 59



Du 3 au 10 juillet 2004 : Stage à Vittel (88)

7 juillet : France - République Tchèque 72 – 49

8 juillet : France - République Tchèque 74 – 56

9 juillet : France - République Tchèque 79 – 54



Du 15 au 21 juillet 2004 : Stage à Vannes (56)

19 juillet : France - Espagne

20 juillet : France - Espagne



Le Championnat d’Europe (du 23 juillet au 1er août 2004)



Phases qualificatives à Vannes (56)

23 juillet : France - Ukraine

24 juillet : France - Russie

25 juillet : France - Finlande

27 juillet : France - Italie

28 juillet : France - Slovaquie



Phases finales à Saint Brieuc (22)

30 juillet : Quarts de Finale

31 juillet : Demi-finales

1er août : Finales



Texte : Julien GUEU - Service de Presse FFBB

Photo : Elio Castoria/FIBA

Surtitre: 
Championnat d'Europe vingt ans et moins
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Lundi, 19. Juillet 2004
Vignette: 
Chapeau: 
Après la cinquième place décrochée hier à Bratislava (victoire 99-66 face à la Turquie) lors du championnat d’Europe Juniors, Julie Barennes rejoindra l’Equipe de France des vingt ans et moins à Vannes aujourd’hui pour disputer un deuxième championnat d’Europe cet été.

Gruda et Gruszczynski récompensées...

Corps: 

A son poste la meneuse et capitaine de l’Equipe de France, Sylvie Gruszczynski a été remarquée pour sa polyvalence. Auteur de très belles performances tout au long du tournoi, elle termine avec des statistiques plus qu’honorables : 12,3 points, 5,1 rebonds et 5,9 passes de moyenne par match.



Sandrine Gruda a marqué les esprits par ses qualités physiques hors du commun pour une joueuse de son âge. L’intérieure française, termine meilleure rebondeuse du tournoi, a égalité avec Tatiana Bokareva (Russie), avec 13,4 prises par match et tourne sur l’ensemble du tournoi à 18,1 points par match.



Les trois joueuses complétant ce cinq sont :

- L’Ukrainienne Olexandra Gorbunova (MVP du Championnat d’Europe) – 21,4 points et 9,8 rebonds de moyenne.

- La Turque Isil Alben – 19,6 points, 9,1 rebonds, 3, 9 passes et 4,3 interceptions par match.

- La Russe Tatiana Bokareva -16,4 points, 13,4 rebonds et 3,4 passes.



Texte : Sylvain Bourdois Chupin (Service de Presse FFBB)

Photo : FIBA Europe / Elio Castoria

Surtitre: 
Championnat d’Europe féminin juniors
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Lundi, 19. Juillet 2004
Vignette: 
Chapeau: 
Malgré la cinquième place obtenue lors du Championnat d’Europe féminin Juniors, la France peut se réjouir d’être la seule nation à avoir deux de ses joueuses élues dans le meilleur cinq de la compétition. Sylvie Gruszczynski et Sandrine Gruda se sont faites remarquées grâce à leurs qualités mais également pour leur impact dans le jeu français. &#13; &#13; <i>(photo : meilleur cinq de la compétition)</i>

Une 5ème place au goût amer

Corps: 

Avec 21 points et 17 rebonds face à la Turquie, dans cette rencontre de classement, Sandrine Gruda, a affiché une nouvelle fois une grande maîtrise et une grande prise de responsabilité. Mais le collectif français est à mettre en avant dans ces deux rencontres de classement pour décrocher la 5ème place.



Le technicien français, François Gomez, peut être satisfait de la réaction d’orgueil de ses joueuses, mais il lui restera très certainement, comme aux coéquipières de Julie Barennes, un goût très amer de ce résultat final.



Les Françaises, qui avaient toutes les chances de terminer sur le podium, égalent seulement la performance de 2000, alors qu’en 2002 elles étaient revenues avec une médaille d’argent autour du cou.



Place désormais aux « Espoirs » filles (20 ans et moins) qui auront, en France, encore plus de pression.





