FFBB

Ligue Féminine
Décision définitive le 10 avril
La crise sanitaire mondiale liée au Coronavirus COVID-19 a entraîné la suspension de toutes les activités sportives dès le 13 mars dernier. Le Premier Ministre venant très récemment de prolonger la pé...
Modification de la réglementation en LFB
Suite à la qualification aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020, brillamment acquise lors du Tournoi Qualificatif Olympique à Bourges le 8 février, le Bureau Fédéral, réuni les 14...
Le Top 10 du weekend est en ligne
Encore d'énormes actions ce weekend sur les parquets des championnats nationaux et un dunk monstrueux en numéro 1. A voir très vite !
Une avalanche de CGB !
Vous n’avez pas prévu d’aller au Ski pour les vacances scolaires ? Pas de problème, un Centre Génération Basket s’organise proche de chez vous. C’est le moment d’apprendre ou de vous perfectionner. 37 Centres Génération Basket dont 6 nouveaux vous accueillent pendant les vacances d’hiver....
Le Top 10 du weekend est en ligne
Un Top 10 très lourd cette semaine avec des tomars venus d'ailleurs : claquette dunk, poster, vol au dessus de la raquette !
Le Top 10 du weekend est en ligne
Les actions les plus chaudes du weekend sont dans le Top 10. Vous êtes bien sur...
Ouverture de la billetterie demain à 11h00
Jean Bellucci est décédé
Le Top 10 du weekend est en ligne

Pages

L’Espagne surprend la Yougoslavie

Corps: 

GROUPE A

Prétendant à sa propre succession, la Yougoslavie a commis un faux pas dans son parcours vendredi soir. Face à des Espagnols véloces et ordonnés, Dejan Bodiroga (16 points) et les siens se sont montrés imprécis (27.8 % à trois points) et ont commis trop de fautes (27 contre 19 aux Espagnols). Après un quart-temps rondement mené (26-10), les hommes de Javier Imbroda ont géré et Pau Gasol, lumière ibérique (24 points, 8 rebonds, 4 contres, notre photo) a porté son équipe à la victoire (71-69).

Dans l’autre rencontre du groupe, la Canada s’est laissé surprendre par une vaillante formation angolaise emmenée par un Miguel Lutonda en pleine forme (22 points). Les Nord-américains, eux se sont montrés maladroits à l’approche du cercle (seulement 35.6 % à deux points). Rowan Barrett (20 points, 8 rebonds) et Kevin Jobity (18 points, 7 rebonds) ne pouvaient rien faire face à la solidarité angolaise (84-74).

Espagne - Yougoslavie 71-69


Angola - Canada 84-74

1 - Espagne 4


2 - Yougoslavie 3


3 - Angola 3


4 - Canada 2

GROUPE B

Pour la deuxième fois consécutive dans ce Mondial, la Turquie a déçu ses supporters. Les Vice-champions d’Europe ont chuté dans les dernières secondes face au Brésil. Avec 15 unités d’avance dans le troisième quart-temps, les joueurs du Bosphore pensaient avoir le succès en poche. C’était sans compter sur l’excellent Marcelo Machado (30 points, 5 rebonds) qui n’abdiquait pas et donnait la réplique à Hidayet Türkoglu (25 points, 8 rebonds) et Mirsad Jahovic (22 points, 10 rebonds) notamment. Sur le buzzer, le Brésilien déclenchait le tir à trois points de l’espoir et donnait une victoire inespérées aux siens (88-86).

De son côté, Porto Rico a confirmé les bonnes impressions laissées après le premier match en s’imposant face au Liban. Elias Ayuso faisait quasiment la différence à lui tout seul (37 points) et plaçait sa sélection sur le rail d’un succès tranquille dès les premiers instants. Leurs adversaires, omniprésents au rebond (49 prises) lâchaient petit à petit. Les efforts du grand Joseph Vogel (2.12m) restaient vain (19 points, 12 rebonds, 3 contres). Porto Rico obtient son billet pour la suite de la compétition (99-77).

Brésil - Turquie 88-86


Porto Rico - Liban 99-77

1 - Brésil 4


2 - Porto Rico 4


3 - Turquie 2


4 - Liban 2

GROUPE C

La sensation a failli venir du match au sommet entre l’Allemagne et les Etats-Unis. Alors qu’elle menait les débats sans trop de difficultés, la « Team USA » a progressivement perdu de son assurance et le fabuleux Dirk Nowitzki (34 points, 10 rebonds) a pu démarrer son show. L’ailier des Dallas Mavericks a une nouvelle fois porté son équipe jusqu’à lui faire prendre l’avantage en début de troisième quart-temps, malgré un retard allant jusqu’à 12 points avant le repos. Mais Paul Pierce (26 points), Mickael Finley (21) et consorts reprenaient du poil de la bête et affichaient leur supériorité en fin de rencontre (104-87).

