Finales LFB

Ligue Féminine - Playoffs
Lyon ouvre son palmarès en LFB
Porté par un collectif ultra dominateur (6 joueuses à plus de 12 d'évaluation), Lyon a remporté, devant son public, la manche 5 des finales LFB. Marième Badiane et ses partenaires décrochent ains...
Il y aura un match 5
A l'issue d'un match de folie, qui s'est joué en prolongation, Lattes Montpellier a battu Lyon pour la deuxième fois en trois jours (91-85). Les Gazelles revien...
La magie des playoffs
Dans le vague après deux rencontres perdues à Lyon, Lattes Montpellier a formidablement réagi mardi soir dans sa salle pour revenir à 2-1. Remarquables d'intensité, les G...
La belle réaction du BLMA
Lattes Montpellier a parfaitement réagi lors du match 3 en prenant le meilleur sur Lyon. Adroites, agressives et portées par le duo Samantha Whitcomb - Taylor Wurtz, les Gazelles ont joué comme dans un rêve pendant 30 minutes. Avant de trembler quand Lyon est revenu à 6 unités dans le mone...
Lattes Montpellier dos au mur
Mené 2-0 par Lyon, qui peut remporter mardi le soir le premier titre LFB de son histoire en cas de nouvelle victoire, Lattes Montpellier retrouvera son Palais des Sports avec la ferme intention de pro...
Bourges champion pour l'Histoire
Grâce à une troisième victoire décrochée ce samedi en finale des playoffs, le Ta...
Stop ou encore
Tarbes maintient le suspense
Un sursaut ou le record

Pages

Lyon ouvre son palmarès en LFB

Corps: 

Playoffs LFB - Finale match 5

Lyon - Lattes Montpellier 75-61 (24-16; 20-16; 15-14; 16-15)

Pour la première fois de l'histoire, le titre de Champion LFB se joue sur un match 5. Au regard de l'intensité déployée par les deux équipes lors des quatre premiers matches, cette ultime confrontation entre Lyon et Lattes Montpellier ne peut qu'atteindre des sommets.

Et le début est conforme aux attentes avec beaucoup de rythme des deux côtés du terrain. En réussite à l'image d'Ingrid Tanqueray, Lyon creuse un petit écart (10-5, 5'). Les Gazelles haussent leur niveau défensif pour trouver du jeu en transition, elles ne veulent pas laisser leurs adversaires s'échapper si facilement. Plus entreprenantes, Alysha Clark (9pts) et les Lionnes parviennent à reprendre leurs aises (24-16, 10').

Dès la reprise du jeu, Lyon atteint la barre des 10 points grâce à Pao Salagnac. Après la surprise Ciak du match 4, c'est Clarissa Dos Santos qui passe outre la douleur pour aider son équipe (34-21, 15'). Dominateur dans la raquette, le collectif rhodanien ne se prive pas pour appuyer là où ça fait mal par Badiane puis Clark. Des éclairs signés Endy Miyem et Sami Whitcomb permettent au BLMA de limiter les dégats à la pause (44-32).

L'impact défensif de l'ASVEL n'a pas faibli, Lattes Montpellier est en difficulté mais Lyon n'en profite pas réellement alors que les opportunités sont là (50-40, 25'). Et à force de laisser passer les occasions, l'écart se réduit sur un panier très lointain de Dabovic (52-43). Michelle Plouffe, seule sous le cercle puis à 3-pts, redonne de l'air à ses partenaires. Un panier primé de Helena Ciak à la sirène entretient le suspense (59-46, 30').

Obligé de prendre des risques pour garder le contact, le BLMA ne trouve pas la mire de loin. Les oublis au rebond offrent à Lyon des deuxièmes chances bienvenues dans leur quête du trophée. Et comme Clarissa Dos Santos a retrouvé toute ses capacités, Lyon s'envole (71-52, 35'). Il ne reste plus qu'à gérer les dernières minutes, une formalité pour une équipe lyonnaise qui aura dominé son sujet dans le match 5.

Les réactions d'après-match

Thibaut Petit (entraîneur Lattes Montpellier) : "Il nous a manqué un peu de tout, rigueur, fraîcheur, énergie, réussite. Lyon mérite sa victoire devant son public. Il faut un vainqueur, c'est Lyon. Notre semaine de préparation a été difficile, on aurait dû passer au-dessus mentalement. Aujourd'hui il n'y avait pas cette énergie, cette agressivité vers le cercle."

