Ornella Bankole

Rookie Time
Le portrait d'Ornella Bankole
Elles sont le futur des Bleues, faites la connaissance des rookies de l'Equipe de France. Aujourd'hui découvrez la jeune extérieure des Bleues, Ornella Bankole, qui participe à sa première c...
Le chanson des rookies
Comme à chaque début de campagne, les rookies nouvellement appelées en Equipe de France ont passé la traditionnelle étape de la chanson devant le Groupe France.
Lattes Montpellier est passé à côté
Battu par Orenburg en finale retour de l'Eurocoupe (57-75), le BLMA a vu ses rêves de titre s'envoler malgré l'avantage du terrain et le succès de l'aller....
Renversantes Gazelles
Lattes Montpellier a décroché sa place pour le Top 8 d'Eurocoupe malgré la défaite du match aller (-19). Dans leur salle, les Gazelles ont retourné Venise (+23) pour s'offrir un nouveau tour dans le manège européen. Lyon et Tarbes grimpent aussi dans le wagon et face-à-face puisq...
Les pieds dans le tapis
L'Equipe de France U20 féminine a manqué son entrée dans son championnat d'Europe. Auteures d'un deuxième quart-temps catastrophique, les Françaises se sont lourdement inclinées face au...
Ornella Bankolé rejoint Calais
Après étude des différents projets proposés à Ornella Bankolé (CFBB), la Directi...
Que la Coupe commence !
Terrible Espagne

Le portrait d'Ornella Bankole

Corps: 


Surtitre: 
Rookie Time
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 5. Juillet 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Elles sont le futur des Bleues, faites la connaissance des rookies de l'Equipe de France. Aujourd'hui découvrez la jeune extérieure des Bleues, Ornella Bankole, qui participe à sa première compétition officielle avec l'Equipe de France féminine à l'Euro 2019.

Le chanson des rookies

Corps: 

Pour cette campagne 2019, un quatuor composé d'Iliana Rupert, Marine Fauthoux, Ornella Bankole et Magali Mendy a enflammé la scène de la préparation des Bleues à Anglet.

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
À Anglet, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 31. Mai 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Comme à chaque début de campagne, les rookies nouvellement appelées en Equipe de France ont passé la traditionnelle étape de la chanson devant le Groupe France.
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/bg41Aywe1xQ" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen></iframe>

Lattes Montpellier est passé à côté

Corps: 

Eurocoupe féminine - Finale retour

Lattes Montpellier - Orenburg (RUS) 57-75 (16-18; 11-17; 12-19; 18-21)
Dans une ambiance brûlante, Orenburg montre dès les premières secondes qu'il est bien venu pour jouer les trouble-fête. La deuxième faute de Helena Ciak (2') et une formation russe très présente au rebond offensif confirment le début de match piano des Gazelles (9-8, 5'). Taylor Wurtz puis Endy Miyem, de loin, lancent un premier assaut (15-8, 7') mais Brionna Jones (12pts dans ce quart-temps) et ses copines y répondent immédiatement (16-18, 10').

A chaque panier lattois, la réponse adverse est quasi instantanée. Symbole de cette guerre des tranchées, le temps mort pris par Thibaut Petit alors que le BLMA ne pointe qu'à -4 (20-24, 14'). Lattes Montpellier semble marquer le pas et Erica Wheeler, en déséquilibre, trouve le cercle au buzzer (23-29, 18'). La fin de la première mi-temps est compliquée pour un BLMA qui subit l'agressivité russe et regagne les vestiaires avec du retard (27-35).

La pause n'a visiblement pas changé les choses côté lattois, Orenburg continue sur sa lancée avec une défense imperméable (27-39, 22'). L'énergie de Romane Bernies et Ornella Bankolé redonne du rythme aux Gazelles qui reviennent (35-41, 24') mais la quatrième faute de Ciak risque de compliquer l'équation pour le BLMA. En manque de réussite et sans sa tour de contrôle, Lattes Montpellier est au bord du K-O (39-54, 30').

