Equipe de France féminine

Equipe de France féminine
Le Mini-Movie des Bleues à l'INSEP
À l'issue du stage la semaine dernière à l'INSEP, les Bleues ont participé à un scrimmage (match d'entraînement) entre elles. Retour en vidéo sur cette dernière séance de travail pour l...
Céline Dumerc, de retour en bleu
Après sa retraite en 2017, personne n'avait imaginé le retour de Céline Dumerc en Equipe de France. Pourtant, à l'occasion de ce stage à l'INSEP, la tricolore a...
"Commencer tout de suite à préparer 2021"
Céline Dumerc (Manager Générale des Bleues) et Valérie Garnier (entraîneur) se confient sur les objectifs de ce stage pour l'Equipe de France féminine et sur les retrouva...
Qui sont les quatre rookies ?
À l'occasion du stage de l'Equipe de France féminine cette semaine à l'INSEP à Paris, quatre nouvelles joueuses ont été appelées par Valérie Garnier et le staff tricolore. Avec aucune sélection au compteur, elles participent à leurs premières séances d'entraînement avec...
Neuf mois plus tard
Privées de compétition internationale l'été dernier en raison de la pandémie de la COVID-19, les Bleues se retrouvent ce lundi à l'INSEP pour une semaine de travail, neuf mois après leur der...
Milapie, de retour en bleu
Elles sont le futur des Bleues, faites la connaissance des rookies de l'Equ...
Trois nouvelles joueuses appelées
19 joueuses rassemblées
Comment ça va Diandra Tchatchouang ?

Pages

Les Bleues dominent les débats

Corps: 

Selon toute logique la France devrait donc se qualifier pour les quarts de finale de ce championnat du monde. Sauf accident contre la Corée, les Françaises devraient terminer 2ème du groupe A derrière les Etats Unis. Cette place, leur permettrait de renconter en quarts soit la Russie ou la Chine actuellement 3ème du groupe B.

Championnat du monde 20 ans et moins féminin à Sibénik (Croatie)

4ème journée (29 juillet 2003)

Groupe A
Croatie – France 52 – 81
Les points des Françaises : Bertal 15, Dumerc 14, Godin 8, Skrela 7, Bonnan 7, Reghaissia 7, Gomis 6, , Ndongue 5, Lepron 5, Penda Sy 4, Krawczyk 3, Tomaszewski 0

Corée – Brésil 44 – 69
Etats-Unis – République Tchèque 94 – 46

Groupe B
Argentine – Chine 68 – 73
Tunisie – Lettonie 42 – 88
Australie – Russie 75 – 57

Les classements

Groupe A
1 – Etats-Unis, France, Brésil 7 points
4 – Croatie 6 points
5 – République Tchèque 5 points
6 – Corée 4 points

Groupe B
1 – Lettonie 8 points
2 – Australie 7 points
3 – Russie, Chine 6 points
4 – Argentine 5 points
6 – Tunisie 4 points

Les matchs de la 5ème journée (30 juillet 2003)

9h45 : Tunisie – Australie
12h00 : Lettonie – Chine
14h15 : Russie – Argentine
16h30 : République Tchèque – Brésil
18h45 : France – Corée
21h00 : Croatie – Etats Unis

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de la compétition.

Surtitre: 
Equipe de France 20 ans et moins féminine
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 30. Juillet 2003
Vignette: 
Chapeau: 
Hier soir, l’Equipe de France 20 et moins féminine a réalisé une grosse performance. Elle a totalement dominé la rencontre qui l’opposait à la Croatie (81-52), pays hôte de la compétition. Cette victoire lui permet d’asseoir un peu plus sa position de co-leader du groupe A avec les Etats Unis et le Brésil, ainsi que d’assurer sa qualification pour les quarts de finale de la compétition.

