Matches de préparation

Equipe de France féminine
Un programme de préparation à l'Euro très relevé
À l’occasion du Comité Directeur de la FFBB, Valérie Garnier (entraîneur de l’Équipe de France féminine) et Jacques Commères (Directeur de la Performance et des Équipes de France) ont dévoilé ce samed...
Les yeux dans les yeux
C'est le match que tout le monde attendait ce soir à Antibes, l'Equipe de France et le Team USA ont régalé les spectateurs. Pendant 40 minutes, les Françaises ont fa...
Déjà d'attaque
Opposés dans les Ardennes vendredi soir, Charleville-Mézières et Villeneuve d'Ascq ont fait parler la poudre en match de préparation. Au final, une victoire 95-91 pour le...
Force de caractère
En battant le Canada 72-68 aujourd'hui à Antibes, les Françaises ont montré qu'elles étaient capables de répondre présentes. Demain, pour son dernier match de préparation avant le Mondial, l'Equipe de France affrontera la redoutable équipe des Etats-Unis.
Roche Vendée inaugure sa salle
Promue la saison dernière en Ligue Féminine, la formation vendéenne quitte la salle Omnisports pour intégrer celle des Oudairies, son nouvel écrin de 2300 places. Pour l'inauguration, les filles...
LF2 - Matches amicaux
Retrouvez le programme et les résultats des matches de préparation des clubs de...
Premiers tests sur le terrain
14 joueuses sélectionnées en Equipe de France A'
"Y aller avec un état d'esprit commando"

Pages

Un programme de préparation à l'Euro très relevé

Corps: 

Les vice-championnes d’Europe en titre, disputeront six matches de préparation de très haut-niveau devant leur public en France. Après un premier stage à Anglet du 25 au 31 mai, les Tricolores prendront la direction de Mont-de-Marsan (Espace François Mitterrand – 2 500 places) pour une double confrontation face à l’Ukraine le dimanche 9 et lundi 10 juin.

Les joueuses de Valérie Garnier rejoindront ensuite la Bretagne pour disputer un tournoi exceptionnel à quatre équipes dans la toute nouvelle salle de Rennes (4 500 places), la Glaz Arena à Cesson-Sévigné. Les Bleues rencontreront la Turquie le vendredi 14 juin, nation toujours bien placée lors des dernières compétitions internationales et 5e à l’Euro 2017 ; la Russie le samedi 15 juin, un des favoris au podium pour l’Euro 2019 et la Serbie le dimanche 16 juin, championne d’Europe en 2015 et 3e aux Jeux Olympiques de Rio en 2016.

Enfin, l’Équipe de France prendra la direction de Rouen et du Kindarena (5 300 places) pour disputer un ultime match en France face à la Chine le dimanche 23 juin avant de décoller pour l’Euro qui se déroulera du 27 juin au 7 juillet à Riga (Lettonie) pour le 1er tour et à Belgrade (Serbie) pour le tour final.


Programme de l’Équipe de France féminine – Préparation Euro 2019

Samedi 25 au vendredi 31 mai : Stage Anglet

Dimanche 9 juin  : France – Ukraine (Mont de Marsan – Espace François Mitterrand)
Lundi 10 juin : France – Ukraine  (Mont de Marsan – Espace François Mitterrand)

Vendredi 14 juin : France – Turquie  (Rennes – Cesson-Sévigné – Glaz Arena)
Samedi 15 juin : France – Russie  (Rennes – Cesson-Sévigné – Glaz Arena)
Dimanche 16 juin : France – Serbie  (Rennes – Cesson-Sévigné – Glaz Arena)

Dimanche 23 juin : France – Chine  (Rouen – Kindarena)

Jeudi 27 juin au dimanche 7 juillet : Euro 2019 Riga (Lettonie) et Belgrade (Serbie)

Les horaires des rencontres de préparation seront communiqués ultérieurement
Les billetteries pour les matches de préparation ouvriront fin mars/début avril

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
Service de presse FFBB / FCT / KBI
Date d’écriture: 
Samedi, 9. Mars 2019
Vignette: 
Chapeau: 
À l’occasion du Comité Directeur de la FFBB, Valérie Garnier (entraîneur de l’Équipe de France féminine) et Jacques Commères (Directeur de la Performance et des Équipes de France) ont dévoilé ce samedi le programme de préparation des Bleues à l’Euro 2019.

