Evan Fournier

NBA
Attention au départ
Cette nuit débutera la saison NBA 2017-2018, 12 français sont sur la ligne de départ avec Rudy Gobert, Evan Fournier et Frank Ntilikina en chefs de file de la délégation tricolore.
Le dernier BasketBall Magazine est sorti !
Le dernier numéro de BasketBall Magazine est désormais disponible. Au sommaire : retour sur la campagne 2017 de l'Equipe de France masculine, un retour complet sur les Eq...
La FFBB sanctionnée - Fournier paiera l'amende
Suite à la disqualification du joueur de l’Équipe de France, Evan FOURNIER, lors du match France – Slovénie du mercredi 6 septembre à Helsinki (Finlande), dans le cadre du pre...
Dans la tanière des loups
L’Equipe de France débute ce jeudi à 19h00 (heure française) à Helsinki l’Eurobasket 2017 face au pays hôte de la compétition. La Finlande soutenue par tout un peuple ne sera pas un adversaire facile à manœuvrer à domicile, la dernière victoire française en terre finlandaise remonte à 1988...
"Tu préfères" avec Evan Fournier
Godzilla ou Gobzilla, Hawaï ou Philippines, Google or not Google ? Une minute pour tout savoir sur Evan Fournier. #TeamFranceBasket
Charlotte et Batum y croient encore
En s'imposant cette nuit 110 à 106 face à Toronto, les Charlotte Hornets et...
Fournier et le Magic renversent les Philadelphie
Une nuit sans succès
Nuit chargée pour les "Frenchies"

Pages

"Je n’ai pas de raison d’être content"

Corps: 
L’ennui commence en général à se faire sentir à quelques heures d’une grande compétition. Qu’en est-il ?
 
On s’est tous acheté des DS pour jouer à Mario Kart en réseau. Mais je confirme, on se fait chier…
 
Pouvez-vous comparer l’excitation avant de débuter une Coupe du Monde à celle que vous ressentiez dans les compétition de jeunes ?
 
Dans les premières compétitions tu es comme un fou. Un gamin. Tu veux avoir ton maillot ! En A tu sais à quoi t’attendre et tu es là pour gagner.
 
Avez-vous beaucoup travaillé sur le Brésil depuis quelques jours ?
 
On a effectivement bien étudié leur jeu à la vidéo. On a commencé il y a deux jours et ça sera encore le cas aujourd’hui. Après on sait bien ce qu’ils vont faire : mettre la balle à l’intérieur sur Nene et Splitter et jouer le pick n’roll dans l’axe. On se concentre surtout sur nous. Des ajustements peuvent être faits mais ça ne bouleversera pas les grandes lignes de ton jeu.
 
Comment jugez-vous vos prestations lors de la préparation (5,9 pts à 40,0% en 13 minutes) ?
 
Des hauts et des bas… Le tournoi de Strasbourg ? Je ne sais pas trop quoi en penser mais je laisse tout ça derrière moi. J’apprends tous les jours dans un groupe nouveau avec un coach qui me demande des choses différentes et avec un statut que je n’avais jamais connu en Equipe de France.
 
Est-ce comparable avec le statut d’un rookie en NBA ?
 
Non… En club tu as le temps de travailler, de faire des erreurs. En équipe nationale tu n’a pas le temps. Quand je suis drafté en 20, les Nuggets savent que je ne vais pas leur apporter 20 points par match. Le GM va rechercher le juste milieu entre gagner et faire travailler le jeune. Ici on n’est pas là pour progresser mais pour gagner. C’est une Coupe du Monde. En NBA tu as 82 matches, pas de montées, pas de descentes. Il faut que je trouve comment aider l’Equipe de France. Ce n’est pas une question d’âge, c’est une question d’état d’esprit : rester positif et dans ce que veulent le coach et les leaders.
 
21 ans et déjà retenu pour une Coupe du Monde. Cela n’a pas l’air de vous émouvoir…
 
Je n’ai pas de raison d’être content… C’est bien de faire partie du groupe France mais si on finit 8e, je serais dégoûté. Par contre le jour où on aura une médaille je te dirais que je suis le plus heureux du Monde.
 
Surtitre: 
Coupe du Monde FIBA 2014
Auteur: 
Julien Guérineau (à Grenade)
Date d’écriture: 
Vendredi, 29. Août 2014
Vignette: 
Chapeau: 
A 21 ans, Evan Fournier est le benjamin de l’Equipe de France et dispute déjà une Coupe du Monde. Mais le joueur du Magic est ambitieux et ne veut pas se satisfaire de cette première réussite.
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB

Attention au départ

Corps: 

Gobert n'a pas encore sa statue à Salt Lake City, mais il a depuis cet été un mannequin à son effigie et à sa taille (2,16 m) dans les couloirs de la Vivint Smart Home Arena, la salle de son équipe.

