Qualifications à la Coupe du Monde 2019

Equipe de France masculine
Les Bleus surpris en Bulgarie
Ce n'était, sur le papier, pas un adversaire à faire peur. Mais transfigurée, et portée par un public incroyable, la Bulgarie a déjoué les pronostics et a fait tombé la France à Botevgrad (68-74)...
Avec la manière
Solides, appliqués et concentrés. Les Bleus ont mis tous les ingrédients dans une rencontre qui pouvait s’apparenter à un traquenard dans le chaudron de Tuzla face à la Bosnie...

Les Bleus surpris en Bulgarie

Corps: 

Invaincus au premier tour, les Bleus voulaient poursuivre leur série d'invincibilité en lançant leur deuxième tour par un succès en Bulgarie. Mais les choses ne se passent pas du tout comme prévu pour les hommes de Vincent Collet, secoués d'entrée de partie. Marinov insaisissable enflamme à trois reprises les spectateurs de la Botevgrad Arena. Les Bulgares sont en réussite et inscrivent 15 points en seulement 5 minutes, obligeant le coach tricolore à prendre un temps-mort. Capitaine de ce premier match officiel sans l'emblématique Boris Diaw, Nicolas Batum relance les siens par deux tirs primés pour recoller au score. C'était avant que la foudre bulgare menée par Dee Bost et Vezenkov ne s'abatte sur les Tricolores en alignant trois tirs primés de rang (23-26).

Les coéquipiers d'Edwin Jackson ont terminé fort le 1er quart et commence fort le 2ème acte. À cheval sur les deux périodes, ils passent un 13-0 et repassent même devant au tableau d'affichage. Les Bleus ont trouvé le rythme défensivement et la clé en attaque. Lacombe, placé sur le poste 1, puis Jackson à l'arrière, perforent la défense adverse. Un temps en difficulté, la défense française a retrouvé de l'allant. Mais à quelques minutes de la pause, Dimitrov envoie encore d'autres missiles imité ensuite par Dee Bost. À la pause, les Bleus n'ont qu'un petit point de retard (44-45).

Au retour des vestiaires, c'est un véritable combat de tranchées qui commence. Les Bulgares ont durci le ton et commettent de nombreuses fautes, notamment pour mettre à mal nos intérieurs en difficulté sur la ligne des lancers francs. Les Bleus sont en panne offensive dans cette fin de 3ème quart, et les tirs longue distance de Marinov et Avrimov permettent aux locaux de repasser en tête à 10 minutes du terme (59-58).

Poirier avec du touché puis sur un dunk bien senti redonne l'avantage aux Bleus, mais Avramov jusqu'alors discret vient marquer sur la truffe de la défense française. Portés par leur public, les Bulgares sont transfigurés et réalisent leur meilleur match dans ces qualifications. Les locaux passent un 8-0 à l'approche du money-time par Marinov et Vezenkov. Le duo scelle le succès bulgare face à une Equipe de France qui après avoir manqué son entame de match, ne sera jamais parvenue à se détacher des locaux. Les Bleus décolleront de Bulgarie demain vendredi, et retrouveront Montpellier dans la journée, où les Tricolores affronteront la Finlande dimanche soir pour renouer avec le succès dans ce 2e tour des qualifications à la Coupe du Monde 2019.

Bulgarie bat France : 74-68

Surtitre: 
Equipe de France masculine
Auteur: 
À Botevgrad (Bulgarie), Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 13. Septembre 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Ce n'était, sur le papier, pas un adversaire à faire peur. Mais transfigurée, et portée par un public incroyable, la Bulgarie a déjoué les pronostics et a fait tombé la France à Botevgrad (68-74).
crédit: 
(Crédit : FIBA)
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/hashtag/BULFRA?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#BULFRA</a> La Bulgarie surprend la France dans une Botevgrad Arena transformée en chaudron <a href="https://twitter.com/hashtag/FIBAWC?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FIBAWC</a> <a href="https://t.co/IwMOmY7IWB">pic.twitter.com/IwMOmY7IWB</a></p>&mdash; Equipe France Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/1040280200318279682?ref_src=twsrc%5Etfw">September 13, 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <iframe src="https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fmedia%2Fset%2F%3Fset%3Da.2069845349742257%26type%3D3&width=500" width="500" height="707" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allow="encrypted-media"></iframe>
match_ID: 
395307

Avec la manière

Corps: 

Acclamé à son arrivée sur le parquet, le vice-champion de France avec l’AS Monaco, Elmedin Kikanovic, fait figure de rescapé de ce groupe bosnien. À Tuzla, les troupes de Dusko Vujosevic sont largement diminuées depuis le match aller à Rouen en novembre dernier : la pépite Dzanan Musa drafté par Brooklyn et donc indisponible, Gordic en conflit avec sa fédération ou encore Stipanovic manquent à l’appel. Un temps espéré, le NBAer Nurkic qui fait les beaux jours de Denver est aussi absent. L’inverse d’une Équipe de France qui a retrouvé un trio de star NBA (Gobert, Batum et Fournier) et des éléments majeurs qui évoluent en Euroleague (Heurtel, De Colo, Causeur, Poirier).