Les yeux dans les yeux

Corps: 

De l'envie et de l'application animent les Françaises dès l'entame du match. Nullement impressionnées par leur prestigieux adversaire du jour, les Bleues à l'image de Sandrine Gruda (12 points, 5 rebonds, 1 interception), qui marque les premiers points, ont haussé le ton par rapport à leurs dernières sorties. Elles peuvent alors jouer les yeux dans les yeux avec Taurasi (16 points, 5 rebonds et 6 passes) and co. Si la capitaine américaine est bien secondée par sa meneuse Kelsey Plum (12 points et 5 passes), l'impressionnante intérieure (2.03m), Brittney Griner, n'est pas à son aise face à Endy Miyem (6 points, 9 rebonds, 4 passes) en ce début rencontre. La France en profite un peu pour rester au contact. Alix Duchet (2 points, 3 passes et 3 rebonds) vient même déposer le ballon sous le cercle après avoir littéralement enrhumé la défense américaine juste avant le buzzer du premier quart-temps (15-15, 10'). 

Le mano-à-mano se poursuit et c'est étonnament à l'intérieur que les Bleues trouvent les solutions, Helena Ciak (11 points et 3 rebonds) et Alexia Chartereau (8 points et 2 rebonds) sont servies (19-19). La moindre erreur se paye cash, les américaines infligent un 7 à 0 aux Françaises. Brittney Griner ((11 points et 6 rebonds) signe son premier panier du match (21-29, 18'), l'affaire parait alors bien mal embarquée pour les joueuses de Valérie Garnier, sans véritable solution. Le retour aux affaires de Sandrine Gruda, et deux actions d'éclats de Marine Johannes (11 points, 2 rebonds et 3 passes) dont une interception suivie d'un tir primé relancent totalement les débats juste avant la mi-temps (27-30, 20').

Alexia Chartereau lance parfaitement les Bleues en marquant deux paniers de suite. mais rapidement l'intérieure tricolore et ses partenaires vont être pénalisées par les fautes. Les Américaines en profitent pour se détacher un peu (34-42, 24'). Après près de 5 minutes sans avoir marqué le moindre le point, Endy Miyem puis Helena Ciak  débloquent la situation. Les Tricolores sont de nouveau au contact (41-47) après un panier de Diandra Tchatchouang (4 points et 3 rebonds). Romane Bernies (3 points, 2 rebonds et 2 passes) débordante d'énergie perturbe la défense pendant que Sarah Michel (2 points, 2 passes et 3 rebonds) vole un nouveau ballon pour filer seule au cercle. La France n'est qu'à 4 points (46-50) avant d'attaquer le dernier acte.

Face à Griner et ses partenaires, le moindre espace est exploité et malgré une Héléna Ciak  héroïque notamment au rebond offensif (14 contre 4 pour les USA), la France est reléguée à neuf points (50-59). Les Etats-Unis tiennent bien le match en main et il est difficile pour les Françaises de recoller au score malgré les efforts de Marine Johannes etses partenaires. L'écart augmente encore en faveur de Diana Taurasi (MVP Pierre Lannier de la rencontre) et ses partenaires, le score final est bien sévère et peu révélateur du spectacle offert ce soir. 

L'Equipe de France a relevé le dernier défi de sa préparation et est désormais prête pour débuter samedi sa Coupe du Monde à Ténérife.

