Matches de préparation

Ligue Féminine - Saison 2019-2020
Premiers tests
Deux semaines après avoir repris les entraînements, les clubs LFB ont débuté les matches amicaux. Des rencontres de préparation qui vont permettre aux effectifs de se mettre en place en vue du MAIF Op...
Des résultats encourageants
Ce week-end en Espagne, l'Equipe de France U20 féminines a participé au tournoi de Férol qui s'est soldé pour les Bleuettes par deux victoires face à la Serbie et l...
Larges victoires à la Pommeraye
Avec 92,33 points inscrits et trois victoires remportées sur un écart moyen de 27,0 points par match, l'Equipe de France U16 masculins a clairement montré toute l'ét...
La Serbie s’impose face à la France
Face à la Serbie, très adroite ce soir, la France s’incline de 7 pts, 83-90 dans la dernière rencontre de ce tournoi de Rennes. Les Bleues joueront dimanche prochain à Rouen leur dernier match de préparation contre la Chine avant le Championnat d’Europe féminin qui débute le jeudi 27 juin...
Hartley renverse la Russie
Dans un match passionnant et dans une ambiance de folie à la Glaz Arena de Cesson-Sevigné (35), la France, emmenée par une Bria Hartley des grands soirs, l’emporte face à la Russie, après prolongation...
La France s'incline face à la Turquie
A Rennes, les joueuses de l’Equipe de France s’inclinent lors de leur 3e match d...
Début du tournoi de Rennes
Un programme de préparation à l'Euro très relevé
Les yeux dans les yeux

Pages

Premiers tests

Corps: 

Depuis le 4 septembre et le début des matches de préparation, Lattes Montpellier et Tarbes ont déjà joué deux fois. Les Gazelles, finalistes des derniers playoffs LFB, se sont imposées à Barcelone (75-63) et contre un Bourges très diminué (72-66) avec Godin, Michel, Dabovic, Yacoubou, Coleman et Dubié-Plagnard absentes. Le road trip espagnol du TGB s'est soldé par deux défaites face à Vitoria (53-71) et Valence (66-67).

La formation belge de Braine, entraînée par l'ex-coach de Villeneuve d'Ascq Fred Dusart, a battu Charleville-Mézières (97-58) mais a été dominé par Saint-Amand deux jours plus tard (79-75). La proximité géographique aidant, l'ESBVA-LM a accueilli l'équipe belge de Malines à Templeuve pour une courte défaite au final (65-68).

Le champion en titre Lyon, sans deux cadres occupées en WNBA (Johannes, Clark), s'est défait au bout du suspense du promu Charnay. Les spectateurs du Culoz BC, organisateur du match et qui fêtait ses 50 ans, ont pu apprécier le spectacle (89-88). Enfin, Landerneau a été plus fort que Nantes Rezé lundi soir à la Haye Fouassière. La formatione bretonne s'est imposée 69-63.

Retrouvez le programme et les résultats des matches de préparation sur notre site

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Saison 2019-2020
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Mardi, 10. Septembre 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Deux semaines après avoir repris les entraînements, les clubs LFB ont débuté les matches amicaux. Des rencontres de préparation qui vont permettre aux effectifs de se mettre en place en vue du MAIF Open LFB 2019.

Des résultats encourageants

Corps: 

Pour son premier match du tournoi de Férol, les Françaises se sont mesurées à la Serbie. Après un début de match accroché (23-19, 10'), les Bleuettes dans le sillage du duo Pouye-Mbanda ont ensuite creusé l'écart avant de s'imposer 82 à 54.

Face à la Russie, ce fut un match résolument défensif. Au coudes-à-coudes pendant toute la partie, les Françaises n'ont fini par céder que dans le dernier quart-temps, défaite 44 à 49.

Face aux hôtes du tournoi, l'Espagne, la France dans le sillage d'une Tahane en mode double-double (17 points et 11 rebonds) a imposé son jeu et son physique. Dominatrices au rebond (43 à 28), les Bleuettes ont dominé les débâts avant de voir l'Espagne venir mourrir à un petit point après avoir infligé un terrible 12 à 0 à leur adversaire en fin de match.

