Finales NM3 NF3 | FFBB

Finales NM3 NF3

FINALES NM3 / NF3
L'USO Mondeville et le TOAC champions de France
Après trois jours de compétition, les petites finales et finales ont rendu leur verdict.
Jour de demi-finales
Les premières rencontres de la veille ont livré leur verdict et huit équipes se retrouvent aujourd'hui pour disputer des demi-finales décisives.
Les Finales N3 aussi pour les arbitres
Ils sont 12 arbitres sélectionnés par la FFBB pour officier sur les Finales NM3 et NF3 qui se déroulent du 4 au 6 juin à Eaubonne (95). L’occasion pour eux aussi de rejoindre...
Les Finales NM3 et NF3 sont lancées
Dans un week-end de trois jours qui verra être couronnées une équipe de NM3 ainsi qu'une de NF3, les hostilités ont été lancées dès 16h. Le Levallois SC Basket et l'USO Mondeville sont les deux premières qualifiées pour le dernier carré.
Neuf équipes connues
Ce week-end se déroulaient plusieurs rencontres qualificatives pour les Finales NM3 et NF3 qui auront lieu à Eaubonne les 8, 9 et 10 juin 2019. Toutes les affiches masculines de ces Finales à Six sont...

L'USO Mondeville et le TOAC champions de France

Corps: 

Retrouvez ici les résultats et résumés d'hier.

Les résultats du jour :

FINALES :

NF3 - 13h15 : USO MONDEVILLE / ÉTOILE SPORTIVE GIMONTOISE BB
L’USO Mondeville démarre de la meilleure des manières en distançant Gimont dès les premières minutes. Sarah-Yvanna Keboum-Biamou domine les débats dans la raquette, à l’image d’un lay-up primé inscrit entre plusieurs joueuses Gersoises (14-7, 4’). Dans un combat intense, les deux équipes se retrouvent rapidement dans la pénalité et, naturellement, les passages sur la ligne de lancer-franc se multiplient. Lou Bobst subit une faute sur une tentative derrière la ligne à trois points et convertit ses lancers pour porter l’écart à neuf unités à l’issue du premier quart-temps (27-18). La pression défensive des Normandes continue de poser d’insolubles problèmes à Gimont, qui dépasse parfois non sans peine le milieu de terrain. L’Occitane Léa Delaplace conclut un lay-up en déséquilibre mais Yaye Daba Sylla réplique dans la foulée (40-28, 17’). L’inévitable Lou Bobst inscrit un panier à trois points au buzzer et permet à son équipe de rentrer aux vestiaires avec quinze points d’avance (49-34). Reparties avec les mêmes intentions, les Mondevillaises inscrivent dix points en moins de quatre minutes (59-38, 24’). Impacté physiquement et dans les intentions, Gimont perd pied et subit la foudre de Mondevillaises de plus en plus en confiance (75-46, 32’). Les équipes ayant ouvert leur banc, le différentiel se stabilise. Les éclairs Gersois n’y feront rien, l’USO Mondeville est champion de France de NF3. Score final 88-58. 

NM3 - 15h30 : IE – TOAC BASKET / LEVALLOIS SPORTING CLUB BASKE
5 points d’entrée pour Pascal Tajan en une minute de jeu. Bien aidé par Ludovic Vaty dans la raquette, le TOAC commence fort. Les imprécisions de Levallois sont compensées par le numéro 15, Pierre Besson, et l’adresse de Solly Stansbury. Un jeu juste des deux côtés rend le premier-quart temps intense. La fulgurance de Tyreece Brice offre des percées spectaculaires et maintient les Toulousains à égalité. Le début du deuxième quart-temps est physique avec des contacts et duels de haut-niveau. La lucidité offensive Toulousaine n’est pas récompensée au score (19-20, 13’). À moins d’une minute de la pause, les équipes alternent les possessions musclées. Le TOAC repasse devant, 36-33. La reprise offre des beaux tirs à mi-distance. En vrai chef d’orchestre, l’américain Brice continue ses exploits et permet à son équipe de mener de 9 points à la 26ème minute de jeu. Poussé par son public, Levallois ne trouve pas la solution en attaque (60-45, 30'). Le LSC intensifie sa défense et remonte l’écart, comptant aussi sur le manque de réussite toulousain (62-52, 32’). Tyreece Brice effectue une fin de match impressionnante, à l’origine de toutes les belles actions. Sans réel suspense sur la fin de rencontre, Toulouse AOC s’impose 82-70 et devient champion de France de NM3.