Les cadettes décrochent la 5ème place

Corps: 

Matches de classement : (samedi 26 juillet 2003)

De la 9ème à la 12ème place
Turquie – Italie 76 – 77
Allemagne – Grèce 73 – 49

De la 5ème à la 8ème place
Russie – Croatie 79 - 71
France – République Tchèque 83 – 58
Les points des Françaises : Salot 16, Gruda 13, Digbeu 11, Pagnier 9, Roth 7, Vernerey 6, Miyen 6, Lardy 5, Aubert 5, Dulion 4, Pages 1, Jannault 0

Demi-finales
Serbie-Monténégro – Ukraine 64 – 62
Espagne – Biélorussie 67 – 78

Matches de classement : (dimanche 27 juillet 2003)

Pour la 11ème et 12ème place
Turquie – Grèce 71 – 58

Pour la 9ème et 10ème place
Allemagne – Italie 66 – 57

Pour la 7ème et 8ème place
République Tchèque – Croatie 86 – 64

Pour la 5ème et 6ème place
France – Russie 61 – 60
Les points des Françaises : Lardy 18, Pagnier 17, Digbeu 6, Jannault 6, Salot 4, Gruda 4, Roth 4, Miyen 2, Vernerey 0, Aubert 0, Dulion 0, Pages (NPJ)

Pour la 3ème et 4ème place
Espagne – Ukraine 67 – 89

Finale
Serbie-Monténégro – Biélorussie 73 – 61


Classement final de la compétition

1 – Serbie-Monténégro
2 – Biélorussie
3 – Ukraine
4 – Espagne
5 – France
6 – Russie
7 – République Tchèque
8 – Croatie
9 – Allemagne
10 – Italie
11 – Turquie
12 – Grèce

Surtitre: 
Euro Cadettes
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Lundi, 28. Juillet 2003
Vignette: 
Chapeau: 
Championnes d’Europe en 2001, les Françaises ont su se remobiliser pour décrocher la cinquième place de ce championnat suite à leur élimination en quarts de finale par les Biélorusses. Pour y parvenir les cadettes ont fait preuve de beaucoup de rigueur, notamment en défense, ce qui leur a permis de se défaire des pièges Tchèques (83-58) et surtout Russes (61-60) pour accrocher cette précieuse cinquième place.

Les quarts en ligne de mire

Corps: 

1ère journée (25 juillet 2003)

Groupe A
Etats-Unis – France 56 – 48
Les points des Françaises : Reghaissia 13, Tomaszewski 10, Dumerc 7, Bertal 6, Gomis 4, Godin 4, Ndongue 4 (notre photo), Bonnan 0, Skrela 0, Lepron 0, Penda Sy 0, Krawczyk 0

Brésil – Croatie 83 – 63
République Tchèque – Corée 84 – 65

Groupe B
Lettonie – Australie 69 – 58
Argentine – Tunisie 59 – 42
Russie – Chine 64 – 53

2ème journée (26 juillet 2003)

Groupe A
Brésil – France 47 – 65
Les points des Françaises : Gomis 14, Godin 14, Lepron 14, Reghaissia 9, Tomaszewski 6, Ndongue 6, Dumerc 2, Bertal 0, Bonnan 0, Skrela 0, Penda Sy 0, Krawczyk (NPJ)

République Tchèque – Croatie 61 – 66
Etats-Unis – Corée 95 – 46

Groupe B
Lettonie – Argentine 75 – 63
Russie – Tunisie 86 - 45
Australie – Chine 83 – 67

3ème journée (27 juillet 2003)

Groupe A
République Tchèque – France 59 – 80
Les points des Françaises : Dumerc 12, Reghaissia 11, Tomaszewski 10, Krawczyk 10, Gomis 8, Bonnan 7, Bertal 6, Godin 4, Skrela 4, Lepron 4, Ndongue 4, Penda Sy 0

Corée – Croatie 55 – 75
Etats-Unis – Brésil 60 – 73

Groupe B
Tunisie – Chine 45 – 71
Russie – Lettonie 69 – 71
Australie – Argentine 47 – 65

Les classements

Groupe A
1 – Etats-Unis, France, Brésil, Croatie 5 points
5 – République Tchèque 4 points
6 – Corée 3 points

Groupe B
1 – Lettonie 6 points
2 – Russie, Australie 5 points
4 – Argentine, Chine 4 points
6 – Tunisie 3 points


Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de la compétition.

