Final Four

Final Four Euroleague
3 français au Final Four
Le Final Four 2018 de l'Euroleague aura lieu ce week-end à Belgrade, l'invité surprise, le Zalgiris Kaunas d'Axel Toupane, ne se mesure au tenant du titre le Fenerbahce Istanbul avant q...
Occasion manquée pour Lacombe et Monaco
La Roca Team de Paul Lacombe a échoué dimanche en finale de la FIBA Champions League, 100 à 94, dans la salle de l'AEK Athènes, portée par ses 18.000 supporteurs.
Lacombe rêve d'un titre européen
Monaco dispute pour la deuxième fois d'affilée le Final Four de la FIBA Champions League, ce week-end à Athènes, avec pour ambition d'ouvrir son palmarès européen :...
Ekaterinbourg ne meurt jamais
La formation russe d'Ekaterinbourg a remporté dimanche en Hongrie le quatrième titre de Champion d'Europe de son histoire après 2003, 2013 et 2016. Les partenaires d'Emma Meesseman (19pts, 9rbds en finale) ont battu Sopron qui évoluait à domicile. Sandrine Gruda (Yakin Dogu)...
Monaco en ballottage favorable, Strasbourg en difficulté
Monaco a frappé fort en remportant hier soir son quart de finale aller de la Ligue des champions de basket à Bandirma (85-77), quand à Strasbourg, les hommes de Vincent Collet a lâché neuf points à l...
De Colo vise le doublé
Nando De Colo vise le doublé avec le CSKA Moscou lors du Final Four de l'Eu...
Le CFBB s'envole pour le Final Four
Monaco dans l'arène
Nando De Colo au Final Four

Pages

3 français au Final Four

Corps: 

Kaunas a créé la sensation en éliminant l'Olympiakos le Piré en quart de final. Le club du français Axel Toupane coaché par Sarunas Jasikevicius n'a pas l'intention de s'arrêter là. En demi-finale, la tâche s'annonce cependant ardue pour le petit poucet du Final Four face au tenant du titre le Fenerbahce Istanbul d'Obradovic.

L'autre demi-finale sera loin d'être dénuée d'intérêt avec le face-à-face entre le CSKA Mosco et le Real Madrid de Fabien Causeur. Côté russe, Nando De Colo de retour à la compétition en début de semaine sera bien aligné à Belgrade, en revanche Léo Westermann va être opéré d'un disque intervertébral et ne disputera pas le Final Four.  

Programme du Final Four

Vendredi 18 mai 2018
18h00 : Fenerbahce Istanbul - Zalgiris Kaunas
21h00 : CSKA Moscou - Real Madrid

Toutes les informations sur le Final Four sont à retrouver sur www.euroleague.net
 

Surtitre: 
Final Four Euroleague
Date d’écriture: 
Jeudi, 17. Mai 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Le Final Four 2018 de l'Euroleague aura lieu ce week-end à Belgrade, l'invité surprise, le Zalgiris Kaunas d'Axel Toupane, ne se mesure au tenant du titre le Fenerbahce Istanbul avant que demain le CSKA Moscou de Nando De Colo défiera en demi-finale le Real Madrid de Fabien Causeur.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="en" dir="ltr">Just arrived in Belgrade, J-2 <a href="https://twitter.com/hashtag/FinalFour?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FinalFour</a><a href="https://twitter.com/EuroLeague?ref_src=twsrc%5Etfw">@EuroLeague</a> <a href="https://twitter.com/bczalgiris?ref_src=twsrc%5Etfw">@bczalgiris</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/ManoKomanda?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#ManoKomanda</a> <a href="https://t.co/kFEDIlimOE">pic.twitter.com/kFEDIlimOE</a></p>&mdash; Axel Toupane (@toups_33) <a href="https://twitter.com/toups_33/status/996756849524342787?ref_src=twsrc%5Etfw">May 16, 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">C’est parti pour le Final Four de Belgrade! <a href="https://twitter.com/hashtag/Euroleague?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#Euroleague</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/HalaMadrid?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#HalaMadrid</a> <a href="https://t.co/SO3HNaDspe">pic.twitter.com/SO3HNaDspe</a></p>&mdash; Fabien Causeur (@FCauseur1) <a href="https://twitter.com/FCauseur1/status/996748344566472704?ref_src=twsrc%5Etfw">May 16, 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Occasion manquée pour Lacombe et Monaco

