FFBB

Ligue Féminine
Décision définitive le 10 avril
La crise sanitaire mondiale liée au Coronavirus COVID-19 a entraîné la suspension de toutes les activités sportives dès le 13 mars dernier. Le Premier Ministre venant très récemment de prolonger la pé...
Modification de la réglementation en LFB
Suite à la qualification aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020, brillamment acquise lors du Tournoi Qualificatif Olympique à Bourges le 8 février, le Bureau Fédéral, réuni les 14...
Le Top 10 du weekend est en ligne
Encore d'énormes actions ce weekend sur les parquets des championnats nationaux et un dunk monstrueux en numéro 1. A voir très vite !
Une avalanche de CGB !
Vous n’avez pas prévu d’aller au Ski pour les vacances scolaires ? Pas de problème, un Centre Génération Basket s’organise proche de chez vous. C’est le moment d’apprendre ou de vous perfectionner. 37 Centres Génération Basket dont 6 nouveaux vous accueillent pendant les vacances d’hiver....
Le Top 10 du weekend est en ligne
Un Top 10 très lourd cette semaine avec des tomars venus d'ailleurs : claquette dunk, poster, vol au dessus de la raquette !
Le Top 10 du weekend est en ligne
Les actions les plus chaudes du weekend sont dans le Top 10. Vous êtes bien sur...
Ouverture de la billetterie demain à 11h00
Jean Bellucci est décédé
Le Top 10 du weekend est en ligne

Pages

Chalon-Cholet s’annonce chaud

Corps: 

Personne n’en doutais vraiment mais cette fois-ci, c’est officiel : Pau-Orthez et l’ASVEL participeront aux playoffs. Les deux grosses écuries du championnat de France ont assuré, de manière comptable, leur présence au second tour au bénéfice de leurs victoires respectives contre Limoges (78-65) et Bourg-en-Bresse (99-86). Il s’agit maintenant de savoir qui accompagnera ces deux poids lourds sur les six sièges qualificatifs restants que se disputent actuellement huit équipes, plus que jamais au coude à coude, alors qu’il ne reste que cinq journées.

Dans cette optique, la rencontre entre Chalon (3ème) et Cholet (4ème) occupera le haut de l’affiche mardi prochain. Les Chalonnais, qui n’ont concédé que deux défaites lors de leur onze derniers matches, voudront absolument l’emporter dans leur Colisée face à un adversaire direct qui, lui, reste sur huit succès de rang et s’affiche comme l’équipe en forme de cette fin de saison, à l'image de Dorsey (notre photo). Le vainqueur devrait assurer sa qualification pour les playoffs. Juste derrière ces deux formations, Nancy, fort de son succès en finale aller de Coupe Korac, s’est remis en selle en championnat en battant Le Havre (80-74). Pour confirmer leur regain de forme, les joueurs du SLUC se déplaceront dans la capitale pour y affronter un PBR revanchard après sa défaite contre Strasbourg le week-end dernier (87-66) et qui voudra se replacer rapidement dans la course. Les Alsaciens, de leur côté, voudront confirmer au Havre, actuellement avant-dernier.

Viennent ensuite Le Mans, Dijon et Gravelines, dans un mouchoir de poche puisqu’à égalité au classement (39 pts). Les Nordistes, incroyablement inconstants lors des matches retour (ils alternent victoire et défaites), auront la tâche la plus dure en se déplaçant au Palais des Sports de Pau pour y rencontrer le champion de France. La veille, Les Manceaux accueilleront l’actuel leader de la PRO A, l’ASVEL, qui reste sur trois victoires de suite. Avec leur défaite à Gravelines dimanche dernier (112-107), les Sarthois se retrouvent en position délicate mais avec un point-average particulier favorable. Méfiance tout de même car, les Dijonnais (une victoire lors des six dernières rencontres) iront à Bourg-en-Bresse, toujours lanterne rouge.

