Mondial

Equipe de France 3x3 féminine
Escale en Chine avant le Mondial
Dans le cadre de sa préparation à la Coupe du Monde 3x3 (18 au 23 juin à Amsterdam, l'Equipe de France effectuera un tournoi à Chengdu en Chine dans le cadre du Women World Series (WWS). Pour cet...
Les yeux dans les yeux
C'est le match que tout le monde attendait ce soir à Antibes, l'Equipe de France et le Team USA ont régalé les spectateurs. Pendant 40 minutes, les Françaises ont fa...
Les Bleues n'ont pas pris leur revanche
Au terme d'un combat très intense, l'Equipe de France s'est inclinée 54 à 65 ce soir à Valence face à l'Espagne, championne d'Europe en titre.
Une journée bien chargée
Avant de s'envoler demain pour l'Espagne où elle disputera son premier tournoi de préparation à la Coupe du Monde, l'Equipe de France féminine a beaucoup travaillé aujourd'hui à Lyon.
La première place assurée
Trois matches, trois victoires, le contrat du premier tour est rempli pour les joueuses d'Arnaud Guppillotte qui terminent première de leur groupe après leur victoire ce soir 64 à 34 face à la Bi...
Une classe d’écart
L’Equipe de France U17 a confirmé son statut de prétendant à une médaille en étr...
Une leçon en deux temps
De bons tests avant le Mondial
Premier rendez-vous à Castelnau-le-Lez

Pages

Escale en Chine avant le Mondial

Corps: 

Sacrées championnes d'Europe en septembre dernier, Ana-Maria Filip, Marie-Eve Paget et Mamignan Touré participeront, avec Alice Nayo, à un tournoi de préparation en Chine. Ce tournoi qui se déroulera 15 jours avant le Mondial sera un bon test pour les Bleues.

Composition de l'Equipe de France 3x3 féminine

Nom Prénom Date de naissance Club
FILIP Ana Maria 26/06/1989 Flammes Carolo BA
NAYO Alice 16/01/1993 C'Chartres BF
PAGET Marie-Eve 28/11/1994 Flammes Carolo BA
TOURE Mamignan 19/12/1994 Basket Landes

Entraineur : Richard Billant
Assistant : Karim Souchu

Tournoi Women World Series à Chengdu (Chine) du 28 mai au 2 juin

Catégorie: 
Surtitre: 
Equipe de France 3x3 féminine
Date d’écriture: 
Jeudi, 16. Mai 2019
Vignette: 
Chapeau: 
Dans le cadre de sa préparation à la Coupe du Monde 3x3 (18 au 23 juin à Amsterdam, l'Equipe de France effectuera un tournoi à Chengdu en Chine dans le cadre du Women World Series (WWS). Pour cet événement, Richard Billant s'appuiera sur trois des quatre joueuses championnes d'Europe en septembre dernier.

Les yeux dans les yeux

Corps: 

De l'envie et de l'application animent les Françaises dès l'entame du match. Nullement impressionnées par leur prestigieux adversaire du jour, les Bleues à l'image de Sandrine Gruda (12 points, 5 rebonds, 1 interception), qui marque les premiers points, ont haussé le ton par rapport à leurs dernières sorties. Elles peuvent alors jouer les yeux dans les yeux avec Taurasi (16 points, 5 rebonds et 6 passes) and co. Si la capitaine américaine est bien secondée par sa meneuse Kelsey Plum (12 points et 5 passes), l'impressionnante intérieure (2.03m), Brittney Griner, n'est pas à son aise face à Endy Miyem (6 points, 9 rebonds, 4 passes) en ce début rencontre. La France en profite un peu pour rester au contact. Alix Duchet (2 points, 3 passes et 3 rebonds) vient même déposer le ballon sous le cercle après avoir littéralement enrhumé la défense américaine juste avant le buzzer du premier quart-temps (15-15, 10'). 

