Ligue Féminine | Page 242 | FFBB

Ligue Féminine

Comité Directeur FFBB
Carole Force nouvelle Présidente de la LFB
Lors de la première réunion du nouveau comité directeur de la FFBB qui s’est tenue ce week-end à Paris, celui-ci a élu Madame Carole Force, Vice-Présidente de la Fédération en charge du Haut-Niveau. E...
Dumerc un peu plus dans la légende
Joueuse emblématique du basket français, la meneuse de Basket Landes et ancienne capitaine des Bleues Céline Dumerc atteindra samedi la barre des 500 matches joués en Ligue Fé...
Basket Landes - Bourges sur la chaîne L'Équipe
La chaîne L’Équipe diffusera le samedi 9 janvier 2021 la rencontre au sommet en Ligue Féminine entre Basket Landes et Bourges (coup d’envoi à 16h45). Une première diffusion hi...
Duel d'invaincus au Prado
Ce mercredi, trois rencontres des journées 8 et 11 vont se jouer : Charnay - Basket Landes et Lyon - Roche Vendée à 19h, Bourges - Charleville-Mézières à 20h30. Le match entre les Tango et les Flammes verra l'une des deux équipes perdre son invincibilité cette saison. Rendez-vous sur...
Elodie Naigre, femme de Breizh
Auteure d'un début de saison de feu (17,3 points de moyenne), Elodie Naigre a été la grande dame de la victoire de Landerneau contre Lattes Montpellier samedi soir. Sa coéquipière Luisa Geiselsöd...
Lyon déjà sous pression
Battu lors de ses deux premiers matches par Bourges puis Landerneau, Lyon reçoit...
"Dans la continuité de la saison dernière"
"Charleville, un nouveau challenge"
La grosse perf de Landerneau

Pages

Valenciennes prêt pour la demi-finale

Corps: 

Laurent Buffard semble serein ! Lors de la conférence de Presse de l’U.S.V.O. donné à 17h45 au Stade Couvert Régional ce jour, le coach français a paru détendu et très déterminé avant les échéances de vendredi. Face aux Slovaques de Ruzomberok, le groupe français devra se méfier de la rapidité du jeu adverse. « Elles misent tout sur l’attaque, elles imposent un rythme très soutenu et sont capables de coups d’éclats. Ma plus grosse crainte c’est Bielikova qui à la mène impose son tempo à l’équipe. Mais à la différence de la saison passée c’est que, maintenant, nous savons gagner et nous l’avons prouvé à plusieurs reprises cette saison. » Le Stade Couvert Régional a été tout particulièrement préparé pour cet événement. En effet deux tribunes totalisant 3 000 places ont été installées sur la piste d’athlétisme de ce stade de Liévin. La municipalité, et le club de Liévin ont fait un gros effort pour faire de ce rendez-vous une réussite. « Le club et la Fédération ont fait un gros travail. Cette salle ressemble vraiment à une salle de Basket. Nous jouons à domicile c’est important mais cela apporte beaucoup de pression sur nos épaules. Nous devons gagner sinon le public sera déçu ! Les filles de l’USVO sont très concentrées et nous savons l’importance de ce premier match. L’entame de la partie sera, à mes yeux, primordial."

Vendredi les joueuses de Laurent Buffard jouent à 20h30 face à Ruzomberok (Slovaquie). A 18h00, c’est Parme, tombeur de Bourges, qui ouvrira le bal face aux polonaises de Gdynia.

Sur place à Liévin – Fabrice Canet

Catégorie: 
Surtitre: 
Finale à Quatre Euroligue Féminine
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Jeudi, 25. Avril 2002
Vignette: 
Chapeau: 
A quelques heures de la demi-finale de l'Euroligue Féminine, qui se déroule à Liévin, l'entraîneur de Valenciennes, Laurent Buffard (notre photo), a tenu une conférence de Presse devant de nombreux journalistes français.