Corps: 

C'est la deuxième fois d'affilée que Monaco est battu au Final Four de cette compétition, après sa défaite en demi-finale l'an passé. Dans la capitale grecque, il n'y avait que deux joueurs de l'équipe de 2017 à Tenerife, le capitaine Amary Sy et l'Ukrainien Sergii Gladyr, le meilleur Monégasque de la finale (18 pts).

Revenue dans l'élite il y a trois ans, l'ASM s'est installée parmi les meilleurs clubs français, grâce à l'argent du milliardaire ukrainien Sergueï Dyadechko. Elle a gagné trois fois la Leaders Cup mais n'a pas pour l'instant réussi à décrocher les plus beaux titres à sa portée. Assurée de terminer en tête de la saison régulière de Pro A, elle sera de nouveau favorite des play-offs qui commencent à la fin du mois.

Les Monégasques ont couru après le score pendant presque toute la rencontre, l'écart faisant l'accordéon entre un et dix points, mais ils n'ont jamais pu passer devant malgré les éclairs de l'Américain Gerald Robinson (13 pts) et l'apport du pivot bosnien Elmedin Kikanovic et de Paul Lacombe (12 pts chacun). Ils ont surtout été très insuffisants en défense, incapables de stopper le duo américain de l'AEK, Mike Green (19 pts) et Kevin Punter (16 pts) et le Grec Dusan Sakota (16 pts).

"On a eu du mal à les contenir défensivement. Cent points, c'est beaucoup trop. On est revenu parce qu'on a des talents offensifs, mais jouer à celui qui marquera le plus dans cette salle en feu, c'était trop compliqué. Il aurait fallu les ralentir pour ne pas qu'ils s'enflamment", a commenté Amary Sy.

Il y a pourtant eu du suspense jusque dans la dernière minute car les Athéniens, extrêmement nerveux, ont offert l'occasion à Monaco de revenir en perdant coup sur coup deux ballons faciles. Mais l'AS Monaco n'a pas su en profiter.

Surtitre: 
FIBA Champions League
Date d’écriture: 
Lundi, 7. Mai 2018
Vignette: 
Chapeau: 
La Roca Team de Paul Lacombe a échoué dimanche en finale de la FIBA Champions League, 100 à 94, dans la salle de l'AEK Athènes, portée par ses 18.000 supporteurs.

Lacombe rêve d'un titre européen

Corps: 

Le prince Albert l'a d'ailleurs bien compris. Féru de sport, il vient régulièrement voir jouer son équipe et sera présent à Athènes dès les demi-finales pour soutenir les hommes de l'entraîneur monténégrin Zvezdan Mitrovic.

"Les résultats font venir du public, souligne l'international Paul Lacombe. Les gens apprécient le spectacle. On n'est pas une équipe de mauvais garçons. On sait qu'on représente bien Monaco."

L'engouement suscité n'était pourtant pas gagné d'avance. Car à Monaco, "les spectateurs sont très exigeants, que ce soit avec le foot ou le basket", explique l'expérimenté Amara Sy, 36 ans. "Cela prouve qu'on offre du spectacle en plus des résultats."

Avec un budget de 6,5 millions d'euros, Monaco vient de s'offrir une troisième Leader's Cup consécutive, pointe en tête de la saison régulière de Jeep© Élite et surtout peut remporter ce week-end le premier trophée continental de son histoire. Avec à la clé, une prime non négligeable d'un million d'euros.

"Pour l'instant, on fait aussi bien que l'an dernier, poursuit Sy. On saura dès vendredi si on est capable de mieux faire. Le principal danger, c'est nous-mêmes. Il faut assumer notre statut de favori."

