Pape Sy

Basket Hebdo
Basket Hebdo est en kiosque
Le numéro 63 de Basket Hebdo vous attend chez votre marchande journaux vous y retrouverez comme chaque semaine toute l'actu du basket.
Florent Pietrus omniprésent
Certains médaillés de bronze au dernier Mondial, des présélectionnés dans le groupe France en 2014 et certains sérieux prétendants évoluent cette saison en Pro A. Chaque semai...
"Nous allons pouvoir nous jauger"
Retenu pour la tournée de l’Equipe de France A’ en Chine, Pape Sy (2,01 m, 26 ans) présente la particularité d’avoir connu la NBA l’espace d’une saison et trois matches disput...

Basket Hebdo est en kiosque

Corps: 

Depuis son retour de NBA, Pape Sy s'était installé en Pro A parmi les meilleurs Français du championnat, sans toutefois se montrer dominant, connaissant plusieurs trous d'air. Mais depuis le début de saison, il est irrésistible. Il marque plus de vingt points par match, et avec lui, Gravelines-Dunkerque a retrouvé le sourire après une saison terne.

Toujours en Pro A, rencontre avec Jean-Louis Borg. Qui est vraiment l'entraîneur de Dijon ? Quelle est son histoire personnelle ? Il se confie comme rarement.

Chez les féminines, focus sur Ann Wauters, la superstar de retour en France, à Villeneuve d'Ascq.

Et aussi : Florent Piétrus, Antoine Diot et Charles Kahudi au top, la folle semaine de Limoges, Jean-Victor Traoré (Lille, Pro B), le Centre Fédéral (N1), Chris Singleton (Sceaux, N2), Pawel Storozynski (Auxerre-Héry, N3), Sofoklis Schortsanitis (Tel-Aviv), Nikola Mirotic (Chicago), Evan Fournier (Orlando)...

Plus d'infos ici

Catégorie: 
Surtitre: 
Basket Hebdo
Date d’écriture: 
Jeudi, 13. Novembre 2014
Vignette: 
Chapeau: 
Le numéro 63 de Basket Hebdo vous attend chez votre marchande journaux vous y retrouverez comme chaque semaine toute l'actu du basket.

Florent Pietrus omniprésent

Corps: 

Les médaillés de Bronze à la Coupe du Monde
Florent Pietrus (Nancy) : 20 points à 9/12 aux tirs, 7 rebonds, 2 passes en 35 minutes (victoire 78-72 contre Le Havre)

Charles Kahudi (Le Mans) : 18 points à 6/8 aux tirs, 6 rebonds et 1 passe en 31 minutes (défaite 76-83 contre Strasbourg)
Antoine Diot (Strasboug) : 16 points à 5/7 aux tirs dont 3/4 à trois-points, 6 rebonds, 10 passes en 31 minutes (victoire 83-76 contre Le Mans)
Edwin Jackson (Villeurbanne) : 15 points à 5/11 aux tirs dont 4/9 à trois-points, 1 rebond, 4 passe en 30 minutes (défaite 74-79 contre Rouen)

Les présélectionnés 2014
Nobel Boungou Colo (Limoges) : 19 points à 9/16 aux tirs, 9 rebonds, 2 interceptions en 30 minutes (victoire 75-72 contre Nanterre)
Adrien Moerman (Limoges) : 7 points à 2/6 aux tirs, 10 rebonds en 30 minutes (victoire 75-72 contre Nanterre)

Les prétendants à suivre
Pape Sy (Gravelines-Dunkerque) : 30 points à 9/17 aux tirs, 9 rebonds, 1 interception en 45 minutes (victoire 95-86 a.p. contre Pau)
Andrew Albicy (Gravelines-Dunkerque) : 19 points à 4/15 aux tirs, 2 rebonds, 9 passes, 2 interceptions en 40 minutes (victoire 95-86 a.p. contre Pau)
Ali Traoré (Strasbourg) : 13 points à 6/12 aux tirs, 8 rebonds, 2 passes en 28 minutes (victoire 83-76 contre Le Mans) 
Mouhammadou Jaiteh (Nanterre) : 10 points à 4/7 aux tirs, 11 rebonds, 3 passes en 28 minutes (défaite 72-75 contre Limoges)
Rodrigue Beaubois (Le Mans) : 8 points à 2/6 aux tirs, 1 rebond, 2 passes en 14 minutes (défaite 76-83 contre Strasbourg)
Léo Westermann (Limoges) : 2 points à 1/3 aux tirs, 2 rebonds, 1 passe en 16 minutes (victoire 75-72 contre Nanterre)

