FFBB

Assemblée Générale 2019
Les récompenses fédérales 2019
A l’occasion de la soirée de gala de l’Assemblée Générale de la Fédération Française de BasketBall (FFBB), qui se déroulait à Vittel, ce samedi 12 octobre 2019, le président de la FFBB, Jean-Pierre SI...
Opération "Parraine ta copine"
Depuis trois ans maintenant, la Ligue Ile de France de Basket et la Fédération Française de BasketBall s’associent pour proposer aux jeunes licenciées franciliennes une opérat...
C'est le retour des Top 10
L'été commençait à devenir long mais avec l'arrivée de l'automne c'est le retour des Top 10 (enfin) ! Passe magique, énormes blocks, alley-oop, gros tomar,...
Rematch partenaire de la FFBB
La FFBB et Rematch officialisent leur collaboration et les vidéos de Rematch intègrent « Passion Club » : Les meilleurs moments des matchs de basket amateur vont pouvoir être vus et partagés gratuitement par le plus grand public possible.
Programme Open de France 2019
Point d’orgue de la Superleague 3x3 FFBB, l’Open de France présenté par GRDF regroupera sur l'Esplanade Eric Tabarly, les 144 meilleurs joueurs et joueuses de 3x3 en France. 18 équipes masculines...
Zainok Training nouveau partenaire Passion Club
La société Zainok Training, lancée par l'ancien international et vice-champ...
Les CTF développement sur le pont
Top 10 CourtCuts FFBB du 13 avril 2019
Nouveau record de licenciés

Pages

Chocs à l'affiche

Corps: 

Plus le championnat avance et plus la lutte pour les huit premières places est serrée. Si Pau-Orthez et l’ASVEL ne devraient plus être inquiétés en tête, les six strapontins restants ne sont toujours pas attribués parmi les huit autres prétendants encore en course et la lutte s’annonce chaude jusqu’à la dernière journée.

Toujours bien placé malgré une petite baisse de régime, les Nancéens de Sylvain Lautié accusent le coup depuis leur qualification pour le finale de la Coupe Korac. Deux défaites face à Chalon (84-71) et au Mans (81-71) ont obligé les Lorrains à retoucher terre. Un nouveau revers samedi prochain dans la salle de Pau-Orthez, leader de PRO A, entamerais probablement le moral des troupes du SLUC, qui ne l’ont pas emporté à l’extérieur depuis quatre matches. Avec le même nombre de points que Nancy, Chalon et Gravelines continuent leur chemin et se rencontreront lors de la 24ème journée. Chalon, qui vient de perdre à Strasbourg (67-62), reste malgré tout sur six victoires à domicile et comptent bien dicter sa loi au club nordiste, également encore en course en Coupe de France.

Juste derrière les équipes à 38 points, Le Mans, Strasbourg et Cholet sont à l’affût. Les Manceaux, qui ont concédé une défaite dans leur salle face à Strasbourg deux journées auparavant, auront à cœur de se racheter devant leur public face à Montpellier samedi, les Héraultais restant sur huit défaites consécutives. Quant à Cholet et Strasbourg, ils s’affronteront à la Meilleraie de Cholet, où les locaux n’ont pas perdu depuis quatre matches. Mais méfiance, les Alsaciens, lors de leur douze dernières rencontres n’ont enregistré que deux défaites, contre Pau-orthez et l’ ASVEL (notre photo). Enfin, le Paris Basket Racing, qui n’a perdu qu’une fois à domicile cette saison, recevra Dijon qui depuis plusieurs journées a glissé lentement vers le ventre mou du classement. En milieu de tableau, Limoges se déplacera sur la Côte d’Azur pour y rencontrer Hyères-Toulon pour des places honorifiques.