En queue de peloton, il n’existe plus que trois clubs réellement menacés par la relégation : Antibes, Le Havre et Bourg. Le club azuréen, qui vient d’aligner deux succès lors de ses deux derniers matches sur son parquet, accueillera Limoges qui n’a plus rien n’a espérer ni à craindre de cette saison. Hyères-Toulon et Montpellier sont dans le même cas et se rencontreront mardi soir avec un léger avantage pour le premier nommé, le second restant sur dix défaites d’affilée.

Catégorie: 
Surtitre: 
Pro A
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mardi, 16. Avril 2002
Vignette: 
Chapeau: 
La 25ème journée de PRO A a été l’occasion de resserrer les rangs entre les prétendants aux dernières places de playoffs. La prochaine pourrait permettre d’y voir un peu plus clair surtout avec cette rencontre entre les deux équipes en forme du moment : Chalon et Cholet (notre photo).<BR>&#13;
Tags: 

Nancy prend une sérieuse option

Corps: 

La salle Jean Weille s’est enflammée mercredi soir au rythme des exploits répétés de son équipe. Le SLUC, dernier représentant masculin français au niveau européen, a parfaitement jouer le coup en finale aller de la Coupe Korac, dernière du nom, et s’est montré conquérant dans tous les compartiments du jeu.

Le début de match n’inspirait pourtant guère confiance à Sylvain Lautié qui voyait Cyril Julian se blesser au genou (luxation) après seulement quatre minutes de jeu effectif, comme en demi-finale contre Lasko. Le système mis en place par l’entraîneur s’en trouvait de fait un peu mis à mal et l'actuel septième de la PRO A mettait quelques instants avant de retrouver ses marques (18-17 à la fin du premier quart-temps). Emmenés par Ross Land (18 pts) et surtout un superbe Stevin Smith (23 pts, 4rbs, 10 passes), les nancéens empochaient haut la main les deux périodes suivantes (30-15, 24-15), ne laissant rien passer à leurs adversaires, incroyablement imprécis dans leur exercice favori (4/25 au tir à trois points).

Après cette période d’euphorie, Nancy accusait bien naturellement le coup et perdait un peu de son avance (+18 à six minutes de la fin). Mais il était dit que le SLUC s’en tirerait à très bon compte. Joseph Gomis (notre photo) (13 pts dans la dernière période, 18 au total) assurait l’essentiel dans le dernier quart-temps et portait, au final, l’avance de son club à +26 (98-72).

A l’instar de leur rencontres de quarts (+23 face à Dijon) et de demi (+31 face à Lasko), les Couguars ont pris une nette avance sur leurs adversaires lors du match aller. Il faudra au moins cela pour résister mercredi prochain à une formation russe revancharde, et qui reste invaincu à domicile cette saison en Coupe Korac, à Rostov, mercredi prochain.

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe Korac : Finale
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Jeudi, 11. Avril 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Dominateurs, les hommes de Sylvain Lautié ont conservé leur souveraineté dans leur salle en mettant au tapis les Russes du Mineralnye Vody (98-72). Un avantage conséquent qui leur permet de croire sérieusement en leurs chances mercredi prochain, malgré la nouvelle blessure de Cyril Julian hier soir.<BR>&#13;
Tags: 

Nancy à l'assaut des Sommets

Corps: 

Pour une dernière, ce sera une première. Nancy, aura attendu l’ultime édition de la Coupe Korac pour se présenter en finale et ainsi représenter les couleurs françaises sur la dernière marche européenne. Loin de se présenter en apprentis qu’ils sont, les protégés de Sylvain Lautié voudront oublier qu’ils n’en sont qu’à leur quatrième participation aux diverses joutes continentales pour aller décrocher le trophée tant convoité.

