FFBB

FFBB Formation
La FFBB lance sa chaîne dédiée à la formation
Après la chaîne FFBB officielle qui compte plus de 37 000 abonnés, la Fédération Française de BasketBall lance une nouvelle chaîne FFBB Formation, dédiée au contenu technique. Vous y trouvez des conte...
Décision définitive le 10 avril
La crise sanitaire mondiale liée au Coronavirus COVID-19 a entraîné la suspension de toutes les activités sportives dès le 13 mars dernier. Le Premier Ministre venant très réc...
Modification de la réglementation en LFB
Suite à la qualification aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020, brillamment acquise lors du Tournoi Qualificatif Olympique à Bourges le 8 février, le Bureau Fédéral, réuni les 14...
Le Top 10 du weekend est en ligne
Encore d'énormes actions ce weekend sur les parquets des championnats nationaux et un dunk monstrueux en numéro 1. A voir très vite !
Une avalanche de CGB !
Vous n’avez pas prévu d’aller au Ski pour les vacances scolaires ? Pas de problème, un Centre Génération Basket s’organise proche de chez vous. C’est le moment d’apprendre ou de vous perfectionner. 37...
Le Top 10 du weekend est en ligne
Un Top 10 très lourd cette semaine avec des tomars venus d'ailleurs : claqu...
Le Top 10 du weekend est en ligne
Ouverture de la billetterie demain à 11h00
Jean Bellucci est décédé

Pages

Rien n’est encore joué

Corps: 

Dans le groupe A, la dernière indécision résidait dans le fait de savoir si Efes Pilsen ou Malaga allait se qualifier. Sans surprise, les Turcs se sont imposés devant leur public face à Charleroi 78-65 et ont privé Frédéric Weis, Moustapha Sonko et leurs coéquipiers d’une place dans le top 16. Des deux Français, seul le premier a participé à la victoire des siens en terre allemande (84-72) contre l’Alba Berlin. Dans le cinq de départ, celui-ci a inscrit 6 points, saisi 2 rebonds et fait 2 passes décisives dans un match indécis jusqu’au dernier quart-temps.

De son côté l’Olympiakos de Stéphane Risacher, déjà qualifié, a pris la tête du groupe. La formation grecque a imposé sa loi sur son parquet aux Israéliens du Maccabi Tel-Aviv (94-91). L’ex-International a été l’un des grands artisans de cette victoire puisqu’il termine meilleur marqueur de la rencontre avec 21 points. Auteur d’un premier quart temps prolifique (11 points), c’est aussi lui qui donnait la victoire à son équipe dans les dernières secondes de la prolongation en inscrivant les deux paniers décisifs.

Dans la poule B, le Virtus Bologne d’Antoine Rigaud eau conserve la tête au bénéfice de sa victoire sur Londres (96-57). Moins présent qu’à son habitude, il n’a inscrit que 8 points et n’a pris que deux rebonds. Avec Barcelone, Alain Digbeu n’a pas fait beaucoup mieux (7 points, 1 rebond). Les Catalans s’imposent dans leur salle (85-64) contre les Turcs d’Ulker Istanbul et assurent définitivement leur qualification. Lors de la dernière journée, il restera deux places à prendre. Les prétendants, Ulker Istanbul, Ljubjana et Francfort, qui sont pour le moment à égalité au classement devront cravacher pour les prendre.

Pour Pau-Orthez, les affaires auraient pu mieux s’arranger dans le groupe C. Les Béarnais, après leur défaite (83-76) sur le parquet du Fortitudo Bologne, toujours sans Vasco Evtimov, sont condamnés à battre Novo Mesto lors de la dernière journée tout en espérant que les Italiens chutent en Russie contre le CSKA Moscou. En cas de succès de la formation transalpine en Russie, il faudra pour les hommes de Claude Bergeaud sortir la machine à calculer. Quoiqu’il en soit, l’Élan devra s’imposer, sinon la route de l’Euroleague s’arrêtera nette. Pour l’instant, seul le Panathinaïkos est assuré de jouer le deuxième tour. Le Real Madrid devra lui aussi batailler sur le parquet du leader pour ne pas se mêler aux calculs précédemment cités.