La Chine, déjà défaite contre l’Allemagne, s’est rassurée face à l’Algérie. Sous la houlette d’un Yao Ming intenable et qui a impressionné les observateurs dans la salle (38 points, 13 rebonds en 29 minutes), la formation asiatique a déroulé son basket contre une équipe algérienne surprenante par sa capacité à retenir la leçon américaine de la veille. A la fin du troisième quart-temps, l’Antibois Miloud Doubal (24 points) et ses partenaires étaient sur les talons chinois (6 unités de retard seulement). Mais l’expérience parlait en fin de rencontre et la Chine l’emportait (96-82).

Etats-Unis - Allemagne 104-87


Chine - Algérie 96-82

1 - Etats-Unis 4


2 - Allemagne 3


3 - Chine 3


4 - Algérie 2





GROUPE D

Devant leur entraîneur Stanislav Eremin complètement désappointé, les joueurs russes ont une nouvelle fois perdu. L’Argentine, sérieux outsider dans cette compétition a fait parlé la poudre par l’intermédiaire notamment du joueur de Vitoria (Esp) Hugo Sconochini (26 points) et la future stars des Spurs, Emanuel Ginobili (21). Côté russe, le manque de précision au shoot (36.1 % à deux points) était préjudiciable car l’écart se creusait en défaveur des équipiers d’Andreï Kirilenko (19 points, 5 rebonds, 6 passes). Au final, les Sud-américains s’imposaient (99-77).

Enfin, la Nouvelle Zélande a remporté son deuxième succès en autant de matches face au Venezuela. Contre une sélection qui n’a pu réellement compter sur quatre éléments dont Victor Diaz (26 points) et Oscar Torres (22), les Tall Blacks n’ont pris les choses en main que dans le deuxième quart-temps. Kirk Penney, qui évoluait cette saison en NCAA à l’Université du Wisconsin a inscrit 20 points tout comme son compère Phil Jones donnant une certaine ampleur à la victoire (98-85).

Argentine - Russie 100-81


Nouvelle Zélande - Venezuela 98-85

1 - Argentine 4


2 - Nouvelle Zélande 4


3 - Russie 2


4 - Venezuela 2

Le programme de la journée (heures françaises) :

18h00 : Yougoslavie – Canada (Groupe A) – En direct sur Pathé Sport


18h00 : Espagne – Angola (Groupe A)


20h30 : Turquie – Liban (Groupe B)


20h30 : Russie – Venezuela (Groupe D)


00h30 : Argentine – Nouvelle Zélande (Groupe D)


00h30 : Allemagne – Algérie (Groupe C)


03h00 : Etats-Unis – Chine (Groupe C) – En direct sur Pathé Sport


03h00 : Brésil – Porto Rico (Groupe B) – En différé sur Pathé Sport à 04h30



Alexandre Carlier – Service de Presse FFBB

Catégorie: 
Surtitre: 
Championnat du Monde – Indianapolis 2002
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Samedi, 31. Août 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Le challenger numéro 1 des Etats-Unis dans ce Championnat du Monde a été battu dès son deuxième match de la compétition. Face à une très bonne équipe d’Espagne, les Yougoslaves se sont inclinés de deux points, ce qui rend leur dernier match contre l’Angola, demain, décisif. On notera également les positions délicates de la Russie et de la Turquie, deux défaites en deux matches.
Tags: 

Tony s’attaque à La Défense

Corps: 

Vendredi 30 août, entre 19h00 et 21h00, le Parvis de La Défense n’était plus tout à fait ce qu’il est d’habitude. Envahi depuis plusieurs jours par des terrains de basket, l’Esplanade accueillait cette fois-ci le match exhibition, la rencontre vedette, celle qui devait attirer un maximum de monde : le match des amis de Tony.

Sur le terrain, Malik Rose et Bruce Bowen (San Antonio Spurs), Jamal Tinsley (Indiana Pacers) et Cuttino Mobley (Houston Rockets) représentaient la prestigieuse ligue américaine. Etaient également présents sur le playground, des joueurs que l’ont a peu l’habitude de voir avec une tenue de basket : les comiques Gad Elmaleh et Eric Judor (venu sans son compère Ramzy pour l’occasion). Richard Dacoury sortait de sa retraite et jouait également les guest stars dans la formation dirigée par le sélectionneur national Alain Weisz.