En queue de classement, la situation est aussi serrée. Le Havre, avant-dernier du championnat, tentera l’exploit de battre l’ASVEL pour décrocher des derniers rangs. Après leur victoire à Dijon (79-78) ce week-end, les Normands bénéficieront d’un atout important : la confiance. Dans le même temps, Antibes accueillera Bourg-en-Bresse pour un match qui sentira la poudre. Les Bressans, en cas de nouveau revers, verront le spectre de la PRO B d’un peu plus près.

Catégorie: 
Surtitre: 
Pro A
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 3. Avril 2002
Vignette: 
Chapeau: 
La prochaine journée du championnat de PRO A, qui aura lieu le 6 avril prochain devrait apporter quelques indications de plus en ce qui concerne les qualifications pour les playoffs. Chalon (5ème) accueillera Gravelines (3ème) pendant que dans le même temps Cholet (8ème) et Strasbourg (6ème) d’une part et Paris (10ème) et Dijon (9ème) se rencontreront.
Tags: 

La logique malgré tout

Corps: 

La rencontre passionnante Rueil / Gravelines BCM a tenu toutes ses promesses. Perica avec une évaluation de 22 (11 points et 14 rebonds) a très largement contribué à la victoire gravelinoise face au petit poucet Rueil. Pourtant sans démériter, l'équipe de Frédéric Sarre a bien lutté et aurait pu créer la surprise de ce tour de quart.

Sans surprise l'équipe Béarnaise l'a emporté contre Cholet Basket 74-70, avec un grand Roger Esteller auteur de 23 points dont un magnifique pourcentage à 3 points (3/4). Pourtant Wesson avec 17 points et 13 rebonds a tout fait pour contester la victoire de l'équipe du Président Seillant.

En Bourgogne, l'équipe de Tanjevic a durement lutté pour gagner 77-67. La bande à Bernard, emmenée par un bon Morlende (16 points, 21 d'évaluation) a vaillamment défendu ses chances contre l'ogre villeurbannais(Bonato 20 points). En se battant aux quatres coins du terrain les dijonnais ont malgré tout redonné le sourire à leur public qui avait mal digéré la défaite face au Havre en championnat.

A Antarès, le SLUC Nancy s'est vengé de sa défaite en championnat en l'emportant 83-73. Vincent Masingue, avec 24 points et 6 rebonds, a largement contribué à la victoire de l'équipe de Sylvain Lautié.

C'est donc sans surprise que la logique hiérarchique a été respectée.

Les résultats :


Dijon - ASVEL : 67-77


Le Mans - Nancy : 73-83


Rueil (Pro B) - Gravelines : 81-83


Cholet - Pau-Orthez : 70-74

Le Programme des Demi-finales :


Samedi 6 avril 2002 - 20h00 au Palais des Sports de Tarbes (en raison de l'indisponibilité du Palais des Sports de Pau réservé ce week-end au Tennis et à la Coupe Davis)

Pau-Orthez - Nancy

Mardi 9 avril 2002 - 20h00


ASVEL - Gravelines

La finale de la Coupe de France se déroulera à Bercy le dimanche 21 avril 2002 à 17h15.

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 3. Avril 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Même si Gravelines a eu chaud face au petit Poucet de Pro B, Rueil les demi-finales présentent un plateau logique et très excitant. Les deux finalistes de la précédente édition sont toujours en piste (ASVEL et Pau-Orthez) et auront l'avantage du terrain lors du prochain tour.
Tags: 

Au quart de tour

Corps: 

Calée entre deux dates de championnat de France, la Coupe poursuit tranquillement son chemin et garde en son sein les meilleures formations hexagonales. Ce soir, mardi 2 avril, verra en effet leur nombre réduit à quatre puisque l’écrémage des quarts aura fait son office. Revue des forces en présence pour quatre belles affiches.

