Nantes | FFBB

Nantes

Equipe de France féminine 3x3
"Quoiqu’il arrive, il n’y aura aucun match facile au TQO"
En lice pour décrocher une place pour représenter la France au Tournoi de Qualification Olympique, qui se déroulera à Graz du 26 au 30 mai 2021, Marie Mané s'est confiée sur ses objectifs et ses...
"Commencer la saison avec un titre ça t'apporte de la confiance"
Soana Lucet, coéquipière de Caroline Hériaud en club à la Roche Vendée Basket, a remporté l'Open de France 3x3 à Nantes pour sa première participation. Intégrée parfaitem...
Le récap' du tournoi masculin
Un tournoi de très haut-niveau, de l'engagement, du spectacle. L'édition 2020 de l'Open de France 3X3 était F-O-R-M-I-D-A-B-L-E. Retour sur le tournoi masculin...
Le récap' du tournoi féminin
On se ferait pas le récap' du tournoi féminin histoire de se remettre dans l'ambiance de l'Open de France 3X3 2020 ?
Une édition 2020 qui marquera les esprits
Cette édition 2020, placée sous le signe du « Retour Au Jeu », s’est déroulée sous un soleil radieux, à Nantes, sur le Parc des Chantiers. Le public avait répondu présent et l’édition Nantaise a tenu...
La FFBB signe une nouvelle convention avec l'ANDES
Suite à la signature d’une première convention de partenariat signée à Chamonix...
Du jamais vu en première de l'Open de France !
Les poules sont connues
Les détails du protocole sanitaire

Pages

"Quoiqu’il arrive, il n’y aura aucun match facile au TQO"

Corps: 

Tu peux un peu nous raconter ton début de saison et comment tu te sens à Nantes ?
C’est une saison qui est un peu compliquée par rapport à la pandémie. Je suis arrivée à Nantes cette année et c’est difficile d’arriver dans un nouveau club et de ne pas connaître les supporters, les partenaires, de ne pas avoir de repères. Pour autant on a la chance de jouer donc on ne va pas se plaindre. On a une équipe qui a été renouvelée à 90% donc c’est très compliqué de trouver des automatismes sachant qu’en début de saison on jouait un match toutes les deux semaines. Malgré tout, individuellement je fais une bonne saison donc je suis satisfaite et je suis contente d’avoir rejoint le projet nantais. La saison est encore longue, on espère pouvoir la finir et si on la termine, se maintenir et pourquoi pas accrocher une 8ème place.

Tu es en nette progression cette année. Ton statut a un peu changé dans la ligue ?
C’est du travail; Ce sont des choses que j’aurais pu faire avant mais malheureusement je n’ai jamais réellement pris le taureau par les cornes. Je restais dans mon rôle de défenseuse et en attaque j’essayais d’être opportuniste. J’ai simplement changé de mentalité en me disant "Marie tu peux attaquer, tu le fais très bien toute la semaine à l’entraînement". Je me suis dit qu’il fallait rentabiliser en match et cette année j’ai une coach qui me fait confiance, et même si c’était déjà le cas l’année dernière à Saint-Amand, elles ont davantage besoin de moi offensivement. Mon statut dans l’équipe est différent en fait, on me demande de mettre des points et d’apporter en attaque. Mais j’aimerais apporter plus pour obtenir plus de victoires parce qu’avant tout je suis une joueuse d’équipe, je l’ai toujours été et je préfèrerais gagner des matches mais avoir de moins bonnes statistiques.

Vous n’êtes plus que 8 cette semaine. L’année dernière tu n'étais pas arrivée jusque-là. A quoi est dûe ta présence dans cette shortlist selon toi ?
Alors déjà je me dis que l’année dernière s’il y avait eu 8 noms, j’aurais peut-être été dans les 8. L’an dernier, il n’y avait vraiment pas de place. En février on avait déjà les 4 noms des joueuses qui partaient et les 2 remplaçantes. Ils avaient uniquement sélectionné des filles du top 10 donc en arrivant en novembre 2019, je savais que je ne pouvais être dans les 6 finalistes puisque je n’étais pas dans le top 10 français au ranking FIBA. Cette année ils ont une approche différente en prenant 3 filles du top 10 français et trois filles hors top 10 donc les cartes sont redistribuées. J’ai fait un bon stage en novembre parce que j’arrive en rythme grâce à ma saison à Nantes et je sens qu’il y a de la place, peut-être une opportunité à saisir. Peut-être pas. Il faut quand même resituer et être sélectionnée en Equipe de France c’est quand même assez compliqué. On a quand même les meilleures joueuses du Monde. Si la question est est-ce qu’il y a une opportunité à saisir, la réponse est oui. Maintenant il faut que j’arrive à la saisir parce qu’en termes d’expérience et de résultats on a quand même 4 filles ici qui mériteraient, qui sont ancrées dans le projet et qui se connaissent parfaitement bien. C’est pas simple, mais quoiqu’il arrive je donne tout ici et pas de regrets. Et si je donne tout et que je suis à 100%, ça permettra aux filles qui représenteront la France de bien travailler à l’entraînement et si demain elles ont des résultats, on saura que c’est aussi grâce aux 4 autres filles qui étaient là. On joue comme on s’entraîne donc pour performer en match elles ont besoin d’avoir un entraînement de haut-niveau.

