Ligue Féminine | Page 240 | FFBB

Ligue Féminine

Comité Directeur FFBB
Carole Force nouvelle Présidente de la LFB
Lors de la première réunion du nouveau comité directeur de la FFBB qui s’est tenue ce week-end à Paris, celui-ci a élu Madame Carole Force, Vice-Présidente de la Fédération en charge du Haut-Niveau. E...
Dumerc un peu plus dans la légende
Joueuse emblématique du basket français, la meneuse de Basket Landes et ancienne capitaine des Bleues Céline Dumerc atteindra samedi la barre des 500 matches joués en Ligue Fé...
Basket Landes - Bourges sur la chaîne L'Équipe
La chaîne L’Équipe diffusera le samedi 9 janvier 2021 la rencontre au sommet en Ligue Féminine entre Basket Landes et Bourges (coup d’envoi à 16h45). Une première diffusion hi...
Duel d'invaincus au Prado
Ce mercredi, trois rencontres des journées 8 et 11 vont se jouer : Charnay - Basket Landes et Lyon - Roche Vendée à 19h, Bourges - Charleville-Mézières à 20h30. Le match entre les Tango et les Flammes verra l'une des deux équipes perdre son invincibilité cette saison. Rendez-vous sur...
Elodie Naigre, femme de Breizh
Auteure d'un début de saison de feu (17,3 points de moyenne), Elodie Naigre a été la grande dame de la victoire de Landerneau contre Lattes Montpellier samedi soir. Sa coéquipière Luisa Geiselsöd...
Lyon déjà sous pression
Battu lors de ses deux premiers matches par Bourges puis Landerneau, Lyon reçoit...
"Dans la continuité de la saison dernière"
"Charleville, un nouveau challenge"
La grosse perf de Landerneau

Pages

L’accent français

Corps: 

A tout seigneur, tout honneur. Audrey Sauret (notre photo), capitaine de Valenciennes, meilleure équipe européenne, se met doucement au diapason de ses équipières américaines à Washington. Face à Houston (victoire des filles de la capitale 70-64), jeudi dernier, elle n’a joué que cinq minutes n’inscrivant que 2 points (1/1). A ses côtés, l’Australienne Annie Burgess, qui évoluera à Reims la saison prochaine, s’est illustrée en distillant 9 passes décisives. Malheureusement pour elle, sa maladresse au shoot (1/7) lui a fait réalisé une performance plutôt moyenne (4 pts). Cela n’a pas empêché Washington de prendre la tête de la conférence Est. L’autre Française, Lucienne Berthieu a joué mardi avec les Cleveland Rockers et a été battu par Miami (74-65). L’ex Rennaise (en 1997) a joué 9 minutes, inscrit 5 points et pris 2 rebonds.

La joueuse d’Aix-en-Provence, Kedra Holland-Corn, a, elle, connu une très grosse semaine. L’arrière de Sacramento a rendu une feuille de stats avec 17 points, 4 rebonds, 5 passes mardi contre Minnesota (défaite 72-63) puis 13 points et 5 rebonds contre New York jeudi (victoire 78-77). Sa coéquipière portugaise, Ticha Penicheiro, qui était présente au Final Four de l’Euroligue à Liévin cette saison avec Parme, a fait encore mieux. Meilleure passeuse de la ligue (7.2 par match), elle a inscrit 16 points, pris 6 rebonds et distribué 5 passes décisives contre Minnesota, puis a affolé les compteurs contre New York (23 pts, 5 rbs, 9 pd). Malgré ces deux éléments forts, les Monarchs n’arrivent pas à décoller et ne comptent qu’un succès en cinq rencontres. Le revers contre Minnesota et une Katie Smith en pleine forme (22 pts, 5 pd) en a été la cruelle illustration. La joueuse de Gdynia, présente elle aussi au Final Four de l’Euroligue, a renouvelé cette performance contre Portland jeudi dernier (17 pts, 6 rbs, 2pd) pour une nouvelle victoire des siens (60-46).