Match pour la 5ème place – Dimanche 18 juillet 2004

Turquie – France : 66 – 99 ( 17-25, 17-27, 20-25, 12-22 )



Les marqueuses Françaises :

Gounon, M. 5

Digbeu, J. 8

Diakho, R. 0

Costaz, C. 11

Assilamehou, Y. 9

Gruszczynski, S. 11

Barennes, J. 13

Pagnier, A. 2

Laborde, M. 6

Gruda, S. 21

Mendy, G. 1

Jannault, P. 12



Fabrice Canet - Service de Presse FFBB

Photo : Fiba Europe / Castoria





Surtitre: 
Championnat d’Europe Juniors Filles
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Lundi, 19. Juillet 2004
Vignette: 
Chapeau: 
Les joueuses de François Gomez ont réussi à se remobiliser pour acquérir, sur le terrain, la 5ème place de ce championnat d’Europe Juniors Féminin à Bratislava (Slovaquie). En battant la Turquie sur le score sans appel 66 à 99, les coéquipières de Sandrine Gruda (notre photo), une nouvelle fois impériale, se classent 5ème d’une édition 2004, qu’elles auraient pu négocier différemment. &#13; &#13; <b>Photo : Sandrine Gruda</b><i> (Fiba Europe / Castoria) </i>

Pour l’honneur

Corps: 

Les Françaises, qui ont été menées pratiquement toute la partie, ont totalement renversé la tendance dans le dernier quart-temps remporté 12 à 27. Les coéquipières de Sandrine Gruda (photo), impressionnante lors de cette rencontre avec 21 points et 15 rebonds (+ de 56% de réussite !), ont su se re-mobiliser à temps après la terrible déception de la veille lors de la défaite en quart de finale face à la Serbie Monténégro. Les joueuses de François Gomez auront très certainement à cœur de conquérir cette 5ème place pour l’honneur et auront 40 minutes pour se défaire de la Turquie (victorieuse de la Bulgarie : 55-41) dimanche 18 juillet à 16h00 à Bratislava (Slovaquie).





Les marqueuses Françaises face à l’Ukraine (matches places 5 à 8)



Ukraine – France : 76-78 ( 21-24, 26-15, 17-12, 12-27 )



Gounon, M. 3

Digbeu, J. 13

Diakho, R. 0

Costaz, C. 7

Assilamehou, Y. 2

Gruszczynski, S. 9

Barennes, J. 13

Pagnier, A. 0

Laborde, M. 0

Gruda, S. 21

Mendy, G. 2

Jannault, P. 8





Fabrice Canet / Service de Presse FFBB

Photo : « Fiba Europe »

Surtitre: 
Championnat d’Europe Juniors Filles
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Dimanche, 18. Juillet 2004
Vignette: 
Chapeau: 
Les joueuses de François Gomez ont sauvé l’honneur en arrachant dans le dernier quart-temps une victoire sur le fil face à l’Ukraine (78-76). Les « Bleuettes » joueront dimanche 18 juillet à 16h00 face à la Turquie pour décrocher la 5ème place, celle pour l'honneur ! &#13; &#13; <b>Photo : Sandrine Gruda</b> - <i>Fiba Europe</i>

Grosse déception

Corps: 

Les joueuses de François Gomez étaient pourtant grandes favorites lors de cette confrontation, puisqu’elles n’avaient pas connu la défaite lors des matches de poule et avaient terminé à la première place de leur groupe . En face, la Serbie Monténégro qui avait finit bonne dernière de sa poule n’aurait pas du poser autant de souci aux coéquipières de Sylvie Gruszczinski. Malgré ses 18 points et ses 13 rebonds Sandrine Gruda a bien tenté de montrer la voie à ses compatriotes mais en face le collectif Serbe à su faire la différence et surprendre une équipe peut-être trop sûr de sa force. C’est, comme le dit le site de la « FIBA Europe », « la première grosse surprise de ce championnat d’Europe »… dommage c’est la France qui en pâtit.



Les Bleuettes joueront samedi 17 juillet à 13h30 face à l’Ukraine pour tenter d’obtenir dimanche une 5ème place, comme on dit « pour l’honneur » !