VO au bout du suspense

Corps: 

Au vu de l'entre deux, les 7 Internationales dont 5 Françaises promettent une partie particulièrement âpre. Bourges débute mieux (8-5, 3è). Valenciennes tente beaucoup sans trouver la cible. Heureusement la Belge Wauters maintient les siennes dans le coup. Les Nordistes reviennent et passent devant à la 8ème minute (13-11). Les deux équipes sont au coude à coude à l'issue du premier quart temps (19-18).

A l'entame du second quart, VO assène un sévère 13 à 0 à une formation Berruyère bien fébrile en défense (32-18, 16è). Bourges n'accepte pas cette situation bien longtemps et réagit sous l'impulsion de Melain puis Korstine pour arrêter l'hémorragie (32-23, 17è). Les coéquipières de Sauret répliquent par deux fois à 3 points. Les deux équipes regagnent les vestiaires sur la marque de 40 à 25.

Après la reprise, les camarades de Yannick Souvré rejoignent le terrain avec de bien meilleures intentions et grignotent petit à petit l'écart du fait d'une nette baisse de régime des Nordistes. Cathy Melain (16 pts, 6 rbds et 6 pds) sonne le réveil des filles d'Olivier Hirsch. Sous les coups de boutoir des Berrichonnes, l'écart s'amenuise (51-49, 30è).

Dès le début de la dernière période, Bourges reprend la tête du match grâce à un panier à trois points de Poto. VO doute et paraît bien emprunté au moment de conclure ses mouvements offensifs (64-59 pour Bourges, 35è). VO puise dans ses ressources pour revenir (64-64, 36è puis 67-67, 37è). Poto inscrit à nouveau un trois points important auquel réplique immédiatement Sauret pour faire repasser VO devant d'un petit point (71-70, 39è). A 51 secondes à jouer, Melain perd une balle cruciale et bien qu'Edwards ne convertisse que deux lancers francs sur quatre, le match paraît mieux engagé pour Valenciennes que pour Bourges (73-70, à 39'47). A 3 secondes du terme, Souvré tente sous la pression un dernier trois points, sans réussite.

Valenciennes remporte sa seconde finale, après sa victoire au Tournoi de la Fédération il y a deux semaines. Les Ch'ties continuent sur leur lancée victorieuse, avec en point de mire le Final Four européen à Liévin le week-end prochain.

AU POPB, Yann KAPPES.

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France 2002, Finale Séniors féminines
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Dimanche, 21. Avril 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Dans la deuxième finale hexagonale et la quatrième confrontation entre Valenciennes et Bourges en quinze jours, les Nordistes ont à nouveau pris le dessus sur les coriaces Berruyères, 73 à 70. VO remporte son second trophée de la saison dans les derniers instants d'une rencontre haletante.

La première Coupe pour Arras

Corps: 

Le premier quart temps est totalement à l'avantage des joueuses du Nord. Au bout de 7 minutes, la formation entraînée par Brigitte Deas creusent déjà un écart conséquent (23-3, 7è). Sans complexes, les Nordistes pratiquent un basket efficace des deux côtés du terrain. Leur jeu, rôdé aux joutes séniors de NF1 et NF3 se ressent sensiblement sur les débats. De l'autre côté, les Montoises d'Hélène Requenna paraissent crispées par l'enjeu. Le deuxième quart temps est tout aussi ouvert qu'à l'entame de match. A base de contre attaques et de pertes de balle, les Arrageoises tirent beaucoup mieux leur épingle du jeu que leurs adversaires. L'écart se stabilise autour des 17 points en faveur des Nordistes (41-24, 17è). Les intérieures se mettent particulièrement en lumière, bien trouvées par le jeu de passes travaillées de la formation d'Arras. Elle atteint la mi-temps sur le score de 43 à 24.

