Iliana Rupert

EuroLeague Women Awards
Trois Françaises à l'honneur
Sandrine Gruda (Schio, 5 majeur), Marine Johannes (Lyon, deuxième meilleur 5 majeur) et Iliana Rupert (Bourges, meilleure jeune) ont été récompensées par l'Euroligue pour leur belle saison avec l...
Rupert MVP de la J13
La jeune intérieure de Bourges, Iliana Rupert (18 ans), s'est illustrée samedi soir lors de la victoire des Tango à Roche Vendée. En sortie de banc, elle n'a jamais...
Le trio de tête serein
Lattes Montpellier (+32 contre Nantes Rezé), Bourges (+33 à Roche Vendée), Lyon (+16 à Villeneuve d'Ascq) ainsi que Charnay (+26 à Saint-Amand) se sont imposés avec un be...
Rencontre entre les Bleues et les joueuses du Pôle France
En stage à l'INSEP depuis le début de la semaine, les Bleues ont pris un peu de temps pour rencontrer et échanger avec les joueuses pensionnaires du Pôle France. Valériane Vukosavljevic, Sarah Michel et Iliana Rupert ont pu partager leur expérience avec les jeunes tricolores.
Rookie Time avec Iliana Rupert
Elles sont le futur des Bleues, faites la connaissance des rookies de l'Equipe de France. Aujourd'hui découvrez la jeune intérieure des Bleues, Iliana Rupert, qui a participé à sa première c...
Le chanson des rookies
Comme à chaque début de campagne, les rookies nouvellement appelées en Equipe de...
Débuts gagnants
Iliana Rupert à Bourges
Rupert et Fauthoux, partenaires d'entraînement

Trois Françaises à l'honneur

Corps: 

Deux autres joueuses passées par la Ligue Féminine font aussi partie des gagnantes. Il s'agit d'Alina Iagupova (MVP, Fenerbahce) et Emma Meesseman (5 majeur, Ekaterinbourg) qui ont pour point commun d'avoir porté le maillot de Villeneuve d'Ascq : en 2017 pour l'Ukrainienne, titrée avec les Guerrières, et de 2012 à 2014 pour la Belge.

EuroLeague Women Awards* - Le palmarès complet

MVP - Alina Iagupova (Fenerbahce Oznur Kablo)

All-EuroLeague Women First Team
Alina Iagupova (Fenerbahce Oznur Kablo)
Cecilia Zandalasini (Fenerbahce Oznur Kablo)
Alyssa Thomas (ZVVZ USK Praha)
Emma Meesseman (UMMC Ekaterinburg)
Sandrine Gruda (Famila Schio)

All-EuroLeague Women Second Team
Courtney Vandersloot (UMMC Ekaterinburg)
Marine Johannes (LDLC ASVEL Feminin)
Gabby Williams (BLMA)
Brionna Jones (ZVVZ USK Praha)
Brittney Griner (UMMC Ekaterinburg)

Entraîneur de l'année - Victor Lapena (Fenerbahce Oznur Kablo)
Défenseur de l'année - Alyssa Thomas (ZVVZ USK Praha)
Meilleure jeune de l'année - Iliana Rupert (Bourges Basket)

A noter que pour l'Eurocoupe, Julie Barennes (Basket Landes) a été désignée par Paul Nilsen, l'un des rédacteurs officiels du site internet de la FIBA, co-meilleur entraîneur de la saison aux côtés de l'Espagnol Ruben Burgos (Valence).

*Les coaches, médias et fans pouvaient voter.

Surtitre: 
EuroLeague Women Awards
Auteur: 
Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Mercredi, 6. Mai 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Sandrine Gruda (Schio, 5 majeur), Marine Johannes (Lyon, deuxième meilleur 5 majeur) et Iliana Rupert (Bourges, meilleure jeune) ont été récompensées par l'Euroligue pour leur belle saison avec leur club respectif.

Rupert MVP de la J13

Corps: 

#3 - Promise Amukamara (Charnay)
La meneuse nigérianne du CBBS a rendu la meilleure copie de sa saison face à un concurrent direct. Sa vitesse et son adresse près du cercle (7/8 à 2pts) ont permis aux Pinkies de prendre le meilleur sur Saint-Amand. L'apport de Mikaela Ruef (18pts), pour son premier match avec Charnay, a également été déterminant.
20pts (7/11 aux tirs), 5rbds, 2 passes et 2int en 34' - Evaluation : 25
Victoire 91-65 contre Saint-Amand

#2 - Marie-Michelle Milapie (Lattes Montpellier)
Dans l'ombre de Stephanie Mavunga depuis le début de saison, Michou devrait se mettre en lumière ces prochaines semaines puisque sa coéquipière est blessée. Face à Nantes Rezé, l'internationale tricolore s'est régalée. Tout comme Ornella Bankolé (19pts à 5/7 à 3-pts), Marie-Michelle Milapie a connu une belle soirée au niveau de l'adresse.
30pts (11/15 aux tirs), 10rbds, 3 passes et 3int en 30' - Evaluation : 25
Victoire 86-54 contre Nantes Rezé

#1 - Iliana Rupert (Bourges)
Face à trois intérieures bien plus expérimentées (Amant, Ngoyisa, Touré), Iliana Rupert n'a pas flanché. Précise (72% de réussite), elle a été un poison pour la défense vendéenne et une menace permanente sous les paniers (6 rebonds offensifs). A seulement 18 ans, elle vient de signer son match référence en Ligue Féminine.
24pts (8/11 aux tirs), 10rbds, 3 passes et 1int en 29' - Evaluation : 31
Victoire 85-62 contre Roche Vendée

NB : le choix de la MVP se base uniquement sur des critères statistiques (évaluation) et privilégie une joueuse qui a fait gagner son équipe.