Endy Miyem (Lattes Montpellier) : "Dès le départ on a été dominées. On s'est tirées une balle dans le pied en étant moins carrées que sur les deux derniers matches. On a manqué un peu d'agressivité, de rythme défensivement. Notre erreur a été d'oublier qu'on pouvait dominer à l'intérieur. C'est dur de perdre deux finales cette saison. On en voulait plus ce soir mais on a donné notre maximum."

Valéry Demory (entraîneur Lyon) : "J'ai une super équipe, des guerrières. Elles m'ont surpris. Il ne fallait pas craquer, d'entrée on a mis une surpression défensive. Cette équipe a un coeur incroyable. C'est sûrement la finale la plus dure que j'ai eue à coacher. L'avantage du terrain a été déterminant."

Paoline Salagnac (Lyon) : "C'est un plaisir de faire vivre ça à tout le monde. Je n'aurais pas pu rêver mieux. Le destin était que l'on gagne ici dans cette salle. C'est magique de voir cet engouement."

Tony Parker (Président Lyon) : "C'est aussi fort que les garçons en 2016. Les filles sont incroyables. Ca fait chaud au coeur. Valéry Demory a cru en ce que je lui ai proposé, tout le monde a travaillé dur pour que ce club grandisse vite. Il faut garder les pieds sur terre et continuer à travailler."

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Playoffs
Auteur: 
A Lyon, Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 23. Mai 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Porté par un collectif ultra dominateur (6 joueuses à plus de 12 d'évaluation), Lyon a remporté, devant son public, la manche 5 des finales LFB. Marième Badiane et ses partenaires décrochent ainsi le premier titre de champion de France LFB de l'histoire du Lyon ASVEL Féminin.

Il y aura un match 5

Corps: 

Playoffs LFB - Finale match 4

Lattes Montpellier - Lyon 91-85 ap (24-19; 23-24; 14-16; 18-20; 12-6)

Revigoré par sa victoire mardi dernier lors du match 3, Lattes Montpellier reste dans une situation fragile puisque Lyon est toujours à un succès du titre. Entre deux équipes qui se connaissent désormais par coeur (9ème confrontation de la saison), la différence pourrait bien se faire au niveau de la fraîcheur physique.

Pour empêcher le BLMA de prendre feu comme lors du match 3, Lyon serre la vis dès l'entame. Badiane s'illustre de loin, les Gazelles répondent et chaque action est déjà très disputée (11-8, 5'). L'adresse est au rendez-vous des deux côtés, Tchatchouang, Clark, Miyem et Tanqueray trouvent le cercle derrière l'arc. Absente des 3 premiers actes de la finale (entorse), Helena Ciak est là. Son entrée booste des Gazelles qui font un premier écart, profitant d'un tir au buzzer d'Ana Dabovic (24-19, 10').

Entre précipitation et approximation, Lyon patauge. Il faut dire que le BLMA a haussé le ton défensivement et parvient à faire déjouer son adversaire. Et comme Dabovic continue d'enfiler les tirs primés (4/4), l'écart gonfle (37-25, 14'). Obligées de laisser passer l'orage, les Lyonnaises retrouvent peu à peu des couleurs en revenant aux bases (41-34, 17'). La balle circule mieux, la défense est plus haute et à mi-parcours, elles sont dans le rétroviseur des Gazelles (47-43).

Sur leur lancée, les partenaires de Julie Allemand recollent au plus près (52-51, 25'). La tension augmente au fil des minutes et les arbitres doivent gérer des contacts de plus en plus durs. Le public, qu'il soit lattois ou lyonnais, joue lui parfaitement son rôle. Revenue aux affaires, Dabovic poursuit son récital et redonne un petit matelas aux siennes que Lyon s'empresse de combler (61-59, 30').

Par deux fois, Ornella Bankolé trouve la faille au-delà des 6m75 afin de laisser le contrôle des opérations à son équipe (67-64, 33'). Le money time va être brûlant. Les deux équipes se livrent totalement dans un duel qui n'a jamais été aussi intense (71-70, 36'). Alix Duchet s'illustre au meilleur moment pour les Gazelles qui tiennent toujours la corde à une minute du terme (77-74). Au bout de la possession, Paoline Salagnac trouve le 2+1 qui redonne l'avantage à son équipe (77-79) mais Dabovic égalise pour envoyer le match en prolongation.