Afin de préparer l'événement, les Monégasques sont restés sérieux en gagnant à Chalon en championnat. 

Ali Traoré demande à chacun de rester "en alerte maximum" et de "ne pas sous-estimer cette équipe". Sy résume: "Ludwigsburg, c'est une grosse pression défensive et de l'intensité physique. Il faudra garder la tête sur les épaules pour les sanctionner sans nous presser. Si on reste lucide, ça va passer."

Ensuite pourrait alors se profiler un match exceptionnel contre l'AEK Athènes (autre demi-finaliste contre les Espagnols de Murcie), dans sa salle.

Lacombe, venu à Monaco pour franchir un palier, en rêve. "Jouer la finale contre Athènes chez lui serait exceptionnel", dit-il. Sy, qui a évolué à l'AEK en 2007-2008 connaît bien cette salle. "Quand c'est plein, ça fait beaucoup de bruit. Les étiquettes de favoris ne veulent alors plus rien dire."

Mais les Monégasques, sûrs de leurs forces, ne craignent pas l'affrontement. "Après une longue traversée du désert, le basket est de retour au premier plan à Monaco et ça plait, conclut Sy. Dès la première année, on a été performants. Et chaque année, il faut mieux faire. Cela rajoute de l'exigence pour les recrues. Gagner serait un accomplissement extraordinaire ! Prestigieux ! Plus fort qu'un titre de champion de France!"

Plus d'infos sur : www.championsleague.basketball

Surtitre: 
Final Four FIBA Champions League
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin avec AFP
Date d’écriture: 
Jeudi, 3. Mai 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Monaco dispute pour la deuxième fois d'affilée le Final Four de la FIBA Champions League, ce week-end à Athènes, avec pour ambition d'ouvrir son palmarès européen : première étape vendredi avec la demi-finale contre les Allemands de Ludwigsburg. Yakuba Diawara non qualifié pour la Champions League, Paul Lacombe sera le seul joueur du Team France Basket à participer au Final Four dans les rangs monégasques.

Ekaterinbourg ne meurt jamais

Corps: 

Euroligue féminine - Final Four

Vendredi 20 avril

Ekaterinbourg (RUS) bat Dynamo Kursk (RUS) 84-77
La (longue) série de Kursk a pris fin en demi-finale. Après 34 victoires conscutives en Euroligue, Héléna Ciak et ses copines ont rendu les armes face à Ekaterinbourg. L'intérieure tricolore a compilé 6 points et 11 rebonds. Porté par le trio Moore (28pts, 6rbds, 5 passes) - Meesseman (19pts, 8rbds) - Griner (19pts, 7rbds), Ekat a fait la différence dans le 3è QT.

Sopron (HUN) bat Yakin Dogu (TUR) 68-65
Invité surprise du Final Four, Sopron a créé la sensation en éliminant l'armada turque d'une Sandrine Gruda plutôt discrète (3pts, 8rbds). Angela Salvadores (16pts) et Yvonne Turner (19pts) ont tenu l'équipe hongroise sur leurs épaules avant que la Serbe Jelena Milovanovic ne crucifie Yakin Dogu au buzzer.

Dimanche 22 avril

Match pour la 3è place
Dynamo Kursk bat Yakin Dogu 87-82
Dans un match pour la troisième place qui aurait pu être une finale, Kursk a bien réagi à l'image de Sonja Petrovic (24pts). Héléna Ciak (2pts, 1rbd) n'a pas eu le même impact qu'en demi-finale. Encore sonné par le buzzer beater de l'avant-veille, Yakin Dogu et Sandrine Gruda (11pts, 6rbds) ont quitté la Hongrie sur une deuxième défaite.

Finale
Ekaterinbourg bat Sopron 72-53
Face à une équipe russe bien plus expérimentée, Sopron n'a pas été en mesure de réitérer son exploit de la demi-finale. Comme face à Kursk, Ekaterinbourg a pu compter sur Emma Meesseman (19pts, 9rbds, 5 passes), Brittney Griner (16pts, 9rbds) et Maya Moore (17pts, 7 passes). La géante belge, passée par Villeneuve d'Ascq, a été élue MVP du Final Four.