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - MVP
Date d’écriture: 
Lundi, 27. Janvier 2020
Vignette: 
Chapeau: 
La jeune intérieure de Bourges, Iliana Rupert (18 ans), s'est illustrée samedi soir lors de la victoire des Tango à Roche Vendée. En sortie de banc, elle n'a jamais pu être stoppée par la défense du RVBC.

Le trio de tête serein

Corps: 

Ligue Féminine - Journée 13

Lattes Montpellier - Nantes Rezé 86-54 / Revoir le match
Les Gazelles n'ont pas tremblé face au mal classé nantais. Intraitables en première mi-temps (54-28 à la pause), les partenaires de Marie-Michelle Milapie (30pts) ont continué d'enfoncer le clou après le repos (81-46, 30') alors que le NRB, orphelin de Jacinta Monroe, a pu compté sur Nabala Fofana (11pts, 10rbds) ou encore Ronni Williams (15pts). Les Déferlantes pourront se consoler d'avoir remporté le 4è QT sur l'improbable score de...8 à 5. Ornella Bankolé a compilé 19 points et 9 rebonds côté BLMA.

Roche Vendée - Bourges 62-85 / Revoir le match
Alors que les Vendéennes avaient plutôt bien réagi à une entame de match délicate (7-19, 10') en revenant dans le sillage des Tango à la pause (30-37), elles ont complètement pris l'eau au retour des vestiaires (39-63, 30'). Les partenaires de Jasmine Bailey (12pts) ont été submergées par l'envie berruyère avec Iliana Rupert (24pts, 10rbds) et Ana Dabovic (14pts, 8 passes) à la baguette. Sonné, le RVBC s'est remis à l'endroit dans les 10 dernières minutes pour stopper l'hémorragie.

Villeneuve d'Ascq - Lyon 83-99 / Revoir le match
En tête à mi-parcours (46-41) grâce à l'activité de Johanne Gomis (20pts), Villeneuve d'Ascq s'est délité en deuxième mi-temps. Porté par le trio M. Plouffe (22pts) - Clark (20pts) - Badiane (15pts, 9rbds), Lyon a repris les commandes (67-72, 30') puis le rythme offensif imprimé par les coéquipières de Marine Johannes (15pts, 8 passes) a finalement eu raison des Guerrières qui sont tombées les armes à la main face au leader du championnat.

Saint-Amand - Charnay 65-91 / Revoir le match
Emmené par la paire Amukamara (20pts) - Lithard (19pts), le club bourguignon a patiemment attendu son heure (52-62, 30'). Alors que Pauline Akonga (22pts) portait les Green Girls sur ses épaules, le CBBS a fait sauter la banque lors du dernier quart-temps (13-29). Mikaela Ruef (18pts) s'est montrée à son avantage pour son premier match sous le maillot des Pinkies. Ce succès face à un concurrent direct est important pour Charnay qui peut encore rêver d'éviter les playdowns.

Dimanche 26 janvier
Basket Landes - Landerneau / 16h30 - LFB TV
Tarbes - Charleville-Mézières / 17h30 - LFB TV

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 13
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Samedi, 25. Janvier 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Lattes Montpellier (+32 contre Nantes Rezé), Bourges (+33 à Roche Vendée), Lyon (+16 à Villeneuve d'Ascq) ainsi que Charnay (+26 à Saint-Amand) se sont imposés avec un bel écart ce soir à l'occasion de la 13ème journée. Si les Gazelles et les Tango n'ont pas tremblé, le succès des Lionnes et des Pinkies s'est dessiné dans le dernier quart-temps. Dimanche, Basket Landes - Landerneau et Tarbes - Charleville-Mézières sont au programme.

Rencontre entre les Bleues et les joueuses du Pôle France

Corps: 

 

Surtitre: 
Equipe de France féminine - La Minute Inside
Auteur: 
À Paris, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 14. Novembre 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
En stage à l'INSEP depuis le début de la semaine, les Bleues ont pris un peu de temps pour rencontrer et échanger avec les joueuses pensionnaires du Pôle France. Valériane Vukosavljevic, Sarah Michel et Iliana Rupert ont pu partager leur expérience avec les jeunes tricolores.