Résultats du tournoi de Ferrol (Espgane)
Vendredi 19 juillet : France - Serbie : 82-54
Points des Françaises : Pouye 19, Mbandu 12, Bremaud 10, Manala 9, Trasi 7, Fofana 6, Gnago 6,  Droguet 4, Jakovjlevic 4, Monpierre 3, Tahane 2, Franchelin 0

Samedi 20 juillet : France - Russie : 44-49
Points des Françaises : Pouye 6, Franchelin 5, Monpierre 5, Manala 4, Bremaud 4, Droguet 4, Fofana 4, Tahane 4, Mbandu 2, Gnago 2, Jakovjlevic 2, Trasi 2

Dimanche 21 juillet : France - Espagne : 47-46
Points des Françaises : Tahane 17, Gnago 10, Pouye 8, Jakovjlevic 7, Fofana 2, Bremaud 1, Mbandu 1, Manala 1, Monpierre 0, Franchelin 0, Droguet 0, Trasi 0

Surtitre: 
Equipe de France U20 féminines
Date d’écriture: 
Lundi, 22. Juillet 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Ce week-end en Espagne, l'Equipe de France U20 féminines a participé au tournoi de Férol qui s'est soldé pour les Bleuettes par deux victoires face à la Serbie et l'Espagne et une défaite face à la Russie.

Larges victoires à la Pommeraye

Corps: 

En ouverture du tournoi de la Pommeraye face à la Belgique, la France a eu du mal a trouvé le bon rythme en début de rencontre. Ensuite Bal et ses partenaires ont haussé le ton et fait la loi sous les panneaux pour prendre enfin la direction des opérations. Les nombreux changements de défense des Belges n'a pas ralenti des tricolores très adroits (10/16 à 3 points) qui se sont imposés finalement 97 à 72.

Les protégés de Bernard Faure ont retenu les enseignements du match de la veille. Malgré une entame un peu hésitante, les U16 se sont appuyés sur leur jeu rapide, leur adresse à trois-points (11/27 - 41%) et leur supériorité dans la raquette pour faire la différence face à une équipe italienne pourtant emmenée par quelques belles individualités mais en manque de rotation. Le score final est sans appel 91 à 67.

Un bel engagement défensif, un collectif bien huilé et un jeu de relance bien organisé a mis les Français sur de très bons rails pour débuter leur "finale" face à la Slovénie. Complètement dépassés les Slovènes n'ont pas réussi à tenir la comparaison malgré quelques tentatives de durcissement du jeu. La France est intouchable. Malgré quelques erreurs, elle s'envole vers une nouvelle victoire "facile" 89-57.

Résultats du Tournoi de la Pommeraye
Vendredi 19 juillet : France - Belgique : 97-72
Samedi 20 juillet : Italie - France : 67-91
Dimanche 21 juillet : France - Slovénie 89-57

Classement final :
1- France
2- Slovénie
3- Italie
4- Belgique

Surtitre: 
Equipe de France U16 masculins
Date d’écriture: 
Lundi, 22. Juillet 2019
Vignette: 
Chapeau: 
Avec 92,33 points inscrits et trois victoires remportées sur un écart moyen de 27,0 points par match, l'Equipe de France U16 masculins a clairement montré toute l'étendue de son talent ce week-end lors du tournoi de la Pommeraye (49). De bon augure avant l'Euro qui se déroulera du 9 au 17 à Udine en Italie.

La Serbie s’impose face à la France

Corps: 

Crvendakic fait le début de match de sa vie. En 4 minutes la Serbe score les 12 points de son équipe (4/5 aux tirs dont 3/3 à 3 pts) : 9-12. L’adresse des Serbes est impressionnante : 5 sur 7 à trois points en 5 minutes. Mais les françaises avec Johannes, Epoupa (4 rebonds à la pause) et Miyem restent au contact : 18-20 (6e). Moins en réussite pendant 3 minutes et face à une Serbie insolente derrière la ligne des 6,75m, les Bleues encaissent un 9-2. Fin du 1er quart : 20-29.

