Equipe de France masculine

Team France Basket - Préparation Coupe du Monde 2019
WEB-SERIE | L'intégrale
Déjà un mois que l'Equipe de France a décroché la médaille de Bronze de la #FIBAWC 2019. L'occasion parfaite de revivre en 8 épisodes l'odyssée des Bleus du premier stage à Paris jusqu...
Rudy Gobert remporte le Trophée Alain Gilles 2019
Le nom du vainqueur du Trophée Alain Gilles, récompensant le meilleur basketteur français de l’année, a été dévoilé ce jour lors de l’Assemblée Générale de la FFBB à Vittel. R...
Episode 8 : les Bleus en bronze
L'épisode final : de la joie, des sourires, le succès contre les Etats-Unis, la demi-finale contre l'Argentine et du bronze mondial pour terminer en beauté cette mag...
14 joueurs pour la Chine
À la suite du Tournoi de Lyon qui s’est terminé ce samedi à l’Astroballe par un succès des Bleus face à l’Argentine, l’entraîneur de l’Équipe de France masculine Vincent Collet a annoncé la liste des 14 joueurs tricolores retenus pour la suite de la préparation à la Coupe du Monde 2019 (qu...
Elie Okobo appelé
Suite au forfait de Thomas Heurtel (blessé au genou) pour la préparation à la Coupe du Monde 2019, Patrick Beesley (General Manager du Team France Basket) et Vincent Collet (entraîneur de l’Équipe de...
Thomas Heurtel forfait pour la Coupe du Monde
Le meneur de jeu de l’Équipe de France, Thomas Heurtel (1,88m, 30 ans, 75 sélect...
Thomas Heurtel ménagé face à la Tunisie
Le premier épisode de la web série est en ligne
De Colo et Toupane préservés

Pages

Les « garçons » veulent rebondir

Corps: 

Alain Weisz ne cesse de le répéter depuis hier, « il faut rebondir samedi face à la Biélorussie ». Conscient du passage vide, notamment en défense (elle a encaissé 94 points), de l’Equipe de France, mercredi face à la Hongrie, le sélectionneur exhorte ses joueurs à plus de combativité dans un secteur qui avait permis aux Tricolores de terminer premier de leur poule à l’issue des matches aller. En effet la France avait fini meilleure défense des six équipes en course pour la qualification à l’Eurobasket 2003.


Un groupe qui sera modifié


Partis de Szombathely jeudi matin à 8h00, les Français ont rejoint Nantes vers 15h00 grâce à un vol privée. Ils se sont ensuite entraînés à 20h00 au Palais des Sports de Beaulieu (notre photo). Les joueurs ont effectué une séance très physique, où le secteur offensif a été plus particulièrement ausculté.


Alain Weisz, avait, un peu plus tôt dans la journée, lors d’une conférence de Presse au siège du Conseil Général de Loire Atlantique, précisé que le groupe des 10 joueurs serait très certainement modifié puisque « tout n’a pas marché face aux Hongrois » ! Il pourra donc faire confiance à Makan Dioumassi, Vincent Masingue ou Sacha Giffa qu’il avait mis en réserve de la Nation lors de cette première rencontre.


Vers 23h c’est l’équipe de Biélorussie qui est arrivée à Nantes, très certainement mise en confiance par sa victoire face à l’Estonie il y à deux jours.


Salle pleine


La ligue des Pays de la Loire est en effervescence puisqu’elle est l’organisatrice de cette rencontre placée sous haute surveillance. Les 4800 places du Palais des Sports de Beaulieu ont toutes été pratiquement vendues depuis un mois il ne reste que 200 places à vendre le jour du match et près de 700 places pour assister au match sur écran géant dans une salle annexe où l’Equipe de France a promis qu’elle passerait à la fin de la rencontre.


Pour rappel le coup d’envoi de cette rencontre aura lieu samedi 23 novembre 2002, à 19h00 à Nantes.