Le mano-à-mano se poursuit et c'est étonnament à l'intérieur que les Bleues trouvent les solutions, Helena Ciak (11 points et 3 rebonds) et Alexia Chartereau (8 points et 2 rebonds) sont servies (19-19). La moindre erreur se paye cash, les américaines infligent un 7 à 0 aux Françaises. Brittney Griner ((11 points et 6 rebonds) signe son premier panier du match (21-29, 18'), l'affaire parait alors bien mal embarquée pour les joueuses de Valérie Garnier, sans véritable solution. Le retour aux affaires de Sandrine Gruda, et deux actions d'éclats de Marine Johannes (11 points, 2 rebonds et 3 passes) dont une interception suivie d'un tir primé relancent totalement les débats juste avant la mi-temps (27-30, 20').

Alexia Chartereau lance parfaitement les Bleues en marquant deux paniers de suite. mais rapidement l'intérieure tricolore et ses partenaires vont être pénalisées par les fautes. Les Américaines en profitent pour se détacher un peu (34-42, 24'). Après près de 5 minutes sans avoir marqué le moindre le point, Endy Miyem puis Helena Ciak  débloquent la situation. Les Tricolores sont de nouveau au contact (41-47) après un panier de Diandra Tchatchouang (4 points et 3 rebonds). Romane Bernies (3 points, 2 rebonds et 2 passes) débordante d'énergie perturbe la défense pendant que Sarah Michel (2 points, 2 passes et 3 rebonds) vole un nouveau ballon pour filer seule au cercle. La France n'est qu'à 4 points (46-50) avant d'attaquer le dernier acte.

Face à Griner et ses partenaires, le moindre espace est exploité et malgré une Héléna Ciak  héroïque notamment au rebond offensif (14 contre 4 pour les USA), la France est reléguée à neuf points (50-59). Les Etats-Unis tiennent bien le match en main et il est difficile pour les Françaises de recoller au score malgré les efforts de Marine Johannes etses partenaires. L'écart augmente encore en faveur de Diana Taurasi (MVP Pierre Lannier de la rencontre) et ses partenaires, le score final est bien sévère et peu révélateur du spectacle offert ce soir. 

L'Equipe de France a relevé le dernier défi de sa préparation et est désormais prête pour débuter samedi sa Coupe du Monde à Ténérife.

France - Etats-Unis : 56-74

Surtitre: 
Equipe de France féminine - préparation Coupe du Monde 2018
Date d’écriture: 
Lundi, 17. Septembre 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
C'est le match que tout le monde attendait ce soir à Antibes, l'Equipe de France et le Team USA ont régalé les spectateurs. Pendant 40 minutes, les Françaises ont fait jeu égal avec leurs homologues américaines, ne craquant qu'en fin de rencontre avant de s'incliner 60-77. Les Bleues sont désormais fin prêtes pour attaquer leur Mondial samedi à Ténérife (Espagne).
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FEquipeDeFranceFeminineDeBasketBall%2Fvideos%2F314287206000921%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

Les Bleues n'ont pas pris leur revanche

Corps: 

Lorsque deux équipes qui se connaissent bien se retrouvent, on rentre rapidement dans le coeur du sujet. Ce soir le ton a vite été donné entre les deux derniers finalistes de l'EuroBasket. Agressivité et comabtivité étaient bien présentes dans les deux camps, les défenses bien en place n'ont laissé que peu d'espaces. Sandrine Gruda  a réussi cependant à porter les premières attaques mais l'Espagne ne manquait pas de répondant. Sous l'impulsion de l'arrière berruyère Cristina Ouvina, les locales ont fait le break (7-12). 

Peu de points ont été marqués et les moindres erreurs se sont payées cash. La capitaine ibérique Laia Palau a sanctionné d'un triplé les approximations tricolores. Aux forceps, Valériane Ayayi a ensuite ramèné les siennes en marquant quatre points de suite. Le mano à mano s'est poursuivi, la France n'avait qu'un point de retard au moment de rejoindre les vestaires (23-24).