Au stade des quarts de finale, il ne reste plus qu’une formation n’appartenant pas à la PRO A : le Rueil AC Pro Basket, pensionnaire émérite de l’étage inférieur. Les franciliens, qui n’ont plus leur destin entre leurs mains dans la course à l’accession à l’élite (quatre points de retard sur le leader à sept journées de la fin) devront se surpasser pour écarter l’obstacle Gravelines de leur chemin. Restant sur trois succès consécutifs en championnat, les joueurs de PRO B joueront leur carte à fond face à un adversaire qui joue le haut de tableau de Pro A et une place en playoffs.

Les muscles n’ont pas eu le temps de refroidir que déjà il faut repartir. Les joueurs de Nancy et du Mans se sont rencontrés dimanche après-midi dans le cadre du championnat de France de PRO A. Dans la salle Jean Weille, les Manceaux sont venus l’emporter (81-71) et devront se méfier du sursaut d’orgueil des Lorrains. Ces derniers, qui ont du mal à digérer leur qualification en finale de Coupe Korac (deux défaites en autant de matches depuis) s’étaient déjà imposer sur le parquet sarthois le 8 décembre dernier (98-84) mais restent aujourd’hui sur 4 revers de rang hors de leurs bases.

La Meilleraie devrait faire le plein pour la venue de Pau-Orthez. Cholet, après avoir éliminé Vichy le leader de PRO B, s’attaque à son homologue de PRO A pour tenter de poursuivre leur parcours. Les hommes de Savo Vucevic restent sur six victoires consécutives en championnat et voudront poursuivre leur série victorieuse en Coupe. Mais méfiance, les Palois viennent d’enchaîner quatre victoires et ne seraient sûrement pas contre le fait de réaliser un doublé Coupe-Championnat.

Enfin, la dernière rencontre verra s’opposer Dijon à l’ASVEL. Le JDA n’a plus remporté le moindre succès depuis le 2 mars face à Pau-Orthez et compte sur cette épreuve pour se refaire une santé. Pire, il glisse progressivement vers les places non qualificatives pour les playoffs et se retrouve aujourd’hui neuvième après leur défaite vendredi dernier face au Havre 79 à 78. Face au tenant de la Coupe, qui vient de perdre la tête de la PRO A voici une semaine, les affaires seront loin d’être faciles mais les Dijonnais penseront au match de championnat du 12 janvier dernier où ils avaient battu l’ASVEL (71-68).

Les quarts de finale ce soir mardi 02/04 à 20h00 :

Mardi 2 avril 2002 (20h00)

DIJON – VILLEURBANNE (Pascal Dorizon et Eddie Viator)


RUEIL – GRAVELINES (Bruno Gasperin et Fabien Conderanne)


CHOLET – PAU (Goran Radonjic et Joël Danielou)


LE MANS – NANCY (Pierre-Yves Bichon et Gilles Bretagne)

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mardi, 2. Avril 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Ce soir, les huit équipes encore en course seront sur le pont pour les quart de finales de la Coupe de France. Rueil, dernier club de PROB en course et petit Poucet de ce tour, tentera de passer l’obstacle de Gravelines. Les résultats de la soirée seront disponibles dès la fin des matches sur le site internet de la Fédération.
Tags: 

Nancy en finale

Corps: 

Il aurait fallu un cataclysme pour que le SLUC ne participe pas à la dernière finale de l’histoire de la Coupe Korac. Après un match aller rondement mené (victoire 89-58), Nancy se déplaçait sans trop d’appréhension en Slovénie pour y affronter Lasko, dernière obstacle avant la dernière marche. Pourtant, ces derniers ne s’en laissaient pas compter et semblaient croire en leur infime chance de remonter leurs 31 points de retard.