Sur place à Nantes, Fabrice Canet (FFBB)



Surtitre: 
Qualification Eurobasket 2003
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Vendredi, 22. Novembre 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Après une lourde défaite face à la Hongrie mercredi, les joueurs d’Alain Weisz veulent rebondir à Nantes face à la Biélorussie. La Ligue des Pays de la Loire, Présidée par Yannick Supiot, remplira, sans aucun problème, le Palais des Sports de Beaulieu (4800 places) afin de supporter les Tricolores dans cette partie très importante.

Il faudra patienter

Corps: 

A l’entame de cette première mi-temps, les Français prennent un départ fulgurant en plaçant un 8-0 sous l’impulsion de Florent Piétrus (6 points) en moins de deux minutes. Mais les Hongrois résistent notamment grâce à Nemeth à trois points et au gros travail de Kornel David sous les panneaux. Les Tricolores tiennent le choc grâce à un Foirest des grands soirs et atteignent la fin du premier quart-temps à égalité (21-21).

Dans le deuxième quart, les Français prennent trois points d’avance (28-25 à la 12ème minute) mais ne marquent plus ou peu. Les intérieurs hongrois continuent leur travail de sape notamment Bader et Czigler qui défendent ardemment leur raquette et provoquent beaucoup de pertes de balles adverses. Les joueurs d’Alain Weisz prennent dix point de retard à deux minutes de la mi-temps (30-40) en dépit d’un dernier coup de rein de l’inusable Foirest. A la pause, la France accuse neuf points de retard (36-45).

Sans contestation

A la sortie des vestiaires, l’équipe magyare est survoltée. Les shooteurs extérieurs, Nemeth et Dzunic font feu de tout bois. Ce dernier, 38 ans, a fait parler la poudre et a surpris les Bleus en inscrivant 21 points dans ce match. Les Français peinent dans le troisième quart-temps et l’écart passe à 15 points à l’entame de la dernière période. Ils avaient compté 20 unités de retard à la 28ème minute.

C’est ensuite le meneur de jeu Kalman qui prenait les rênes de sa formation pour maintenir un écart conséquent malgré le bon passage d’Alain Digbeu (13 points et 5/5 à mi-distance). Ce soir, les locaux étaient plus forts et ont profité du contexte particulier pour asséner une défaite sans contestation à la France (80-94)

Pour les joueurs d’Alain Weisz, ce revers est à vite oublier. Il faudra se reconcentrer rapidement pour être prêts face à la Biélorussie samedi 23 novembre à Nantes (19h, en direct sur Sport+).

HONGRIE – FRANCE 94-80

Arbitres : M. Belosevic (YOU) et M. Dozai (CRO)

500 spectateurs environ


Les points de l'Equipe de FRANCE























Nom Points
SCIARRA Laurent 7
PIETRUS Mickaël 3
FOIREST Laurent 33
DIGBEU Alain 13
GOMIS Joseph 1
DUBOS Fabien 4
PIETRUS Florent 13
DIAW Boris 1
PALMER Crawford 0
EVTIMOV Vasco 5





Les points de l'Equipe de HONGRIE






















Nom Points
BADER Marton 4
CZIGLER Laszlo 6
FODOR Gergely 5
KALMAN Laszlo 19
MESZAROS Zalan 0
NEMETH Istvan 21
SITKU Erno 0
DAVID Kornel 10
GULYAS Robert 8
DZUNIC Branislav 21




Sur place à Szombathely (Hongrie), Fabrice CANET, FFBB

Surtitre: 
Équipe de France masculine
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 20. Novembre 2002
Vignette: 
Chapeau: 
L’Équipe de France masculine, entraînée par Alain Weisz, s’est inclinée mercredi soir à Szombathely contre la Hongrie (94-80), malgré la performance de Laurent Foirest (33 points, record personnel, notre photo). La course à la qualification pour l’Euro 2003 en Suède continue. Prochain match, samedi 23 à Nantes contre la Biélorussie.