Après la pause, l'intensité n'a pas baissé, bien au contraire. Sandrine Gruda et Marine Johannes ont répondu coup pour coup aux percées espagnoles. Le jeu est haché, Sarah Michel a profité d'un moment de flottement dans la défense espagnole pour scorer à trois-points et remettre les compteurs à égalité (34-34, 25'). Aucune des deux équipes n'a voulu lâcher, pourtant poussées par leur public Laura Nicholls et ses partenaires ont bousculé les Françaises qui ont tenu bon et répondu au combat. Sarah Michel a multiplié les exploits pour placer la France devant 44-43 avant le dernier acte.

Une faute antisportive sifflée à Romane Berniès et un tir primé de Casas ont redonné de l'énergie à la Roja et son public venu en nombre pour la porter. Valérie Garnier a mis fin à l'hémoragie en demandant un temps-mort mais l'Espagne a déjà 5 points d'avance (49-44). La France est dans le dure, seule Sandrine Gruda a réussi à s'illustrer en attaque. Le public a poussé son équipe et l'écart a enflé en faveur des Espagnoles (53-46). Palau à deux points puis Ouvina à trois points ont assommé un peu plus les joueuses de Valérie Garnier qui comptaient 10 points de retard à moins de 4 minutes de la fin.

Malgré leurs efforts et le sursaut du duo Gruda-Ayayi les Françaises n'ont pas réussi à inverser la tendance. L'Espagne est resté solide et comme lors de leur dernière confrontation, à la finale de l'Eurobasket 2017, l'Espagne s'est imposé 65 à 54. Les Bleues devront encore patienter pour prendre leur revanche.

France - Espagne : 54-65

Surtitre: 
Equipe de France féminine - préparation Coupe du Monde 2018
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Samedi, 1. Septembre 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Au terme d'un combat très intense, l'Equipe de France s'est inclinée 54 à 65 ce soir à Valence face à l'Espagne, championne d'Europe en titre.
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FEquipeDeFranceFeminineDeBasketBall%2Fvideos%2F230153867660999%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">La France s&#39;incline face à l&#39;Espagne en finale du Tournoi de Valence <a href="https://twitter.com/hashtag/FRAESP?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FRAESP</a> <a href="https://t.co/cYidHLp6AC">https://t.co/cYidHLp6AC</a> <a href="https://t.co/lZd5wfgsyo">pic.twitter.com/lZd5wfgsyo</a></p>&mdash; Equipe France Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/1035994630368706567?ref_src=twsrc%5Etfw">1 septembre 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Une journée bien chargée

Corps: 

Deux séances d'entrainement, de la musculation et de la PMA (Puissance Maximale Aérobie) ont été au programme des Bleues aujourd'hui avec un seul objectif préparer le tournoi de Valence. La France y affrontera vendredi la Lettonie et samedi l'Espagne ou la Belgique.

Ce matin, Sandrine Gruda et ses partenaires ont effectué une séance de deux heures durant lesquelles, elles ont alterné le travail par poste, la musculation et la révision de quelques systèmes. A l'issue de cette séance le staff technique est intervenu auprès des stagiaires du DES JEPS proposé par la FFBB, actuellement en formation à Lyon.

Après le déjeuner, Endy Miyem, Marine Johannes, Laëtitia Kamba et Valérie Garnier ont répondu aux questions de Stephen Brun dans le cadre d'interviews réalisées pour RMC Sport.

Enfin, lors de la deuxième séance d'entrainement de la journée, les Bleues ont montré beaucoup d'engagement physique en multipliant les courses et les situations de jeu afin de peaufiner leurs plans avant de se rendre demain en Espagne.

 

Surtitre: 
Equipe de France féminine - préparation Coupe du Monde 2018
Auteur: 
A Lyon, Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Mercredi, 29. Août 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Avant de s'envoler demain pour l'Espagne où elle disputera son premier tournoi de préparation à la Coupe du Monde, l'Equipe de France féminine a beaucoup travaillé aujourd'hui à Lyon.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Interviews pour <a href="https://twitter.com/RMCsport?ref_src=twsrc%5Etfw">@RMCsport</a> avec <a href="https://twitter.com/StephBrun41?ref_src=twsrc%5Etfw">@StephBrun41</a> aujourd’hui pour les Bleues <a href="https://t.co/CLBXVDDRqp">pic.twitter.com/CLBXVDDRqp</a></p>&mdash; Equipe France Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/1034772548767178753?ref_src=twsrc%5Etfw">29 août 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