Surtitre: 
Equipe de France 20 ans et moins féminine
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Dimanche, 27. Juillet 2003
Vignette: 
Chapeau: 
Depuis vendredi, l’Equipe de France de 20 ans et moins féminine dispute le Championnat du Monde de sa catégorie à Sibénik en Croatie. A l’issue de ses trois premiers matches de poule, le bilan des Tricolores est plutôt encourageant pour la suite de la compétition. Avec deux victoires en trois matches, la France partage actuellement la première place du groupe A avec les Etats-Unis, le Brésil et la Croatie. Dès mardi, après une journée de repos, les Françaises affronteront les Croates.

Les filles à l’abordage

Corps: 

20 ANS ET MOINS

Pascal Pisan et ses filles préparent actuellement le championnat du monde des 20 ans et moins qui se tiendra à Sibenik en Croatie du 25 juillet au 3 août. Pour cela le coach a retenu 18 joueuses pour le stage effectué à l’INSEP du 15 au 20 juin.

Le liste des 18 :
Céline Dumerc (Tarbes)
Florence Lepron (Centre fédéral)
Clémence Beikes (Valenciennes)
Fatou Dieng (Bourges)
Claire Tomaszewski (Valenciennes)
Emilie Gomis (Tarbes)
Gaëlle Skrela (Toulouse)
Pauline Krawczik (Centre fédéral – notre photo)
Amélie Pochet (Villeneuve d’Ascq)
Elodie Bertal (Valenciennes)
Frédérique Ayissi (Valenciennes)
Julie Picot (Centre fédéral)
Sabrina Reghaissia (Villeneuve d’Ascq)
Emmeline Ndongue (Bourges)
Elodie Godin (Centre fédéral)
Penda Sy (Arras)
Aurélie Bonnan (Bordeaux)
Maris-Eugénie Deparrois (Bourges)

A l’issue de ce stage, les Françaises ont rencontré l’Australie à deux reprises
Le 19 juin
France-Australie 66-77
Les points de la France : Krawczik (27), Skrela (11), Bertal (7), NDongue (6), Bonnan (4), Lepron (4), Dumerc (3), Ayissi (2), Deparrois (2)
Le 20 juin
France – Australie 71-73
Les points de la France : Tomaszewski (12), Lepron (11), Krawczyk (11), Bertal (8), Godin (7), Ayissi (6), Dumerc (5), Gomis (5), Ndongue (4), Bonnan (2)

Puis, tout ce beau monde est allé au Temple-sur-Lot pour effectuer un nouveau stage de préparation entre le 23 juin et le 1er juillet afin de répéter ses gammes. Il en a été de même à Vittel (du 4 au 10 juillet) où le stage se conclue par trois matches face à la Lettonie (le dernier le 10 juillet).
Le 7 juillet
France-Lettonie 83-58
Les points de la France : Krawczik (22), Bertal (16), Bonnan (10), Dumerc (10), Ndongue (8), Reghaissia (5), Gomis (4), Skrela (3), Tomaszewski (3), Deparrois (2)
Le 8 juillet
France – Lettonie 92-60
Les points de la France : Gomis (16), Reghaissia (12), Dieng (10), Krawczik (10), Dumerc (8), Godin (8), Skrela (8), Ndongue (6), Bonnan (5), Ayissi (4), Tomaszewski (3), Pochet (2)

Lors du deuxième match, le staff s’est d’ailleurs satisfait de « la deuxième mi-temps avec un impact physique plus important dans le secteur intérieur, Ndongue (6 points, 5 rebonds), Reghaissia (12 points, 5 rebonds), Godin (8 points, 9 rebonds). »

A l’issue de ce stage, le staff technique et Pascal Pisan donneront la liste des douze filles qui iront au championnat du Monde. Mais avant cela, les douze élues devront accomplir un dernier stage au Temple-sur-Lot du 13 au 20 juillet, avec, à l’issue de celui-ci, un tournoi amical.
Le programme :
Le 17 juillet
19h00 : France – Tunisie
Le 18 juillet
19h00 : France – Chine
Le 20 juillet
17h00 : France – Chine

Le 23, les Tricolores s’envoleront pour Sibenik (Croatie) où un rude challenge les attend.
Le programme :
Le 25 juillet
18h45 : France – Etats-Unis
Le 26 juillet
18h45 : France – Brésil
Le 27 juillet
18h45 : France - République tchèque
Le 29 juillet
21h00 : France – Croatie
Le 30 juillet
18h45 : France - Corée du Sud
Le 1er août
Eventuel quart-de-finale
Le 2 août
Eventuelle demi-finale
Le 3 août
Eventuelle finale



JUNIORS NEES EN 1986

Les Juniors de François Gomez, de leur côté, préparent le tournoi de qualification pour le prochain championnat d’Europe (du 12 au 16 juillet à Villa Réal au Portugal).
Les 15 filles se retrouveront tout d’abord à l’INSEP, en stage du 18 au 22 juillet. Puis, le coach dressera une liste de 12 joueuses qui participeront au Festival Olympique de la Jeunesse Européenne (FOJE) du 28 au 31 juillet à Paris.