Catégorie: 
Surtitre: 
Euroligue féminine
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Lundi, 23. Avril 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
La formation russe d'Ekaterinbourg a remporté dimanche en Hongrie le quatrième titre de Champion d'Europe de son histoire après 2003, 2013 et 2016. Les partenaires d'Emma Meesseman (19pts, 9rbds en finale) ont battu Sopron qui évoluait à domicile. Sandrine Gruda (Yakin Dogu) et Héléna Ciak (Kursk) ont été éliminées en demi-finales.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="en" dir="ltr">.<a href="https://twitter.com/BC_UMMC?ref_src=twsrc%5Etfw">@BC_UMMC</a> deliver fourth <a href="https://twitter.com/hashtag/EuroLeagueWomen?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#EuroLeagueWomen</a> !<br>FINAL HIGHLIGHTS !<br><br> <a href="https://t.co/PSEk6kZgmQ">https://t.co/PSEk6kZgmQ</a> <a href="https://t.co/Yw8NomC9B5">pic.twitter.com/Yw8NomC9B5</a></p>&mdash; EuroLeague Women (@EuroLeagueWomen) <a href="https://twitter.com/EuroLeagueWomen/status/988146628774285312?ref_src=twsrc%5Etfw">22 avril 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Monaco en ballottage favorable, Strasbourg en difficulté

Corps: 

La "Roca Team" a fait un grand pas vers une deuxième participation consécutive dans le dernier carré de la compétition. Invaincus chez eux à domicile en Coupe d'Europe, les Monégasques devraient logiquement s'en sortir, lors de la manche retour mardi prochain, avec leur pécule de huit points gagné en Turquie. Mais attention au sursaut d'orgueil des Turcs. Hier soir, sur les bords de la mer de Marmara, le pivot bosnien Elmedin Kikanovic (20 pts) et l'arrière américain Gerald Robinson (18 pts) ont récité leur basket, avec comme chef d'orchestre, le meneur US D.J. Cooper, auteur de 10 passes décisives. Le joueur du Team France Basket s'est montré plutôt maladroit (2 points à1/6 aux tirs et 3 rebonds).

De son côté, Strasbourg devra renverser la tendance face à l'AEK Athènes dans son Rhénus mercredi prochain. Encore en tête après 30 minutes (57-55), les Alsaciens ont subi dans le dernier acte, perdu 23-12. Louis Labeyrie et Zack Wright (15 pts chacun) ont terminé co-meilleurs marqueurs côté SIG. L'intréieur tricolore a ajouté 6 rebonds et 1 interception. En 15 minutes, Jérémy Leloup n'a pas marqué mais à capté 1 rebond et délivré 2 passes.

Dans les deux autres quarts de finale, joués mardi, les Allemands de Bayreuth et les Espagnols de Murcie ont pris une sérieuse option sur le Final Four en remportant chacun leur quart de finale à l'extérieur.

Résultats des quarts de finale aller
Karsiyaka (TUR) - Murcie (ESP) 65 - 79
Ludwigsburg (GER) - Bayreuth (GER) 81 - 86
Bandirma (TUR) - Monaco (FRA) 77 - 85
AEK Athènes (GRE) - Strasbourg (FRA) 78 - 69

Programme des quarts de finale retour
Mardi 3 avril
20h30 : Monaco (FRA) - Bandirma (TUR)

Mercredi 4 avril
20h00 : Bayreuth (GER) - Ludwigsburg (GER)
20h30 : Murcie (ESP) - Karsiyaka
20h30 : Strasbourg (FRA) - AEK Athènes (GRE)

Catégorie: 
Surtitre: 
Basketball Champions League
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Jeudi, 29. Mars 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Monaco a frappé fort en remportant hier soir son quart de finale aller de la Ligue des champions de basket à Bandirma (85-77), quand à Strasbourg, les hommes de Vincent Collet a lâché neuf points à l'AEK Athènes (78-69) mais garde le Final Four en vue.