En tout début de deuxième mi-temps, les Arrageoises repartent sur les mêmes bases. Les intérieures Nordistes font un gros travail sous les panneaux. Le Stade Montois revient bien dans la partie en fin de troisième quart temps (50-35, 30è). Ce n'est malheureusement qu'un feu de paille car Arras repasse la barre positive des vingt points grâce à l'abattage intérieure de Marie Syname (10 pts, 17 rbds et 6 cts) et Sarra Ouerghi (26 pts, 12 rbds). L'AS PTT Arras s'achemine assez facilement vers un succès bien mérité. Elles remportent l'édition 2002 de la Coupe de France Cadettes.

Et maintenant, place à la finale Cadets opposant le SLUC Nancy au SCM Le Mans.

Au POPB, Yann KAPPES.

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France 2002, Finale Cadettes
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Dimanche, 21. Avril 2002
Vignette: 
Chapeau: 
La première finale de la journée des Coupes de France opposait l'équipe nordiste d'Arras à la formation du Stade Montois. Les Arrageoises, plus à l'aise d'entrée de jeu, l'ont logiquement emporté sur le score de 71 à 44.

Tarbes a perdu sa finale

Corps: 

Elles ont tout donné les Tarbaises et n'ont vraiment rien à se reprocher... Si ce n'est peut-être le mauvais départ à l'Adour, les quelques erreurs défensives de l'aller et leur manque d'adresse derrière les 6,25m. Elles sont tombées sur des Italiennes sûres de leur basket et de leur force collective. Pourtant les pyrénéennes avaient bien débuté, en serrant leur base défensive. En contre partie, les joueuses de Damien Leyrolles peinaient pour trouver la mire. En cadenassant le jeu intérieur adverse (Mac Williams 8 pts, a 2 sur 10 aux tirs), elles contraignaient les Transalpines à jouer sur l’adresse extérieure. Sans réelle réussite toutefois puisque Zimmerle, Zocco et Karpova étaient adroites à la périphérie (15 sur 27 aux tirs, dont 6 sur 9 à 3 pts au total). De son côté, Tarbes manquait cruellement d'adresse et s'en remettait à Sarenac (8 pts, à 4 sur 15 et 5 rbds). Schio s'échappait au cours du 3ème quart temps et l'équipe du Sud Ouest de la France voyait ses espoirs de victoire s'amoindrir très sensiblement (69-59, 37è). Schio battait Tarbes pour la seconde fois et remportait ainsi sa deuxième Coupe Ronchetti d'affilée... Au grand désespoir des valeureuses Tarbaises qui doivent maintenant se replonger dans les play-offs du Championnat de France en oubliant vite cette campagne européenne.

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe Ronchetti - Finale retour
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Jeudi, 18. Avril 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Pour rattraper les 3 petits points de retard encaissés aux abords de l'Adour (69-73), Tarbes devait produire un gros match en Italie. Dans le coup pendant toute la rencontre, les Tarbaises et Laure Savasta (notre photo) se sont pourtant de nouveau inclinées devant la solide formation italienne de Schio, 77 à 74. Les Venitiennes conservent la dernière Coupe Ronchetti de l'histoire.

Tarbes condamné à l'exploit

Corps: 

Les Bigourdanes devront faire preuve de caractère et d'une grosse solidité collective pour l'emporter de plus de 4 points face à Schio si elles veulent ramener leur second trophée continental et la dernière Coupe Ronchetti de l'histoire dans les Hautes Pyrénées. Après leur victoire de 1996 dans cette même coupe, les joueuses de Damien Leyrolles rêvent de faire tomber les redoutables Italiennes chez elles. Ce ne sera pourtant pas une mince affaire car les Transalpines sont invaincues chez elles dans cette campagne 2001-02 et gagnent leur match à domicile par plus de 20 points d'écart en moyenne. Toutefois, au regard du match aller, tout reste possible. Avec Sarenac (26 pts à l'aller), Tzekova ou encore Boyd et Tonnerre à l'intérieur puis Savasta, Hill et les jeunes pousses Dumerc et Gomis, Tarbes dispose des atouts pour faire trembler les Italiennes. Pour arriver à leur fin, elles devront particulièrement se concentrer en défense sur l'abattage offensif des intérieures de Schio, N'Diaye (17 pts à l’aller) et Mac Williams (18 pts). Elles devront également se méfier des renversements de jeu vers la périphérie où la Russe Karpova (14 pts à l’aller) et l'Internationale Italienne Zimmerle excellent, tout en coupant le rythme de jeu effréné qu'essaiera d'imposer la formation italienne.