La première place assurée

Corps: 

Dernier match de poule ce soir face à l'hôte de la compétition, la Biélorussie, la vcitoire est obligatoire pour s'assurer la première place du groupe et ainsi éviter un tableau trop compliqué. Dès le départ les Françaises se montrent appliqués et prennent la direction des opérations grâce notamment à la domination dans la peinture du duo Ruppert-Salaun (13 points et 12 rebonds à elles deux). Grâce à une défense efficace (20 interceptions) et un jeu collectif bien huilé (22 passes), les joueuses d'Arnaud Guppillotte ne laissent que peu de place à leurs adversaires (21-9 après 10 minutes)

Humiliées lundi par le Japon (104-52), les Biélorusses ne veulent pas revivre le même calvaire et parviennent à réagir en perturbant le jeu tricolore. Mais la profondeur de banc, permet à Arnaud Guppillotte de trouver des solutions et à certaines joueuses de se montrer à l'image d'Olivia Yale (9 points et 2 rebonds). La France poursuit son cavalier seul en tête mais les locales sont loin d'avoir abdiqué (35-19 à la mi-temps).

Au retour des vestiaires Babac (4 points, 4 rebonds) et ses partenaires font jeu égal avec les Françaises qui commettent des fautes. Les Biélorusses en profitent un peu et reviennent même à 13 points avant qu'Ewodo (11 points, 6 rebonds et 6 passes) puis Mahoutou (6 points, 9 rebonds et 5 interceptions), très en vue ce soir, ne les sanctionnent et permettent à la France de conserver une avance confortable (48-30, 30').

Dans le dernier acte, Marine Fauthoux (9 points, 2 rebonds et 2 passes) et ses partenaires ne laissent aucune chance à leurs adversaires, qui n'inscriront que 4 points dans ce quart-temps. Les Françaises assurent la première place du groupe A en s'impoant 64 à 34. Demain en huitièmes de finale, elles affronteront à 19h15 le Mali, 4e du groupe B.

France bat Biélorussie 64-34

Surtitre: 
Mondial U17 féminins
Date d’écriture: 
Mardi, 24. Juillet 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Trois matches, trois victoires, le contrat du premier tour est rempli pour les joueuses d'Arnaud Guppillotte qui terminent première de leur groupe après leur victoire ce soir 64 à 34 face à la Biélorussie. Demain en huitièmes de finale, les Françaises affronteront à 17h15 le Mali, 4e du groupe B.
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fffbasketball%2Fvideos%2F10156616751097996%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

Une classe d’écart

Corps: 

La première place du groupe. Un huitième de finale face à la faible Nouvelle-Zélande, battue à trois reprises dans cette Coupe du Monde. Et une partie de tableau à l’opposé de l’ogre américain. Le vainqueur du soir entre la France et la Croatie avait tout à gagner.

Les Tricolores connaissaient l’importance de ce rendez-vous et ont très vite donné le ton. Dunk sur la première possession du match puis des Croates poussés à une violation des 24 secondes. Un aperçu de la suite à venir. La France s’est appuyée comme souvent sur une exceptionnelle vitesse d’exécution dans le jeu de transition et sur une agressivité défensive qui a provoqué une cascade de ballons perdus, lui offrant des paniers faciles.

Le talent dont dispose l’équipe de Lamine Kebe est époustouflant sur les lignes arrières et se sont tour à tour Maledon puis Cazalon puis Hayes puis Crusol qui ont mis le feu au parquet, ce dernier signant notamment un tir monumental depuis le milieu de terrain au buzzer du premier quart-temps.

Gênés par les qualités athlétiques de leurs adversaires, les Croates ont cependant survécu grâce à une domination absolue au rebond, s’offrant de multiples deuxièmes chances. Et à chaque fois que les Bleuets semblaient sur le point de dépasser la barre des 10 points d’écart (22-13, 29-21, 39-30) ils parvenaient à effectuer un rapproché.