Mais les Nancéens ne sont pas au mieux actuellement puisque le bilan sur leurs derniers matches n’est pas fort brillant. Éliminés de la Coupe de France par Pau-Orthez (94-72) samedi dernier, ils n’arrivent plus à trouver la bonne carburation en championnat et restent sur deux revers face à Chalon et Le Mans, deux concurrents directs. Le SLUC pourra compter sur Cyril Julian, préservé et qui n’a joué que 14 minutes contre Pau, de retour après son entorse au genou contractée lors de la demi-finale retour de Korac.

Face à eux, les Lorrains trouveront une équipe motivée et sûre de sa force. Le Mineralnye Vody, également connu sous le nom de Lokomotiv, qui n’a perdu que deux rencontres depuis le début de la compétition, soit 12 matches, jouera sa chance à fond sur le parquet de la salle Jean Weille. En tête d’affiche, le pivot lituanien Eurelijus Zukauskas est le fer de lance de l’équipe (15.0 pts, 7.7 rbs). L’arrière James Ray Robinson, dit « Hollywood » (14.4 points) sait passer au delà de sa taille (1.88m) pour élever le niveau de jeu de son équipe, tout comme une vieille connaissance du championnat de France : Tony Farmer. Ce dernier avait finit deuxième meilleur marqueur de PRO A (24.4 pts) sous les couleurs de Besançon en 1996. Avec en son sein cinq joueurs au-dessus de 13 points de moyenne, les Russes compteront sur leur jeu d’attaque et sur leurs facilités à trois points pour renverser leur adversaire et ainsi aborder au mieux le match retour dans le Caucase, à Rostov.

Les deux équipes étant invaincues à domicile, c’est sans aucun doute ce soir que les Nancéens devront prendre l’ascendant tout comme ils l’avaient fait en quart contre Dijon (95-72) et en demi contre Lasko (89-58).

Le parcours de Nancy en Coupe Korac cette saison :

Stadt sports - Nancy 74-93


Nancy - Stadt sports 103-80

Nancy - FC Oporto 106-82


Nancy - Scaligera 90-79


Watco Anvers - Nancy 78 80


FC Oporto - Nancy 101-98


Scaligera - Nancy 90-97


Nancy - Watco Anvers 84-81

TSV Leverkusen – Nancy 87-80


Nancy - TSV Leverkusen 104-95

Nancy - Dijon 95-72


Dijon - Nancy 79-66

Nancy - Lasko 89-58


Lasko - Nancy 94-83

Catégorie: 
Surtitre: 
Finale Coupe Korac
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 10. Avril 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Ce soir, mercredi, le SLUC va disputer la première finale européenne de son histoire face au Mineralnye Vody. Pour remporter la toute dernière Coupe Korac, Fabien Dubos (notre photo) et ses coéquipiers devront rester concentrés et solidaires et surtout se méfier de l’obstacle russe qui se présente à eux.
Tags: 

Une finale de rêve

Corps: 

Les amateurs de basket ne pouvaient sûrement pas rêver plus belle affiche pour la prochaine finale de la Coupe de France. Les deux formations qui dominent actuellement la PRO A en découdront le dimanche 21 avril pour ce qui sera l’épilogue d’une journée entièrement consacrée à la balle orange. Mais avant d’en arriver là, il fallait se débarrasser d’autres prétendants aux dents longues.

Après avoir successivement éliminé Bondy (108-78), Chalon (80-64) et Cholet (74-70), les Palois ont réalisé une éclatante victoire sur Nancy (94-72) en demi-finale au cours d’un match d’une haute intensité physique. Les hommes de Claude Bergeaud, qui sont toujours en tête de la PRO A, ont tranquillement géré l’avantage acquis au cours du deuxième quart-temps et l’ont même fait fructifier au fur et à mesure que le temps passait. Légèrement en retard à l’allumage, ils ont cependant su inverser rapidement la tendance grâce, notamment, à un excellent Boris Diaw qui, au final, rendait une très belle feuille de stats (12 pts, 4 rbs, 8 passes, 2 contres). Mais c’est toute l’équipe, dans son ensemble qui glanait la victoire, puisque aucun ne se détachait vraiment au nombre de points marqués, Florent Piétrus finissant à 15, Druzdov à 14, Esteller et Lukovski à 13.