On en parlait avant, ton statut en club a changé. Est-ce que tu trouves que ton statut en Equipe de France a également changé ?
Je dirais que oui. Alors peut-être pas mon statut, mais la manière dont les coaches amènent les choses, oui. Ils nous laissent plus comprendre que l’Equipe de France est ouverte et qu’il y a des places à prendre. On sait que l’Equipe de France n’appartient à personne et qu’il peut se passer beaucoup de choses jusqu’au TQO. On est dans une période où le covid traîne, une joueuse peut se blesser, ce que je ne souhaite à personne bien entendu, mais ils ont besoin que toutes les joueuses soient investies dans le projet. J’ai toujours répondu présente et pour être partenaire d’entraînement aussi. Avant d’être mes concurrentes, ce sont quand même mes copines et quand elles performent je suis ravie, parce que je me dis que c’est aussi un peu grâce à moi.

On parle souvent d'une concurrence saine dans le 3x3. Tu le ressens comment toi ?
C’est très très sain. On se connait toutes depuis des années, on bosse ensemble depuis des années aussi, on se suit. Même l’été on peut être ensemble sur la Superleague 3x3. Sur le terrain il y a de la concurrence, on se met des coups, mais c’est sain. Tout est sain au 3x3 et c’est ça que j’adore, parce que ce n’est pas forcément le cas partout. Le groupe vit bien et c’est très important au 3x3.

L’année dernière ton objectif était les JO 2024 à Paris. Est-ce que l’objectif a changé du coup ?
L’objectif c’est de faire les JO. Lesquels, je ne sais pas mais quoiqu’il arrive je me tiendrai prête si l’Equipe de France a besoin de moi. Je donne tout et je n’aurai pas de regret à la fin de ce stage. Que ce soit 2021 ou 2024, l’objectif reste le même : les JO. Après si ce n’est pas 2021, ce sera 2024 avec en plus l’objectif de m’imposer aussi dans le collectif France.

Pour participer aux JO il faut temriner dans les 3 premières places. On rencontrera les USA, l’Allemagne, l’Uruguay et l’Indonésie en  phase de poules. Tu peux nous en parler un peu ?
Etats-Unis j’ai vu quelques matches parce que j’ai suivi les Women Series FIBA il y a 2 ans et l’Allemagne, j’ai vu les Jeux Européens à Minsk et c’est une nation que j’ai l’habitude de croiser en U23 et en Sénior. Ce sont de très bonnes nations. Quoiqu’il arrive, il n’y aura aucun match facile au TQO. La France va arriver tête de série, avec les meilleures joueuses du Monde dans l’équipe et ce sera la nation à abattre.

La préparation est un peu chamboulée avec l’indisponibilité de l’Espagne pour le tournoi qui devait se dérouler en fin de semaine. L’Autriche, ça va quand même être un beau test ?
Ca va être intéressant parce que je ne sais pas du tout à quoi m’attendre. Avec les filles on en discutait et on espère qu’on va être surprise par leur niveau de jeu. Mais on ne sait pas quel style de joueuses elles vont avoir : des petites, des grandes, des filles rapides, des filles physiques, des shooteuses ? L’Espagne c’est vraiment dommage de ne pas les avoir sur ce tournoi parce que c’est une très bonne opposition, c'est une valeur sûre. On aurait pu répéter nos gammes. Jouer les unes contre les autres c’est sûr que c’est une très bonne opposition aussi mais on a les mêmes systèmes donc on peut anticiper pas mal de choses. Jouer contre une autre équipe nationale c’est très intéressant. Après c’est le 3x3 et le maître mot c’est « s’adapter » donc on s’adapte.

Tu évaluerais à combien de % les chances de qualification aux JO pour l’Equipe de France féminine 3x3 ?
A 100%. Bon, 99,9% parce qu’il y a toujours une part d’inconnu. Mais j’ai confiance. Je fais confiance au staff, je fais confiance aux filles.

La Coupe d’Europe 2021 à Paris en septembre, ça représente quoi pour toi ?
Si je ne participe pas aux Jeux Olympiques ce sera l’objectif numéro 1 pour moi. De jouer à Paris, ce serait incroyable. J’adorerais. Je n’ai pas envie de dire plus que le TQO ou les JO, mais ce serait énorme. A Paris, à domicile, le triplé de la France, ce serait incroyable ! Après on est loin, on a le temps mais dans un coin de ma tête ça fait ding ding ding ! Ça serait énormissime !

La liste des tournois du circuit de la Superleague 3x3 2021 est sortie hier. Les Las Campeonas vont tenter le quadruplé ?
On se le dit tout le temps en fin de compétition, « l’année prochaine on remet ça ! », mais on attend de voir. On va comparer le calendriers avec celui de l’Equipe de France, que ce soit les Women Series FIBA 3x3, la préparation aux Jeux Olympiques ou la préparation à la Coupe d’Europe 2021 à Paris. Mais si on participe l’objectif sera le même : ramener la coupe à la maison !

Catégorie: 
Surtitre: 
Equipe de France féminine 3x3
Auteur: 
Ulysse Chedhomme/FFBB
Date d’écriture: 
Jeudi, 4. Février 2021
Vignette: 
Chapeau: 
En lice pour décrocher une place pour représenter la France au Tournoi de Qualification Olympique, qui se déroulera à Graz du 26 au 30 mai 2021, Marie Mané s'est confiée sur ses objectifs et ses ambitions avec l'Equipe de France 3x3.
crédit: 
BACOT/FFBB
Pour Newsletter: 

"Commencer la saison avec un titre ça t'apporte de la confiance"

Corps: 