France - Etats-Unis : 56-74

Surtitre: 
Equipe de France féminine - préparation Coupe du Monde 2018
Date d’écriture: 
Lundi, 17. Septembre 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
C'est le match que tout le monde attendait ce soir à Antibes, l'Equipe de France et le Team USA ont régalé les spectateurs. Pendant 40 minutes, les Françaises ont fait jeu égal avec leurs homologues américaines, ne craquant qu'en fin de rencontre avant de s'incliner 60-77. Les Bleues sont désormais fin prêtes pour attaquer leur Mondial samedi à Ténérife (Espagne).
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FEquipeDeFranceFeminineDeBasketBall%2Fvideos%2F314287206000921%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

Déjà d'attaque

Corps: 

Les résultats du week end

Vendredi 14 septembre
Araski (ESP) - Tarbes 61-51
Charleville-Mézières - Villeneuve d'Ascq 91-95

Samedi 15 septembre
Lyon - Basket Landes 48-42
Roche Vendée - Caceres (ESP) 77-73
Landerneau - Mondeville 81-65

Dimanche 16 septembre
Lointek Bizkaia (ESP) - Tarbes 65-67

Pour voir le programme de préparation des clubs LFB, cliquez ici.

Catégorie: 
Surtitre: 
Préparation LFB
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Lundi, 17. Septembre 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Opposés dans les Ardennes vendredi soir, Charleville-Mézières et Villeneuve d'Ascq ont fait parler la poudre en match de préparation. Au final, une victoire 95-91 pour les Guerrières. A Brest et devant 1500 spectateurs, le promu Landerneau a remporté les "As du Basket" face à Mondeville en s'appuyant sur une Maggie Lucas en forme (24pts).

Force de caractère

Corps: 

On s'attendait à un combat, on a été servi ! Si à l'entame du match les Françaises se sont montrées timides subissant les assauts répétés de Nurse (25 points, 5 rebonds) and co. Le déclic se fait sous l'impulsion d'une Sarah Michel opportuniste (9 points et 7 rebonds) et d'une Johannes irrésistible (11 points, 3/3 à 3 points à la mi-temps). Les arrières tricolores ont peu de place pour s'exprimer mais profitent du moindre espace pour garder la France au contact. Sous les panneaux, le Canada profite de nombreuses secondes chances pour mener les débats grâce notamment au duo Raincock-Nurse (38-36).

Dans la raquette, Sandrine Gruda (10 points) se montre combative mais n'est pas en réussite (4/10 aux tirs), heureusement Marine Johannes et Sarah Michel ont bien réglé la mire à 3 points et donnent 4 points d'avance à la France (48-44, 26'). Le Canada n'abdique pas et reste dans le match, les rotations se multiplient et à l'image de la jeune Alix Duchet (3 points, 1 rebond, 1 passe), les Bleues sont opportunistes. L'écart monte jusqu'à 7 points. Miranda Ayim (13 points et 5 rebonds) puis Kia Nurse ramènent le Canada.

C'est le moment que choisissent les jeunes intérieures Marième Badiane (2 points, 2 rebonds) et Alexia Chartereau pour se montrer en marquant 7 points de suite. La France se détache enfin (64 à 56). Un avantage que la France a bien du mal à conserver, la faute notamment à deux tirs primés de l'intenable Kia Nurse qui remettent les deux équipes à égalité 68-68 à une minute de la fin. Deux lancers de Sarah Michel, redonnent un peu de couleurs aux tricolores. Un  dernier ballon brulant volé par Epoupa et la France peut célébrer la victoire 72-68. Alexia Chartereau (11 points à 100% aux tirs, 3 rebonds, 3 passes) est élue MVP Pierre Lannier de la rencontre.

France - Canada : 72-68

 

Surtitre: 
Equipe de France féminine - préparation Coupe du Monde 2018
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin à Antibes
Date d’écriture: 
Dimanche, 16. Septembre 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
En battant le Canada 72-68 aujourd'hui à Antibes, les Françaises ont montré qu'elles étaient capables de répondre présentes. Demain, pour son dernier match de préparation avant le Mondial, l'Equipe de France affrontera la redoutable équipe des Etats-Unis.
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FEquipeDeFranceFeminineDeBasketBall%2Fvideos%2F263296367652969%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe> <iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FEquipeDeFranceFeminineDeBasketBall%2Fvideos%2F2191893654423257%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe> <blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">Les Bleues ont montré de belles choses ce soir lors de la victoire face au Canada <a href="https://twitter.com/hashtag/FRACAN?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FRACAN</a> <a href="https://t.co/TmljfYc54E">pic.twitter.com/TmljfYc54E</a></p>&mdash; Equipe France Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/1041400345002434561?ref_src=twsrc%5Etfw">September 16, 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Roche Vendée inaugure sa salle