Alors que la première minute de jeu effectif n’était pas encore dépassée, l’International tricolore, Cyril Julian se blessait (entorse du genou) et devait céder sa place sur le parquet après avoir marqué 2 points et pris 3 rebonds. Du coup, la tactique de Nancy était mise à mal et le dernier représentant français en Coupe d’Europe se faisait chahuter au cours du premier quart-temps (31-19 pour les Slovènes). Mais le collectif lorrain tenait la route grâce aux cadres habituels comme Maxime Zianveni (22 points, 14 rebonds) ou Fabien Dubos (notre photo) (16 points, 7 rebonds), mais aussi avec des jeunes comme Gary Phaeton, meneur de l’équipe des cadets du SLUC qui jouera la finale de la Coupe de France le 21 avril prochain à Bercy. L’équipe s’accrochait et ne perdait que très progressivement du terrain jusqu’à atteindre, tout de même, -20 à 3 minutes de la fin de la rencontre (66-86). Au final, Nancy s’inclinait (83-94) mais tenait la première finale européenne de son histoire.

Lors de cet événement, les hommes de Sylvain Lautié tenteront de marcher sur les traces de leurs illustres prédécesseurs (Limoges en 1982, 1983, 2000 et l’Élan Béarnais Orthez en 1984). Pour cela, il faudra contourner l’obstacle russe du Mineraly Vody, qui, en demi-finale, s’est débarrassé de Maroussi Athènes (86-91 à l’aller, 75-67 au retour). Dans les rangs caucasiens, les deux Américains sont des pions importants. L’arrière James Ray Robinson, dit « Hollywood » (14.4 points) sait passer au delà de sa taille (1.88m) pour élever le niveau de jeu de son équipe, tout comme une vieille connaissance du championnat de France : Tony Farmer. Ce dernier avait finit deuxième meilleur marqueur de PRO A sous les couleurs de Besançon en 1996. Il faudra également se méfier pour les Nancéens de Eurelijus Zukauska, auteur d’une très belle saison en Coupe Korac.

La finale aller aura lieu le mercredi 10 avril prochain à la salle Jean Weille de Nancy tandis que le retour se déroulera une semaine plus tard, le mercredi 17, à Rostov. Chaque équipe est encore invaincue en Coupe d’Europe sur son parquet cette saison et voudra ne pas chuter sur la dernière marche.

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe Korac
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Jeudi, 28. Mars 2002
Vignette: 
Chapeau: 
C’est sans réelle surprise que les hommes de Sylvain Lautié ont décroché leur billet pour la finale de la Coupe Korac. Malgré leur défaite sur le parquet de Lasko (94-83), les Nancéens ont su gérer leur avance acquise à l’aller (+31) et défendront les couleurs française les 10 et 17 avril prochains.
Tags: 

Pau prend le pouvoir

Corps: 

Les hommes de Claude Bergeaud sont les tenants du titre et comptent bien le faire savoir. Ce week-end, Pau-Orthez n’a laissé aucune chance à l’ASVEL (93-73) qui était co-leader du championnat de Pro A. Impériaux dans le premier quart-temps (32-12), les Palois ont su conserver leur avance notamment grâce à Lukovski (notre photo) (22 points, 1 rebond) et Sellers (23 pts, 8 rds). Samedi 30 mars, les Villeurbannais devront se remettre en selle à l’Astroballe face à Antibes, qui effectuera là son second déplacement de suite tandis que Pau ira à Montpellier, toujours sur sa série de six défaites.

Derrière les deux formations de tête, huit équipes se disputeront jusqu’au bout les six fauteuils restants. Les mieux placés sont pour le moment Chalon et Nancy. Les Lorrains, en s’inclinant dans le Colisée chalonnais (84-71) ont sans doute payé leurs efforts victorieux de la semaine en demi-finale aller de Coupe Korac contre Lasko (89-58) et ont perdu leur troisième place. Ils devront se reprendre samedi à domicile, où ils restent sur cinq succès de rang, face au Mans qui voudra faire oublier sa défaite à domicile de la dernière journée face à Strasbourg (94-109). Ces derniers (8e) recevront justement Chalon qui a du mal à trouver la bonne carburation hors de ses bases. A l’affût, en cinquième position au classement, Gravelines poursuit sa route. La formation nordiste, moins souveraine à domicile qu’en début de saison (trois succès sur leur six derniers matches au Sportica), accueillera Hyères-Toulon, qui n’a, semble-t-il, plus rien à espérer ni à craindre pour cette fin d’exercice. Mais méfiance pour le BCM, les Varois ont remporté trois de leurs sept victoires loin de leur salle.