Dans la joie et la bonne humeur, tout ce beau monde offrait un beau spectacle où les professionnels du basket tentaient des gestes et des dribbles originaux. Côté amateur, Eric Judor affichait de belles qualités de shooteur, ce qui lui valait le titre honorifique de meilleur marqueur de la rencontre.

Au final, le millier de spectateurs présents autour du terrain (plus 500 autres personnes devant un écran géant 50 mètres plus loin) était ravi par les gestes sportifs, les actions spectaculaires et les phases de jeu comiques. Une belle réussite que Nike envisage de renouveler dans les années à venir dans plusieurs villes de France.

Le dernier rendez-vous de cette tournée réduite, version 2002, aura lieu dimanche toujours au même endroit, sur le Parvis de La Défense, pour les grandes finales par catégories d’âge. Celles-ci déboucheront sur la qualification des meilleurs pour les TP camps.

Catégorie: 
Surtitre: 
TP’s camp
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Vendredi, 30. Août 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Pour le dernier jour de sélections du Nike Battleground, Tony Parker et ses amis se sont livrés à un match exhibition sur le Parvis de la Défense. En compagnie de joueurs de NBA, de gens du show business et d’amis personnels, TP a offert un spectacle très plaisant aux nombreux spectateurs présents.
Tags: 

Turquie et Russie, un genou à terre

Corps: 

GROUPE A

La Yougoslavie avait une entrée en matière apparemment aisée face à l’Angola et s’est montrée digne de son statut. Les tenants du titre ont affiché leurs ambitions dès les premiers instants en étant solide en défense et diablement précis en attaque (63 % au shoot, 69 % à trois points !). Dans une salle quasiment vide (environ 500 spectateurs), Vladimir Radmanovic (11 points, 10 rebonds) et les siens ont remporté tous les quart-temps sans trop de difficultés et ont fait tourner les joueurs du banc. Au final, la victoire est sans appel (113-63), huit éléments terminant à dix points ou plus.

De son côté, l’Espagne n’a pas non plus connu de faux départ. Malgré une entame timide (menée 8-2 après trois minutes de jeu), la formation ibérique a rapidement su trouver la bonne carburation et inverser la tendance. Le banc a été précieux puisque José Antonio Paraiso (15 points), l’étonnant Carles Marco (15 points, 5/7 à trois point) et surtout l’intérieur de Memphis Pau Gasol (19 points) ont remis les pendule à l’heure. Privé de ses stars de la NBA, notamment Steve Nash, le Canada ne faisait qu’illusion et perdait complètement pied en fin de match. L’Espagne s’imposait facilement (85-54).

Yougoslavie – Angola 113-63


Espagne – Canada 85-54

1 – Yougoslavie 2


2 – Espagne 2


3 – Canada 1


4 – Angola 1

GROUPE B

La première surprise de ce Mondial est venu de Porto Rico qui a su éviter le piège tendu par la Turquie vice-championne d’Europe. Sous la houlette de l’intenable doublette Ayuso / Ortiz (respectivement 22 points et 18 points, 10 rebonds), les hommes de Julio Toro sont restés au contact de l’équipe d’Hidayet Türkoglu (20 points) toute la partie avant de donner un dernier coup de rein fatal en fin de rencontre (78-75).

Le Brésil, seule sélection à avoir participé à tous les Championnats du Monde avec les Etats-Unis, s’est tranquillement défait de Libanais accrocheurs. Rogiero Klafke (22 unités) a été la tête d’affiche de cette rencontre et a donné la réplique à Elie Muchantaf (16 points, 5 passes). Les Sud-américains profitaient cependant d’une défense adversaire trop lâche et s’imposaient (102-73).

Porto Rico – Turquie 78-75


Brésil – Liban 102-73

1 – Brésil 2


2 – Porto Rico 2


3 – Turquie 1


4 – Liban 1

GROUPE C

Le super favori de l’épreuve n’a pas fait de détail. La « team USA » a affiché d’entrée de jeu ses ambitions face à, c’est vrai, une timide formation algérienne. Les premiers instants du match ne laissaient aucunement de place à un quelconque suspens (13-0 après trois minutes). Sous l’influence d’un étincelant Paul Pierce (22 points, 75 % de réussite au shoot, 6 passes), la formation de George Karl a tourné, le coach faisant joué tout le monde sauf Reggie Miller souffrant d’une entorse de la cheville droite. Malgré un très bon Amine Benramdane (22 points, 4 rebonds), l’Algérie s’inclinait logiquement (110-60).

