Equipe de France féminine

Equipe de France féminine
Le Mini-Movie des Bleues à l'INSEP
À l'issue du stage la semaine dernière à l'INSEP, les Bleues ont participé à un scrimmage (match d'entraînement) entre elles. Retour en vidéo sur cette dernière séance de travail pour l...
Céline Dumerc, de retour en bleu
Après sa retraite en 2017, personne n'avait imaginé le retour de Céline Dumerc en Equipe de France. Pourtant, à l'occasion de ce stage à l'INSEP, la tricolore a...
"Commencer tout de suite à préparer 2021"
Céline Dumerc (Manager Générale des Bleues) et Valérie Garnier (entraîneur) se confient sur les objectifs de ce stage pour l'Equipe de France féminine et sur les retrouva...
Qui sont les quatre rookies ?
À l'occasion du stage de l'Equipe de France féminine cette semaine à l'INSEP à Paris, quatre nouvelles joueuses ont été appelées par Valérie Garnier et le staff tricolore. Avec aucune sélection au compteur, elles participent à leurs premières séances d'entraînement avec...
Neuf mois plus tard
Privées de compétition internationale l'été dernier en raison de la pandémie de la COVID-19, les Bleues se retrouvent ce lundi à l'INSEP pour une semaine de travail, neuf mois après leur der...
Milapie, de retour en bleu
Elles sont le futur des Bleues, faites la connaissance des rookies de l'Equ...
Trois nouvelles joueuses appelées
19 joueuses rassemblées
Comment ça va Diandra Tchatchouang ?

Pages

La Sélection de l'Equipe de France

Corps: 
Equipe de France Féminine - Championnat du Monde



La Sélection






























































































































































































NOM – Prénom Âge Taille Sél. A Club 2001-2002
15 ANTIBE Nicole 28 1.86 127 CJM Bourges
11 BERTHIEU Lucienne 24 1.88 19 Old Dominion (USA)

13

DIJON Sandra 26 1.95 26 CJM Bourges
7 LAWSON Edwige 23 1.66 86 US Valenciennes
5 LE DREAN Sandra 25 1.86 111 US Valenciennes
10 LESDEMA Nathalie 29 1.90 141 US Valenciennes
6 MELAIN Cathy 28 1.83 161 CJM Bourges
14 MOUSSARD Loëtitia 31 1.91 187 L.M. Montpellier
9 SAURET Audrey 25 1.78 112 US Valenciennes
4 SAVASTA Laure 28 1.73 77 Tarbes GB
8 SOUVRE Yannick 32 1.75 240 CJM Bourges
12 TONNERRE Dominique 28 1.92 45 Tarbes GB


Le Staff pour la Chine

Chef de délégation / Head of delegation : Marie-Noëlle SERVAGE

DTN / National Technical Director : Jean-Pierre DE VINCENZI

Entraîneur / Head Coach : Alain JARDEL

Assistants / Assistants : Pascal PISAN, Jean-Paul CORMY, Ivano BALLARINI

Médecin / Doctor : Gérard MURGUES

Kinésithérapeute / Physiotherapist : Sabine JURAS et/and Jérome BAICRY

Attaché de Presse / Press Officer : Fabrice Canet

Surtitre: 
Championnat du Monde
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mardi, 3. Septembre 2002
Vignette: 
Chapeau: 
L’entraîneur de l’Equipe de France féminine de BasketBall, Alain Jardel, a annoncé samedi soir, à Temple sur Lot (47), la sélection des 12 joueuses qui disputeront le Championnat du Monde, qui se déroulera en Chine du 14 au 25 septembre 2002.

Temple : La France au Top

Corps: 

Samedi 31 août 2002


2ème match : France – Russie : 75-62 (19-16 ; 21-17 ; 16-15 ; 19-14)


Les Françaises entament la partie avec une défense de fer. Les joueuses d’Alain Jardel n’ont pas défendu de la sorte depuis le début de la préparation. En face seul Baranova grâce à deux tirs à trois points permet aux Russes de coller au score. Les Bleues, avec Savasta et Melain, atteignent la fin du premier quart avec trois points d’avance : 19-16.


Dans le deuxième quart, la France compte jusqu’à 8 points d’avance après 14 minutes de jeu (30-22). Mais la Russie reprend des couleurs et revient à une longueur des Championnes d’Europe (34-33). La France, dominée au rebond, subit un peu. Melain, qui sort son meilleur match depuis le début de la préparation, permet aux Françaises de ne pas prendre l’eau. Les Tricolores arrivent à la mi-temps avec 7 points d’avance (40-33).


Les « filles » d’Alain Jardel abordent la reprise avec beaucoup d’autorité. Korstine du côté de la Russie ne joue pas après être entrée en jeu au début de la partie (décision de Kapranov). Les Françaises infligent ensuite un 13-2 et prennent 15 points d’avance à la 27ème minute (56-41). Les joueuses intérieures gardent bien la raquette, mais les Russes tiennent et atteignent la fin du troisième quart avec 8 points de retard. (56-48).


Dans le dernier quart Melain et Souvré font le métier. Kapranov perd son sans froid et prend une faute technique, alors qu’il reste trois minutes à jouer. La tendance est alors irréversible. Score final : 75-62.