La digue finira cependant par céder en fin de troisième quart-temps, la Croatie craquant sous les attaques perpétuelles de Français assumant pleinement leur identité en évoluant avec quatre extérieurs. Hayes faisait apprécier sa vista et Cazalon s’envolait pour un nouveau dunk puis Gauzin se mêlait à la fête. Un 12-2 scellait le sort du match (de 51-44 à 63-46) et place la France dans une situation idéale dans sa quête d’une médaille mondiale.

Surtitre: 
Coupe du Monde U17 masculins
Date d’écriture: 
Mercredi, 4. Juillet 2018
Vignette: 
Chapeau: 
L’Equipe de France U17 a confirmé son statut de prétendant à une médaille en étrillant la Croatie (79-51) pour conclure la phase de poule invaincue. Elle affrontera la Nouvelle-Zélande en huitième de finale de la Coupe du Monde.
crédit: 
Matthieu Gauzin - FIBA
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/RUSTZhazGEY" frameborder="0" allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen></iframe> <blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="en" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/ffbasketball?ref_src=twsrc%5Etfw">@ffbasketball</a>&#39;s Crusol casually pulls up from half-court to beat the <a href="https://twitter.com/hashtag/FIBAU17?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FIBAU17</a> !<br><br> <a href="https://t.co/cwGJohKDxB">https://t.co/cwGJohKDxB</a> <a href="https://t.co/O08V5UnYxo">pic.twitter.com/O08V5UnYxo</a></p>&mdash; FIBA #Basketball (@FIBA) <a href="https://twitter.com/FIBA/status/1014278772344881152?ref_src=twsrc%5Etfw">July 3, 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Une leçon en deux temps

Corps: 

Après l’Amérique, l’Asie. L’Equipe de France poursuit sa découverte d’autres baskets en Argentine. Et il lui aura fallu près de 20 minutes pour s’adapter à l’agressivité de ses adversaires du soir. Une question tout autant de sérieux que de technique tant la différence de niveau était évidente dimanche soir. Demi-finalistes de la zone Asie en U16 grâce notamment à l’impact de Kai Sotto (2,17 m), les Philippins ont profité de la difficulté des Bleuets à tenir les duels pour rester longtemps au contact et même prendre l’avantage en début de deuxième quart-temps. Peu inspirés sur attaque demi-terrain, sans adresse de loin, les U17 se reposaient sur leur maîtrise du jeu rapide pour néanmoins virer en tête à la pause (38-32).

Ils revenaient sur le terrain avec de meilleures intentions et provoquaient perte de balle sur perte de balle. La triplette Cazalon-Maledon-Hayes lâchaient les chevaux et en trois minutes l’affaire était pliée à la faveur d’un 13-2. Le géant Sotto était rayé de la carte ou presque et la France cavalait gaiement sur le parquet de Rosario, enchaînant dunks et layups. Bilan du blitz, 35-13 en dix minutes et une nouvelle démonstration de force après le succès en ouverture sur l’Argentine.

Le quatrième quart-temps permettait de continuer à faire tourner l’effectif avant la dernière journée de la phase de poule et un rendez-vous avec la Croatie. Une équipe qui devrait permettre d’en savoir un peu plus sur le potentiel exact de ces ambitieux et spectaculaires jeunes garçons.

Surtitre: 
Coupe du Monde U17 masculins
Date d’écriture: 
Lundi, 2. Juillet 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Poussive et peu appliquée en première mi-temps, l’Equipe de France a corrigé le tir lors d’un troisième quart-temps supersonique qui lui a permis de facilement écarter les Philippines (95-54) lors de la deuxième journée de la Coupe du Monde U17.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="en" dir="ltr">Théo Maledon soars for exclamation point dunk <a href="https://twitter.com/hashtag/FIBAU17?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FIBAU17</a> <a href="https://twitter.com/ffbasketball?ref_src=twsrc%5Etfw">@FFBasketball</a> <a href="https://t.co/VSkWMo5rys">pic.twitter.com/VSkWMo5rys</a></p>&mdash; FIBA #Basketball (@FIBA) <a href="https://twitter.com/FIBA/status/1013557825409171457?ref_src=twsrc%5Etfw">1 juillet 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/RTy5cSnbn3k" frameborder="0" allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen></iframe>