France – Serbie Monténégro : 54-57( 16-7, 10-15, 16-18, 12-17 )



Les marqueuses face à la Serbie Monténégro



Gounon, M. 0

Digbeu, J. 10

Diakho, R. 0

Costaz, C. 4

Assilamehou, Y. 2

Gruszczynski, S. 14

Barennes, J. 1

Pagnier, A. 0

Laborde, M. 0

Gruda, S. 18

Mendy, G. 3

Jannault, P. 2





Fabrice Canet – Service de Presse FFBB

Photo : FIBA Europe

Surtitre: 
Championnat d’Europe Juniors Féminin
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Samedi, 17. Juillet 2004
Vignette: 
Chapeau: 
Les Juniors filles n’ont pas su imiter leurs collègues masculins et se sont inclinées vendredi soir lors du quart de finale du championnat d’Europe face à la Serbie Monténégro sur le score de 54 à 57. &#13; &#13; <i>Photo : Sylvie Gruszczinski (Fiba Europe)</i>

Cinq sur cinq

Corps: 

Ce mercredi, à Bratislava (République Slovaque) l’Equipe de France a dû batailler ferme pour s’imposer face à l’Equipe d’Israël. Après un premier quart temps dominé par les Israéliennes (10-25), les Françaises ont retrouvé leurs vertus collectives pour revenir petit à petit dans le match. Sylvie Gruszczynski (11 points, 8 passes et 3 rebonds) a montré la voie à ses partenaires. A la pause, malgré de nombreux efforts, les Françaises rejoignent les vestiaires avec un seul petit point d’avance.



En seconde période les joueuses de François Gomez maintiennent leur intensité défensive. L’efficacité offensive du duo Sandrine Gruda (16 points, 10 rebonds dont 5 offensifs et 4 interceptions) et Pauline Jannault (12 points, 4 sur 6 à trois points et 6 rebonds), permet à l’Equipe de France de s’imposer dans les dernières minutes de la partie. La France conserve ainsi son invincibilité à l’issue de la première phase de la compétition.



En terminant premières de leur groupe, Julie Barennes et ses coéquipières rencontreront ce vendredi en quarts de finale du Championnat d’Europe la Serbie Monténégro.





Programme des quarts de finale

Vendredi 16 juillet 2004

13h45 : Russie – Turquie

16h00 : France - Serbie Monténégro

18h15 : Ukraine – Espagne

20h30 : Bulgarie – Hongrie



Mercredi 14 juillet 2004 : France bat Israël 64 – 58 (26-25)



Les points des Françaises

Gounon 0, Digbeu 0, Diakho 5, Costaz 6, Assilamehou 0, Gruszczynski 11, Barennes 12, Pagnier 0, Laborde 0, Gruda 16, Mendy 2, Jannault 12.



Classement du Groupe B

1- France 10 points

2- Bulgarie 8 points

3- Espagne 8 points

4- Turquie 7 points

5- Israël 6 points

6- République Slovaque 6 points



Résultats des matches du mercredi 14 juillet 2004

France bat Israël 64 – 58

Turquie bat République Slovaque 65 – 56

Bulgarie bat Espagne 61 – 59



Classement du Groupe A

1- Russie 9 points

2- Ukraine 8 points

3- Hongrie 8 points

4- Serbie Monténégro 8 points

5- Allemagne 6 points

6- Biélorussie 6 points



Résultats des matches du mercredi 14 juillet 2004

Russie bat Ukraine 96 – 73

Biélorussie bat Allemagne 74 – 46

Serbie-Monténégro bat Hongrie 58 – 55





Texte : Sylvain Bourdois Chupin - Service de Presse FFBB

Photo : FIBA / Jakub Sukup

Surtitre: 
Championnat d’Europe féminin juniors
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Vendredi, 16. Juillet 2004
Vignette: 
Chapeau: 
L’Equipe de France féminine juniors a remporté ce mercredi son cinquième match consécutif de l’Euro face à Israël (64-58). Les bleuettes n’ont pas tremblé face à des Israéliennes opportunistes, et restent ainsi la seule équipe invaincue de la compétition.&#13; &#13; <i>(photo : Sandrine Gruda)</i>

Quatrième victoire consécutive

Corps: 

Dans un match très disputé, les Françaises débutent mal la rencontre et se retrouvent très rapidement menées au score. En s’appuyant sur le duo Siyahdemir (19 points dont 4/7 à trois points) Alben (27 points, 6 passes, 7 interceptions et 9 rebonds) les Turques maintiennent les tricolores à distance. Les joueuses de François Gomez accusent un retard de 9 points à la pause.



