Euroligue féminine

Coupes d'Europe féminines
La délivrance au bout du suspense
En s'imposant après prolongation contre Fenerbahce, Charleville-Mézières a atteint son but : terminer sixième pour être reversé en Eurocoupe. Une compétition que ne verront pas les Guerrières, ba...
Gagner puis espérer
Charleville-Mézières et, dans une moindre mesure, Bourges, n'auront pas leur destin en mains ce soir à l'occasion de la dernière journée d'Euroligue puisqu...
Lyon et le BLMA assurent
Larges vainqueurs de leur match aller du Top 8 d'Eurocoupe, Lyon et Lattes Montpellier ont pris une sérieuse option pour une qualification en quarts de finale. Battus, Ch...
Dernière ligne droite
En Euroligue, Bourges, Charleville-Mézières et Villeneuve d'Ascq peuvent encore atteindre leur objectif : les quarts de finale pour les Tango qui ont besoin d'une victoire sur les deux derniers matches, un reversement en Eurocoupe pour les Flammes et les Guerrières qui devront lu...
Ca se complique
Battus mercredi soir lors de la douzième journée, Villeneuve d'Ascq et Charleville-Mézières voient leurs chances de finir à la sixième place de leur groupe, et donc d'être reversés en Euroco...
L'Eurocoupe comme objectif
Respectivement sixième et septième à trois rencontres de la fin de la saison rég...
Charleville s'enflamme
Le grand défi du BLMA
Un grand Plouffe de soulagement

Pages

A l'heure européenne

Corps: 

Euroligue féminine

Les groupes

Groupe A : Braine (BEL), Prague (CZE), Polkowice (POL), Sopron (HUN), Galatasaray (TUR), Villeneuve d'Ascq, Bourges, Kursk (RUS)
Groupe B : Cracovie (POL), Fenerbahce (TUR), Lattes Montpellier, Yakin Dogu (TUR), Schio (ITA), Salamanque (ESP), Orenburg (RUS), Ekaterinbourg (RUS)

La formule

Saison régulière : 2 groupes de 8 équipes, les 4 premiers de chaque groupe sont qualifiés pour les 1/4 de finale. Les équipes classées 5 et 6 sont reversées en 1/4 de finale de l'Eurocoupe.
Playoffs : 1/4 de finale en deux manches gagnantes avec matches 1 et 3 chez le mieux classé au rankig puis Final 4 dans un lieu déterminé en cours de saison par la FIBA.

Tenant du titre : Dynamo Kursk (RUS)

Euroligue féminine - Journée 1

Comme toujours, les clubs russes et turques font figure de favoris pour le titre suprême. Galatasaray, le nouveau club d'Olivia Epoupa, et Kursk, avec Héléna Ciak, sont dans le même groupe que Bourges et l'ESBVA. Le groupe de Lattes Montpellier parait encore plus consistant avec Fenerbahce, Yakin Dogu, Orenburg et Ekateribourg. La formation italienne de Schio aura elle un accent très français avec Endy Miyem, Isabelle Yacoubou et Pierre Vincent à sa tête.

Mecredi 11 octobre 2017
Prague (CZE) - Bourges / 19h00 en direct vidéo
Villeneuve d'Ascq - Polkowice (POL) / 20h00 en direct vidéo
Salamanque (ESP) - Lattes Montpellier / 20h30 en direct vidéo

Eurocoupe féminine

Les groupes

Groupe A : Olympiacos (GRE), TTT Riga (LAT), Besiktas (TUR), Gorzow (POL)
Groupe B : Krasnoyarsk (RUS), Mersin (TUR), Kosice (SVK), Ruzomberok (SVK)
Groupe C : MBA Moscou (RUS), Umea (SWE), Spartak Moscou (RUS), Bydgoszcz (POL)
Groupe D : Torun (POL), Hatay (TUR), Piestanske Cajky (SVK), Sepsi (ROU)
Groupe E : Sleza Varsovie (POL), Istanbul Univ. (TUR), Kayseri (TUR), Gdynia (POL)
Groupe F : Miskolc (HUN), Keltern (GER), PEAC Pecs (HUN), Charleville-Mézières
Groupe G : Basket Landes, Gernika Biskaia (ESP), Girone (ESP), Cegled (HUN)
Groupe H : KSC Szekszard (HUN), Santo Andre (POR), Nymburk (CZE), Ragusa (ITA)
Groupe I : Venise (ITA), Brno (CZE), Wasserburg (GER), Fribourg (SUI)
Groupe J : Nantes Rezé, Hainaut Basket, Györ (HUN), Namur (BEL)

