LFB

Ligue Féminine
"Je me suis dit qu'il était temps"
Après Paoline Salagnac et Laetitia Kamba, une nouvelle figure du championnat LFB officialise sa retraite sportive : Fatimatou Sacko. Triple championne de France LFB avec Tarbes (2010), Lattes Montpell...
Triplé inédit pour Las Campeonas
Caroline Heriaud, Marié Mané, Victoria Majekodunmi et Soana Lucet ont remporté samedi à Nantes l'Open de France 3x3, présenté par GRDF. Las Campeonas est devenue la premi...
Le calendrier a été dévoilé
La Commission Fédérale des Compétitions a publié ce jour le calendrier de la saison 2020-2021 de Ligue Féminine. La première journée de championnat aura lieu le week-end du 26...
Elles font leur retour au jeu
De nombreuses joueuses de Ligue Féminine participeront samedi 1er août à l'Open de France 3x3, présenté par GRDF, au Parc des Chantiers à Nantes. Double tenante du titre, l'équipe Las Campeonas de Caroline Heriaud va tenter de conserver son bien. L'événement sera retransmis...
La Commission a statué
La Commission de Contrôle de Gestion (CCG) de la FFBB a statué sur les clubs engagés en championnats LFB/LF2/NM1 et/ou sportivement qualifiés pour ces compétitions au terme de la saison (hors Pôle Fra...
8 clubs LFB engagés en coupe d'Europe
Le Bureau Fédéral de la Fédération Française de BasketBall a décidé, ce jour, de...
L'ascenseur tarbais
Plus forte que les blessures
"En pleurs à deux minutes de la fin"

Pages

Le lièvre et la tortue

Corps: 

Ligue Féminine - Journée 14

Charnay - Roche Vendée 82-65 / Revoir le match
Avec 10 unités de retard à la pause (43-33, 20'), le RVBC était toujours dans le coup à mi-parcours. Sauf que l'éclat reçu par les partenaires de Marielle Amant (12pts) après le repos a été terrible pour le moral (69-50, 30'). Relégué à plus de 20 points par une formation bourguigonne sûre d'elle à l'image de Kristen Mann (19pts) ou encore la jeune Sixtine Maquet (13pts), Roche Vendée ne s'en est jamais relevé. Le constat est terrible, les Tigresses n'ont pas gagné en championnat en 2020 (5 défaites).

Landerneau - Saint-Amand 74-65 / Revoir le match
Toujours devant, à l'exception d'un petit passage dans le 2è QT, Landerneau ne s'est jamais réellement mis à l'abri (56-50, 30'). Saint-Amand a joué sa chance jusqu'au bout en s'appuyant sur Marie Mané (14pts) et Marina Solopova (10pts, 5 passes) mais a payé son manque d'adresse (37%) et d'agressivité (8 lancers-francs tentés). Côté breton, la paire Ashley Bruner (18pts, 11rbds) - Ezinne Kalu (18pts) a fait mal tout comme la domination au rebond (46 à 36). Avec cette victoire, le LBB conforte sa place dans le top 4.

Bourges - Basket Landes 85-67
Lancées par le duo Aby Gaye - Céline Dumerc (15pts chacune au final), les Landaises, euphoriques (0-14, 4'), ont dominé le début de match (20-29, 10' avec 63% de réussite). Embarqué dans une partie offensive, historiquement pas la spécialité maison, Bourges a fait plus que répondre présent puisque les partenaires d'Ana Dabovic (12pts) menaient à la pause (45-41, 20'). Les Tango d'Alexia Chartereau (19pts, 6rbds) ont ensuite rectifié le tir défensivement en encaissant moins de points en deuxième mi-temps (26) que lors du 1er QT.

Dimanche 23 février
Lyon - Lattes Montpellier / 16h30 - RMC Sport
Charleville-Mézières - Nantes Rezé / 17h - LFBTV

Joué vendredi
Villeneuve d'Ascq - Tarbes 72-58

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 14
Auteur: 
Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Samedi, 22. Février 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Rien ne sert de courir, il faut partir à point ; et le Bourges - Basket Landes de ce soir en fut le parfait exemple. Menées de 16 points après 6 minutes, les Berruyères sont parvenues à inverser la tendance et remporter le choc face aux Landaises. Dans les autres matches, Charnay et Landerneau ont gagné à domicile. Dimanche Lyon - Lattes Montpellier (16h30 - RMC Sport) et Charleville-Mézières - Nantes Rezé (17h - LFB TV) sont au programme.