La Valenciennoise Allison Feaster, quant à elle, ne s’est pas illustrée outre mesure sur les parquets de son pays avec les Charlotte Stings. Raisonnable contre Houston (10 pts, 5 rbs, pour une défaite 78-66), elle s’est montrée tout aussi discrète face à Indiana (9 pts, 2rbs, 2 int, pour une victoire 75-64). Cela n’a pas été le cas de l’ancienne Tarbaise (de 1992 à 1994), Andrea Stinson. Celle-ci a inscrit 13 points et pris 7 rebonds face à Houston et a rentré 15 points contre Indiana.

Un peu plus loin de la France, le Polonaise Margo Dydek a survolé la victoire que se disputait son équipe de l’Utah, et New York. Du haut de ses 2.13m, la joueuse de Gdynia a saisi pas moins de 16 rebonds et fait 4 contres. Ses 12 points ajoutés à ceux de sa coéquipière en Pologne et aux Etats-Unis Marie Ferdinand (18) n’ont pas évité la défaite des Starzz (71-68).

Catégorie: 
Surtitre: 
WNBA
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Vendredi, 14. Juin 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Sur les seize franchises engagées en WNBA cette saison, douze comptent dans leurs rangs des joueuses qui ont évolué, qui évolue encore ou qui évolueront l’an prochain en LFB. Ces filles sont au nombre de 23. Certaines ont réalisé cette semaine de belles performances.

Débuts timides pour Sauret

Corps: 

Alors que la compétition a débuté depuis déjà une semaine, les deux Françaises présentes aux Etats-Unis, n’avaient pas encore foulé les parquets de la ligue américaine. D’un côté, Washington n’avait pas encore eu de match à disputer, ce qui permettait à Audrey Sauret de récupérer de son éprouvant parcours européen. De l’autre côté, Seattle décidait brusquement de ne pas retenir dans son effectif Lucienne Berthieu et entamait donc la saison sans elle. En fin de semaine dernière, cette dernière recevait tout de même une proposition de Cleveland, qu’elle acceptait sur le champ.

Samedi soir, les deux formations concernées mettaient le bleu de chauffe. Les « Washington Mystics » recevaient, pour leur entrée dans la compétition Orlando. Les filles de la capitale prenaient rapidement les choses en main et géraient une courte avance durant le reste de la partie (92-83). Audrey Sauret, qui n’était pas dans le cinq de départ, a joué 5 minutes. Durant ce court laps de temps, la Française a rentré son seul tir (1/1, 100 %, 2 pts) et desservi 1 passe décisive. Au niveau défensif, elle a saisi 1 rebond et réussi 1 interception.

Lucienne Berthieu, quant à elle, n’est pas entré en cours de match. Sa nouvelle équipe, les « Cleveland Rockers », accueillait Houston et s’est fait surprendre (69-65), notamment grâce à une deuxième mi-temps rondement menée par les « Comets ».

Washington ira à Phœnix lundi soir tandis que Cleveland devra attendre jeudi avant de rejouer face à Detroit.

Catégorie: 
Surtitre: 
WNBA (USA)
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Lundi, 3. Juin 2002
Vignette: 
Chapeau: 
La saison de WNBA a débuté pour Audrey Sauret. La Capitaine de Valenciennes, a entamé la saison avec sa nouvelle équipe de Washington, à domicile face à Orlando, samedi soir. Lucienne Berthieu, quant à elle , découvrait sa nouvelle formation, Cleveland.

Sauret et Berthieu, le rêve américain

Corps: 

En cette fin de semaine, Audrey Sauret, forte de sa saison parfaite avec l'USVO, et Lucienne Berthieu, ex-pensionnaire de l'Université d'Old Dominion, abordent la saison régulière (du 25 mai au 13 août 2002) du Championnat professionnel féminin Nord Américain. La WNBA entre dans sa sixième année d'existence, avec une forte représentation française.

Après avoir vécu sa saison la plus aboutie en France (4 compétitions, 4 titres), Audrey Sauret veut s'imposer dans le championnat Outre Atlantique, au sein des « Washington Mystics ». Créditée de 3 points, à 30% aux tirs, 1.7 passes décisives et 1.7 rebonds lors de la saison 2001, l'Internationale Nordiste a été confirmée dans l'effectif initial de la franchise basée dans la capitale américaine. Pour leur premier match de la saison, les Mystics recevront les Orlando Miracle au MCI Center, le samedi 1er juin 2002.