Pendant ce temps-là Dijon perd du terrain. Les troupes entraînées par Alain Thinet viennent de concéder leur troisième revers de suite face à Limoges (78-74) et veulent absolument retrouver le goût de la victoire contre Le Havre, qui vient tout juste de quitter sa dernière place au profit de Bourg-en-Bresse. Ces derniers voudront profiter de leur forme actuelle à domicile (deux victoire d’affilée) pour ne pas végéter à la place de lanterne rouge. Le Paris Basket Racing est prévenu. Enfin à Beaublanc, Limoges, qui compte quatre points de retard sur le huitième du championnat, tentera de préserver ses chances pour les playoffs en recevant un prétendant déclaré, Cholet, qui reste sur cinq succès à la file.



Catégorie: 
Surtitre: 
Pro A
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mardi, 26. Mars 2002
Vignette: 
Chapeau: 
La 22ème journée du championnat de France de PRO A aura été l’occasion pour Pau-Orthez de conforter sa place de leader devant l’ASVEL. Les Champions de France en titre ont largement dominé les débats (93-73) contre leur dauphins. Derrière, les prétendants aux playoffs ne lâchent rien. Chalon (3e) et le PBR (10e) ne sont désormais plus séparés que par trois points.
Tags: 

Attention aux Moscovites

Corps: 

Au Palais des Sports de l’Adour, ce choc européen promet d’être terriblement engagée sur le plan physique. Du côté tarbais, le secteur intérieur s’appuie sur la robuste Sarenac et sur l’expérimentée Tzekova, dont la contribution en attaque est conséquente (30.6 pts, 14.5 rbds, 5.1 pds). Côté russe, l’inusable Zassoulskaïa (1.91m, 32 ans, 19.4 pts, 10.8 rbds et 4.1 pds) occupera le centre de la raquette moscovite au côté de la jeune Ossipova (1.92 m, 20 ans, 11.7 pts, 7 rbds et 2 cts). Le duel entre les intérieures sera sans doute une des clés du match. Dans le secteur des extérieures, les locales pourront compter sur des joueuses au label internationale comme Savasta (notre photo), Tonnerre, Jo Hill (16.9 pts) et Carla Boyd (10.7 pts). Les russes ne seront pas en reste, avec l’apport de Skopa (11 pts), de Fomenko (10 pts) aux ailes et les rotations extérieures permises par les ex-pensionnaires niçoises Nikonova et Tate.

Les pyrénéennes sont prévenues, la rencontre sera très certainement âpre et particulièrement engagée. Tarbes compte bien atteindre une seconde fois la finale, malgré la forte opposition moscovite.

Match aller mercredi 20 mars, à 20h30 ; match retour mercredi 27 mars, à 20h30.


Finale aller le mercredi 10 avril, finale retour le mercredi 17 avril.


Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe Ronchetti : 1/2 finale aller
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 20. Mars 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Après Valenciennes et Bourges en quart de finale de l’Euroligue féminine, c’est au tour de Tarbes de se placer sous les projecteurs. Les Tarbaises reçoivent le Dynamo Moscou lors de la demi-finale aller de Coupe Ronchetti. Les joueuses de Damien Leyrolles doivent l’emporter, si possible avec un bon écart pour envisager sérieusement d’atteindre la finale de cette Coupe, déjà remportée en 1996.
Tags: 

Le Tirage au sort des 1/4

Corps: 

Le tirage au sort des quarts de finale de la Coupe de France, qui a eu lieu mercredi 20 mars à Paris a réservé des matches plus qu’intéressants aux amateurs de basket féminin. Séparés en deux groupes de quatre sur deux sites, les huit équipes se disputeront les deux places qualificatives pour la finale lors de matches à élimination directe le samedi 13 avril pour les quarts, le lendemain pour les demis.