"C'était ma première expérience 3x3. Pour une première, d'avoir été jusqu'au bout c'est quand même quelque chose d'extraordinaire". Soana Lucet a intégré l'effectif des Las Campeonas, déjà double vainqueur en titre de l'Open de France (2018 et 2019), en vue d'un troisième sacre. Nouvelle venue dans une team qui joue ensemble depuis quelques années maintenant, la rookie avait quelques aprioris concernant la pratique : "Caro m'avait déjà parlé du 3x3 et c'est vrai que bêtement j'avais dit non ça ne m'intéresse pas. Ce qui me faisait peur c'est le terrain. Je me suis dit que j'allais me faire mal et je n'ai plus 20 ans." Mais sa coéquipière en club a vu en elle la valeur ajoutée qu'elle pouvait apporter à l'équipe et ne va pas la lâcher : "En fait avec le COVID-19 je n'ai pas pu rentrer en Nouvelle-Calédonie et tout l'été on s'est entrainées ensemble avec Caro. Elle m'a parlé une première fois de l'Open de France et je lui ai dit non ce n'est pas pour moi. Puis elle cherchait quelqu'un et elle est revenue à la charge deux semaines après et elle m'a dit Soana t'es sûre ? Tu sais ça pourrait t'apporter une expérience, tu pourras voir comment ça se passe, ça pourrait t'aider dans ton jeu perso aussi. Je lui ai dit bon écoute physiquement je suis prête et c'est vrai qu'au final tu n'as pas tort, pourquoi pas essayer. J'ai dit d'accord."

La joueuse de la Roche Vendée Basket, qui n'avait encore jamais pu s'essayer au 3x3 ressort de cette expérience convaincue : "Le demi-terrain, le fait de jouer vite, devoir lire tout de suite la situation, ne pas se poser de questions, j'ai vraiment kiffé. Caro m'avait brieffé étant donné que j'avais quand même des pros du 3x3 avec moi. Elle m'avait expliqué que t'as 2-3 secondes max pour analyser si tu peux jouer le 1 contre 1 sinon c'est de la lecture de jeu. Il faut couper, faire des appels, lire les espaces. Le but étant de marquer un panier facile le plus vite possible et de derrière être prête à défendre. Ce côté-là, j'ai vraiment kiffé."

Vainqueur de l'Open de France 2020 avec 5 victoires en 5 matches, Soana Lucet remercie sa coéquipière en club et maintenant en 3x3 de l'avoir poussée : "Je ne regrette pas du tout. Comment pourrais-je regretter ? Nantes, c'était magnifique. J'avais déjà été voir le Grand Éléphant sur l'Île des Machines mais le fait de jouer devant c'était extraordinaire. Parfois quand je regardais les autres matches, je voyais l'éléphant passer derrière et c'était vraiment magique. Franchement je trouve que le spot a vraiment été bien choisi." Une Soana comblée tant sur le plan émotionnel que sportif : "On a commencé les entraînements collectifs avec le RVBC et le fait d'avoir remporté l'Open de France m'a apporté un boost. Le fait de commencer la saison avec un titre ça t'apporte de la confiance. Ca m'a aussi rappelé que je pouvais un peu jouer au poste."

La tâche était délicate pour la joueuse néo-calédonienne qui s'ajoutait à un effectif qui avait déjà beaucoup prouvé sur le circuit. Cependant Soana avait, selon elle, la meilleure aide pour partir au combat : des coéquipières expérimentées et douées en 3x3 : "Comme elles s'y connaissent vraiment, on a l'impression que c'est facile. Elles se connaissent donc tu vois qu'il y a une osmose. Je trouve que les trois filles avec lesquelles j'ai joué (Marie Mané, Victoria Majekodunmi et Caroline Hériaud) sont les meilleures. Je suis encore une novice, mais je les ai trouvées vraiment fortes." De plus, sa relation et le fait qu'elle joue en club avec Caroline Hériaud a grandement facilité les choses : "Caro je la côtoie tous les jours. Depuis le mois de mai on s'entraîne ensemble. Avec Caro c'est facile, donc je savais quand je la regardais que soit elle allait tirer et je devais suivre au rebond, soit je devais venir lui faire écran ou switcher."

Un premier titre, une première expérience : assez pour avoir fait naître une passion et la revoir prochainement sur un terrain 3x3 ? "Je ne ferme pas de portes. Je me dis que si j'ai la possibilité de revenir, bon ça dépendra si les filles veulement me reprendre, mais franchement pourquoi pas ! J'ai vraiment apprécié. J'ai passé un bon moment donc tant que physiquement je suis ok, je ne vois pas pourquoi je ne reviendrais pas. Si les filles me réinvitent je pourrais être de nouveau une Las Campeonas l'année prochaine." Une envie décuplée par le fait de rendre fier sa famille : "Je suis fière d'être la première néo-calédonienne à gagner l'Open de France 3x3. Je sais que ma mère qui me suit à fond s'est levée à 3 heures du matin. Elle se levait toutes les 2 heures pour regarder mes matches. Elle me disait tu me dis quand se déroule le prochain match. Elle était vraiment à fond et les rendre fiers, ça me fait plaisir."

Il faudra donc redoubler de talent à l'Open de France 2021 pour tenter de barrer la route du four-peat au triple vainqueur en titre. Déjà très à l'aise sur le circuit Superleague 3x3 depuis trois ans, Las Campeonas semble avoir trouvé en Soana une corde de plus à son arc.

