Patrimoine

Journées du Patrimoine
Journées du Patrimoine 2018 - Le grand public à l'Espace muséal FFBB
Si vous ne savez pas pourquoi l'anneau de basket est à 3m05, si vous ignorez encore que la plus ancienne salle de basket au monde est en France, si vous n'avez jamais rencontré de championne...
Le basket fidèle au rendez-vous
Dans le cadre des Journées du Patrimoine 2018, l'héritage du basket français sera mis à l'honneur sur plusieurs sites emblématiques les 15 et 16 septembre prochains,...
Ouverture de l'Espace Muséal FFBB au public le samedi 15 septembre
Dans le cadre des Journées européennes du patrimoine 2018, la Fédération Française de Basket-ball ouvre ses portes au public le samedi 15 septembre, entre 10H00 et 17H00. A ce...
Médaillé olympique en 1948, Michel Bonnevie est décédé
Monsieur Michel Bonnevie, joueur de l'équipe de France 1948 médaillée d'argent aux Jeux olympiques de Londres, est décédé. La Fédération Française de BasketBall salue la mémoire d'un grand nom du basket français.
Digbeu, Palin, Guinchard et Mailhabiau ont reçu le ballon de Cristal
Comme chaque année, à l’occasion des finales de la Coupe de France, la Fédération Française de BasketBall récompense, d’un « Ballon de Cristal », des acteurs majeurs du basket français. Ce samedi, Jac...
Le Comité d'Honneur de l'Académie s'est réuni
Le Comité d’Honneur de l’Académie du Basket s’est réuni ce samedi 21 avril, au r...
La fondation internationale du basket organise un concours photo
Le basket français est en deuil
27 décembre 1893

Pages

Un Français à la tête du Real Madrid

Corps: 

Auréolé de son passé de joueur (5 titres de Champion de France) et d’entraineur de l’équipe de France (médaille d’argent olympique en 1948, médailles européennes en 1949 (argent), 1951 et 1953 (bronze)), Robert Busnel répond à l’appel de Raimundo Saporta, en charge notamment de la section basket du club et homme de confiance du président Santiago Bernabéu. Sous sa direction, l’équipe remporte le Championnat national et La Copa del Generalisimo (la Coupe d’Espagne, apparue en 1933, est rebaptisée ainsi pendant la période franquiste). Malgré tout l’expérience sera brève. Le Real Madrid, double tenant de la Coupe d’Europe des Champions,  échoue face au Simmenthal de Milan. A cet accroc, il faut ajouter que le nouvel entraineur, de son propre aveu, n’est pas rompu aux méthodes en vigueur dans les meilleurs clubs espagnols ou italiens en matière de préparation physique, d’entrainement ou de recrutement de joueurs américains. L’expérience est interrompue, à l’amiable, en 1966. Robert Busnel rebondira très vite puisqu'il devient Président de la FFBB cette même année. Il deviendra Président de la FIBA en 1984. 

Sur la photographie, on voit Robert Busnel (à droite) aux côtés d’Alfredo Di Stefano, dont la venue au Real Madrid (section football) fut orchestrée par Raimundo Saporta. Elle ouvre la voix aux transferts d’étoiles telles que Ferenc Puskas et Raymond Kopa…

Catégorie: 
Surtitre: 
L'instant patrimoine
Date d’écriture: 
Mardi, 23. Février 2016
Vignette: 
Chapeau: 
Une offre qui ne se refuse pas, un effectif en or, des ambitions élevées…Robert Busnel est le nouvel entraineur du Real Madrid, section basket. Nous sommes en 1965.

Parachutage

Corps: 

L’un et l’autre contribuèrent à la bonne tenue du Sporting Club Moderne cette saison, à une époque où les meilleurs clubs de basket-ball français utilisent presque tous la règle qui les autorise à disposer de deux joueurs étrangers dans leur effectif (en vigueur depuis 1968). Le club manceau joue les premiers rôles en Nationale I (on dirait Pro A de nos jours), un peu plus de 10 ans après avoir remporté la Coupe de France (1964) et un peu moins de 5 ans avant de gagner le titre en Championnat de France (1978). 