Quant à Lucienne Berthieu (1.86m, 24 ans), préalablement recrutée par la formation d'Aix en Provence, elle attaque sa première saison WNBA au sein de la franchise des « Seattle Storm ». Elle a été élue Meilleure Joueuse de sa Conférence pour sa dernière année universitaire et a conduit les « Lady Monarchs » de Old Dominion en finale régionale du Tournoi NCAA, battues par le futur vainqueur, Connecticut. A Seattle, Lucienne retrouvera d'ailleurs Sue Bird, la formidable meneuse de « Uconn », tête de liste de la Draft WNBA 2002, et Lauren Jackson l'Internationale Australienne. La jeune Française a déjà pu porter un premier jugement sur le niveau du jeu pratiqué puisqu’elle a participé aux quatre rencontres de préparation. Plutôt imprécise au moment du tir (25 %), elle s’est révélée très précieuse au rebond (2.25 rbs pour un temps de jeu de 8 minutes en moyenne). Pour son match d'ouverture, Seattle accueillera New York, jeudi 30 mai.

Outre les deux françaises, on remarque le fort contingent des joueuses provenant de la Ligue Féminine de Basket (LFB). Ce ne sont pas moins de 26 joueuses qui ont joué ou jouent encore dans l'hexagone. Parmi les plus brillantes, on trouve les deux meilleures joueuses étrangères de la LFB, Ann Wauters (Cleveland) et Allison Feaster (Charlotte), les futures Berruyères Slobodanka Tuvic (Phoenix) et Vedrana Grgin (Los Angeles). Cette forte présence des joueuses "françaises" vient confirmer la qualité du basket féminin pratiqué sur notre territoire et le potentiel de plus en plus reconnu et apprécié des Européennes.

Yann Kappes - Service de Presse FFBB

Catégorie: 
Surtitre: 
WNBA
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mardi, 28. Mai 2002
Vignette: 
Chapeau: 
La saison de WNBA qui s’est ouverte samedi dernier aura un accent français. Outre Audrey Sauret, déjà présente l’année dernière sous le maillot de Washington, Lucienne Berthieu, draftée en 19ème position, défendra les couleurs de Seattle. Sans compter les autres joueuses qui ont joué cette saison en LFB.

Antibe élue Meilleure Joueuse Française

Corps: 

Les résultats du référendum Maxi Basket-LFB-Pathé Sport 2002:

Meilleure Joueuse Française:


1. Nicole ANTIBE (Bourges) 673


2. Cathy MELAIN (Bourges) 643


3. Edwige LAWSON (Valenciennes) 638


4. Christelle JOUANDON (Nice) 415


5. Laure SAVASTA (Tarbes) 347

Meilleure Joueuse Etrangère:


1. Allison FEASTER (Valenciennes) 728


2. Ann WAUTERS (Valenciennes) 598


3. Rankica SARENAC (Tarbes) 593


4. Ilona KORSTINE (Bourges) 528


5. Polina TZEKOVA (Tarbes) 315

Meilleure Joueuse Espoir:


1. Céline DUMERC (Tarbes) 648


2. Emmeline N'DONGUE (Bourges) 480


3. Emilie GOMIS (Tarbes) 410


4. Clémence BEIKES (Calais) 405


5. Claire TOMASZEWSKI (Valenciennes) 400

Toutes nos félicitations aux trois lauréates 2002 !

*Pour rappel, le palmarès 2001:


Cathy MELAIN, Meilleure joueuse Française


Ann WAUTERS, Meilleure joueuse Etrangère


Céline DUMERC, Meilleure joueuse Espoir


Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine, Trophées MVP
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Lundi, 27. Mai 2002
Vignette: 
Chapeau: 
L'Internationale Berruyère, Nicole Antibe (ci contre), devance sa coéquipière Cathy Melain pour le titre de Meilleur Joueuse nationale de l'année 2002. Chez les étrangères de la Ligue, Allison Feaster remporte le trophée devant sa coéquipière Belge de l'USVO, Ann Wauters. Céline Dumerc est à nouveau la Meilleure Espoir de la Ligue.