La formule

Saison régulière : 10 groupes de 4 équipes, les 2 premiers de chaque groupe et les 4 meilleurs trisoièmes sont qualifiés pour le premier tour des playoffs.
Playoffs : tous les tours en matches aller/retour avec prise en compte du goal average particulier. Le match retour se joue chez le mieux classé au ranking. En quarts de finale, intégration des 4 équipes issues de l'Euroligue.

Tenant du titre : Yakin Dogu Universitesi (TUR)

Eurocoupe féminine - Journée 1

Là encore, le danger principal viendra des gros budgets turcs (Istanbul Universitesi, Kayseri). Pour Basket Landes et Charleville-Mézières, l'objectif des quarts de finale n'est pas utopique. Placés dans le même groupe, Nantes Rezé et Hainaut Basket tenteront de prendre les deux premières places. La suite ne sera que du bonus.

Mecredi 11 octobre 2017
Miskolc (HUN) - Charleville-Mézières / 17h30
Basket Landes - Cegled (HUN) / 20h00
Nantes Rezé - Namur (BEL) / 20h00
Hainaut Basket - Györ (HUN) / 20h00

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupes d'Europe féminines
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Mardi, 10. Octobre 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
C'est parti pour les sept clubs français qui joueront cette saison une coupe d'Europe : Bourges, Lattes Montpellier et Villeneuve d'Ascq en Euroligue; Charleville-Mézières, Basket Landes, Nantes Rezé et Hainaut Basket en Eurocoupe.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Les Déferlantes préparent le match de demain ... et <a href="https://twitter.com/nayo_rain?ref_src=twsrc%5Etfw">@nayo_rain</a> est prête! <a href="https://twitter.com/hashtag/D%C3%A9ferlantes?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#Déferlantes</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/NRB?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#NRB</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/Nantes?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#Nantes</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/Namur?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#Namur</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/LFB?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#LFB</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/Eurocup?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#Eurocup</a> <a href="https://t.co/6aKAcSV74B">pic.twitter.com/6aKAcSV74B</a></p>&mdash; Nantes Rezé Basket (@DeferlantesNRB) <a href="https://twitter.com/DeferlantesNRB/status/917722038701297664?ref_src=twsrc%5Etfw">10 octobre 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Ciak et Koursk raflent la SuperCoupe

Corps: 

En remportant ce match, le club russe succède à Ekaterinbourg au palmarès de cette compétion et montre qu'il sera l'un des favoris à sa propre succession en Euroligue. 

Pour revoir le match de la SuperCoupe c'est ici :