De son côté, l’ASVEL s’est aussi sorti des pièges tendus sur son parcours par Bourg-en-Bresse (98-69), Montpellier (77-61) et Dijon (77-67). La tâche qui l’attendait en demi-finale était, elle aussi, difficile mais pas insurmontable. Les troupes de Bogdan Tanjevic, dont on sait qu’il ne sera plus l’entraîneur villeurbannais la saison prochaine, ont surclassé leur adversaire d’un soir, Gravelines (84-69) pour gagner le droit de défendre en finale leur Coupe de France acquise l’an passée. Le public de l’Astroballe a donc légitimement fêté ses héros, qui ont assuré leur qualification lors du premier (31-13) et dernier quart-temps (23-12) grâce aux superbes performances de Kyle Hill (19 pts, 4 rbs, 6 passes) et surtout de Nikola Vujcic (19 pts, 16 rbs, 4 passes).

Le 21 avril prochain, ce sera au tour de Bercy de s’enflammer autour de ces deux formations. Il s’agira de savoir si l’ASVEL pourra accrocher une huitième Coupe ou si Pau-Orthez inscrira enfin son nom au palmarès de l’épreuve. Grosse affiche en perspective …

Pour acheter son billet :

- Ticket Net au 0 892 692 300 (0,34€/min) et au 36 15 Ticketnet (0,34€/min) et sur www.ticketnet.fr

- France Billet au 0 892 692 694 (0,34€/min), au 36 15 Billetel (0,34€/min) et sur www.france-billet.com.

Pour se procurer l’offre privilège « Clubs » les demandes doivent être adressées à :


France Basket Organisation – Coupe de France


117, rue du château des rentiers - BP 403 - 75626 Paris Cedex 13

Pour plus de renseignements, un numéro reste à votre disposition : 01 53 94 25 21.

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France Masculine
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 10. Avril 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Le 21 avril prochain, le Palais Omnisports de Paris-Bercy accueillera une finale de choix puisque celle-ci opposera les deux équipes en tête de la PRO A : l’ASVEL, détenteur du trophée, et Pau-Orthez, champion de France en titre.
Tags: 

VO remporte le titre avec brio

Corps: 

La rencontre débute par un contre magnifique de Le Dréan sur une attaque en un contre un de Souvré. Cette action semble déjà signifier beaucoup de choses. Bourges crée pourtant le premier écar avec Souvré à trois points (10-5, 3ème). Mais l’américaine Feaster (15 points au 1er QT, 26 au total) est décidément dans un grand soir et elle aligne un fabuleux 3 sur 3 derrière la ligne des 6m25. La bataille dans les deux raquettes est alors très intense et Valenciennes parvient grâce à sa vitesse de course à devancer Bourges (18-11, 6ème). L’entraîneur Berruyer prend alors une faute technique importante pour la suite. Valenciennes termine en tête à l’issue du premier quart temps, après un impressionnant 13-2 passé à sa dauphine de la première phase en à peine 6 minutes. Les Nordistes attaquent le second quart avec la même envie, en amenant de fort belle manière le ballon à l’intérieur. L’écart grimpe au dessus des 10 points (33-21, 15ème). Olivier Hirsch prend alors un temps mort pour arrêter l'hémorragie mais rien n'y fait. VO commence à véritablement imposer son jeu physique et gagner les ballons pour développer ses offensives. A la mi-temps, VO mène 42 à 29.