PETITES FINALES 

NM3 - 11h : VAUTOUR CLUB DE LABATTOIR (Zone Océan Indien) / US ALFORTVILLE BASKET
Revanche sur le match de samedi ? Début de match poussif, 6-5 après 7 minutes de jeu. Pour le troisième jour consécutif, les supporters de Vautour sont toujours aussi festifs. Des tentatives à 3 points fructueuses permettent à l'équipe de Mayotte de prendre de l’avance. En réelle difficulté en attaque, Alfortville parvient à grapiller quelques points grâce aux fautes provoquées. Dans un sursaut, les Franciliens reviennent au score 28-25, à la mi-temps. Le troisième quart-temps est plus rythmé en intensité. Les deux équipes se structurent et proposent un jeu intéressant. L’US Alfortville passe devant et conclut 40-51. Les fautes s’enchaînent dans le dernier quart. Vainqueur du match 45-67, Alfortville est troisième de Nationale Masculine 3.

NF3 - 11h : LA TAMPONNAISE BASKET BALL (Zone Océan Indien) / AS MONTFERRAND
L’AS Montferrand se détâche rapidement et creuse progressivement l’écart (34-17, 15’). Zaneta Duskova fait des dégâts dans la raquette Réunionnaise avec un and-one tout en puissance (38-17, 18’). 44-19 à la mi-temps en faveur des Montferrandaises. Le niveau de jeu après la reprise est plus homogène et les paniers se font plus rare (48-21, 25’). Par des paniers à mi-distance et à trois points, La Tamponnaise réalise un second acte de bien meilleur niveau. Anaïs Gilles s’illustre d’ailleurs au terme d’une belle action collective (67-42, 37’). L’AS Montferrand s’impose 73-42 et remporte la médaille de bronze des Finales NF3.

Catégorie: 
Surtitre: 
FINALES NM3 / NF3
Date d’écriture: 
Lundi, 6. Juin 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Après trois jours de compétition, les petites finales et finales ont rendu leur verdict.
crédit: 
Crédit : Bellenger/IS/FFBB
Pour Newsletter: 

Jour de demi-finales

Corps: 
Retrouvez ici les résultats et résumés d'hier.

Le programme du jour :

CLASSEMENT 5-6

NM3 - 16h : ASC TOURS (Zone GUYMARGUA) / AS DUMBÉA (Zone Pacifique)
Dans cette rencontre pour la cinquième place, le début de match est serré et les deux équipes se répondent coup pour coup. L’AS Dumbéa mène 31-29 en fin de premier acte (17’). Le retour en seconde mi-temps est plus laborieux pour les Néo-Calédoniens et sur des contre-attaques express, l’ASC Tours prend au fur-et-à-mesure les devants (47-36, 26’). L’AS Dumbéa revient bien en fin de troisième quart-temps (53-43). Mais, les espoirs sont de courte durée. Les paniers s’enchaînent et l’ASC Tours crée définitivement l’écart, porté par l’expérience de Yannick Gaillou, ancien joueur de Pro B, passé notamment par Aix-Maurienne et Boulazac. Les Guyanais l’emportent 82-56.

NF3 - 16h : AS JT (Zone Pacifique) / US SINNAMARY (Zone GUYMARGUA)
La défaite d’hier n’a pas découragé les joueuses de Sinnamary. Elles lancent cette deuxième journée en proposant un jeu actif. Côté tahitien, l’AS JT maintient le score grâce à de la réussite au shoot. 15-16 à l’issue du premier quart-temps. Les nombreuses fautes commises des deux côtés (5 fautes d’équipe à chaque quart-temps) rendent cette rencontre équilibrée : 33-29 à la pause. Malgré des tentatives à 3 pts, le score reste de 37-43 à la fin de la troisième période. L’US Sinnamary repasse devant à six minutes de la fin. Les Tahitiennes sont éreintées mais gardent l’avantage. À la fin du temps réglementaire, le score est de 57 partout. Les deux équipes sont à cran (2 fautes techniques attribuées) dans une fin de match très serrée. Sinnamary gagne cette rencontre, 66-65, après un lancer-franc marqué par la pivot Elsa Merlin.