FINALE RETOUR, SCHIO-TARBES, MERCREDI 17 AVRIL 2002, A 20h30

Catégorie: 
Surtitre: 
COUPE RONCHETTI, Finale Retour
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 17. Avril 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Aprés la défaite encaissée à l'aller, sur leur terrain de l'Adour mercredi dernier (73-69), Tarbes n'a plus le droit à l'erreur et doit absolument réagir. Polina Tzekova (notre photo) et ses coéquipières Pyrénéennes sont obligées de vaincre Schio avec plus de 4 points de différence pour s'adjuger le titre européen.

Valenciennes-Bourges, bis repetita

Corps: 

A Saint Amand les Eaux (Nord) :


Sceaux (LFB) – Valenciennes (LFB) 40-98

A Chartres (Eure et Loir) :


Aix en Provence (LFB) – Bourges (LFB) 60-90

Après la finale du Tournoi de la Fédération de la semaine dernière qui a vu le rouleau compresseur Valenciennois rafler le titre aux tenantes du titre Berruyères sur le score de 77 à 56, les deux grosses écuries du championnat de Ligue Féminine seront à nouveau face à face au Palais Omnisports de Paris-Bercy pour se disputer cette fois-ci le trophée de la Coupe de France Séniors Féminines 2002. Les Berruyères voudront sans aucun doute prendre leur revanche du Tournoi de la Fédération et détrôner les Valenciennoises de leur titre 2001. La Finale se disputera Dimanche 21 Avril 2002, à 15 heures et offrira aux nombreux spectateurs une affiche de très haut niveau.

Pour vous procurer les précieux tickets, vous devez vous adresser à :


-Ticket Net au 0 892 692 300 (0.34Euros/min), au 36 15 ticketnet (0.34Euros/min) et sur www.ticketnet.fr


-France Billet au 0 892 692 694 (0.34Euros/min) , au 36 15 billetel (0.34Euros/min) et sur www.france-billet.com

FINALES DES COUPES DE FRANCE, DIMANCHE 21 AVRIL 2002:


A 10h30, Finale Cadettes : AS PTT Arras-Stade Montois


A 12h45, Finale Cadets : SCM Le Mans-SLUC Nancy


A 15h, Finale Séniors Féminines : CJM Bourges-US Valenciennes Olympic


A 17h15, Finale Séniors Masculins : ASVEL Lyon-Villeurbanne-EB Pau-Orthez.


Catégorie: 
Surtitre: 
COUPE DE FRANCE 2002, Séniors Féminines
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Dimanche, 14. Avril 2002
Vignette: 
Chapeau: 
A Saint Amand les Eaux, Valenciennes a largement disposé de Sceaux, 98 à 40. Dans le même temps à Chartres, Bourges rejoignait en finale les tenantes du titre en battant facilement Aix en Provence, les finalistes 2001 sur le score de 90 à 60. Valenciennes et Bourges vont se retrouver en finale de la compétition dimanche prochain.

Des quarts sans surprise...

Corps: 

A CHARTRES :


AIX EN PROVENCE (LFB) – REIMS (LFB) 71-64


TOULOUSE LAUNAGUET (NF1) – BOURGES (LFB) 49-93

A SAINT AMAND LES EAUX :


STADE CLERMONTOIS (NF1) – SCEAUX (LFB) 58-74


VALENCIENNES (LFB) – BORDEAUX (LFB) 69-59

LES DEMI-FINALES : Samedi 14 Avril 2002, à 15 heures


A CHARTRES : AIX EN PROVENCE (LFB) – BOURGES (LFB)


A SAINT AMAND LES EAUX : SCEAUX (LFB) – VALENCIENNES (LFB)

FINALE AU POPB (PARIS), le Dimanche 21 Avril 2002 à partir de 15 heures.