Le groupe de 15 :
Yvette Assilamehou (Centre fédéral)
Julie Barennes (Centre fédéral)
Clarisse Costaz (Centre fédéral)
Lucie Costemend (Centre fédéral)
Barbara Cousin (Arras)
Julie Dequecker (Arras)
Ramata Diakho (Reims)
Jennifer Digbeu (Centre fédéral Toulouse)
Marion Gounon (Aix-en-Provence)
Sandrine Gruda (Centre fédéral Toulouse)
Sylvie Gruszczynski (Centre fédéral)
Pauline Jannault (Centre fédéral Toulouse)
Maria Kowalik (Centre fédéral)
Anaël Lardy (Centre fédéral Toulouse)
Floriane Salot (Centre fédéral Toulouse)

Le programme du FOJE :
Le 28 juillet
14h30 : France – Belgique
Le 29 juillet
17h00 : France – Biélorussie
Le 30 juillet
19h30 : France – République tchèque
Le 31 juillet
12h00 : Finale pour la 7/8ème place
14h30 : Finale pour la 5/6ème place
17h00 : Finale pour la 3/4ème place
19h30 : Finale pour la 1ère/2ème place

Après cette compétition, les douze joueuses choisies par François Gomez pour continuer l’aventure cet été rejoindront le Temple-sur-Lot le 4 juillet puis Villa Réal au Portugal le 10. Le programme du tournoi de qualification au championnat d’Europe reste encore à définir par la FIBA.


CADETTES NEES EN 1987

Après avoir remporté trois des quatre matches prévus lors du tournoi de Rezé (du 1er au 4 juin), l’Équipe de France entraînée par Patrick Chicanne a poursuivi sa préparation par un stage à Vittel entre le 12 et le 18 juin puis un stage à Salies du Salt en compagnie de la Croatie contre qui elle a joué quelques matches.
Les matches à Rezé (marqueuses non parvenues) :
France – Valenciennes 90-48
France – Croatie 66-48
France – Allemagne 65-44
France – Etats-Unis 73-89

Les matches de Salies du Salat
Le 23 juillet
France-Croatie 63-45
Les points de la France : Vernerey (11), Sauer (11), Gruda (10), Aubert (9), Roth (6), Miyem (6), Bouthors (6), Digbeu (2), Jannault (2)
Le 24 juillet
France-Croatie 79-55
Les points de la France : Gruda (17), Salot (12), Pages (12), Grelier (10), Sauer (7), Jannault (7), Vernerey (5), Dulion (5), Lardy (2), Roth (2)
Le 26 juillet (marqueuses non parvenues)
France – Croatie 77-61

A l’issue de ce second stage, Le coach n’a retenu que 12 filles pour suivre le reste de la préparation.
La liste des 12 :
Camille Aubert (Rezé Nantes)
Jennifer Digbeu (Centre fédéral Toulouse)
Adeline Dulion (Centre fédéral Toulouse)
Sandrine Gruda (Centre fédéral Toulouse)
Pauline Jannault (Centre fédéral Toulouse)
Anaël Lardy (Centre fédéral Toulouse)
Edémé Miyem (Centre fédéral Toulouse)
Laura Pages (Centre fédéral Toulouse)
Anne-Sophie Pagnier (Centre fédéral Toulouse)
Anaïs Roth (Centre fédéral Toulouse)
Floriane Salot (Centre fédéral Toulouse)
Laura Vernerey (Centre fédéral Toulouse)

