Playoffs

NM1 - Playoffs
Chartres promu en ProB
En s’imposant à Lorient hier soir après une première victoire à domicile samedi dernier, Chartres remporte la finale des playoffs de Nationale Masculine 1 et décroche du même coup sa promotion sportiv...
Un dernier carré ouvert
Avec l’avantage du terrain lors de ces demi-finales de playoffs de NM1, Saint-Quentin et Chartres affrontent Lorient et Boulogne-sur-Mer, deux équipes qui ont déjoué les prono...
Rudy Gobert fier de la saison du Jazz
La marche était finalement trop haute pour Rudy Gobert et le Jazz, tombés vaillamment cette nuit face aux Rockets de James Harden et Chris Paul 112-102. Malgré l’élimination,...
Saison terminée pour Tony Parker
Blessé lors du deuxième match contre Houston, Tony Parker ne refoulera plus les parquets de NBA de cette saison. Le meneur souffre d’une rupture du tendon du quadriceps gauche.
Parker hisse les Spurs en demi-finale de conférence
Portés par un très bon Tony Parker, les San Antonio Spurs rejoignent Houston en demi-finale de la conférence ouest après avoir dominés cette nuit les Memphis Grizzlies 103 à 96.
Parker et les Spurs confirment
Cette nuit les Spurs ont remporté avec difficultés leur deuxième match de la sér...
Les Frenchies finissent bien
Un bon Fournier, mais le Magic perd encore
Lattes Montpellier Champion LFB 2016

Pages

Washington et Séraphin enchainent

Corps: 
Golden State et Washington, vainqueurs de leur série du premier tour en quatre matches, mènent leur série par un succès à zéro et disputeront leur match 2 mardi.
 
Le pivot français des Wizards, Kevin Séraphin a été peu utilisé lors de cette victoire. Il a capté 3 rebonds mais n'a pas inscrit le moindre point en neuf minutes passées sur le parquet.
 
Le joueur du jour: John Wall. Le meneur des Wizards a passé un cap cette saison et l'a encore prouvé depuis le début des play-offs. Contre Atlanta, il était partout et a marqué 18 points (8 sur 19 au tir), capté sept rebonds et réussi treize passes décisives, sans oublier trois contres et une interecption, le tout après s'être blessé au poignet gauche. "Je suis un soldat, je serait prêt pour le match 2", a-t-il prévenu. Et si Washington était la surprise de ces play-offs 2015?
 
Le chiffre du jour: 8. Huit jours sans matches pour Golden State entre le match N.4 contre La Nouvelle-Orléans et le match N.1 contre Memphis: "Je n'avais jamais connu une si longue periode entre deux matches en play-offs", a souligné Stephen Curry. Cette inactivité forcée n'a pas déréglé la formidable machine à marquer qu'est le meneur des Warriors, grand favori pour le titre de MVP (meilleur joueur): il a inscrit 22 points lors de la victoire de son équipe 101 à 86, la 21e consécutive à domicile. Klay Thompson a ajouté 18 points et Draymond Green a apporté 16 points.
 
. La "stat" du jour: 17,9. Le taux de réussite d'Atlanta lors du 4e quart-temps, période durant laquelle les Hawks se sont effondrés. Ils n'ont marqué que cinq paniers sur 28 tentés, dont un piètre un sur dix à trois points. "Je ne sais pas ce qui s'est passé lors de cette deuxième mi-temps, on était peut-être", a regretté Al Horford, meilleur marqueur des Hawks avec 17 points (7 sur 19 au tir). Sur les 3e et 4e période, le taux de réussite a sombré à 25%, le pire cette saison sur deux quart-temps, contre 52% lors des 1re et 2e période. Atlanta, meilleure équipe de la conférence Est avec 60 victoires et 22 défaites, nouveau record de son histoire, a déjà souffert au 1er tour contre les Brooklyn Nets qui les a conduits jusqu'au match N.6 (4-2) alors que Washington a écrasé Toronto 4-0.
Surtitre: 
Playoffs NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin avec AFP
Date d’écriture: 
Lundi, 4. Mai 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Pour le début cette nuit du second tour des playoffs NBA, les Warriors ont sans surprise dominé dans leur salle les Memphis Grizzlies 101 à 86 et les Wizards se sont imposés à Atlanta 104 à 98.