Dans le groupe D, l’ASVEL n’a pas encore perdu tout espoir de qualification. Après leur belle victoire (99-84) sur le Cibona Zagreb, les troupes de Bogdan Tanjevic peuvent encore subtiliser la quatrième place du groupe. Il faudra absolument vaincre le Partizan Belgrade dans sa salle lors de la dernière journée.


En tête, le Vitoria de Laurent Foirest s’est logiquement imposé contre la lanterne rouge Ostende 114-78 et continue de mener la danse. Le Français a réalisé une bonne prestation en inscrivant 13 points et prenant 3 rebonds.

Catégorie: 
Surtitre: 
Euroleague
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Vendredi, 8. Février 2002
Vignette: 
Chapeau: 
L’avant-dernière journée de l’Euroleague a permis à plusieurs équipes d’assurer la qualification. Malheureusement pour le basket Français, ni Pau-Orthez, ni l’ASVEL ne sont pas encore assurés de participer au deuxième tour.
Tags: 

Un quart français en Korac

Corps: 

Le basket français est le seul à pouvoir compter sur la présence de deux représentants en quart de finale de la Coupe Korac avec Nancy et Dijon. Pourtant, avant le début des matches retour, la tâche n’était pas aisée. Le SLUC a empoché son ticket pour les quarts aux dépends de Leverkusen. Après leur victoire 87-80 au match aller, les Allemands débarquaient en Lorraine avec un marge de manœuvre réduite. Il n’en fallait pas plus à des Nancéens dominateurs pour prendre le retour à leur compte et l’emporter 104-95 et ainsi se qualifier pour deux petits points. Que dire alors de Dijon, vainqueur d’un seul point sur l’ensemble des deux matches ! Leur victoire 71-66 à l’aller dans leur salle du Palais des sports a eu toute son importance pour éliminer le Maccabi Ra’anana. En Israël, les Bourguignons ont défendu chèrement leur peau et ont gagné le droit de jouer le tour suivant malgré leur défaite 68-64.

Le hasard du calendrier fait que Nancy et Dijon se rencontreront en quart de finale. Les deux formations se connaissent bien et elles se sont rencontrées lors de la quinzième et dernière journée des matches aller de Pro A. Lors de cette rencontre, les hommes d’Alain Thinet ont pris le dessus sur ceux de Sylvain Lautie (91-83). Emmené par Laurent Bernard (20 points) et l’Américain Andre Owens (19 points, 6 rebonds), Dijon avait remporté son septième succès en huit matches et s’était installé à la cinquième place du championnat. Côté Nancéen, la bonne performance de l’International français Cyril Julian (23 points, 9 rebonds) n’avait donc pas pu empêcher le SLUC de concéder sa première défaite de la saison à l’extérieur.

Les quarts de finale se dérouleront le 27 février (aller à Nancy) et le 6 mars (retour à Dijon).

Les autres rencontres sont :


Fuenlabrada (Esp) – Maroussi (Grè)


Maccabi Ramat Gan (Isr) – Lasko (Slo)


Vody (Rus) – Sopot (Pol)

Les vainqueurs joueront les demi-finales les 9 et 16 avril. La finale aura lieu les 10 et 17 avril prochain.

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupes Européennes Masc.
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Jeudi, 7. Février 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Nancy et Dijon se sont brillamment qualifié pour les quarts de finale de la Coupe Korac. L’un des deux ira même en demi, puisqu’ils se rencontreront les 27 février et 6 mars prochain.
Tags: 

Euroleague : une grande indécision

Corps: 

Dans le groupe A, il ne reste plus qu’une place à prendre pour le second tour et celle-ci se disputera entre Efes Pilsen et Malaga, avec un léger avantage pour les premiers. Les Espagnols, qui aligneront probablement leur nouveau joueur Carlos Arroyo (ex-Toronto Raptors) en remplacement de Charles Byrds parti pour Trotamundos Carabobo (Vénézuela), doivent en effet remporter leurs deux dernières rencontres tout en espérant deux défaites des Turcs. Privée de Milan Gurovic, (inflammation au genou), la formation ibérique devra d’abord se défaire de Berlin.Efes Pilsen recevra de son côté, Charleroi, lanterne rouge privée de Darrent Egellent opéré du genou. Les Spirou belges pourront tout de même compter sur Ronald Ellis, élu MVP de la dernière journée.