LA SELECTION CONTRE LA HONGRIE

Corps: 

Après la séance de tirs du matin, le sélectionneur a annoncé aux 13 joueurs présents à Szombathely les 10 qui seront alignés ce soir face à la Hongrie. Seuls les deux meneurs de jeu Laurent Sciarra, capitaine, et Joseph Gomis étaient assurés de leur participation. Le staff technique a donc tranché et se sont Sacha Giffa, Vincent Masingue et Makan Dioumassi qui resteront en civil pour cette première rencontre.

Les Tricolores auront une lourde tâche face aux Hongrois qui contrairement au match aller pourront compter sur la présence de deux joueurs majeurs Robert Gulyas et Kornel David qui donneront beaucoup de poids à la raquette adverse. L’entraîneur hongrois, Attila Dinnyes, pourra également s’appuyer sur d’excellents tireurs tels que Kalman et Dzunik qui, dans une salle de très petite taille trouveront facilement leurs marques. Les Français devront livrer une bataille de tous les instants pour contrer l’enthousiasme de leur hôte de ce soir.

Ce match, retransmis en direct sur Sport+ à 18h est le premier d’une série de trois. La France rencontrera samedi 23 à Nantes la Biélorussie et mercredi 27 l’Estonie au Mans.

L’Equipe de France

5 Laurent Sciarra


6 Mickaël Piétrus


7 Laurent Foirest


8 Alain Digbeu


9 Joseph Gomis


10 Fabien Dubos


11 Florent Piétrus


12 Boris Diaw


13 Crawford Palmer


15 Vasco Evtimov

Sur place à Szombathely (Hongrie), Fabrice Canet , FFBB

Surtitre: 
Équipe de France masculine
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 20. Novembre 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Alain Weisz a annoncé en fin de matinée la liste des dix joueurs pour le match de ce soir contre la Hongrie à Szombathely <BR>&#13; ( 18h, en direct sur Sport+).

Un piège en formation

Corps: 

Arrivés vers 15h à Vienne (Autriche), c’est après quatre heures de routes nécessaires pour parcourir les « 120 km » annoncés par la Fédération hongroise que les joueurs d’Alain Weisz ont pu rejoindre Szombathely (Hongrie). Malheureusement, le chauffeur autrichien, un peu perdu dans la campagne hongroise, a dû à moult reprise, demander son chemin à l’autochtone. Enfin arrivée à 18h45 à l’hôtel, la délégation des « Bleus » a pu investir le Claudius hôtel qui malgré ses trois étoiles sent le rustique et devrait réaliser quelques modifications pour une éventuelle mise aux normes européennes. Dans le cadre des remises aux normes, la découverte de la salle du match a été, pour le moment, la plus étonnante des surprises. Les Français se sont entraînés dans une salle « archaïque », surchauffée, d’une contenance approchant difficilement les 500 places et où l’espace laissé aux officiels de la table de marque n’autorise pas les gros gabarits, les limites du terrain étant très proches des murs.

Deux entraînements mercredi

Au-delà de ces aspects matériels, la sélection s’est entraînée avec beaucoup d’ardeur et de conviction. Sous le regard attentif du staff technique, les « Bleus » ont répété les systèmes qu’ils utiliseront mercredi. Après avoir visionné un montage vidéo retraçant les grandes lignes du match aller France-Hongrie qui s’était déroulé à Chalon-sur-Saône en novembre 2001 (victoire de la France 81-73), les joueurs d’Alain Weisz s’entraîneront à deux reprises. Parmi les treize sélectionnés, seulement deux n’ont jamais porté le maillot de l’équipe de France en match officiel, Vincent Masingue et Joseph Gomis. Mais ce rassemblement est aussi l’occasion de célébrer les retrouvailles de quatre médaillés d’argent olympique, Laurent Sciarra (capitaine), Crawford Palmer, Laurent Foirest et Makan Dioumassi.

Alian Weisz annoncera certainement très tardivement sa sélection définitive, puisque sur les participants au voyage seulement dix pourront être inscrits sur la feuille de marque pour la rencontre.