Catégorie: 
Surtitre: 
Françaises de l'Etranger
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Vendredi, 6. Octobre 2017
Vignette: 
Chapeau: 
Le Dynamo Koursk, vainqueur de l'Euroligue 2017, a remporté (84-73) hier soir la SuperCoupe européenne face au club turc Yakin Dogu Universitesi, vainqueur de l'EuroCup. Une saison qui commence bien pour la Française Héléna Ciak et ses partenaires.
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/y33XyFO5Gws" frameborder="0" allowfullscreen></iframe> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="en" dir="ltr">.<a href="https://twitter.com/KurskBasket?ref_src=twsrc%5Etfw">@KurskBasket</a> add SuperCup Women in their cabinet after defeating <a href="https://twitter.com/YDU_Melekleri?ref_src=twsrc%5Etfw">@YDU_Melekleri</a> 84-73! <a href="https://twitter.com/hashtag/EuroLeagueWomen?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#EuroLeagueWomen</a><br><br> <a href="https://t.co/Z44wo7Kg2f">https://t.co/Z44wo7Kg2f</a> <a href="https://t.co/2sJ3f3huMw">pic.twitter.com/2sJ3f3huMw</a></p>&mdash; EuroLeague Women (@EuroLeagueWomen) <a href="https://twitter.com/EuroLeagueWomen/status/916015243951828993?ref_src=twsrc%5Etfw">5 octobre 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="en" dir="ltr">2017 <a href="https://twitter.com/hashtag/EuroLeagueWomen?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#EuroLeagueWomen</a> and <a href="https://twitter.com/hashtag/EuroCupWomen?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#EuroCupWomen</a> champs square-off for the SuperCup ! <a href="https://twitter.com/annacruz_15?ref_src=twsrc%5Etfw">@annacruz_15</a> <a href="https://twitter.com/QHollingsworth9?ref_src=twsrc%5Etfw">@QHollingsworth9</a> <br><br><a href="https://t.co/FJjs5qTQpS">https://t.co/FJjs5qTQpS</a> <a href="https://t.co/BftFKF2pqI">pic.twitter.com/BftFKF2pqI</a></p>&mdash; EuroLeague Women (@EuroLeagueWomen) <a href="https://twitter.com/EuroLeagueWomen/status/915894354887163904?ref_src=twsrc%5Etfw">5 octobre 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Lattes Montpellier qualifié

Corps: 

Euroligue féminine - Qualifications retour

Lattes Montpellier - KSC Szekszard (HUN) 86-71
Menées de 9 points après 10 minutes de jeu (15-24), les Gazelles ont bien réagi. Porté par ses intérieures Courtney Hurt (20pts, 9rbds) et Ewelina Kobryn (15pts, 6rbds), le BLMA est passé à la vitesse supérieure pour réduire l'écart avant la pause (38-42). La deuxième mi-temps n'a souffert d'aucune contestation puisque Romane Bernies, proche du double-double avec 9pts et 10 passes, et ses partenaires ont écrasé Szekszard.

Cette victoire permet à Lattes Montpellier d'obtenir sa place dans le groupe B d'Euroligue. Les filles de Rachid Meziane y croiseront notamment Ekaterinbourg (vainqueur en 2014 et 2016), Fenerbahce (finaliste en 2017), Yakin Dogu (vainqueur de l'Eurocoupe 2017) ou encore le Famila Schio d'Endy Miyem et Pierre Vincent, ancien club de Giorgia Sottana désormais dans les rangs lattois.

Euroligue féminine - Les groupes

Groupe A : Braine (BEL), Prague (CZE), Polkowice (POL), Sopron (HUN), Galatasaray (TUR), Villeneuve d'Ascq, Bourges, Kursk (RUS)
Groupe B : Cracovie (POL), Fenerbahce (TUR), Lattes Montpellier, Yakin Dogu (TUR), Schio (ITA), Salamanque (ESP), Orenburg (RUS), Ekaterinbourg (RUS)

Catégorie: 
Surtitre: 
Euroligue féminine - Qualifications
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Mercredi, 4. Octobre 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
C'est fait ! Les joueuses du BLMA ont décroché leur place pour la saison régulière d'Euroligue en dominant la formation hongroise de Szekszard 86 à 71. Après un premier quart-temps raté, les partenaires de Romane Bernies n'ont laissé aucune chance à leur adversaire.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Le <a href="https://twitter.com/BasketLMA?ref_src=twsrc%5Etfw">@BasketLMA</a> en <a href="https://twitter.com/EuroLeagueWomen?ref_src=twsrc%5Etfw">@EuroLeagueWomen</a> ! Les Gazelles s&#39;imposent 86-71 face au KSC Szekszard (HON) pour leur premier match à domicile ! <a href="https://t.co/sID0gMPgVS">pic.twitter.com/sID0gMPgVS</a></p>&mdash; BLMA (@BasketLMA) <a href="https://twitter.com/BasketLMA/status/915316981565411328?ref_src=twsrc%5Etfw">3 octobre 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