Un 3-pts de Miyem permet au BLMA de se détacher à nouveau. Ingrid Tanqueray lui répond (84-84, 42') mais la captitaine du BLMA sanctionne encore de loin. Omniprésente dans la prolongation, elle ne tremble aux lancers-francs non plus. Lattes Montpellier s'impose, il y aura un match 5 à Lyon dans une semaine.

Réactions d'après-match

Ana Dabovic (Lattes Montpellier) : "Quand vous jouez une finale, avec des coéquipières comme ça et une telle ambiance, c'est dur de rater des tirs. Il y avait beaucoup de motivation. La LFB est dans le top 2 des championnats européens, on a vu aujourd'hui pourquoi avec la salle, les joueuses. Le match 5 ira à l'équipe qui en voudra le plus."

Thibaut Petit (entraîneur Lattes Montpellier) : "On a vu un Montpellier très collectif, 24 passes décisives c'est impressionnant. Ce match est une belle publicité pour le basket féminin. Pour voir un grand match, il faut deux grandes équipes. Je suis heureux que ça tombe de notre côté. On va préparer le dernier match qui sera incroyable."

Michelle Plouffe (Lyon) : "On a eu la balle de titre, un tir ouvert de Julie (Allemand). On a appris des choses du match 3, on a joué mieux. La défense était plus haute. Elles ont mis des tirs très importants en prolongation. C'est dommage. Le prochain match est chez nous, ça sera très différent. On sait ce qu'il faudra faire."

Valéry Demory (entraîneur Lyon) : "Je suis d'abord fier du match que mes joueuses ont fait. Avoir la balle de match est déjà un exploit. J'ai été joueur, quelques fois on met le tir décisif, d'autres fois non. Il commence à y avoir de la fatigue. Ce n'est pas dur, c'est le sport. Ca a été un grand match de basket, je me suis régalé."

Playoffs LFB - Programme de la finale

Match 5 - Jeudi 23 mai
Lyon - Lattes Montpellier / 20h45 en direct sur RMC Sport

Match 1 : Lyon bat Lattes Montpellier 71-60
Match 2 : Lyon bat Lattes Montpellier 77-69
Match 3 : Lattes Montpellier bat Lyon 72-61

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Playoffs
Auteur: 
A Lattes, Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 16. Mai 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
A l'issue d'un match de folie, qui s'est joué en prolongation, Lattes Montpellier a battu Lyon pour la deuxième fois en trois jours (91-85). Les Gazelles reviennent à égalité (2-2) et le champion de France LFB sera connu dans une semaine, à Lyon.

La magie des playoffs

Corps: 

Playoffs LFB - Finale match 4

Sur le terrain, dans les gradins et même en coulisses, le match 3 des finales LFB aura été d'une rare intensité. Et nul doute que la quatrième manche dans l'Hérault prévue ce jeudi sera du même tonneau. Submergées par le BLMA en début de rencontre (15-2, 6'), les partenaires de Julie Allemand (15pts) ont traîné comme un boulet cette entame catastrophique. Assez logiquement, l'entraîneur de Lyon, Valéry Demory, attend une réaction de la part de ses joueuses. Il pointait notamment, à l'issue du match, la "leçon d'envie" donnée par les Gazelles.

Du côté lattois, ça ne tient toujours qu'à un fil mais Samantha Whitcomb (19pts) a su hausser le ton pour emmener toute une équipe et une salle dans son sillage. La blessure d'Endy Miyem (cheville) fragilise encore plus un effectif déjà orphelin de Helena Ciak et c'est seulement avec un coeur énorme que le BLMA pourra égaliser. Rendez-vous ce soir à 20h45.

Playoffs LFB - Programme de la finale

Match 4 - Jeudi 16 mai
Lattes Montpellier - Lyon / 20h45 en direct sur RMC Sport

Match 5 - Jeudi 23 mai (si nécessaire)
Lyon - Lattes Montpellier / 20h45 en direct sur RMC Sport

Match 1 : Lyon bat Lattes Montpellier 71-60
Match 2 : Lyon bat Lattes Montpellier 77-69
Match 3 : Lattes Montpellier bat Lyon 72-61

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Playoffs
Auteur: 
A Lattes, Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 16. Mai 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Dans le vague après deux rencontres perdues à Lyon, Lattes Montpellier a formidablement réagi mardi soir dans sa salle pour revenir à 2-1. Remarquables d'intensité, les Gazelles ont présenté un tout autre visage alors que les Lionnes ont été plus en retrait. Le match 4 aujourd'hui s'annonce bouillant (20h45 sur RMC Sport).