Corps: 

Issue de la réfection d'une halle du Parc des Expositions de La-Roche-sur-Yon (comme la Caisse d'Epargne Arena de Charleville-Mézières), la salle des Oudairies sera en grande partie dédiée aux joueuses de Manu Body. Championnes de France LF2 2017, elles avaient réussi à se maintenir en LFB la saison dernière. Cette nouvelle salle doit permettre au RVBC de se stabiliser au plus haut niveau.

Tarbes sera aussi à l'heure ibérique puisque le dernier finaliste des playoffs LFB va jouer Araski ce vendredi puis Lointek Bizkaia dimanche. Ce vendredi soir également, un choc entre Charleville-Mézières et Villeneuve d'Ascq est prévu dans les Ardennes.

Samedi à 17h30, l'ASVEL accueillera Basket Landes pour un match entre deux formations qui devraient figurer en haut de tableau.

Pour voir le programme de préparation des clubs LFB, cliquez ici.

Catégorie: 
Surtitre: 
Préparation LFB
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 14. Septembre 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Promue la saison dernière en Ligue Féminine, la formation vendéenne quitte la salle Omnisports pour intégrer celle des Oudairies, son nouvel écrin de 2300 places. Pour l'inauguration, les filles du RVBC vont affronter l'équipe espagnole de Caceres samedi à 20h00.

LF2 - Matches amicaux

Corps: 
Date Heure      Lieu Résultats
7 sept.   Le Poinçonnet (NF1) Chartres St Sulpice (41) 57-100
8 sept.   La Rochelle (NF1) Rezé La Rochelle (17) 52-56
    Calais Voiron (NF1)   60-56
9 sept.   Le Havre (NF1) Chartres  Le Havre (76) 76-82
    Calais SIG (NF1)   40-69
12 sept. 20h00 Angers Thouars (NF1) Angers (49) 61-71
13 sept. 19h00 La Glacerie Calais Pont l'Evêque (14) 71-61
15 sept. 18h00 Rezé Angers Nantes (44) 35-55
    Calais Namur (Belgique)   77-79
18 sept.   Chartres Reims Chartres (28) 66-58
  19h00 Angers Nantes-Rezé (LFB) Angers (49) 76-72
21 sept. 19h00 Angers Chartres Angers (49) 70-67
  20h00 Montbrison Lyon (LFB) Montbrison (42) 91-61
  15h30 Reims Calais Reims (51) 53-68
23 sept.   Seu d'Urgell (Espagne) Toulouse Espagne 55-61
26 sept.   Bourges Chartres Neuville-aux-Bois (45) 72-81
  20h00 Roche Vendée (LFB) Angers La Roche-sur-Yon (85) 75-73
27 sept. 20h00 Charnay Lyon (LFB) Charnay-lès-Mâcon (71)  66-78
28 sept.

19h30

Montbrison Toulouse Chamalières (63) 42-68
    Aulnoye Reims Aulnoye (59) 52-68
29 sept.   Calais  Charleroi (Belgique) Calais (62) 73-72
    La Glacerie Anvers (Belgique) Calais (62) 81-55
30 sept.   Chartres Rezé Chartres (28) 77-73
    Calais La Glacerie Calais (62) 88-64
12 oct. 20h00 Montbrison Charnay Montbrison (42)  
    Calais  Reims Calais (62)  
13 oct. 20h00 La Glacerie Chartres La Glacerie (50)  
    Rezé Angers     

 