Au retour des vestiaires, dans le sillage de Sandrine Gruda (15 points, 19 rebonds et 3 contres) les Françaises reviennent peu à peu dans le match grâce notamment à une bonne implication défensive qui perturbe beaucoup le jeu Turc. A l’issue du troisième quart temps les Françaises ne comptent plus qu’un point de retard sur leurs adversaires.



Lors des dix dernières minutes, Sylvie Gruszczynski (18 points, 5 passes et 6 rebonds) et ses partenaires maintiennent une pression défensive importante, ce qui leur permet de prendre l’avantage au tableau d’affichage dans les dernières minutes de la rencontre et ainsi de signer leur quatrième succès consécutif.





Lundi 12 juillet 2004 : France bat Turquie 81 – 79 (33-42)



Les points des Françaises

Gounon 6, Digbeu 6, Diakho 4, Costaz 4, Assilamehou 6, Gruszczynski 14, Barennes 11, Pagnier 3, Laborde 3, Gruda 24, Mendy 0, Jannault 0.



Samedi 10 juillet 2004 : France bat Espagne 82 – 66 (37-30)



Les points des Françaises

Gounon 0, Digbeu 12, Costaz 4, Assilamehou 0, Gruszczynski 18, Barennes 25, Laborde 0, Gruda 15, Jannault 7. N’ont pas joué : Diakho, Pagnier et Mendy





Classement du Groupe B

1- France 8 points

2- Espagne 5 points

Bulgarie 5 points

Turquie 5 points

5- Israël 4 points

6- République Slovaque 3 points



Matches mardi 13 juillet 2004

11h15 : Israël – Spain

18h15 : République Slovaque – Bulgarie



Matches mercredi 14 juillet 2004

9h00 : Israël – France

18h15 : Turquie – République Slovaque

20h30 : Spain – Bulgarie



Classement du Groupe A

1- Russie 6 points

2- Ukraine 5 points

Hongrie 5 points

3- Serbie Monténégro 4 points

Allemagne 4 points

6- Biélorussie 3 points



Matches mardi 13 juillet 2004

13h30 : Ukraine – Biélorussie

16h00 : Hongrie – Russie

20h30 : Serbie-Monténégro – Allemagne



Texte : Sylvain Bourdois Chupin - Service de Presse FFBB

Photo : FIBA

Surtitre: 
Championnat d’Europe féminin juniors
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mardi, 13. Juillet 2004
Vignette: 
Chapeau: 
L’Equipe de France féminine juniors a battu ce mardi la Turquie (81-79) pour le compte de la quatrième journée du Championnat d’Europe à Bratislava. Toujours invaincues, Julie Barennes et ses coéquipières sont désormais assurées de participer aux quarts de finale de cette compétition.&#13; <i>(Photo : Equipe de France féminine juniors)</i>

Dans le bon tempo

Corps: 

C’est un match à sens unique qu’ont livré les joueuses de l’Equipe de France, en prenant la rencontre en main dès les premières minutes. Sans réelle opposition, Sandrine Gruda (notre photo, 24 points) et ses coéquipières très appliquées ont dominé très largement le match ce qui a permis à François Gomez de faire tourner son effectif.



Lors de la deuxième journée, c’est une opposition plus importante qui s’est dressée sur le chemin des Françaises. Ces dernières ont été quelque peu perturbées par le jeu mis en place par les Espagnoles, mais ont rejoint les vestiaires avec un avantage de sept points. Au retour des vestiaires, Jennifer Digbeu (14 points) et ses coéquipières ont réalisé un troisième quart temps de toute beauté, en comptant jusqu’à trente points d’avance. Le dernier quart temps n’a été qu’une formalité pour les tricolores qui ont assurées la victoire, malgré les efforts désespérés des Espagnoles de recoller au score.



La France affrontait lors de la troisième journée du Championnat d’Europe la République Slovaque. Une nouvelle fois, les joueuses de François Gomez ont dominé de bout en bout les débats. Les belles prestations de Jennifer Digbeu (11 points et 10 rebonds), Sylvie Gruszczynski (15 points et 3 passes) et Sandrine Gruda (8 points et 11 rebonds) ont mis rapidement l’Equipe de France à l’abri de tout retour de l’équipe locale.