La belle réaction du BLMA

Corps: 

Playoffs LFB - Finale match 3

Lattes Montpellier - Lyon 72-61 (22-11; 25-16; 13-12; 12-22)

Vainqueur des deux premiers matches dans sa salle, Lyon se présente sur le parquet de Lattes Montpellier avec une seule ambition : gagner pour décrocher le premier titre LFB de son histoire. Les Gazelles veulent elles prolonger la série et rester en vie dans ces Finales LFB 2019.

Portées par un public chauffé à blanc, elles dynamitent le match dès le début via des paniers à longues distances et une défense de fer (10-0, 4'). Incapables de rentrer un tir, les Lyonnaises sont en souffrance. Tout l'opposé d'une Sami Whitcomb dans le rythme et donc forcément adroite (12pts). Lyon fait le dos rond, recolle un peu, mais accuse déjà un gros retard après 10 minutes (22-11).

Michelle Plouffe entre en piste et ramène son équipe sous la barre des 10 points (27-19, 13'). Allemand puis Tanqueray sanctionnent également derrière l'arc. Mais le BLMA a de la ressource et trouve les solutions. En défense d'abord puis grâce au duo Whitcomb - Wurtz dont les tirs longue distance font vaciller Lyon, sonné par un 14-0. A la pause, Lattes Montpellier a presque doublé son avance (47-27).

La démonstration lattoise continue avec une énorme présence au rebond offensif et une réussite toujours au rendez-vous. Côté lyonnais, c'est Marième Badiane qui essaye de colmater les brèches (53-32, 23'). Rien ne semble pouvoir arrêter les partenaires d'Endy Miyem qui affichent un visage diamétralement opposé à celui de la semaine dernière sur les bords du Rhône (60-39, 30').

La réaction de Lyon arrive enfin. Deux primés signés Michelles Plouffe ramènent les joueuses de Valéry Demory à -13 (60-47, 33'). Le BLMA n'avance plus et les Lyonnaises se prennent à rêver d'un improbable come back (60-54, 35'). Il faut tout le talent de taylor Wurtz pour remettre de l'ordre dans la maison lattoise qui aura plus que tremblé dans les dix dernières minutes. Lyon ne mène plus que 2-1.

Réactions d'après-match

Paoline Salagnc (Lyon) : "Je n'explique pas le début de match. On savait qu'elles allaient rentrer dans le match avec beaucoup d'agressivité. On doit tirer les leçons de tout ça mais chaque match est différent. A la fin on a trouvé des solutions, il faudra avoir plus de constance le prochain match".

Samatha Whitcomb (Lattes Montpellier) : "Sur les deux premiers matches, on a trop joué sur demi-terrain. Là on a joué libéré, plus intensément en défense. Le ballon a bougé et on a trouvé des occasion de tirs. On savait que Lyon allait se rebeller et c'est à ce moment qu'on a fait quelques erreurs."

Thibaut Petit (entraineur Lattes Montpellier) : "On fait un bon début de match ou Lyon en fait un moins bon, c'est comme vous voulez. Je suis très content de l'intensité que l'on a mis. Il y a des choses à gommer si l'on veut gagner un deuxième match. Notre public a été extraordinaire. On a craqué à Lyon, pas ici et c'est grâce à lui."

Valéry Demory (entraîneur Lyon) : "Ce soir, on a pris une leçon d'envie. Ce n'est pas une surprise pour moi, peut être que pour certaines oui. A -20 on espère toujours, la preuve. Si on veut être champion, ce ne sera pas dans cet état d'esprit. Le dernier quart-temps est anectodique, ça aurait été un véritable hold up de gagner."