DEMI-FINALES

NM3 - 18h30 : VAUTOUR CLUB DE LABATTOIR (Zone Océan Indien) / IE – TOAC BASKET
L’entame de match est aussi chaude qu’hier avec des supporters de Mayotte qui se font entendre. Ludovic Vaty et son équipe mènent de 12 points à la fin du premier quart-temps. Portés par Pascal Tajan, les Toulousains exécutent avec rapidité et justesse en zone avant. De quoi prendre de l’avance, 29-53 à la mi-temps. Un malheureux panier de Vautour inscrit contre-son-camp au cours du troisième quart-temps s’ajoute à l’écart qui se creuse (36-73). Dénuée de suspense, la dernière période n’a pourtant pas été sans bruit de la part du public. Au final, le Toulouse OAC s’impose 92-47. Pascal Tajan a inscrit 23 points du côté Toulousain, Soilihi en a mis 22 pour les Mahorais.

NF3 - 18h30 : USO MONDEVILLE / LA TAMPONNAISE BASKET BALL (Zone Océan Indien)
L’USO Mondeville assume rapidement son statut de favori et prend les devants rapidement par son énergie et sa capacité à se projeter (29-11, 13’). En défense, les Normandes jouent dur et les Réunionnaises se heurtent à un mur. Naturellement, leur intensité contribue à aggraver la marque et les deux équipes se séparent sur un score de 44 à 13 à la mi-temps. Le second acte part sur les mêmes bases et la Tamponnaise ne parvient pas à inscrire le moindre point, gêné par la taille de l’effectif Mondevillais et notamment Yaye Silla (56-13, 28’). Le troisième quart-temps s’achève sur deux paniers de Lou Bobst inscrits en contre-attaque (60-14). Sans grand suspense, la rencontre va à son terme et l’USO Mondeville s’impose 94-24. Elle est la première équipe féminine qualifiée pour la finale qui aura lieu demain.


NM3 - 21h : US ALFORTVILLE BASKET / LEVALLOIS SPORTING CLUB BASKET
L’entame est serrée sur le terrain principal du CDFAS d’Eaubonne (15-14, 7’). Alfortville n’est pas en réussite sur la ligne des lancers et se fait bousculer au rebond, les Levalloisiens en profitent pour prendre le large (26-19, 12’). Avec cinq points de suite en une minute, Oscar Bannerot permet à Alfortville de recoller. Par une alternance de contre-attaques et de jeu placé, les équipes ne se lâchent pas et rentrent au vestiaire sur le score de 37-34. L’écart se creuse en seconde mi-temps, Levallois continue à ne donner que des tirs compliqués et se projette rapidement en contre-attaque (57-49, 30’). Les dernières minutes voient les défenses prendre le dessus sur les attaques. Les drives des Levalloisiens Samba Balayera et Emmanuel Span échouent successivement (58-53, 34’). Par son travail au poste bas, Nazim Kadra permet à l’US Alfortville de revenir une nouvelle fois (59-59, 37’). Solly Stansbury ne se laisse pas perturber et inscrit un panier à 3 points en fin de possession qui redonne un peu d’avance à Levallois (62-59, 38’). Une avance qui tiendra jusqu’à la fin. Le Levallois SC Basket s’impose 68-64 dans cette demi-finale et rejoint le TOAC Basket en finale. Emmanuel Span termine la rencontre à 14 points quand Jihad Mahboub, sorti sur blessure, et Hugo Adin se partagent le haut de la marque pour l’US Alfortville, avec 13 unités.

NF3 - 21h : ÉTOILE SPORTIVE GIMONTOISE BB / AS MONTFERRAND
Une entrée en matière poussive pour l’AS Montferrand avec seulement 2 points inscrits en 4 minutes de jeu. Les joueuses réussissent à passer devant et concluent le premier quart-temps 16-18. La mascotte de l’Etoile Sportive Gimontoise chauffe la salle et les Gersoies mènent de huit points à la pause. Affamées et sur chaque ballon, elles continuent de mener dans le troisième quart-temps (57-41, 30'). La masquée Marie Leroy permet à son équipe Gimontoise de creuser un écart de 30 points. Cette journée de demi-finales se termine par une victoire de Gimont 77-49, qui retrouvera donc l'USO Mondeville demain en finale.
 