Dans le groupe B si le Virtus Bologne ne sera plus inquiété, on sait en revanche que les trois places suivantes seront disputées. Barcelone est le mieux parti puisqu’une victoire à domicile contre Ulker Istanbul qualifierait l’équipe d’Alain Digbeu.Pourtant les Catalans ne pourront pas compter sur Nikos Ekonomou, blessé au dos. En revanche, Roberto Duenas, qui vient de devenir le meilleur rebondeur de l’histoire du Barca (avec 1393 prises), sera bien présent. Les deux autres prétendants, Francfort et Ljubjana s’affronteront en Allemagne mercredi.

Les joueurs de Pau-Orthez devront, eux aussi, lutter jusqu’au bout dans la poule C. En allant à Bologne affronter le Fortitudo, les Béarnais rencontreront un adversaire direct. Une victoire les qualifierait à coup sûr. Devant, le Real Madrid, pas encore assuré de sa présence au prochain tour, devra éviter le piège tendu par le CSKA Moscou. La tâche ne sera sûrement pas aisée, le Real devra faire face aux forfaits de Stefano Attruia, Sasha Djordjevic et Zan Tabak. La formation madrilène devrait en revanche enregistrer les retours de Lucio Angulo et Eric Struelens.

Le groupe D, enfin, reste le plus indécis puisque sept équipes ne sont pas encore mathématiquement hors-course. Le leader Vitoria, sans Fabricio Oberto, accueillera Ostende, dernier du groupe. Les Grecs de l’AEK Athènes recevront Perm privé de Rytis Vaisvila, parti au Dynamo Moscou. L’ASVEL recevra le Cibona Zagreb et devra absolument vaincre pour espérer. L’équipe croate, elle, a vu sa salle suspendue pour un match après les incidents causés par les spectateurs pendant et après la rencontre contre le Partizan Belgrade. Ces derniers se déplaceront à Pesaro pour essayer de conserver une infime chance de passer.

Pour cette journée décisive, les salles devraient être bien pleine et confirmer la tendance observée la semaine dernière avec 4564 spectateurs de moyenne par match, ce qui est le deuxième meilleur total de la saison. C’est le Maccabi Tel-Aviv qui détient la plus forte moyenne (10000). Le premier Français, Pau-Orthez, est cinquième (6500).

Catégorie: 
Surtitre: 
Euroleague
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 6. Février 2002
Chapeau: 
Le suspens reste entier dans chacune des 4 poules de l’Euroleague alors qu’ils restent seulement deux tours à disputer. Comme les autres, Pau et Villeurbanne devront lutter jusqu’au bout.
Tags: 

TP trouve un second souffle

Corps: 

Le public de l’Alamodome semble avoir retrouvé son petit Français. Heureux de revoir leur équipe gagner deux matches d’affilée face à Orlando (105-98) puis Minnesota (113-83) – ce qui n’était pas arrivé depuis deux semaines, soit neuf rencontres – , les fans des Spurs ont aussi pu observer une très belle performance de Tony Parker. L’ex meneur du PBR devait se racheter de sa piètre performance contre Orlando où il n’avait inscrit que deux petits points (1/10 au tir) et surtout délivré aucune passe décisive en 21 minutes. C’est désormais chose faite puisque celui qui a été appelé à disputer le Rookie challenge le 9 février prochain s’est montré solide face aux Wolves du Minnesota. Auteur de 12 points, il a également saisi deux rebonds et offert cinq passes à ses partenaires. Disponible dans le jeu, le Français a également été au cœur d’une friction entre son équipier Tim Duncan et Kevin Garnett. Alors que TP commet une faute sur Rasho Nesterovic, il tombe sur Garnett qui le repousse énergiquement. Le charismatique Duncan prend alors la défense de son meneur. L’arbitre s’est donc vu contraint de renvoyer les deux protagonistes de l’altercation verbale sur le bord du terrain. Au delà de cet incident, les Spurs ont su développer un jeu intéressant et varié traduit en fin de rencontre par les statistiques : neuf joueurs terminent à plus de huit points.