Marqueuses


FRANCE


Laure SAVASTA 4


Sandra LE DREAN* 5


Cathy MELAIN* 20


Edwige LAWSON 6


Yannick SOUVRE* 12


Emilie GOMIS 0


Nathalie LESDEMA 7


Sabrina REGHAISSIA 0


Dominique TONNERRE 0


Lucienne BERTHIEU 9


Loëtitia MOUSSARD* 6


Nicole ANTIBE* 6

* = Cinq de départ


Au repos : Emmeline N’Dongue – Sandra DIJON - Audrey SAURET

RUSSIE


RAKHMATULINA 2


ARTECHINA 7


ARKHIPOVA 11


BARANOVA 5


SKOPA 11


KORSTINE 17


ZAKALYUZHNAYA 3


KALMYKOVA 2


SHAKIROVA 3


OSSIPOVA 0


GOUSTILINA 1

1er match : CUBA – HONGRIE : 95-69 (44-38)


Arbitres : Jacques Boué et Olivier Gavart


Après un début de rencontre équilibré, les Cubaines, imposent peu à peu leur jeu physique. Les Hongroises peinent dans le secteur intérieur et l’adresse adverse, notamment à trois points, creuse l’écart. Ne lâchant jamais, les filles de l’entraîneur Hongrois, Lazlo, perdent, malgré tout, pied dans le dernier quart-temps et s’inclinent de 26 points sur le score de 95 à 69.

CUBA


VICTORES 5


SUERO 9


ALIOEZ 10


SORIA 13


AGUILA 5


LEON 2


MARTINEZ 17


DUANY 8


CASTILLO 14


ECHEVARIA 4


DE ENRIQUEZ 8

HONGRIE


ENGLERT 4


ORDOGH 17


UJVARI 3


TORÖK 5


CSERNY 6


CSAKANY 1


PAPP 7


HAGARA 0


KELLER 0


BERES 12


KAROLYI 14

Classement final


1 France


2 Russie


3 Cuba


4 Hongrie

Sur place à Temple sur Lot, Fabrice Canet (FFBB).

Surtitre: 
Préparation Championnat du Monde
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Samedi, 31. Août 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Lors de la dernière journée du Tournoi International de Temple sur Lot (47), la Hongrie n’a rien pu faire face à Cuba (95-69) et termine à la dernière place du Tournoi. Dans le deuxième match de la soirée, la France a tenu de bout en bout le score face à la Russie et remporte le tournoi International du Temple. (75-62)

Temple : la France se rassure face à Cuba

Corps: 

Vendredi 30 août 2002


2ème match : France – Cuba : 91-81 (25-24; 22-18; 27-14; 16-25)


Arbitres : Jacques Boué et Alex Minos.

Dans le premier quart-temps les Françaises subissent, un peu comme annoncé, le jeu physique des Cubaines. Dominées dans le jeu intérieur les Tricolores répondent bien par l’alternance des tirs extérieurs et intérieurs. Menées de 6 points (12-18) après 6 minutes de jeu, les joueuses d’Alain Jardel commettent beaucoup de fautes, notamment dans la raquette. Le coach Tricolores décide alors de grandir son équipe et aligne sur le terrain Lucienne Berthieu (notre photo), Loëtitia Moussard, et Nicole Antibe qui se décale dans l’aile en attaque. Lucienne Berthieu fait une entrée « fracassante » en cumulant les actions positives (5 points en moins de cinq minutes) et prouve ainsi sa grande motivation pour faire parti des 12 pour la Chine. Les Bleues tiennent le coup et la sortie de Martinez, qui doit souffler, permet aux joueuses de repasser devant à la dernière seconde du 1er quart grâce à un tir primé d’Edwige Lawson (25-24).


En entamant le second quart, les « filles » d’Alain Jardel, gardent le même rythme, et prennent jusqu’à 8 points d’avance (13ème). Le retour en jeu de Martinez (14 points en première mi-temps) modifie la donne et prouve sa grande classe en faisant recoller ses coéquipières au score : 37-37 (17ème). Le temps mort de Jardel, réveille ses troupes légèrement timides en attaque et les remet dans le bon sens. Edwige Lawson réussie une super première mi-temps en marquant 10 points, et la France prend 5 points d’avance à la mi-temps (47-42).


Dans le début de seconde période, les Bleues continuent à prendre de l’avance grâce à une défense de « fer », 53-43 (23ème) puis 65 -48 (27ème). Lesdema sort après un coup au visage dans le jeu physique du secteur intérieur où Martinez, encore elle, fait parler du pays. Beaucoup plus agressives et percutantes l’écart gonfle, les Françaises infligent un 11-2 en 5 minutes de jeu, déréglant le jeu Cubain. Les Françaises atteignent la fin du 3ème quart avec 20 points d’avance (74-56).


Piquées au vif, les Cubaines provoquent des fautes, et ne lâchent rien. Martinez tient son équipe à bout de bras, en totalisant 21 points, obligeant Alain Jardel à prendre un temps-mort à 4’51’’ de la fin du match alors que le tableau affiche 79-69.


