Lattes Montpellier

Equipe de France 3x3
L'Odyssée de Filip
Internationale française de 5x5 puis de 3x3, Ana Maria Filip (1,94 m, 30 ans) a presque tout connu en Équipe de France. Redoutable dès ses premiers pas dans la nouvelle discipline olympique, elle est...
"C'est une autre vie après le basket"
Joueuse emblématique de Lattes Montpellier dont elle a porté le maillot de 2004 à 2017 sans interruption, Gaëlle Skrela (15 saisons LFB, 414 matches joués) vit toujours dans l...
"Aider les gens dans un projet de vie"
Joueuse emblématique de Ligue Féminine avec 12 saisons et 255 matches à son compteur, Elodie Bertal-Christmann a rangé ses baskets et vit désormais à Tarbes où elle travaille...
"J'ai un Master 1 de Manager Général"
Formée en Seine-et-Marne puis passée par le Centre Fédéral, Krissy Badé a débuté sa carrière professionnelle lors de la première saison LFB en 1998 avec Rennes. Elle a ensuite joué pour Villeneuve d'Ascq, Lattes Montpellier, Mondeville, Valenciennes et Arras (12 saisons et 320 matches...
Monroe MVP de la J16
Fer de lance des Déferlantes lors de la victoire de Nantes Rezé contre Landerneau dimanche, Jacinta Monroe est désignée MVP de la journée pour la deuxième fois de la saison.
Whitcomb MVP de la J15
Dans le creux de la vague en 2020, l'arrière de Lattes Montpellier est de r...
Lyon passe, Lattes Montpellier attend
Pour entrer dans l'histoire
Une marche trop haute

Pages

Dos Santos porte Bourges

Corps: 
Euroligue féminine - Journée 1
 
Mersin (TUR) - Lattes Montpellier 68-74
Belle opération pour les Gazelles avec cette première victoire à l'extérieur. Le petit écart créé dans les 10 premières minutes (13-18) aura été suffisant pour les partenaires d'Elodie Godin (12pts, 7rbds). Par la suite, Gaëlle Skrela (15pts) et les Gazelles ont contenu les assauts de la formation turque emmenée par l'ex-Berruyère Marissa Coleman (23pts).
 
Villeneuve d'Ascq - Bourges 74-81
Alors qu'elles comptaient 9 points d'avance (52-43, 25') suite à deux lancers d'Alina Iagupova (18pts), les Villeneuvoises ont vu Bourges sortir de sa torpeur. Symbole du réveil Tango, la Brésilienne Clarissa Dos Santos a marché sur l'eau dans le money time. Avec un terrible 29-17 dans le dernier quart-temps, les Berruyères ont pu repartir du Nord avec la victoire.
 
 
Eurocoupe féminine - Journée 1
 
Basket Landes - Nice 78-57
En tête après 10 minutes de jeu (24-25), Nice et Victoria Macaulay (19pts) ont ensuite déjoué. La faute à une équipe landaise bien plus déterminée à l'image de Cierra Bravard (16pts, 7rbds) ou encore Céline Dumerc (14pts, 5rbds, 6 passes). Le naufrage niçois a perduré jusqu'au bout (14-4 dans le QT4) ce qui a permis à Olivier Lafargue de faire tourner son effectif.
 
Nantes Rezé - Nymburk (CZE) 72-62
 
Charleville-Mézières - Umea (SWE) 83-72
 
Catégorie: 
Surtitre: 
Coupes d'Europe féminines
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 27. Octobre 2016
Vignette: 
Chapeau: 
En inscrivant 13 de ses 23 points dans les 8 dernières minutes du match, l'intérieure brésilienne a permis à Bourges de s'imposer dans la dernière ligne droite sur le parquet de Villeneuve d'Ascq. Après trois quarts-temps solides, les Nordistes ont été coiffées sur le fil. Lattes Montpellier s'est imposé à Mersin. En Eurocoupe, Basket Landes n'a laissé aucune chance à Nice, Nantes Rezé et Charleville-Mézières ont gagné.