De bons tests avant le Mondial

Corps: 

Après avoir fait bonne figure dans le premier quart-temps (15-18), les Français ont été peu à peu étouffé par la défense très agressive des américains. Physiquement au dessus, l'armada américaine a fait plier les Bleuets dans la raquette où le Team USA a remporter tous ses duels. Le score final est sans appel (46-82). 

Le lendemain, les joueurs de Lamine Kébé avait rendez-vous avec un autre gros morceau l'Argentine. Après un premier quart-temps équilibré (22-20), les Français ont resseré les rangs en défense pour creuser l'écart. Grâce à un jeu de contre-attaque efficace, Maledon et ses partenaires ont maintenu le cap résistant même à un retour de leurs adversaires dans le dernier quart-temps. 

Tournoi à Santa Fe (Argentine) du 25 au 27 juin 2018
Mardi 26 juin : France - Etats-Unis : 46-82
Points des Français : Cazalon 8, Miyem 7, Madelon 6, Gauzin 4, Thirouard-Samson 4, Carene 4, Hayes 4, Ebonkoli 4, Crusol 3, Eyango Dingo 2, Diallo 0, Billon 0

Mercredi 27 juin : France - Argentine : 91-74
Points des Français : Madelon 23, Cazalon 16, Crusol 14, Gauzin 13, Thirouard-Samson 8, Carene 6, Hayes 5, Miyem 4, Diallo 2, Ebonkoli 0, Eyango Dingo 0, Billon 0

Championnat du Monde à Rosario et Santa Fe (Argentine) du 30 juin au 8 juillet 2018
Dimanche 1er juillet à 1h30 : Argentine - France
Dimanche 1er juillet à 23h15 : Philippines - France
Mardi 3 juillet à 23h15 : Croatie - France
Mercredi 4 juillet : Huitièmes de finale
Vendredi 6 juillet : Quarts de finale
Samedi 7 juillet : Demi-finales
Dimanche 8 juillet : Finale

Surtitre: 
Equipe de France U17 masculins
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Jeudi, 28. Juin 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Lors de son dernier tournoi de préparation organisé cette semaine à Santa Fé (Argentine), l'Equipe de France U17 masculins s'est lourdement inclinée face aux Etats-Unis (46-82) avant de se reprendre et finir sur une note positive en s'imposant face à l'Argentine (91-74). La France démarrera le championnat du monde U17 samedi contre…l’Argentine.

Premier rendez-vous à Castelnau-le-Lez

Corps: 

Composition de l'Equipe de France U17

NOM

Prénom

Date de naissance

Taille (cm)

Poste

Club

BARBITCH

Milan

12/10/2001

191

1 - 2

CFBB (NANTERRE 92)

BILLON Léo 05/01/2001 197 2-3 CFBB (CHOLET BASKET)

CARENE

Maxime

07/06/2001

208

4 - 5

CFBB (SC  LAMENTOIS)

CAZALON

Malcolm

27/08/2001

194

2

ASVEL BASKET

CRUSOL Timothé 05/04/2001 190 1-2 CFBB (CJF LES AUBRAIS)
DA SILVA Anthony 26/05/2001 185 1 REAL BETIS SEVILLE (Espagne)
DEFAUX Baptiste 12/02/2001 201 4 SLUC NANCY BASKET ASSOCIATION

DIALLO

Victor

09/02/2001

198

2 - 3

CFBB (ASVEL)

DIGBEU

Tom

24/09/2001

194

2-3

FC BARCELONE (ESPAGNE)