C’est ce groupe qui s’est envolé le 8 juillet vers la République tchèque pour y jouer quelques rencontres amicales contre son homologue local.
Le 8 juillet
France – République tchèque 67-68
Les points de la France : Digbeu (14), Pagnier (13), Lardy (10), Roth (8), Salot (7), Jannault (6), Aubert (4), Dulion (4), Pages (1)
Le 9 juillet
France – République tchèque 73-71
Les points de la France : Digbeu (17), Miyem (17), Lardy (12), Aubert (7), Dulion (5), Pages (3), Salot (3), Pagnier (2)

Les Françaises doivent encore affronter la république tchèque le 11 juillet avant de clôre leur stage de préparation et de rejoindre Nevsehir en Turquie pour le championnat d’Europe.
Le programme :
Le 18 juillet
France – Espagne
Le 19 juillet
France – Croatie
Le 20 juillet
France – Grèce
Le 22 juillet
France – Ukraine
Le 23 juillet
France – Turquie
Le 25 juillet
Eventuel quart-de-finale
Le 26 juillet
Eventuelle demi-finale
Le 27 juillet
Eventuelle finale



Alexandre CARLIER,
Service de Presse FFBB

Surtitre: 
EQUIPES DE FRANCE FEMININES
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Jeudi, 10. Juillet 2003
Vignette: 
Chapeau: 
Avec un championnat du Monde (20 ans et moins), un championnat d’Europe (cadettes 87) et un tournoi de qualification pour le championnat d’Europe (juniors 86), les trois équipes de France féminines auront de dures missions à accomplir. De quoi montrer la bonne santé du basket féminin français.

Moussard et Savasta se retirent

Corps: 

Aujourd’hui se tenait au siège de la Fédération Française de BasketBall la conférence de presse d’annonce des groupes France pour les prochains championnats d’Europe. Après la déclaration de la présélection féminine (voir l’article « On lève un premier voile ») effectuée par le sélectionneur Alain Jardel en vue de la préparation à la défense du titre européen lors du championnat d’Europe en Grèce (19-28 septembre 2003), Loëtitia Moussard, la pivot de Montpellier (Ligue Féminine) a pris la parole pour annoncer son retrait de la scène internationale :

« Après 12 ans en équipe de France, j’estime qu’il est temps pour moi de tirer ma révérence. Avec mon problème de genou, j’ai choisi de passer à autre chose : ma reconversion. Justement, par souci de reconversion, j’ai décidé de passer mon professorat de sport. Bien que j’ai décidé de quitter la scène internationale, soyez sûrs que je resterai une fidèle supportrice des Bleues que je regarderai désormais devant mon écran de télévision ».

Par ailleurs, Laure Savasta, la valeureuse capitaine du Tarbes Gespe Bigorre, finaliste 2003 de la Ligue Féminine, n’a pas pu être présente à cette conférence de presse. Elle a tout de même indiquer son retrait des compétitions internationales sous les couleurs tricolores.

Après Yannick Souvré, ce sont donc deux autres des « 12 Filles en Or » Championnes d’Europe en 2001 au Mans qui quittent les rangs de l’Equipe de France féminine.


FLASH BACK

Loëtitia MOUSSARD

Taille : 1.91m
Poste : Intérieure
Date de naissance : 02/07/1971
Lieu de naissance : Toulouse (Haute-Garonne)
Club 2002-03 : Lattes Montpellier Agglomération Basket
Sélections : 198
Points : 995
Record : 21 – le 18 mai 1991 contre l’Allemagne (76-69) à Fribourg
Première Sélection : le 27 décembre 1989 contre Israël (68-88) à Tel-Aviv.
Dernière sélection : le 25 septembre 2002 contre le Brésil à Nanjing (Chine)

Titres : Championne d’Europe en 2001, 2 fois finaliste (1993 et 1999), 5ème des Jeux Olympiques en 2000, Vainqueur de l'Euroligue en 2001, Finaliste de l’Euroligue 2000, 5 fois Championne de France (1988, 1989, 1990, 1999, et 2000), 4 fois vice-championne de France (1991, 1996, 1997 et 2001), Vainqueur de la Coupe de France en 1998, 3 fois vainqueur du Tournoi de la Fédération (1997, 1999 et 2000), Championne de France Cadette en 1988.
Clubs successifs : Toulouse Cheminot Marengo Sport (1981-86), BAC Mirande (1986-95), US Valenciennes Orchies (1995-97), Tarbes GB (1997-98), CJM Bourges (1998-2001), Montpellier Lattes (2001-…).

