NBA | Page 11 | FFBB

NBA

CHALLENGE BENJAMIN(E)S
Lancement de la 15ème édition !
Le Challenge Benjamin(e)s est de retour ! Ouvert à tous les licenciés FFBB nés en 2009 et 2010, il permettra, en partenariat avec le programme Jr. NBA, de récompenser les vainqueurs par un voyage aux...
La finale du Challenge à Paris le 19 juin
Après de longs mois d’arrêt, le Challenge Benjamin(e)s reprend ses droits ! Alors que les sélections départementales et régionales sont finalement en train de se disputer, mar...
Conclusion de la folle semaine NBA à Paris
Le match NBA tant attendu entre les Charlotte Hornets et les Milwaukee Bucks a conclu hier soir à l'AccorHotels Arena, une semaine NBA complètement folle dans la capitale...
La NBA et la FFBB prolongent leur partenariat
La NBA et la FFBB ont annoncé aujourd’hui la reconduction jusqu’en 2025, de leur partenariat autour du Challenge Benjamin(e)s FFBB Jr. NBA, un programme à destination des jeunes. Durant la décennie écoulée, ce programme de développement du basket a été suivi par plus de 220 000 garçons et...
"Un moment émouvant dans une carrière"
Pour son premier entraînement avec les Charlotte Hornets à Paris, Nicolas Batum est apparu tout sourire auprès des médias. Particulièrement fier de disputer le premier match NBA de saison régulière ja...
Clinic arbitres NBA / FFBB, une première
A l'occasion du match de saison régulière Charlotte / Milwaukee de vendredi...
Premier clinic entraîneurs NBA/FFBB
La FFBB Partenaire de la semaine du NBA Paris Game
Les gagnants du Challenge à New York pour le Nouvel An

Pages

Fournier en chef de file

Corps: 
Fournier a été la grand artisan de la deuxième victoire de la saison de son équipe, en cinq matches, notamment avec ses 12 points dans le 3e quart-temps où le Magic a définitivement distancé les Kings.
 
"Quand je suis agressif comme cela en match, c'est bon pour l'équipe", a-t-il souligné.
 
Pour sa cinquième saison en NBA, Fournier est désormais un pilier d'Orlando, mais son début de saison était jusque là, à l'image de son équipe, inégal malgré une belle moyenne de 16,8 points par match. "Je suis juste passé du poste 3 au poste 2 et je commence à bien m'y sentir", a-t-il expliqué.
 
"Il faut profiter de ce que la défense adverse nous offre, il faut que je sois efficace, il n'y a pas de pression excessive, mais nous sommes ambitieux", a remarqué Fournier qui a fini la rencontre avec un 10 sur 15 au tir.
 
Pour le nouvel entraîneur d'Orlando Frank Vogel, cette victoire rapproche son équipe du basket qu'il veut lui voir pratiquer: "Cela prend un peu de temps, c'est un processus, mais on a bien avancé ce jeudi soir", a-t-il assuré.
 
Orlando, finaliste malheureux en 1995 et 2009, n'a plus participé aux play-offs NBA depuis 2012.
 
Dans les autres matches de la nuit, Joffrey Lauvergne a signé une nouvelle feuille de stats intéressante compilant 8 points (à 3/5) et 7 rebonds pour 2 passes et 2 interceptions lors de l'affiche entre Oklahoma City et Golden State qui s'est soldée par une large victoire des Californiens (112-96).
 
Avec Indiana, Kevin Seraphin a été plus discret, le pivot français n'a joué que 5 minutes, il a inscrit 4 points (à 2/3) pour 1 rebond et 1 balle perdue face à Milwaukee (défaite 125-107).
Surtitre: 
Français de NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin avec AFP
Date d’écriture: 
Vendredi, 4. Novembre 2016
Vignette: 
Evan Fournier - Orlando Magic
Chapeau: 
Cette nuit, l'arrière français d'Orlando Evan Fournier a inscrit 29 points lors de la victoire du Magic face à Sacramento 102 à 94. Joffrey Lauvergne et Kevin Seraphin ont perdu mais l'intérieur d'Oklahoma City a été plutôt bon.
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/6yVOUK5iFEs" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Batum sauve les Hornets

Corps: 

Auteur cette nuit de 20 points, 7 rebonds et 4 passes, Nicolas Batum s'est montré décisif dans la victoire des Hornets face à Philadelphie. Le Frenchie des 76ers, Timothé Luwawu a dû se contenter de 3 minutes de jeu.