Catégorie: 
Surtitre: 
COUPE DE FRANCE 2002, Séniors Féminines
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Samedi, 13. Avril 2002
Chapeau: 
Les rencontres au programme des quarts de finale ont donné lieu à des oppositions intéressantes aussi bien à Chartres (Eure et Loir) qu’à Saint Amand les Eaux (Nord). Les deux équipes de NF1 encore en lice, Toulouse et le Stade Clermontois ont dû s’incliner respectivement face à Bourges et Sceaux. Dans les deux confrontations entre des clubs de Ligue, Aix en Provence bat Reims et Valenciennes devance Bordeaux.

Valenciennes dans la foulée

Corps: 

Dans le Top 4, pour le compte de la 3ème journée, Valenciennes l'a emporté à Bourges, 56 à 53, se positionnant déjà en tête de la poule A. Sur sa lancée, Valenciennes continue sa marche victorieuse avec une Audrey Sauret en forme (11 pts, 8 rbds et 5 pds). En raison de sa finale aller de Ronchetti, le match Bordeaux-Tarbes est reporté au samedi 27 Avril.

Dans le groupe B, Mondeville l'emporte en Champagne, face au SJS Reims, 71 à 59. Conduites par Nikipolskaïa (20 pts, 11 rbds et 3 pds) et Cayot (21 pts, 7 rbds), les normandes rejoignent les avant-postes où se trouvent aussi Aix en Provence. Les provençales ont battu Villeneuve d'Ascq, 71 à 68 avec une Holland Corn omniprésente (22 pts, 6 ints et 6 fprs).

Et dans le groupe C, Montpellier surclasse l'équipe de Calais, 92 à 69 avec un fort abattage de leurs étrangères (62 pts au total pour Slabecka, Pilyashenko, Hirakova et Dos Santos). Nice arrache un succès important dans la salle de Sceaux, 59 à 55, et signe le retour de ses blessées Jouandon et Farris.

Prochaine journée, mercredi 17 Avril 2002, à 20h:


TOP 4 Valenciennes-Bourges (5ème journée décalée)


GROUPE B Mondeville-Villeneuve d'Ascq et Reims-Aix en Provence


GROUPE C Calais-Sceaux et Montpellier-Nice

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine, 2ème phase, 1ère journée
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Jeudi, 11. Avril 2002
Chapeau: 
Fortes de leur succès au Tournoi de la Fédération, les Valenciennoises se sont imposées au Prado devant leurs éternelles rivales de Bourges, 56 à 53 pour le compte d'une troisième journée décalée. Elles prennent déjà la tête du Top 4. Dans les groupes B et C, hormis Montpellier, toutes les autres équipes se sont imposées à l'extérieur.

Tarbes prise de vitesse

Corps: 

Le Famila Schio a frappé un grand coup hier soir sur les bords de l’Adour. Les Italiennes sont venues s’imposer chez des Tarbaises invaincues à domicile en Coupe Ronchetti. Tout au long du match, les protégées de Damien Leyrolles n’ont jamais véritablement été en mesure de faire déjouer le formidable jeu collectif des Vénitiennes. De plus, privées très tôt (5ème) de l’apport de l’australienne Jo Hill, blessée au genou gauche, les Tarbaises atteignent pourtant la pause avec un écart limité à cinq petits points (43-48).