Ce mardi, en cas de succès face à la Turquie, l’Equipe de France assurerait d’ores et déjà sa qualification en quarts de finale.







Vendredi 9 juillet 2004 : France bat Bulgarie 81 – 47 (42-21)



Les points des Françaises

Gounon 6, Digbeu 6, Diakho 4, Costaz 4, Assilamehou 6, Gruszczynski 14, Barennes 11, Pagnier 3, Laborde 3, Gruda 24, Mendy 0, Jannault 0.



Samedi 10 juillet 2004 : France bat Espagne 82 – 66 (37-30)



Les points des Françaises

Gounon 2, Digbeu 14, Diakho 0, Costaz 2, Assilamehou 5, Gruszczynski 6, Barennes 15, Pagnier 0, Laborde 0, Gruda 22, Mendy 6, Jannault 10.



Dimanche 11 juillet 2004 : France bat République Slovaque 79 – 46 (44-27)



Les points des Françaises

Gounon 4, Digbeu 11, Diakho 2, Costaz 4, Assilamehou 0, Gruszczynski 15, Barennes 12, Pagnier 2, Laborde 5, Gruda 8, Mendy 2, Jannault 14.





Classement du Groupe B

1- France 6 points

2- Espagne 5 points

Bulgarie 5 points

4- Turquie 4 points

Israël 4 points

6- République Slovaque 3 points



Prochains matches mardi 13 juillet 2004

9h00 : Turquie – France

11h15 : Israël – Espagne

18h15 : République Slovaque – Bulgarie



Classement du Groupe A

1- Russie 6 points

2- Ukraine 5 points

Hongrie 5 points

4- Serbie Monténégro 4 points

Allemagne 4 points

6- Biélorussie 3 points



Prochains matches mardi 13 juillet 2004

13h30 : Ukraine – Biélorussie

16h00 : Hongrie – Russie

20h30 : Serbie-Monténégro – Allemagne



Sylvain Bourdois Chupin

Service de Presse FFBB

Surtitre: 
Championnat d’Europe féminin juniors
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Lundi, 12. Juillet 2004
Vignette: 
Chapeau: 
L’Equipe de France féminine juniors a débuté par trois victoires son Championnat d’Europe à Bratislava (République Slovaque). Ce vendredi, les joueuses de François Gomez ont très largement dominé la Bulgarie (81-47), elles ont ensuite enchaîné deux succès face à l’Espagne (82-66) samedi et la République Slovaque (79-46) dimanche.

Une 5ème place honorable

Corps: 

Après avoir été contenues en première mi-temps, les Bleues ne se sont jamais désunies pour se défaire de la Belgique dans le dernier quart-temps. Les nombreuses fautes commises par la Belgique et la bonne partie de Cathy Melain (30 points) couplé à un jeu rapide de qualité a fait la différence. Elodie Godin a pu s’exprimer avec un temps de jeu conséquent (23 minutes), même si la néo-Berruyère n’a pas pu beaucoup scorer.

L’Equipe de France termine sur une bonne note et prouve sur les deux derniers résultats face à la Serbie Montenegro et à la Belgique qu’elle pouvait mériter mieux avec un tirage au sort un peu plus chanceux.


France – Belgique : 94-75 (25-25 ; 19-15 ; 23-19 ; 27-16)
Arbitres : Peter Bodnar (Hongrie) et Zoran Sutulovic (Serbie Montenegro)
Spectateurs : 90