Playoffs LFB - Programme de la finale

Match 4 - Jeudi 16 mai
Lattes Montpellier - Lyon / 20h45 en direct sur RMC Sport

Match 5 - Jeudi 23 mai (si nécessaire)
Lyon - Lattes Montpellier / 20h45 en direct sur RMC Sport

Match 1 : Lyon bat Lattes Montpellier 71-60
Match 2 : Lyon bat Lattes Montpellier 77-69

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Playoffs
Auteur: 
A Lattes, Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Mardi, 14. Mai 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Lattes Montpellier a parfaitement réagi lors du match 3 en prenant le meilleur sur Lyon. Adroites, agressives et portées par le duo Samantha Whitcomb - Taylor Wurtz, les Gazelles ont joué comme dans un rêve pendant 30 minutes. Avant de trembler quand Lyon est revenu à 6 unités dans le money time. Prochain rendez-vous jeudi (20h45) pour le match 4.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Le <a href="https://twitter.com/BasketLMA?ref_src=twsrc%5Etfw">@BasketLMA</a> de <a href="https://twitter.com/SamBam32?ref_src=twsrc%5Etfw">@SamBam32</a> s&#39;impose face <a href="https://twitter.com/ASVEL_Feminin?ref_src=twsrc%5Etfw">@ASVEL_Feminin</a> dans son chaudron du Palais des Sports de Lattes pour revenir à 2-1 dans ces <a href="https://twitter.com/hashtag/FinalesLFB?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FinalesLFB</a>. <a href="https://t.co/gkKK63wXHN">pic.twitter.com/gkKK63wXHN</a></p>&mdash; LFB (@basketlfb) <a href="https://twitter.com/basketlfb/status/1128397221521690624?ref_src=twsrc%5Etfw">14 mai 2019</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Lattes Montpellier dos au mur

Corps: 

Playoffs LFB - Finale match 3

Mardi 14 mai / 20h45 en direct sur RMC Sport
Lattes Montpellier - Lyon

En remportant les deux premiers matches de la série dans sa salle, Lyon s'est donné une vraie chance de soulever le trophée. Mais avant de pouvoir poser les mains dessus, il faudra que les Lionnes s'imposent au moins une fois sur le parquet du BLMA. Le club sudiste, désormais sous pression, n'aura pas le droit à l'erreur devant son public mardi lors du match 3. Le plus grand défi pour les troupes de Thibaut Petit sera de résoudre l'équation de l'absence de Helena Ciak, blessée, qui a ouvert un boulevard à Marième Badiane (16pts et 17pts). L'autre point se trouvera du côté de la réussite puisque sans adresse extérieure, en raison de la pression défensive des Lyonnaises, les Gazelles ont à chaque fois plongé en deuxième mi-temps.

Playoffs LFB - Programme de la finale

Match 4 - Jeudi 16 mai (si nécessaire)
Lattes Montpellier - Lyon / 20h45 en direct sur RMC Sport

Match 5 - Jeudi 23 mai (si nécessaire)
Lyon - Lattes Montpellier / 20h45 en direct sur RMC Sport

Match 1 : Lyon bat Lattes Montpellier 71-60
Match 2 : Lyon bat Lattes Montpellier 77-69

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Playoffs
Auteur: 
Arnaud DUNIKOWSKI (LFB)
Date d’écriture: 
Lundi, 13. Mai 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Mené 2-0 par Lyon, qui peut remporter mardi le soir le premier titre LFB de son histoire en cas de nouvelle victoire, Lattes Montpellier retrouvera son Palais des Sports avec la ferme intention de prolonger le suspense et réduire le score dans la finale.

Bourges champion pour l'Histoire

Corps: 

Playoffs - Finale match 4

Tarbes - Bourges 80-87
La première mèche est allumée par Adja Konteh. Valériane Ayayi, en difficulté jeudi, retrouve son efficacité et Aby Gaye démarre fort aussi (8-7, 3'). La deuxième faute de l'intérieure tarbaise contrarie les plans de François Gomez qui doit la sortir (10-16, 6'). Sans son totem, Tarbes perd un peu le fil et voit Bourges prendre le large après les dix premières minutes (14-25).

Portées par leur bonne fin de premier quart-temps, les Tango continuent d'accélérer avec Marine Johannes (16-30, 12'). Chartereau répond à M. Plouffe derrière les 6m75. Suarez et Diallo maintiennent Tarbes à proximité de la barre des 10 points. Les Berruyères arrivent à neutraliser l'énergie bigourdane dans une ambiance qui se tend de plus en plus. A la pause, Bourges conserve son matelas grâce au bon passage d'Ouvina (37-46).