Une chose est certaine : Dirk Nowitzki est venu chercher quelque chose dans ce Mondial. Auteur d’une partie de très haut vol (30 points, 5 rebonds, 3 contres), le joueur de Dallas a littéralement porté son équipe à la victoire. A part dans le dernier quart-temps (28-13) où leurs adversaires étaient en roue libre, les Chinois, amoindris par l’absence du coéquipier de Nowitzki chez les Mavericks Wang Zhizhi, n’ont pas su prendre le jeu à leur compte. Pourtant, Mengke Bateer (23 points, 7 rebonds) et Yao Ming (16 points, 5 rebonds) se sont bien démenés. Mais au final, c’est l’Allemagne qui s’impose (88-76).

Etat-Unis – Algérie 110-60


Allemagne – Chine 88-76

1 – Etats-Unis 2


2 – Allemagne 2


3 – Chine 1


4 – Algérie 1

GROUPE D

Finaliste des deux derniers Championnats du Monde, la Russie n’a pas entamé de la meilleure de manières la compétition version 2002. Face aux Tall Blacks, dont il s’agissait de la première participation au Mondial après savoir battu l’Australie en qualification, les Russes se sont véritablement liquéfiés à leur retour des vestiaires. Menant de 19 points peu après la mi-temps, la sélection de Stanislav Eremin a perdu ses fondamentaux. La Nouvelle Zélande refaisait son retard à une vitesse incroyable notamment grâce à des tirs primés de Pero Cameron (4/6 à 3 points, 22 unités au total). Sean Marks apportait également sa pierre à l’édifice (21 points, 7 rebonds). Malgré un Ruslan Avleev renaissant (18 points), la Russie s’inclinait (90-81).

De leurs côtés, les Argentins ont tenu leur rang d’outsider. Sans forcer leur talent, ils sont venus à bout d’un Venezuela sans véritable leader. Le futur coéquipier de Tony Parker aux Spurs, Emanuel Ginobili s’est illustré en inscrivant 19 points avec un très bon 6/8 au shoot, tout comme Andres Nocioni (16 points, 6 rebonds). Le score final était à l’image de la domination argentine (107-72).

Argentine - Venezuela 107-72


Nouvelle Zélande - Russie 90-81

1 – Argentine 2


2 – Nouvelle Zélande 2


3 – Russie 1


4 – Venezuela 1

Le programme de la journée :

18h00 : Canada – Angola (Groupe A)


18h00 : Porto Rico – Liban (Groupe B)


20h30 : Yougoslavie – Espagne (Groupe A) – En direct sur Pathé Sport


20h30 : Turquie – Brésil (Groupe B)


23h30 : Venezuela – Nouvelle Zélande (Groupe D)


00h30 : Russie – Argentine (Groupe D) – En Direct sur Pathé Sport


02h00 : Etats-Unis – Chine (Groupe C) – En direct sur Pathé Sport


03h00 : Chine – Algérie (Groupe C)




Alexandre Carlier - Service de presse FFBB

Catégorie: 
Surtitre: 
Championnat du Monde masculin – Indianapolis 2002
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Vendredi, 30. Août 2002
Vignette: 
Chapeau: 
La première journée du Championnat du Monde aura réservé deux surprises importantes. La Turquie, finaliste l’an passé de son Euro s’est faite surprendre par une étonnante formation portoricaine tandis que la Russie s’est incliné d’entrée face à la Nouvelle Zélande. Hormis ces deux matches la logique a été respectée. De belles affiches se préparent pour la deuxième journée.
Tags: 

Le Monde est à eux

Corps: 

Dans chaque grande compétition, on trouve toujours un grand favori qu’il faut absolument faire chuter pour l’empêcher d’installer sa suprématie. Le Championnat du Monde de basket n’échappe pas à cette règle. Si la formation américaine n’est plus vraiment ce qu’elle a été, elle conserve cependant une très belle allure et un profil que tout adversaire souhaiterait afficher à son tableau de chasse. Encore cette année, les Etats-Unis seront les favoris mais derrière eux, certains ont les dents longues et comptent bien faire valoir leurs qualités. Yougoslavie, Allemagne, Russie, Argentine, Espagne, Turquie, Chine … Autant d’équipes que de prétendants aux titre suprême. Mais pour décrocher la lune, il faudra d’abord vaincre certaines étoiles.