Catégorie: 
Surtitre: 
FINALES NM3 / NF3
Date d’écriture: 
Dimanche, 5. Juin 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Les premières rencontres de la veille ont livré leur verdict et huit équipes se retrouvent aujourd'hui pour disputer des demi-finales décisives.
crédit: 
Crédit : Bellenger/IS/FFBB
Pour Newsletter: 

Les Finales N3 aussi pour les arbitres

Corps: 

Habitués aux championnats de France NF3 et NM3 sur lesquels ils ont officié toute la saison, le meilleur arbitre de chaque Ligue Régionale a été invité au plateau final. Comme les joueuses et joueurs, ils ont pour objectif de performer afin d’atteindre une des deux finales qui auront lieu lundi 6 juin à 13h15 et 15h30.

Le Pôle Formation et Emploi a demandé à Yohan DALL’OSTO, formateur et arbitre NM1, et Johann JEANNEAU, formateur FFBB et arbitre, de venir encadrer les arbitres sur les rencontres afin de leur faire un retour et travailler avec eux pour progresser au fur et à mesure des matchs.

Le groupe arbitre était composé, au 1er rang de gauche à droite de Fouad ES-SAFI (PAC), Jean-Philippe DIAZ (HDF), Salomé OREJAS (NAQ), Pierre DAVANDAN (BFC), Charley FROSSARD (GES) et au 2ème rang de gauche à droite de Pierre TRIPOTEAU (PDL), Degny AKOMAN (CVL), Alexandre GROUSSARD (NOR), Audric TABERT (AR), Yoann LARGE (OCC), Mohamed SLAMA (IDF) et Alexandre COROUGE (BRE).

 

Catégorie: 
Surtitre: 
FINALES NM3 / NF3
Date d’écriture: 
Samedi, 4. Juin 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Ils sont 12 arbitres sélectionnés par la FFBB pour officier sur les Finales NM3 et NF3 qui se déroulent du 4 au 6 juin à Eaubonne (95). L’occasion pour eux aussi de rejoindre une Finale !
crédit: 
Crédit : Bellenger/IS/FFBB
Pour Newsletter: 

Les Finales NM3 et NF3 sont lancées

Corps: 
16h00 : US SINNAMARY (Zone GUYMARGUA) / USO MONDEVILLE BASKET

Le ton du match a été donné avec une grosse pression sur la montée de balle de Mondeville qui empêche Sinnamary d’atteindre la zone avant. Résultat, 0-17 au bout de 3 minutes de jeu. Les stratégies mises en place garantissent aux joueuses de l’USO une situation offensive confortable. Sinnamary est face à un mur défensif. Les Guyanaises perdent de nombreuses balles, faute de solution en attaque. Mondeville joue juste et provoque des fautes ce qui n’arrange rien au score (Q1 : 4-43). L'USO Mondeville réduit l’allure au second quart-temps avec 15 pts inscrits. Le score est de 8-58 à la mi-temps. La meneuse de l’équipe guyanaise Maurine Clet donne son maximum et permet une reprise améliorée avec 5 pts en 3’. Cependant, l’avantage reste conséquent au terme de cette troisième période (26-84). Elle est à l’origine de la moitié des points marqués. Du côté Mondeville, on retrouve l’équipe U18 qui avait participé aux finales de la coupe de France avec Lina Fimbo (18 pts) et Anaëlle Dutat (16 pts) mais aussi Yaye Sylla (17 pts) . Au terme de cette première rencontre, l’USO Mondeville s’impose 118-30.


16h00 : AS DUMBEA (Zone Pacifique) / LEVALLOIS SPORTING CLUB BASKET

Après une entame de match maîtrisée par Levallois, les Néo-Calédonien de l’AS Dumbea parviennent à inscrire six points de suite et s'offrent une bouffée d'oxygène. Mais, la pression Levalloisienne combinée à des pertes de balle de Dumbea, contribuent rapidement à creuser l’écart (32-10 à l’issue du Q1). Le second quart-temps repart sur les mêmes bases avec un différentiel qui ne cesse de s’étendre (44-13, 13’). Avec un sursaut d’orgueil, les joueurs du Pacifique retrouvent la mire sans recoller au score, en difficulté face à l’adresse d’Emmanuel Span (58-21, 20’). Les métropolitains continuent, dès la reprise, à faire preuve de combativité, ce qui se ressent au tableau d’affichage (78-23, 27’). Dans un quatrième quart-temps durant lequel les organismes commencent à être éprouvés et les défenses moins efficaces, les deux équipes scorent et Levallois parachève son festival. Ces-derniers s’imposent 111-41 et sont les premiers qualifiés pour les demi-finales qui auront lieu dès demain à partir de 18h30. Solly Stansbury (18 points), Emmanuel Span et Florian Kashala (15 points chacun) se sont mis en évidence pour le Levallois SC Basket quand Raymond Weber (14 points) a été l’homme fort de l’AS Dumbea.