La pression en défense des adversaires est terrible (défense tout terrain dans les 4 dernières minutes), les interceptions se multiplient et les contre-attaques avec, réduisant l’écart à 5 points à 1’30’’ de la fin. Mais un panier à 3 points de Melain fait souffler les Tricolores, et donne une victoire de +10 points à la France. Score final : 91-81.

Marqueuses


FRANCE


Laure SAVASTA 0


Sandra LE DREAN* 15


Cathy MELAIN* 8


Edwige LAWSON 15


Yannick SOUVRE* 8


Emilie GOMIS 2


Nathalie LESDEMA 8


Sabrina REGHAISSIA 2


Lucienne BERTHIEU 22


Sandra DIJON 2


Loëtitia MOUSSARD* 5


Nicole ANTIBE* 4

* = Cinq de départ


Au repos : Dominique TONNERRE – Audrey SAURET

CUBA


VICTORES 4


SUERO 5


ALIOEZ 14


SORIA 17


AGUILA 3


LEON 1


MARTINEZ 21


DUANY 4


CASTILLO 6


ECHEVARIA 6


ROULET 0

1er match : RUSSIE – HONGRIE : 68 – 64 (14-16; 23-14; 20-15; 11-19)


Arbitres : Jean-Marc Bailleul et Olivier Gavart


Dans une rencontre sans passion, Vadim Kapranov (Russie) a semble-t-il fait reposer ses joueuses pour le match de demain face à la France, la revanche de la Finale du dernier Championnat d’Europe.

RUSSIE


RAKHMATULINA 0


ARTECHINA 2


ARKHIPOVA 20


BARANOVA 9


SKOPA 6


KORSTINE 5


ZAKALYUZHNAYA 10


KALMYKOVA 5


SHAKIROVA 2


OSSIPOVA 3


GOUSTILINA 6

HONGRIE


ENGLERT 3


EORDOGH 10


UJVARI 10


TORÖK 2


CSERNY 3


CSAKANY 0


PAPP 2


HAGARA 0


KELLER 6


BERES 14


KAROLYI 14




Sur place à Temple sur Lot, Fabrice Canet (FFBB).

Surtitre: 
Préparation Championnat du Monde
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Vendredi, 30. Août 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Opposée à Cuba, l’Equipe de France Féminine a réalisé un match très complet dans tous les secteurs. A noter la bonne performance de Berthieu pour son retour en équipe Nationale. Score final : 91-81. &#13; <P>Dans le premier match, la Russie était opposée à la Hongrie qui s’est accrochée jusqu’au bout et échoue à seulement quatre points (68-64).

Le Temple : La France démarre bien !

Corps: 

2ème match : France – Hongrie : 71 - 55 (18-10; 17-19; 14-9; 22-17)

Il faut attendre la 6ème minute, dans cette deuxième rencontre de cette soirée au Temple sur Lot, pour voir la Hongrie marquer ses deux premiers points face à la France qui compte déjà 10 points d’avance. (10-0). Alain Jardel profite de ce match plutôt facile pour faire tourner très rapidement son effectif. C’est tout d’abord Sabrina Reghaissia qui remplace Loëtita , elle même très en forme dès le début du match, puis Laure Savasta et Emilie Gomis. Les françaises se dispersent en fin de premier quart-temps et perdent un peu de leur avance. Dans le deuxième quart les Françaises subissent le rythme des Hongroises et perdent la fluidité dans le jeu placé. A la 13ème minute l’entraîneur français a fait entrer en jeu ses douze joueuses voulant tenter toutes les combinaisons possibles. Les « Filles » d’Alain Jardel se font rattraper dans les dernières minutes de la première mi-temps et atteignent la pause avec seulement 6 points d’avance (35-29).


Au retour des vestiaires les Championnes d’Europe en titre prennent les choses en main. Nicole Antibe s’impose dans le jeu intérieur, mais les Françaises peinent sur jeu placé, alors que sur jeu de contre attaque, elles excellent, avec notamment un jeu de passe très « flashy ». Les Hongroises s’accrochent, reviennent à 44-38 à la 28ème mais ne descendent pas plus bas, atteignant la fin du troisième quart sur le score de 49 à 38 (+11).


Dans le dernier quart, les Bleues ne trouvent toujours pas le chemin du panier derrière la ligne des 6,25 mètres. Malgré cela, les rotations, nombreuses, perturbent le jeu adverse et permet de maintenir l’écart et même de le creuser dans les dernières minutes. Toutes les joueuses ont marqué ce soir, pour atteindre la fin de la rencontre avec 16 points d’avance sur le score finale de 71 à 55.