Catégorie: 
Surtitre: 
LF2 - Présaison
Auteur: 
Justin Burgevin
Date d’écriture: 
Lundi, 24. Septembre 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Retrouvez le programme et les résultats des matches de préparation des clubs de Ligue Féminine 2 pour la saison 2018/2019.
crédit: 
©Andre Cedile

Premiers tests sur le terrain

Corps: 

Champion de France LF2 en mai dernier, Landerneau va affronter Nantes Rezé à Saint-Sébastien-sur-Loire (salle Luc Abalo) samedi à 20h00. La formation bretonne, qui découvrira la Ligue Féminine cette saison, comptera sur un axe 1-5 rompu aux joutes LFB avec Joyce Cousseins-Smith et la Tchèque Kamila Stepanova pour assurer son maintien. Au même moment, Mondeville recevra Lyon à Pont-l'Evêque, fief de Nicolas Batum, Directeur des Opérations Basket de l'ASVEL, et Marine Johannes, formée à l'USOM.

Dimanche, Tarbes, finaliste des playoffs la saison dernière, jouera contre la sélection nationale du Sénégal qui se prépare à la Coupe du Monde. Dans les rangs sénégalais, plusieurs têtes connues de LFB comme Bintou Marizy, passée par Tarbes en 2016-2017, Astou Traoré, Oumou Touré ou encore Aïda Fall.

Pour voir le programme de préparation des clubs LFB, cliquez ici.

Catégorie: 
Surtitre: 
Préparation LFB
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 7. Septembre 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Alors que toutes les équipes de Ligue Féminine ont repris le chemin du gymnase, avec des effectifs plus ou moins au complet, les premiers matches de préparation vont avoir lieu ce week end.

14 joueuses sélectionnées en Equipe de France A'

Corps: 

Le groupe

NOM Prénom Date de naissance Taille Poste Club
CHEVAUGEON Sara 12/02/1993 175 Ailière FCBA Charleville-Mézières
DJALDI TABDI Maëva 03/12/1998 175 Ailière Syracuse University
FILIP Ana Maria 20/06/1989 195 Intérieure FCBA Charleville-Mézières
FOUASSEAU Jenny 09/01/1992 179 Ailière Saint-Amand Hainaut Basket
GALLIOU-LOKO Margaux 12/04/1993 184 Ailière TSV 1880 Wasserburg
HERIAUD Caroline 22/12/1996 165 Meneuse La Roche Vendée Basket Club
KONE Assitan 23/04/1995 190 Intérieure BLMA Lattes Montpellier
LITHARD Pauline 11/02/1994 168 Meneuse Landerneau Bretagne Basket
LUCET Soana 10/03/1987 185 Ailière UF Angers Basket 49
MENDY Magali 06/02/1990 176 Arrière Uni Gijona
NAIGRE Elodie 07/06/1995 181 Ailière Landerneau Bretagne Basket
PAGET Marie Eve 28/11/1994 170 Meneuse FCBA Charleville-Mezières
STIEVENARD Claire 15/10/1993 183 Arrière Arras Pays d'Artois Club
TURMEL Angélina 21/11/1996 198 Intérieure COB Calais

Entraîneur :   Jérôme FOURNIER

Assistants : Isabelle FIJALKOWSKI, Damien LEROUX, John DELAY 
Préparateur Physique : Virginie NICAISE
Médecin : Jean Charles DELAGARDE
Kinésithérapeute : Anne BARREAU, Thierry FACQUEZ

Stage à Villenave d'Ornon du 27 juillet au 6 août
Vendredi 3 août : France - Pays-Bas
Samedi 4 août : France - Pays-Bas
Dimanche 5 août : France - Pays-Bas

Surtitre: 
Equipe de France A'
Auteur: 
Fantine Tessereau
Date d’écriture: 
Mardi, 31. Juillet 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Alors que l'Equipe de France a commencé sa préparation pour le Championnat du Monde à Saint-Girons, l'Equipe de France A' s'est elle envolée pour Villenave d'Ornon jusqu'au 6 août. Plusieurs nouvelles joueuses ont intégré l'effectif du coach Jérôme Fournier, à l'image de spécialistes du 3x3 telles que Caroline Hériaud, numéro 1 mondiale au Ranking FIBA, Assitan Koné, ou encore la médaillée de bronze du dernier Championnat du monde de la discipline : Marie-Eve Paget. Les Bleues joueront trois matches face aux Pays-Bas vendredi à 18h, samedi à 17h et dimanche à 16h.
crédit: 
FFBB