De Colo vise le doublé

Corps: 

L'arrière de l'équipe de France peut aussi réaliser une passe de deux sur le plan individuel s'il décroche la distinction de MVP (meilleur joueur) pour la deuxième année consécutive.

Lors de la dernière édition, le Nordiste de 29 ans, formé à Cholet et passé par Valence en Espagne et les San Antonio Spurs en NBA, avait aussi terminé meilleur marqueur et avait été désigné MVP de la finale, remportée après prolongation contre le "Fener" (101-96) à Berlin.

Rééditer tout ceci serait une performance monumentale pour le natif de Sainte-Catherine (Pas-de-Calais), devenu le premier Français à régner sur l'Europe depuis Antoine Rigaudeau en 2001. Mais De Colo fait déjà partie des favoris pour le trophée de MVP.

Car cette saison, il n'a pas baissé de régime, au contraire. S'il n'est certes "que" le deuxième meilleur marqueur, derrière l'Américain Keith Langford (Kazan), son rendement reste le même que celui de l'an passé avec 19,4 points par match en moyenne.

Son nom figure encore dans le meilleur "cinq" européen aux côtés du madrilène Sergio Llull, des Stambouliotes Bogdan Bogdanovic et Ekpe Udoh, et du Grec Georgios Printezis, l'une des plus fines lames de l'Olympiakos.

A 32 ans, l'ailier international hellène forme toujours un duo d'enfer avec le stratège Vassilis Spanoulis (34 ans). Ensemble, ils ont hissé le club du Pirée vers le doublé en 2012 et 2013, après avoir à chaque fois fait souffrir le CSKA: en demi-finale en 2013 et un an en plus tôt à Istanbul lors d'une finale à haute intensité dramatique (62-61). Le panier de la gagne avait été signé de... Printezis dans ce même Sinan Erdem Dome (16.000 places) où les deux équipes se retrouveront ce soir.

Le septuple lauréat de l'épreuve avait concédé une troisième défaite consécutive au Final Four, en demi-finale, contre le club grec en 2015 mais a remporté les deux duels de la saison régulière 2016-2017 (81-75 à l'extérieur, 90-86 à domicile).

Qui en sortira vainqueur cette fois-ci? L'armada moscovite, meilleure attaque de la compétition avec 87,6 points marqués en moyenne ou le club piréen et sa défense en acier, la deuxième plus hermétique de la compétition avec 73,6 points encaissés ?

L'autre demi-finale ne manquera pas de piment non plus. Le "Fener", qui espère devenir enfin le premier club turc à soulever le trophée, part légèrement favori devant son public. Mais les "Merengue", de retour dans le dernier carré deux ans après leur dernier sacre, sont motivés par l'occasion de décrocher la "Decima" (dixième titre).

Surtitre: 
Euroleague - Final Four
Date d’écriture: 
Vendredi, 19. Mai 2017
Vignette: 
Chapeau: 
Nando De Colo vise le doublé avec le CSKA Moscou lors du Final Four de l'Euroleague à Istanbul où l'Olympiakos, sa bête noire, tentera de l'en empêcher ce soir à 17h30 en demi-finale, alors que le Fenerbahçe, finaliste sortant, se frottera au Real Madrid en quête d'un 10e titre record.

Le CFBB s'envole pour le Final Four

Corps: 

Lors du Adidas Next Generation Tournament, le CFBB disputera trois matches de poule avant de disputer dimanche les matches de classement.