Villeneuve d'Ascq éteint Tarbes

Corps: 

Ligue Féminine - Journée 14

Villeneuve d'Ascq - Tarbes 72-58 / Revoir le match
Débutée sur une bonne dynamique, la rencontre a été interrompue une grosse vingtaine de minutes à cause d'un problème électrique (14-11, 7'). Si la lumière fut, encore fallait-il remettre le contact dans les jambes (19-15, 10'). Profitant d'un TGB sur courant alternatif, les Nordistes de Johanne Gomis (11pts, 7rbds, 5 passes) ont pris dix unités d'avance mais les Bigourdanes étaient dans le coup à la pause (34-26, 20'). Elles ne le sont pas restées longtemps puisque l'ESBVA-LM et Courtney Hurt (16pts) ont mis les voiles au retour des vestiaires, laissant le TGB et Tima Pouye (12pts) sur le quai (61-39, 30'). Jamais les Guerrières ne seront inquiétées par la suite.

Samedi 22 février
Charnay - Roche Vendée / 20h - LFBTV
Landerneau - Saint-Amand / 20h - LFBTV
Bourges - Basket Landes / 20h30 - RMC Sport 2

Dimanche 23 février
Lyon - Lattes Montpellier / 16h30 - RMC Sport 2
Charleville-Mézières - Nantes Rezé / 17h - LFBTV

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 14
Auteur: 
Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Vendredi, 21. Février 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Dans une rencontre marquée par une interruption de 20 minutes dans le premier quart-temps (panne électrique), Villeneuve d'Ascq a dominé Tarbes en ouverture de la journée 14 (72-58). Rendez-vous samedi pour la suite du programme LFB avec notamment le choc entre Bourges et Basket Landes (20h30 sur RMC Sport 2).

Explications entre costauds

Corps: 

Ligue Féminine - Journée 14

Éliminé en demi-finale de la Coupe de France dimanche dernier, Tarbes replonge dans son quotidien du championnat où il lutte pour éviter les playdowns. Le déplacement sur le parquet de l'ESBVA-LM, un concurrent direct, peut permettre au TGB de revenir à proximité de la 8è place actuellement occupée par les Guerrières.

Samedi soir, Roche Vendée va tenter de stopper sa mauvaise série (4 défaites de suite) sur le parquet d'un mal classé, Charnay. A l'inverse, Landerneau, invaincu en 2020 en championnat (4 victoires), espère bien conserver sa dynamique devant son public face à Saint-Amand. La soirée se terminera avec le choc Bourges - Basket Landes qui sera à suivre en direct et en exclusivité sur RMC Sport. Si les Landaises veulent garder le contact avec le top 4, une performance au Prado est nécessaire.

Dimanche, le leader Lyon accueille dans sa salle un de ses dauphins, Lattes Montpellier. Ce duel entre Lionnes et Gazelles, diffusé en direct sur RMC Sport, s'annonce brûlant même si la dynamique du BLMA est moindre depuis la blessure de Stephanie Mavunga. En clôture, les Flammes Carolo reçoivent la lanterne rouge Nantes Rezé pour leur troisième match en une semaine (victoires dimanche dernier en match avancé contre Charnay et jeudi en Eurocoupe à Polkowice).

Vendredi 21 février
Villeneuve d'Ascq - Tarbes / 20h - LFBTV

Samedi 22 février
Charnay - Roche Vendée / 20h - LFBTV
Landerneau - Saint-Amand / 20h - LFBTV
Bourges - Basket Landes / 20h30 - RMC Sport

Dimanche 23 février
Lyon - Lattes Montpellier / 16h30 - RMC Sport
Charleville-Mézières - Nantes Rezé / 17h - LFBTV

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 14
Auteur: 
Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Vendredi, 21. Février 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Bourges - Basket Landes (sam. 20h30 - RMC Sport) et Lyon - Lattes Montpellier (dim. 16h30 - RMC Sport) sont au programme de la 14ème journée de Ligue Féminine qui début ce soir avec Villeneuve d'Ascq - Tarbes. Alors que le championnat entre dans son dernier tiers, chaque victoire comptera un peu plus en vue des playoffs ou des playdowns.

Décision réformée pour Charleville - Bourges

Corps: 

Après avoir entendu les parties concernées et étudié l'ensemble des pièces du dossier, la Chambre d'Appel a décidé de réformer la décision de première instance. Le résultat de la rencontre Charleville-Mézières - Bourges, acquis sur le terrain, est ainsi confirmé (victoire 73-70 des Flammes Carolo).