L'Euroligue est si proche

Corps: 

Euroligue féminine - Qualifications retour

Mardi 3 octobre à 20h00
Lattes Montpellier - KSC Szekszard (HUN)
Auteur d'une prestation solide à l'Open face à Charleville-Mézières, le BLMA replonge dans son tour de qualification contre l'équipe hongroise de Szekszard. Lors du match aller, les Gazelles avaient réalisé un match plein mais avaient dû s'incliner d'un petit point. Les partenaires de Giorgia Sottana, étincelante à Coubertin samedi soir (25pts), devront profiter de l'avantage de jouer à domicile pour gagner leur place dans le groupe B d'Euroligue.
Aller : Szekszard 80-79

Catégorie: 
Surtitre: 
Euroligue féminine - Qualifications
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Mardi, 3. Octobre 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Battu d'un point au match aller à Szekszard, Lattes Montpellier a toutes les cartes en main pour se qualifier pour l'Euroligue. Les Gazelles, qui évolueront à domicile, devront s'appuyer sur leur belle prestation de l'Open pour passer l'obstacle hongrois.

Courte défaite, grand espoir

Corps: 

Euroligue féminine - Qualifications aller

KSC Szekszard (HUN) - Lattes Montpellier 80-79
Portée par les 19 points d'Oblak, Szekszard a fait la différence dans le 3è quart-temps (24-19). Les Gazelles avaient assuré jusque là puisqu'à la pause, elles menaient de 42-41 sous l'impulsion de Sottana (21pts) et Hurt (20pts). Les efforts des filles de Rachid Meziane, qui ont shooté à 73% de réussite à 2 points n'ont pas été récompensés par une victoire. Mais avec un petit point de retard après le match aller, le BLMA est en ballottage favorable.

Piestanske Cajky (SVK) - Polkowice (POL) 46-71

Catégorie: 
Surtitre: 
Euroligue féminine - Qualifications
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Mercredi, 27. Septembre 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Battu d'un petit point par Szekszard hier soir, Lattes Montpellier garde toutes ses chances de qualification en Euroligue. Il faudra battre l'équipe hongroise lors du match retour prévu le mardi 3 octobre prochain.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Le <a href="https://twitter.com/BasketLMA">@BasketLMA</a> s’incline d’un point sur le parquet du KSC Szekszard (HON). Score : 80-79. Il faudra gagner le retour pour aller en Euroleague <a href="https://t.co/blYllj47Co">pic.twitter.com/blYllj47Co</a></p>&mdash; BLMA (@BasketLMA) <a href="https://twitter.com/BasketLMA/status/912745831006076928">26 septembre 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Lattes Montpellier veut l'Euroligue

Corps: 

Euroligue féminine - Qualifications aller

Mardi 26 septembre - 18h00
KSC Szekszard (HUN) - Lattes Montpellier
On ne sait pas grand chose de cette équipe hongroise, si ce n'est qu'elle compte dans ses rangs l'internationale slovène Teja Oblak et l'Américaine Erica McCall, passée par Indiana en WNBA (3.3pts par match cette saison). Rachid Meziane, qui s'est confié au Midi Libre, craint plus "les 6000 personnes dans la salle. On s'attend à un accueil chaleureux". L'objectif des Gazelles, selon leur entraîneur ne sera pas de "limiter la casse, on y va pour gagner et faire un premier pas vers la qualification". Car il y aura un match retour le 3 octobre prochain.