Flottement sanctionné (25-25)
Si la Belgique n’espérait pas arriver à ce stade de la compétition, se sont bien les Françaises qui sont favorites sur cette rencontre. Le début de match est assez équilibré avec une bonne défense de la France qui empêche Ann Wauters de faire la marque. Mais les extérieurs De Roose et De Mondt se mettent en évidence. Le cinq de base avec Melain, Sauret, Lesdema, Antibe et Le Drean fait le métier et prend 7 longueurs d’avance après 5 minutes de jeu (17-10) grâce à un bon passage défensif offrant des contres attaques. L’état d’esprit sur le terrain est impeccable et malgré l’engagement physique les gestes amicaux se multiplient. Un relâchement coupable dans le secteur défensif et la Belgique revient au score, recolle même à 21 partout (8ème ) S’en suit un chassé croisé jusqu’à la fin du quart, orchestré par l’intérieur belge, Boonen et Sauret aux lancers-francs. Score à la fin du quart : 25-25.
Sans se lâcher (19-15)
Les Belges jouent juste et réussissent à plusieurs reprises à passer la défense individuelle des tricolores dont les rotations sont trop lentes, laissant le jeu de passe se développer. Les coéquipières d’Ann Wauters comptent même jusqu’à 4 points d’avance dans ce quart (27-31, 13ème ; 29-33, 15ème ). Mais Sauret et Melain bien relayées par Lesdema reprennent le flambeau et font passer la France devant (16ème) : 38-35 sur deux paniers consécutifs avec faute. De Yaert présente en défense et en attaque égalise de nouveau (38-38, 17ème ). Les Françaises décident d’accélérer le rythme réalisant un bon jeu de transition repoussant la Belgique à 4 points de retard à la pause sur un panier au Buzzer dans la raquette de Kathy Wambe : 44-40. Les Bleues provoquent des fautes et vont sur la ligne de réparation avec succès : 14 sur 17 à la mi-temps (82% de réussite)
Les valeurs sûres (23-19)
Sortie de sa torpeur Ann Wauters a décidé d’animer ce troisième quart-temps et permet aux siens de recoller à une longueur de la France (51-52, 25ème ) Les Françaises ne marquent pas et De Roose, imitée par De Mondt à 6m25, donne trois points d’avance aux Belges (56-59, 27ème ) . Le temps mort pris par Alain Jardel recadre des Bleues plutôt hésitantes. Les Françaises continuent d’appuyer là où ça fait mal notamment en faisant faire des fautes aux Belges, Boonen et De Mondt écopent de leur quatrième faute avant la 30ème minute. Melain et Sauret redonne de l’air avec des tirs proches du cercle et l’expérience fait la différence. Une défense rassérénée et une super Audrey Sauret sur la fin (7 points en 2 minutes) permettent d’atteindre la fin du troisième quart-temps avec 8 longueurs de plus que les adversaires du jour (67-59).
Melain affole les compteurs (27-16)
De Mondt sortie pour 5 fautes, les extérieurs belges sont moins efficaces, et les fixations à l’intérieur sont bien contrées par les Françaises, qui développent du jeu rapide et retrouvent de l’adresse dans les tirs. Melain score au total 30 points dans la partie avec un bon pourcentage de réussite (57%) et un sans faute aux lancers-francs (8 sur 8). Audrey Sauret et Nathalie Lesdema assurent le scoring avec Cathy et la France termine avec une marge importante acquise dans la dernière période. Score final : 94-75.

La France termine 5ème du 29ème championnat d’Europe des Nations de Basket féminin.


Les marqueuses : France

N° Noms Pts
4 Céline DUMERC 0
5 Sandra LE DREAN 7
6 Cathy MELAIN 30
7 Edwige LAWSON 0
8 Emilie GOMIS NPJ
9 Audrey SAURET 22
10 Nathalie LESDEMA 19
11 Emmeline NDONGUE NPJ
12 Dominique TONNERRE NPJ
13 Sandra DIJON NPJ
14 Elodie GODIN 4
15 Nicole ANTIBE 12

Entraîneur : Alain JARDEL

Les marqueuses : Belgique

N° Noms Pts
4 Sophie CHARLIER 0
5 Katrien VERCAUTEREN 0
6 Caroline DE ROOSE 11
7 Kathy WAMBE 9
8 Céline MACLOT 0
9 Anke DE MONDT 7
10 Nele DEYAERT 14
11 Laur VAN MALDEREN 4
12 Ann WAUTERS 22
13 Dana BOONEN 8
14 Candice BRUS 0
15 Nathalie DE ROECK 0

Entraîneur : Benny Mertens


LES RESULTATS

Quarts de finale (Patras)
Vendredi 26 septembre 2003

Match Y 10:00 Hongrie - Israël 85 - 77
Match X 12:15 Grèce - Ukraine 76 - 68
Match I 15:00 Rep. Slovaque - Pologne 61 - 78
Match II 17:15 Rep. Tcheque - Belgique 98 – 62
Match III 19:30 France - Russie 66 – 79
Match IV 21:45 Espagne – Serbie Montenegro 76 - 64