Dans le milieu du rugby depuis toute petite, Loëtitia s’était risquée à la danse et la gymnastique, mais sa morphologie et son tempérament faisait d’elle une joueuse de basket avec un bel avenir.
Repérée par le Centre de Formation du BAC Mirande, elle découvre le basket de haut-niveau avec les seniors, et remporte trois titres de Championnes de France. Les entraînements d’Alain Jardel sont très difficiles et Loëtitia progresse constamment. En 1995, les résultats de Mirande s’essoufflent et la capitaine prend la décision de partir pour Valenciennes afin de regoûter aux compétitions européennes. Ne réussissant pas à s’adapter au jeu de l’USVO, elle décide donc de signer au Tarbes Gespe Bigorre et de retourner ainsi dans sa région natale. Au terme d’une saison où elle remporte la Coupe de France, Bourges s’intéresse à elle. Dans le Cher, elle enrichit considérablement son palmarès et rejoint en 2001 Montpellier pour assumer de nouvelles responsabilités au sein du club de Ligue féminine.


Laure SAVASTA
Taille : 1.73m
Poste : Meneuse
Date de naissance : 18/03/1974
Lieu de naissance : Marseille
Club 2002-03: Tarbes Gespe Bigorre
Sélections : 90
Première Sélection : le 10 mai 1994 à Strasbourg contre la Pologne.

Titres : Championne d’Europe des nations en 2001. 3 fois vice championne de France (1999-00, 98-99 et 2002-03), Finaliste de la Coupe de France (97-98), Finaliste de la Coupe d’Europe Ronchetti 1998 et 2002. MVP espoir du championnat en 1994.
Clubs successifs : US Crest (Benjamines), Mercunol (Cadettes), INSEP (1990-93), Cavigal Nice (1993-94), Université de Washington à Seattle (NCAA - USA, 1994-97), Sacramento Monarchs (WNBA – USA, 1997), ASPTT Aix-en-Provence (1997-98), US Valenciennes (1998-2000), Tarbes GB (2000 - ?).

Laure est capable de jouer meneuse et arrière, même si elle est un peu limité par sa taille. Seulement, elle possède d’excellentes capacités physiques (notamment son tir en suspension) et c’est une excellente coéquipière. A 26 ans, elle a connu plusieurs clubs importants, et a même vécu une expérience en WNBA. Elle s’apprête à rejoindre le club ambitieux de Tarbes pour la saison 2000-01.
Laure a commencé au club de l’US Crest dans la Drôme. Elle évolue ensuite au club de Mercurol, et dans le même temps, elle bosse ses cours et son basket au Centre Régional de Haut Niveau (CERHN) de Voiron pendant trois ans. Laure continue son chemin à l’INSEP. Elle rejoint le Sud de la France et son premier club de l’élite en signant au Cavigal Nice. Mais Laure a envie de vivre l’expérience d’une université américaine et c’est à celle de Washington, -mais- à Seattle, qu’elle réalise ce rêve.
Elle effectue un cursus complet de trois ans au bout desquels elle est diplômée de Psychologie du Sport et de Management du sport, mais surtout elle est choisie par l’équipe des Sacramento Monarchs. Elle dispute donc 14 matches de WNBA durant l’été 1997.
C’est à Aix-en-Provence qu’elle fait son retour dans l’hexagone, où elle échoue en finale de la Coupe de France et de la Ronchetti. Elle rejoint l’USVO pendant l’été 1998 où elle échoue à deux reprises dans la quête du titre de champion de France. Elle signe ensuite en faveur du club du Tarbes GB avec lequel elle atteint la finale de la coupe Ronchetti, participe à l’Euroligue et arrive en finale de la Ligue Féminine en 2003.


Yann KAPPES.

Surtitre: 
Retraite internationale
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 28. Mai 2003
Vignette: 
Chapeau: 
Loëtitia Moussard et Laure Savasta ont décidé de se retirer de la scène internationale. L'ex-joueuse de Mirande ici au côté d’Alain Jardel, et la meneuse Bigourdane ont fait savoir qu’elles ne porteraient plus le maillot Tricolore. Après Souvré, ce sont deux autres Championnes d’Europe qui tirent leur révérence.