"C'était digne d'une finale de conférence"

Corps: 

Que ressentez-vous après cette élimination au terme du match N.7, perdu de deux points seulement (111-109)?
"C'est une grosse déception, c'est une défaite dure à avaler, mais on a donné tout ce qu'on avait. Cela se joue à rien, car c'était deux très, très bonnes équipes qui s'affrontaient, mais c'est le basket, on sait très bien que défaite ou victoire, cela se joue à rien".

Y-a-t-il des regrets, notamment cette défaite à domicile dans le match N.6 (102-96)?
"Non, on jouait une grosse équipe, perdre à domicile c'est normal, j'ai envie de dire. Mais cette série était très serrée, c'était digne d'une finale de conférence".

D'un point de vue personnel, ces play-offs ont été difficiles, avec cette blessure au tendon d'Achille qui vous a beaucoup gêné ?
"Je n'ai pas pu jouer à 100%, cela arrive dans une carrière, il y a des fois où tu ne te sens pas bien physiquement. Mais je me sens chanceux sur ma carrière, j'ai quand même été en bonne santé la plupart du temps, quand on remet en perspective toute ma carrière, tous les play-offs que j'ai joués, tous mes étés avec l'équipe de France. C'est dommage de ne pas avoir été à 100%, j'ai donné tout ce que j'avais dans ce match N.7 (20 pts, 5 passes, 5 rebonds, NDLR). De là à dire qu'on aurait gagné si j'avais été à 100%, c'est difficile de dire, je ne veux pas être prétentieux à ce point-là".

Le positif, c'est que vous allez pouvoir traiter cette blessure et être en forme pour l'Euro-2015 en France...
"La blessure est encore là, elle ne partira pas tant que je ne me reposerai pas, mais j'ai du mal à voir ce côté positif, je suis encore trop dans le match, je pense encore à ce qu'on aurait pu faire pour le gagner. C'est difficile de penser à l'équipe de France, cela viendra plus tard".

Surtitre: 
Playoffs NBA
Auteur: 
Propos recueillis par l'AFP
Date d’écriture: 
Dimanche, 3. Mai 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Le meneur français des San Antonio Spurs Tony Parker ne cachait pas sa déception après l'élimination de son équipe dès le 1er tour des Playoffs,il a répondu aux questions de l'AFP.

Les Spurs s'inclinent dans le Game 7

Corps: 
Les Spurs se sont inclinés dans le 7e et dernier match 111 à 109, défaite qui permet aux Clippers de remporter la série quatre victoires à trois.
 
Les Spurs menait trois victoires à deux après le match 5 mais ont laissé passer leur chance en s'inclinant à domicile dans le match 6.
 
Ils ne sont parvenus à réaliser le "back to back", remporter deux titres de suite, ce qui n'est jamais arrivé dans l'histoire de la franchise texane, qui compte cinq titres NBA à son palmarès.
 
Le grand artisan de la victoire des Clippers qui affronteront au 2e tour les Houston Rockets de James Harden, est Chris Paul, qui, malgré une blessure à un cuisse, a inscrit 27 points, dont le panier de la victoire.
 
Blake Griffin a marqué 24 points, capté 13 rebonds et fait dix passes décisives.
 
Cette élimination des Spurs dès le premier tour marque peut-être la fin de sa période dorée avec son "Big Three": Tim Duncan a 39 ans, Manu Ginobili 37 et Tony Parker 33.
 