Jeudi 18 mai - 11h00 : Centre Fédéral - FC Barcelone (Espagne)
Vendredi 19 mai - 9h00 : Centre Fédéral - Etoile  Rouge Belgrade (Serbie)
Samedi 20 mai - 9h00 : Centre Fédéral - CSKA Moscou (Russie)
Dimanche 21 mai : Match de classement

 

Nom

Taille

Date de naissance

Poste

Yohan CHOUPAS

193

11/02/2000

Arrière

Joel AYAYI

193

05/03/2000

Arrière

Lorenzo THIROUARD

194

19/02/2001

Arrière

Joahn RANDRIAMANANJARA

200

09/01/2000

Ailier

Théo MALEDON

192

12/06/2001

Arrière

Mathis DOSSOU-YOVO

205

06/11/2000

Intérieur

Timothée BAZILLE

207

15/05/1999

Intérieur

Sofiane BRIKI

193

15/04/1999

Arrière

Ivan FEVRIER

204

08/02/1999

Ailier

Yanik BLANC

188

11/06/1999

Arrière

Essome MIYEM

208

15/07/2001

Intérieur

Timothé CRUSOL

185

05/04/2001

Arrière

Entraineur : Jean-Aimé Toupane
Assistants : Lamine Kebé et Frédéric Crapez

Toutes les infos sur le Adidas Next Generation Tournament sont à retrouver sur le site officiel de l'évènement : www.adidasngt.com

Catégorie: 
Surtitre: 
Adidas Next Generation Tournament
Date d’écriture: 
Mercredi, 17. Mai 2017
Vignette: 
Chapeau: 
Dans le cadre du Final Four de l'Euroleague qui se déroulera ce week-end à Istanbul, l'équipe juniors du Centre Fédéral participera à partir de demain au traditionnel Adidas Next Generation Tournament organisé en marge de l’événement. L'occasion pour les joueurs du Centre Fédéral de se mesurer aux meilleurs joueurs de leur catégorie d'âge.

Monaco dans l'arène

Corps: 

Monaco rêve de marcher dans les pas de Nanterre, vainqueur cette semaine de la FIBA Europe Cup. Pour y parvenir Yakuba Ouattara et ses partenaires devront sortir vainqueur de ce Final Four. 

En demi-finale ce soir à 18h00, ce sont les Turcs de Banvit qui se dressent devant la "Roca Team".

Monaco a déjà rencontré Banvit en phase de poules cette saison, pour une victoire en Principauté (65-63) et une défaite en Turquie (79-65). Le match s'annonce donc très chaud.

En cas de victoire, les Monégasques joueront dimanche en finale à 20h15 soit les Espagnols de Tenerife, hôtes et favoris du tournoi, soit les Italiens de Venise.

Un plateau de qualité, mais à la mesure de l'ASM. Le club s'appuie sur un effectif complet pour dominer partout où il passe. Déjà vainqueur de la Leaders Cup en février, il a également fini en tête de sa poule de Ligue des champions avec 12 victoires en 14 matches, soit le meilleur bilan des 40 équipes engagées.

En huitièmes de finale puis en quarts de finale de Coupe d'Europe, Monaco a dominé sans trembler l'AEK Athènes et les Italiens de Sassari pour s'offrir une chance d'ajouter une nouvelle ligne à son palmarès.

A Tenerife, l'entraîneur monténégrin Zvezdan Mitrovic pourra compter sur l'intégralité de son effectif. Le scoreur américain Jamal Shuler, touché au genou mi-mars, et le meneur Zack Wright ont fait leur retour samedi en ProA contre Limoges (92-88).

L'arrière Yakuba Ouattara et l'ailier ukrainien Sergii Gladyr, également gênés par des pépins physiques, avaient retrouvé les parquets la semaine précédente.

"Je sais que mon équipe est prête pour le Final Four, il n'y a pas de question à ce sujet. Je suis super excité !", a écrit sur Twitter le meneur américain Dee Bost.