Marqueuses


France


Laure SAVASTA 4


Sandra LE DREAN* 6


Cathy MELAIN* 5


Edwige LAWSON 3


Yannick SOUVRE* 3


Emilie GOMIS 11


Nathalie LESDEMA 11


Sabrina REGHAISSIA 2


Dominique TONNERRE 6


Sandra DIJON 2


Loëtitia MOUSSARD* 7


Nicole ANTIBE* 11


*Cinq de départ

Hongrie


ENGLERT 0


EORDOGH 0


UJVARI 0


IVANYI 9


CSERNY 16


CSAKANY 8


PAPP 6


HAGARA 0


KELLER 5


BERES 4


KAROLYI 7




1er match : RUSSIE – CUBA : 75-72 (44-39)


Russie :


Rakhmatulina 5


Artechina 0


Arkhipova 6


Baranova 18


Skopa 10


Korstine 22


Kalmykova 7


Shakirova 0


Ossipova 4


Goustilina 3

Cuba :


Victores 11


Suero 4


Tizon 11


Alioez 2


Soria 0


Aguila 2


Leon 0


Martinez 18


Duany 4


Castillo 7


Echevaria 8


Roulet 5




Sur place à Temple sur Lot, Fabrice Canet.

Surtitre: 
Préparation Championnat du Monde
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Jeudi, 29. Août 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Lors de la première soirée dans le cadre du Tournoi International du Temple sur Lot (47), l’Equipe de France s’est imposée logiquement face à une équipe de Hongrie dominée dans tous les secteurs du jeu (71-55). De son côté la Russie a obtenu une victoire délicate dans les dernière secondes face à Cuba (75-72).

Les derniers test à Temple sur Lot

Corps: 

En arrivant à Temple sur Lot et après quelques questions posés au sélectionneur national, on pressent chez ce dernier de grandes interrogations. Après l’absence de Cathy Melain (raisons familiales) lors du tournoi de Saint Brieuc, puis celle d’Audrey Sauret (Appendicectomie) en Espagne le groupe n’a pas pu, pour le moment, disputer de rencontres internationales au complet. Avec l’arrivée tardive de Lucienne Berthieu (WNBA) c’est au Temple sur Lot que tout devrait se décider. En arrivant sur place à la base de plein Air et après la déconvenue face à l’Espagne lors du dernier Tournoi de préparation, l’entraîneur de la sélection Tricolores a tiré la sonnette d’alarme, rappelant notamment qu’aucune place au sein du groupe n’était acquise pour personne.


C’est donc dans un climat serein mais très concentré, que le groupe des 16 filles, présentes à Temple sur Lot, aborde les dernières répétitions sur le sol français. Alain Jardel, devra de son côté faire des choix sur le profil que prendra son équipe et sera dans l’obligation de donner le nom des 12 joueuses qui participera au Championnat du Monde, à l’issue de ce rendez-vous lot et garonnais.


La Hongrie pour commencer en douceur


Les Françaises seront opposées jeudi soir (20h30, voir programme ci-après) à une équipe de Hongrie très renouvelée et qui devrait être une bonne mise en jambe avant d’affronter Cuba vendredi soir et la Russie, samedi soir. L’équipe de Cuba, qui se trouve dans le groupe de la France lors du tour préliminaire en Chine, propose un basket tonique et très physique mais avec parfois quelques oublis, ce qui avait permis à la France lors du tournoi en Espagne de gagner dans les dernières secondes par l’écart minimum. Enfin la Russie, vice-championne d’Europe, aura très certainement à cœur de laver l’affront subit au Mans lors de la finale du Championnat d’Europe, perdue face à la France.

Face à la Hongrie, Audrey Sauret (appendicectomie), Lucienne Berthieu (contracture au mollet), Emmeline NDongué (mise au repos) et Krissy Badé (quitte le Groupe) ne prendront pas part au match de jeudi soir à 20h30.

Audrey Sauret présente


La capitaine de Valenciennes, motivée comme jamais, a repris en douceur, à peine 15 jours après son opération (appendicectomie). Audrey Sauret, qui a rejoint le groupe depuis le début de la semaine, s’entraîne de manière spécifique, avec des séances de footing et d’abdominaux sous le contrôle du Médecin de l’Equipe de France. Pour le moment l’ailière Internationale compte les minutes de basket : « pour le moment je n’ai le droit qu’à trente minutes par jour de basket, c’est très frustrant mais je patiente car j'ai le droit d'en faire un peu plus chaque jour… ». Audrey Sauret ne prendra pas part aux rencontres du Temple sur Lot et devrait réaliser ses premiers tests avec opposition en Australie avant le Chine.

Beaucoup de Médias


Si Alain Jardel s’était ému du manque de couverture médiatique du Basket Féminin, notamment lors du début de la préparation de l’Equipe de France et bien l’homme est désormais servi. En effet pas moins de 5 chaînes de télévision, 4 radios et une dizaine de journaux sont venus de tous les coins de la France pour suivre les derniers instants de préparation des Championnes d’Europe en titre.