Le pivot est devenu à 25 ans l'incontestable patron d'Utah depuis le départ durant l'été de Gordon Hayward à Boston.

Après avoir réussi la meilleure saison de sa carrière en NBA, il ne compte pas s'arrêter là, même si le Jazz, affaibli par les départs de Hayward et d'un autre meneur George Hill, n'a guère les faveurs des pronostics.

"Depuis que je suis ici, notre équipe est sous-estimée, mais ce n'est pas un problème, on se concentre sur nous, on va se battre et on va réussir une bonne saison", a-t-il balayé.

"J'ai des grands espoirs pour cette équipe qui fonctionne très bien sur le terrain et en dehors", a insisté Gobert qui rêve d'une sélection pour le All Star Game et du titre de meilleur défenseur NBA.

A 19 ans, Frank Ntilikina découvre, lui, la NBA : le nouveau meneur des New York Knicks a pris du muscle durant l'été et a soigné son genou gauche blessé lors de la finale de la ProA.

Choisi en 8e position de la Draft 2017, Ntilikina a débarqué dans une franchise en pleine reconstruction et en crise perpétuelle, qui n'a plus participé aux play-offs depuis 2013.

La star Carmelo Anthony a rejoint Oklahoma City et a laissé les clefs de l'équipe au Letton Kristaps Porzingis et à... Ntilikina.

"On a un nouveau groupe qui se contruit avec des jeunes et de très bons mentors, on va progresser au fur et à mesure de la saison", a pronostiqué Ntilikina qui sera guidé par son compatriote Joakim Noah, dont la suspension pour dopage, prononcée en mars dernier, prendra fin après les douze premiers matches de la saison.

Au total, douze Français évolueront en NBA, mais la saison débutera sans Parker, ni Batum.

Le premier, victime d'une rupture du tendon du quadriceps gauche lors des play-offs 2017, espère rejouer fin novembre et tentera à 35 ans de convaincre les dirigeants de San Antonio de lui offrir un nouveau contrat. Cet été il a été rejoint dans le texas par Joffrey Lauvergne va perpétuer sous la conduite de Gregg Popovich la tradition française à San Antonio, sa quatrième équipe après Denver, Oklahoma City et Chicago depuis 2016.

Le second s'est blessé au coude gauche en match de préparation et pourrait manquer les deux premiers mois de la saison de Charlotte qui peut viser haut avec Kemba Walker et l'imprévisible Dwight Howard.

Avec Washington, Ian Mahinmi, dont la première saison sous le maillot des Wizards a été perturbée par des blessures à un genou, peut jouer les premiers rôles dans la conférence Est, tout comme le rookie Guerschon Yabusele avec Boston.

Après une première saison prometteuse (6,4 pts par match), Timothé Luwawu-Cabarrot peut viser les play-offs avec la jeune et talentueuse équipe de Philadelphie.

Evan Fournier a réalisé en 2016-17 sa meilleure saison en NBA (17,2 points par match), mais court toujours avec Orlando après une première participation aux play-offs, tandis que Yakuba Ouattara va découvrir à 25 ans la NBA sous le maillot de Brooklyn, plus mauvaise équipe de la saison dernière.

Enfin, Alexis Ajinça joue gros avec la Nouvelle-Orléans: un nouvel échec pour les Pélicans, qui ont recruté DeMarcus Cousins et le meneur Rajon Rondo, pourrait faire perdre patience à la star Anthony Davis.

Surtitre: 
NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin avec AFP
Date d’écriture: 
Mardi, 17. Octobre 2017
Vignette: 
Chapeau: 
Cette nuit débutera la saison NBA 2017-2018, 12 français sont sur la ligne de départ avec Rudy Gobert, Evan Fournier et Frank Ntilikina en chefs de file de la délégation tricolore.

Le dernier BasketBall Magazine est sorti !

Corps: 

Cliquer ici pour accéder au sommaire du dernier numéro

 

Surtitre: 
Basketball Magazine
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Mardi, 10. Octobre 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Le dernier numéro de BasketBall Magazine est désormais disponible. Au sommaire : retour sur la campagne 2017 de l'Equipe de France masculine, un retour complet sur les Equipes de France jeunes avec notamment les titres des U16 féminines et masculins, et les traditionnels sujets sur les championnats nationaux.
Social_posts: 
<iframe style="width:525px; height:371px;" src="//e.issuu.com/embed.html#3168016/54140427" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

La FFBB sanctionnée - Fournier paiera l'amende

Corps: 

Evan Fournier pourra néanmoins participer au 1/8e de finale face à l’Allemagne, samedi 9 septembre à Istanbul (Turquie) à 15h15 (heure locale), 14h15 en France. 