Porté par une Ornella Bankolé déchaînée, Lattes Montpellier ne veut pas rendre les armes (46-57, 33'). Sami Whicomb profite du flottement dans le camp russe pour ramener son équipe sous la barre des 10 points (51-60). Wheeler, encore elle, climatise la salle d'un gros shoot dans le corner (53-66, 36'). Les Gazelles jettent leurs dernières forces dans la bataille mais de manière désordonnée. Dominé au rebond (52 dont 18 offensifs pour Orenburg), sans adresse et avec une Helena Ciak ciblée, le BLMA s'incline logiquement dans cette finale retour et voit le trophée lui filer entre les doigts. Rageant !

Catégorie: 
Surtitre: 
Eurocoupe féminine - Finale retour
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Mercredi, 10. Avril 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Battu par Orenburg en finale retour de l'Eurocoupe (57-75), le BLMA a vu ses rêves de titre s'envoler malgré l'avantage du terrain et le succès de l'aller. Les partenaires d'Ornella Bankolé (15pts) n'ont jamais réussi à résoudre leur défaillance au rebond et stopper le duo Jones-Wheeler.

Renversantes Gazelles

Corps: 

Eurocoupe féminine - Top 16 retour

Gorzow (POL) - Lyon  67-81
Les Lionnes de Clarissa Dos Santos (16pts, 16rbds) ont parfaitement évité le piège polonais. Avec "seulement" 8 points d'avance suite au match aller, Lyon se devait de prendre ses distances au plus vite. Au contact à la pause (37-36), l'ASVEL a fait le trou au retour des vestiaires grâce à son collectif (5 joueuses à plus de 11 points).

Cracovie (POL) - Nantes Rezé 64-56
Balayé à l'aller (-20), le NRB a fait mieux en Pologne mais quitte tout de même la compétition. Les Déferlantes ont tenu tête au Wisla durant tout le match (30-30 à la mi-temps) mais le retour des vestiaires a été fatal aux partenaires de Shaqwedia Wallace (17pts). Distancées (52-43, 30'), elles n'ont pas pu recoller au score.

Lattes Montpellier - Venise (ITA) 83-60
Si tout avait bien débuté dans l'opération remontada (24-17, 10'), le 2ème QT aurait pu semer le doute côté lattois (35-34, 20'). Porté par une Ornella Bankolé en feu (25pts), le BLMA est redevenu un rouleau-compresseur en attaque et en défense (61-45, 30'). A 9' du terme, les Gazelles étaient revenues à égalité sur l'ensemble des deux matches. Encore fallait-il tenir l'écart. Sami Whitcomb (24pts) s'y est attelée en assurant ses lancers en fin de partie.

Tarbes - Ruzomberok (SVK) 62-48
Obligées de l'emporter de plus de trois points, les Bigourdanes ont fait le travail avec application à l'image de la prestation XXL d'Alexis Prince (34pts, 16rbds). Bien parti (21-8, 10'), le TGB n'a pas ralenti la cadence jusqu'à la pause (38-21) puis a contrôlé les débats (53-37, 30').

Miskloc (HUN) - Galatasaray (TUR) 65-69

Joués mercredi
Cukurova (TUR) - Besiktas (TUR) 83-80
Szeksard (HUN) - Bydgoszcz (POL) 86-60
Girona (ESP) - MBA Moscou (RUS) 73-63

Programme du Top 8 aller - 14 février 2019

Szeksard (HUN) - Girona (ESP) / 13 février
Galatasaray (TUR) - Lattes Montpellier
Cracovie (POL) - Cukurova (TUR)
Lyon - Tarbes