Dans la presse, Vujosevic avait promis « l’enfer de Tuzla » aux Tricolores. Le public local tient parole. Le début de match débute dans une ambiance incroyable, mais qui n’empêche pas Batum d’ouvrir la marque de loin puis sur contre-attaque avant que Rudy Gobert inscrive deux lancers. Élu meilleur défenseur de l’année lundi, Gobert fait parler sa force de dissuasion dans la raquette. La Bosnie, bien partie pour se qualifier pour le second tour, doit cependant aller chercher des victoires dans la perspective du 2e tour où l’ensemble des résultats sont conservés. Mais les Français ont le même objectif et, à Tuzla, Fournier de loin puis sur un 2+1, puis Diaw dans la transition comptent bien prendre la direction de la Russie samedi avec une victoire de plus au compteur. Les Bleus ont beau encaisser des points sur les backdoors, ils mènent après 10 minutes (21-12, 10’).

Les rotations tricolores s’enchaînent avec un niveau de jeu toujours au-dessus de celui proposé par les bosniens. De Colo fait parler la poudre, tandis que Gobert est remplacé par un autre géant que les locaux ne parviennent pas à stopper, Moustapha Fall. Les Bleus défendent fort et mettent de l’intensité. Ils font le break sous l’impulsion de Fall d’abord, de Poirier présent au rebond offensif à deux reprises puis Lacombe sur une offrande d’Heurtel (36-18). Diaw sur la ligne, puis Fournier par la suite, font grimper l’écart et les troupes de Vincent Collet comptent 22 points d’avance à la pause (44-22, 20’).

La Bosnie rentre péniblement des vestiaires. Les Bleus passent à 10-2 dans le sillage du duo De Colo-Gobert qui écrase ses adversaires. Le public bosnien semble résigné mais tout autant connaisseur de la balle orange quand il applaudit les actions collectives tricolores, comme celle entre Diaw et Batum conclue par un dunk ravageur de Rudy Gobert. Dusko Vujosevic tente bien de stopper l’hémorragie en prenant un temps-mort, mais la France déroule. Causeur avec du toucher en fin de possession, puis le festival Heurtel font exploser le score à l’issue du 3e acte (73-36).


Le début du dernier acte est l’occasion pour Vincent Collet de tester une association qu’il avait déjà évoquée, celle entre deux géants tricolores. Gobert-Fall dans un premier temps, puis Gobert-Poirier ensuite. Les Tricolores déroulent dans ce 4e quart-temps tandis que les rotations s’enchaînent : Lacombe, Poirier et Albicy continuent d’alimenter la marque. Le public bosnien commence à quitter les travées alors que le match se poursuit. Les Bleus font le job jusqu’à la dernière seconde et l’emportent avec la manière (102-52).

Les Bleus prendront demain samedi la direction de Krasnodar, lieu du prochain et dernier affrontement de ce premier tour des qualifications à la Coupe du Monde 2019 face à la Russie. Après cinq succès en cinq matches, les coéquipiers de Boris Diaw voudront préserver leur invincibilité pour basculer au 2e tour avec six victoires au compteur.

France bat Bosnie-Herzégovine : 102-52


Surtitre: 
Equipe de France masculine
Auteur: 
À Tuzla, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 29. Juin 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Solides, appliqués et concentrés. Les Bleus ont mis tous les ingrédients dans une rencontre qui pouvait s’apparenter à un traquenard dans le chaudron de Tuzla face à la Bosnie-Herzégovine. Les hommes de Vincent Collet n’ont fait qu’une bouchée de jeunes bosniens diminués pour remporter une 5e victoire dans leur quête de Coupe du Monde 2019 (102-52).
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">La France s&#39;impose face à la Bosnie 102-52 <a href="https://twitter.com/hashtag/TeamFranceBasket?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#TeamFranceBasket</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/BIHFRA?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#BIHFRA</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/FIBAWC?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FIBAWC</a> <a href="https://t.co/06qgsQQFYS">pic.twitter.com/06qgsQQFYS</a></p>&mdash; Equipe France Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/1012790624502927360?ref_src=twsrc%5Etfw">June 29, 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>
match_ID: 
371275
S'abonner à RSS - Qualifications à la Coupe du Monde 2019