Revoir la finale femme de l'Open de France 2020 :

Catégorie: 
Surtitre: 
SUPERLEAGUE 3x3 présentée par GRDF
Auteur: 
Ulysse Chedhomme/FFBB
Date d’écriture: 
Vendredi, 21. Août 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Soana Lucet, coéquipière de Caroline Hériaud en club à la Roche Vendée Basket, a remporté l'Open de France 3x3 à Nantes pour sa première participation. Intégrée parfaitement à l'équipe et décisive pendant la compétition, elle revient sur sa belle première expérience 3x3.
crédit: 
BACOT/FFBB
Pour Newsletter: 

Le récap' du tournoi masculin

Corps: 

Catégorie: 
Surtitre: 
Open de France 3X3 2020
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Lundi, 3. Août 2020
Vignette: 
Chapeau: 
Un tournoi de très haut-niveau, de l'engagement, du spectacle. L'édition 2020 de l'Open de France 3X3 était F-O-R-M-I-D-A-B-L-E. Retour sur le tournoi masculin remporté par Team Paris 3x3.
Pour Newsletter: 

Le récap' du tournoi féminin

Corps: 

Catégorie: 
Surtitre: 
Open de France 3X3 2020
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Lundi, 3. Août 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
On se ferait pas le récap' du tournoi féminin histoire de se remettre dans l'ambiance de l'Open de France 3X3 2020 ?
Pour Newsletter: 

Une édition 2020 qui marquera les esprits

Corps: 

Une édition incroyable de l’Open de France 3x3, présenté par GRDF. Dans un contexte particulier puisque c’était la première compétition organisée par la FFBB depuis la période de confinement liée à la crise du Covid-19. Et ce retour au Basket 3x3 a été réussi et exceptionnel, grâce notamment aux joueuses et aux joueurs qui attendaient tellement cette compétition devenue référence.

En finale féminine, c’est « Las Campeonas » avec la meneuse de jeu, originaire de Loire Atlantique, Caroline Hériaud (1m65), MVP de la rencontre, qui a enflammé cette rencontre en montrant tout son talent aussi bien au scoring longue distance, qu’en défense et dans le maniement du ballon. Marie Mané, Victoria Majekodunmi et Soana Lucet remportent avec Caroline, face à Junko (21-12), un 3e titre consécutif, gravant à jamais leur nom dans le palmarès de l’Open de France 3x3.

Lors de la finale masculine, la « Team Paris » a su prendre toutes les opportunités qui se présentaient à elle, faisant le break dès la 5e minute 13-5… avec l’adresse coup sur coup d’Antoine Eito et Angelo Tsagarakis (élu MVP), bien épaulé par le travail de l’ombre de Leopold Cavalière et Johan Passave-Ducteil. Ils l’emportent 21-12 avant la fin du temps réglementaire et en surclassant la Team « Amiral Camp » sur cette rencontre. Les quatre garçons gravent à leur tour leur nom au palmarès de l’Open de France 3x3.

Demi-finales
C’est LA grosse surprise de ces demi-finales avec l’élimination du « Poitiers Medley », finaliste l’année dernière à La Rochelle et qui tombe face à « Junko ». Pour la petite histoire c’est Maëva Djaldi-Tabdi qui bat sa sœur Clarince au final : 15-13 à la fin du temps réglementaire. Dans la seconde demi-finale, les doubles tenantes du titre « Las Campeonas » ont fait le métier, en dominant le rebond notamment, face à « 3nity » en s’imposant 19-11. 

Une première demi-finale masculine intense et indécise, avec un public bouillant jusqu’au bout et qui voit la victoire de « Team Paris » sur « Cap d’Ail Riviera », grâce à un ultime lay-up d’Angelo Tsagarakis : 21-20. Dans la seconde demi-finale, les jeunes (U23) de « Paris Next Generation » n’auront pas réussi leur hold-up en sortant des qualifications de la veille et c’est la team « Amiral Camp », emmenée par les frères Sy, qui l’emportent 20 à 12.

Quarts de finale
Chez les féminines, c’est « Poitiers Medley », finaliste malheureux l’année dernière qui ouvre le bal des quarts de finale et repousse les assauts de « Bordeaux Ballistik » (13-6). C’est ensuite « Junko », qui, avant la fin du temps réglementaire, se qualifie pour les demi-finales, facilement, face à « Lev’elles Up » (21-9). Les tenantes du titre, « Las Campeonas », s’imposent, non sans lutter face aux « Rennes des Neiges », qualifiées de la veille (18-11). Et enfin « 3nity » est la 4e équipe qualifiée pour les demi-finales en s’imposant, sans frayeur, face à « Porto » (14-8).

Chez les masculins, les sudistes de « Cap d’Ail Riviera » ont battu, avant les 10 minutes, grâce notamment à une belle adresse, les néerlandais de la « Team NL Black », qui s’était qualifiée la veille (21 à 11). Au bout d’un match accroché, « Team Paris », emmené par un excellent, Angelo Tsagarakis, passe en demi au détriment du « Team Lyon » de Raphaël Wilson (20-16). Et le match le plus serré de ces quarts de finale, au bout du suspens, et de la fatigue surement, c’est « Paris Next Generation » qui passe en demi face à « Chez ce Cher Serge » (15-13). « Amiral Camp » aura vécu sa qualification en demi-finale plutôt sereinement face à « Marseille Riviera » (21-11).

Finale féminine : Las Campeonas  bat  Junko : 21-12
MVP Caisse d’Epargne : Caroline Hériaud
Las Campeonas  : Caroline Hériaud, Marie Mané, Victoria Majekodunmi, Soana Lucet
Junko : Maëva Djaldi-Tabdi, Hortense Limouzin, Noémie Brochant, Maud Stervinou

Finale masculine : Team Paris bat Amical Camp : 21-12
MVP Caisse d’Epargne : Angelo Tsagarakis
Team Paris : Angelo Tsagarakis, Antoine Eito, Leopold Cavalière, Johan Passave-Ducteil
Amiral Camp : Andrew Albicy, Amary Sy, Bandja Sy, Dominique Gentil

Vainqueur du concours de dunk : Yohan Lemay
Vainqueur du GRDF Shootout contest : Andrew Albicy

Toutes les infos et les résultats sur www.3x3ffbb.com

La FFBB tient à remercier l’ensemble de ses partenaires institutionnels et privés ainsi que tous les bénévoles qui se sont impliqués sur cette magnifique édition 2020. Rendez-vous en 2021.