Surtitre: 
EuroBasket 2017
Auteur: 
Fabrice Canet / FFBB
Date d’écriture: 
Jeudi, 7. Septembre 2017
Vignette: 
Chapeau: 
Suite à la disqualification du joueur de l’Équipe de France, Evan FOURNIER, lors du match France – Slovénie du mercredi 6 septembre à Helsinki (Finlande), dans le cadre du premier tour du Championnat d’Europe de basket, la Fédération Française de BasketBall (FFBB) a été informée qu’elle devait s’acquitter d’une amende de 2 500 € auprès de la FIBA, l’instance internationale organisatrice de l’évènement. Le joueur du Team France Basket paiera lui-même l’amende.
crédit: 
Bellenger / is / FFBB

Dans la tanière des loups

Corps: 

Si le bilan victoires / défaites entre la France et la Finlande est nettement à l’avantage des tricolores (22 victoires pour 5 défaites), les dernières confrontations ont montré une vraie rivalité entre les deux formations. Lors de leur dernier face-à-face en 2015, Nando De Colo et ses partenaires avaient eu besoin d’une prolongation pour écarter les Susijengi, la « meute des loups », de leur route en ouverture de l’EuroBasket à Montpellier.
Pour retrouver trace d’une victoire française en terre finlandaise, il faut remonter au 28 janvier 1988. La France disputait à l’époque un tournoi de qualifications au championnat d’Europe à Helsinki et s’était largement imposée 123 à 88, sous la coupe de Jean Galle.


Depuis, la sélection finlandaise a bien changé. Depuis une décennie, sous les ordres d’Henrik Dettmann, les Finlandais sont passés de la division B à un statut de sérieux candidat à la phase finale de l’EuroBasket et comptent dans leur rang quelques joueurs de valeur dont le prometteur Lauri Markkanen, pivot drafté par les Chicago Bulls. La sélection s’appuiera également sur ses cadres Erik Murphy et Shawn Huff et enregistrera le retour de blessure de son icône Petteri Koponen. De quoi espérer, et atteindre les huitièmes de finale, comme en 2015, voire mieux.


Si le soutien du public sera un atout majeur, c’est sur le terrain que la Finlande devra faire la différence. Redoutables shooteurs à trois-points, il ne faudra pas les laisser s’enflammer et devenir euphoriques. Cette équipe vit et meurt par le shoot longue distance, en préparation la mire n’était pas encore très bien réglée (une seule victoire, face à la Turquie, en huit matches de préparation), mais attention danger.


Jeudi 31 août à 19h00 (heure française) : Finlande – France - En direct sur Canal+ Sport à partir de 18h45

Retrouvez l'actualité et les coulisses de l'Equipe de France sur les réseaux sociaux :
- Twitter : @frabasketball
- Facebook : Team France Basket
- Snapchat : ffbb_officiel
- Instagram : ffbb_officiel

Et toujours plus d'infos et de stats sur www.teamfrancebasket.com

Surtitre: 
EuroBasket 2017 – Preview
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Jeudi, 31. Août 2017
Vignette: 
Chapeau: 
L’Equipe de France débute ce jeudi à 19h00 (heure française) à Helsinki l’Eurobasket 2017 face au pays hôte de la compétition. La Finlande soutenue par tout un peuple ne sera pas un adversaire facile à manœuvrer à domicile, la dernière victoire française en terre finlandaise remonte à 1988.

"Tu préfères" avec Evan Fournier

Surtitre: 
Préparation à l'EuroBasket 2017
Auteur: 
Guillaume Karli / FFBB
Date d’écriture: 
Lundi, 28. Août 2017
Vignette: 
Chapeau: 
Godzilla ou Gobzilla, Hawaï ou Philippines, Google or not Google ? Une minute pour tout savoir sur Evan Fournier. #TeamFranceBasket
crédit: 
Images : Clément Fouché | Montage : Gaëtan Carrasset
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/5JC4wPjGLwk" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Charlotte et Batum y croient encore

Corps: 

C'est une victoire qui fait du bien Charlotte s'est imposé face à Toronto 110-106. Nicolas Batum a participé activement au succès des siens en compilant 15 points (6/12 aux tirs), 4 rebonds et 3 passes. 