Autre français s'est illustré cette nuit, Rudy Gobert a largement contribué au succès des siens face à Dallas (97-81). Le pivot français a réalisé un nouveau double-double (12 points, 12 rebonds), Boris Diaw n'a pas joué.

Face à Houston, Noah et les Knicks de New York ont connu une soirée bien difficile. Lors de cette défaite (118-99), Noah s'est contenté de 2 rebonds et 4 passes en 18 minutes.

Alexis Ajinça n'est pas rentré en jeu lors de la défaite des Pelicans face à Memphis (93-89 a.p.) et Ian Mahinmi (blessé au genou) n'a pas participé au match entre Washinton et Toronto. Victoire 113-103 pour la franchise canadienne.

Surtitre: 
Français de NBA
Date d’écriture: 
Jeudi, 3. Novembre 2016
Vignette: 
Nicolas Batum
Chapeau: 
En fin de rencontre face à Philadelphie, Nicolas Batum a pris ses responsabilités et a permis aux Hornets de s'imposer 109-93. Avec Utah, Rudy Gobert a signé un nouveau double-double lors de la victoire face à Dallas.
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/yq54q5aHNdw" frameborder="0" allowfullscreen></iframe> <iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/9paJnzN7m78" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Utah surprend les Spurs

Corps: 

Dans cette rencontre, le Jazz, emmené par un très bon George Hill, a fait plier les Spurs (106-91) jusque là invaincus cette saison. Si Rudy Gobert n'a inscrit que 6 points (1 sur 4 aux tirs), pour son premier match depuis la signature de son nouveau contrat, le pivot français termine meilleur rebondeur de la partie avec 12 prises.

De son côté, Tony Parker s'est fendu de 6 points (3/5 aux tirs), 6 passes et 3 rebonds pour les Spurs.

Dans les autres matches de la nuit, Evan Fournier a signé 17 points, 5 passes et 5 rebonds lors de la victoire du Orlando Magic face aux Sixers (103-101).

Kevin Séraphin a peu jouer (4 points, 3 rebonds en 8 minutes) lors de la victoire des Pacers face aux Lakers (115-108)

Battus par les Pistons (102-89), les Knicks de New York ont pourtant pu compter sur l'efficacité de Noah (2 points, 12 rebonds et 8 passes)

Peu utilisé, Alexis Ajinça s'est contenté de 2 points, 2 rebonds en 6 minutes lors de la défaite de son équipe des Pelicans face aux Bucks (113-117)

Surtitre: 
Français de NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Mercredi, 2. Novembre 2016
Vignette: 
Rudy Gobert
Chapeau: 
Cette nuit, le Jazz de Rudy Gobert, pourtant privé de Boris Diaw (hématome sans gravité à la jambe droite), ont surpris les San Antonio Spurs de Tony Parker dans leur salle, mettant ainsi fin à une série de 10 défaites consécutives face à la franchise texane.

Petite forme pour Parker mais les Spurs s'imposent

Corps: 

Si son équipe des Spurs a enregistré cette nuit sa deuxième victoire, Tony Parker a lui connu une soirée sans réussite. Auteur de quatre points (tous aux lancers), TP n'a pas inscrit le moindre panier dans ce match malgré ses 6 tentatives. Chose rarissime pour le meneur français a qui ce n'est arrivé que onze fois tout au long de sa carrière NBA. Cette nuit en 25 minutes, Parker a dû se contenter de 2 passes et 1 interception.