A Chartres, SJ Reims tentera de prendre sa revanche sur Aix-en-Provence. Les Champenoises avaient en effet été battus à l’aller (63-58) comme au retour (87-62) lors des rencontres de Ligue Féminine. Le vainqueur de cette opposition rencontrera le lendemain l’équipe gagnante du match Toulouse Launaguet – Bourges, qui donnera l’occasion aux joueuses de la ville rose (2ème de NF1) de se mesurer à un gros calibre européen.


Pendant ce temps, à Saint-Amand les Eaux, l’affiche sera inévitablement la rencontre entre Valenciennes et Bordeaux. Les leaders de l’élite voudront continuer leur route vers le doublé national en écartant un de leurs adversaires probables de la phase finale du championnat. L’autre rencontre sera en quelque sorte le duel des extrêmes. Sceaux, très largement décroché en Ligue Féminine, affrontera une équipe en pleine forme actuellement en Nationale 1, le Stade Clermontois.

Les quarts de finale auront lieu le samedi 13 avril. Les demi-finales se dérouleront le lendemain, dimanche 14 avril. Les horaires des matches n’ont pas encore été définis.

Le plateau des quarts de finale :


A Chartres :


1 Aix-en-Provence – SJ Reims


2 Toulouse Launaguet – Bourges

A Saint Amand les Eaux :


3 Stade clermontois – Sceaux


4 Valenciennes – Bordeaux

Le demi-finales :


Vainqueur du match 1 – vainqueur du match 2


Vainqueur du match 3 – vainqueur du match 4

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France Féminine
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 20. Mars 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Mercredi 20 mars, à midi, a eu lieu le tirage au sort des quarts et des demi-finales de la Coupe de France féminine au Siège de la Fédération Française de BasketBall. Les huit équipes encore en lice dans cette compétition, si elles veulent se retrouver à Bercy, connaissent dorénavant leur programme.
Tags: 

Le choc des Leaders

Corps: 

Chaque année, les matches entre Pau-Orthez et l’ASVEL de Yann Bonato (notre photo) sont attendus avec impatience par tous les fans de basket français. Elle voit s’affronter le club le plus titré de l’hexagone (ASVEL, 14 titres) et celui qui a dominé la championnat ces dernières années (Pau-Orthez, 4 titres en 6 ans). Cette saison encore, ces derniers ne risquent pas d’être déçus puisque ce match opposera tout simplement le premier au second du classement. L’Élan béarnais est toujours invaincu dans son Palais des sports, qui fera assurément le plein samedi, et tentera de le rester face à une formation qui n’a chuté que trois fois à l’extérieur, à chaque fois contre des concurrents proches (Nancy, Gravelines, Dijon). Les Palois voudront, de plus, effacer la défaite de l’aller (89-81). Grosse affiche en perspective !

Juste derrière ces deux gros « calibres », les poursuivants ont lancé la chasse. Chalon et Nancy font partie de ceux-là et se rencontreront lors de la prochaine journée. Dans leur Colisée fétiche, où ils n’ont perdu qu’une seule fois cette saison, les hommes de Philippe Hervé devront se méfier du SLUC. Ces derniers après avoir remporté leurs sept premières rencontres hors de leurs bases, restent sur trois revers de rang et voudront vaincre le signe indien. Sur les talons de ces deux équipes, Le Mans et Strasbourg sont à l’affût. Les Sarthois, qui venaient d’enchaîner quatre victoires, ont chuté le week-end dernier à Bourg-en-Bresse (89-88) et voudront absolument effacer ce revers inattendu face aux Alsaciens. Cholet (9ème) voudra également montrer qu’il n’a pas abdiqué dans la course aux playoffs. Le club, encore en course en Coupe de France, reste sur quatre victoires consécutives et voudra imposer sa loi à Gravelines, plutôt à l’aise à l’extérieur (6 victoires, 4 défaites). Juste derrière les huit places qualificatives, le Paris Basket Racing (10ème) recevra Antibes pour continuer à grappiller de précieux points que Limoges a peu de chances de réunir. Le CSP Limoges, en s’inclinant samedi dernier à Gravelines (70-58) a vu l’écart avec le huitième se creuser et atteindre maintenant 4 points. Mais qui sait si une victoire le week-end prochain contre Nancy, qui reste sur deux défaites, ne relancerait pas les débats. Après tout, il reste encore neuf matches.