Duncan, excellent cette saison (27 pts samedi) pourrait repartir pour une saison, tout comme Parker, limité par une blessure à un tendon d'Achille en play-ofs, mais Ginobili pourrait arrêter.
Surtitre: 
Playoffs NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin avec AFP
Date d’écriture: 
Dimanche, 3. Mai 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Cette nuit les San Antonio Spurs, champions NBA en titre, ont été éliminés dès le premier tour des play-offs par les Los Angeles Clippers. Malgré un bon duo tricolore Parker-Diaw.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Merci aux insomniaques pour votre support toute la saison. Triste fin de saison pour notre équipe mais c&#39;est le basket. A bientôt</p>&mdash; Boris Diaw (@theborisdiaw) <a href="https://twitter.com/theborisdiaw/status/594704233389142016">3 Mai 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Les Spurs contraints au match 7

Corps: 
Les deux équipes sont en effet à égalité trois victoires, chacune a remporté deux succès en déplacement.
 
Les Clippers peuvent remercier leur duo-vedette formé de Blake Griffin (26 pts, 12 rebonds) et de Chris Paul (19 ps, 14 passes).
 
Les stars des Spurs ont en revanche connu une soirée mitigée avec 12 points chacun pour Tim Duncan et Kawhi Leonard, tandis que leur meneur français Tony Parker, limité par une blessure au tendon d'Achille, n'a inscrit que huit points.
 
"Les Clippers ont été meilleurs que nous, ils ont été plus concentrés et plus physiques que nous, notre soirée a été décevante pour l'ensemble du groupe", a regretté Gregg Popovich.
 
"Je ne sais pas comment on est resté dans ce match, le groupe a failli, on n'a pas réussi à bouger le ballon comme on sait le faite", a ajouté le coach des Spurs.
 
Le meneur français des San Antonio Spurs Tony Parker a admis qu'aller chercher la qualification pour le 2e tour des play-offs sur le parquet des Clippers samedi sera compliqué, mais pas impossible.
 
"On sait que cela va être dur, mais on l'a déjà fait, on a déjà gagné deux matches là-bas dans cette série", a relevé Parker après la défaite de son équipe dans le match 6 (102-96).
 
"Notre expérience est peut-être un petit plus, mais dans un match 7, tout peut arriver", a rappelé "TP".
 
Parker, diminué par une douleur au tendon d'Achille droit depuis le 2e match des play-offs, a terminé la rencontre avec 8 points (4 sur 12 au tir), 7 passes et 4 rebonds.
 
"C'est quitte ou double, on a l'expérience de ces situations. L'an dernier au 1er tour déjà (contre Dallas, NDLR), cela s'était terminé au match 7", a rappelé Boris Diaw, l'autre "Frenchie" des Spurs.
 
"On savait que cela allait être un adversaire difficile, c'est à nous d'aller chercher la victoire", a souligné Diaw, deuxième meilleur marqueur de son équipe cette nuit avec ses 17 points.
Surtitre: 
Playoffs NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin avec AFP
Date d’écriture: 
Vendredi, 1. Mai 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Les San Antonio Spurs ont manqué l'occasion cette nuit de se qualifier pour les demi-finales de la conférence Ouest en s'inclinant dans leur salle face aux Clippers 102 à 96. Le champion en titre doit maintenant s'imposer à Los Angeles samedi pour poursuivre son parcours.

40 minutes pour les départager

Corps: 
Playoffs - Finale match d'appui
Mardi 28 avril à 20h45 en direct sur Sport+
 
Bourges - Villeneuve d'Ascq
Vainqueur du match aller sur son terrain vendredi, Villeneuve d'Ascq a été imité par Bourges deux jours plus tard lors du match retour. Entre deux ténors de LFB cette saison, il est presque normal de devoir les départager lors d'une belle qui sentira la poudre au Prado de Bourges. Intensité élevée, rythme effrené et combat dans tous les duels ont été au rendez-vous des deux premiers affrontements. Avec l'accumulation de la fatigue, cette troisième manche se jouera encore plus au niveau du mental.
 