La Dream Team n’est plus. Faites place à la Team USA ! Dépourvue des plus grandes stars de la NBA, la sélection entraînée par George Karl présente tout de même le visage d’un incontestable favori. Contrairement à celle qui la précédait au dernier Championnat du Monde en Grèce en 1998, cette équipe est 100% « made in USA » avec pas moins de onze joueurs de la prestigieuse ligue américaine. Seul Jay Williams, évoluant à l’Université de Duke (championne de NCAA), dépareille? cependant il évoluera dès la rentrée aux Chicago Bulls (2ème de la draft). Emmenés par le vétéran Reggie Miller (Indiana Pacers), ces derniers seront sans aucun doutes animés d’un esprit revanchard par rapport aux critiques et voudront montrer de quoi ils sont capables.

Bien entendu, au rang des favoris, figure aussi le tenant du titre : la Yougoslavie. Souveraine il y a quatre ans au Championnat du Monde en Grèce tout comme l’an passé à l’Euro turc (elle a remporté ces deux épreuves), la sélection de Svetislav Pesic a connu une préparation chaotique avec quelques correction enregistrées contre la Turquie, la Russie et l'Australie lors du Tournoi de Belgrade. C'est pourquoi elle aborde la compétition avec énormément d’humilité. Vlade Divac, censé emmener son équipe le plus haut possible, est visiblement usé physiquement après une grosse saison à Sacramento. Malgré tout, les Yougoslaves, derrière leur capitaine vainqueur de l'Euroligue avec le Panathinaïkos, Dejan Bodiroga, restent ceux qui ont le plus de chances de battre leurs invincibles rivaux américains.

La Russie sera également un sérieux épouvantail dans ce Championnat du Monde. Toujours présente dans les grands rendez-vous, la nation qui a pris le dernier billet européen au dépens de la France reste sur deux médailles d’argent aux mondiaux de Toronto et Athènes. Andreï Kirilenko, l’ailier des Utah Jazz, sera le leader de cette équipe malgré son jeune âge (21 ans) et sera appuyé par le retour au premier plan de Ruslan Avleev, suspendu un an pour avoir molesté un arbitre.

L’Espagne sera aussi de la partie. Peut-être encore un peu juste pour aller chercher le titre, la formation ibérique est actuellement suspendu aux bulletins de santé de sa star, Pau Gasol. Blessé à la cuisse gauche, le Rookie de l’année en NBA devrait être apte au service au moment de fouler le parquet. En poule, l’Espagne affrontera le Canada qui l’avait battu voilà deux ans lors des Jeux Olympiques de Sydney ? Il y a de la revanche dans l’air …

L’Argentine aura aussi une belle carte à jouer. Fort d’une politique de formation efficace, les Sud-américains ont littéralement balayé tous leurs rivaux lors du Tournoi des Amériques remporté l’an dernier. Figure de proue de cette équipe, Emanuel Ginobili (qui rejoindra les San Antonio Spurs et Tony Parker à le rentrée) peut porter les siens très haut.

On n’oubliera pas non plus l’Allemagne de Dirk Nowitzki. Complètement dépendante de son ailier estampillé NBA (il joue à Dallas avec Tariq Abdul Wahad), la sélection demi-finaliste du dernier Euro voudra confirmer la bonne impression faite en match de préparation contre les Etats-Unis. Malgré l’ampleur de la défaite (91-73), les hommes de Henrik Dettmann ont montré qu’il faudrait compter sur eux.

La Turquie participe quant à elle à son premier Championnat du Monde et voudra assurément montrer au Monde entier la qualité de son effectif. Finaliste de son Euro l’an passé, l’équipe pourra compter sur l’ailier de Sacramento Hidayet Türkoglu, auteur d’une très belle saison en NBA. Mais toutes ces individualités arriveront-elles à cohabiter ?

On aurait également pu citer la Chine au rang de favori. Mais la Fédération chinoise a décidé de refuser la présence de Wang Zhizhi en sélection, critiquant son manque d’engagement. De ce fait, le double Champion d’Asie en titre s’en trouve terriblement affaibli. Il restera toujours l’attraction Yao Ming (2.26m), premier de la draft en 2002.

Bien qu’elle n’est quasiment aucune de chance de bien figurer, le cœur des Français devrait balancer pour l’Algérie au sein de laquelle on pourra voir évoluer Miloud Doubal (Antibes), Farid Belhimeur (Evreux), Oihab Bendib (Châlons), Mourad Boughedir (Golbey Épinal) et Nasser Haïf (Rouen).




Début des hostilités aujourd’hui même, jeudi 29 août 2002. Que le spectacle commence !