Piestanske Cajky (SVK) - Polkowice (POL)
Match retour le 29 septembre en Pologne

Catégorie: 
Surtitre: 
Euroligue féminine - Qualifications
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Mardi, 26. Septembre 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Embarqué dans un tour de qualification piégeux, Lattes Montpellier joue ce soir face à la formation hongroise de Szekszard. Si sur le papier les Gazelles paraissent les mieux armées pour passer, elles devront toutefois être sur leurs gardes pour éviter une déconvenue.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Les Gazelles du <a href="https://twitter.com/BasketLMA">@BasketLMA</a> bien arrivées en Hongrie. Les choses sérieuses commencent demain <a href="https://twitter.com/hashtag/EuroleagueWomen?src=hash">#EuroleagueWomen</a> <a href="https://t.co/mat6bd2hlR">pic.twitter.com/mat6bd2hlR</a></p>&mdash; BLMA (@BasketLMA) <a href="https://twitter.com/BasketLMA/status/912377247893422080">25 septembre 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Les clubs français sont fixés

Corps: 

Euroligue féminine

Groupe A : Braine (BEL), Prague (CZE), Vainqueur Q1 ELW, Sopron (HUN), Galatasaray (TUR), Villeneuve d'Ascq, Bourges, Kursk (RUS)
Groupe B : Cracovie (POL), Fenerbahce (TUR), Vainqueur Q2 ELW, Yakin Dogu (TUR), Schio (ITA), Salamanque (ESP), Orenburg (RUS), Ekaterinbourg (RUS)

Qualifications (match aller/retour avec retour chez la deuxième équipe citée)
Q1 ELW : Piestanske Cajky (SVK) - Polkowice (POL)
Q2 ELW : KSC Szekszard (HUN) - Lattes Montpellier
Les vainqueurs en Euroligue, les perdants reversés en Eurocoupe.

Eurocoupe féminine

Groupe A : Olympiacos (GRE), TTT Riga (LAT), Besiktas (TUR), Gorzow (POL)
Groupe B : Krasnoyarsk (RUS), Mersin (TUR), Kosice (SVK), Ruzomberok (SVK)
Groupe C : MBA Moscou (RUS), Umea (SWE), Spartak Moscou (RUS), Bydgoszcz (POL)
Groupe D : Torun (POL), Hatay (TUR), Perdant Q1 ELW, Sepsi (ROU)
Groupe E : Sleza Varsovie (POL), Istanbul Univ. (TUR), Kayseri (TUR), Vainqueur Q1 ECW
Groupe F : Miskolc (HUN), Keltern (GER), PEAC Pecs (HUN), Charleville-Mézières
Groupe G : Basket Landes, Gernika Biskaia (ESP), Girone (ESP), Cegled (HUN)
Groupe H : Perdant Q2 ELW, Santo Andre (POR), Nymburk (CZE), Ragusa (ITA)
Groupe I : Venise (ITA), Brno (CZE), Wasserburg (GER), Fribourg (SUI)
Groupe J : Nantes Rezé, Vainqueur Q2 ECW, Györ (HUN), Namur (BEL)

Qualifications ECW (match aller/retour avec retour chez la deuxième équipe citée)
Q1 ECW : Basket Gdynia (POL) - Spartak Noginsk (RUS)
Q2 ECW : Saint-Amand Hainaut Basket - Amsterdam Angels (NED)
Les vainqueurs en Eurocoupe.

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupes d'Europe féminines
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Mardi, 4. Juillet 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
La FIBA a procédé ce jour au tirage au sort des groupes de l'Euroligue et de l'Eurocoupe féminines. Dans la compétition reine, Bourges et Villeneuve d'Ascq ont été placés dans le même groupe, en compagnie du champion en titre Kursk.

Sept clubs LFB engagés

Corps: 

Euroligue féminine
Villeneuve d'Ascq (Champion de France LFB 2017)
Bourges (vainqueur de la Coupe de France 2017)
Lattes Montpellier (1er saison régulière 2016/2017)

Eurocoupe féminine
Charleville-Mézières
Basket Landes
Nantes Rezé
Hainaut Basket

Le tirage au sort des groupes pour ces compétitions s'effectuera le 4 juillet prochain à Munich (Allemagne).

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupes d'Europe féminines
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 16. Juin 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Lors de sa réunion du vendredi 9 juin, le Bureau Fédéral de la FFBB a validé l'engagement des équipes féminines françaises dans les deux compétitions européennes pour la saison 2017-2018. Trois formations LFB évolueront en Euroligue et quatre autres joueront l'Eurocoupe.