Rookie Time avec Iliana Rupert

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 12. Juillet 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Elles sont le futur des Bleues, faites la connaissance des rookies de l'Equipe de France. Aujourd'hui découvrez la jeune intérieure des Bleues, Iliana Rupert, qui a participé à sa première compétition officielle avec l'Equipe de France féminine lors l'Euro 2019, et qui fête aujourd'hui ses 18 ans.
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/3rurLV8hax8" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen></iframe>

Le chanson des rookies

Corps: 

Pour cette campagne 2019, un quatuor composé d'Iliana Rupert, Marine Fauthoux, Ornella Bankole et Magali Mendy a enflammé la scène de la préparation des Bleues à Anglet.

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
À Anglet, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 31. Mai 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Comme à chaque début de campagne, les rookies nouvellement appelées en Equipe de France ont passé la traditionnelle étape de la chanson devant le Groupe France.
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/bg41Aywe1xQ" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen></iframe>

Débuts gagnants

Corps: 

Au regard des matches de préparation, l'entraineur tricolore Arnaud Guppillotte craignait énormément ce premier match du Mondial en Biélorussie face au Japon. Le jeu atypique des joueuses asiatiques lui a rapidement donné raison. Le jeu de passes, l'adresse et surtout la défense des joueuses nipponnes ont posé de vrais problèmes aux Françaises qui ont eu du mal à installer leur jeu.

Sous le regard du président de la FFBB, Jean-Pierre Siutat, Zoé Wadoux (11 points et 2 rebonds) et ses partenaires ont pourtant fait la course en tête une grande partie de la rencontre mais elles n'ont jamais réussi à complètement larguer les Japonaises malgré une absence totale de réussite aux tirs de loin (1/16).

Légèrement décrochées dans le troisième quart-temps, les Françaises finissent fort en s'appuyant sur une Kendra Chery des grands soirs (14 points, 7 rebonds et 6 contres) et une Iliana Rupert exceptionnelle. Cette dernière finit la partie avec 31 d'évaluation et a cumulé 18 points, 16 rebonds et 5 contres. L'intérieure tricolore évite ainsi à la France un faux-pas qui aurait pu être préjudiciable pour la suite de la compétition. 

Ce soir, les protégées d'Arnaud Guppillotte ont montré une belle capacité de réaction mais elles devront hausser le ton pour espérer aller loin dans ce Mondial.

Surtitre: 
Mondial U17 féminins
Date d’écriture: 
Samedi, 21. Juillet 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Portée par une Iliana Rupert exceptionnelle (18 points, 16 rebonds, 5 contres) l'Equipe de France U17 féminines s'est imposée en ouverture du Mondial face à une surprenante équipe du Japon 60 à 53. Demain la France affrontera la Colombie à 19h00.
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/e_uWRCMAUA4" frameborder="0" allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen></iframe>

Iliana Rupert à Bourges

Corps: 

Après cette étude, la Direction Technique National (DTN) a donné son accord à la signature du contrat suivant :

-Iliana Rupert, née le 12 juillet 2001 (1,94m), du club de JS Coulaines, rejoindra le Tango Bourges Basket (Cher) en Ligue Féminine la saison prochaine.

Les statistiques d’Iliana Rupert avec le CFBB cette saison en LF2 (au 20/03/2018) :
12,3 points et 7,2 rebonds en 27 minutes de jeu en moyenne

 

Catégorie: 
Surtitre: 
Sorties CFBB
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Mardi, 20. Mars 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
La Fédération Française de BasketBall a étudié différents projets proposés à Iliana Rupert, joueuse du Centre Fédéral de BasketBall (CFBB - INSEP).
crédit: 
(Crédit : Bellenger/IS/FFBB)

Rupert et Fauthoux, partenaires d'entraînement

Corps: 

Iliana Rupert et Marine Fauthoux avec les grandes. Les deux jeunes joueuses nées en 2001, championnes d'Europe cet été avec l'Equipe de France U16 féminine lors de l'Euro qui était organisé à Bourges, participent aux entraînements des Bleues en tant que sparring partner, durant le stage des Bleues à l'INSEP qui se termine ce mercredi. Une situation qu'avait déjà connue une certaine Alexia Chartereau en 2016. Alors qu'elle était dans sa dernière année au CFBB, l'intérieure tricolore, qui a depuis rejoint le Groupe France, avait elle aussi disputé des entraînements en tant que sparring partner lors du stage des Bleues à l'INSEP en février 2016.

La présence aux entraînements de ces deux joueuses à fort potentiel confirme ainsi la volonté de la Fédération Française de BasketBall, d'Alain Contensoux (Directeur Technique National), de Jacques Commères (Directeur de la Performance et des Equipes de France), ainsi que de Valérie Garnier et du staff tricolore de continuer à préparer l'avenir avec en ligne de mire les Jeux Olympiques de Paris en 2024.

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Lundi, 5. Février 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Les deux jeunes joueuses du Centre Fédéral, Iliana Rupert et Marine Fauthoux, participent aux entraînements de l'Equipe de France féminine actuellement en stage de préparation à l'INSEP (Paris) dans le cadre des qualifications à l'Euro 2019.
crédit: 
(Crédit : Bosi/FFBB)
S'abonner à RSS - Iliana Rupert