A l'encontre de cette décision, un recours auprès du Tribunal Administratif est possible dans un délai d'un mois à compter de la réception de la notification. Préalablement à cette saisine,  un recours est obligatoire auprès du CNOSF, service conciliation, dans un délai de 15 jours.

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Chambre d'Appel
Date d’écriture: 
Mardi, 18. Février 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
La Chambre d'Appel de la FFBB, réunie le 13 février dernier, a étudié le recours interjeté par le club de Charleville-Mézières suite à la décision de la Commission Fédérale Haut-Niveau des Officiels de faire rejouer la rencontre de Ligue Féminine opposant les Flammes Carolo à Bourges (journée 11 du 11 janvier 2020).

Modification de la réglementation en LFB

Corps: 

Prise avec l'accord unanime des clubs de LFB, cette décision permet de préserver l’intégrité physique des joueuses majeures de chaque équipe, dont certaines composent l’Équipe de France.

Ainsi, jusqu’à la fin de la saison régulière en cours, une joueuse professionnelle dite "majeure" déclarée inapte, pourra être remplacée par une autre joueuse disposant du statut de joueuse formée localement ou non.

Catégorie: 
Surtitre: 
Décision du Bureau Fédéral
Date d’écriture: 
Lundi, 17. Février 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Suite à la qualification aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020, brillamment acquise lors du Tournoi Qualificatif Olympique à Bourges le 8 février, le Bureau Fédéral, réuni les 14 et 15 février 2020, a validé des dispositions complémentaires concernant le remplacement d’une joueuse pour inaptitude physique en Ligue Féminine de Basket.

Les Flammes maîtrisent Charnay

Corps: 

Ligue Féminine - Journée 17

Charleville-Mézières - Charnay 80-64 / Revoir le match
Menées à la pause (35-38) par les partenaires de Mikaela Ruef (19pts, 10rbds), les Flammes se sont réveillées en deuxième mi-temps. Avec 5 joueuses à plus de 11 points, c'est par le collectif, mené par Amel Bouderra (14pts, 12 passes), que les Ardennaises ont fait la différence au tableau d'affichage (63-55, 30'). Endy Miyem a été très en vue offensivement (18pts) alors que côté bourguignon, Laetitia Guapo a eu des hauts (14pts, 5rbds, 4int) et des bas (6/16 aux tirs, 5 balles perdues).

Mercredi 11 mars
Landerneau - Roche Vendée / 20h00

Samedi 14 mars
Lattes Montpellier - Villeneuve d'Ascq / 18h30
Bourges - Tarbes / 20h00

Dimanche 15 mars
Lyon - Nantes Rezé / 15h30

Mercredi 15 avril
Basket Landes - Saint-Amand / 20h00

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 17
Auteur: 
Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Lundi, 17. Février 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
En match avancé de la journée 17, Charleville-Mézières a battu Charnay dimanche. Cette victoire permet aux Flammes de remonter provisoirement à la cinquième place du classement alors que les Pinkies restent avant-dernières.

Charleville et Charnay s'avancent

Corps: 

Ligue Féminine - Journée 17

Dimanche 16 février
Charleville-Mézières - Charnay / 15h30 - LFB TV
Plus en jambes qu'en début de saison, les Flammes accueillent Charnay en match avancé de la 17è journée. Si les partenaires d'Amel Bouderra veulent encore accrocher une place dans le top 4, qui n'est qu'à deux victoires, la victoire contre un mal classé est obligatoire. Côté bourguignon, on comptera sur le duo Laetitia Guapo - Promise Amukamara pour réaliser un bon coup dans les Ardennes.

Mercredi 11 mars
Landerneau - Roche Vendée / 20h00

Samedi 14 mars
Lattes Montpellier - Villeneuve d'Ascq / 18h30
Bourges - Tarbes / 20h00

Dimanche 15 mars
Lyon - Nantes Rezé / 15h30

Mercredi 15 avril
Basket Landes - Saint-Amand / 20h00

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 17
Date d’écriture: 
Vendredi, 14. Février 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
En raison du Tournoi de Qualification Olympique 3x3 qui se déroulera du 18 au 22 mars prochain à Bangalore (Inde), les journées 17 et 18 de Ligue Féminine ont été aménagées pour permettre aux joueuses sélectionnées de participer à l'ensemble des rencontres. Charleville-Mézières - Charnay est ainsi programmé ce dimanche dans les Ardennes (15h30).