Le programme au Temple sur Lot


Base de Plein Air du Temple sur Lot (47) - Palais des Sports

Jeudi 29 août 2002


18h00 RUSSIE - CUBA (Alex MINOS – Olivier GAVART)


20h30 FRANCE – HONGRIE (Vladimir OKHRIMENKO – Jean-Marc BAILLEUL)

Vendredi 30 août 2002


18h00 HONGRIE - RUSSIE (Jean-Marc BAILLEUL – Olivier GAVART)


20h30 FRANCE – CUBA (Vladimir OKHRIMENKO – Alex MINOS)

Samedi 31 août 2002


18h00 CUBA - HONGRIE (Vladimir OKHRIMENKO – Olivier GAVART)


20h30 FRANCE – RUSSIE (Alex MINOS – Jean-Marc BAILLEUL)




Sur placeà Temple sur Lot (47) - Fabrice Canet (FFBB)

Surtitre: 
Préparation Championnat du Monde Féminin
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Jeudi, 29. Août 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Dans le cadre de sa préparation au Championnat du Monde qui se déroulera en Chine du 14 au 26 septembre prochain, l’Equipe de France féminine, Championne d’Europe en titre, rencontrera jeudi soir, la Hongrie, puis vendredi Cuba et enfin la Russie, samedi soir dans le cadre du Tournoi International de Temple sur Lot (47). Alain Jardel, l’entraîneur de la sélection Tricolores devra, à l’issue de ce dernier rendez-vous en France, dissiper ses doutes sur la composition définitive de son groupe pour partir avec 12 joueuses en Australie puis en Chine.

Un tournoi plein d’enseignements

Corps: 

Alain Jardel, avait prévenu, l’Espagne est une belle nation du ballon orange et produit, sans paillette, un beau basket. C’est en tout cas ce qu’auront compris les Championnes d’Europe après leur défaite, dimanche soir, 67-51 face aux coéquipières de Valdemoro (17 points dimanche soir). Les Françaises avec un basket mal récité en deuxième mi-temps, ont reçu un signal d’avertissement clair. Sans Fijalkowski et Sauret et avec une Cathy Melain en petite forme, l’Equipe de France redevient une nation basket très commune au sein de l’échiquier européen.


Cependant, il est urgent de fuir tout alarmisme malsain. Les françaises ont encore du temps avant le début du championnat du Monde le 14 septembre prochain. Le bilan de ces premiers matches de préparation est plutôt flatteur (5 victoires en 6 matches) et la compensation dans le secteur intérieur, la plus grosse crainte du coach tricolores, par Moussard (10 pts de moyenne sur les 6 matches) et Antibe (11 pts de moyenne) est plutôt rassurante.


Sauret de retour pour partir


Face à Cuba vendredi (63-62) puis face au Canada samedi (86-57) les joueuses de l’Equipe de France ont poursuivi leur préparation. L’absence de Cathy Melain (contingence familiale) à Saint-Brieuc, d’Audrey Sauret (appendicectomie) en Espagne, et de Lucienne Berthieu (WNBA – Cleveland Rockers) qui rejoindra le Groupe France seulement au Temple sur Lot le 23 août 2002 ne permet pas de se faire une idée très précise du niveau de jeu des Françaises. Alain Jardel, fervent défenseur du travail collectif, doit pester actuellement contre le mauvais sort, puisqu’il ne récupérera sa joueuse majeure (Audrey Sauret) que pour partir en Australie le 3 septembre prochain (Tournoi avec le Brésil, les Etats-Unis et l’Australie du 6 au 10 septembre prochain).


Les Bleues ont quelques jours de repos avant de reprendre la route du gymnase, et se retrouveront au Temple sur lot du 23 au 31 août 2002, pour un stage puis un tournoi.

Le Programme


Jeudi 29 Août 2002


19h00 : Cuba – Russie


20h30 : France – Hongrie


Vendredi 30 Août 2002


19h00 : Hongrie – Russie


20h30 : France – Cuba


Samedi 31 Août 2002


18h15 : Hongrie – Cuba


20h30 : France – Russie




Fabrice CANET – Service de Presse FFBB

Surtitre: 
Equipe de France Féminine
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Lundi, 19. Août 2002
Vignette: 
Chapeau: 
En l’absence d’Isabelle Fijalkowski (retraite sportive) l’Equipe de France a bouclé dimanche son deuxième tournoi de préparation au Championnat du Monde (14-25 septembre 2002). En Espagne, les joueuses d’Alain Jardel ont dû composer avec l’absence d’Audrey Sauret (appendicectomie) et le retour à bas régime de Cathy Melain.

Audrey Sauret, indisponible

Corps: 

L'internationale Audrey Sauret opérée ce matin à Valenciennes, sera remplacée en Espagne par la joueuse de Tarbes, Emilie Gomis (18 ans) qui participera également au stage et au tournoi de Temple sur Lot (47) qui se déroulera du 23 au 31 août 2002.

Pour le moment les médecins ne peuvent se prononcer sur la participation ou non de la joueuse pour le Championnat du Monde.

Pour rappel la sélection nationale, dirigée par Alain Jardel, doit rejoindre l’Australie le 3 septembre prochain afin de participer à un Tournoi très relevé (USA, Australie, Brésil et France) avant de rejoindre la Chine.



Surtitre: 
Préparation CHampionnat du Monde
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 14. Août 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Alors qu’elle devait rejoindre l’Equipe de France à Paris, et partir pour l’Espagne pour un Tournoi de préparation au Championnat du Monde (Chine du 14 au 25 septembre 2002), la capitaine de l’U.S. Valenciennes Olympic, Audrey Sauret (26 ans), a été opérée ce matin de l’appendicite.