Catégorie: 
Surtitre: 
Open de France 3x3 présenté par GRDF
Auteur: 
Fabrice Canet / FFBB
Date d’écriture: 
Samedi, 1. Août 2020
Vignette: 
Las Campeonas réalise le triplé incroyable
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Cette édition 2020, placée sous le signe du « Retour Au Jeu », s’est déroulée sous un soleil radieux, à Nantes, sur le Parc des Chantiers. Le public avait répondu présent et l’édition Nantaise a tenu toutes ses promesses. Chez les féminines ce sont les joueuses de « Las Campeonas » et chez les masculins c’est la « Team Paris » qui gravent leurs noms au palmarès de l’Open de France.
crédit: 
Julien Bacot / FFBB
Pour Newsletter: 

La FFBB signe une nouvelle convention avec l'ANDES

Corps: 

Depuis plusieurs années, la FFBB et l’ANDES collaborent régulièrement avec leurs services respectifs sur une grande diversité de sujets, dans l’intérêt général du basket-ball français.

Dans un contexte de nouvelle organisation du sport en France et de sa déclinaison territoriale qui mobilisent les représentants des Collectivités Territoriales et du Mouvement Sportif autour des Projets Sportifs Fédéraux (PSF) et des futurs Projets Sportifs Territoriaux (PST), cette relation étroite prend tout son sens.

Un premier bilan réalisé en 2020 révèle une volonté commune de poursuivre cette relation privilégiée, dans les mêmes conditions, et pour une durée d’un an supplémentaire avec pour principales évolutions :

- Une mise en relation des référents départements et territoriaux de l’ANDES avec les structures territoriales de la FFBB (Comités et Ligues).

- L’organisation de temps d’échanges locaux entre les représentants des Collectivités Locales et de la FFBB en marge d’évènements sportifs de Basket 5x5 et 3x3.

- L’intervention des élu-es locaux dans le cadre des sessions de formation organisées par la FFBB auprès de ses structures (Campus FFBB, « Automnales », etc…).

- L’organisation conjointe de temps d’échanges avec les élu-es ultramarins en marge du congrès annuel de l’ANDES.

- L’organisation conjointe de temps d’échanges entre l’ANDES et la FFBB lors du Salon des Maires et des Collectivités Locales (SMCL).

Catégorie: 
Surtitre: 
Convention FFBB
Auteur: 
Fabrice Canet / FFBB
Date d’écriture: 
Samedi, 1. Août 2020
Vignette: 
de gauche à droite : Nathalie Bonnefoy (Vice présidente ANDES), Franck Tison (Secrétaire Général ANDES), Marc Sanchez (Président ANDES), Jean-Pierre Siutat (président FFBB) et Jean-Pierre Hunckler (Trésorier FFBB).
Chapeau: 
Suite à la signature d’une première convention de partenariat signée à Chamonix le 16 Mai 2019 lors du congrès national de l’Association Nationale Des Elus en charge des Sports (ANDES), la FFBB et l’ANDES ont renouvelé leur collaboration samedi 1er août, dans le cadre de l’Open de France de basket 3x3 à Nantes.
crédit: 
FFBB
Pour Newsletter: 

Du jamais vu en première de l'Open de France !

Corps: 

Ce sont près de 30 équipes qui se sont inscrites pour le tournoi de qualification qui se déroulera demain, vendredi 31 juillet, veille de l'Open de France à partir de 14h. Parmi ces équipes, chez les masculins, on retrouve de très gros clients, certains témoignant d'un expérience 3x3 significative :

- La team Egalité composée de Mérédis Houmounou (médaille d'argent World Cup 2012), Abdoulaye Loum (joueur de Jeep Elite à Dijon), Valentin Mukuna (qui jouait cette année au BC Orchies en Pro B) et Maxcence Diadet (joueur de Pro B à Denain).

- La team Parix Next Gen menée par Franck Seguela (joueur de Pro B au BC Orchies), Timothé Vergiat (Equipe de France 3x3 U23), Jules Rambaut (joueur de Pro B à Quimper) et Stephan Gauthier.

- Les teams Tchaff, The Process, Boson de Higgs, Carpentras aperçues sur le circuit 2019 et 2020 pour certaines.

La liste complète des équipes masculines qui participeront au tournoi de qualification :

EQUIPE

1ER JOUEUR

2ÈME JOUEUR

3ÈME JOUEUR

4ÈME JOUEUR

ANTWERP LADBROKES

Foerts, Jonas Joseph

Marien, Thierry

Celis, Nick

De Valck, Bryan

BAMARAS

Djedje, Eddy

Samba-Panza, Bonaparte

Kangaba, Jessy

Bakadal, Guillaume

BASKETBALL

Le Prado, Etienne

Rakotomanga, Tin

Rogron, Maxime

 

BOSON DE HIGGS

Kari, Yanis

Keita, Tidjan

Konso, Yannick

 

CARPENTRAS RIVIERA

Salmeron, Thomas

Pierron, Benjamin

Ricaud, Guillaume

Petitboulanger, Arnaud

CHOSEN ONES

Nimal, Clément

Rake, Hugo

Guiro, Oumar

Decorte, Thomas

EGALITÉ

Loum, Abdoulaye

Houmounou, Meredis

Dadiet, Maxence

Mukuna, Valentin

NRV

Rafii, Reda

Morisseau, Louis

Lemee, Corentin

Gueneau, Merrien

OPPOSING FORCE

Hodebourg, Christofer

Dia, Abdoulaye

Guirassy, Mamadou

Kwelle Massengue, Adrien

OULOULOU

Salaoui, Zakaria

 Milloch, Valentin

Kancel, Sébastien

 