Dans le second quart-temps, Bria Hartley et Sara Chevaugeon ramènent les Tricolores à hauteur et passent même devant grâce à un autre panier plus la faute de Hartley  : 37-36 (16e). La défense des deux équipes se densifie et le jeu est plus haché. Endy Miyem, peu en réussite depuis le début de ce tournoi, retrouve la mire et arrive à la pause avec 10 unités au compteur (4/5). La Serbie retourne au vestiaire avec un petit point d’avance : 46-47.

Toujours menaçantes de loin, les Serbes reprennent un peu plus d’air. Hartley puis Chartereau (à 3 pts) permettent d’égaliser à la 26e : 55-55. Les joueuses de Marina Maljkovic font encore trembler les filets de loin, avec Brook notamment (6 pts dans le quart-temps), mais Chartereau, Miyem et Ayayi permettent encore d’égaliser à 1’30’’ de la fin de la période : 65-65. Milic sur une belle passe de Milijkovic redonne l’avantage au buzzer pour la Serbie : 65-67.

Après 1 minute de temps de jeu dans cette ultime période, Valérie Garnier est obligée de stopper la rencontre après un 4-0, car les françaises ne sont pas en place défensivement : 65-71. Une défense retrouvée et deux paniers primés de Valériane Ayayi et Marine Johannes redonnent l’avantage à la France : 75-71 (34e). Olivia Epoupa régale en défense et dans ses passes mais la Serbie égalise de nouveau à 3’50 du terme 77-77. A 1’27 la France compte 5 points de retard après des paniers de Brooks (3pts) et de Milic : 81-86. La France s’incline face à la Serbie de 7 pts : 83-90.

France – Serbie 83-90 (Glaz Arena – Cesson Sévigné : 4 317 spectateurs)

Jelena Brooks termine meilleure marqueuse de la rencontre (20 pts) et est élue MVP Pierre Lannier.

A l’issue de ce tournoi de Rennes où les Bleues ont rassemblées 11 711 spectateurs sur trois journées, les joueuses de Valérie Garnier vont pouvoir profiter de quelques jours de repos avant de se retrouver vendredi à Rouen. Elles disputeront dimanche prochain à 18h30 face à la Chine leur dernier match de préparation au Kindarena – Plus d’infos billetterie : cliquez ici

Tony Parker et Nicolas Batum à Rouen ? On annonce la présence des deux dirigeants de l’ASVEL au Kindarena de Rouen lors de l’ultime rencontre de préparation de l’Equipe de France face à la Chine avant le début de ce Championnat d’Europe.

Iliana Rupert : "On prend 6 paniers à 3 pts en début de match par des joueuses dont on savait que la qualité première était le tir. On laisse quelques rebonds offensifs à la fin, ça s’est encore joué sur des petits détails. On aurait jamais imaginé être parmi les 12. On se doit d’avoir une réaction mesurée car d’autres joueuses ne continuent pas l’aventure. Je pense que l’Euroleague m’a beaucoup aidé. Etre confrontée à des joueuses de qualité que ce soit à l’entrainement à Bourges ou lors des rencontres, on s’habitue à cette dureté."


Valérie Garnier (entraîneur de l'Equipe de France féminine) : "Il y des enseignements positifs et négatifs. On sort d’une période de douze jours de stage et de match. Je vois la naissance d’un groupe mais le haut niveau ne contrôle pas le manque de contrôle des détails. On a pas été dans le contrôle du rebonds, on perd des ballons et le haut niveau ne supporte pas ces absences. Certaines joueuses ont trop joué ce soir encore mais on joue les matchs pour les gagner. On savait que les joueuses seraient fatigué sur ce tournoi. Elles vont pouvoir récupérer et se régénérer en famille avant Rouen et tirer les enseignements de ce superbe tournoi de Rennes. L’Euro 2019 sera à coup sûr un très très bel Euro. Concernant la sélection, c’est une complémentarité d’équipe. On a fait ce choix là et l’apport de la jeunesse avec Marine. Je me dois de préparer l’avenir et quand je les voient jouer sur un terrain de basket, elles n’ont pas volé leur place l’Euro."