La France termine bien son premier test

Corps: 

France – Chine : 96 - 80 (52-42) (arbitres : Supiot et Diouf)

Ce dernier match de la France à Saint-Brieuc est LE véritable test « asiatique » de la France avant de rejoindre les équipes plus classiques lors du tournoi en Espagne.


Les françaises comme la veille entame la partie tambour battant. Un rythme très élevé séquence le jeu des Tricolores. Beaucoup d’adresse dans les tirs cumulée à une grosse pression défensive permet aux françaises de prendre 11 points d’avance dès le premier quart-temps (27-16). Les Chinoises sont visiblement gênées dans leur jeu par la bonne défense de la France, mais avec plus d’adresse dans les tirs de loin (5 sur 8 à trois points en première mi-temps) elles recollent au score. Avec une accélération en fin de deuxième quart-temps les joueuses d’Alain Jardel gardent les distances avec leurs adversaires du soir (+10). 52-42 à la pause.


Les françaises abordent la reprise avec autant de panache, et Savasta suivi de Souvré à trois points donnent de l’air à la France (68-53 à la 27ème). Avec beaucoup de rigueur défensive, qui pousse les chinoises à la maladresse, les françaises prennent 13 points de plus avant le dernier quart (73-60).


Les françaises dans ce match rugueux n’ont pas lâché le morceau et remporte ce dernier match sur le score de 96 à 80.




Les marqueuses françaises :


SAVASTA 11 points


LE DREAN 6 points


GOMIS NPJ points


LAWSON 6 points


SOUVRE 10 points


SAURET 9 points


LESDEMA 16 points


N’DONGUE NPJ points


TONNERRE 6 points


DIJON 9 points


MOUSSARD 11 points


ANTIBE 12 points

(au repos Bade et Reghaissia)



Belgique – Lituanie : 85 - 75 (43-43) (arbitres : Peugnet et Taffin)

Les Belges ont terminé en beauté en battant la Lituanie, une équipe qualifiée pour le prochain Championnat du Monde qui se déroulera en Chine du 14 au 25 septembre 2002. Malgré l’absence de Sofie Charlier (blessée la veille aux cervicales) la Belgique a tenu le choc face à la meilleure attaque de cet « Open ». Deyaert (21 points) et Deroose (17 points) ont mené le « bal » belge en attaque, alternant le jeu en pénétration et les tirs extérieurs. Les lituaniennes semblaient légèrement émoustillées physiquement après trois jours de compétition à Saint-Brieuc. Un coup de chapeau aux filles de Benny Mertens qui sont restées très solidaires et motivées jusqu’au bout de la compétition.




Japon – Sénégal : 78-80 (45 - 37) (arbitres : Greva et Guisnel)





Après un départ canon des sénégalaises, les japonaises reviennent au score et passent devant dès le début du deuxième quart-temps. Les adversaires de la France d’hier, appliquent le même schéma tactique, imposant une pression défensive de tous les instants perturbant considérablement les joueuses du Sénégal. Avec une belle adresse à trois points et du jeu rapide développé après des interceptions les japonaises atteignent la pause avec 8 points d’avance (45-37). Mais en seconde mi-temps le Japon perd un peu la mire et le travail physique du Sénégal porte ses fruits. La sortie de la meilleure joueuse du Sénégal, Gueye (17 points), ne change pas la donne et le Sénégal passe devant à quelques minutes de la fin de la rencontre. Le Japon échoue à deux points (78-80) après s’être battu jusqu’au bout. On notera de leur côté l’absence de Oyama, qui est restée sur le banc tout au long de la rencontre et qui avait marqué 27 points samedi face à la France.




Le programme de l’Equipe de France Féminine avant de quitter la France


Tournoi en Espagne


Vendredi 16 août 2002


18h00 : France – Cuba


20h00 : Espagne – Canada


Samedi 17 août 2002


18h00 : France – Canada


20h00 : Espagne – Cuba


Dimanche 18 août 2002


10h30 : Cuba – Canada


12h30 : Espagne - France

Tournoi de Temple sur Lot


Jeudi 29 Août 2002


19h00 : Cuba/Russie


20h30 : France/Hongrie


Vendredi 30 Août 2002 :


19h00 : Hongrie/Russie


20h30 : France/Cuba


Samedi 31 Août 2002 :


19h00 : Hongrie / Cuba


20h30 : France / Russie




Sur place à Saint-Brieuc, Fabrice Canet (FFBB)



Surtitre: 
Tournoi de Saint-Brieuc
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Dimanche, 11. Août 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Dimanche 11 août 2002<BR>&#13; Lors de la dernière journée de « l’Open International de Saint-Brieuc » la Belgique a acquise sa deuxième victoire en trois rencontres face à la Lituanie, malgré l’absence de Sofie Charlier, blessée la veille. (85-75). De son côté le Sénégal confronté au Japon a fait la différence notamment physiquement mais a du son salut dans les dernières secondes grâce au secteur intérieur (78-80). La France a terminé cet « Open » sans défaite, en battant la Chine après un match assez âpre (96-80). <BR>&#13;

La France gagne en attendant la Chine

Corps: 

France – Japon : 83-71 (49-39) (arbitres : Peugnet et Guisnel)

Les françaises commencent en « fanfare » cette deuxième rencontre en développant du jeu rapide. Les japonaises abusent du tir à trois points, mais reviennent sur la fin du 1er quart-temps à deux points après avoir pris près de 10 points de retard (20-18).