A l'assaut de l'Europe

Corps: 
Euroligue féminine
 
Les groupes
 
Groupe A : Fenerbahce (TUR), Mersin (TUR), USK Prague (CZE), Cracovie (POL), Dynamo Kursk (RUS), Uni Györ (HUN), Lattes Montpellier, Schio (ITA)
Groupe B : Ekaterinbourg (RUS), Polkowice (POL), Orenburg (RUS), Villeneuve d'Ascq, Bourges, Hatay (TUR), Sopron (HUN), Salamanque (ESP)
 
La formule
 
Saison régulière : 2 groupes de 8 équipes, les 4 premiers de chaque groupe sont qualifiés pour les 1/4 de finale. Les équipes classées 5 et 6 sont reversées en 1/4 de finale de l'Eurocoupe.
Playoffs : 1/4 de finale en deux manches gagnantes avec matches 1 et 3 chez le mieux classé au rankig puis Final 4 dans un lieu déterminé en cours de saison par la FIBA.
 
Tenant du titre : Ekaterinbourg (RUS)
 
La journée 1 des clubs français
 
Mercredi 26 octobre
Mersin (TUR) - Lattes Montpellier à 18h30
Villeneuve d'Ascq - Bourges à 20h00
 
Les matches sont à suivre en direct sur www.youtube.com/fiba
 
 
Eurocoupe féminine
 
Les groupes
 
Groupe A : Hoptrans Sirenos (LTU), Spartak Moscou (RUS), Maccabi Ashdod (ISR), Cegled (HUN)
Groupe B : PBC Moscou (RUS), Kayseri (TUR), PINKK Pecsi (HUN), PEAC Pecs
Groupe C : Novossibirsk (RUS), Galatasaray (TUR), TTT Riga (LAT), Samsun (TUR)
Groupe D : Olympiacos (GRE), Kosice (SVK), Miskolc (HUN), Yakin Dogu Univ. (TUR)
Groupe E : Namur (BEL), Nymburk (CZE), Ragusa (ITA), Nantes Rezé
Groupe F : Braine (BEL), Girona (ESP), Uniao Sportiva (POR), Keltern (GER)
Groupe G : Basket Landes, Venise (ITA), Nice, Fribourg (SUI)
Groupe H : Wasserburg (GER), Umea (SWE), Lulea (SWE), Charleville-Mézières
 
La formule
 
Saison régulière : 8 groupes de 4 équipes, les 2 premiers de chaque groupe sont qualifiés pour les 1/16è de finale.
Playoffs : tous les tours en matches aller/retour avec prise en compte du goal average particulier. Le match retour se joue chez le mieux classé au ranking. En quarts de finale, intégration des 4 équipes issues de l'Euroligue.
 
Tenant du titre : Bourges
 
La journée 1 des clubs français
 
Mercredi 26 octobre à 20h00
Basket Landes - Nice
 
Jeudi 27 octobre à 20h00
Nantes Rezé - Nymburk (CZE)
Charleville-Mézières - Umea (SWE)
 
Catégorie: 
Surtitre: 
Coupes d'Europe féminines
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Mardi, 25. Octobre 2016
Vignette: 
Chapeau: 
Les sept clubs français engagés cette saison en Coupes d'Europe feront leur entrée en piste à partir de mercredi. On surveillera avec attention le "derby" en Euroligue entre Villeneuve d'Ascq et Bourges et celui d'Eurocoupe qui opposera Basket Landes à Nice. Lattes Montpellier jouera contre les Turques de Mersin, Nantes Rezé et Charleville-Mézières recevront respectivement Nymburk (Rép. Tchèque) et Umea (Suède).

Les Gazelles au finish

Corps: 
Ligue Féminine - Journée 1 (match en retard)
 
Lattes Montpellier - Bourges 61-54
Après dix premières minutes équilibrées qui se sont terminées sur un score de parité (14-14), les Berruyères ont accéléré. Bien emmené par Marine Johannes (12pts), le club du Cher avait les commandes à mi-parcours (28-34). Les efforts d'Elodie Godin (12pts, 10rbds) et Fati Sacko (13pts) au retour des vestiaires ont payé puisque le BLMA est parvenu à réduire l'écart avant le dernier acte (41-45). Bourges a alors tenté de reprendre sa marche en avant avec Jo Leedham (11pts, 8rbds) mais les Sudistes ont contrarié les plans berruyers. Les partenaires de Gaëlle Skrela (16pts) ont totalement muselé l'attaque Tango (9 points marqués dans ce quart-temps) et assuré de l'autre côté du terrain pour décrocher une deuxième victoire cette saison.
 