Avec Utah, Rudy Gobert poursuit sur sa lancée et enchaine les bonnes performances. Cette nuit, le pivot français a réalisé un nouveau double-double (16 points et 15 rebonds) lors du large succès de Utah face à Sacramento (112-82). Boris Diaw s'est également illustré dans ce match avec 11 points (5/9 aux tirs), 3 rebonds, 3 passes en 19 minutes.

Face un Russel Wesbrook déchainé, Orlando n'est pas passé loin de l'exploit face au Thunder mais les 24 points d'Evan Fournier n'ont pas suffi.

Face aux Clippers, Washington s'est incliné 124 à 133 malgré un Ian Mahinmi efficace (5 points et 8 rebonds en 24 minutes).

Durée soirée pour les Spurs et Tony Parker. L'équipe texane s'est inclinée 98 à 110 sur le parquet de Golden State. D'un point de vue individuel, le meneur des Spurs n'a pas marqué le moindre point et a dû se contenter de 2 passes dans ce match.

Kevin Séraphin n'a joué que 3 minutes lors de la défaite d'Indiana face à Memphis (97-110). Le pivot français s'est fendu de 2 points, 2 rebonds et 1 contre.

Alexis Ajinça n'a pas joué lors de la victoire des Pelicans face à Dallas (121-118). 

Surtitre: 
Français de NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Jeudi, 30. Mars 2017
Vignette: 
Chapeau: 
En s'imposant cette nuit 110 à 106 face à Toronto, les Charlotte Hornets et Nicolas Batum entretiennent l'espoir d'une éventuelle qualification pour les playoffs.

Fournier et le Magic renversent les Philadelphie

Corps: 

Dans un match plutôt mal engagé, le Magic d'Orlando a réussi à inverser le cours du match pour finalement s'imposer 112 à 109 après prolongation face à Philadelphie. Evan Fournier a une nouvelle fois été très actif (19 points, 6/12 aux tirs, 4 rebonds, 3 passes en 37 minutes) et dans le camp des vaincus Timothé Luwawu-Cabarrot a connu une soirée difficile (2 points, 0/4 aux tirs, 3 rebonds et 2 passes en 23 minutes).

Vainqueurs 105 à 90 des Atlanta Hawks, les Charlotte Hornets ont pu compter sur un bon Nicolas Batum. Le Français a cumulé 16 points avec une belle réussite (5/8 aux tirs), 6 passes et 1 rebond en 31 minutes.

Malgré un nouveau double-double de Rudy Gobert (16 points, 14 rebonds et 8 contres), Utah est tombé cette nuit face aux Indiana Pacers (100-107). Dans cette rencontre Boris Diaw a marqué 2 points auxquels il a ajouté 4 rebonds et 2 passes en 13 minutes. Kevin Seraphin n'a pas été utilisé par son coach.

0 point (0/1 aux tris), 4 rebonds en 17 minutes c'est la ligne de stats de Ian Mahinmi lors de la défaite de Washington face à Boston (102-110).

Toujours blessé, Joakim Noah n'a pas joué avec les Knicks face aux Clippers (105-114).

Surtitre: 
Français de NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Mardi, 21. Mars 2017
Vignette: 
Chapeau: 
Cette nuit, le Magic d'Orlando avec un bon Evan Fournier a remporté après prolongation une précieuse victoire (112-109) face aux Philadelphie Sixers d'un Timothé Luwawu-Cabarrot en difficulté.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="en" dir="ltr">Count &#39;em! <a href="https://twitter.com/hashtag/UTAatIND?src=hash">#UTAatIND</a> <a href="https://twitter.com/rudygobert27">@rudygobert27</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/DPOY?src=hash">#DPOY</a> <a href="https://t.co/MsclFLJzao">pic.twitter.com/MsclFLJzao</a></p>&mdash; Utah Jazz (@utahjazz) <a href="https://twitter.com/utahjazz/status/844007765978767360">March 21, 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">Les Hornets et le Magic à l&#39;accent français! <br><br>Batman (16PTS) et Evan Fournier (19PTS) tous deux victorieux <a href="https://t.co/UPYloYpXlM">pic.twitter.com/UPYloYpXlM</a></p>&mdash; NBA France (@NBAFRANCE) <a href="https://twitter.com/NBAFRANCE/status/844141564947386368">March 21, 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Une nuit sans succès

Corps: 

Rapidement les Golden State Warriors ont pris la direction des opérations ne laissant aucune chance au Magic complètement dépassé. Frank Vogel le coach de la franchise floridienne a ménagé ses cadres à l'image d'Evan Fournier qui n'a joué que 24 minutes. L'arrière français maladroit à l'image de son équipe termine la rencontre avec 12 points (3/9 aux tirs) et s'incline 92 à 122.