Le programme de la journée (heures françaises) :

18h00 : Yougoslavie – Angola (Groupe A)


18h00 : Brésil – Liban (Groupe B)


20h30 : Turquie – Porto Rico (Groupe B)


20h30 : Espagne – Canada (Groupe A) – En direct sur Pathé Sport


00h30 : Allemagne – Chine (Groupe C)


00h30 : Russie – Nouvelle Zélande (Groupe D)


03h30 : Argentine – Venezuela (Groupe D)


03h30 : Etats-Unis – Algérie (Groupe C) – En direct sur Pathé Sport






Alexandre Carlier - Service de presse FFBB

Catégorie: 
Surtitre: 
Championnat du Monde masculin - Indianapolis 2002
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Jeudi, 29. Août 2002
Vignette: 
Chapeau: 
C’est aujourd’hui, jeudi 29 août, que débute le 14ème Championnat du Monde masculin, sans l’Équipe de France, malheureusement. A Indianapolis (Etats-Unis), les stars se sont donnés rendez-vous pour la grande messe du basket avec deux objectifs principaux : ravir le titre suprême à la Yougoslavie et faire chuter la sélection hôte. Tout un programme …
Tags: 

Une Championne à Fort Boyard

Corps: 

Dans la même équipe que le Comédien Dieudonné, la Championne d’Europe de Taekwondo Jamaina Lemoine, le skieur Xavier Cousseau, le compositeur et vocaliste du groupe A Capella Marc Baeco et l’humoriste Didier Benureau, la joueuse de Tarbes se dépensera pour l’association « Les Toiles enchantées », qui a pour but d’offrir le cinéma à tous les enfants des hôpitaux.

Samedi 31 août 2002


20h55


France 2


La Basketteuse nous prouve ainsi qu’outre ces qualités évidentes dans sa spécialité, elle possède également des un cœur gros comme ça.

Cette émission, qui en est à son dixième rendez-vous de la saison sera présentée comme à son habitude par Jean-Pierre Castaldi et Cendrine Dominguez.

Catégorie: 
Surtitre: 
Télévision
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mardi, 27. Août 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Le Basket féminin sera à l’honneur à la télévision ce week-end. En effet, France 2 diffuse l’émission Fort Boyard avec comme participante vedette, la Championne d’Europe en titre, Dominique Tonnerre (deuxième en partant de la gauche sur la photo).
Tags: 

TP sur playground

Corps: 

Même lorsqu’il est en vacances, Tony Parker ne lâche jamais son ballon. Durant l’été, la nouvelle star de la NBA a peaufiné le dernier-né des évènements basket en France : le TP’s camp. Son programme ? Il nous l’explique en seulement quelques lignes :

« J’invite les jeunes issus de clubs ou de playgrounds à participer à la NIKE BATTLEGROUND afin qu’ils puissent eux-aussi assouvir leur passion du basket pendant les vacances et les 50 meilleurs d’entre eux seront ensuite sélectionnés pour participer à mon camp d’entraînement les 31 et 1er septembre. »

La NIKE BATTLEGROUND est un tournoi qui verra s’affronter les meilleures équipes de différentes catégories d’âge (-15 ans, 16-18 ans, 19 ans et plus). Ces équipes s’affronteront par poule de trois. A l’issue de ces matchs, les meilleures seront amenées à participer à la SUPER FINALE le 1er septembre.

C’est ainsi que du 27 août au 1er septembre 2002, de nombreux adeptes de la balle orange devraient affluer vers le Parvis de La Défense afin de tenter leur chance mais aussi de rencontrer leur idole. Accompagné de certains de ces amis de la NBA - Bruce Bowen et Malik Rose (San Antonio Spurs), Cuttino Mobley (Houston Rockets) et Jamal Tinsley (Indiana Pacers) – Tony Parker assistera au tournoi du 27 au 30 septembre et définira la liste des cinquante joueurs les plus prometteurs. Ceux-ci auront gagné le droit de participer au fameux TP’s camp du 31 août au 1er septembre.