"Y aller avec un état d'esprit commando"

Corps: 

Vous avez participé à la dernière fenêtre de qualification pour la Coupe du Monde et le groupe a depuis énormément évolué avec le retour des joueurs d’Euroleague et de NBA. Que ressentez-vous d’être encore dans ce groupe aujourd’hui ?

C’est une grande fierté bien évidemment. Comme j’ai pu le dire durant les fenêtres précédentes, je savais très bien que j’étais là pour pallier l’absence de certains joueurs qui étaient en Euroleague et en NBA. Aujourd’hui le fait d’être appelé sur cette fenêtre où tout le monde est disponible, cela veut dire que, quelque part, ce que j’ai fait a aidé l’équipe et qu’on l’a reconnu, cela représente une vraie fierté.

Justement, à la vue de tous les changements survenus dans le groupe, est ce que vous avez pu observer des changements dans la préparation, a– t– elle été abordée différemment ?
On fonctionne à peu près de la même manière avec les mêmes systèmes qu’on a pu voir lors de la dernière préparation. Après il est vrai que Vincent (Collet) a rajouté quelques systèmes spécifiques aux joueurs présents comme pour Nico (Batum) ou encore Nando (De Colo) pour s’appuyer sur leurs points forts. On va maintenant essayer d’aller chercher des victoires qui vont être compliquées avec deux gros matches à l’extérieur.

Vous dites qu’il s’agit de deux matches compliqués en perspectives, avec un 4/4 dans cette première phase, dans quel état d’esprit le groupe aborde ces deux dernières rencontres ?
Justement, on ne les prend pas à la légère, on sait très bien qu’on a battu les Russes de seulement deux points après prolongation et à domicile donc ça va être compliqué. Le match face aux Bosniens était différent mais il s’agit d’un gros déplacement chez eux, dans une petite ville et dans une salle qui sera pleine avec l’ambiance qui va avec. De leur côté, ils ont tout à gagner, on sait qu’il va s’agir d’un vrai combat là–bas donc on se prépare psychologiquement à ne rien lâcher et à y aller avec un état d’esprit commando.

Concernant les deux équipes qui vous seront opposées, la Russie et la Bosnie, avec toutes les incertitudes qui planent, est–ce que vous avez un peu plus d’informations sur les joueurs qui seront présents face à vous dans quelques jours ?
Pour l’instant on ne s’est pas trop préoccupés des joueurs présents ou absents face à nous. On se concentre vraiment sur nous, sur ce qu’on a à faire. Maintenant peu importe les joueurs qui nous seront opposés, je pense que la qualité sera au rendez–vous. D’un certain point de vue, c’est un peu comme pour nous, sur les premières fenêtres, il y avait beaucoup de joueurs qu’eux ne pouvaient pas connaître et malgré ça on a eu de bons résultats. Il s’agit de la même chose pour eux, ce n’est pas parce qu’on ne connaît pas certains joueurs qu’ils ne sont pas de qualité.

Pour finir, vous venez de signer à Gravelines–Dunkerque, un petit mot sur la saison prochaine et vos ambitions personnelles ?
Gravelines cette année, ça a été une saison un peu difficile sans playoffs en fin de saison. En réaction à cela, le coach a su trouver les mots pour me convaincre. Pour un club comme Gravelines qui a l’habitude de jouer les têtes d’affiche, la saison dernière a été une erreur de parcours. Pour corriger ça, le coach avait dans l’optique de faire une raquette solide, c’est la raison pour laquelle il m’a contacté. Le projet m’a plutôt plu, je suis plutôt confiant et excité de relever ce nouveau challenge.