Sans attendre, Bjorklund fait ficelle de loin. Les artilleuses berruyères, Johannes et Ayayi, sont elles aussi de sortie. Christelle Diallo reste sur sa dynamique de la première mi-temps (47-52, 23'). La pépite berruyère enquille 6 points de rang et donne de l'air aux Tango. Appliquées en défense, les filles d'Olivier Lafargue passent à +15. En face le TGB est au bord de la rupture (55-73, 30').

Bourges compte se mettre rapidement à l'abri pour s'éviter une fin tendue. Tarbes, de son côté, jette ses dernière forces dans la bataille par Bjorklund et Suarez et à l'aide d'un public retrouvé (63-75, 32'). Laia Palau revient pour stabiliser une formation berruyère dans le dur face à la vague TGB (68-79, 35'). A 3'35 de la fin, Tarbes est dans le match (73-81) mais ne parvient pas à se rapprocher plus. Bourges aura tremblé jusqu'au bout mais remporte le titre de Champion de France LFB 2018

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Finales
Auteur: 
A Tarbes, Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Samedi, 26. Mai 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Grâce à une troisième victoire décrochée ce samedi en finale des playoffs, le Tango Bourges Basket a été sacré Champion de France LFB 2018. Avec désormais quatorze couronnes nationales à son palmarès, le club du Cher devient le club féminin le plus titré de l'histoire du basket français.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr"> VICTOIRE 80 - 87 ! <br><br>C&#39;EST FAIT ! LE TANGO BOURGES BASKET EST CHAMPION DE FRANCE ! <a href="https://twitter.com/hashtag/AllezTango?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#AllezTango</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/Fiert%C3%A9Tango?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FiertéTango</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/FinalesLFB?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FinalesLFB</a> <a href="https://t.co/WGBTqShw99">pic.twitter.com/WGBTqShw99</a></p>&mdash; Tango Bourges Basket (@BourgesBasket) <a href="https://twitter.com/BourgesBasket/status/1000410881547735042?ref_src=twsrc%5Etfw">26 mai 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Stop ou encore

Corps: 

Playoffs - Finale match 4

Samedi 26 mai à 16h30 sur SFR Sport 2
Tarbes - Bourges

Il reste à peine deux secondes au chrono et Elodie Godin, seule à mi-distance ligne de fond, hérite du ballon de la gagne après un dernier système berruyer. L'intérieure Tango, plus à l'aise sur des tirs face au cercle, le rate et le volcan tarbais peut entrer en éruption.

Au cours d'un match 3 intense, le TGB, mené pendant pendant 30 minutes, n'a jamais rien lâché sur les épaules d'une Aby Gaye retrouvée (14pts). Avec de l'énergie et du talent aussi, à l'image des jeunes Tima Pouye et Naomi Mbandu présentes dans la prolongation du haut de leurs 19 ans, Tarbes est resté vivant.

Côté berruyer, on peut regretter le dernier tir mais le match ne s'est pas joué sur cette ultime tentative. Dominatrices au rebond, notamment offensif (11 prises), les Tango n'ont pas fait bon usage de ces munitions supplémentaires. Elles ont surtout subi l'agressivité tarbaise (15 balles perdues) et gâché des lancers-frances (10/17).

Au moment d'entrer dans la fournaise, le Bourges Basket aura toujours une balle de match pour soulever le trophée. Tarbes sera encore dos au mur car mené 2-1. Et au bout des 40 minutes (ou plus), un exploit : le record Tango et ses 14 titres ou l'incroyable retour du TGB.

Match 5 (si nécessaire) - Lundi 28 mai 2018 (horaire à déterminer - SFR Sport 2/3) : Bourges - Tarbes

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Finales
Auteur: 
A Tarbes, Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 25. Mai 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
En obligeant Bourges à disputer un match 4 dans ces finales LFB 2018, Tarbes s'est donné le droit de rêver un peu plus. Portées par leur public, les Bigourdanes tenteront samedi d'égaliser à 2-2 afin de revoir le Prado lundi pour un dernier match décisif.
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fliguefemininedebasket%2Fvideos%2F10155832301714620%2F&show_text=1&width=560" width="560" height="426" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allow="encrypted-media" allowFullScreen="true"></iframe>

Tarbes maintient le suspense

Corps: 

Playoffs - Finale match 3

Tarbes - Bourges 64-63 a.p
L'ambiance de feu mise par les supporters tarbais ne dérange pas Bourges qui part pied au plancher (6-0, 1'). Laia Palau répond au primé de Michelle Plouffe. La Canadienne trouve de nouveau le chemin du filet pour garder son équipe au contact (10-11, 4'). Le bon passage de Marine Johannes remet les Tango en marche. Adja Konteh et Christelle Diallo ne veulent pas voir l'écart grossir et le TGB n'a que 6 points de retard à la fin du premier quart-temps (14-20).