A l’entame de la seconde période, on s’attend à un sursaut d’orgueil Berruyer. Bien au contraire, Bourges a du mal à trouver la faille dans la défense jaune. Feaster continue à marquer de loin. Les Berrichonnes cherchent toujours la solution pour contrer l’efficacité diabolique des Valenciennoises. Sur contre attaque ou dans le jeu intérieur, VO est tranchant (57-39, 26ème). Bourges sans adresse est débordée et l’avance nordiste passe au dessus des 20 points (61-41, 28ème). Wauters termine même cette période par un 3 points au buzzer. La réussite de VO est totale (66-46, 30ème). Le kop de VO peut chanter son bonheur de voir triompher sa brillante équipe. Dans la dernière période, les troupes de Laurent Buffard gère l’écart et va au bout de ses mouvements offensifs. Les Berruyères veulent repasser sous la barre des 20 unités mais Feaster enfonce le clou. Elle est élue Meilleure Joueuse du Tournoi malgré sa « petite »demi-finale. Valenciennes remporte la finale 77 à 56. Aux chants de « VO, VO, VOOOO… », l’équipe nordiste savoure sa belle victoire devant son joyeux public.

Les marqueuses


Valenciennes : Tomaszewski 0, Le Dréan 9, Feaster 26, Lawson 0, Sauret 3, Lesdema 2, Edwards 6, Wauters 19, Fijalkowski 9, Beres 3.


Bourges : Sene 0, Poto 5, Aleliunaite 1, Souvré 9, Drjlaca 6, Korstine 11, Antibe 0, Melain 9, Dijon 8, N’Dongué 7..

Au Palais des Sports de Caen, Yann Kappes

Catégorie: 
Surtitre: 
TOURNOI DE LA FEDERATION 2002, Finale
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Dimanche, 7. Avril 2002
Vignette: 
Chapeau: 
La finale tant attendue entre les deux grosses cylindrées françaises, Valenciennes et Bourges a tourné à l’avantage des Nordistes, 77-56. Les coéquipières de Cathy Melain (notre photo) ont été bien contenu par l’enthousiasme d’Allison Feaster (de dos) et de ses camarades nordistes. Valenciennes remporte le premier titre hexagonal de la saison. Les deux équipes se retrouveront dès mercredi pour le début des play-offs.
Tags: 

Le podium pour Tarbes

Corps: 

Tarbes vient avec l’envie de travailler en vue de bien préparer sa finale européenne de mercredi. Avec un gros abattage offensif de Tzekova et Sarenac, les Tarbaises prennent rapidement une avance de 10 points et atteignent la fin du premier quart sur le score de 34 à 13. Bordeaux lâche prise relativement vite et le score gonfle doucement mais sûrement. L’entraîneur ouvre même assez largement son banc et les jeunes pousses Gomis, Dumerc puis Castets et Bonnan entrent en jeu avec beaucoup d’enthousiasme. Les deux équipes rentrent aux vestiaires, sur le score de 64 à 31. Les jeux sont déjà faits.

A la reprise, Sarenac pèse de tout son poids dans la raquette adverse et Tarbes continue à creuser l’écart face à des Bordelaises résignées et visiblement plus faibles. L’avance des joueuses de Damien Leyrolles atteint les 35 points à la 24ème minute (79-44). Les Bordelaises veulent limiter la casse et tentent de pousser. Mais ce sursaut d’orgueil est vite dépassé par les performances de la jeune classe tarbaise. Dumerc, Gomis puis Castets font bien des misères à la défense friable des Girondines. Le banc tarbais contribue pleinement à la victoire de l’équipe du Sud Ouest. La dernière période est décousue ; Tarbes commet quelques imprécisions mais n’a plus grand chose à craindre. Et dans un dernier baroud d’honneur Bordeaux repasse sous la barre des 30 points. L’équipe du Sud Ouest gagne la rencontre pour la troisième place, 108 à 81, laissant la place libre pour l’opposition musclée entre Bourges la tenante et Valenciennes la championne de France.

Les marqueuses

Tarbes : Savasta 6, Hill 8, Gomis 17, Dumerc 26, Bonnan 1, Tonnerre 9, Castets 11, Boyd 4, Sarenac 17, Tzekova 9.