Double anniversaire pour nos Tricolores

Corps: 

Aujourd'hui, Isabelle Fijalkowski, auréolée de son titre de Championne de France avec l'USVO, fête son 30ème anniversaire. Née le 23 mai 1972 à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), Isabelle a accompli collectivement l'année parfaite avec le club Nordiste. En guise de récompense plus personnelle, nous vous souhaitons, Isabelle, un bon et heureux anniversaire !

Dans le même temps, la Bretonne, Dominique Tonnerre a 28 ans. Native de Lorient (Morbihan), l'intérieure Tarbaise a accompli avec le club Bigourdan une très bonne saison. Après les réjouissances nationales (3ème du Championnat) et européenne (Finaliste de la Coupe Ronchetti), voici venu le temps de célébrer votre anniversaire. Alors, joyeux anniversaire, Dominique !

Catégorie: 
Surtitre: 
Anniversaires
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Jeudi, 23. Mai 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Alors que les basketteuses de la Ligue Féminine goûtent un repos bien mérité, les intérieures Internationales Isabelle Fijalkowski (ci-contre, en photo) et Dominique Tonnerre fêtent aujourd'hui leur anniversaire.

Grand chelem historique pour VO !

Corps: 

Après leur laborieuse sortie de mercredi au Hainaut, l’équipe revancharde de Bourges prend rapidement les devants et impose son rythme de jeu (8-4, 4ème). En manque de réussite (26% pour VO à 46% pour Bourges), les Valenciennoises s’accrochent tant bien que mal en maîtrisant le rebond (15 à 11 pour VO). Les deux formations se répondent au coup par coup mais Bourges terminent mieux le quart temps (20-15, 10ème).

A l’entame du second quart, VO regagne le sillage du CJMB avec beaucoup d’abnégation (22-22, 15ème). Les Nordistes passent même devant suite à une pénétration main gauche d’Isabelle Fijalkowski (24-22, 16ème). Le mano à mano entre les deux mastodontes se poursuit et les débats prennent une allure très physique, engendrant de nombreuses fautes des deux côtés et faisant chuter l’adresse des deux côtés (37% pour les deux formations). Malgré le surcroît d’agressivité défensive berruyer, la formation de Laurent Buffard parvient à se détacher légèrement par l’intermédiaire de la paire Feaster-Lawson, créant un mini break à la pause (36-32).

A la mi-temps, les Espoirs du CJMB entraînées par Sébastien Nivet reçoivent des mains du Président de la Ligue Féminine, Jean-Pierre Siutat, le trophée de Championne de France. De son côté, Nicole Antibe remporte le Trophée Maxi Basket-Pathé Sport consacrant la Meilleure Joueuse Française de la saison LFB.

Dès la reprise, les deux formations subissent des défenses de plus en plus serrées. Les égalités se succèdent (40-40, 23ème puis 42-42, et 44-44, 24ème). Bourges cadenasse bien le rebond, et vient voler des ballons dans la raquette de VO, s’accordant d’importantes secondes chances aux tirs. Les fautes commencent à peser dans les débats, pour preuve les 4èmes fautes de Souvré, Korstine et Sauret. Les deux formations atteignent la fin de période sur le score 51 à 50 pour l’USVO.

Le dernier quart débute par un regain d’agressivité offensive des Valenciennoises qui reprennent les devants (57-52, 33ème). Les intérieures de VO font beaucoup de dégâts dans la raquette adverse. Forte de son titre de meilleure joueuse française, Antibe maintient l’espérance berruyère (60-65, 35ème). Mais, avec la sortie de Dijon, puis Souvré, et la domination aux rebonds des Ch’ties (47 à 30), VO prend un avantage rédhibitoire (69-60, 39ème). Dans le sillage de Fijalkowski (19 pts, à 55%,13 rbds et 9 fprs), Valenciennes s’envole vers la victoire (72-62 au final), la 4ème en autant de compétition. C’est historique ! VO conserve son titre de Champion de France. Côté berruyer, les supporteurs peuvent se consoler avec l'annonce faite par Cathy Melain de sa prolongation pour une année supplémentaire sous le maillot tango...



Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine, Finale Retour
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Dimanche, 19. Mai 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Valenciennes, la Championne d’Europe vient battre au Prado des Berruyères revanchardes, 72 à 62, dans une rencontre particulièrement intense. Les coéquipières d’Isabelle Fijalkowski conservent donc leur titre de Championne de France.