Résultats de la journée 1
 
Tarbes - Lyon 67-73
Hainaut Basket - Basket Landes 62-70
Mondeville - Villeneuve d'Ascq 67-63
Nice - Angers 67-93
Charleville-Mézières - Nantes Rezé 65-58
Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 1 (match en retard)
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Samedi, 22. Octobre 2016
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Menées pendant une grande partie de la rencontre par Bourges, les joueuses de Lattes Montpellier ont renversé la situation lors du money time qu'elles ont géré à la perfection. Après deux revers face à des concurrents directs, le BLMA s'est ressaisi alors qu'il s'agit de la première de la défaite des Tango cette saison.

Réaction attendue pour Lattes Montpellier

Corps: 
Les filles du Berry ont elles inversé la tendance. La défaite à Paris est déjà oubliée puisque les partenaires de Johannah Leedham sont invaincues en championnat (3 victoires). En cas de succès samedi à Lattes, elles rejoindraient Basket Landes en tête du classement et mettraient le BLMA à distance. Une formation lattoise qui devra faire sans Naomi Halman, blessée au poignet et probablement absente plusieurs mois selon le Midi Libre.

Ligue Féminine - Journée 1

 
Samedi 22 octobre 2016 à 20h00
Lattes Montpellier - Bourges
 
Résultats de la journée 1
 
Tarbes - Lyon 67-73
Hainaut Basket - Basket Landes 62-70
Mondeville - Villeneuve d'Ascq 67-63
Nice - Angers 67-93
Charleville-Mézières - Nantes Rezé 65-58
Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 1 (match en retard)
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 20. Octobre 2016
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Restant sur deux défaites consécutives face à Basket Landes et Villeneuve d'Ascq, candidats au titre, Lattes Montpellier accueille Bourges samedi à l'occasion du match en retard de la première journée. A l'Open LFB, les Gazelles avaient parfaitement lancé leur saison en remportant le Match des Champions aux dépens des Tango mais depuis, les protégées de Valéry Demory peinent à être à la hauteur de leurs ambitions.

Confirmer ou rebondir

Corps: 
Après avoir été proches de battre des ténors de LFB lors des journées précédentes, Lyon et Angers s'affronteront sur les bords du Rhône samedi soir. Entre deux équipes ambitieuses du championnat, la rencontre promet d'être indécise. Il y aura un peu d'émotion au Prado puisque Marine Johannes, arrivée cet été dans le Berry, va se retrouver face à son club formateur, Mondeville. En retrait mercredi dernier contre Angers, la jeune pépite devra mettre ses sentiments de côté dans un match prometteur. L'USOM réalise un bon début de saison et pourrait poser des problèmes aux Tango. Enfin, Nantes Rezé, qui vient de se qualifier pour le tour principal de l'Eurocoupe, accueillera Hainaut Basket. Les partenaires de Joyce Cousseins-Smith ne seront pas à prendre à la légère puisqu'elles restent sur un succès probant face à Nice.
 
Dimanche, le leader Basket Landes recevra Charleville-Mézières. Toujours invaincue, la formation emmenée par Céline Dumerc comptera sur le soutien de ses supporters pour rester sur la plus haute marche. Le promu Tarbes sera en déplacement sur la Côte d'Azur pour y défier Nice. Les protégées de François Gomez espèrent y décrocher leur première victoire de la saison face à un Cavigal pas au mieux. Avec déjà deux défaites au compteur et des prestations en deçà des attentes, les partenaires de Romy Bär devront d'abord retrouver une confiance qui semble avoir disparue.
 
Le programme de la journée 4
 
Samedi 15 octobre à 20h
Lyon - Angers
Bourges - Mondeville
Villeneuve d'Ascq - Lattes Montpellier
Nantes Rezé - Hainaut Basket
 
Dimanche 16 octobre à 15h30
Basket Landes - Charleville-Mézières
Nice - Tarbes
Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 4
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 14. Octobre 2016
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Demi-finalistes des play-offs la saison dernière, Lattes Montpellier et Villeneuve d'Ascq vont se retrouver samedi soir dans le Nord. Après un départ manqué à l'Open, l'ESBVA a bien rectifié le tir avec deux larges succès contre le Hainaut (+47) et à Tarbes (+39). De son côté, le BLMA, battu par Basket Landes mercredi, cherchera à rebondir face à un concurrent pour le titre.

Premier choc de la saison

Corps: 
A suivre également dans cette journée en semaine un intéressant Angers - Bourges. Pour leur première à domicile cette saison, les Angevines et Lizanne Murphy se verraient bien faire chuter les Tango. Les partenaires de Paoline Salagnac restent sur une victoire solide contre les Flammes Carolo et comptent bien repartir avec la victoire. Au programme également Hainaut Basket - Nice et Tarbes - Villeneuve d'Ascq. Si sur le papier ces matches paraissent déséquilibrés, les Green Girls et le TGB feront tout pour ravir leurs supporters et décrocher leur première victoire de la saison.
 