Russie – Turquie : 67-52
Pour leur dernier match de ce tournoi international de Rennes, la Russie et la Turquie se rencontrent avec l’espoir de glaner une deuxième victoire. Le premier quart-temps voit les deux équipes s’observer et aucune n’arrive à prendre le dessus sur l’autre (18-20, 10’). La physionomie du deuxième quart-temps reste sensiblement la même mais les Russes s’offrent des rebonds offensifs importants grâce à Maria Vadeeva qui réalise une nouvelle fois une partie de très haut niveau (14 points et 11 rebonds à la pause. Elle terminera avec 18 pts et 16 rebonds). La Turquie sur un 3 points au buzzer permet de stopper l’hémorragie et la Russie mène 35-31 à la mi-temps. En deuxième période, Belyakova et Gladkova prennent le relais de Vadeeva et alimentent la marque. La Russie prend rapidement 10 points d’écart, et s’impose finalement 67-52.

Surtitre: 
Equipe de France féminine - Prépa Euroféminin
Auteur: 
Fabrice Canet / FFBB sur place à Rennes
Date d’écriture: 
Dimanche, 16. Juin 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Face à la Serbie, très adroite ce soir, la France s’incline de 7 pts, 83-90 dans la dernière rencontre de ce tournoi de Rennes. Les Bleues joueront dimanche prochain à Rouen leur dernier match de préparation contre la Chine avant le Championnat d’Europe féminin qui débute le jeudi 27 juin contre la République Tchèque.
crédit: 
Bellenger / is / FFBB

Hartley renverse la Russie

Corps: 

Face à la France et dans une Glaz Arena remplie (4 182 spectateurs), la Russie effectue une meilleure entame de match. La défense « aléatoire » des Tricolores oblige Valérie Garnier à prendre rapidement un premier temps mort après 3 minutes de jeu (4-10). L’entrée sur le parquet d’Alexia Chartereau fait du bien au secteur intérieur, mais la maladresse ne permet pas de recoller au score : -7 : 15-22 à la fin du 1er quart temps.

En seconde période, Sara Chevaugeon et Alexia Chartereau permettent un premier rapprochement 23-27 (13e). Du côté Russe, Vadeeva réalise un chantier offensif incroyable (12 pts à 100%, 4 rebonds et 16 d'évaluation à la mi-temps). Mais avec trop de balles perdues (11 en première mi-temps) et une certaine fébrilité dans les tirs (37% de réussite aux tirs en première mi-temps), la France rejoint le vestiaire avec 10 points de retard : 29-39.

Au retour des vestiaires, les joueuses de Valérie Garnier, sous l’impulsion d’Olivia Epoupa, produisent une défense plus consistante, et recollent un peu au score : 36-41 (24e). C’est alors que Bria Hartley sort de sa réserve. A elle seule (ou presque), elle ramène les Bleues à 2 pts : 42-44, 44-46 (17e) puis permet enfin de passer devant, après une bonne défense et un panier plus faute (47-46) dans une Glaz Arena qui explose. Le Show Hartley continue. Elle termine en marquant 15 pts dans la période. Les Tricolores prennent alors 6 pts d’avance à la fin du 3e QT : 53-47, en infligeant un 24-8 à la Russie.

Le 4e quart-temps est un chassé-croisé entre les deux formations. La Russie rattrape rapidement son léger débours et les deux défenses prennent le dessus sur les attaques. Olivier Epoupa égalise à une minute du terme à 61-61 sur un lay-up. Après une violation de marcher des Russes, Hartley récupère la balle, mais son tir manque la cible et les deux équipes filent en prolongation.

Dans les 5 minutes supplémentaires, alors que la Russie a pris 4 pts d’avance en 2’30’’, c’est encore Bria Hartley qui score à 3 pts et ramène la France à 1 point : 64-65. Deux lancers-francs précieux d’Endy Miyem (66-65) permettent de passer devant. La défense de Chartereau sur Vadeeva offre la possibilité de prendre un écart de 3 pts à 1’09’’ de la fin grâce encore à « Super Hartley » : 68-65. Les Bleues maîtrisent la fin de rencontre et l’emportent : 74-67.

Bria Hartley est élue MVP Pierre Lannier de la rencontre et termine la partie avec 22 pts à 6/14 aux tirs, 3 rebonds et 3 passes en 24 minutes.