En queue de classement, Hyères-Toulon, corrigé (101-74) à Nancy samedi, vient d’enchaîner quatre revers d’affilés et voit les derniers revenir sur lui. Le club azuréen voudra absolument se rassurer face à Bourg-en-Bresse, qui vient de céder sa place de lanterne rouge au Havre. Les Normands, quant à eux, ne devront pas gamberger et voudront profiter de la méforme actuelle de Montpellier (6 défaites consécutives) pour quitter au plus vite la dernière place maudite.

1 ASVEL 38 pts


- Pau-Orthez 38


3 Nancy 36


4 Gravelines 35


- Chalon 35


6 Le Mans 34


- Dijon 34


8 Strasbourg 33


- Cholet 33


10 Paris BR 32


11 Limoges 29


12 Montpellier 28


13 Hyères-Toulon 27


14 Antibes 25


15 Bourg-en-Bresse 24


16 Le Havre 23

Catégorie: 
Surtitre: 
Pro A
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mardi, 19. Mars 2002
Vignette: 
Chapeau: 
La rencontre entre Pau-Orthez et l’ASVEL, samedi 23 mars, constituera inévitablement l’affiche de la 22ème journée. Les deux formations, qui s’étaient retrouvées en finale l’an passé et qui sont actuellement en tête du championnat, garderont également un œil attentif sur le duel des poursuivants, Chalon sur Saône et Nancy.
Tags: 

Bourges et VO : Objectif Final Four…

Corps: 

Après une phase de poule, maîtrisée de bout en bout, aussi bien par Bourges (13v, 1d) que par Valenciennes (12v, 2d), les deux rouleaux compresseurs français reçoivent des équipes dangereuses à l’occasion des quarts de finale. Bourges accueillera le club italien du Lavezzini Parme, et Valenciennes jouera contre l’équipe hongroise de Mizo Pecs. Elles devront battre ces équipes par deux fois pour accéder au Final Four. Toutefois, elles partent avec l’avantage non négligeable du terrain en cas de belle, et peut-être même disputer le Final Four à Liévin. Autant dire que nos deux équipes disposent de bons atouts pour franchir le cap des quarts de finale.

Attention aux opposantes


Du côté de Parme, les italiennes disposent d’une formidable doublette d’intérieures américaines, De Lisha Milton (1.86 m, 26 ans) et Yolanda Griffith (1.91 m, 31 ans) que les berruyères devront parvenir à stopper. En effet, avec un apport cumulé de 32 points, à 48% à 2 points, 16.7 rebonds et 5.2 interceptions, ce tandem constitue la force majeure de Parme. Le tempo est donné par la meneuse de jeu portugaise Ticha Penicheiro (10.8 pts, 4.2 rbds, 4.7 pds et 2.6 ints). Cette équipe repose beaucoup sur l’apport des étrangères et Bourges fera un grand pas vers la qualification si elle arrive à mettre ces joueuses sous l’éteignoir.