"C'était un de mes rêves les plus fous, et je l’ai réalisé"

Corps: 

Quelques jours après votre succès avec Koursk en Euroligue, êtes-vous redescendue de votre petit nuage ?
J’y suis toujours un petit peu. Je réalise petit à petit ce que l’on a vécu. Gagner l’Euroligue était un de mes rêves les plus fous, et je l’ai réalisé ce dimanche. C’est juste énorme ! Il y a un an je gagnais l’Eurocoupe avec Bourges, et c’est année c’est l’Euroligue avec Koursk. C’est vraiment fou ! Je retiens aussi la saison parfaite qu’on a réalisé en Euroligue avec 18 victoires en autant de matches, ce qui est incroyable.

La dernière équipe à avoir remporté l’Euroligue en étant invaincue toute la saison était le Spartak Moscou en 2010. Comment pouvez-vous expliquer cette invincibilité ?
C’est difficile à expliquer. On a une bonne équipe, avec des joueuses qui ont énormément de talent. On s’entend très bien sur le terrain, ça se passe très bien également avec le coach (ndlr, Lucas Mondelo, coach de la sélection espagnole). Chacune a trouvé ses marques et a compris le style demandé par le staff, et l’alchimie a très rapidement pris.

Comment avez-vous abordé avec votre équipe ce Final Four de l'Euroligue, tout en sachant que vous étiez l’équipe à abattre, favorite et invaincue ?
Je n’ai vraiment pas ressenti de pression, j’ai plus senti de la motivation. On avait vraiment à cœur de ne pas perdre un seul match. On s’est tout d’abord uniquement concentré sur la demi-finale contre Prague, et il s’avère qu’on l’a gagnée (ndlr, victoire 87-80 avec 6 points et 6 rebonds pour Ciak). Et de la même façon pour la finale, j’ai vraiment ressenti une énorme motivation et l’envie de vaincre.

Comment a été vécu ce premier succès en Euroligue par le club ?
C’était très important de gagner pour le club, c’est la première fois de son histoire. J’ai vu les dirigeants avoir les larmes aux yeux, c'est immense pour eux. Avant la saison, ils avaient affiché leurs ambitions. Ils ont construit et bâti l’équipe pour gagner l’Euroligue cette année. Donc ça a été un soulagement également pour eux, car il y a eu plusieurs matches difficiles où nous avons failli perdre.  C’était une joie pour eux, ça sautait dans tous les sens, ça criait, ça s’enlaçait…

Vous avez déjà remporté l’Eurocoupe l’an dernier avec Bourges. Vous imaginiez-vous gagné l’Euroligue dès cette année avec Koursk ?
Deux titres européens en deux ans, c’est incroyable. À croire que j’étais au bon endroit au bon moment. Jusqu’à aujourd’hui, j’ai toujours été très contente de mes choix. Et il s’avère que chaque année, je gagne au moins un titre, et pas des moindres. C’est vraiment une joie par rapport à mon passé, où ça a été un peu compliqué par moments, où j’ai eu des périodes de doutes. Mais j’ai su rester la tête sur les épaules, et aujourd’hui c’est une récompense du travail fourni durant toutes ces années.

C’est votre première expérience à l’étranger, et elle est déjà réussie avec ce titre en Euroligue…
J’ai toujours voulu tester et jouer à l’étranger dans ma carrière et j’en ai eu l’opportunité. Quand j’ai eu la proposition de Koursk l’an dernier je n’ai pas longtemps hésité. Je connaissais les objectifs du club, les recrues qui allaient venir… Je savais le rôle qui allait être le mien dans le groupe. C’est pour cela que j’ai saisi cette occasion. Après ça a été un grand changement pour moi : le cadre de vie, le froid, la barrière de la langue, l’éloignement de la France. J’ai eu quelques petits coups de blues parfois… Mais le club a été très accueillant et a tout fait pour que je m’intègre le plus facilement possible. C’est pour cela que la saison a été très positive à tout point de vue.