Surtitre: 
Equipe de France masculine
Auteur: 
Gabin Vallet
Date d’écriture: 
Jeudi, 28. Juin 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Présent lors des trois jours de préparation de l'Equipe de France pour les matches contre la Bosnie et la Russie, Alain Koffi a répondu à nos questions concernant les Bleus et son avenir à Gravelines-Dunkerque.
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB

"La Bosnie, ça va être un piège"

Corps: 

Est-ce plus facile de se remettre de la défaite avec Monaco lors des Playoffs avec cette préparation en Équipe De France ?

C’est marrant mais la défaite ne m’atteint pas plus que ça. C’est comme si ça m’avait rendu plus fort, j’ai vraiment ce sentiment. Ce n’est pas la déception qui prime, même si c’est dommage d’avoir perdu parce que ça fait longtemps que j’essaie d’atteindre cet objectif. Mais je ne suis ici qu’avec de l’énergie positive et avec un très bon état d’esprit.

Vous êtes l’un des rescapés de la première fenêtre de qualification. Est-ce la fierté qui prime d’avoir été conservé avec le retour des joueurs d’Euroleague et de NBA ?

Bien sûr il y a de la fierté de pouvoir partager du temps de jeu avec tous ces joueurs. C’est un peu inespéré parce que je reviens de loin. Voir mon nom parmi tous ces joueurs qui évoluent dans des clubs NBA ou les dans meilleures équipes d’Europe, bien sûr que c’est une surprise, malgré ce que j’ai pu montrer lors des fenêtres.

Vous allez affronter deux équipes dont il faut se méfier. Savez-vous à quelles compositions il faut s’attendre, par exemple contre la Bosnie ayant un effectif incertain ?

La Bosnie ça va être un piège. Je connais bien parce que j’ai joué avec un Bosnien cette année (Elmedin Kikanovic). Il m’a certifié qu’il n’y allait avoir personne que l’on connaissait. C’est donc un piège : aller jouer contre des gars que l’on ne connaît pas qui vont sûrement être morts de faim. Il ne va pas falloir y aller en dilettante. Si on y va avec de vraies intentions, on se rendra les choses faciles et ils ne pourront pas rivaliser avec l’effectif que l’on a. Les Russes vont être bien armés, ça va être un match engagé et ce n’est pas plus mal de le jouer en deuxième, pour permettre à ceux qui n’ont pas joué depuis longtemps de se remettre en jambes.

Quand on est à 4/4 en qualification, comment est-ce que l’on aborde mentalement le fait d’aller faire deux matches à l’extérieur ?

Plus sereinement, mais pas trop confiants non plus. C’est un nouveau groupe, ils n’étaient pas avec nous pendant les premières fenêtres donc c’est une nouvelle approche. Mais on se sent plus serein quand on a de tels joueurs à nos côtés, parce que même si un nom n’a jamais fait un match, on a plus d’assurance et on sait ce dont on est capable. Il n’y aura pas cette pression de se dire qu’il faut absolument gagner pour se qualifier et ce n’est pas plus mal.

La préparation est assez intense et brève car vous n’avez passé que trois jours ensemble. Quel axe de travail le staff a-t-il privilégié ?

C’était plutôt une reprise de rythme pour certains, en travaillant aussi un peu sur les aspects tactiques. Ce qui est bien, c’est que tout le monde connait les systèmes et la philosophie du coach parce que tout le monde a été dans le groupe, que ce soit lors de l’Euro l’été dernier ou lors des fenêtres de qualification.  Le plus important c’est de retrouver le rythme et de pouvoir se remémorer les formes de jeu et les systèmes.

Surtitre: 
Equipe de France masculine
Auteur: 
Fantine Tessereau
Date d’écriture: 
Mercredi, 27. Juin 2018
Vignette: 
Chapeau: 
A l'occasion des trois jours de préparation de l'Equipe de France avant de s'envoler vers la Bosnie, Paul Lacombe, récent finaliste des Playoffs de Jeep Elite, a répondu à nos questions.
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB

Pages

S'abonner à RSS - Matches de préparation
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'