Surtitre: 
Français de NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Vendredi, 28. Octobre 2016
Vignette: 
Tony Parker - Spurs
Chapeau: 
Cette nuit, Tony Parker est le seul français à avoir foulé les parquets NBA cette nuit. Parker a été en difficulté mais les Spurs ont gagné à Sacramento (102-94) à l'occasion de l'inauguration de la nouvelle salle des Kings. Blessé Ian Mahinmi n'a pas joué lors de la défaite de Washington face à Atlanta (99-114)
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">La nuit du Frenchie : un soir sans pour Tony Parker <a href="https://t.co/bcB94W5aQW">https://t.co/bcB94W5aQW</a></p>&mdash; L&#39;ÉQUIPE (@lequipe) <a href="https://twitter.com/lequipe/status/791892783766220801">October 28, 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Bon départ pour les Hornets de Batum

Corps: 
Face à son grand rival Miami, Orlando s'est incliné cette nuit 96 à 108 malgré un bon Evan Fournier (20 points, 4 rebonds, 4 passes en 39 minutes). Le Français termine meilleur marqueur du match.
 
A Milwaukee, les Hornets ont décroché la victoire 107 à 96. Maldroits (2/9 aux tirs), Nicolas Batum a compensé en cumulant 9 points, 6 rebonds et 7 passes en 34 minutes.
 
Malgré un Anthony Davis stratosphérique (50 points, 16 rebonds, 5 passes), les Pelicans se sont inclinés 102-107 face à Denver. Alexis Ajinça a peu été utilisé (0 pt, 0/2 aux tirs en 11 minutes).   
 
Dans la rencontre Oklahoma City - Philadelphie (103-97), ni Joffrey Lauvergne pour OKC, ni Timothé Luwawu pour Phila  ne sont pas rentrés en jeu.
 
Victoire d'Indiana 130 à 121 face à Dallas mais Kevin Seraphin n'a pas joué.
Surtitre: 
Français de NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Jeudi, 27. Octobre 2016
Vignette: 
Nicoals Batum
Chapeau: 
Cette nuit en NBA, les Français ont connu des fortunes divers. Nicolas Batum, qui s'est montré très polyvalent lors de la victoire des Hornets face à Milwaukee, et Evan Fournier, qui termine meilleur marqueur du match face à Miami, ont été les deux frenchies les plus en vue.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">Le Top de la nuit de <a href="https://twitter.com/EvanFourmizz">@EvanFourmizz</a> e <a href="https://twitter.com/nicolas88batum">@nicolas88batum</a> <a href="https://t.co/q8sijvlL6h">pic.twitter.com/q8sijvlL6h</a></p>&mdash; NBA France (@NBAFRANCE) <a href="https://twitter.com/NBAFRANCE/status/791555421307826177">October 27, 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Les Spurs de Parker démarrent fort

Corps: 

Si San Antonio a signé la sensation de la nuit, son meneur tricolore Tony Parker a été plutôt discret en cumulant 9 points, 4 passes, 3 rebonds en 26 minutes.

Pour son premier match sous le maillot des Knicks, Joakim Noah n'a jamais trouvé la solution face aux champions NBA en titre, les Cleveland Cavaliers. Le pivot français est resté muet (0 point) mais a capté 6 rebonds et délivré 3 passes.

Face à un Damian Lillard déchainé 39 points, Utah et ses frenchies ont longtemps résisté avant de céder dans le dernier quart-temps malgré un Rudy Gobert en mode double-double (12 points, 14 rebonds en 41 minutes). Pour sa part, Boris Diaw a manqué sont premier rendez-vous sous ses nouvelles couleurs (2 points, 1 sur 8 aux tirs,  3 rebonds).

Surtitre: 
Français de NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Mercredi, 26. Octobre 2016
Vignette: 
Tony Parker - Spurs
Chapeau: 
Cette nuit en ouverture de la saison NBA, les Spurs de Tony Parker ont frappé fort en s'imposant 129 à 100 sur le parquet de Golden State, grandissime favoris pour le titre. Trois autres français étaient en lice cette nuit, Joakim Noah s'est incliné (88-117) avec New York face à Cleveland et le duo Diaw-Gobert n'a pas pu éviter la défaite d'Utah à Portland (104-113)

11 tricolores sur la ligne de départ

Corps: 
Alexis Ajinça (La Nouvelle-Orléans)
A 28 ans, le pivot veut s'imposer dans le cinq majeur des Pélicans, son équipe depuis décembre 2013. Il est en concurrence avec Omer Asik pour le rôle de partenaire privilégié de la star Anthony Davis. Durant l'intersaison, Ajinça (14,6 minutes et 6 points en moyenne par match en 2014-15), a travaillé avec un entraîneur d'athlétisme : "Je cours mieux, en gaspillant moins d'énergie", a-t-il assuré.
 