Come-back de Tariq Abdul-Wahad

Du côté de Denver, on a également reparlé français. Tariq Abdul-Wahad a effectué son retour dans l’équipe des Nuggets après plus de deux mois d’absence. Blessé au genou depuis le fin du mois de novembre, ce pépin physique ne semble plus désormais qu’un mauvais souvenir. Le numéro 9 de Denver, qui n’était pas aligné dans le cinq de départ par son entraîneur Mike Evans, a effectué une bonne performance. N’étant présent sur le parquet que 13 minutes, il affiche de belles statistiques : 9 points, 5 rebonds, 1 passe, 1 interception. Malgré cela, TAW n’a pas pu empêcher la nouvelle défaite des Nuggets (la 31éme cette saison) dans l’Arco Arena de Sacramento (132-96).

Catégorie: 
Surtitre: 
Tony Parker aux USA
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mardi, 5. Février 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Tony Parker ne s’était pas encore relancé sur les bases qui étaient les siennes avant sa blessure. Face à Minnesota, il semble pourtant avoir retrouver la forme, tout comme Tariq Abdul-Wahad, auteur d’une bonne performance contre Sacramento.
Tags: 

La soirée des Français

Corps: 

Dans la poule A, l’Olympiakos de Stéphane Risacher a fait parler la poudre. La formation grecque n’a laissé aucune chance aux malheureux Spirou de Charleroi (76-56) dans leur propre salle. Présent sur le parquet durant 24 minutes, l’ex-international français a inscrit 13 points et saisi 4 rebonds, permettant à son équipe de prendre le large lors du troisième quart-temps et ainsi rejoindre le Benetton Trévise en deuxième position du groupe.

De son côté, Malaga n’a pu se défaire des Turcs de Efes Pilsen. Les Stambouliotes se sont imposés 67-66 face aux équipiers de Frédéric Weis (6 points, 3 rebonds en 26 minutes) et Moustapha Sonko (2 points, 4 rebonds en 27 minutes), impuissants. Les deux internationaux francais n’ont pu inverser la tendance dans un match où les défenses ont souvent pris le pas sur les attaques. Résultat : Malaga se fait distancer par son adversaire du jour et reste accroché à sa cinquième place, n’ayant plus son destin entre ses mains.

Dans la poule B, Bologne et Barcelone continuent d’imposer leur loi. Antoine Rigaudeau (15 points, 4 interceptions) a montré la voie au Virtus dans l’antre de Ljubjana (victoire 89-85) et permet à la formation italienne d’obtenir officiellement son billet pour le second tour. Quant à Alain Digbeu, il fut sans conteste le meilleur Français de la journée. Très disponible pour ses partenaires, le numéro 10 du Barça a été l’un des grands artisans de la victoire contre Kaunas (92-72). Marquant 17 points, le héros de l’épopée bleue en Lettonie a remis le couvert face au club lituanien réussissant même deux alley-oops à quelques minutes d’intervalle. L’équipe catalane prend la deuxième place du groupe et par la même occasion une sérieuse option sur la qualification.

Dans la poule de Pau-Orthez, on pouvait attendre les débuts de Vasco Evtimov sous le maillot du CSKA Moscou, après l’annonce de son probable engagement avec le club russe. Mais, faute d’accord avec le Fortitudo, le transfert n’aura pas lieu. Le grand Vasco n’était donc ni dans le roster moscovite contre Zadar (victoire 96-92), ni dans celui des italiens contre le Real Madrid battu 93-77.

Enfin dans la groupe D où figure l’ASVEL, Jim Bilba n’a fait qu’une brève apparition sur le parquet (8 minutes) et n’a donc pas pu empêcher le surprenant succès des Belges d’Ostende sur l’AEK Athènes (102-73). Il ne s’agit que de la deuxième victoire des hommes d’Eddy Casteels dans cette Euroligue et celle-ci relance l’intérêt de la poule puisque trois équipe (AEK Athènes, Perm, Pesaro) sont à 19 points, deux à 18 (ASVEL, Partizan Belgrade), et une à 17 (Cibona Zagreb). Devant, le Vitoria de Laurent Foirest prend seul la tête au bénéfice de sa victoire à Pesaro (85-75). Le Français n’a pourtant pas été l’auteur d’une performance transcendante (8 points et 4 rebonds en 26 minutes).