Match aller
Villeneuve d'Ascq - Bourges 61-51
Match retour
Bourges - Villeneuve d'Ascq 63-55
Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Finale playoffs
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Lundi, 27. Avril 2015
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Dos à dos après les deux premiers matches, Bourges et Villeneuve d'Ascq se retrouveront mardi pour le match d'appui de la finale LFB (20h45 en direct sur Sport+). Qui sera sacré Champion de France LFB 2015 et succédera à Lattes Montpellier au palmarès ?

Bourges ne rate pas le coche

Corps: 
Playoffs - Finale retour
 
Bourges - Villeneuve d'Ascq 63-55
 
Endy Miyem débloque le compteur Tango dans une ambiance assourdissante entre les supporters berruyers et les Z'Hurlants nordistes. La défense des Berruyères fait souffrir Villeneuve d'Ascq qui reste muet (4-0, 3'). Le début de match est la copie conforme de l'aller mais en faveur de Bourges (9-1, 5'). Ann Wauters lance la révolte, Mahoney et Sacko suivent (11-11, 7'). Deux missiles signés Salagnac et Dumerc donnent de l'air au Prado (19-13, 10').
 
Bien en place, Bourges ne desserre pas l'étau en défense. Tous les rebonds sont berruyers mais les partenaires de Johannah Leedham n'en profitent pas. Dumerc puis Salagnac de loin font lever le Prado (29-15, 15'). La réaction nordiste tarde à venir, Fred Dusart cherche des solutions en multipliant les rotations. L'étincelle vient comme souvent de Megan Mahoney (31-20, 19'). A la pause, l'ESBVA est sous la barre des 10 points (31-22).
 
Bourges repart pied au plancher en s'appuyant sur ses forces intérieures. Villeneuve d'Ascq tient le choc grâce à Géraldine Robert (35-26, 23'). En percussion, Diandra Tchatchouang n'est pas en réussite, le score n'évolue pas. Un panier facile de Tolo puis deux actions d'éclat de Paoline Salagnac font respirer Bourges (44-27, 29'). Mais comme depuis le début du match, l'ESBVA n'abdique pas et reste au contact après 30 minutes (46-35).
 
Ann Wauters puis Laetitia Kamba relancent le suspense sans tarder (46-40). Bien servie par Dumerc, Endy Miyem enfile deux paniers consécutifs. Côté nordiste, Marielle Amant sort de sa boîte (50-46, 34'). Marianna Tolo, discrète jusque là, fait respirer son équipe (54-46, 36'). Megan Mahoney continue son festival pour maintenir Villeneuve d'Ascq au contact (56-51, 38'). Les Nordistes poussent mais Bourges tient le choc pour finalement l'emporter 63-55. Il y aura un match d'appui mardi.
 
Match d'appui - Mardi 28 avril à 20h45
Bourges - Villeneuve d'Ascq, en direct sur Sport+
 
Match aller
Villeneuve d'Ascq - Bourges 61-51
Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Playoffs
Auteur: 
A Bourges, Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Dimanche, 26. Avril 2015
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Bourges s'est imposé dans le match retour de la finale des playoffs LFB face à Villeneuve d'Ascq. Les deux équipes se retrouveront mardi pour le match d'appui qui déterminera le champion de France 2015.

Les Frenchies passent une mauvaise nuit

Corps: 

Fin de parcours pour Ajinça et les Pelicans
Pour ses premiers playoffs NBA, Alexis Ajinça s'arrête au 1er tour, stoppé par des Warriors bien trop forts. Les coéquipiers de Stephen Curry (33,8pts et 7,3 passes sur la série) ont balayé New Orleans en quatre matches (4-0). Cette nuit, les Pelicans se sont inclinés (109-98), l'intérieur français a joué 2 minutes et a inscrit 2 points.

Ça se complique pour Batum et les Blazers
Nouveau revers de Portland cette nuit contre Memphis (115-109), les Blazers sont désormais menés 3-0 par les Grizzlies. Nicolas Batum a joué 42 minutes cette nuit. Le tricolore termine le match avec 27 points (à 9/18 aux tirs), 6 rebonds et 4 passes.