Les françaises semblent moins à l’aise face à la rapidité d’exécution des adversaires du soir. Alain Jardel, n’hésite pas à faire tourner son effectif et les douze joueuses rentrent dès la première mi-temps sans faire baisser le niveau de jeu. Les françaises creusent petit à petit un écart sans trembler devant la « zone-press » tout terrain développée par le Japon. Les Championnes d’Europe prennent 10 points d’avance à la mi-temps, avec une Loëtitia Moussard toujours très en verve (11 points en première période). Score à la mi-temps 49-39.


Les françaises montent la pression défensive ne laissant pas la possibilité aux adversaires d’ajuster leurs tirs à longue distance et prennent le large durant le troisième quart-temps +23. (68-45). Dans la dernière période le Japon retrouve des espaces pour tirer notamment à 3 points avec Oyama (27 points) et les françaises accumulent les maladresses en attaque. Les japonaises reviennent à 11 points sans réellement inquiéter les Tricolores à 2 minutes de la fin du match. Score finale : 83-71.

Les françaises affronteront demain la Chine à 18h30.

Les marqueuses françaises :


SAVASTA 5 points


LE DREAN 9 points


GOMIS 9 points


LAWSON 3 Points


SOUVRE 3 points


SAURET 8 points


LESDEMA 8 points


N’DONGUE 4 points


TONNERRE 8 points


DIJON 2 points


MOUSSARD 13 points


ANTIBE 11 points

(au repos Bade et Reghaissia)




Belgique – Sénégal : 77 - 76 (40-37) (arbitres : Supiot et Taffin)


Dans cette première rencontre de la deuxième journée de « l’Open International de Saint-Brieuc », la Belgique a effacé l’affront de la veille, face à la France. Opposées aux Sénégalaises, les Belges, privées dès la première mi-temps de Sophie Charlier (blessure aux cervicales), ont perturbé la vitesse d’exécution de leurs adversaires tout en montrant une belle adresse dans les tirs. Les sénégalaises de leur côté n’ont pas démérité se battant jusqu’au bout pour réduire l’écart. Dans la dernière minute de jeu elles recollent au score et reviennent même à 1 point à 8 secondes de la fin de la rencontre. Mais les joueuses de Benny Mertens, qui dédicace cette victoire à Sophie Charlier, gardent la balle pour remporter la rencontre sur le score de 77 à 76.

Chine – Lituanie : 97 - 89 (45-35) (arbitres : Greva et Diouf)


Ce match, annoncé comme l’opposition de styles, entre le basket traditionnel de l’Europe de l’Est et celui plus atypique (à nos yeux) de l’Asie est passionnant. La Chine joue très vite en attaque alors que la Lituanie place plus le jeu. Après un départ canon des chinoises la Lituanie recolle au score et passe devant au milieu du premier quart-temps 13-14 (7ème). Les équipes ont des hauts et des bas alternant les phases « euphoriques » et les phases plus « pénibles ». La pression tout terrain imposée par les asiatiques perturbe les lituaniennes qui peinent sur la fin du 1er quart : 23-20. Dans le deuxième quart les chinoises ne baissent pas en intensité et l’alternance des formes de « pressing » (demi et tout terrain) gêne considérablement la Lituanie maladroite. A la pause la Chine compte 10 points d’avance (45-35).


Fatiguées et maladroites les filles de l’Est n’arrivent pas à revenir. L’entraîneur lituanien, Gedvilas est sanctionné d’une faute technique pensant re-mobiliser ses troupes mais rien n’y fait. A la fin du troisième quart-temps ses joueuses sont en retard : 73-62.


Sans Abromaite (blessée), la Lituanie se révolte dans le dernier quart. Les chinoises abusent des tirs à trois points, et leurs adversaires re-jouent à l’endroit, repassant devant à 6 minutes de la fin du match 77-78. Mais c’était sans compter sur Chen N. ( points), l’intérieure chinoise, qui remet ses coéquipières dans le sens de la marche et permet à son équipe de remporter ce deuxième match sur le score de 97-89.

Le programme à Saint-Brieuc


Dimanche 11 août 2002 :


14h00 : Lituanie - Belgique (arbitres : Peugnet et Taffin)


16h15 : Sénégal - Japon (arbitres : Greva et Guisnel)


18h30 : France - Chine (arbitres : Supiot et Diouf)




Sur place à Saint-Brieuc, Fabrice Canet (FFBB)



Surtitre: 
Tournoi de Saint-Brieuc
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Samedi, 10. Août 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Samedi 10 août 2002<BR>&#13; Dans cette deuxième journée de « l’Open International de Saint-Brieuc » le public des Côtes d’Armor a encore répondu présent dans la salle Steredenn, pour voir la Belgique effacer l’affront de la veille face à la France en battant de peu le Sénégal d’un point (77-76). Les Lituaniennes de leur côté ont perdu face à la Chine (97-89)que la France rencontrera dimanche. De son côté la France a bien géré son match face au Japon, qui a présenté un jeu typiquement "Asiatique". Score final : 83-71.