Elles verront Tokyo

Corps: 

France (8)
Alexia Chartereau, Sarah Michel et Iliana Rupert (Bourges),  Endy Miyem (Charleville-Mézières),  Diandra Tchatchouang (Lattes Montpellier), Helena Ciak et Marine Johannes (Lyon) ainsi que Marine Fauthoux (Tarbes) ont brillamment qualifié l'Équipe de France pour les Jeux Olympiques. Avec 3 victoires en 3 matches, les Bleues n'ont pas tremblé à domicile et verront Tokyo en juillet prochain.

Belgique (4)
Egalement à domicile, les Belgian Cats de Julie Allemand (Lyon), Kim Mestdagh (Charleville-Mézières), Antonia Delaere (Nantes Rezé) et Laure Resimont (Tarbes) ont fait chavirer leurs supporters dimanche avec une victoire contre la Suède (61-53). Pour la première fois de leur histoire, les Belges verront les J.O. A noter que Julie Allemand, meneuse de Lyon, a été désignée dans le 5 majeur du TQO d'Ostende (10pts et 5.3 passes de moyenne).

Canada (2)
Solides sur les bords de la Mer du Nord, Nathalie Achonwa (Bourges) et Miranda Ayim (Basket Landes) ont permis au Canada de valider son billet pour le Japon. L'intérieure de Bourges s'est montrée sous son meilleur jour avec une place dans le 5 majeur (13.3pts avec 74% de réussite et 6.3 rebonds de moyenne).

États-Unis (1)
Il n'y avait pas de suspense pour les Américaines qui étaient assurées de voir Tokyo grâce à leur victoire à la Coupe du Monde en 2018. Mais Katie Lou Samuelson (Charleville-Mézières) et ses partenaires ont fait le job jusqu'au bout à Belgrade (3 victoires).

Nigeria (3)
Plus vu aux J.O depuis 2004, le Nigéria d'Evelyn Akhator (Charleville-Mézières), Promise Amukamara (Charnay) et Ezinne Kalu (Landerneau) va faire son retour sur le plan international cet été. Avec 16 points et 4.3 passes décisives de moyenne, la meneuse du LBB s'est glissée dans le meilleur 5 du TQO de Belgrade.

Serbie (1)
Même réussite pour Ana Dabovic (Bourges) qui, en plus d'offrir une participation aux J.O à la Serbie, a été élue dans le 5 majeur. L'ailière des Tango a compilé 12 points, 2.7 rebonds et 4 passes décisives de moyenne en trois rencontres.

La Suède d'Elin Eldebrink (Bourges), Louice Halvarsson (Tarbes) et Regan Magarity (Villeneuve d'Ascq) n'est pas parvenue à se qualifier lors du TQO d'Ostende (BEL), battue à trois reprises par le Japon, le Canada et la Belgique.

Catégorie: 
Surtitre: 
TQO féminins
Date d’écriture: 
Lundi, 10. Février 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Sur les 22 joueuses LFB engagées dans l'un des trois tournois de qualification olympique, 19 ont réussi à se qualifier avec leur pays pour les Jeux de Tokyo. Mentions spéciales à Ezinne Kalu (Nigéria), Julie Allemand (Belgique), Nathalie Achonwa (Canada) et Ana Dabovic (Serbie) qui ont été désignées dans le 5 majeur de leur TQO respectif.

Table ronde "Femmes et Leadership" à Bourges

Corps: 

Ouverte par Jean-Pierre Siutat, le président de la FFBB, et animée par Gaëlle Millon, la conférence sur "Femmes et Leadership" s'est déroulée dimanche matin à Bourges en marge du TQO, au cinéma CGR de la ville. 

Plusieurs femmes et un homme, Arnaud Simon, consultant pour la FFBB sur la Ligue Féminine de Basket, sont intervenus afin d'évoquer leurs différents parcours mais également échanger sur les difficultés parfois rencontrées à la prise de responsabilité chez les femmes et les enjeux importants du leadership au féminin.  

Pour les femmes, Yannick Souvré, ancienne internationale et Directrice de la Ligue Féminine de Basket, Nathalie Bonnefoy, Maire adjointe aux sports de la ville de Bourges, Nicole Etchegoïnberry, présidente de la Caisse d'Epargne Loire-Centre, Aurélie Bresson, fondatrice du Magazine "Les Sportives" et Elisabeth Cebrian, ancienne internationale espagnole et désormais membre de la commission féminine de la Fiba Europe ont ainsi pu échanger pendant près de deux heures devant un parterre mixte d'invités. 