Les 28 bougies pour Melain

Corps: 

L'Internationale française Cathy Melain vit une journée particulière. Native de Rennes (Ille et Vilaine), cette arrière ailière hyper polyvalente souffle aujourd'hui ses 28 bougies. Née le 19 mai 1974, elle voudra sans aucun doute marquer le coup en emmenant ses coéquipières Berruyères vers la victoire.

En effet, l'équipe de Bourges accueille son éternel adversaire nordiste, Valenciennes, lors de la finale retour du Championnat de France de Ligue Féminine. Il va sans dire qu'une victoire contribuerait au bonheur de Cathy.

Bonne chance et bon anniversaire Cathy !

Catégorie: 
Surtitre: 
Anniversaire
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Dimanche, 19. Mai 2002
Vignette: 
Chapeau: 
La plus Bretonne de nos "12 Filles en Or", Cathy Melain, fête aujourd'hui ses 28 ans. Elle sera plus que motivée à l'occasion de la deuxième manche de la finale de Ligue Féminine qui débute à 19 heures dans le Gymnase du Prado.

VO impressionnant !

Corps: 

Plus percutantes en attaque et agressives en défense, les joueuses locales trouvent mieux la cible que leurs adversaires Berruyères en ce premier quart temps. Sans réussite, Bourges s‘en remet à son habituel défense. Des deux côtés du terrain, les deux meilleures formations françaises offrent une énorme débauche d’énergie aux 3000 spectateurs venus garnir le Hainaut et assister à la victoire de leurs « 12 Filles en Nord ». VO crée un écart significatif en fin de quart temps (19-9, +10) imposant progressivement leur tempo.

Les Ch’ties ne s’arrêtent pas là. En début de second quart temps, Bourges est véritablement débordée par la volonté des Valenciennoises qui passent un 10-0 d’entrée, portant le score à 29-9. Sous l’impulsion énergique des compères Feaster et Lawson, la marque enfle encore (37-11, 17ème). La réussite des Nordistes est alors totale, Fijalkowski rentrant un trois point révélateur de la confiance de VO. Mais Bourges réagit bien en fin de quart temps avec, notamment la bouffée d’oxygène apportée par Poto qui permet aux Berrichonnes de terminer par un 11-11, nettement plus représentatif de leur rang. VO et le CJMB regagnent les vestiaires sur le score sans appel de 40-20. A la pause, la rencontre est à sens unique.

Avant la reprise du jeu, Allison Feaster reçoit le Trophée de Meilleure Joueuse Etrangère 2002 des mains de Jacques Deneux, président de la Commission Fédérale sur la Formation. Bourges revient sur le parquet avec de bien meilleures intentions. Pourtant, VO relance son jeu vers l’avant et passe un 7-0 corsant de nouveau l'addition (51-26, +25 pts, 27ème). Les Berruyères sont bien plus accrocheuses. Après avoir l’embellie nordiste, c’est à leur tour d’enchaîner un 9-4. Le troisième quart temps se termine sur le score de 55 à 35. Dans le dernier quart, les Valenciennoises déroulent et contrôlent des Berruyères bien trop maladroites pour espérer revenir. Malgré les points de Melain dans le finish, les rotations intérieures de VO finissent d’enfoncer le clou. A trois minutes du terme de la rencontre, les spectateurs brandissent déjà les pancartes « VO Champion ». Malgré cette probante victoire, 77 à 51, il faudra aller vaincre en terres berruyères dimanche, pour remporter un grand chelem historique (4 compétitions, 4 titres). Et clore une saison parfaite, ou prolonger le plaisir…



Les marqueuses

Valenciennes : Tomaszewski 2, Le Dréan 11, Feaster 13, Lawson 10, Sauret 6, Lesdema 7, Ayissi 0, Wauters 17, Fijalkowski 7, Beres 4.

Bourges : Janostinova 0, Poto 6, Souvré 3, Drjlaca 8, Korstine 14, Melain 13, Dijon 0, N’Dongue 0.

Finale Retour, dimanche 19 Mai 2002, à 19h, au Gymnase du Prado, retransmis en direct sur Pathé Sport.