Matches retour les 20/21 février 2019

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupes d'Europe féminines
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 1. Février 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Lattes Montpellier a décroché sa place pour le Top 8 d'Eurocoupe malgré la défaite du match aller (-19). Dans leur salle, les Gazelles ont retourné Venise (+23) pour s'offrir un nouveau tour dans le manège européen. Lyon et Tarbes grimpent aussi dans le wagon et face-à-face puisqu'ils seront adversaires. Nantes Rezé est éliminé.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr"> Elles l&#39;ont fait, nos Gazelles nous ont fait vibrez et elles rejoignent les 1/8ème de finale ! Si vous saviez comme on vous aime ! Merci les filles <br><br> <a href="https://t.co/QXnsHC8BMx">https://t.co/QXnsHC8BMx</a><a href="https://twitter.com/hashtag/BLMAREYE?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#BLMAREYE</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/EuroCupWomen?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#EuroCupWomen</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/GoGazelles?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#GoGazelles</a> <a href="https://t.co/h205CLfxco">pic.twitter.com/h205CLfxco</a></p>&mdash; BLMA (@BasketLMA) <a href="https://twitter.com/BasketLMA/status/1091075729121521669?ref_src=twsrc%5Etfw">31 janvier 2019</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Les pieds dans le tapis

Corps: 

C'est la France qui a pris le meilleur départ avec Bankolé et Foppossi mais la Hongrie s'est rapidement remise dans le sens de la marche en infligeant un terrible 11 à 2 en 3 minutes (11-6, 5'). Distancées les Françaises subissent les assauts d'Aho et ses partenaires, avant que la défense ne reprennent le dessus et Bankolé se chargeant d'alimenter la marque. Les deux équipes sont désormais roue dans roue.

En profitant d'erreurs des Françaises, les Hongroises refont le break (27-19) au tout début du deuxième quart-temps. Dorby remet un peu d'énergie dans les rangs français, mais Kuttor fait la loi dans la raquette (33-22, 13'). Avec Studer à la baguette, la Hongrie accélère encore, la France est complètement larguée et la barre des 20 points de retard est déjà franchie. Bankolé marque à trois-points avant de rejoindre les vestiaires (34- 51,20').

Après la pause, le jeu s'équilibre à l'image de Berkani qui artille derrière la ligne, les deux équipes se rendent coup pour coup, la Hongrie ne lâche rien dans le sillage de son trio de leaders Aho-Studer-Kuttor. Les médaillées de bronze au Mondial U17 en 2014 maintiennent leur avance autour des 20 points avec une adresse quasi insolente. Dur dans ces conditions pour les joueuses de Jérôme Fournier d'espérer inverser la tendance.

Agressives, les Françaises se voient siffller des fautes, les Hongroises ne tremblent pas beaucoup sur la ligne des lancers. Le chrono tourne, la France tente alors de limiter les dégâts (65-86) le regard porté sur la suite de la compétition. Demain, la France jouera face à la Bosnie-Herzégovine battue aujourd'hui par la Slovénie (57-61).

Surtitre: 
Championnat d'Europe U20 féminines 2017
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Samedi, 8. Juillet 2017
Vignette: 
Chapeau: 
L'Equipe de France U20 féminine a manqué son entrée dans son championnat d'Europe. Auteures d'un deuxième quart-temps catastrophique, les Françaises se sont lourdement inclinées face aux talentueuses hongroises (65-86). Demain, elles devront se rattraper face à la Bosnie Herzégovine.

Ornella Bankolé rejoint Calais

Corps: 

Ornella BANKOLÉ, Poste 3/2, née le 17 septembre 1997 (1,81m), du Chalon Basket Club (Yonne), rejoindra Côte d’Opale Basket Calais (Pas-de-Calais) en LFB la saison prochaine.

 

Surtitre: 
Sorties CFBB
Auteur: 
Guillaume Karli / FFBB
Date d’écriture: 
Vendredi, 24. Avril 2015
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Après étude des différents projets proposés à Ornella Bankolé (CFBB), la Direction Technique Nationale (DTN) a donné son accord pour la signature d'un contrat avec le COB Calais (LFB).
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB

Que la Coupe commence !