DUCOTE Robin 20/01/2001 192 1 JDA Dijon

EBONKOLI

Melvyn

11/04/2001

197

4

LE MANS SARTHE BASKET

EL ARF Zackarie 26/04/2001 195 3 EB PAU LACQ ORTHEZ

EYANGO DINGO

Samuel

16/05/2001

205

5

NANTERRE 92

GAUZIN

Matthieu

27/02/2001

185

1

LE MANS SARTHE BASKET

HAYES

Killian

27/07/2001

192

1 - 2

CHOLET BASKET

MALEDON

Théo

12/06/2001

191

1

ASVEL BASKET

MIYEM

Essomé

15/07/2001

208

4 - 5

CFBB (REIMS CB)

THIROUARD-SAMSON

Lorenzo

19/02/2001

197

1 - 2

CFBB (AVENIR RENNES)

Entraineur : Lamine Kebe
Assistants : Nicolas Absalon, Nicolas Corbe
Préparateur physique : Benjamin Berkani

Stage à Castelnau-le-Lez du 29 mai au 7 juin 2018

Tournoi à Castelnau-le-Lez du 8 au 10 juin 2018
Vendredi 8 juin : France - Egypte
Samedi 9 juin : France - République Tchèque
Dimanche 10 juin : France - Turquie

Stage à Voiron du 15 au 21 juin 2018
Mardi 19 juin : France-Croatie
Mercredi 20 juin : France-Croatie

Stage à Santa Fe (Argentine) du 23 au 24 juin 2018

Tournoi à Santa Fe (Argentine) du 25 au 27 juin 2018

Championnat du Monde à Rosario et Santa Fe (Argentine) du 30 juin au 8 juillet 2018

Surtitre: 
Equipe de France U17 masculins
Date d’écriture: 
Mercredi, 9. Mai 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Dans le cadre de préparation au Championnat du Monde (30 juin au 8 juillet en Argentine), Lamine Kebé a convoqué 18 joueurs pour participer au stage de Castelnau-le-Lez. A l'issue de ce stage, le 4 juin, 14 joueurs seront retenus pour disputer un tournoi les 8, 9 et 10 juin face à l'Egypte, la République Tchèque et la Turquie.

La France sombre face à l'Allemagne

Corps: 

Agressifs en défense, les Français débutent la rencontre avec de bonnes intentions à l'image du Choletais N'Doye qui inscrit les premiers points de la partie sur lancer franc. Mais de nombreuses balles perdues ne permettent pas aux Bleuts de s'échapper, au contraire sans paniquer l'Allemagne s'en remet à l'adresse longue distance de Zylka pour enfoncer le clou. 

La France doit alors courir après le score. Si la défense permet de "voler" quelques ballons, elle est rapidement dépasser par l'activité et l'alternance germanique. Dans la raquette Bonga s'en donne à coeur joie. A la peine, les leaders tricolores, Tillie et Tchouaffé tentent bien de réagir mais ils ne parviennent pas à réduire l'écart (-8 à la pause 32-40).

La mi-temps ne calme pas les ardeurs des Allemands qui poursuivent sur le même rythme. Tour à tour, N'Doye, Vautier et Mokoka apportent une lueur d'espoir dans le camp français mais cela reste une nouvelle fois sans effet tant les Allemands semblent maitriser la partie. Toujours en panne d'adresse de loin, les solutions se font rare pour les hommes d'Hervé Coudray également dominés au rebond.

Le sursaut ne viendra pas dans le dernier acte qui se révèle être un terrible cauchemar pour les Bleuets. L'Allemagne, sûre d'elle, déroule et s'impose finalement 86 à 60. Demain, Bathiste Tchouaffé et ses partenaires joueront pour la 7e place de ce Mondial à 16h00 face à l'Argentine.

Surtitre: 
Coupe du Monde U19 masculins
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Samedi, 8. Juillet 2017
Vignette: 
Chapeau: 
Passé la déception de l'élimination en quarts de finale, les Français devaient se remobiliser aujourd'hui face à l'Allemagne. Face à la rigueur de la Mannshaft les joueurs d'Hervé Coudray n'ont rien pu faire (60-86). Demain, ils joueront pour la 7e place face à l'Argentine pour tenter de finir ce mondial sur une note positive.

Pages

S'abonner à RSS - Mondial
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'