Sur place à Szombathely (Hongrie), Fabrice Canet, FFBB

Surtitre: 
Équipe de France masculine
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mardi, 19. Novembre 2002
Vignette: 
Chapeau: 
L’Équipe de France est arrivée lundi en fin de journée à Szombathely (Hongrie). Les Tricolores affronteront mercredi soir (18h00, en direct sur Sport+) les Hongrois dans le cadre de la première journée retour de ce tour final qualificatif au 33ème championnat d’Europe qui aura lieu en Suède en 2003. Ce premier match, d’une série de trois, s’annonce très délicat a la vue des conditions proposées à la France.

Moustapha Sonko forfait

Corps: 

Le meneur de jeu international Moustapha Sonko a été obligé de déclarer forfait pour les prochains matches de l’Equipe de France contre la Hongrie, la Biélorussie et l’Estonie.

En effet Moustapha Sonko souffre toujours de sa blessure au mollet contractée avec son club de Malaga pendant un match du championnat d’Espagne contre le Real Madrid. Blessure qui l’empêche actuellement de tenir sa place avec son club aussi bien en Euroleague qu’en championnat.

L’entraîneur de l’Equipe de France a précisé que Moustapha Sonko ne serait pas remplacé dans l’Equipe de France qui effectuera donc cette campagne de trois matches avec treize joueurs.

Surtitre: 
Equipe de France
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 13. Novembre 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Après le forfait de Frédéric Weis, c'est au tour de Moustapha Sonko de décliner l'invitation d'Alain Weisz pour les matches de l'Equipe de France de novembre 2002. L'entraîneur de la sélection Tricolores ne remplacera pas numériquement le meneur de Malaga et partira avec 13 joueurs pour la série de trois matches.

Palmer en renfort

Corps: 

Dans un premier temps, Alain Weisz n’avait pas retenu un nouveau joueur pour pallier au renoncement de Frédéric Weis qui a préféré continuer à s’entraîner avec son club de Malaga. De toutes les façons, le pivot international français souffre aujourd’hui de son genou gauche ce qui pourrait l’empêcher de jouer le prochain match d’Euroleague à Athènes contre le Panathinaikos.

Finalement l’entraîneur de l’Equipe de France a décidé de rappeler Crawford Palmer. Le joueur de Strasbourg intègre ainsi le groupe qui va disputer les trois prochains matches de qualification pour l’Euro 2003 contre la Hongrie, la Biélorussie et l’Estonie.

La fiche de Crawford Palmer

Taille : 2.08

Date de naissance : 14 septembre 1970

Lieu de naissance : New-York (Etats-Unis)

Sélections : 46

Points : 305

Record : 21

Première sélection : Le 9 juillet 1998 à Vittel contre l’Allemagne

Titres : Champion universitaire des Etats-Unis en 1991. Vice Champion Olympique 2000.

Clubs : Duke University (1988-91) ; Dartmouth University (1991-93), Fos sur Mer (1993-96), Bourg en Bresse (1996-97), AS Villeurbanne (1997-99), Juventud Badalone (Espagne, 1999-2001) ; Caceres (Espagne, 2001- 02). Strasbourg IG (2002- …)




L’EQUIPE DE FRANCE MASCULINE



Meneurs






Nom Age Taille Sél. Pts Rec Club
GOMIS Joseph 24 1.80 - - - Lugo (Espagne)
SCIARRA Laurent 29 1.95 108 596 26 Paris



Extérieurs












Nom Age Taille Sél. Pts Rec Club
DIAW Boris 20 2.01 2 5 5 Pau-Orthez
DIGBEU Alain 27 1.96 53 360 19 R. Madrid (Espagne)
DIOUMASSI Makan 30 1.96 42 105 13 Hyères-Toulon
FOIREST Laurent 29 1.97 98 812 23 Vitoria (Espagne)
PIETRUS Mickael 20 1.97 6 12 7 Pau-Orthez