Bordeaux : Boutet 6, Rey 0, Perotto 16, Hermouet 2, Ducos 0, Lopez 8, Luptakova 12, Antonikova 16, Guerlits 21.

Au Palais des Sports de Caen , Yann KAPPES

Catégorie: 
Surtitre: 
TOURNOI DE LA FEDERATION 2002, 3ème place
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Dimanche, 7. Avril 2002
Vignette: 
Chapeau: 
La rencontre pour la troisième place a été une rencontre très ouverte entre Tarbes et Bordeaux. Plus enthousiastes et appliquées à l’image de la jeune Dumerc, les Tarbaises remportent fort logiquement ce match de classement et montent sur la 3ème marche du podium. Dans quelques instants, la finale entre Bourges et Valenciennes va débuter…
Tags: 

Bourges rejoint VO en finale

Corps: 

Les premières minutes de la rencontre sont tendues ; pour preuve les pertes de balles tarbaises et les deux air balls de Korstine et Melain. Les deux équipes essaient de verrouiller leur raquette respective obligeant le tir extérieur. Mais Tarbes ne peut pas jouer pleinement sa chance faute de finale aller de Ronchetti mercredi prochain. L’entraîneur Damien Leyrolles commence à faire tourner son effectif à la fin de la première période. Les deux équipes se rendent alors coup pour coup (19-18, 10è). Dans le deuxième quart temps, Bourges crée un écart significatif (32-23, 15è) grâce à son adresse extérieure. Le surcroît d’agressivité et de maîtrise berruyer contraignent les intérieures tarbaises à rejoindre le terrain. On sent les Berruyères poser lentement mais sûrement leur emprise sur le match. Les Tarbaises faiblissent en défense et Bourges arrive à la pause avec une bonne avance (42-31, 20è).

A la reprise, la bonne alternance jeu rapide-jeu posé des troupes d’Olivier Hirsch et leur adresse à 3 points font augmenter l’écart (52-37, 24è). Dans un premier temps, elles maintiennent cet écart mais le creusent un peu plus (65-47, 30è) grâce à une meilleure gestion du tempo offensif. Elles enchaînent le dernier quart temps aussi bien qu’elles ont clos le précédent (69-49, 32è). Korstine se régale en contre attaque tandis que Tarbes tente de revenir en tirant à trois points sans véritable réussite. L’équipe du Sud Ouest bafoue son basket d’attaque et perd beaucoup de ballons, encaissant un sévère 11-0 (80-49, 34è). L’issue est définitivement berruyère tant Tarbes n’a plus vraiment la tête à batailler. Les dernières minutes mettent à l’honneur les jeunes des deux côtés. Et Bourges peut savourer sa belle victoire, 90-54.

Demain, à partir de 14 heures, les Berruyères essaieront de conserver leur titre face à Valenciennes en finale du Tournoi. Dans le match de classement, les Tarbaises affronteront les Bordelaises.

Les marqueuses


Bourges : Sene 2, Poto 14, Aleliunaite 6, Souvré 16, Drjlaca 4, Korstine 15, Antibe 10, Melain 15, Dijon 6, N’Dongué 2


Tarbes : Savasta 7, Hill 6, Gomis 7, Dumerc, Castets et Bonnan 0, Tonnerre 2, Boyd 5, Sarenac 12, Tzekova 15.


Dimanche 7 Avril: Match pour la 3ème place à 14h, Finale du Tournoi à 16h30.