Les rencontres Mondeville - Nantes Rezé et Charleville-Mézières - Lyon se joueront la semaine prochaine en raison de la participation du NRB et des Flammes au tour préliminaire de l'Eurocoupe mercredi soir.
 
Le programme de la journée 3
 
Mercredi 12 octobre à 20h
Hainaut Basket - Nice
Tarbes - Villeneuve d'Ascq
Lattes Montpellier - Basket Landes
Angers - Bourges
 
Mercredi 19 octobre à 20h
Mondeville - Nantes Rezé
Charleville-Mézières - Lyon
Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 3
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Mercredi, 12. Octobre 2016
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Mercredi soir, à l'occasion de la troisième journée de championnat, Lattes Montpellier recevra Basket Landes pour une opposition qui s'annonce intense. Entre le champion en titre et une équipe landaise qui est toujours invaincue, les débats risquent d'être animés.

Le BLMA remporte le Match des Champions

Corps: 

Le premier trophée de la saison se joue à la Halle Carpentier. Avant les Coupes d'Europe, le championnat et la Coupe de France, Lattes-Montpellier et Bourges se retrouvent pour le Match des Champions. Si les Berruyères commencent fort dans le sillage d'une Marine Johannes qui trouve deux fois la mire de loin, Lattes-Montpellier s'accroche par Sacko et Robert (15-15, 10').

Le 2ème quart débute sur les mêmes bases. Bourges impose son rythme, les jeunes arrivées cet été, Johannes et Chartereau, permettent aux Tangos de faire la course en tête. Mais à l'envie, et sans jamais lâcher prise, Lattes-Montpellier ne lâche rien notamment par l'intérmédiaire de Sacko. À la pause, Bourges n'a qu'une longueur d'avance (34-33).

Les supporters berruyers donnent de la voix au retour des vestiaires. Leurs protégées s'emploitent à creuser un nouvel écart, grâce notamment à l'apport des deux côtés du terrain de la meneuse serbe Miljana Bojovic arrivée dans le Cher à l'intersaison. Mais à l'image des périodes précedentes, le BLMA reste au contact et garde une longueur de retard à 10 minutes du terme sur un tir primé au buzzer d'Anaïs Deas (46-47).

À force de pousser,  Montpellier parvient à passer devant au tableau d'affichage grâce notamment au duo Anaïs Deas/Fatimatou Sacko. Au meilleur des moments, les Montpelliéraines virent en tête et ne la lâcheront plus. Le BLMA remporte le Match des Champions, le premier de son histoire. 

Lattes-Montpellier bat Bourges : 63-57

Catégorie: 
Surtitre: 
Match des Champions
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Samedi, 1. Octobre 2016
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Après avoir couru très longtemps derrière le score, le BLMA a accéléré dans le dernier acte pour s'adjuger l'édition 2016 du Match des Champions face à Bourges.
crédit: 
(Crédit : Bellenger/IS/FFBB)
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fliguefemininedebasket%2Fvideos%2F10154166045619620%2F&show_text=0&width=400" width="400" height="400" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe> <iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fliguefemininedebasket%2Fvideos%2F10154166127264620%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

"Faire une dernière compétition"

Corps: 

Le début des choses sérieuses approche avec le Match des Champions samedi soir contre Bourges (en direct à 20h30 sur SFR Sport 2). Comment s’est déroulée la préparation de votre 13e saison avec Lattes-Montpellier ?
Cela a été compliqué dans la mesure où on n’était pas toutes sur le même pied d’égalité au niveau des états de forme. Sarah Michel s’est blessée la première semaine de la reprise et n’est toujours pas revenue. Anaël Lardy a repris la semaine dernière mais est en délicatesse avec son genou. Tout est compliqué, mais tous les débuts de saison le sont à Montpellier, il manque toujours des joueuses ou d’autres sont blessées. On va essayer de faire au mieux mais on est loin d’être prêtes pour le Match des Champions.

 Comment jugez-vous la qualité de l’effectif lattois version 2016-2017 ?
Je pense que quand tout le monde sera présent, on aura une équipe compétitive. Faire une équipe, ça signifie s’entraîner et jouer ensemble, passer du temps ensemble, et on n’a pas eu le temps de le faire jusqu’à présent. On a un début de championnat qui est compliqué, il ne faut pas que l’on passe à travers sinon on le paiera plus tard. C’est un moment délicat, on va le passer et on verra bien ce qu’il adviendra ensuite.