France – Russie : 74-67 - Glaz Aréna de Cesson Sévigné : 4 182 spectateurs

Bria Hartley : "Nous avons très bien joué. Nous démarrons le match doucement mais nous faisons un superbe run dans le troisième quart-temps. Je viens d’arriver et je ne suis pas encore à 100% mais cela va venir petit à petit. J’avais seulement envie d’être agressive en troisième quart-temps et cela m’a plutôt réussi."

Valérie Garnier (entraîneur de l'Equipe de France féminine) : "L’état d’esprit qui a régné sur le terrain et sur le banc a été formidable ce soir. Je pense qu’on avait besoin de trouver notre rythme et on l’a fait plutôt brillamment. Aller chercher 17 rebonds offensifs aux Russes est une superbe performance. C’était important après le match pas très positif d’hier que l’on trouve des satisfactions. On tire 24 fois de plus qu’elles et on aurait pu faire un écart plus rapidement. On a encore raté des tirs sous le cercle que l’on a l’habitude de mettre."

 

Turquie – Serbie : 70-80
Après un début de rencontre canon à la faveur d’un 10-0 infligé en 2 minutes, les joueuses Turques ont peu à peu perdu le fil du match et se sont complètement effondrées en deuxième quart-temps. De son côté, la Serbie montrait un tout autre visage et rentrait au vestiaire avec 18 points d’avance (31-49, 20’). Le scénario reste identique en début de deuxième période où les Serbes continuent de dominer dans la raquette et marquent bon nombre de paniers faciles en contre-attaque. Menée par le quatuor Crvendakic, Stankovic, Butulija et Milic, la Serbie semble intouchable mais la Turquie ne cède pas et tente le tout pour le tout. Un 3 points de Butulija à 1’15 du buzzer vient cependant réduire à néant les derniers espoirs Turcs et la Serbie remporte son premier match du tournoi 80-70.

Dimanche les Bleues joueront leur dernier match à Rennes à la Glaz Arena face à la Serbie à 18h30. A 16h00 la Russie sera opposée à la Turquie.

Billetterie cliquez ici

Surtitre: 
Equipe de France féminine - Prépa Euroféminin
Auteur: 
Fabrice Canet / FFBB sur place à Rennes
Date d’écriture: 
Samedi, 15. Juin 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Dans un match passionnant et dans une ambiance de folie à la Glaz Arena de Cesson-Sevigné (35), la France, emmenée par une Bria Hartley des grands soirs, l’emporte face à la Russie, après prolongation, sur le score de 74-67. Les Françaises joueront demain, dimanche, à 18h30 face à la Serbie le dernier match de ce tournoi breton.
crédit: 
Bellenger / is / FFBB

La France s'incline face à la Turquie

Corps: 

Les Tricolores connaissent une entame plus que délicate. En panne d’adresse et dominées au rebond, les joueuses de Valérie Garnier subissent et prennent un premier éclat dans le premier quart-temps : 13-21.

La défense de zone très agressive des Turques continue d’annihiler le jeu d’attaque des Bleues. Les nombreux changements sont sans effet immédiat et l’écart gonfle (15-32, 17 pts de retard à la 15e !). Il faut alors un tir à 3 pts de Marine Johannes pour stopper un fâcheux 0/8 à 3 pts, bien suivi par Sara Chevaugeon, pour ramener les françaises à 11 longueurs à 4’46 de la pause : 21-32. Plus en place défensivement et avec un meilleur rythme, la France fait enfin jeu égal et rejoint les vestiaires avec seulement 8 pts de retard, grâce notamment à un tir au buzzer, façon Marine Johannes (qui termine meilleure marqueuse de la rencontre avec 15 pts, 4 rebonds et 3 passes en 28 min), à 3 pts : 29-37.

En 3e période la défense turque est de nouveau en place et l’adresse semble de nouveau échapper aux Tricolores qui peinent à scorer alors que tout semble plus facile pour les coéquipières d’Alben, qui reprennent le large à la fin du 3e quart : (+14) 43-57.