Pour s’inscrire, rien de plus simple : il suffit de se présenter le matin même sur le Parvis de La Défense. Pour faire de cet événement une véritable fête du basket, n’hésitez pas ! La balle est maintenant dans votre camp …

Le Programme :

La Nike Battleground :

27 août


10 h 30 – 19 h 30 catégorie HS (moins de 15 ans) et catégorie NCAA (16-18 ans)


28 - 30 août


10 h 30 – 19 h 30 catégorie Open (toutes catégories d’âge)


1er septembre


17 h00 Super Finales de la Nike Battleground

Le TP’s Camp :

30 août


18 h00 Annonce de la sélection par Tony Parker et les joueurs de la NBA


31 août :


09 h30 – 19 h30 Camp d’entraînement TP avec les joueurs pros


1er septembre :


09 h00 – 21 h45 Camp d’entraînement TP avec les joueurs pros

Catégorie: 
Surtitre: 
TP’s Camps
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Jeudi, 22. Août 2002
Vignette: 
Chapeau: 
En attendant la reprise du championnat de NBA, prévue le 8 octobre pour lui et son équipe de San Antonio, Tony Parker s’adonne à sa passion au Parvis de la Défense. Le meneur de l’Equipe de France organise du 27 août au 1er septembre la Nike Battleground. Objectif pour les participants : être sélectionné par Tony et sa clique pour le TP’s camp.
Tags: 

UNE PREPARATION POUR L’AVENIR

Corps: 

Ces stages, auxquels l’ancien international Franck Butter (notre photo) a déjà participé, ont pour objectif de permettre à des joueurs et entraîneurs professionnels au chômage de réfléchir à leur reconversion ou de se préparer à retrouver un club. Il s’agit également de permettre à des joueurs en activité ou entrant en centre de formation d’intégrer dans leur préoccupation la nécessité d’envisager une préparation à la reconversion.

Le bilan de compétence réalisé pendant ce stage permettra de construire un parcours individualisé de préparation à la reconversion et/ou de formation étalé dans le temps. Ce parcours individualisé s’appuiera sur la mise en place de formations spécifiques adaptées aux participants ainsi que la création d’une cellule permanente de suivi et d’accompagnement.




Ce stage se déroulera sur deux semaines :



Du lundi 2 au vendredi 6 septembre 2002

et

Du lundi 9 au vendredi 13 septembre 2002




Lieu du stage, renseignements et inscriptions au :

Centre de formation sportive régional (CFSR)

Rue du moulin

72300 Sablé-sur-Sarthe

tél : 02 43 62 44 44

fax : 02 43 62 44 45

e-mail : cfsr.creps@wanadoo.fr

Catégorie: 
Surtitre: 
STAGE DE RECONVERSION
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Vendredi, 9. Août 2002
Vignette: 
Chapeau: 
La Fédération Française de BasketBall en association avec l’Institut de Formation IFC, le CREPS des Pays de Loire et le Centre de Formation Sportive Régional de Sablé-sur-Sarthe proposent aux joueurs professionnels de basketball, sous contrat ou au chômage, ainsi qu’aux jeunes des centres de formation, un stage de préparation à la reconversion.
Tags: 

DES QUARTS A L’EST

Corps: 
Euro masculin


S’il veulent continuer leur route, les hommes de Richard Billant, qui ont terminé à la quatrième place de leur poule, devront se débarrasser de la Slovénie. Ces derniers ont finit en tête du groupe A après avoir successivement battu la Turquie (91-89), l’Italie (100-84) et la Lituanie (67-64). L’accroc face à la Grèce (défaite 100-71) a vite été effacé par la très belle performance contre les Yougoslaves (75-71), grandissimes favoris.

Dans leurs rangs, les Slovènes pourront compter sur leur arme fatale, Erazem Lorbek, qui plafonne à une moyenne de 17 points par match depuis le début de la compétition. Il est également le meilleur rebondeur de sa formation (7.25). Beno Udrih est également un très bon atout au moment de marquer (16 points par match, 3.6 passes). L’entraîneur Meni Becirovic sait tirer le meilleur de son groupe. Il faudra être très fort pour atteindre le dernier carré.

Les quarts de finale (2 août) :

Croatie - Grèce


Slovénie - France


Yougoslavie - Espagne


Russie – Lituanie


Euro féminin :


Les joueuses de Pascal Pisan devront elle aussi sortir le grand jeu pour poursuivre leur belle aventure. Après avoir brillamment terminé en troisième position de leur groupe, elles se voient proposée la Croatie qui accueille ce Championnat d’Europe. Galvanisées par le soutien de leur public, ces dernières ont su venir à bout de la Slovaquie (81-80), l’Espagne (70-67) puis la Grèce (64-60). Malgré tout, elles restent sur deux revers assez conséquents face à la Hongrie (90-58) et la Russie (89-64), ce qui pourrait donner des idées à l’Equipe de France.

La plus fine gâchette de cette équipe se nomme Ana Lelas et tourne à 19.6 points par match en moyenne. Elle sera l’atout numéro 1 de cette équipe. Offensivement, les Croates pourront également compter sur la précision d’Iva Sliskoviae (70 % de réussite à deux points, meilleur total de la compétition), également meilleure rebondeuse de son équipe (7.2). Il faudra très probablement presser sur la défense peu fiable de cette formation pour en venir à bout.
A Emilie Gomis (notre photo) et les siennes de trouver les solutions.