Maintenant l’Euroligue remportée, il vous reste à vous concentrer sur le championnat russe.
Nous avons terminé à la première place de la saison régulière, et tout s’est bien passé en play-offs jusqu’à présent. On débute les finales ce week-end contre Ekaterinbourg, notre dauphin au classement. C’est le même système qu’en Ligue Féminine, la première équipe qui gagne trois matches est sacrée championne. On reçoit tout d’abord deux fois (23 et 24 avril), puis nous nous déplacerons deux fois (27 et 28 avril). Et la belle éventuelle se déroulera à Koursk (1er mai).

Au vu de cette première saison réussie à Koursk, avec ce titre en Euroligue et la finale du championnat qui approche, cela vous donne-t-il envie de rester en Russie ?
J’arrivais en fin de contrat à la fin du championnat. Je voulais attendre un peu que ce soit en quelque sorte officielle : j’ai signé pour une saison supplémentaire à Koursk. En plus, l’équipe devrait être quasiment la même que cette année donc c’est une bonne nouvelle. 

Surtitre: 
Euroligue féminine
Auteur: 
Propos recueillis par Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Mardi, 18. Avril 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Helena Ciak a remporté dimanche avec Koursk l'Euroligue aux dépens du Fenerbahçe de Sandrine Gruda (77-63). L'intérieure française est revenue sur ce sacre historique, pour le club comme pour elle, qui avait déjà remporté l'Eurocoupe l'an dernier avec Bourges.
crédit: 
(Crédit : Bacot/FFBB)

Gruda et Ciak, titre en vue...

Corps: 

Dans la première demi-finale, les Turques de Fenerbahçe affronteront ce vendredi à 16h00 l'équipe d'Ekaterinbourg, hôte de ce Final Four. Des retrouvailles particlulières pour Sandrine Gruda avec son ancien club, quitté l'an dernier, et qui avait remporté le sacré européen en 2016.

Dans l'autre demi-finale, Kousk et Helena Ciak, toujours invaincu cette saison en Euroligue, joueront face à Prague à 18h30.

La finale se déroulera dimanche à 16h00.

Demi-finales - vendredi 14 avril 2017
16h00 : Fenerbahçe - Ekaterinbourg
18h30 : Koursk - Prague

Dimanche 16 avril 2017
13h30 : match pour la 3e place
16h00 : finale

Les statistiques en Euroligue cette saison :
Sandrine Gruda : 13,4 points, 6,9 rebonds et 2,0 passes
Helena Ciak : 7,4 points, 4,1 rebonds et 0,9 passes

Surtitre: 
Euroligue féminine
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 14. Avril 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Si aucun club français ne participe ce week-end au Final Four de l'Euroligue, deux tricolores auront pourtant une occasion de remporter le trophée : Sandrine Gruda avec Fenerbahçe et Helena Ciak avec Koursk.
crédit: 
(Crédit : FIBA)
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">Here we are! Final 4 , first game vs USK Praha Premier match vs Prague , à 21:30 (18:30 heure française)<a href="https://twitter.com/hashtag/DynamoKursk?src=hash">#DynamoKursk</a> <a href="https://twitter.com/EuroLeagueWomen">@EuroLeagueWomen</a> <a href="https://t.co/8lwnMZwUvr">pic.twitter.com/8lwnMZwUvr</a></p>&mdash; Helena ciak (@HelenaCiak) <a href="https://twitter.com/HelenaCiak/status/852807213970104320">April 14, 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/hashtag/FinalFour?src=hash">#FinalFour</a> is coming. We&#39;ll nee all your support !<br>Le Final Four débute. Vos encouragements seront précieux<a href="https://twitter.com/hashtag/FenerNation?src=hash">#FenerNation</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/TeamGruda?src=hash">#TeamGruda</a> <a href="https://t.co/xy73l0WOaS">pic.twitter.com/xy73l0WOaS</a></p>&mdash; Sandrine Gruda (@Sandrine_Gruda) <a href="https://twitter.com/Sandrine_Gruda/status/852552368239652864">April 13, 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Pages

S'abonner à RSS - Euroligue féminine
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'