Mais dominées physiquement et subissant le rythme de jeu imposé par les joueuses d’Aldo Corno, elles lâchent de nouveau prise en début de seconde période (43-56, 23ème). Les jeunes pousses pyrénéennes, Dumerc et Gomis (15 points à 6 sur 9) donnent un regain d’enthousiasme à l’équipe Bigourdane qui revient dans le match (52-56, 28ème). Le poids dans la raquette de la doublette transalpine Mac Williams-N’Diaye se fait de plus en plus ressentir (35 pts, 15 rbds et 7 pds à elles deux) malgré le gros abattage du secteur intérieur français Sarenac-Tzekova (43 pts, 19 rbds et 5 pds pour elles). Si les deux intérieures tendent à s’annihiler, la vérité vient de la périphérie. Et à ce jeu là, les Italiennes s’avérent les plus fortes. Créditées d’un faible 14% à 3 points, les Tarbaises permettent aux Italiennes (45% à 3 pts) de maintenir une petite avance. Et si Sarenac permet encore d’espérer à une victoire de dernière minute, Zocco souffle à trois point la dernière chance Tarbaise. Schio bat Tarbes 73 à 69.

Maintenant, le T.G.B. est contraint à la victoire en terre italienne par plus de 4 points d’avance pour remporter sa deuxième Coupe Ronchetti après celle de 1996. Ce ne sera pas chose aisée car son adversaire, tenante du titre, est invaincue en Vénitie et afflige des défaites à ses opposantes de plus de vingt cinq points en moyenne. En tous les cas, les Tarbaises donneront tout pour contrecarrer une victoire promise aux transalpines…

Finale Retour, le mercredi 17 Avril 2002, à 20h30

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe Ronchetti, Finale Aller
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Jeudi, 11. Avril 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Hier soir, les Vénitiennes de Schio ont battu les Bigourdanes, 73 à 69. L’équipe du Sud Ouest s’est fait piéger par une formation Italienne particulièrement en jambes. La jeunesse Tarbaise illustrée par Gomis, arrivée du banc (notre photo) a pourtant résisté, mais en vain. Cette défaite oblige les Tarbaises à accomplir l’exploit lors du match Retour en Vénitie la semaine prochaine.

Première manche en Bigorre

Corps: 

Tarbes a bien travaillé au cours du Tournoi de la Fédération de Caen. Pourtant largement défaites face à l'ogre Berruyer (90-54) en demi-finale, les joueuses de Damien Leyrolles ont bien réagi par la suite avec une victoire au panache face à des bordelaises débordées (108-81).

Les pyrénéennes avaient sans doute un peu la tête tournée vers leur finale aller de Coupe Ronchetti, au Palais des Sports de l'Adour ce mercredi. Ce week end fédéral a toutefois été une bonne occasion pour les Bigourdanes de répéter leur fond de jeu, tant défensif qu'offensif. Ce ne sera sans doute pas de trop face à la forte opposition italienne du Famila Schio, tenante du titre et déjà vainqueur de Bordeaux en poule et de Mondeville en quarts. L'équipe du Sud Ouest devra se méfier de leur doublette intérieure Taj Mac Williams (US, 1.89m, 31 ans, 18.2 pts à 56% et 7.5 rbds) et Astou N'Diaye (Sen, 1.89m, 28 ans, 13.8 pts à 62% et 6.8 rbds) qui évolue en WNBA. De plus, elles seront épauler par la jeune et prometteuse Russe Elena Karpova (1.86m, 21 ans, 11.8 pts à 52% et 2 rbds) et l'internationale Italienne extérieure Zimmerle (1.74m, 26 ans, 10.3 pts à 51%, 3 ints). Savasta, Sarenac, Tzekova et tout l'effectif tarbais sont donc prévenus ; le combat sous les panneaux sera à n'en point douter des plus physiques. Qui sera le plus solide ? Verdict ce soir...

Finale Aller mercredi 10 Avril 2002, à 20h30, au Palais des Sports de l’Adour


Finale Retour, mercredi 17 Avril 2002, à 20h30, à Schio (Italie).


Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe Ronchetti, Finale Aller
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 10. Avril 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Ce soir, au Palais des Sports de l’Adour, Tarbes reçoit la redoutable formation italienne du Famila Schio, tenante du titre, pour le compte de la finale Aller de la dernière édition de la Coupe Liliana Ronchetti. Les coéquipières de Ralé Sarenac (notre photo) doivent absolument gagner pour ne pas compromettre leur chance de victoire finale.

Pages

S'abonner à RSS - Ligue Féminine