Intérieurs














Nom Age Taille Sél. Pts Rec Club
DUBOS Fabien 25 2.04 35 186 16 Pau-Orthez
EVTIMOV Vasco 25 2.08 29 123 12 Lyon-Villeurbanne
GIFFA Sacha 25 1.97 1 0 0 Lyon-Villeurbanne
MASINGUE Vincent 26 2.04 - - Nancy
PALMER Crawford 32 2.08 46 305 21 Strasbourg
PIETRUS Florent 21 1.99 5 35 10 Pau-Orthez


Entraîneur : Alain WEISZ



LE PROGRAMME

Mercredi 20 novembre 2002 SZOMBATHELY

18h00 : HONGRIE – FRANCE

Samedi 23 novembre 2002 NANTES

19h00: FRANCE - BIELORUSSIE



Mercredi 27 novembre 2002 LE MANS

20h00 FRANCE – ESTONIE

Surtitre: 
Equipe de France
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 13. Novembre 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Alain Weisz a ajouté un 14ème joueur à sa sélection de l'Equipe de France masculine pour les matches de novembre en remplacement de Frédéric Weisz. Il a rappelé le médaillé d'argent des J.O. de Sydney 2000, Crawford Palmer.

La liste des Bleus

Corps: 

Après que le Président de la Fédération, Yvan Mainini, eut énoncé les enjeux du prochain Championnat d’Europe 2003 en Suède dans l’optique des Jeux Olympiques d’Athènes de 2004, Alain Weisz a livré sa liste aux journalistes présents. Celle-ci comprend 14 noms.

Le sélectionneur s’est ensuite prêté au jeu des questions réponses avec la presse, expliquant notamment les retours au sein du groupe bleu de deux des médaillés d’argent aux Jeux Olympiques de Sydney en 2000, Makan Dioumassi et Frédéric Weis (notre photo). « Pour Makan, il est normal de le revoir ici. Il effectue un bon début de saison à Hyères-Toulon. Il était avec l’équipe A’ cet été. Il représente également une aide importante sur les bases arrières de l’équipe en cas d'absence de Moustapha Sonko actuellement blessé. » En effet le meneur de Malaga (Espagne) s'est blessé le week-end dernier en championnat d’Espagne face au Real Madrid. « Il devrait cependant être de retour avant le stage de l’Equipe de France », a assuré le technicien des Bleus.

Concernant Frédéric Weis, le sélectionneur a expliqué. « Nous avons besoin de sa taille (2.18m). Il est le seul à pouvoir défendre sur le Hongrois Robert Gulyas ou le Biélorusse Alexander Koul (tous deux à 2.13m). » Alain Weisz a ensuite parlé de l’hésitation de certains clubs espagnols à libérer les Internationaux. « Je suis allé là bas pour éclaircir ce point. Leur position est claire : Il n’y a aucun problème ».

Pour conclure, il a tenu à préciser que l’absence de Cyril Julian était prévue. D’un commun accord avec le sélectionneur, le néo-Palois a repoussé son retour avec les Bleus. « Il a repris le basket de haut niveau depuis peu. Si tout va bien pour lui, il pourra être appelé en janvier. »


Meneurs



Nom

Age

Taille

Sél.

Pts

Rec

Club



GOMIS Joseph

24

1.80

-

-

-

Lugo (Espagne)



SCIARRA Laurent

29

1.95

108

596

26

Paris



SONKO Moustapha

30

1.92

78

530

20

Malaga (Espagne)



Extérieurs





Nom

Age

Taille

Sél.

Pts

Rec

Club



DIAW Boris

20

2.01

2

5

5

Pau-Orthez



DIGBEU Alain

27

1.96

53

360

19

R. Madrid (Espagne)



DIOUMASSI Makan

3

1.96

42

105

13

Hyères-Toulon



FOIREST Laurent

29

1.97

98

812

23

Vitoria (Espagne)



PIETRUS Mickael

20

1.97

6

12

7

Pau-Orthez


Intérieurs





Nom

Age

Taille

Sél.