Corps: 
Programme des 32e finale
Mardi 11 novembre
17h00 : Geispolsheim (NF1) – Aulnoye (LF2)
17h00 : Vendée Belleville (NF3)  – Le Havre (LF2)
18h00 : BCSP Rezé (NF1) – Léon Tregor (LF2)
19h00 : Charnay Basket (LF2)  – CFBB (LF2)
20h00 : Dunkerque Malo BC (LF2) – AB Chartres (LF2)
 
Programme 16e finale*
Mardi 11 novembre
16h30 : Reims BF (LF2) – FCB Charleville-Mézières (LFB)
 
Mardi 25 novembre à 20h00
CB Ifs (NF1) – Arras Pays d’Artois (LFB)
SI Graffenstaden (LF2) -  Lyon BF (LFB)
Charnay Basket (LF2) ou CFBB (LF2) – COB Calais (LFB)
CJS Geispolsheim (NF1) ou Aulnoye (LF2) – Hainaut Basket (LFB)
Dunkerque Malo BC (LF2) ou AB Chartres (LF2) – ESB Villeneuve d’Ascq LM (LFB)
BCSP Rezé (NF1) ou Léon Trégor Basket 29 (LF2) - Nantes-Rezé (LFB)
Vendée Belleville Basket (NF3) ou ALA Le Havre (LF2) – Angers UFB (LFB)
Roche Vendée (LF2) – USO Mondeville (LFB)
Cavigal Nice (LF2) - Basket Landes (LFB)
Limoges ABC (LF2) -  Toulouse MB (LFB)
CA Brive (NF1) - Tarbes GB (LFB)
 
*En raison de leur participation à l'Euroligue, Bourges et Lattes-Montpellier ne participeront pas aux 16e de finale de la Coupe de France
Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France féminine – Joe Jaunay
Date d’écriture: 
Lundi, 10. Novembre 2014
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
La Coupe de France féminine débute demain avec les 32e de finale. Le club de NF3, Vendée Belleville sera le petit poucet de la compétition et tentera de déjouer les pronostics lors de la réception du Havre (LF2). Un match avancé des 16e de finale, Reims (LF2) - Charleville-Mézières (LFB), aura également lieu demain.

Terrible Espagne

Corps: 
Le temps des retrouvailles a sonné. En 2013 à l'Euro, l'Espagne avait écarté, en quart de finale, la France de son chemin vers le titre. Les filles de Julien Egloff avait surement ce souvenir encore bien ancré dans leur mémoire au moment d'aborder le quart de finale de ce soir.
 
A Pilsen, les Françaises ont montré dès l'entame de la rencontre que ce match allait être une véritable guerre. La France a réussi à créer le premier avantage significatif +5 (18-13) après 2'45 de jeu sur un tir à trois-points de Bankole. Longtemps incertaine pour ce match, l'ailière tricolore est finalement bien au rendez-vous.
 
La révolte espagnole ne s'est pas fait attendre. Après être revenue au score "la Roja" a répondu coup pour coup aux attaques d'Alexia Chartereau et ses partenaires. Le match est alors très équilibré, mais l'activité du duo Cazorla-Raventos a permis aux Ibériques de rejoindre le vestiaire avec six longueurs d'avance (34-28, 20'), le plus gors écart à ce moment là du match.
 
Un écart qui n'en est malheureusement pas resté là. Au retour des vestiaires, les protégées de Victor Lapena ont peu à peu accéléré la cadence sous l'impulsion de l'arrière Angela Salvadores pour infliger un 16 à 4 en 8 minutes (53-37) à des Françaises complètement déboussolées.
 
EN bonne capitaine, Alix Duchet a bien tenté de sonner la révolte mais rien ne semblait pouvoir enrayer la machine espagnole qui a poursuivit sa course en tête. Même quand Alexia Chartereau a trouvé la mire à trois-points pour redonner un peu d'espoir au camp français, Iho Lopez et ses parteanires ont répondu en donnant un nouveau coup d'accélérateur. La France n'a pas trouvé les armes pour contrer la vague espagnole et s'est inclinée finalement 73-54. Un score qui ne reflète pas la physionomie du match.
 
Espagne bat France 73-54
 
Surtitre: 
Mondial U17 Féminin
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Vendredi, 4. Juillet 2014
Vignette: 
Chapeau: 
Ce soir, en quart de finale du Mondial U17 féminin à Pilsen (République Tchèque), l'Equipe de France a fini par céder (73-54) face à une solide équipe d'Espagne, championne d'Europe en titre.
S'abonner à RSS - Ornella Bankole
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'