Dans l’ultime période, malgré son retard au score conséquent, la France ne lâche rien. Les Bleues se battent sur toutes les balles à l’image d’Olivier Epoupa, auteure d’une action d’éclat sur interception. Malgré un rapprochement dans les dernières minutes la maîtrise est Turque ce soir et la France s’incline pour la première fois dans cette préparation sur le score de 65 à 74.

L’intérieure Turque, Kiah Stokes est élue MVP Pierre Lannier de cette rencontre (10 pts en 25 min - 5/7 aux tirs - 10 rebonds) 

France - Turquie : 65 à 74 (Glaz Arena : 3212 spectateurs)

Valérie Garnier, entraîneur de l'Equipe de France féminine : "Comme je l’ai dit aux joueuses, on a oublié nos valeurs ce soir. On n’a pas été efficace dans notre sélection de tirs. Ils faut retrouver notre identité, celle qu’on a essayé de mettre en place depuis le début de la préparation. Il faut retrouver des ressources défensives et notamment aux rebonds où Stokes nous a dominé. On a été gênée par leur alternance défensive. C’est la première fois depuis le début de la préparation qu’on est en difficulté. C’est un avertissement mais ce match doit rester une piste de travail intéressante."

Marine Johannès : "On a déjoué ce soir, ce n’était pas l’Ukraine en face. On n’a pas fait un bon match mais c’est mieux que ça arrive maintenant que pendant l’Euro.
Notre sélection de shoot n’était pas bonne, avec beaucoup de tirs compliqués, pas dans le bon timing. Les Turques font un bon match mais nous nous sommes mises toutes seules en difficulté."

 

Serbie - Russie : 67-76
Lors de la première rencontre du tournoi de Rennes, c’est la Russie qui l’emporte face à la jeune équipe Serbe : 76-67. Après avoir pris un bon départ les joueuses de Vladan Cubric se laissent remonter par la Serbie de Marina Maljkovic qui prend 7 longueurs d’avance à la pause sur un tir au buzzer : 42-35. En seconde mi-temps les Russes font la différence sur de l’adresse et sur l’agressivité offensive, qui offre un nombre important de lancers-francs (24/27) et permet à la Russie de l’emporter de 9 points.

Samedi 15 juin, la France jouera à 20h30 contre la Russie. 18h00 : Serbie / Turquie

Billetterie : cliquez ici

Surtitre: 
Equipe de France féminine - Prépa Euroféminin
Auteur: 
Fabrice Canet / FFBB sur place à Rennes
Date d’écriture: 
Vendredi, 14. Juin 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
A Rennes, les joueuses de l’Equipe de France s’inclinent lors de leur 3e match de préparation, face à la Turquie 65-74. Maladroites et dominées défensivement les joueuses de Valérie Garnier devront réagir demain face à la Russie à 20h30 à la Glaz Arena de Cesson-Sévigné.

Début du tournoi de Rennes

Corps: 

Après un premier stage à Anglet et deux matches à Mont-de-Marsan contre l'Ukraine (2 victoires : 107-75 et 89-65), les Tricolores seront opposées à la Turquie ce vendredi soir devant près de 3 000 spectateurs à la Glaz Arena à Cesson-Sévigné. En lever de rideau c'est la Russie qui sera opposée à la Serbie à 18h00. 

Il reste des places pour encourager les françaises sur les trois jours du tournoi : https://billetterie.ffbb.com/fr

Les spectateurs de la Glaz Arena pourront s'équiper au Store de la FFBB exceptionellement présent à Cesson-Sévigné lors des trois jours du tournoi. 


Programme du Tournoi International de Rennes

Vendredi 14 juin (Rennes – Cesson-Sévigné – Glaz Arena) :
18:00 : Russie – Serbie
20:30 : France – Turquie

Samedi 15 juin (Rennes – Cesson-Sévigné – Glaz Arena)
18:00 : Serbie – Turquie
20:30 : France – Russie

Dimanche 16 juin (Rennes – Cesson-Sévigné – Glaz Arena) :
16:00 : Turquie – Russie
18:30 : France – Serbie

#WeCanBeEuro

Surtitre: 
Equipe de France féminine - Prépa Euroféminin
Auteur: 
Fabrice Canet / FFBB
Date d’écriture: 
Vendredi, 14. Juin 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Les vice-championnes d’Europe en titre entament ce soir leur série de 3 matches de préparation exceptionnel lors du Tournoi International de Rennes. Ce tournoi réuni 4 équipes de très haut-niveau européen (Russie, Serbie, Turquie, France).