Yann KAPPES, sur place, dans la Salle du Hainaut

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine de Basket, Finale Aller
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Vendredi, 17. Mai 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Au terme de cette première manche finale au Hainaut, Valenciennes accueillait sa grande rivale de Bourges. Les Championnes d'Europe, emmenées par une excellente Feaster, ont pratiqué un basket total pour remporter largement cette finale aller 77 à 51, face à des Berruyères impuissantes.

Edwige Lawson a 23 ans !

Corps: 

Née le 14 Mai 1979 à Rennes (Ille et Vilaine), Edwige a aujourd'hui 23 ans. Une joie supplémentaire avant d'aborder la première manche de la Finale du Championnat de France, qui oppose Valenciennes à Bourges à la salle du Hainaut à 20 heures. Edwige sera sans aucun doute ultra motivée à cette occasion.

Bon anniversaire Edwige ! "

Catégorie: 
Surtitre: 
Edwige Lawson
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mardi, 14. Mai 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Après les titres collectifs du Tournoi de la Fédération, de la Coupe de France et de l'Euroligue, la petite meneuse de Valenciennes fête aujourd'hui un titre plus personnel. &#13; <P>

Valenciennes-Bourges, troisième…

Corps: 

TOP 4 :

Valenciennes est toujours invaincue dans ce Championnat, après ses probantes victoires sur Bordeaux (87-37) et Tarbes (89-48). La formation Nordiste devance Bourges pour la première place de la poule, s’attribuant de ce fait l’avantage du terrain en cas de match d’appui lors de la Finale. Bourges aura pourtant souffert pour gagner son ticket de finaliste face à Tarbes. Vainqueurs à l’aller (65-61 à Tarbes) comme au retour(58-56 au Prado), les Berruyères essaieront de ravir le titre national aux redoutables Valenciennoises, déjà détentrices du Tournoi de la Fédération, de la Coupe de France et de l’Euroligue. La tâche ne sera pas aisée pour faire tomber le rouleau compresseur du Nord. Battues à cinq reprises lors de leur six confrontations cette saison, la formation de Cathy Melain (ci-dessus, en défense contre Allison Feaster) part à un désavantage psychologique mais ne s’avoue certainement pas battue. Tarbes et Bordeaux se classent respectivement 3ème et 4ème et gagnent leur ticket pour la prochaine Coupe d’Europe. La première manche de la finale du Championnat de France se jouera mercredi 15 Mai 2002, à 20 heures, à la salle du Hainaut, à Valenciennes.

GROUPE B

Aix en Provence finissent en trombe la saison, avec 6 victoires de rang. Les Aixoises avaient pourtant mal débuté avec 10 victoires pour 12 défaites et une inattendue 6ème place. Dans cette deuxième partie de saison, la formation d’Abdou N’Diaye devancent les Normandes de Mondeville, Reims et Villeneuve d’Ascq, moins consistantes. Mondeville a perdu sa « finale » à domicile samedi dernier, dans une partie très disputée qui a vu au final les Provençales l’emporter de 5 petits points, 53 à 48. Quant à Reims, l’équipe de Philippe Sauret s’adjuge la 3ème place aux dépends de Villeneuve d’Ascq.

GROUPE C

Dans un dernier sursaut d’orgueil, Sceaux remporte une victoire pour l’honneur à Nice, 68 à 57.Montpellier Lattes gagne définitivement la tête de ce Play Down avec sa courte victoire 73 à 72 à Calais. Montpellier et Nice joueront en Ligue Féminine la saison prochaine tandis que Sceaux et Calais sont relégués en Nationale 1. Ces deux formations devraient être remplacées la saison prochaine par Toulouse Launaguet et le Stade Clermontois.

Finale Aller du Championnat de France :


VALENCIENNES-BOURGES, mercredi 15 Mai 2002, Salle du Hainaut, à 20 heures, retransmise en direct sur Pathé Sport


Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine, Bilan de la Seconde Phase
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Lundi, 13. Mai 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Au terme de cette seconde phase, Valenciennes et Bourges, intraitables jusqu'au bout, vont se disputer une nouvelle fois le titre de Champion de France LFB. Dans le groupe C, Sceaux et Calais rejoignent les rangs de la Nationale 1.

Pages

S'abonner à RSS - Ligue Féminine