Au Palais des Sports de Caen, Yann Kappes

Catégorie: 
Surtitre: 
TOURNOI DE LA FEDERATION 2002
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Samedi, 6. Avril 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Dans la seconde demi-finale de la journée, les camarades de Cathy Melain (photo) se sont imposées avec beaucoup d’autorité sur les ambitieuses Tarbaises. A l’image de la facile victoire de Valenciennes, Bourges n’a pas trop peiné pour battre Tarbes, 90-54. Elles rejoignent les nordistes en finale du Tournoi tandis que Tarbes jouera la troisième place contre Bordeaux.
Tags: 

A sens unique

Corps: 

Dès l’entame de la rencontre, Valenciennes applique une défense très haute et serrée provoquant un grand nombre de pertes de balles. Rôdées aux joutes d’Euroligue, les coéquipières d’Isabelle Fijakowski prennent rapidement les devants et atteignent déjà la fin de la première période avec une bonne avance (27-10, +17 à la 10è). VO débute la seconde période sur ce même rythme effréné, Bordeaux souffre pour trouver de bonnes positions de tirs. L’écart monte encore (34-13, 13è et 41-17, 15è) tandis que l’effectif nordiste tourne à tous les postes. Le match est à sens unique et les deux équipes regagnent les vestiaires sur la marque de 48 à 26.

Privées de bonnes positions par la défense étouffante des Valenciennoises, Bordeaux essaie bien mais la tête n’y est plus vraiment. Devant les 1200 spectateurs du Palais des Sports de Caen, les troupes de Laurent Buffard atteignent la barre des 40 points d’avance en toute fin de troisième période (75-35, 29è). Les Bordelaises ne croient plus en leur chance et subissent une véritable déroute. L’écart grimpe à 50 unités au cours du dernier quart temps (94-43, 38è). Sous les « Nous sommes les valenciennois… », les spectateurs du kop nordiste exultent quand leur équipe franchit la barre des 100 points. Alors que les joueuses de José Ruiz n’ont jamais réussi à résoudre l’équation adverse. Valenciennes accède donc facilement à la finale du Tournoi en battant Bordeaux, 101-48.

Valenciennes: Tomaszewski 10, Le Dréan 18, Feaster 1, Lawson 12, Sauret 7, Lesdema 12, Edwards 7, Wauters 17, Fijalkowski 15, Beres 0.

Bordeaux: Boutet 3, Perroto 5, Hermouet 0, Ducos 0, Lopez 12, Luptakova 7, Antonikova 13, Guerlits 8, Mijoule 0.

Au Palais des Sports de Caen, Yann Kappes

Catégorie: 
Surtitre: 
TOURNOI DE LA FEDERATION 2002
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Samedi, 6. Avril 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Dans la première des demi-finales au programme du Tournoi de la Fédération, Valenciennes, l'équipe de Lesdema (notre photo) a nettement disposé de Bordeaux (Guerlits en photo) sur le score sans appel de 101 à 48. Dans la foulée, Bourges affronte Tarbes et le vainqueur jouera demain la finale contre les Nordistes.
Tags: 

Le Calvados au féminin

Corps: 

La Fédération Française de Basket-Ball organise en Normandie le 11ème Tournoi de la Fédération. Les meilleures joueuses du Championnat de France de la Ligue Féminine sont rassemblées le temps du week-end sur le parquet du Palais des Sports caennais.


Samedi 6 Avril, la première rencontre des demi-finales oppose Valenciennes à Bordeaux. Déjà qualifié pour le Final Four de l’Euroligue féminine, le groupe valenciennois a terminé premier de la saison régulière empochant ainsi le premier ticket d’Euroligue de l’édition 2002-03. Vaincu la saison passée par Bourges en finale, les nordistes auront à coeur de remporter ce premier titre hexagonal de la saison. Quant à Bordeaux, surprenante quatrième de la première phase, l’équipe de José Ruiz s’appuiera sur ces éléments jeunes et expérimentés pour faire trembler le Champion de France et pourquoi pas créer la première surprise du week-end.


Dans l’autre demi-finale de la soirée du samedi, Bourges la tenante du titre 2001 est confrontée à Tarbes, la deuxième attaque de la Ligue. Les Berruyères vont s’appuyer sur leur grosse défense et leur collectif expérimenté pour conserver leur titre de la saison passée et effacer de ce fait leur élimination prématurée en Euroligue. De l’autre côté, les joueuses du Sud Ouest ont l’occasion de bien préparer leur finale aller de la Coupe Ronchetti (match aller le 10 avril, au Palais des Sports de l’Adour) en se frottant à l’armada berruyère. Les Tarbaises doivent imposer leur solide attaque pour forcer le verrou défensif berrichon et aller en finale. Rendez vous ce samedi après-midi au Palais des Sports de Caen.