Un tirage relevé

Corps: 

Après avoir mis l’Europe à ses pieds un soir de septembre 2001, l’Équipe de France féminine de Cathy Melain (notre photo) repart en croisade. Pour conquérir à nouveau la couronne continentale, les Bleues, sans Yannick Souvré ni Isabelle Fijalkowski parties en retraite internationale, vont devoir cravacher. Le tirage au sort effectué dimanche à Olympie en Grèce, pays des futures joutes européennes et des Jeux Olympiques 2004, a donné à Alain Jardel de quoi réfléchir. La sélection française est tombée dans le groupe A avec la Pologne, la République tchèque, la Yougoslavie, Israël et la Grèce.

On ne présente pas la Pologne de l’impressionnante Margo Dydek (2.13m). En assurant sa qualification dès son quatrième match de poule, cette équipe a laissé filer ses deux dernières rencontres face à l’Ukraine (58-47) puis contre la Turquie (85-57). Première de son groupe, elle s’appuie sur un collectif bien huilé qui a déjà fait ses preuves, notamment lors de l’Euro 1999 qu’elle a remporté contre la France en finale.

La République tchèque a réalisé un grand chelem lors des éliminatoires du groupe D. La Belgique, la Lituanie et l’Italie ont trépassé sans ciller. S’appuyant sur une belle génération et de nombreuses joueuses de Brno (à la lutte avec Valenciennes en Euroleague), les Tchèques ne seront pas à prendre à la légère. Kamila Vodickova est le fer de lance de cette formation avec 17 points et 9.33 rebonds de moyenne.

La Yougoslavie est également un gros client pour nos Bleues. Cinquième du dernier championnat d’Europe, les équipière de l’Aixoise Lara Mandic (18.3 points de moyenne durant la campagne qualificative) et de la Berruyère Slobodanka Tuvic viendront en Grèce avec des objectifs élevés. Avec 56.6% de réussite au tir, la précision sera un atout non négligeable.

Pour sa troisième participation à la phase finale d’un Championnat d’Europe, Israël voudra montrer les progrès accomplis depuis sa dernière qualification en 1991 (7ème). Sortie deuxième du Groupe A, derrière l’Espagne et devant l’Allemagne et la Roumanie, cette équipe aura à cœur de se montrer sous son meilleur jour.

Le match contre le pays hôte n’aura rien d’une sinécure. La Grèce pourra compter sur le soutien de ses supporters dont on connaît la chaleur traditionnelle. Bien qu’il ne s’agisse que de leur seconde participation à un Championnat d’Europe (10ème en 2001), Maria Samoroukova (15.3 points de moyenne en qualification), la meneuse de Nice Anastasia Kostaki et leur troupe voudront au moins atteindre les quarts de finale.

Le calendrier de la France au premier tour :

19 septembre 2003
France – Israël

20 septembre 2003 :
France – Yougoslavie

21 septembre 2003 :
France – Pologne

23 septembre 2003 :
France – République tchèque

24 septembre 2003 :
France - Grèce

Le Groupe B sera composé de la Russie, l’Espagne, la Belgique, l’Ukraine, la Slovaquie et la Hongrie.
Les quatre premiers de chaque groupe accéderont aux quarts de finale qui auront lieu à Patras.
Rappelons également que les équipes qui termineront aux trois premières places de la compétition obtiendront leur billet pour les Jeux Olympiques qui auront lieu à Athènes en 2004. Si la Grèce se classe parmi ces équipes, la quatrième place finale deviendrait alors qualificative.


Alexandre CARLIER
Service de Presse FFBB

Surtitre: 
CHAMPIONNAT D’EUROPE FEMININ 2003
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Lundi, 20. Janvier 2003
Vignette: 
Chapeau: 
L’Équipe de France féminine entraînée par Alain Jardel connaît désormais son programme pour la phase finale de l’Euro 2003. En Grèce (du 19 au 28 septembre), les filles en Or défendront leur couronne dans un groupe composé de la Pologne, la République tchèque, la Yougoslavie, Israël et la Grèce.

Deux matches en Grèce

Corps: 

La sélection féminine mise sur pied par Alain Jardel s’est envolée ce vendredi matin pour Athènes. Dans la capitale hellène les Françaises, après deux rencontres d’entraînement face à la sélection grecque, disputeront deux matches officiels contre la Grèce les 25 et 26 novembre prochain..