Catégorie: 
Surtitre: 
Les internationaux en Euroleague
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Vendredi, 1. Février 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Lors de la douzième journée de la première phase de l’Euroleague, les Français évoluant dans les clubs étrangers ont connu des fortunes diverses. Petit tour d’horizon des expatriés.
Tags: 

Un nouveau départ pour Tariq

Corps: 

Comment s'est passée votre convalescence ?


Bien ! Je reviens tout doucement dans le groupe. J'ai encore le genou qui enfle parfois, mais la douleur est moindre. Normalement je vais revenir le vendredi 1er février contre les Kings de Sacaremento.

Vos coéquipiers vous ont-ils soutenu durant votre absence ?


Oui. McDyess notre leader étant blessé, nous avons effectué l'ensemble de la rééducation en duo. Souvent nos coéquipiers venaient prendre de nos nouvelles, c'est agréable. J'en ai surtout profité pour retravailler à fond la mécanique de mon shoot avec coach Mc Leod.

Pourquoi avoir attendu trois semaines avant de rejouer en match ?


La durée normale après une telle opération est de huit semaines. J'avais envie de revenir plus vite sur le parquet, donc je redoublais d'efforts alors qu'il faut savoir être patient pour ne pas prendre de risque. Avec l'accord du staff, j'ai suivi un programme spécifique.

Avez-vous retrouvé toutes vos sensations ?


NON. Il me faut jouer des matches. De toute façon cela viendra progressivement. Je vais profiter du reste de la saison et aussi de l'été pour travailler encore plus.

Comment la presse locale accueille-t-elle votre retour ?


Franchement je n'en sais rien. J'ai pris pour habitude depuis le début de ma carrière, de parler à la presse locale, mais de ne jamais lire le contenu des journaux.

Comment voyez-vous la fin de saison avec votre équipe de Denver et les play-off sont ils toujours accessibles ?


Jouer les playoffs sera difficile, mais si on s'en donne les moyens cet objectif n'est pas impossible. Pour cela il faut travailler encore plus et que tout le groupe se sente concerné.

Tony Parker a déclaré qu'il aimerait bien jouer avec vous en Equipe de France. Et vous ?


C'est agréable d'entendre cette appréciation de sa part. Le souhait est réciproque. Nous nous sommes rencontrés à deux reprises depuis le début de saison. Effectivement Tony et moi avons évoqué l'avenir en équipe de France que ce soit à travers nous, les jeunes qui progressent énormément ou aussi de Jérôme que nous espérons voir aussi dans le groupe. Comme je l'ai toujours indiqué, jamais je n'ai refusé une sélection. je considère que c'est un réel honneur pour tout athlète de défendre les couleurs de son pays. J'ai déjà eu un entretien par le passé avec sélectionneur Alain Weisz. J'ai un regard très favorable sur son approche du jeu et des joueurs. Ce sera à lui de définir dans quel cadre il souhaite m'intégrer en équipe de France. Il sait que je suis disponible sans ambiguïté. Bon, Tony me chambre en me disant qu'il porte le numéro 9 depuis qu'il est au berceau (j'attends toujours qu'il m'envoie les preuves en photos) , mais si un jour la question se pose il va falloir trancher cette histoire à l'ancienneté réelle et non fictive...En tout cas on en rigole.

Avez-vous suivi les récentes performances de l'Equipe de France (matches de qualification pour l'Eurobasket en Suède en 2003, victoires en Pologne et en Lettonie) ?