Surtitre: 
Les Bleus de LNB
Date d’écriture: 
Mercredi, 12. Novembre 2014
Vignette: 
Chapeau: 
Certains médaillés de bronze au dernier Mondial, des présélectionnés dans le groupe France en 2014 et certains sérieux prétendants évoluent cette saison en Pro A. Chaque semaine nous ferons un petit tour d'horizon de leur performance dans l'hexagone. Lors de la 7e journée de Pro A, Florent Pietrus s'est montré décisif face au Havre (victoire 78-72), Nobel Boungou Colo a pesé de tout son poids dans la victoire limougeaude à Nanterre et enfin hier soir Pape Sy a pris feu au Sportica face à Pau.
crédit: 
Presse Sports/Mao

"Nous allons pouvoir nous jauger"

Corps: 
Quelle a été votre réaction en apprenant votre sélection en A’ cet été ?
Je prends ça comme une étape. Porter le maillot de l’équipe nationale a toujours été un objectif. Et encore plus avec les résultats des dernières années. Donc je veux porter le maillot A’ avec fierté en espérant gravir une dernière marche. C’est une récompense du travail fait en club. J’ai envie de montrer que je suis capable, au niveau international, d’apporter mes qualités pour aider la France à avoir des résultats.
 
Quelles sont les grandes différences entre une vie de club et une tournée avec une équipe nationale ?
En club, au pire tu rentres chez toi tous les trois jours, tu retrouves ta famille, tes amis. Ici ce sont des périodes plus longues et il faut que la vie en groupe soit de bonne qualité. C’est un bon test pour voir ceux qui sont capables de vivre ce type de stage et qui contribuent à ce que sur le terrain cela se passe bien.
 
Vous projetez-vous vers les qualifications pour la Coupe du Monde 2019, qui débuteront en 2017 et pour lesquelles cette Equipe de France A’ travaille ?
La concurrence est telle que tout le monde a envie d’atteindre cet objectif. Les A’ c’est une bonne opportunité pour se montrer et aspirer à l’Equipe de France. Cette tournée c’est un peu l’inconnu mais nous allons pouvoir nous jauger et mesurer ce qu’il nous reste à travailler pour prétendre à plus.
 
Votre courte expérience en NBA avec les Hawks est dans toutes les mémoires. Pensiez-vous que cette expérience allait autant marquer les esprits ?
En revenant ici je me doutais qu’on m’en parlerait. Mais je n’avais pas mesuré à quel point et sur une aussi longue durée. Cela fait quatre ans et j’en entends toujours parler, y compris ici, avec mes coéquipiers. C’est toujours gratifiant quand des joueurs t’interrogent sur cette expérience. Je sais qu’avant d’y aller, la NBA c’était un rêve. Si j’avais croisé un joueur NBA je lui aurais posé certaines questions. Donc je me mets à la place des autres.
 
Ce passage a-t-il changé votre approche du basket ?
Ça t’ouvre l’esprit sur une façon de travailler très différente. Malgré mon peu de temps de jeu j’ai réussi à faire évoluer mon jeu et mes perspectives ont changé sur mes possibilités. Donc forcément cela te donne encore plus d’ambition car une fois que tu as goûté à la NBA, tu n’as qu’une envie c’est d’y retourner.
 
Le retour sur terre a-t-il été difficile à gérer ?
Je suis parti très jeune en NBA. Je n’y ai passé qu’un an avant de revenir. Donc je n’ai pas eu assez de temps pour prendre une claque à mon retour. Et cela te rend encore plus exigeant envers toi-même car si les joueurs là-bas sont talentueux ils fournissent également un travail impressionnant. Et si je veux y être, je ne peux pas faire moins.

Programme des trois tournois en Chine
-Lundi 30 juin au vendredi 4 juillet - Tournoi à Shenzen
Mardi 1er juillet à 13h30 : Chine - France
Mercredi 2 juillet à 12h30 : Italie - France
Jeudi 3 juillet à 12h30 : France - Slovénie

-Vendredi 4 au mercredi 9 juillet - Tournoi à Qujing
Samedi 5 juillet à 13h30 : Chine - France
Dimanche 6 juillet à 15h00 : Italie - France
Lundi 7 juillet à 13h00 : France - Slovénie
 
-Mercredi 9 au dimanche 13 juillet - Tournoi à Chengdu
Jeudi 10 juillet à 13h30 : Jinqiang Club - France
Vendredi 11 juillet à 13h30 : Italie - France
Samedi 12 juillet à 13h00 : France - Slovénie
 
 

Surtitre: 
Equipe de France A'
Date d’écriture: 
Mardi, 1. Juillet 2014
Vignette: 
Chapeau: 
Retenu pour la tournée de l’Equipe de France A’ en Chine, Pape Sy (2,01 m, 26 ans) présente la particularité d’avoir connu la NBA l’espace d’une saison et trois matches disputés avec les Atlanta Hawks (2010-11). Une expérience qui a changé sa vie.
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB
Tags: 
S'abonner à RSS - Pape Sy