 

 

Catégorie: 
Surtitre: 
L'INSTANT PATRIMOINE
Date d’écriture: 
Vendredi, 29. Janvier 2016
Vignette: 
Chapeau: 
Le duo de joueurs américains du SCM Le Mans, Art Kenney et Loyd King, saison 1974-1975, mis en scène façon Débarquement, près de La Rotonde.

La voix du créateur

Corps: 

Il s’agit d’une courte séquence radiophonique, datant de janvier 1939, où M. Naismith évoque la naissance de la balle au panier, près de 50 ans plus tôt. Où l’on apprend notamment que la toute première partie, disputée, c’est bien le terme, à 9 contre 9, a donné lieu à une sévère empoignade entre les joueurs. Il a fallu quelques ajustements pour limiter les contacts et rendre l’activité attractive et conforme aux principes moraux et éducatifs voulus par son inventeur. 

A retrouver en suivant ce lien.

Document émouvant, document instructif également, puisqu’il rappelle les conditions dans lesquelles le basketball a été inventé, et document à replacer dans son contexte. M. Naismith décrit, en moins de 3 minutes, l’apparition du basket-ball, près de 50 ans après les faits. Il tient à rappeler l’essence du jeu qu’il a lui-même imaginé, dont les formes modernes s’éloignent parfois à son sens. 

Catégorie: 
Surtitre: 
L'instant Patrimoine
Date d’écriture: 
Lundi, 21. Décembre 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Le seul enregistrement connu de James Naismith a récemment été redécouvert et mis à l’honneur par l’Université du Kansas, qui détient le précieux document d’archives.

Des anciens internationaux honorés

Corps: 

A l’initiative de la LNB, les clubs de basket-ball professionnels de France entreprennent de renforcer et mettre en avant le lien entre les générations. Chaque club au cours d’une journée de championnat du mois de novembre, a organisé une rencontre entre un joueur qui a marqué le club et les jeunes du Centre de formation…Le joueur en question a ensuite été présenté au public pendant la rencontre de l’équipe pro. Ont ainsi déjà été honorés Hervé Dubuisson à Nancy, Georgy Adams à Antibes, Pascal Dassonville à Châlons-Reims, Eric John à Cholet, Christian Baltzer au Mans, Bruno Recoura à l’ASVEL, Thomas Darnauzan à Nanterre, Paul Henderson à Pau-Lacq-Orthez, Paul Besson à Vichy-Clermont, Johan Blot à Orléans, Laurent Bernard à Dijon, Jean-Manuel Sousa au Havre

Cette première édition prometteuse semble valider le concept. Il ne s’agit en effet pas d’une campagne d’hommages isolée…L’objectif est de reconduire l’opération chaque saison, au mois de novembre. L’adhésion immédiate de la plupart des clubs au concept démontre la pertinence de l’approche…Un exemple à suivre. 

Catégorie: 
Surtitre: 
Basketteurs d’hier et de demain
Date d’écriture: 
Vendredi, 4. Décembre 2015
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
La Ligue Nationale de Basket a annoncé, au cours du mois de novembre, le lancement de l’opération « basketteurs d’hier et de demain ».

La Busnel Super Luxe

Corps: 

Robert Busnel, dès la fin des années 1940, prête son nom à un équipementier, pour proposer des produits : ballons, survêtements, maillots et chaussures…L’international et entraîneur, futur Président de la FFBB puis de la FIBA, prétend, lorsqu’on l’interroge, que c’est à son frère Georges, que les équipements « Busnel » font référence…Il faut dire que son statut amateur ne l’autorise pas à gagner de l’argent grâce au basketball.

 Il y eu également, quelques années plus tard, la Palladium « Alain Gilles », la « Beugnot Star » de chez Patrick…

 M. Rat, qui jouait au plus haut niveau dans les années 1960 (http://urlz.fr/2JYy ), admet cependant volontiers que « tout le monde était dingue des Converse » (retrouvez l'article complet sur le site Internet de CNN International)…Puis, au milieu des années 1980, il y eu la « Air Jordan » et l’entrée dans une autre dimension commerciale et marketing…

  

 

      

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégorie: 
Surtitre: 
L'instant Patrimoine
Date d’écriture: 
Jeudi, 26. Novembre 2015
Vignette: 
Chapeau: 
« We had French sneakers like the Busnel », explique Michel Rat, sollicité par une historienne américaine publiant ces jours-ci une analyse sur le développement du basket-ball français sur le site de CNN International.