Nicolas Batum (Charlotte)
"Batman" est très attendu depuis qu'il est devenu cet été le sportif français le mieux payé de l'histoire. Charlotte lui a offert un mirobolant contrat de 120 millions de dollars sur cinq ans après une très prometteuse saison 2015-16, sa première en Caroline du Nord. Après les départs de Jeremy Lin, Al Jefferson et Courtney Lee, les supporters des Hornets sont inquiets, mais Batum, qui disputera à 27 ans sa neuvième saison en NBA, est confiant : "Les gens disent qu'on a perdu en qualité, (mais) on s'est renforcé et on est même meilleur", a-t-il insisté après les arrivées de Marco Belinelli et Roy Hibbert.
 
Boris Diaw (Utah)
Après cinq saisons et un titre NBA à San Antonio, Diaw va découvrir à 34 ans sa cinquième franchise NBA. L'ancien lieutenant de Tony Parker a été recruté pour faire bénéficier une jeune équipe d'Utah et notamment son compatriote Rudy Gobert de son expérience : "Boris a un impact sur le rendement de Rudy, il le calme", s'est félicité Quin Snyder, l'entraîneur du Jazz.
 
Evan Fournier (Orlando)
Les dirigeants d'Orlando,  n'ont aucune réserve sur l'arrière à qui ils ont offert un contrat de 85 millions de dollars sur cinq ans. "On a investi beaucoup sur lui, parce que c'est tout simplement un sacré joueur", a expliqué Frank Vogel, le nouvel entraîneur du Magic. "Je me sens plus fort encore que la saison dernière", a prévenu Fournier, meilleur marqueur français en NBA la saison passée (15,4 pts en moyenne par match).
 
Rudy Gobert (Utah)
Le pivot du Jazz veut enfin, à 24 ans et après trois saisons NBA, découvrir les play-offs. Celui qui est considéré comme l'un des meilleurs défenseurs de NBA a fait forte impression lors des matches de préparation avec son rendement offensif qui a bondi à 14 points en moyenne par match, contre 9,1 la saison dernière. Sa réussite aux lancers francs a grimpé à 76,3%, contre 58% depuis ses débuts en NBA : "Je me sens en confiance, c'est aussi simple que cela", a-t-il déclaré alors qu'il pourrait signer, d'ici la fin du mois, un nouveau contrat avec le Jazz qu'on annonce sans précédent pour un joueur français.
 
Joffrey Lauvergne (Oklahoma City)
Après 18 mois largement frustrants à Denver, Lauvergne a peut-être trouvé l'équipe qui va lui permettre de s'imposer en NBA. Le pivot a été recruté pour muscler le jeu d'Oklahoma City, orphelin de sa star Kevin Durant parti à Golden State. "C'est un joueur très, très physique, très adroit aussi, il va pouvoir encore s'améliorer", a apprécié Billy Donovan, son entraîneur qui, dès sa première saison à "OKC", avait conduit le Thunder en finale de la conférence Ouest.
 
Timothé Luwawu (Philadelphie)
Seul "rookie" français de la saison, drafté en juin, l'ailier âgé de 21 ans a débarqué dans une franchise qui enchaîne les saisons catastrophiques, mais il pourrait s'offrir du temps de jeu et gagner rapidement en expérience.
 
Ian Mahinmi (Washington)
Devenu titulaire indiscutable la saison dernière à Indiana, Mahinmi a rejoint Washington, mais il lui faudra patienter pour faire ses débuts officiels sous son nouveau maillot. Le pivot, qui a fini la saison 2015-16 avec des moyennes de 9,1 points et 7,2 rebonds par match, s'est blessé au genou gauche et sera indisponible au moins un mois.
 