Après une saison où vous avez remporté la Coupe de France et le championnat, quels sont les objectifs de Lattes-Montpellier cette année ?
Essayer de recommencer, mais on sait que ce sera difficile. Beaucoup d’équipes sont en concurrence pour remporter un titre. De notre côté, on va essayer de faire le meilleur résultat possible. La formule de championnat a changé, on va essayer de se qualifier au moins pour les demi-finales. Concernant la Coupe de France, c’est plus aléatoire car cela dépend du tirage au sort. On va tenter d’être le plus compétitif possible pour ramener encore un trophée à Lattes-Montpellier. Et puis il y a l’Euroligue. On l’a voulu, maintenant on l’a. C’est toujours une compétition intéressante à jouer. Il faut que nous soyons au top de notre forme, les déplacements sont parfois longs et compliqués. L’objectif est d’aller chercher une place en quarts de finale mais ce sera compliqué.

Les Jeux Olympiques avec les Bleues se sont terminés il y a un peu plus d’un mois. Comment avez-vous vécu l’après Rio ?
J’ai du mal à encaisser la défaite contre la Serbie dans le match pour la 3e place.  Il nous a manqué un peu de sang-froid. On n’a pas retrouvé l’équipe hargneuse que l’on avait montrée lors des autres rencontres. On n’a pas été à la hauteur de ce match. Ce jour-là on n’y était pas, et quand on joue une petite finale olympique, ça ne tombe pas le bon jour pour ne pas être dedans. Aujourd’hui encore je sais qu’on fait un bon parcours et qu’on ne nous attendait pas à ce stade de la compétition mais j’ai encore beaucoup d’amertume. J’ai du mal à avoir un regard objectif sur les J.O. mais avec le temps je pense que je retiendrai que c’est une expérience positive. Bien sûr on a montré des belles choses, qu’on était une équipe et qu’on se battait pour le maillot bleu, qu’on avait des ressources, mais le fait de perdre face aux Serbes gâche un peu la fête. J’espère que les jeunes retourneront aussi loin dans des Jeux Olympiques, voire plus haut, et qu’elles gagneront.

Après le TQO à Nantes, on se souvient de vous en train de sauter dans tous les sens, la qualification pour les Jeux désormais acquise. Que représentaient pour vous les J.O. ?
C’est la compétition d’une vie. Quand je suis arrivée à Montpellier en 2004, ou même plus jeune lors d’entretiens, on me demandait pourquoi je jouais au basket et ce qui était le plus important à mes yeux. Et pour moi, la réponse a toujours été d’aller aux Jeux Olympiques. En plus, j’ai galéré pour arriver en Équipe de France, j’avais fait une croix sur une carrière internationale et sur les Jeux. J’ai l’immense bonheur d’avoir pu participer aux J.O. de Rio. Je pense que je ne réalise pas trop encore car je suis trop déçue par le résultat pour vraiment savourer cet évènement. Avec le temps, je vais digérer et je retiendrai le positif de cette aventure, humainement et sportivement.

À 33 ans et après 73 sélections, comment voyez-vous votre avenir en Équipe de France ?
Ma carrière est bientôt terminée. Bien sûr, j’ai le souhait de participer à l’Euro 2017. Par contre, si on me dit que je ne fais pas partie du projet futur et que l’objectif est de faire jouer des jeunes, j’accepterai cette décision car elle est logique. J’ai eu la chance de disputer quatre compétitions internationales avec les Bleues (Euro 2013, Mondial 2014, Euro 2015 et JO 2016), je suis très heureuse de cela. J’aimerais en faire une dernière mais si ce n’est pas le cas, c’est la vie, place aux jeunes.

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
Propos recueillis par Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 29. Septembre 2016
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
À la veille de l’Open LFB et du Match des Champions, Gaëlle Skrela revient sur la difficile préparation que son club connaît cette saison. Avec lucidité, elle analyse aussi la campagne olympique des Bleues et la suite qu’elle souhaite donner à sa carrière avec le maillot tricolore.
crédit: 
(Crédit : Julien Bacot/FFBB)

Le tirage au sort effectué

Corps: 

Euroligue féminine

Groupe A : Fenerbahce (TUR), Prague (CZE), Kursk (RUS), Cracovie (POL), Schio (ITA), Lattes Montpellier, Mersin (TUR), Györ (HUN)

Groupe B : Ekaterinbourg (RUS), Orenburg (RUS), Bourges, Villeneuve d'Ascq, Salamanque (ESP), Sopron (HUN), Polkowice (POL), Hatay (TUR)

Toutes les infos sur le site de la compétition

Eurocoupe féminine

Le nombre d'équipes inscrites dépassant le nombre de places disponibles en saison régulière, FIBA Europe a mis en place un tour préliminaire pour 16 clubs. Côté français, ce sont Nantes Rezé et Charleville-Mézières qui joueront ce tour de qualification les 6 et 13 octobre.