Maurice Desaymonet n'est plus, un pionnier nous a quittés

Corps: 
Après la médaille olympique de 1948, Maurice Desaymonet, qui évolue au club de Championnet Sports, a été sacré vice-champion d'Europe en 1949 avant de prendre une honorable 6e place au Mondial Buenos Aires l'année suivante. Le Championnat du Monde a été sa dernière apparition sous le maillot bleu. 
 
28 sélections entre 1948 et 1950
1ère sélection le 5 juin 1948 à Strasbourg contre la Suisse
Dernière sélection le 3 novembre 1950 à Buenos Aires (Argentine) contre le Brésil
 
Médaillé d'Argent aux Jeux Olympiques de Londres de 1948
Médaillé d'Argent au Championnat d'Europe du caire (Egypte) en 1949
6e au Championnat du Monde de Buenos Aires (Argentine)
 
Equipe de France 1950
Catégorie: 
Surtitre: 
Décès
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Mercredi, 4. Novembre 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Maurice Desaymonet est décédé aujourd'hui à l'âge de 94 ans. Ce pionnier du basket-ball a porté à 28 reprises la tunique tricolore et a fait partie de l'équipe médaillée d'argent aux JO de 1948. La Fédération Française de Basket et son Président, Jean-Pierre Siutat, adresse leur sincères condoléances à ses proches et sa famille.

« Shooter en claquant la balle dans le panier par-dessus celui-ci »…

Corps: 

On commencera à smasher à l’entrainement et, beaucoup plus rarement, en match, en France dans les années 1960. Les premiers artistes du genre apparaissent lors de la décennie suivante, comme en atteste cette image de Jacques Cachemire, un pionnier en la matière… Quant au terme « dunk » il faut attendre les années 1990 pour le voir se généraliser et remplacer le « smash » dans le vocabulaire du basket français.

La citation est extraite du N° 23 du mensuel Sport et Vie, daté d’avril 1958, dont un article signé Robert Busnel a été redécouvert par Pascal Legendre (Voir Basket Hebdo N° 100 du 30 juillet 2015).

Catégorie: 
Surtitre: 
L'instant Patrimoine
Date d’écriture: 
Mercredi, 28. Octobre 2015
Vignette: 
Chapeau: 
…Ou comment désigner un dunk quand le terme n’existe pas encore…Robert Busnel, figure emblématique du basket-ball français, en 1958, découvre à New-York le basket-ball américain et doit recourir à cette formule alambiquée pour décrire ce qu’il a vu.

Championnat d’Europe : la France en bronze à domicile…en 1951

Corps: 
Le nombre d’équipes en présence passe à 18 et la légitimité sportive de la compétition s’affirme. L’organisation efficace, le succès populaire (12 000 personnes assistent à la finale au Palais des Sports à Paris), l’excellente couverture médiatique font de ce tournoi un succès pour les organisateurs (la FFBB démontre son savoir-faire tout en équilibrant le budget consacré à l’événement). Cette réussite bénéficie également à la FIBA en illustrant l’intérêt de telles compétitions continentales.
 
L’équipe de France est battue en demi-finale par la Tchécoslovaquie mais ne se désunit pas et remporte le bronze face à la Bulgarie. En finale, l’URSS conquiert son deuxième titre et amorce un règne sans équivalent sur le basket européen.
 
Retrouvez le compte-rendu du Championnat d'Europe 1951 dans le magazine Basket-ball de mai 1951 : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k65607704.item
 
 
Catégorie: 
Surtitre: 
L'instant Patrimoine
Date d’écriture: 
Jeudi, 1. Octobre 2015
Vignette: 
Chapeau: 
En 2015, c’était la 4ème fois qu’un Championnat d’Europe de basket-ball, était organisé, ou co-organisé, par la France. L’événement fut accueilli dans l’hexagone pour la première fois en 1951. Après l’édition 1949 qui avait eu lieu en Egypte en opposant 7 équipes dont 3 non-européennes, le Championnat 1951 marque un tournant.