La France facile face à la Belgique

Corps: 

France – Belgique : 95-44 (48-25) (arbitres : Greva et Guisnel)

Les françaises abordent la rencontre avec beaucoup de sérieux. Dès le premier quart temps Alain Jardel, l’entraîneur de la sélection, montre sa volonté de faire tourner son effectif et réalise des essais en situation. Dès le 1er quart-temps les 11 championnes d’Europe foulent le parquet de la salle Steredenn. Dans le deuxième quart-temps ce sont les jeunes, Bade, puis Reghaissia, qui étrennent leur première « cap » sous le maillot de l’Equipe de France. Loëtitia Moussard fait preuve de beaucoup de réussite dans cette première mi-temps en scorant 11 pints (5 sur 6). Score à la mi-temps 48-25.


Le début de la troisième période est plus laborieux, notamment en attaque. Très rapidement Jardel demande un temps mort pour recadrer ses joueuses alors que le tableau affiche un écart déjà conséquent 50-31. Les françaises se répartissent le temps de jeu équitablement et font monter le compteur, prenant 25 points d’avance à la fin du troisième quart-temps. (62-37)


Le quatrième et dernier quart-temps permet au sélectionneur national de faire rentrer les jeunes et de voir évoluer un peu plus longtemps sur le parquet les « jeunes pousses » qui ont toutes les deux marqué leurs premiers points en Equipe de France. La France termine la rencontre sans se déconcentrer avec 51 points d’avance grâce entre autre à une grosse pression défensive. Score final : 95-44.




Les marqueuses françaises :


SAVASTA 10 points


LE DREAN 5 points


BADE 2 points


LAWSON 15 points


SOUVRE 4 points


SAURET 6 points


LESDEMA 7 points


REGHAISSIA 7 points


TONNERRE 6 points


DIJON 9 points


MOUSSARD 17 points


ANTIBE 7 points

(N’Dongue et Gomis au repos)



Sénégal – Chine : 69 – 76 (arbitres : Peugnet et Taffin)


Le match d’ouverture de cet Open a été remporté par la Chine. Cette rencontre Chine – Sénégal sera également le match d’ouverture du Championnat du Monde qui se déroulera en Chine du 14 au 25 septembre prochain.


Le Sénégal met du temps à entrer dans la partie commettant beaucoup d’erreurs et permettant aux chinoises de faire l’écart rapidement. Ces dernières multiplient les contres attaques et montrent une belle adresse derrière la ligne des 6,25 mètres. Avec un jeu très physique les sénégalaises rivalisent et reviennent légèrement au score sans jamais recoller totalement. Le pressing qu’opère la Chine perturbe la montée de balle des sénégalaises. Mais avec Luyun (20 points) et Lei (17 points) les chinoises maintiennent l’écart jusqu’à la fin de la rencontre. On notera que les Sénégalaises, emmenées par une très efficace Gueye (22 points), n’ont dormi que 5 heures la nuit dernière lors de leur transfert entre Düsseldorf (Allemagne) et Saint-Brieuc. Score final 76-69.

Japon – Lituanie : 83-98 (43-43) (Arbitres : Supiot et Diouf)


Le Japon n’est pas une nation qui brille par sa taille mais plus par son agilité et sa dextérité qui font parfois la différence. Mais ce soir les lituaniennes ont creusé régulièrement l’écart tout au long de la rencontre. La pression défensive tout terrain imposée par le Japon n’a pas beaucoup perturbé la Lituanie, qui présente une équipe très modifiée par rapport à celle du dernier championnat d’Europe. Dans ses rangs elle peut tout de même compter sur Abromaite une joueuse d’expérience qui marque ce soir la bagatelle de 29 points (13 sur 20 aux tirs).




Le programme de samedi et dimanche à Saint-Brieuc


Samedi 10 août 2002 :


16h00 : Belgique - Senegal (arbitres : Supiot et Taffin)


18h15 : Chine - Lituanie (arbitres : Greva et Diouf)


20h30 : France - Japon (arbitres : Peugnet et Guisnel)

Dimanche 11 août 2002 :


14h00 : Lituanie - Belgique (arbitres : Peugnet et Taffin)


16h15 : Sénégal - Japon (arbitres : Greva et Guisnel)


18h30 : France - Chine (arbitres : Supiot et Diouf)




Sur place à Saint-Brieuc, Fabrice Canet (FFBB)

Surtitre: 
Tournoi de Saint-Brieuc
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Vendredi, 9. Août 2002
Vignette: 
Chapeau: 
vendredi 9 août 2002<BR>&#13; Lors de cette première journée de « l’Open International de Basket de Saint-Brieuc », les spectateurs ont pu apprécier l’engagement physique des six équipes participantes. Si la Chine et la Lituanie ont du attendre le quatrième quart-temps avant de confirmer leur victoire, les françaises, elles, ont fait la différence très rapidement face aux Belges tout de même privées d’Ann Wauters (WNBA – USA). A noter la belle performance de Loëtitia Moussard (17 points, 8 sur 10 en 17 minutes de jeu).

Pages

S'abonner à RSS - Equipe de France féminine