L'agressivité défensive des Bigourdanes porte ses fruits. Bourges s'égare mais maintient l'écart grâce à un rebond offensif performant. Les fautes pleuvent, les Tango sont dans la pénalité après 3'20 dans le 2ème QT. La tension est palpable sur le terrain avec un jeu qui se durcit à l'image du duel Gaye-Godin sous le cercle. L'adresse de Bjorklund, le travail de sape d'Aby Gaye et le culot de Tima Pouye permettent à Tarbes de relancer le match à la pause (29-33).

Les deux formations ne tardent pas à retrouver le rythme. M. Plouffe plante de loin, Ouvina l'imite. Aby Gaye se montre mais c'est toujours Bourges qui a la main (34-38, 25'). L'intérieure tarbaise est à son aise et Diallo, en rotation, oblige Olivier Lafargue à prendre un temps-mort. Le TGB revient par Bjorklund et sur un triple de Pouye, le TGB n'a jamais été aussi près (43-44, 30').

Pour la première fois du match, Tarbes passe devant grâce à Konteh. Le chassé-croisé s'installe entre une équipe tarbaise euphorique et un Bourges mis sous pression (54-54, 35'). Le sang-froid d'Elodie Godin à mi-distance fait du bien aux Berruyères. A une minute du terme, le suspense est entier (58-58). Palau perd la balle mais se rattrape dans la foulée avec un contre magistral sur Tima Pouye. Plus rien n'est marqué et les deux équipes filent en prolongation (58-58).

Des minutes supplémentaires qui font monter un peu plus la température d'un Quai de l'Adour déjà brûlant. Et même incanscent quand Bjorklund donne deux unités d'avance à son équipe. Bourges, de son coté, est en panne sèche (60-58, 43'). Godin et Ayayi remettent du gaz, M. Plouffe assure sur la ligne (62-62, 44'). Naomi Mbandu fait 2/3 aux lancers (64-63 et 20s à jouer). Le dernier tir d'Elodie Godin, bien démarquée, ne trouve pas le cercle. Tarbes est toujours en vie !

Bourges mène 2-1

Match 4 - Samedi 26 mai (16h30 - SFR Sport 2) : Tarbes - Bourges
Match 5 (si nécessaire) - Lundi 28 mai 2018 (horaire à déterminer - SFR Sport 2/3) : Bourges - Tarbes

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Finales
Auteur: 
A Tarbes, Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 24. Mai 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Tarbes a remporté ce jeudi la troisième manche de la finale LFB au bout d'un match haletant qui s'est terminé après prolongation. Les Berruyères mènent toujours (2-1) mais devront jouer un quatrième match samedi en Bigorre.

Un sursaut ou le record

Corps: 

Playoffs - Finale match 3

Jeudi 24 mai - 20h45 sur SFR Sport 2

Tarbes - Bourges
Balayé à deux reprises dans le Cher à 48h d'intervalle, le TGB sait que ses chances de remporter les finales LFB 2018 sont minces. L'ampleur du score (86-66 et 80-56) a forcément laisser des traces dans les esprits des Bigourdanes mais au moment de recevoir Bourges pour un (ou deux) match(s) dans son Quai de l'Adour, il n'y aura pas de calcul à faire. Soit les filles de François Gomez réussissent à se remobiliser pour pousser les Tango à disputer une quatrième manche, soit le club du Cher entrera encore plus dans la légende du basket français.

A domicile cette saison, Tarbes n'a perdu que deux fois et venir s'imposer en Bigorre nécessitera des nerfs solides. Mais vues les deux prestations fournies par les Berruyères lors des matches 1 et 2, on peut penser que le record de 13 titres, actuellement co-détenu par Bourges et Clermont UC, n'a jamais été aussi près de tomber.