Conférence 1

Tour préliminaire (match retour chez le premier cité)
Q1 PEAC Pecs (HUN) - Piestanske Cajky (SVK)
Q2 Chevakata Vologda (RUS) - Samsun (TUR)
Q3 Istanbul Univ. (TUR) - YDUBGD (TUR)
Q4 Krasnoyarsk (RUS) - Cekk Cegled (HUN)

Groupe A : Hoptrans Sirenos (LTU), Spartak Moscou (RUS), Maccabi Ashdod (ISR), Q4
Groupe B : PBC Moscou (RUS), Kayseri (TUR), PINKK Pecsi (HUN), Q1
Groupe C : Novossibirsk (RUS), Galatasaray (TUR), TTT Riga (LAT), Q2
Groupe D : Olympiacos (GRE), Kosice (SVK), Miskolc (HUN), Q3

Conférence 2

Tour préliminaire (match retour chez le premier cité)
Q5 Fribourg (SUI) - Gdynia (POL)
Q6 Charleville-Mézières - Freiburg (GER)
Q7 Nantes Rezé - Amsterdam (NED)
Q8 KP Brno (CZE) - Keltern (GER)

Groupe E : Namur (BEL), Nymburk (CZE), Ragusa (ITA), Q7
Groupe F : Braine (BEL), Girona (ESP), Uniao Sportiva (POR), Q8
Groupe G : Basket Landes, Venise (ITA), Nice, Q5
Groupe H : Wasserburg (GER), Udominate (SWE), Lulea (SWE), Q6

Toutes les infos sur le site de la compétition

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupes d'Europe féminines
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Lundi, 27. Juin 2016
Vignette: 
Chapeau: 
Les 7 équipes de Ligue Féminine engagées en Euroligue et Eurocoupe la saison prochaine sont désormais fixées suite au tirage au sort effectué aujourd'hui par FIBA Europe.

"La meilleure des compétitions"

Corps: 

Que représente l'Euroligue pour toi ?
Cette saison était ma première sans coupe d'Europe. Pour moi, c'est la meilleure des compétitions. On joue contre les meilleures joueuses du monde, toutes les Américaines sont présentes. C'est très excitant, il y a de gros matches. C'est bien de pouvoir la jouer.

Comment gères-tu le fait de jouer deux matches par semaine ?
C'est le coach qui doit gérer en fait. Forcément on s'entraîne moins, il y a des longs déplacements parfois. C'est donc plus fatiguant mais en contrepartie il y a plus de repos. Le rythme est complètement différent d'une semaine avec un seul match. C'est une compétition fatiguante quand même.

Quel est ton meilleur souvenir européen ?
Je n'ai jamais vécu de Final 4, c'est un vrai regret. J'ai fait un Final 8 avec Schio une fois (en 2013 à Ekaterinbourg). C'est un bon souvenir même si on n'avait rien fait là bas (7è). A l'inverse, je me souviens d'un déplacement à Kursk (Russie) vraiment horrible. Il faut prendre un train de nuit, c'est loin. J'ai même dû porter une coéquipière sur mes épaules et dans la neige. Elle s'était fait une entorse et on n'avait pas de béquilles.

Le Bureau Fédéral de la FFBB a confirmé les engagements des clubs de Ligue Féminine dans les compétitions européennes suivantes pour la saison 2016-2017 :

Euroligue : Lattes Montpellier, Bourges, Villeneuve d'Ascq
Eurocoupe : Nice, Basket Landes, Charleville-Mézières, Nantes Rezé

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupes d'Europe féminines
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Mercredi, 25. Mai 2016
Vignette: 
Chapeau: 
Elodie Godin, vainqueure de la Coupe de France et championne de France LFB cette saison avec Lattes Montpellier, se confie sur la place de l'Euroligue dans sa carrière de joueuse.

Pages

S'abonner à RSS - Lattes Montpellier