Cette sélection française comprend une majorité de jeunes joueuses puisque seules Sandra Dijon et Dominique Tonnerre (notre photo) étaient dans l’Equipe de France du dernier Mondial en Chine. Ce rajeunissement important provoqué par des blessures et par la volonté d’Alain Jardel de laisser des joueuses majeures au repos, permettra à l’entraîneur et à ses assistants de juger en situation de match des joueuses qui sont aux portes de l’Equipe de France.

Le prochain objectif de la sélection A est, bien entendu, le Championnat d’Europe qui aura lieu du 19 au 24 septembre 2003… en Grèce. La France défendra sa couronne, conquise en 2001 sur le territoire national, ce qui lui donne le droit d’être directement qualifié pour la prochaine édition.

La sélection française

Sandra DIJON - Bourges - 104 sélections


Céline DUMERC - Tarbes - aucune sélection


Bénédicte FOMBONNE - Villeneuve d'Ascq - aucune sélection


Céline FROMHOLZ - Toulouse - aucune sélection


Elodie GODIN - Centre fédéral - aucune sélection


Emilie GOMIS - Tarbes - 8 sélections


Emelyne NDONGUE - Bourges - 5 sélections


Julie PICOT - Centre fédéral - aucune sélection


Amélie POCHET - Villeneuve d'Asqc - aucune sélection


Sabrina REGHAISSIA - Villeneuve d'Ascq - 4 sélections


Claire TOMASZEWSKI - Valenciennes - aucune sélection


Dominique TONNERRE - Tarbes - 68 sélections

chef de délégation : Michel CHATEAU


Entraîneur : Alain JARDEL


Assistants : Pascal PISAN et Jean-Paul CORMY


Médecin : Gilles DOLIGE


Kinésithérapeute : Gilles DENIS



Alexandre CARLIER, Service de Presse FFBB

Surtitre: 
Sélection féminine française
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Vendredi, 22. Novembre 2002
Vignette: 
Chapeau: 
La sélection féminine mise sur pied par Alain Jardel est partie pour la Grèce pour y disputer deux rencontres officielles. Pour ce stage, le technicien des Bleues a fait appel à de nombreuses joueuses susceptibles d’intégrer l’équipe de France A.

La France termine 8ème

Surtitre: 
Mondial féminin
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 25. Septembre 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Dans un match très physique les Françaises se sont accrochées jusqu’au bout, mais n’ont pas pu rattraper les 22 points de retard du 3ème quart temps et échouent à 9 points du Brésil. A noter la fracture du nez de Lucienne Berthieu sur un coup de coude De Oliveira qui a été disqualifié quelques minutes plus tard après un début de bagarre avec Sandra Dijon.

Trop maladroites !

Surtitre: 
Mondial féminin
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mardi, 24. Septembre 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Les Françaises n’ont pas chassé la maladresse de la veille et s’inclinent face à l’Espagne (59-69) dans un match douloureux pour les deux équipes. Dans l’autre match de classement du début d’après-midi à Nanjing, le Brésil a perdu d’un point face à la Chine (80-81), comme la veille face à la Corée. La France rencontrera le Brésil pour le match de la 7ème place demain mercredi à 13h00 (7h00 en France).

L’Australie trop forte

Surtitre: 
MONDIAL FEMININ
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Lundi, 23. Septembre 2002
Vignette: 
Chapeau: 
La France ne jouera pas les demi-finales du Championnat du Monde après avoir manqué son quart de finale face à l’Australie (78-52). A Nanjing, la journée des quarts de finale du Championnat du Monde féminin avait pourtant débuté par une surprise, la défaite du Brésil face à la Corée qui s’impose d’un point dans les dernières secondes (70-71). La Russie se retrouve également en demi-finale face à la Corée après s’être fait peur pendant deux quart-temps contre la Chine. Les Françaises joueront face à l’Espagne mardi à 15h15 (9h15 en France). <BR>&#13; <a href="http://www.basketmondial.com" target="_blank">Toute l'actualité du championnat du monde sur basketmondial.com</a>

Pages

S'abonner à RSS - Equipe de France féminine