Bourges mène 2-0

Match 4 (si nécessaire) - Samedi 26 mai (16h30 - SFR Sport 2) : Tarbes - Bourges
Match 5 (si nécessaire) - Lundi 28 mai 2018 (horaire à déterminer - SFR Sport 2/3) : Bourges - Tarbes

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Finales
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Mercredi, 23. Mai 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Mené 2-0 après les premiers matches au Prado, Tarbes est dos au mur avant de recevoir la troisième manche des finales LFB jeudi à 20h45 (SFR Sport 2). Pour les coéquipières de Michelle Plouffe, la victoire est obligatoire afin d'éviter le sweep. En cas de succès, les Berruyères garniraient leur armoire à trophées d'un quatorzième titre de Champion de France, record absolu.

Bourges fait le break

Corps: 

Playoffs - Finale match 2

Bourges bat Tarbes 80-56
A l'opposé de ce qu'il avait proposé dimanche, le TGB démarre fort notamment en défense. Valériane Ayayi, deux primés de suite, calme les ardeurs bigourdanes (6-2, 3') mais pas une Adja Konteh en grande confiance. Deux joueuses qui régalent dans ce premier quart-temps avec 11pts pour la Berruyère et 13 pour la Tarbaise après 10 minutes (17-19).

Alors que l'on avait assisté à une entrée en matière rythmée, la suite semble plus compliquée pour les deux équipes. Tirs ratés, balles perdues...le jeu se hache (20-19, 14') à cause d'une défense tarbaise qui perturbe Bourges. Marine Johannes débloque la situation avec 7 points de rang et sur un tir à 3pts au buzzer signé Ayayi, Bourges prend ses distances (37-29 à la pause).

Sur sa lancée du 2ème QT, Marine Johannes trouve la mire derrière l'arc, enrhume Michelle Plouffe pour un double-pas puis caviardise Elodie Godin (44-29, 22'). Les Tarbaises accumulent les mauvais choix en préférant les actions individuelles alors que Bourges déroule son jeu à merveille à l'image de Laia Palau. Dominé 27-8 dans ce quart-temps, le TGB vient d'exploser en plein vol (64-37, 30').

Assurées d'un deuxième succès dans ces finales LFB 2018, les Berruyères, comme lors du match 1, gèrent parfaitement leur avance. Tarbes s'en remet à la jeunesse de Naomi Mbandu, Tima Pouye et Shauna Beaubrun pour réduire l'écart (68-52, 34'). Les Tango terminent la rencontre sans forcer et veulent désormais finir le travail dès jeudi sur les bords de l'Adour. A domicile, les Tarbaises montreront à coup sûr un autre visage pour éviter le sweep.

Bourges mène 2-0

Match 3 - Jeudi 24 mai (20h45 - SFR Sport 2) : Tarbes - Bourges
Match 4 (si nécessaire) - Samedi 26 mai (16h30 - SFR Sport 2) : Tarbes - Bourges
Match 5 (si nécessaire) - Lundi 28 mai 2018 (horaire à déterminer - SFR Sport 2/3) : Bourges - Tarbes

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Finales
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Lundi, 21. Mai 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Comme lors du match 1, Bourges a largement dominé Tarbes (80-56) et mène désormais 2-0. Les Berruyères ont fait la différence avant et après la pause avec notamment un troisième quart-temps feu d'artifice. Valériane Ayayi (18pts) et Marine Johannes (15pts) ont été les grandes dames de la soirée. Les équipes se retrouveront jeudi en Bigorre pour le match 3 (20h45 - SFR Sport 2).
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Le break est fait pour <a href="https://twitter.com/BourgesBasket?ref_src=twsrc%5Etfw">@BourgesBasket</a> qui mène désormais 2-0 face au <a href="https://twitter.com/TGBOfficielCom?ref_src=twsrc%5Etfw">@TGBOfficielCom</a> dans ces <a href="https://twitter.com/hashtag/FinalesLFB?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FinalesLFB</a> Rdv jeudi en Bigorre pour le match 3 <a href="https://t.co/tXOZ2tJdfz">pic.twitter.com/tXOZ2tJdfz</a></p>&mdash; LFB (@basketlfb) <a href="https://twitter.com/basketlfb/status/998661369368141825?ref_src=twsrc%5Etfw">21 mai 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Pages

S'abonner à RSS - Finales LFB
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'