18h30 : AS JT (Zone Pacifique) / IE - CTC GIMONT L'ISLE JOURDAIN MAUVEZIN - ETOILE SPORTIVE GIMONTOISE BB

Les joueuses de Gimont prennent rapidement les devants (25-4, 7’). Les Tahitiennes de l’AS JT ne désespèrent pas et inscrivent notamment un panier à 3 points à l’issue du premier quart-temps, ce qui réveille leurs supporters ayant fait le déplacement. Mais, l’intensité reprend de plus belle lors du second quart-temps et Léa Delaplace vient porter l’écart à 30 points assez rapidement (40-10, 13’). Suite à de la maladresse et du déchet sur la ligne de lancer-franc du côté de l’AS JT, les Gimontoises mènent 58-12 à la mi-temps, avec notamment un run de 11-0 en fin de première mi-temps. Le second acte baisse en intensité, au plus grand bonheur de l’AS JT qui réajuste la mire, tandis que les Gersoises ne sont plus sur les mêmes bases offensives (82-31, 35’). Gimont, menée par une Sarah Albinet efficace (22 points) s’impose 95-35 et aura la garantie de voir les demi-finales. Le trio Mahine Tepu, Hinarai Thunot et Aeta Tepu aura inscrit 27 points en faveur de l’équipe Tahitienne mais bien trop insuffisant pour avoir une chance d’y croire.


18h30 : VAUTOUR CLUB DE LABATTOIR (Zone Océan Indien) / UNION SPORTIVE ALFORTVILLE BASKET

C’est une bonne entame pour les deux équipes avec un public derrière Vautour. Rythmé par de nombreux combats physiques, le match vaut le détour. Dans un duel aérien, le joueur de Vautour Henri Toni s’est ouvert le crâne. Après une bonne période mené au score, Alfortville revient à égalité à la mi-temps. Un manque de réussite de la part des 2 équipes rend le score maigre 28-28. Affamés sur tous les ballons, les joueurs de Mayotte passent devant et conclu le 3ème quart-temps 48-39. Revenu à égalité à 28 secondes de la fin, Vautour et ses supporters sont survoltés pendant le money time. Une prolongation plus tard, Vautour l’emporte sur un 3 pts du numéro 18 Hamza. L’ambiance est bouillante à Eaubonne ! Le Vautcour Club de Labattoir s'impose 66-65.


21h00 : LA TAMPONNAISE BASKET BALL (Zone Océan Indien) / AS MONTFERRAND

Même si les équipes semblent équilibrées, le premier quart-temps est mené par La Tamponnaise 17-9. Les ballons envoyés par l’ASM peinent à trouver l’arceau. Une bonne présence défensive et un mouvement de balle fluide en attaque permettent aux Réunionnaises de maintenir un score de 27-23 à la mi-temps. Le troisième quart-temps se termine 36-34 après de nombreuses tentatives ratées à 3 pts. Malgré plusieurs sorties pour blessure, l’ASM continue de tenir au score. Présentes aux rebonds, les Tamponnaises créent des opportunités et s’imposent de justesse 46-44.


21h00 : ASC TOURS (Zone GUYMARGUA) / IE – TOAC BASKET

Dans cette dernière rencontre masculine de la journée, le TOAC Basket démarre de la meilleure des manières en créant l’écart rapidement. Dans ce match défensif, les Toulousains gèrent le tempo et font même le spectacle, Tyreece Brice inscrivant un buzzer derrière la ligne à 3 points avant la mi-temps (47-32). Revenus avec de bonnes intentions, les Guyanais sont agressifs en début de seconde mi-temps (58-46, 25’). L’écart se stabilise dans le troisième quart-temps (62-50, 28’) avant que le TOAC ne creuse l’écart et s’envole définitivement (73-55, 32’). L’ASC Tours ne reviendra pas et les Toulousains s’imposent 92-74. Alfortville est donc l’équipe ayant perdu avec l’écart le plus faible et décroche son ticket pour les demi-finales.
 