A Cleveland, Utah a chèrement vendu sa peau en s'appuyant sur un très bon Rudy Gobert (20 points et 19 rebonds) mais cela n'a pas suffi face à Lebron James et ses partenaires. Dans ce match, Boris Diaw s'est contenté 4 points, 1 rebond et 1 passe.

Surtitre: 
Français de NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Vendredi, 17. Mars 2017
Vignette: 
Chapeau: 
Opposés cette nuit aux deux derniers finalistes NBA, Orlando n'a pas résisté bien longtemps face aux Warriors (92-122) pendant que Rudy Gobert, bien trop esseulé, et le Jazz n'ont pas réussi à faire plier les Cavs (83-91).
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">Défaite chez les champions en titre malgré un bon match. Merci à tous pour les messages et on se revoit samedi ?! <a href="https://twitter.com/hashtag/takenote?src=hash">#takenote</a></p>&mdash; Boris Diaw (@theborisdiaw) <a href="https://twitter.com/theborisdiaw/status/842565913215873025">March 17, 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Nuit chargée pour les "Frenchies"

Corps: 

Enfin, les efforts d'Evan Fournier ont fini par payer. Cette nuit Orlando s'est imposé face à Chicago 98 à 91. L'arrière français a une nouvelle fois été très complet en signant 20 points dont 3/5 à trois-points, 9 rebonds, 2 passes et 2 interceptions en 34 minutes. Dans les rangs des Bulls, Joffrey Lauvergne n'a pourtant pas démérité avec ses 7 points, 8 rebonds, 4 passes en 29 minutes.

Le Jazz poursuit sur sa lancée en signant une nouvelle victoire (la 4e de suite) face à Houston 115-108. Lors de ce succès, Utah a pu compter sur un Rudy Gobert percutant 23 points, 7/8 aux tirs, 10 rebonds, 1 passe, 1 interception et 1 contre en 36 minutes. Pendant ce temps, Boris Diaw a ajouté 4 points, 4 rebonds et 2 passes en 14 minutes.

Rien ne semble pouvoir arrêter les Spurs, ce ne sont pas les Kings qui diront le contraire. Après avoir été mené de 28 points, la Franchise texane a remporté un nouveau succès (114-104) sans plusieurs joueurs cadres laissés au repos et se rapproche ainsi un peu plus des Golden State Warriors, premiers de la conférence Ouest. Face à Sacramento, Tony Parker a été plutôt discret 2 points, 1 rebonds, 3 passes en 16 minutes. 

Autre équipe en forme Washington, vainqueur cette nuit de Denver (123-113). Le Français Ian Mahinmi a une nouvelle fois été prolifique en cumulant 7 points, 4 rebonds et 2 passes en seulement 15 minutes.

Devant une vingtaine de supporters français en voyage en Floride, Nicolas Batum (16 points, 7 rebonds, 2 passes) et les Hornets n'ont pas réussi à contrer le Miami Heat. Défaite 101-108.

Si Alexis Ajinça n'a joué que 9 minutes, il s'est montré très efficace 9 points, 4 sur 4 aux tirs, et 2 rebonds. Néanmoins cela n'a pas permis aux Pelicans de s'imposer face à Toronto (87-94). 

Malgré la nette victoire d'Indiana face aux Pistons 115-98, le pivot français Kevin Séraphin n'a joué que 3 minutes. Le temps d'ajouter 2 points et 3 rebonds.  

Toujours blessé, Joakim Noah n'a pas pris part à la défaite des Knicks face à Milwaukee (93-104). 

Surtitre: 
Français de NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Jeudi, 9. Mars 2017
Vignette: 
Chapeau: 
10 des 11 joueurs français étaient concernés par les matches de la nuit, ils ont connu des fortunes diverses. Les Spurs de Parker et le Jazz du duo Gobert-Diaw enchaînent les victoires. Grâce à un bon Evan Fournier, Orlando gagne enfin (98-91) face aux Bulls de Joffrey Lauvergne.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/MiamiHEAT">@MiamiHEAT</a> v <a href="https://twitter.com/hornets">@hornets</a> ,beau match, et encore une fois <a href="https://twitter.com/nicolas88batum">@nicolas88batum</a> a répondu présent pour rencontret les supporters! <a href="https://twitter.com/ffbasketball">@ffbasketball</a> MERCI! <a href="https://t.co/r4M3tOcbiC">pic.twitter.com/r4M3tOcbiC</a></p>&mdash; Gate-One Voyages (@GateOneVoyages) <a href="https://twitter.com/GateOneVoyages/status/839751961956216832">March 9, 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Pages

S'abonner à RSS - Evan Fournier
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'