Pts

Rec

Club



DUBOS Fabien

25

2.04

35

186

16

Pau-Orthez



EVTIMOV Vasco

25

2.08

29

123

12

Lyon-Villeurbanne



GIFFA Sacha

25

1.97

1

0

0

Lyon-Villeurbanne



MASINGUE Vincent

26

2.04

-

-

-

Nancy



PIETRUS Florent

21

1.99

5

35

10

Pau-Orthez



WEIS Frédéric

25

2.18

56

289

16

Malaga (Espagne)





Alexandre CARLIER, Service de Presse FFBB

Surtitre: 
Eliminatoires Euros 2003
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 30. Octobre 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Ce matin à 11h00 au siège de la Fédération Française de BasketBall à Paris, l’entraîneur de l’Equipe de France masculine, Alain Weisz, a annoncé la liste des 14 joueurs qui participeront aux trois rencontres du mois de novembre 2002. Ces matches entrent dans le cadre de la qualification au Championnat d’Europe 2003 (5 au 14 septembre) en Suède. A l’issue des matches aller la France avait déjà obtenu 4 victoires en 5 rencontres.

On remet le bleu de chauffe

Corps: 

Les Bleus vont enfin reprendre du service et tenter de décrocher leur qualification pour l’Eurobasket 2003 qui aura lieu en Suède. Ils reprendront en tout cas la compétition là où ils l’avaient laissé au soir du 26 janvier 2002 à Riga et une brillante victoire sur la Lettonie (87-81). Depuis, plus aucun match n’est venu s’ajouter au parcours de la sélection dirigée par Alain Weisz.

Dans son groupe, pour le moment, l’Équipe de France remplit amplement son contrat. Après s’être imposés face à la Hongrie (81-73), les Bleus se sont déplacés quatre fois à l’étranger. Si le voyage en Biélorussie s’est bien passé (victoire 85-61), celui en Estonie a mal tourné (défaite 63-59). En janvier 2002, les joueurs d’Alain Weisz se sont refait une santé en allant battre successivement le Pologne (78-70 a.p.) puis la Lettonie (87-81). De quoi leur permettre d’aborder au mieux la dernière ligne droite qui se profile en novembre 2002 et janvier 2003.



Les trois prochains rendez-vous de l’Équipe de France masculine :

Le 20 novembre 2002 à 18h00


A Szombathely (Hongrie)


HONGRIE - FRANCE


Commissaire : M. Walther KASZELIK (Autriche)


Arbitres : MM. Ilija BELOSEVIC (Yougoslavie) et Srdan DOZAI (Croatie)

Le 23 novembre 2002 à 19h00, en direct sur Sport +


A Nantes (France)


FRANCE – BIELORUSSIE


Commissaire : M. Vittorio FIORITTO (Italie)


Arbitres : MM. Antonio COELHO (Portugal) et Keith WILLIAMS (Angleterre)

Le 27 novembre 2002 à 20h30, en direct sur Sport +


Au Mans (France)


FRANCE – ESTONIE


Commissaire : M. Bernard PASTERIS


Arbitres : MM. Petr SUDEK (Slovaquie) et Armand DE KEYSER (Belgique)




Comment se procurer des places ?

Pour France-Biélorussie, veuillez vous adresser à la Ligue des Pays de Loire au 02.51.78.85.85.


Pour France-Estonie, il faudra voir avec le comité départemental de la Sarthe au 02.43.43.57.61.

A partir de là, chacun vous aiguillera vers les points de ventes locaux.

Venez nombreux ! L’équipe de France a besoin de votre soutien …



Alexandre CARLIER, Service de Presse FFBB

Surtitre: 
EURO 2003 - Matches de qualification
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Lundi, 21. Octobre 2002
Vignette: 
Chapeau: 
C’est bientôt l’heure de la rentrée pour l’Équipe de France masculine et Vasco Evtimov (notre photo). Après une longue trêve internationale, due au Championnat du Monde, les Bleus se préparent à retourner au charbon pour trois matches importants du 20 au 27 novembre 2002 en Hongrie tout d’abord, puis en France, contre la Biélorussie et l’Estonie. Objectif : Suède.