Sont intervenus également pour parler de leurs expériences sur ce thème, Agnès St Gès, actuelle Présidente directrice générale du Tango Bourges Basket et Pierre Fosset l'emblématique ancien président du club de Bourges. 

 

Catégorie: 
Surtitre: 
Femmes et Leadership
Auteur: 
Fabrice Canet / FFBB
Date d’écriture: 
Dimanche, 9. Février 2020
Vignette: 
Chapeau: 
En marge de la dernière journée du TQO à Bourges, la FFBB organisait une table ronde sur le thème "Femmes et Leadership" en présence de femmes qui ont pu évoquer leurs différents parcours.
crédit: 
Canet / FFBB

Objectif Tokyo

Corps: 

TQO de Bourges

France (8)
Alexia Chartereau, Sarah Michel et Iliana Rupert (Bourges),  Endy Miyem (Charleville-Mézières),  Diandra Tchatchouang (Lattes Montpellier), Helena Ciak et Marine Johannes (Lyon),  Marine Fauthoux (Tarbes)

Autralie (-)
Aucune Opal ne joue actuellement en LFB mais cinq d'entre elles ont déjà évolué en France (Leilani Mitchell, Stephanie Talbot, Bec Allen, Marianna Tolo et Cayla George). Tolo, qui a porté les couleurs Tango entre 2013 et 2015, sera un peu la locale de l'étape.

Brésil et Porto Rico n'ont pas de joueuse évoluant ou ayant évolué en LFB.

TQO de Ostende (Belgique)

Belgique (4)
Julie Allemand (Lyon), Kim Mestdagh (Charleville-Mézières), Antonia Delaere (Nantes Rezé) et Laure Resimont (Tarbes)
A ces quatre joueuses actuelles, on peut ajouter Marjorie Carpréaux, Emma Meesseman, Heleen Nauwelaers et Ann Wauters qui ont foulé les parquets de Ligue Féminine.

Canada (2)
Nathalie Achonwa (Bourges) et Miranda Ayim (Basket Landes)
Kayla Alexander, Kim Gaucher (actuellement à Mondeville, LF2), Nayo Raincock-Ekunwe sont également passées en LFB

Suède (3)
Elin Eldebrink (Bourges), Louice Halvarsson (Tarbes) et Regan Magarity (Villeneuve d'Ascq)
Binta Drammeh, Frida Eldebrink, Nathalie Fontaine, Kalis Loyd et Klara Lundquist connaissent elles aussi le championnat français.

Le Japon n'a pas de joueuse évoluant ou ayant évolué en LFB.

TQO de Belgrade (Serbie)

Espagne (-)
Tamara Abalde, Queralt Casas, Cristina Ouvina et Laia Palau sont bien connues du championnat LFB mais n'y jouent plus.

États-Unis (1)
Katie Lou Samuelson (Charleville-Mézières)

Grande-Bretagne (-)
Chantelle Handy mais surtout Johannah Leedham, coqueluche du Prado de 2012 à 2017, ont évolué en Ligue Féminine.

Nigeria (3)
Evelyn Akhator (Charleville-Mézières), Promise Amukamara (Charnay) et Ezinne Kalu (Landerneau)
Victoria Macaulay et Ify Ibekwe ont aussi joué en LFB.

Serbie (1)
Ana Dabovic (Bourges)
Miljana Bojovic, Dajana Butulija, Nevana Jovanovic, Maja Milkovic et Maja Skoric sont passées par la LFB.

Chine, Corée du Sud et Mozambique n'ont pas de joueuse évoluant ou ayant évolué en LFB.

Comment se qualifier ?
Les 16 équipes qui participent aux TQOF ont été réparties en quatre groupes de quatre équipes. Les trois meilleures de chacun d'entre eux se qualifieront pour les JO de Tokyo 2020.
Les USA, tenants du titre, et le Japon, pays hôte, prendront part aux TQOF, mais ils sont d'ores et déjà assurés d'être présents au Japon, indépendamment de leurs résultats.

Catégorie: 
Surtitre: 
TQO féminins
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Mercredi, 5. Février 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Les trois Tournois de Qualification Olympique (TQO) qui débutent ce jeudi verront 22 joueuses évoluant actuellement en Ligue Féminine tenter d'emmener leur équipe nationale aux JO de Tokyo 2020. Si la France a logiquement le plus gros contingent (8 joueuses LFB), la Belgique (4) ou encore le Nigéria (3) ne sont pas en reste.

Pages

S'abonner à RSS - LFB