OUTSIDERS

Duro, Glenn

Tiegbé, Bamba

Mendy, Alexandre

Lissossi, Ted

PARIS NEXT GEN

Seguela, Franck

Vergiat, Timothé

Gauthier, Stephan

Rambault, Jules

RENÉ

Hybert, Martin

Daviet, Alexandre

Pelloquin, Clément

Merland, Paul

REIMS

Pottier, Thomas

Massoma, Paul-Cédric

Alix, Louis-Marin

Losser, Quentin

SANCHO

Cavaliere, Leopold

Aygalenq, Alexandre 

Sanchez, Jerome

Labanere, Adrien

STARKS

Galocha, Matthieu

Firedrich, Jonathan

Marxer, Quentin

Pietrowski, Jérémy

TCHAFF

Doumbe, Masse

Gaudier, William

Billant, Alan

Serreuille, Pierre-Emmanuel

TEAM DEUX-SÈVRES

Todjeaffo, Sylvain

Baudry, Simon

Pigeau, Joël

Mezouri, Joris

TEAM DRAGS

Simon, Cluzeau

Moretto, Quentin

Desmonts, Clément

Garbin, Johann

TEAM NL BLACK

Driessen, Jan

Bruining, Mack

De Pree, Raidell Remco

Markusse, Jesse 

TEAM NL ORANGE

Slagter, Aarvin

Van Der Horst, Dimeo Armando

Jaring, Julian

Ross, Bekering

TEAM RENNES

Lepetit, Halvard

Payen, Clement

Chavoutier, Isaie

Ravache, Jochen

THE PROCESS

Le Roux, Tom

Fall, Amza

Colin, Clement

Papo, Johan

 

Côté féminin, ce sont 5 teams qui se départageront les 2 tickets restants :

EQUIPE

1ÈRE JOUEUSE

2ÈME JOUEUSE

3ÈME JOUEUSE

4ÈME JOUEUSE

COP

Rupin, Emilie

Towo-Nansi, Emmy

Chavoutier, Arzhélenn

Uzel, Clara

   RENNESDESNEIGES

Pautou, Aurore

Péchard, Lyséa

Guedes Smits, Miriam

 

TEAM CHALLENGER

Thomas, Marion

Manoury, Perrine

Raveleau, Adèle

 

TEAM SISSY

Villeneuve-Pasco, Sandra

Epaillard, Lou

Nee-Dubreucq, Anne-Claire

Omont, Alice

YOUNG HUSTLER

Calvados, Coralie

Tanguy, Clémentine

Serot, Meline

Turmel, Angelina

 

Les deux teams de chaque catégorie qui s'imposeront lors de ce tournoi remporteront leur ticket pour le tournoi final de l'Open de France qui se déroulera le 1er août, toujours au Parc des Chantiers à Nantes.

Retrouvez toutes les infos sur l'Open de France 2020

Catégorie: 
Surtitre: 
SUPERLEAGUE 3x3 présentée par GRDF
Auteur: 
Ulysse Chedhomme/FFBB
Date d’écriture: 
Vendredi, 17. Juillet 2020
Vignette: 
Chapeau: 
Demain, vendredi 31 juillet, se déroulera le tournoi de qualification à l'Open de France 3x3 qui délivrera les deux derniers tickets, dans chaque catégorie, pour le tournoi final du lendemain.
crédit: 
Tony Voisin/FFBB
Pour Newsletter: 

Les poules sont connues

Corps: 

Dans la catégorie masculine, la poule D apparaît déjà comme la poule de la mort avec le Team Paris d’Angelo Tsagarakis, pionnier du 3x3 et double vainqueur de l’Open de France en 2015 et 2016, et Ballistik, équipe de joueurs 3x3 très expérimentés, habitués des phases finales de l’Open et des rassemblement Equipe de France 3x3. La confrontation entre l’équipe composée par « le Tsar », qui pour l’occasion à fait appel à des joueurs référencés 5x5 mais peu habitués au 3x3 (Antoine Eito, Jordan Aboudou et Johan Passave Ducteil) et le Ballistik d’Alex Vialaret, dont l’ADN est 100% 3x3, promet d’être passionnante. La poule sera complétée par l’une des deux équipes issues du tournoi de qualification le vendredi. Et au vu des équipes inscrites à ce tournoi, il n’y a aucun doute qu’il faudra batailler dur pour sortir de la phase de poule.

Conscient de ses lacunes en 3x3, l’Amiral Camp, d’Amara Sy, Bandja Sy et Andrew Albicy a décidé de faire le trade de la saison en intégrant Dominique Gentil, international 3x3 et 4 fois vainqueur de la Superleague. Est-ce que ce sera suffisant pour aller au bout ? Il s’agira déjà de sortir de la poule C, qui peut s’avérer piégeuse avec Toulon Riviera et sans doute une grosse équipe issue des qualifications de la veille.

Dans la poule A on assistera à un duel fratricide entre sudistes avec le Cap d’Ail Riviera d’Anthony Christophe et Toulon Riviera. Eliminé dès les quarts l’année dernière, Anthony Christophe a pour l’occasion fait appel à son ancien coéquipier en Bleu, Remi Dibo et au numéro 1 au ranking 3x3 français, Kévin Corre. Les ambitions sont affichées. Attention tout de même à la troisième équipe de la poule, le Team Fever des frères Racine qui se sont renforcés avec l’ancien de Cholet, Yunss Akinocho.