 

Surtitre: 
Final Four la Basketball Champions League
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Vendredi, 28. Avril 2017
Vignette: 
Chapeau: 
Ce week-end, l'équipe de l'AS Monaco, actuel leader de Pro A, participera ce week-end au Final Four de la Basketball Champions League à Tenerife (Espagne). Les Monégasques débuteront ce soir à 18h00 face aux turcs de Banvit.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="en" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/hashtag/GameDay?src=hash">#GameDay</a><br>Ready for the Final Four !<br> <a href="https://twitter.com/BanvitBK">@BanvitBK</a> <br> 18:00.<a href="https://twitter.com/hashtag/RocaTeam?src=hash">#RocaTeam</a> <a href="https://t.co/bD8x2ofGfx">pic.twitter.com/bD8x2ofGfx</a></p>&mdash; Jordan Aboudou (@JordanAboudou) <a href="https://twitter.com/JordanAboudou/status/857852598061281280">April 28, 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">Nous envoyons toutes nos ondes positives à <a href="https://twitter.com/ASMonaco_Basket">@ASMonaco_Basket</a> pour le <a href="https://twitter.com/hashtag/FinalFour?src=hash">#FinalFour</a> <a href="https://twitter.com/BasketballCL">@BasketballCL</a> ! <a href="https://twitter.com/hashtag/WeAreJSF?src=hash">#WeAreJSF</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/WeAreONE?src=hash">#WeAreONE</a> <a href="https://t.co/hhDas8kivD">pic.twitter.com/hhDas8kivD</a></p>&mdash; Nanterre 92 (@Nanterre92) <a href="https://twitter.com/Nanterre92/status/857617512321691649">April 27, 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="en" dir="ltr">I know my team ready for this final 4 don&#39;t even have to question that. Im crazy geeked for the <a href="https://twitter.com/BasketballCL">@BasketballCL</a> final 4.</p>&mdash; Dee Bost (@1DBost) <a href="https://twitter.com/1DBost/status/856603849376899072">April 24, 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Nando De Colo au Final Four

Corps: 

Une nouvelle fois le CSKA Moscou n'a pas tremblé et a atteint son premier objectif en se qulifiant pour le dernier carré de l'Euroligue. Hier soir, les Russes ont battu pour la troisième fois Vitoria 90 à 88. En fin de match, Nando De Colo et ses partenaires ont résisté au retour des Espagnols préservant finalement l'essentiel, la victoire.

Maladroit, Nando De Colo n'a pas eu son impact habituel sur le match malgré ses 15 points marqués. Du côté basque, les les Français Kim Tillie (0 point, 3 rebonds) et Rodrigue Beaubois (3 points, 4 passes) ont été plutôt discrets.

Le CSKA Moscou retrouvera au Final Four le Fenerbache Istanbul également qualifié hier soir après sa victoire face au Panathinaikos (79-61). Après cette défaite, le président du club grec, Dimitris Giannakipoulos, a sanctionné ses joueurs en les faisant rentrer à Athènes en bus.

 

Surtitre: 
Euroleague
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Mercredi, 26. Avril 2017
Vignette: 
Chapeau: 
Hier en quarts de finale de l'Euroleague, le CSKA Moscou a remporté le troisième match de sa série face à Vitoria 90-88. Grâce à ce succès la formation moscovite s'est qualifiée pour le Final Four de la compétition qui aura lieu du 19 au 21 mai à Istanbul (Turquie).

Killian Tillie et Gonzaga au Final Four

Corps: 

Malgré le large succès de Gonzaga face à Xavier, Killian Tillie n'a joué que 12 minutes (0 point, 0/2 aux tirs, 4 rebonds et 1 passe). 

Programme du Final Four
Samedi 1er avril
South Carolina - Gonzaga
Oregon - North Carolina

Lundi 3 avril
Finale

Plus d'infos sur le site de l'évènement : www.phoenixfinalfour.com

Surtitre: 
NCAA - March Madness
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Lundi, 27. Mars 2017
Vignette: 
Chapeau: 
Ce week-end, Gonzaga a validé son billet pour le Final Four NCAA en dominant facilement l'université de Xavier (83-59). Killian Tillie est le premier français à se qualifier pour ce tournoi final depuis 2014 et Wilfried Yeguete avec l'université de Florida. Cette année, le Final Four qui se déroulera du 1er au 3 avril à Phoenix réunira Gonzaga, North Carolina, South Carolina et Oregon.

Pages

S'abonner à RSS - Final Four
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'