Samedi 6 Avril 2002:


17h30, Valenciennes-Bordeaux


20h00, Bourges-Tarbes

Dimanche 7 Avril 2002 :


14h00, Match pour la 3ème place


16h30, Finale du Tournoi, retransmis en direct sur Pathé Sport.

Catégorie: 
Surtitre: 
Tournoi de la Fédération 2002
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Samedi, 6. Avril 2002
Vignette: 
Chapeau: 
A l’occasion de cette 11ème édition du Tournoi de la Fédération (6 et 7 avril), Caen accueille les quatre meilleures équipes de la saison régulière de Ligue Féminine pendant ce week-end. Cet après-midi, Valenciennes-Bordeaux (17h30) et Bourges-Tarbes (20h) en découdent lors du programme des demi-finales. Objectif : un ticket pour l’Europe.
Tags: 

Thomas, 12 ans se présente

Corps: 

Je m'appelle Thomas, j'ai 12 ans, je suis né en novembre 1989. J'ai un frère de 23 ans. Il est étudiant à Toulouse.

J'habite à Agen dans le Lot-et-Garonne et je suis en 5ème au Collège Jasmin. J'apprends le latin... mais je préfère l'anglais... c'est important quand on s'intéresse au basket !

Je joue au basket à l’ABC. L'équipe a un site :

site de l'abc. Je suis même parfois arbitre. Cette année, notre équipe est en demi -finale du championnat départementale. Nous avons déjà été champions il y a 2 ans. Ma meilleure perf est de 12pts , 7pds et 3rbds dans le même match (je joue ailier) , mon entraineur est très sympa et rigolo mais parfois sévère.

J'ai un panier de basket dans mon jardin... alors je m'entraine aussi... Mon frère (il a 23 ans et il est étudiant à Toulouse) et ses copains peuvent "dunker" (ils ont même déjà cassé le panier !).

Je suis très content d'aller aux Etats-Unis car la NBA m'impressionne. Je la suis de très près en regardant les matchs de Canal +, j'achète des magazines et je suis abonné à Mondial Basket. C'est l'un de mes rêves d'assister à un match américain : l'ambiance est certainement différente de celle que l'on a tout seul devant son poste de télé. Je suis déjà allé voir des matches en France,

notamment à Pau pour l'Elan Béarnais : c'est vraiment super de pouvoir tout voir... les joueurs, les entraineurs, les supporters ! Et en plus, j'aimerai bien devenir journaliste sportif...

Le 16 avril, je vais voir le match Nets / Pistons au Continental Arena. Pas mal comme match ! j'aurai pu avoir moins de chance !

J'aime bien le basket aussi sur ma console de jeux vidéo. J'ai beaucoup de jeux même sur l'ordinateur : je regarde des fois le site de la FFBB (voir la photo)!

C'est vrai que je passe beaucoup de temps devant les écrans... mais j'aime vraiment les sports collectifs, le foot comme en France mais aussi le foot américain...

Ce prochain voyage aux Etats-Unis sera vraiment bien et je vous enverrai des photos et des commentaires... Ca sera du boulot mais ça aussi ça me plait de le faire !

Allez à bientôt.

Thomas

Catégorie: 
Surtitre: 
Un Fan aux USA
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Vendredi, 5. Avril 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Thomas est un passionné de Basket. D'ici quelques jours il part aux Etats-Unis aux pays de la NBA...il va très certainement en prendre plein les yeux, et il a décidé de nous le renconter. Avec basketfrance.com suivez pas à pas les aventures d'un jeune basketteur qui a de la chance.
Tags: 

Pages

S'abonner à RSS - FFBB
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'