Enfin dans la poule B, la première place semble promise à Team Lyon (anciennement Blacklist), finaliste malheureux en 2018 et 2019. Le noyau dur composé de Raphaël Wilson, Sammy Girma, Raphaël Giaimo, enregistre l’arrivée d’Hervé Touré. Les Enfants de Dieu et Chez Ce Cher Serge, deux teams habituées du 3x3, joueront certainement la deuxième place du groupe lors de leur confrontation directe.

Dans la catégorie féminine, 4 équipes semblent sortir du lot, mais avec des poules de 3 équipes le moindre faux pas peut être fatal. Dans la poule A, coup dur pour Poitiers Medley, finaliste 2019, qui enregistre une grosse perte avec la défection de Laetitia Guapo, numéro 1 mondial 3x3. Les coéquipières de Migna Touré devraient en toute logique tout de même se qualifier pour la phase finale. Reste à voir si elles pourront aller au bout cette année. Money In The Bank et Porto, avec Lena Gohlisch, internationale allemande, complètent la poule.

Dans la poule B, Las Campeonas, double vainqueur 2018 et 2019, devrait rencontrer une adversité un peu plus relevée avec la team Lev’elles up, composée de Diana Gandega, ancienne internationale malienne médaillée d’or en 2015, et Jodie Cornélie Sigmundová (1,93m, Mondeville, LF2). La tâche semble compliquée pour la troisième équipe de la poule, Power. D’autant que du côté de Las Campeonas, les 3 internationales tricolores 3x3, Caroline Hériaud, Marie Mané et Victoria Majekodunmi se sont renforcées avec l’apport de Soana Lucet (La Roche Vendée, LFB).

Dans les poules C et D, 3nity et Junko, avec une forte ossature Equipe de France 3x3 U23, devraient tirer leur épingle du jeu. On notera l’arrivée dans la poule C de Bordeaux Ballistik, pendant féminin de l’équipe Ballistik engagée dans le tournoi masculin. Enfin Old School Fever dans la poule D, avec Sabrina Palie, ancienne internationale 3x3 et joueuse WNBA au Detroit Shock, tentera d’atteindre les quarts de finale comme l’année dernière. Dans ces deux poules l’inconnue demeure quant aux équipes issues d’un tournoi de qualification la veille très ouvert.

 

L'Open de France sera diffusé en direct à partir de 15h30 sur :
- Facebook FFBB
- Facebook 3x3 FFBB
- Chaîne YouTube FFBB


Puis à partir de 19h00 (et toujours sur les réseaux sociaux), les téléspectateurs pourront suivre la phase finale à partir des demi-finales jusqu’à la finale sur la chaîne gratuite « Sport en France* ». 4 heures de direct commentés par des experts du 3x3 : Lukas Nicot accompagné de Sylvain Maynier (ancien joueur Pro et organisateur de l’Urban PB de Poitiers) et Raphaël Desroses (ancien joueur Pro, joueur de 3x3 et consultant TV).

Catégorie: 
Surtitre: 
Open de France 3x3 2020 présenté par GRDF
Auteur: 
Guillaume Karli/FFBB
Date d’écriture: 
Jeudi, 30. Juillet 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Les poules de l’Open de France 3x3 présenté par GRDF, qui se déroulera à Nantes ce samedi 1er août, ont été dévoilées. L’occasion de faire le tour des forces en présence d’une édition 2020 qui s’annonce particulièrement relevée.
Pour Newsletter: 

Les détails du protocole sanitaire

Corps: 

Soucieuse de la sécurité des pratiquants et des spectateurs, la FFBB a mis en place un protocole sanitaire précis pour l’Open de France 3x3 2020 présenté par GRDF.

Une équipe d’agents de sécurité et de bénévoles sera présente sur le site pour accueillir le public, l’informer, le rassurer et faire appliquer les gestes barrières. Deux arches d’entrées et deux pour les sorties seront identifiés sur le site. Des marquages au sol seront effectués afin d’indiquer la distanciation sociale à respecter dans les files d’attente mais également au niveau des barrières extérieures. Un comptage des personnes sera effectué afin de connaître la jauge à un instant T. Le site pourra accueillir un maximum de 1 500 personnes.

Le port du masque sera obligatoire sur tout le site, y compris en tribune (la FFBB mettra des masques à disposition pour les personnes non équipées). Des bornes de gel hydro alcoolique seront mises à disposition des spectateurs aux endroits stratégiques du site. Une signalétique spécifique à l’évènement rappellera les gestes barrières à respecter. Toute la journée, des rappels au public, sur le respect des règles sanitaires, seront effectués par l’animateur.

Sur les terrains annexes un marquage au sol sera également effectué afin de faire respecter la distanciation du public autour des terrains (200 personnes maximum sur plusieurs « rangs »). Pour le terrain central, les emplacements photographes et caméraman seront identifiés par des cercles au sol.

Les tribunes du terrain central peuvent accueillir 1 328 personnes. 133 places (minimum) seront utilisées pour la distanciation des groupes. La jauge maximale assise sera alors de 1 195 places dans les tribunes autour du terrain central. Les personnes d'une même famille ou d’un même groupe pourront s'assoir côte à côte, dans la limite de 9 personnes maximum et avec un siège de libre entre chaque groupe/personne. Des placeurs s’assureront de faire respecter ces distanciations dans les tribunes mais également sur les terrains annexes. La FFBB effectuera une désinfection complète des sièges avant chaque journée.

Afin d’éviter les attroupements dans les files d’attente et soucieuse de la santé du public, la FFBB a décidé de ne pas installer de buvette sur le site de l’Open de France. Des points d’eau seront installés et la restauration sera possible autour du site, sur le Parc des Chantiers.

Pour les joueurs et joueuses, la FFBB a également mis en place un protocole sanitaire spécifique.