Demi-finales (Patras)
Samedi 27 septembre 2003

10:00 Ukraine – Israël (pos. 11-12) 107-87
12:15 Grèce – Hongrie (pos. 9-10) 85-83
Match V 15:00 Rep. Slovaque – Belgique 80-86
Match VI 17:15 France – Serbie Montenegro 83 – 61
Match VII 19:30 Pologne – Rep. Tcheque 66 –74
Match VIII 21:45 Russie – Espagne 78-71

Finales (Patras)
Dimanche 28 septembre 2003

13:15 Rep. Slovaque – Serbie Montenegro (pos. 7-8) 68-67
15:30 Belgique – France (pos. 5-6) 75-94
17:45 Pologne - Espagne (pos. 3-4) 0-0
20:00 Rep. Tchèque - Russie (pos. 1-2) 0-0



CLASSEMENT FINAL
1 –
2 –
3 –
4 –
5 – France
6 – Belgique
7 – République Slovaque
8 – Serbie Montenegro
9 – Grèce
10 – Hongrie
11 – Ukraine
12 – Israël



RESULTATS DU PREMIER TOUR

PYRGOS (Grèce)- Groupe A
Vendredi 19 septembre 2003

Israël - France : 55 - 91
Serbie-Monténégro – Pologne : 60 - 70
Grèce - République tchèque : 57 - 90

Samedi 20 septembre 2003
France - Serbie-Monténégro 68 - 70
Pologne - Grèce 66 - 49
République tchèque - Israël 104 - 67

Dimanche 21 septembre 2003
Serbie-Monténégro - République tchèque : 68-80
Israël – Grèce : 59 – 78
France – Pologne : 79 - 66

Mardi 23 septembre 2003
Pologne – Israël : 80 – 45
Grèce - Serbie-Monténégro : 67 – 72
République Tchèque – France : 85-73

Mercredi 24 septembre 2003
Serbie-Monténégro – Israël : 104 – 67
France – Grèce : 75 - 70
République Tchèque – Pologne : 76 – 71


AMALIADA (Grèce) – Groupe B
Vendredi 19 septembre 2003

Ukraine - Hongrie 56 - 57
Belgique - Espagne 62 - 77
Slovaquie - Russie 80 - 72

Samedi 20 septembre 2003
Hongrie - Belgique 67 - 72
Espagne - Slovaquie 71 - 47
Russie - Ukraine 74 - 53

Dimanche 21 septembre
Belgique – Russie : 56 – 76
Hongrie – Espagne : 59 – 71
Ukraine – Slovaquie : 53 – 73

Mardi 23 septembre 2003
Slovaquie – Belgique : 90 – 82
Espagne – Ukraine : 76 – 71
Russie – Hongrie : 65 – 55

Mercredi 24 septembre 2003
Belgique – Ukraine : 83 – 67
Russie – Espagne : 61 - 64
Hongrie – Slovaquie : 61 – 55


CLASSEMENT A L’ISSU DU PREMIER TOUR
Groupe A
(en gras les qualifiés en quart de finale)
1 – République Tchèque (10 pts)
2 – France (8 pts)
3 – Pologne (8 pts)
4 – Serbie Monténégro (8 pts)

5 - Grèce (6 pts)
6 – Israël (5 pts)

Groupe B (en gras les qualifiés en quart de finale)
1 – Espagne (10 pts)
2 – République Slovaque (8 pts)
3 – Russie (8 pts)
4 – Belgique (7 pts)

5 – Hongrie (7 pts)
6 – Ukraine (5 pts)

Plus d’informations sur www.eurowomen2003.com

Sur place à Patras (Grèce), Fabrice CANET (FFBB)
Photo : PresseSport / Lablatiniere

Surtitre: 
EUROBASKET FEMININ (Grèce)
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Dimanche, 28. Septembre 2003
Vignette: 
Chapeau: 
Alain Jardel peut être satisfait du travail accompli par ses joueuses. Avec un co-leadership Melain-Sauret, une révélation telle que Elodie Godin et une confirmation de Nathalie Lesdema, l’Equipe de France termine 5ème de l’Eurobasket 2003 avec les honneurs. En battant la Belgique (94-75) les Françaises ont prouvé qu’elles n’étaient pas à mettre « aux oubliettes ».

Pages

S'abonner à RSS - Equipe de France féminine