TIRAGE AU SORT DES DEMI-FINALES

NM3 :
18h30 : Vautour Club de Labattoir / TOAC Basket
21h : Union Sportive Alfortville Basket / Levallois Sporting Club Basket

NF3 :

18h30 : USO Mondeville / La Tamponaise BasketBall
21h : Étoile Sportive Gimontoise / AS Montferrand
 
Les rencontres sont à suivre tout le week-end en live vidéo sur la chaîne YouTube de la Ligue Île-de-France de Basketball.

 

Catégorie: 
Surtitre: 
FINALES NM3 / NF3
Date d’écriture: 
Samedi, 4. Juin 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Dans un week-end de trois jours qui verra être couronnées une équipe de NM3 ainsi qu'une de NF3, les hostilités ont été lancées dès 16h. Le Levallois SC Basket et l'USO Mondeville sont les deux premières qualifiées pour le dernier carré.
crédit: 
Le Vautour Club de Labattoir accède aux demi-finales - Photo : Bellenger/IS/FFBB
Pour Newsletter: 

Neuf équipes connues

Corps: 

Du côté des masculins, Hyères Toulon Var Basket s’est de nouveau imposé face à Pontoise ULR Basket et devrait faire office de favori pour ces Finales à Six. L’équipe réserve de Poitiers Basket 86, pourtant dominé de sept points lors du match aller a réussi l’exploit de renverser Ardres de neuf points lors d’une rencontre retour particulièrement haletante. Enfin, Lille Métropole Basket Clubs n’a fait qu’une bouchée du CTC Europ’Essonne et a confirmé sa victoire du match aller. Ces trois équipes métropolitaines ont gagné leur ticket pour Eaubonne.
Les Guadeloupéens de l’Étoile de l’Ouest Pointe Noire ont remporté la finale contre les Guyanais de l’ASC Tours et terminent champion de la zone GUYMARGUA (Guyane, Martinique, Guadeloupe).
Enfin, le BC Saint-Paul a remporté la zone Océan Indien en battant pour la première fois les Mahorais du BC M’tsapéré et s’envolera pour la métropole.

Chez les féminines, ce sont les Guyanaises de l’US Sinnamary qui terminent championnes de la zone GUYMARGUA. Pour la zone Océan Indien, les joueuses de la Tamponnaise BasketBall ont surclassé le club de Fuz’Ellipse Cavani et défendront leurs couleurs en France.

C’est à l’issue de ces Finales à Six que les vainqueurs seront officiellement sacrés Champion de France de Nationale 3.

Samedi 8 juin :

Logo NF3Nationale Féminine 3
15h00* : AS 6EME KM BB / ÉQUIPE CLASSÉE 3ÈME TOURNOI A 4
17H30* : LA TAMPONNAISE BB / VAINQUEUR R1 TOURNOI A 4
20H00* : US SINNAMARY / VAINQUEUR R2 TOURNOI A 4

 

Logo NM3Nationale Masculine 3
15H00* : ETOILE DE L’OUEST POINTE NOIRE / LILLE METROPOLE BASKET CLUBS
17H30* : AS EXCELSIOR / HYERES TOULON VAR BASKET
20H00* : BASKET CLUB SAINT-PAUL / BASKET UNION POITIERS BASKET 86 - 2

 

Dimanche 9 juin :
15H00* : CLASSEMENT 5ÉME/6ÉME PLACE FÉMININ ET MASCULIN
17H30* : DEMI-FINALE N°1 FÉMININE ET MASCULINE
20H00* : DEMI-FINALE N°2 FÉMININE ET MASCULINE

Lundi 10 juin :
11H00 : PETITE FINALE FÉMININE ET MASCULINE
13H15 : FINALE FÉMININE
15H00 : FINALE MASCULINE

Catégorie: 
Surtitre: 
FINALES NM3 ET NF3
Auteur: 
Clément Daniou
Date d’écriture: 
Lundi, 27. Mai 2019
Vignette: 
Chapeau: 
Ce week-end se déroulaient plusieurs rencontres qualificatives pour les Finales NM3 et NF3 qui auront lieu à Eaubonne les 8, 9 et 10 juin 2019. Toutes les affiches masculines de ces Finales à Six sont désormais connues, tout comme les clubs féminins Ultramarins qualifiés.
S'abonner à RSS - Finales NM3 NF3