Les Bulls manquent le sweep
Peut-être la victoire du dernier espoir pour les Bucks (90-92), qui sont menés 3-1 par Chicago. Du côté des Bulls, Joakim Noah a terminé le match avec 4 points, 5 rebonds, 4 passes en 30 minutes.

Dans les autres matches, Brooklyn a gagné 91-83 contre Atlanta. Les Hawks mènent toujours la série (2-1).

Surtitre: 
Français de NBA
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Dimanche, 26. Avril 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Trois tricolores étaient sur les parquets cette nuit en playoffs NBA, et les trois se sont inclinés. Retour sur les performances de nos français Outre-Atlantique.
crédit: 
(Crédit : DR)

Des playoffs qui promettent

Corps: 

Solidement attaché au fauteuil de leader de la poule A depuis plusieurs journées, le Pays d'Aix (19V-5D) connaît son adversaire. Malgré leur revers hier à Ouest Lyonnais (79-71), les Aixois affronteront l'Etoile Saint Leonard d'Angers (20V-6D), défait également hier à Dax (79-86). Brissac (19V-7D), qui jouera la finale du Trophée Coupe de France le 3 mai prochain contre Montbrison, a terminé 1er de la poule B et disputera son quart de finale contre Vitré (21V-5D). Annoncé favori pour la montée depuis le début de saison, le Caen Basket Calvados (22V-4D) devra se défaire de Gries/Oberhoffen (18V-8D) qui a chippé la 2e place de la poule D à Tremblay lors de la dernière journée. Enfin, le leader de la poule D, Berck (21V-5D) affrontera Prissé-Mâcon (16V-8D).

Les affiches des quarts de finale :
Pays d'Aix Basket - Angers Etoile d'Or Saint-Léonard
Brissac Aubance - Aurore Vitré
Caen Basket Calvados - Gries/Oberhoffen
Berck - Prissé-Mâcon

Retrouvez tous les résultats de NM2


Les descentes :
La fin de saison rime aussi avec les relégations pour les équipes ayant terminées 12ème, 13ème et 14ème de leur poule. Les équipes suivantes sont donc reléguées sportivement.
Poule A : Oullins Ste Foy / AL Saint-Priest
Poule B : Stade Montois / Frontignan / Castelnau
Poule C : Sceaux / Ardres / Carquefou
Poule D : Lille 2 / WOSB / Coulommiers

Catégorie: 
Surtitre: 
NM2
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Dimanche, 26. Avril 2015
Vignette: 
Chapeau: 
La dernière journée de la phase régulière s'est tenue hier soir. La saison a donc livré son verdict, et on connaît désormais les affiches des quarts de finale qui se joueront les 9/10 et 16/17 mai prochains.

Villeneuve d'Ascq en voulait plus

Corps: 
Playoffs - Finale aller
 
Villeneuve d'Ascq - Bourges 61-51
 
Si le début de match ne manque pas d'envie, il manque en revanche de points. Les deux formations ont les mains qui tremblent au moment de convertir les nombreuses occasions (4-2, 5'). Fatimatou Sacko débloque la situation pour l'ESBVA puis Katarina Ristic enfonce le clou (11-2, 8'). Les Berruyères ne trouvent pas la mire et peinent à poser leur jeu en attaque, les Nordistes n'en demandaient pas tant (13-6, 10').
 
L'adresse fuit toujours les Tango qui voient Ann Wauters mettre l'ESBVA à plus de 10 points (19-7, 12'). Sur le plan physique, les Nordistes sont un ton au-dessus et dominent au rebond. Le "coup de gueule" de Valérie Garnier au temps-mort rebooste ses joueuses. Une bonne défense, un post up de Diandra Tchatchouang et Bourges revient dans le match (25-17, 13'). Les Berruyères finissent fort mais n'ont pas effacé leur mauvaise entame (29-22 à la pause).
 