Evidemment. J'ai vu que mon pote "Flying" Digbeu avait traumatisé la Lettonie dans la fin de match et que le groupe s'est arraché pour gagner en Pologne. Mouss aussi est en forme et tient bien la baraque. De surcroît il connaît bien coach Weisz qui l'a révélé au haut-niveau à l'époque de Sceaux. C'est une équipe rajeunie avec un énorme potentiel. Les frères Pietrus et Boris Diaw évoluent dans la haut-niveau européen dans un club stable qui leur fait confiance. Ce confort rejaillit sur leur performance avec les Bleus. En plus, la réussite de Tony qui est leur pote de la même génération, doit sans doute les stimuler encore plus. J'étais aussi heureux d'apprendre la sélection de Sacha Giffa. Il a vraiment beaucoup travaillé pour atteindre ce niveau. L'osmose entre les anciens et les nouveaux semblent être une réussite. Il va falloir s'arracher pour conquérir sa place dans un tel groupe.

Quels sont vos projets avec votre nouveau sponsor ?


Il y'a deux aspects pour un même objectif : toucher une cible qui correspond à notre vision de la société. De toutes les propositions que j'ai reçu, M.DIA est celle qui se rapprochait des valeurs que je souhaite défendre. Tout d'abord c'est une marque française, lancée par un jeune. Ensuite, à travers une ligne de produits TD9 - chaussures de basket-, nous souhaitons lancer un certain nombres de programmes - clinics, tournois en collaboration avec des associations, des clubs et des villes, parrainages des clubs de basket à travers une gamme textile - pour véhiculer des valeurs qui nous semblent essentielles vers ceux qui suivent notre parcours : le respect, l'éducation, la générosité, la solidarité et l'humilité.

Service de Presse FFBB.

Catégorie: 
Surtitre: 
Tariq Abdul-Wahad aux USA
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Jeudi, 31. Janvier 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Après plusieurs semaines d'arrêt l'ailier français des Denver Nuggets, Tariq Abdul Wahad, répond à "Basketfrance.com" avant de reprendre la compétition avec son équipe.
Tags: 

"Evtimov : ""Je pars où on a besoin de moi"""

Corps: 

Interview de Vasco Evtimov :

« Vasco, on parle beaucoup de votre éventuelle signature au CSKA Moscou. Où en êtes-vous ?

- Vasco Evtimov : Pour le moment, j'attends le contrat du CSKA. Les dirigeants m'ont dit qu'ils s'en occupaient rapidement et qu'ils me l'envoyaient par fax. Normalement, je finirai la saison avec eux.

- Quand les premiers contacts ont-ils eu lieu ?


- V.E. : Il y a un mois environ, Moscou cherchait un grand et s'était intéressé à moi.. A ce moment, je pensais qu'il était mieux pour moi de rester à Bologne. Mais ensuite, je n'ai plus joué qu'un match sur trois. Il y a cinq intérieurs dans l'équipe et le coach ne peut pas satisfaire tout le monde. Mais moi je ne veux pas attendre la blessure d'un coéquipier. Alors j’ai demandé à partir. J'avais aussi des touches avec Barcelone, Pesaro et Valence, mais la proposition du CSKA était la plus intéressante.

- Que connaissez-vous de ce club ?


- V.E. : Je ne le connais pas beaucoup en vérité. Je sais juste qu'il est dans le même groupe que le Skipper en Euroleague et que nous les avons déjà rencontrés (ndlr : victoire du CSKA 99-97).

- Quels seront vos objectifs avec votre nouvelle équipe ?


- V.E. : L'équipe est assez bonne pour atteindre le Final Four et remporter le championnat de Russie.

- Votre départ va décevoir les supporters du Skipper, qui vous aimaient beaucoup …


- V.E. : C'est vrai, ils m'aiment vraiment beaucoup et moi aussi je les aime. J'ai vraiment mal au cœur de les quitter.

- Cette expérience en Italie aura-t-elle été un échec ?


- V.E. : Je ne pense pas. Elle va beaucoup m'aider pour la suite. Et puis, je jouais beaucoup au début et j'ai prouvé que j'avais le niveau. Mais maintenant, il faut que je parte là où l'on a réellement besoin de moi.




Propos receuillis par le service de Presse de la FFBB.