Un programme de préparation à l'Euro très relevé

Corps: 

Les vice-championnes d’Europe en titre, disputeront six matches de préparation de très haut-niveau devant leur public en France. Après un premier stage à Anglet du 25 au 31 mai, les Tricolores prendront la direction de Mont-de-Marsan (Espace François Mitterrand – 2 500 places) pour une double confrontation face à l’Ukraine le dimanche 9 et lundi 10 juin.

Les joueuses de Valérie Garnier rejoindront ensuite la Bretagne pour disputer un tournoi exceptionnel à quatre équipes dans la toute nouvelle salle de Rennes (4 500 places), la Glaz Arena à Cesson-Sévigné. Les Bleues rencontreront la Turquie le vendredi 14 juin, nation toujours bien placée lors des dernières compétitions internationales et 5e à l’Euro 2017 ; la Russie le samedi 15 juin, un des favoris au podium pour l’Euro 2019 et la Serbie le dimanche 16 juin, championne d’Europe en 2015 et 3e aux Jeux Olympiques de Rio en 2016.

Enfin, l’Équipe de France prendra la direction de Rouen et du Kindarena (5 300 places) pour disputer un ultime match en France face à la Chine le dimanche 23 juin avant de décoller pour l’Euro qui se déroulera du 27 juin au 7 juillet à Riga (Lettonie) pour le 1er tour et à Belgrade (Serbie) pour le tour final.


Programme de l’Équipe de France féminine – Préparation Euro 2019

Samedi 25 au vendredi 31 mai : Stage Anglet

Dimanche 9 juin  : France – Ukraine (Mont de Marsan – Espace François Mitterrand)
Lundi 10 juin : France – Ukraine  (Mont de Marsan – Espace François Mitterrand)

Vendredi 14 juin : France – Turquie  (Rennes – Cesson-Sévigné – Glaz Arena)
Samedi 15 juin : France – Russie  (Rennes – Cesson-Sévigné – Glaz Arena)
Dimanche 16 juin : France – Serbie  (Rennes – Cesson-Sévigné – Glaz Arena)

Dimanche 23 juin : France – Chine  (Rouen – Kindarena)

Jeudi 27 juin au dimanche 7 juillet : Euro 2019 Riga (Lettonie) et Belgrade (Serbie)

Les horaires des rencontres de préparation seront communiqués ultérieurement
Les billetteries pour les matches de préparation ouvriront fin mars/début avril

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
Service de presse FFBB / FCT / KBI
Date d’écriture: 
Samedi, 9. Mars 2019
Vignette: 
Chapeau: 
À l’occasion du Comité Directeur de la FFBB, Valérie Garnier (entraîneur de l’Équipe de France féminine) et Jacques Commères (Directeur de la Performance et des Équipes de France) ont dévoilé ce samedi le programme de préparation des Bleues à l’Euro 2019.

Les yeux dans les yeux

Corps: 

De l'envie et de l'application animent les Françaises dès l'entame du match. Nullement impressionnées par leur prestigieux adversaire du jour, les Bleues à l'image de Sandrine Gruda (12 points, 5 rebonds, 1 interception), qui marque les premiers points, ont haussé le ton par rapport à leurs dernières sorties. Elles peuvent alors jouer les yeux dans les yeux avec Taurasi (16 points, 5 rebonds et 6 passes) and co. Si la capitaine américaine est bien secondée par sa meneuse Kelsey Plum (12 points et 5 passes), l'impressionnante intérieure (2.03m), Brittney Griner, n'est pas à son aise face à Endy Miyem (6 points, 9 rebonds, 4 passes) en ce début rencontre. La France en profite un peu pour rester au contact. Alix Duchet (2 points, 3 passes et 3 rebonds) vient même déposer le ballon sous le cercle après avoir littéralement enrhumé la défense américaine juste avant le buzzer du premier quart-temps (15-15, 10'). 