Les ballons et les tables de marque seront désinfectés avant chaque rencontre. Les joueurs, arbitres et OTM, devront obligatoirement effectuer une friction de gel hydro alcoolique avant le début des rencontres. Du gel hydro alcoolique sera mis à disposition sur les chaises de remplacements pour que les joueurs puissent se désinfecter les mains pendant les matchs. Des gourdes individuelles seront distribuées pour chaque joueur et chaque staff. Il n’y aura pas de vestiaire sur le site de compétition. Une personne sera placée sur chaque terrain afin d’assurer une surveillance du respect du protocole sanitaire. Ces règles seront rappelées lors du briefing au début de la compétition, pour les athlètes et le staff.

Enfin sur la partie protocolaire, lors des remises de récompenses, une organisation a été mise en place afin d’éviter au maximum les contacts entre les remettants et les athlètes.

Catégorie: 
Surtitre: 
SUPERLEAGUE 3x3 présentée par GRDF
Auteur: 
FFBB
Date d’écriture: 
Mercredi, 29. Juillet 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
A quelques heures du coup d’envoi des trois jours d’animations de basket 3x3, sur le Parc des Chantiers à Nantes, la FFBB a souhaité exposer son protocole sanitaire et les précautions qu’elle a prises pour cet événement, placé dans le cadre de l’opération « Retour Au Jeu ».
Pour Newsletter: 

Antoine Eito ne craint personne

Corps: 

Est-ce que le trophée Superleague t’intéresse ?
Antoine Eito : Quand tu es compétiteur, tu vas à ce genre de compétition pour gagner. Je remercie Angelo (Tsagarakis) qui sort de sa retraite et qui m’a proposé de jouer dans son équipe. On est tous les deux de gros compétiteurs, on ne lâchera rien. Mais ça va être compliqué, il faudra être adroit pour aller au bout. J’ai envie de gagner bien sûr. Il faut y aller step by step. On verra déjà contre qui on tombe en poule et ensuite si on sort des poules contre qui on joue les quarts et ainsi de suite. Quoiqu’il arrive ce sera bénéfique. Je vais voir du beau 3x3 et continuer à apprendre. Un jour on se qualifiera avec mon équipe. Je vais monter une équipe qui colle avec le 3x3 et on se qualifiera pour l’Open de France et on va développer le truc. Pour l’instant je me greffe à des équipes, là c’est avec Team Paris d’Angelo et moi ça me plait d’aider les potes et de gagner quelques trucs.

On annonce Andrew Albicy, les frères Sy, Rémi Dibo, JBAM : le niveau va être très gros. On parle aussi de l’équipe espagnol 3x3 montée par Marc Gasol. Quelle équipe tu redoutes sur l’Open de France et qu’est-ce que tu penses du niveau ?
Antoine Eito : Le niveau va être très bon. Mais moi honnêtement je ne redoute personne. Quand tu rentres sur le terrain, on a tous deux jambes, deux bras et tu joues. Après, ce qui fait la différence c’est la construction d’équipe. Avec l’équipe d’Angelo, on a peu d’expérience, mais on ne va rien lâcher c’est certain avec Jo Passave et Jordan Aboudou. Maintenant, pour l’équipe espagnol, moi je reste assez chauvin. Qu’ils viennent gagner en France déjà, qu’ils nous battent. Que ce soit notre équipe, celle d’Andrew, l’équipe de Lyon, de Bordeaux, qu’ils nous battent et après on verra. Mais ils ne me font pas peur. Et peut-être qu’à la fin ils gagneront, mais j’en doute.

Finale de l’Open de France, tir de la gagne, qui le prend : Angelo ou toi ?
Antoine Eito :
C’est l’équipe d’Angelo, donc s’il veut le prendre, il le prendra. Après, ça dépend de la physionomie du match. Maintenant, ce que je sais c’est que sur les cinq matchs qu’on a joué à Saint-Paul, il y a trois derniers shoots que j’ai pris sur les cinq matchs et on a gagné, et lui il a mis les deux autres. Donc c’est chaud. Moi j’ai assez de recul par rapport à ça, ce n’est pas ce qui me nourrit. C’est un plaisir de le faire. Ma motivation est différente. Ma façon d’appréhender le 3x3 est différente si je joue avec une équipe privée ou avec le maillot de l’Equipe de France. Si je joue avec le maillot de la France contre un autre pays et qu'il faut se mettre à 1000% dans le rouge, je le ferai. Avec une team privée c’est un peu différent. Tu n’as pas trop travaillé ensemble et si ça prend c’est la bonne surprise, tu peux aller loin, et si ça prend pas trop, on gagnera quelques matchs, mais pas tout. Après pour revenir à la question, c’est l’équipe d’Angelo, donc s’il a envie de prendre le shoot, il le prendra. Je vivrais avec cette décision (rire).

 

 

Retrouvez l'intégralité du live Instagram avec Antoine Eito :

 

Catégorie: 
Surtitre: 
Superleague 3x3 FFBB présentée par GRDF
Auteur: 
Guillaume Karli/FFBB
Date d’écriture: 
Jeudi, 16. Juillet 2020
Vignette: 
Chapeau: 
Antoine Eito était l'invité du live Instagram 3x3 FFBB cette semaine, l'occasion de parler de sa team et de ses ambitions pour l'Open de France 3x3, qui aura lieu à Nantes le 1er août. Le niveau s'annonce particulièrement relevé cette année, mais "Mr Big Shot" ne craint personne.
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2F3X3Basket%2Fvideos%2F588786262066074%2F&show_text=0&width=476" width="476" height="476" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>
Pour Newsletter: 

Pages

S'abonner à RSS - Nantes