Le jury du Trophée Alain Gilles réuni à la FFBB

Corps: 
La remise du prix aura lieu le vendredi 16 octobre prochain à Nantes à l'occasion de l'Assemblée Générale de la FFBB.
 
Un jury composé de 11 votants se réunira à Paris, après la conclusion de l’EuroBasket 2015, pour procéder aux votes : 5 représentants des médias et 6 représentants des institutions du basket (FFBB, LNB, Club des internationaux…). Les performances des joueurs et des joueuses lors de la saison de club 2014/15 et lors des compétitions internationales 2015 seront prises en compte pour déterminer l’identité du lauréat.
 
Trophée Alain Gilles Le trophée lui-même, en métal laqué découpé et perforé, est une sculpture en 3 pans, d’un diamètre de 25 centimètres posée sur un socle métallique, qui évoque la silhouette d’Alain Gilles en jeu. Hommage au style et à la créativité de l’un des joueurs les plus marquants de l’histoire du basket français, l’œuvre a été dessinée par le créateur Arnaud Lehoux. Le basket-ball est un jeu où l’efficacité n’interdit pas l’élégance.
Catégorie: 
Surtitre: 
Trophée Alain Gilles
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Mercredi, 30. Septembre 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Le jury d'experts du 1er Trophée Alain Gilles, récompensant le meilleur basketteur ou la meilleure basketteuse de la saison écoulée, s'est réuni aujourd'hui au siège de la fédération à Paris.

"Etre à côté de Rigaudeau ou Jordan, c’est honorifique pour moi."

Corps: 
Que ressentez-vous d’être intronisé aujourd’hui au Hall Of Fame ?
"Forcément cela fait plaisir d’avoir répondu à cette invitation. Cela me permet aussi de revoir des gens que j’ai perdus de vue. J’ai arbitré pendant 20 ans sur le plan international, ça me fait plaisir de revoir des gens que j’ai arbitré. Ce sont les souvenirs qui restent quand on est sportif et pour moi c’est magnifique d’être ici. L’accueil que l’on a reçu ici de personnes que je connaissais, d’autres moins, d’autres dont je ne me rappelais pas mais eux me reconnaissaient. Un arbitre ça se remarque sur un terrain, qu’il soit bon ou mauvais. Etre à côté de noms comme Antoine Rigaudeau ou Michaël Jordan, c’est honorifique pour moi. Un arbitre… vous pensez à côté des grands joueurs comme Jordan et tout ça…"
 
Quels souvenirs vous reviennent en mémoire aujourd’hui ?
"Il y a beaucoup de choses qui me reviennent en mémoire comme ma sortie du Stade Olympique d’Athènes pour un match Tel Aviv contre Athènes. J’ai une photo sortant su stade olympique entouré de 250 policiers. J’ai de très bons souvenirs au milieu des sportifs, de meilleurs souvenirs que dans certaines fonctions. J’ai arbitré plusieurs championnats du monde, championnats d’Europe aussi, et les Jeux Olympiques en 1956 à Melbourne. Là-bas j’ai eu la satisfaction d’arbitrer la finale, Etats-Unis - Union Soviétique. Il n’y a pas eu de finale, les Soviétiques ont mis le ballon sous le bras pour ne pas se prendre 100 points (NDLR 89-55)."
 
Catégorie: 
Surtitre: 
Hall of Fame FIBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Samedi, 19. Septembre 2015
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Robert Blanchard est un ancien joueur international devenu arbitre. Il a notamment officié lors de la Finale des Jeux Olympiques de 1956 de Melbourne. Après plus de 20 ans d’arbitrage, il a pris sa retraite sportive en 1974. A 93 ans, celui qui garde un œil averti sur le basket sera intronisé, ce soir, au Hall of Fame FIBA.

Pages

S'abonner à RSS - Patrimoine
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'