Une grande satisfaction

Corps: 

Présents au Temple-sur-Lot depuis le 3 août, les treize hommes (Aymeric Jeanneau a dû repartir plus tôt, blessé) sélectionnés en Equipe de France A’ par Alain Weisz en ont terminé. Ce stage avait pour but de mobiliser toutes les forces vives françaises afin que l’entraîneur national puisse juger des atouts à sa disposition. L’objectif : mobiliser un maximum de joueurs dans l’optique d’une qualification pour le prochain Championnat d’Europe qui aura lieu en Suède l’an prochain.

Les Bleus s’attaquaient tout d’abord à une préparation tactique mais surtout physique destinée à les mettre dans les meilleures conditions pour aborder les sept matches qui allaient venir. Hormis un Paccelis Morlende amoindri par un genou douloureux, Alain Weisz a pu compter sur l’adhérence de tout son groupe. Au-delà de cet objectif sportif, ce stage permettait aussi au nouveau venu Vincent Collet de prendre ces marques aux côtés de Patrick Beesley et d'Alain Weisz dont il avait déjà été l’adjoint lorsqu’il entrainait Le Mans.

Face à l’Algérie, les Tricolores remportaient un premier match facile où les carences adverses étaient criantes. Avec un court temps d’adaptation mais sans vraiment forcer, ils empochaient le gain de la rencontre (95-42), notamment grâce à un remarquable Florent Piétrus (20 points). La partie du lendemain, face au même adversaire n’avait pas du tout la même saveur. Les joueurs nord-africains opposaient une farouche résistance et ne s’inclinaient que de très peu (95-84). Leur adresse au tir et leur agressivité en défense tenaient en respect les Français portés par un brillant Bill Philipps (15 points).

Puis ce fût au tour de la Nouvelle-Zélande de se présenter face à l’édifice bleu. Contre les "Tall-blacks", comme ils se surnomment, les protégés d’Alain Weisz n’ont pas éprouvé trop de difficultés lors des trois premiers quart-temps avant de sombrer dans l’ultime période. Ce n’est que durant la prolongation que les Bleus prenaient définitivement le dessus grâce à Paccelis Morlende (20 points) et un Tariq Abdul-Wahad (22 points) renaissant. La revanche, qui avait lieu 27 heures plus tard voyait le même scénario se dérouler à la seule différence que les Français réussissaient à contenir leur adversaire dans le dernier quart-temps (victoire 86-80). Vincent Masingue (18 points), Karim Souchu (17) et Fabien Dubos (15) se chargeaient du spectacle.

Enfin, il restait à disputer trois rencontres face à Israël. Entre temps, le médaillé d'argent de Sydney, Makan Dioumassi, venait renforcer l'effectif du Temple après le forfait définitif de Jeanneau. Lors de la première opposition, les hommes d’Alain Weisz prenaient le dessus (90-75) grâce à une étonnante maîtrise collective. Cédric Ferchaud (15 points), le futur Choletais, démontrait à l’entraîneur national que sa place au Temple-sur-Lot n’était pas usurpé et qu’il avait fait le bon choix en l’appelant. 24 heures plus tard, il fallait remettre le bleu de chauffe contre cette même équipe. Malgré le show de Karim Souchu (15 points), énorme satisfaction aux yeux du sélectionneur durant ce stage, les Français s’inclinaient pour la première fois (79-67) en pliant sous la réussite adverse au tir. Le lendemain, dimanche 18 août, nos Bleus réussissait leur sortie en offrait au public de la base de plein air du Temple-sur-Lot un ultime succès (74-70), toujours contre Israël.