Les quarts de finale (2 août)

Croatie – France


République tchèque – Grèce


Lettonie – Espagne


Russie - Turquie

Toutes les infos sur les championnats d'Europe des 20ans et moins

Catégorie: 
Surtitre: 
EURO 20 ANS ET MOINS
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Jeudi, 1. Août 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Les Equipes de France masculine et féminine se sont toutes deux qualifiées pour les quarts de finale de leur Championnat d’Europe respectif. La route des garçons croisera celle de la Slovénie tandis que les filles auront la lourde tâche d’affronter la Croatie, hôte de la compétition.
Tags: 

PASSAGE TRANQUILLE

Corps: 

Certes, les jeunes Bleus avaient déjà leur billet pour le tour suivant en poche. Mais ils voulaient conclure leur parcours en poule de la plus belle des manières contre une décevante équipe d’Israël. Ces derniers, qui n’avaient pas gagné un match depuis le début de l’Euro, se sont une nouvelle fois inclinée, cette fois contre une Equipe de France sérieuse et appliquée (81-70).

D’entrée, Boris Diaw (8 points, 3 rebonds) et les siens prenaient la mesure de leur adversaire et se montraient intraitables dans les phases défensives et savaient faire preuve d’explosivité en contre. Michaël Piétrus, très présent depuis la début de la compétition, faisait apprécier son omniprésence (13 points, 5 rebonds, 4 passes au total). Le score à la fin du premier quart-temps reflétait parfaitement la domination des Tricolores (23-14).

Le deuxième quart-temps se jouaient sur des bases sensiblement identiques. Les Israéliens resserraient tout de même leur ligne défensive et se montraient moins perméables. Les Bleus continuaient cependant à faire fructifier leur avance. Sous l’influence d’un Ronny Turiaf, une nouvelle fois éblouissant (19 points, 6 rebonds, 2 contres), la France menait à la mi-temps (40-28).

Richard Billant profitait de ce match sans véritable enjeu, hormis une place de classement un peu plus haute, pour concerner tout son effectif. En effet, les douze joueurs ont participé à la rencontre, permettant à leur coach de voir qu’il pouvait compter sur eux et aussi permettre aux figures de proue de l’équipe de souffler en vue des quarts de finale. Guillaume Yango (notre photo), notamment, bénéficiait de 13 minutes de jeu pour faire valoir ses qualités (6 points, 5 rebonds), tout comme Noël Nijean (6 points, 3 rebonds en 14 minutes). Les Français continuaient d’appliquer les consignes de leur entraîneur et affichaient une avance de 14 points avant l’ultime période (61-47). L’adresse des tireurs était leur point fort (62 % de réussite contre 41 % à Israël) durant les dix dernières minutes où ils géraient tranquillement. La victoire était amplement méritée (80-71).

Pour connaître leur adversaire au prochain tour, les Bleus devront attendre les résultats de la soirée. Les scores de Russie-Espagne et Croatie-Ukraine détermineront leur place dans la poule B.

Les points des Français :

Tillon 3, Diawara 8, Piétrus 13, Doreau 1, Nijean 6, Triaf 19, Chelle 0 , Yango 6, Mouillard 0, Diaw 8, Evtimov 6, Szaszcak 10




Toutes les infos sur les championnats d'Europe des 20ans et moins

Catégorie: 
Surtitre: 
EURO 20 ANS ET MOINS MASCULIN
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 31. Juillet 2002
Vignette: 
Chapeau: 
L’Equipe de France des 20 ans et moins a obtenu une dernière victoire dans sa poule face à Israël (80-71). Bien que déjà qualifiés avant cette rencontre, les hommes de Richard Billant sont restés sérieux jusqu’à l’ultime minute et se sont imposé avec brio. Et maintenant place aux quarts de finale.
Tags: 

LES GROUPES DES COUPES D’EUROPE FIBA

Catégorie: 
Surtitre: 
LES COUPES EUROPENNES
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 31. Juillet 2002
Chapeau: 
La Fédération Internationale a procédé à deux tirages au sort de ses coupes d’Europe masculines et féminines. Celui de l’Euroligue féminine que disputeront Valenciennes, Bourges, mais également Tarbes, sera effectué le 6 août 2002 à Munich.
Tags: 

Pages

S'abonner à RSS - FFBB
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'