Joakim Noah (New York Knicks)
Après sept saisons à Chicago, dont une dernière tronquée par une blessure à une épaule, le pivot franco-américain a réalisé un rêve en rejoignant New York, la ville où il a grandi, et les Knicks, l'équipe qui l'a fait rêver enfant. Il a rapidement impressionné Carmelo Anthony, la star des Knicks, avec son énergie et sa rage de vaincre : "C'est un animal en cage : quand il est sur le terrain, le match est différent", a apprécié "Melo".
 
Tony Parker (San Antonio)
A 34 ans, l'emblématique meneur des Spurs est confronté à un sacré défi alors que son temps de jeu et ses statistiques ont nettement reculé en 2015-16 : il va devoir faire oublier Tim Duncan, parti à la retraite à 40 ans après 19 saisons en NBA. "On ne peut pas remplacer un joueur comme +Timmy+", a-t-il prévenu, tout en se présentant comme le grand frère d'une équipe rajeunie.
 
Kevin Séraphin (Indiana)
Convoité par Barcelone cet été, Séraphin a décidé de rester en NBA : après Washington (2010-15) et les New York Knicks (2015-16), le pivot guyanais a rejoint Indiana où il doit faire oublier son compatriote Ian Mahinmi, parti à Washington.
 
Damien Inglis (New York), Axel Toupane (Denver) et Livio Jean-Charles (San Antonio) ont été "coupés" par leur équipe respective à l'issue de la préparation.
Surtitre: 
Français de NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin avec AFP
Date d’écriture: 
Mardi, 25. Octobre 2016
Vignette: 
Rudy Gobert
Chapeau: 
La saison NBA 2016-2017 débute ce soir, alors que tous les regards sont tournés vers Golden State et sa nouvelle star Kevin Durant, onze joueurs français sont cette année sur la ligne de départ. Tour d'horizon de leurs attentes personnelles et collectives
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FNicBatum88%2Fvideos%2F10154847253881842%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

Ronny Turiaf officialise sa retraite des parquets

Corps: 
Sans club depuis deux ans, Ronny Turiaf a mis un terme à sa carière. Auteur du panier de la victoire en 2000 au chamionnat d'Europe Juniors à Zadar, Ronny Turiaf a formé, pendant près de 10 ans, avec ses amis Boris Diaw et Tony Parker, un trio magique en Equipe de France dont il porta le maillot à 100 reprises.
 
Après être sorti de l'INSEP et un cursus universitaire réussi à Gonzaga, Ronny Turiaf intègre la NBA après avoir été drafté en 2005 par les Los Angeles Lakers. En 9 saisons, il portera les tuniques de 7 franchises différentes (Los Angeles Lakers, Golden State Warriors, New York Knicks, Washington Wizards, Miami Heat, Los Angeles Clippers, Minnesota Timberwolves), disputera 473 matches et remportera un titre de champion NBA avec Miami en 2012.
 
Lors du lock-out en 2011, Ronny Turiaf se fendra même d'une pige à l'ASVEL, le club de son ami Tony Parker.
 
Des problèmes de coeur détecté en 2005 ont bien failli mettre fin à sa carrière prématurément.
Surtitre: 
Equipe de France masculine
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Lundi, 24. Octobre 2016
Vignette: 
Ronny Turiaf en 2011
Chapeau: 
Hier, Ronny Turiaf a officialisé sa fin de carrière de joueur en publiant une vidéo de près de 5 minutes dans laquelle il revient sur l'ensemble de sa carrière NBA mais aussi en Equipe de France. Ce film a été réalisé par Boris Diaw.
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/w80esnnmumo" frameborder="0" allowfullscreen></iframe> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/hashtag/EDFBasket?src=hash">#EDFBasket</a> 100 sélections, 92 matches joués et 624 points marqués en <a href="https://twitter.com/hashtag/Bleu?src=hash">#Bleu</a>. Champion d&#39;Europe Juniors en 2000. et merci <a href="https://twitter.com/Ronny_Turiaf">@Ronny_Turiaf</a> <a href="https://t.co/ASpfCFKrKi">pic.twitter.com/ASpfCFKrKi</a></p>&mdash; Equipe France Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/790487902346219520">24 octobre 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

"Apporter de l'expérience à cette équipe"

Corps: 

Malgré un changement de franchise durant l'été, Boris Diaw n'a pas vraiment été dépaysé en arrivant à Utah, le Jazz est très proche du système des Spurs.