Catégorie: 
Surtitre: 
Le point avec Vasco Evtimov
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Lundi, 28. Janvier 2002
Vignette: 
Chapeau: 
A peine rentré de son épopée avec l'Equipe nationale, victorieuse en Pologne et en Lettonie, le géant Français règle les derniers points de son départ pour le CSKA Moscou.
Tags: 

Abdul-Wahad revient

Corps: 

Tariq Abdul-Wahad n’a pas voulu prendre de risques quant à l’état de son genou, opéré (cartilage) en fin d’année 2001. «Je suis très heureux de revenir. Mon genou répond de mieux en mieux : je n’ai souffert qu’une fois, ce qui veut dire que ma convalescence s’est bien passée. Je suis soulagé», a déclaré le Frenchie des Nuggets au Denver Post. TAW devrait être activé avant le match face au Miami Heat, mardi.

Catégorie: 
Surtitre: 
Tariq Abdul-Wahad aux USA
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Lundi, 28. Janvier 2002
Chapeau: 
Le Français des Denver Nuggets devrait faire sa rentrée face à Miami, mardi.
Tags: 

Parker reprend du service

Corps: 

L'entorse de la cheville droite, contractée face aux Nets ne semble plus désormais qu'un mauvais souvenir pour Tony Parker. Le Français, qui s'était blessé voilà une dizaine de jours a fait son retour sur les parquets contre les Los Angeles Lakers.

Malheureusement pour lui et pour les Spurs, il n'a pu enrayer la spirale négative dans laquelle se trouve la formation de Gregg Popovich actuellement. N'ayant remporté que deux matches sur cinq sans Parker, San Antonio attendait impatiemment le retour de son petit meneur de jeu. Resté 27 minutes sur le parquet, celui-ci a marqué 14 points et saisi deux rebonds mais n'a pu donner la victoire aux siens (94-91).

Le lendemain, les Spurs devaient absolument se relancer dans la salle de Golden State. Et c'est ce qu'ils ont fait … Sous l'influence de Parker, de nouveau dans le cinq de départ, San Antonio a su mettre au pas son adversaire (90-82).

Le jeune Français s'est montré décisif (12 points, 4 rebonds et 6 passes) notamment en inscrivant les quatre lancers francs qui scellaient définitivement le score en fin de partie. Outre la bonne performance individuelle de son frenchie, Gregg Popovitch a pu observer sa grande complicité avec Charles Smith en attaque. De bonne augure pour la suite de la saison.

Catégorie: 
Surtitre: 
Tony Parker aux USA
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Lundi, 28. Janvier 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Après une absence de près de dix jours, TP est revenu sur les parquets et a permis à son équipe de se remettre en selle dans la course aux play-off.
Tags: 

Tony Parker de retour

Corps: 

Les fans des Spurs l’attendent avec impatience. Tony Parker, l’une des révélations de ce début de saison, devrait faire son retour vendredi, face aux Lakers de Los Angeles. L’entorse de la cheville droite contractée face à New-Jersey (défaite des Spurs 99-97) le 15 janvier dernier ne l’aura éloigné des terrains que dix jours et ne lui aura fait manqué que cinq matches, sans compter celui face aux Nets où il était sorti au bout de cinq minutes.


Avant ce contretemps, l’ancien joueur du PBR, omniprésent, imposait son style et son rythme à la formation de Gregg Popovitch qui pouvait de ce fait à nouveau nourrir de sérieux espoirs de titre NBA. Participant aux 35 premiers matches de la saison, Parker affiche des statistiques très correctes pour un novice dans la compétition américaine. Avec 10.1 points et 2.6 rebonds par match, il a même été récemment appelé à disputer le prochain Rookie Challenge le 9 février à Philadelphie.


Bien qu’elle n’ait duré que dix jours, sa blessure paraît avoir laissé un vide du côté de San Antonio, tant la formation connaît actuellement des difficultés à imposer son jeu. Durant l’absence de leur meneur, les Spurs ont concédé deux défaites en cinq rencontres face à Los Angeles (98-81) et contre New-Jersey (92-86).

Catégorie: 
Surtitre: 
Tony Parker
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Jeudi, 24. Janvier 2002
Chapeau: 
Après dix jours d’absence, le français devrait être présent vendredi sur le parquet pour aider son équipe à tenir tête aux Lakers de Los Angeles.
Tags: 

Pages

S'abonner à RSS - FFBB