Ciblée par la défense nordiste, Héléna Ciak n'est pas au mieux tandis que Megan Mahoney s'illustre des deux côtés du terrain (35-27, 23'). Dans le camp berruyer, Endy Miyem est en réussite mais l'ESBVA trouve la faille par Géraldine Robert sur jeu rapide (41-29, 25'). Un nouveau panier lointain de Mahoney met Bourges à -14, les Tango sont au bord de la rupture. Après 30 minutes de jeu, les locales ont accentué leur avance (46-37).
 
Les partenaires de Paoline Salagnac n'arrivent pas à résoudre le problème posé par Fred Dusart et ses filles. Laetitia Kamba score, Endy Miyem lui répond (52-39, 32'). Bourges n'abdique pas en revenant à 10 points sur un tir de Johannah Leedham (55-45, 35'). Impérial sous le cercle (13 rebonds offensifs), Villeneuve d'Ascq tient bon alors que le club Tango jette ses dernières forces dans la bataille. Les Guerrières s'imposent finalement 61-51. 
 
Les marqueuses :
Villeneuve d'Ascq : Mahoney (17), Wauters (10), Brémont (8), Robert (8), Sacko (8), Amant (5), Ristic (3), Kamba (2), Gomis (0), Lokoka (NPJ)
Bourges : Miyem (13), Leedham (11), Ciak (9), Salagnac (6), Tchatchouang (6), Tolo (4), Hodges (2), Bernies (0), Dumerc (0), Jannault-Lo (0)
 
Match retour
Bourges - Villeneuve d'Ascq le dimanche 26 avril à 17h30
 
Match d'appui (si nécessaire)
Bourges - Villeneuve d'Ascq le mardi 28 avril à 20h45
Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Finale playoffs
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 24. Avril 2015
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Supérieures sur le plan physique et tactique, les Villeneuvoises ont remporté, à domicile, la première manche de la finale des playoffs LFB. Les Berruyères ont, de leur côté, manqué de rythme et de réussite (1/16 à 3pts). Les deux équipes se retrouveront dimanche au Prado pour le match retour (17h30 en direct sur Sport+).

Une finale inédite

Corps: 
Après 26 journées de championnat et un premier tour de playoffs, la saison de Ligue Féminine va connaître son épilogue avec la finale entre Bourges et Villeneuve d'Ascq. Pour la Guerrière Laëtitia Kamba, la clé de cette double, voire triple, confrontation se situera "au niveau de la défense" (voir l'interview). Les Berruyères affichant la meilleure attaque de la Ligue, il faudra en effet que les filles de Fred Dusart soient solides dans ce secteur du jeu. La Tango Diandra Tchatchouang insiste elle sur le "combat physique qui attend les deux équipes". 
 
Cette saison, Bourges et Villeneuve d'Ascq se sont affrontés à 3 reprises. Lors de la journée 5, l'ESBVA s'était imposée sur son parquet (76-72) infligeant au passage la seule défaite berruyère de la saison. Lors du match retour (journée 17), Bourges avait corrigé le tir (72-47) avant de remettre le couvert au Palacium quelques semaine après en demi-finale de la Coupe de France (70-58).
 
Programme de la finale
En direct et en intégralité sur Sport+
Villeneuve d'Ascq - Bourges le vendredi 24 avril à 20h30
Bourges - Villeneuve d'Ascq le dimanche 26 avril à 17h30
Bourges - Villeneuve d'Ascq le mardi 28 avril à 20h45 (si nécessaire)
Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Playoffs
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 24. Avril 2015
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Jamais Bourges et Villeneuve d'Ascq ne se sont affrontés en finale des playoffs. Les Tango tenteront d'entrer dans l'histoire en égalant les filles de Clermont qui totalisent 13 titres. Du côté nordiste, l'ambition sera de mettre la cerise sur le gâteau d'une saison 2014/2015 déjà réussie (première finale LFB, victoire en Eurocoupe). Coup d'envoi du match aller ce vendredi à 20h30 (en direct sur Sport+).

Pages

S'abonner à RSS - Playoffs
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'