Pecs connaît bien Bourges, pour l’avoir affronté en demi-finale l’année dernière et à deux reprises en poule cette année. Les hongroises affronteront Valenciennes et sa grosse armada. Ce ne sera pourtant forcément une partie de plaisir pour les nordistes. En effet, cette équipe repose sur un noyau de 4 joueuses de valeur. Slobodanka Tuvic, la jeune Internationale yougoslave joue juste (13.4 pts, à 54.8% à 2 pts, 7 rbds, 2 pds et 2.4 ints) à l’intérieur, aidée par les ailières de la sélection Karolyi-Csak (au total, 22.2 pts, 4.1 rbds et 3 ints) et la vivace et complète meneuse Dali Ivanyi, aperçu en WNBA (9.6 pts, 5.1 rbds, 4.9 pds et 3.8 ints). Vient s’ajouter à ce noyau dur, une recrue d’importance, Maria Stepanova (2.02 m, 23 ans). Transfuge de Brno, elle vient apporter tout son poids dans la raquette hongroise et déjouer les rotations intérieures nordistes. Les valenciennoises devront à tout prix contrecarrer le jeu collectif hongrois pour continuer leur route vers le Final Four. D’autant plus qu’elles pourraient en être les hôtes à Liévin. La tâche s’annonce très ardue.

Match aller :


Valenciennes-Pecs, le mardi 19 mars, à 19h en direct sur Pathé Sport


Bourges-Parme, le mardi 19 mars, à 20h45 en direct sur Pathé Sport

Match retour :


Pecs-Valenciennes, le jeudi 21 mars, à 18h (en direct à 18h sur Pathé Sport)


Parme- Bourges, le jeudi 21 mars, à 20h30.

Belle éventuelle :


A Bourges et/ou Valenciennes, le jeudi 28 mars 2002, à 20h30.

Catégorie: 
Surtitre: 
Euroligue fém. Quarts de finale
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mardi, 19. Mars 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Les deux équipes françaises se sont brillamment qualifiées (premières à l’issue de la phase de poule) pour les quarts de finale qu’elles abordent cette semaine. Pour rééditer l’exploit de la l’année dernière où elles s’étaient affrontées en finale de l’Euroligue, à Messine (Italie), Bourges (Cathy Melain notre photo) et Valenciennes devront battre respectivement et à deux reprises Parme (Italie), et Pecs (Hongrie), 3ème de l’Euroligue l’an passé.
Tags: 

Les résultats des 1/8èmes de finale

Corps: 

Jeudi 14 Mars 2002:


ESB VILLENEUVE D'ASCQ (LFB)- CJM BOURGES (LFB) 55-100

Vendredi 15 Mars 2002:


AS BONDY 93 (NF2)- US VALENCIENNES OLYMPIC (LFB) 44-108

Samedi 17 Mars 2002:


ROUSSILLON PERPIGNAN (NF2)- TOULOUSE LAUNAGUET (NF1) 72-83


ES SERENES-LUNAC (NF3)- STADE CLERMONTOIS AB63 (NF1) 54-90


USO MONDEVILLE (LFB)- SJS REIMS (LFB) 77-83


AIX EN PROVENCE BHNF (LFB)- MONTPELLIER LATTES (LFB) 75-63


COB CALAIS (LFB)- W BORDEAUX BASKET (LFB) 73-76


DADOLLE DIJON (NF2)- ASA SCEAUX (LFB) 59-72

Les équipes en gras participeront au plateau des Quarts et Demi-finales qui auront lieu le samedi 13 et dimanche 14 avril 2002.

Les finales de Coupe de France se dérouleront le dimanche 21 avril, au Palais Omnisports Paris-Bercy, à partir de 10h30.

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France Féminine
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Lundi, 18. Mars 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Sur les 8 rencontres qui se sont jouées ce week-end, pas moins de 7 équipes sur 8 se sont imposées à l'extérieur, seul Aix l'emportant à domicile. Tous les petits sont éliminés et il ne reste plus désormais que 6 clubs de Ligue Féminine et les deux leaders de NF1, Toulouse Launaguet et le Stade Clermontois.
Tags: 

Pages

S'abonner à RSS - FFBB
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'