De ces sept rencontres, Alain Weisz a pu voir un état d’esprit irréprochable de la part de ses troupes et une envie très forte de porter à nouveau le maillot Bleu. Tour à tour, chacun des joueurs a su mettre en avant ses qualités pour prouver sa valeur individuelle et montrer au sélectionneur qu’il peut être utile dans la course à l’Euro 2003. C’est maintenant à ce dernier d’en décider

Le bilan des matches :

France – Algérie 95-42

France - Algérie 95-84

France – Nouvelle Zélande 97-92 a.p.

France – Nouvelle Zélande 86-80

France – Israël 90-75

Israël – France 79-67

France – Israël 74-70

Alexandre CARLIER (FFBB)

Surtitre: 
Equipe de France A’
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mardi, 20. Août 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Avec six victoires en sept matches, l’Equipe de France A’ était à l’heure au rendez-vous du Temple-sur-Lot. Alain Weisz, l’entraîneur, peut tirer un bilan positif de ce stage, surtout pour l’avenir des A qui s’apprêtent à poursuivre leur course vers l’Euro 2003 en Suède.

De belles dispositions

Corps: 

Dans une salle du Temple-sur-Lot entièrement acquise à sa cause, la formation tricolore, antichambre des A, a su imposer son physique, ses qualités et sa force collective pour battre la Nouvelle-Zélande à deux reprises.

Dimanche soir, les Bleus ont eu recours aux prolongations pour venir à bout des « Tall Blacks ». Plutôt maîtres de leur sujet durant les trois premiers quart-temps (27-24, 25-18, 20-18), en grande partie grâce à Paccelis Morlende (20 points, 5 passes) et Tariq Abdul-Wahad (22 points), les Français se sont véritablement liquéfiés dans la dernière période. Face à une équipe diablement bien organisée autour de Penney (26 points), les hommes d’Alain Weisz ont réagis lors des prolongations, notamment grâce au très bon Karim Souchu (13 points), auteur du dernier panier, à trois points (97-92).

FRANCE – NOUVELLE ZELANDE : 97-92 a.p.


(27-24, 25-18, 20-18, 7-19, 18-13)

Morlende 20 pts


Abdul-Wahad 22


Dubos 7


F. Piétrus 8


Souchu 13


Philipps 6


Rupert 2


Giffa 5


Zianveni 4


Mollinari 5


Ferchaud 5




Le lendemain, il fallait remettre du cœur à l’ouvrage pour de nouveau faire chuter les Néo-Zélandais. Sans Abdul Wahad, laissé au repos, le match commençait sur les mêmes bases que la veille (30-22 dans le premier quart-temps). Hormis une troisième période un peu délaissée (15-25), les Bleus faisaient mieux que résister face à cette formation qualifiée pour le prochain Championnat du Monde, et Fabien Dubos s’en donnait à cœur joie (15 points). Dans le sillage d’un Vincent Masingue en pleine possession de ses moyens (18 points, 10 rebonds), les Tricolores s’imposaient (86-80), malgré un taux de réussite au shoot très faible (47% à 2 points, 25% à trois points).



FRANCE – NOUVELLE ZELANDE : 86-80


(30-22, 18-14, 15-25, 23-19)

Masingue 18


Morlende 10


Zianveni 2


F. Piétrus 4


Souchu 17


Philipps 0


Gautier 6


Rupert 3


Giffa 0


Mollinari 9


Dioumassi 2


Dubos 15




La suite du programme au Temple-sur-Lot prévoit maintenant trois matches contre l’équipe d’Israël en l’espace de trois jours.

Vendredi 16/08 20h30


Samedi 17/08 20h30


Dimanche 18/08 17h30




Alexandre Carlier (Service de Presse FFBB)

Surtitre: 
Equipe de France A'
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mardi, 13. Août 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Les joueurs de l’Équipe de France A’ ont livré deux matches pleins face à une étonnante formation de Nouvelle-Zélande. Avec une certaine qualité de jeu, les hommes appelés par Alain Weisz l’ont emporté à deux reprises (97-92 a.p. puis 86-80) laissant entrevoir de belles possibilités pour l’avenir de l’Équipe A.

Pages

S'abonner à RSS - Equipe de France masculine
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'