"Je me sens très bien à Utah. J'ai rapidement été en contact avec le staff avec qui j'ai beaucoup échangé. Au Jazz, il y a beaucoup d'influences des Spurs, certains membres du staff en sont issus. Il y a pas mal de similitudes, même la philosophie en terme de basket est proche. Utah est une équipe jeune, qui a beaucoup de potentiel et surtout une belle marge de progression. Je suis là pour apporter de l'expérience à cette équipe et la faire progresser. "

Dans la raquette du Jazz, Boris Diaw retrouvera avec plaisir son coéquipier de l'Equipe de France, Rudy Gobert. " Nous avons certains automatismes, nous avons dejà des repères. C'est vrai que c'est plus simple de jouer avec quelqu'un que l'on connaît déjà, surtout en début de saison."

Côté objectifs et motivation, Boris Diaw affiche clairement la couleur : "Ma motivation pour cette saison est intacte, Utah est pour moi un nouveau challenge. Nous avons pour but de construire une équipe, c'est un challenge excitant. Notre objectif non dit c'est les playoffs. Tout le monde a envie de les faire. Personnellement, je pense que l'on en a le potentiel. On aura beaucoup de concurrents dans la conférence ouest."

Surtitre: 
Français de NBA
Auteur: 
Propos recueillis par Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Jeudi, 20. Octobre 2016
Vignette: 
Boris Diaw
Chapeau: 
La saison NBA débutera le 25 octobre prochain, ce soir à l'occasion d'une conférence de presse, Boris Diaw a présenté sa nouvelle saison NBA qu'il disputera sous le maillot du Utah Jazz aux côtés d'un autre tricolore, Rudy Gobert. Le Jazz débutera sa saison mardi à Portland.

Débuts mitigés pour Mam Jaiteh en BCL

Corps: 

Basketball Champions League
Mouhammadou Jaiteh (SIG) – 36 minutes 17 points (6/11 aux tirs) 4 points 4 passes 1 contre – SIG 91-84 UTENA
Jérémy Leloup (SIG) – 18 minutes 6 points (3/7 aux tirs) 3 passes 1 rebond – SIG 91-84 UTENA

Yacouba Ouattara (ASM) – 23 minutes 3 points (1/6 aux tirs) 2 rebonds 2 interceptions – ASM 65-47 FRAPORT
Alpha Kaba (Mega Leks) – 25 minutes 18 points (5/8 aux tirs) 9 rebonds 3 interceptions – LEKS 70-84 AVELLINO

NBA
Alexis Ajinça (NOP) – 11 minutes 4 points 7 rebonds 1 passe 1 contre – NOP 89-96 ATL
Evan Fournier (ORL) - 28 minutes 10 points 1 passe – ORL 77-107 MIA
Joffrey Lauvergne (OKC) – 15 minutes 9 points 4 rebonds 1 passe – DEN 87-97 OKC

Surtitre: 
La nuit des Bleus
Auteur: 
Guillaume Karli / FFBB
Date d’écriture: 
Mercredi, 19. Octobre 2016
Vignette: 
Chapeau: 
Malgré une très bonne prestation individuelle (17 points), Mam Jaiteh n’a pas pu empêcher les siens de se faire surprendre par les lituaniens de la Juventus Utena lors de la première journée de Basketball Champions League (91-84). En NBA, Joffrey Lauvergne a rentabilisé ses 15 minutes de jeu avec 9 points et 4 rebonds.
crédit: 
Crédits : Utena/FIBA

Pages

S'abonner à RSS - NBA