Le mano-à-mano se poursuit et c'est étonnament à l'intérieur que les Bleues trouvent les solutions, Helena Ciak (11 points et 3 rebonds) et Alexia Chartereau (8 points et 2 rebonds) sont servies (19-19). La moindre erreur se paye cash, les américaines infligent un 7 à 0 aux Françaises. Brittney Griner ((11 points et 6 rebonds) signe son premier panier du match (21-29, 18'), l'affaire parait alors bien mal embarquée pour les joueuses de Valérie Garnier, sans véritable solution. Le retour aux affaires de Sandrine Gruda, et deux actions d'éclats de Marine Johannes (11 points, 2 rebonds et 3 passes) dont une interception suivie d'un tir primé relancent totalement les débats juste avant la mi-temps (27-30, 20').

Alexia Chartereau lance parfaitement les Bleues en marquant deux paniers de suite. mais rapidement l'intérieure tricolore et ses partenaires vont être pénalisées par les fautes. Les Américaines en profitent pour se détacher un peu (34-42, 24'). Après près de 5 minutes sans avoir marqué le moindre le point, Endy Miyem puis Helena Ciak  débloquent la situation. Les Tricolores sont de nouveau au contact (41-47) après un panier de Diandra Tchatchouang (4 points et 3 rebonds). Romane Bernies (3 points, 2 rebonds et 2 passes) débordante d'énergie perturbe la défense pendant que Sarah Michel (2 points, 2 passes et 3 rebonds) vole un nouveau ballon pour filer seule au cercle. La France n'est qu'à 4 points (46-50) avant d'attaquer le dernier acte.

Face à Griner et ses partenaires, le moindre espace est exploité et malgré une Héléna Ciak  héroïque notamment au rebond offensif (14 contre 4 pour les USA), la France est reléguée à neuf points (50-59). Les Etats-Unis tiennent bien le match en main et il est difficile pour les Françaises de recoller au score malgré les efforts de Marine Johannes etses partenaires. L'écart augmente encore en faveur de Diana Taurasi (MVP Pierre Lannier de la rencontre) et ses partenaires, le score final est bien sévère et peu révélateur du spectacle offert ce soir. 

L'Equipe de France a relevé le dernier défi de sa préparation et est désormais prête pour débuter samedi sa Coupe du Monde à Ténérife.

France - Etats-Unis : 56-74

Surtitre: 
Equipe de France féminine - préparation Coupe du Monde 2018
Date d’écriture: 
Lundi, 17. Septembre 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
C'est le match que tout le monde attendait ce soir à Antibes, l'Equipe de France et le Team USA ont régalé les spectateurs. Pendant 40 minutes, les Françaises ont fait jeu égal avec leurs homologues américaines, ne craquant qu'en fin de rencontre avant de s'incliner 60-77. Les Bleues sont désormais fin prêtes pour attaquer leur Mondial samedi à Ténérife (Espagne).
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FEquipeDeFranceFeminineDeBasketBall%2Fvideos%2F314287206000921%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

Déjà d'attaque

Corps: 

Les résultats du week end

Vendredi 14 septembre
Araski (ESP) - Tarbes 61-51
Charleville-Mézières - Villeneuve d'Ascq 91-95

Samedi 15 septembre
Lyon - Basket Landes 48-42
Roche Vendée - Caceres (ESP) 77-73
Landerneau - Mondeville 81-65

Dimanche 16 septembre
Lointek Bizkaia (ESP) - Tarbes 65-67

Pour voir le programme de préparation des clubs LFB, cliquez ici.

Catégorie: 
Surtitre: 
Préparation LFB
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Lundi, 17. Septembre 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Opposés dans les Ardennes vendredi soir, Charleville-Mézières et Villeneuve d'Ascq ont fait parler la poudre en match de préparation. Au final, une victoire 95-91 pour les Guerrières. A Brest et devant 1500 spectateurs, le promu Landerneau a remporté les "As du Basket" face à Mondeville en s'appuyant sur une Maggie Lucas en forme (24pts).

Pages

S'abonner à RSS - Matches de préparation
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'