Strasbourg IG

Sorties Pôle France
Essome Miyem à Strasbourg
Plusieurs projets ont été proposés à Essome Miyem, joueur du Pôle France Basketball Yvan Mainini (PFBB - INSEP).
Boulazac peut-il surprendre Strasbourg ?
Le duel entre Boulazac et Strasbourg semble déséquilibré sur le papier. Mais l'invité surprise périgourdin, à l'image des tours précédents et des exploits réalisés,...
2004, une saveur particulière
Vincent Collet a remporté la Coupe de France à trois reprises avec trois clubs différents (2004 - Le Mans, 2008 - ASVEL et 2015 - SIG Strasbourg). La première victoire en 2004...
Ludovic Beyhurst à Strasbourg
La Fédération Française de BasketBall a étudié différents projets proposés à Ludovic Beyhurst, joueur du Centre Fédéral de BasketBall (CFBB - INSEP).
Un doublé historique ?
Vainqueur en 2015, Strasbourg dispute ce dimanche à l'AccorHotels Arena sa deuxième finale de rang à 12h30, avec pour ambition de remporter une deuxième Coupe de France consécutive face à Antibes...
Vidéo - A qui le tour ?
Après Strasbourg en 2015, qui soulèvera la Coupe ? Réponse dimanche à l'Acc...
La SIG de Beaubois battue à Galatasaray
Strasbourg et sa première finale d'Eurocoupe
Ce n'est pas fini

Pages

Essome Miyem à Strasbourg

Corps: 

Après étude, la Direction Technique National (DTN) de la Fédération Française de BasketBall a donné son accord à l’engagement suivant :

- Essome Miyem, né le 15 juillet 2001 (2,08m) rejoindra Strasbourg IG (Bas-Rhin) en Jeep® Elite la saison prochaine.

Les statistiques d’Essome Miyem avec le PFBB cette saison en NM1 :
6,9 points, 4,9 rebonds en 22 minutes de jeu en moyenne

Catégorie: 
Surtitre: 
Sorties Pôle France
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Lundi, 17. Juin 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Plusieurs projets ont été proposés à Essome Miyem, joueur du Pôle France Basketball Yvan Mainini (PFBB - INSEP).
crédit: 
(Crédit : Bellenger/IS/FFBB)

Boulazac peut-il surprendre Strasbourg ?

Corps: 

Boulazac, l'invité surprise
Avant-dernier de Jeep® Élite avant de se déplacer à Trélazé pour le Top 8, Boulazac a profité de circonstances favorables et d’une intensité défensive retrouvée pour se qualifier pour la finale de la Coupe de France.

Le 16 juin 2012, Boulazac avait découvert le POPB. Deuxièmes de la saison régulière de Pro B, les joueurs de la Dordogne, encore en Nationale 2 dix ans plus tôt, accédaient à la finale des playoffs et validaient ainsi leur montée dans l’élite. Le 21 avril prochain, le club sera de nouveau au programme de l’AccorHotels Arena pour la finale de Coupe de France. Une performance que son parcours cette saison en Jeep® Élite ne laissait pas présager. Et encore plus lorsque le tirage au sort du top 8 avait placé Boulazac sur la route de l’ogre Monaco. Mais encore en course en quart de finale de Basketball Champions League, les troupes de la Principauté ont privilégié la compétition européenne et envoyé à Trélazé une escouade majoritairement composée d’espoirs. "Il faut être humbles. On prend Antibes à domicile. On va à Poitiers pour gagner en prolongation. On reçoit Chalon. Puis on joue Monaco diminué et Paris diminué. Peut-être a-t-on été avantagé mais on l’a fait", souriait Arnaud Kerckhof à l’heure d’analyser ce succès.
Le capitaine se souvenait ainsi des cinq rencontres perdues de moins de cinq points cette saison et qui placent le BBD dans une situation délicate dans la course au maintien. Une lutte qui restera centrale mais qui n’empêchera pas les supporters de profiter d’un moment unique à Paris. "Cette finale c’est un évènement pour la Dordogne. C’est magnifique", remarquait Claude Bergeaud. "Ce club est en LNB depuis 2005 seulement. C’est tout frais. Tout ce qui arrive est nouveau et ce qui est nouveau plaît, surtout qu’il n’y a pas de concurrence locale. Le projet de Boulazac est magnifique et le concrétiser avec cette finale… Une finale de Coupe de France contre le meilleur club français, c’est énorme. Sur l’échelle de Richter nous sommes à 8,5." Pour retrouver la capitale, le BBD a justement écarté Levallois et Boris Diaw en demi-finale, concluant les quinze dernières minutes d’un spectaculaire 41-18 et profitant pleinement des absences de Klemen Prepelic et Louis Campbell, blessés. En finale, Boulazac a rendez-vous avec la machine de guerre strasbourgeoise mais voudra se souvenir qu’en décembre, il avait fait tomber la SIG 109-102 dans son antre du Palio. L’ambiance suivra-t-elle le joueurs à Paris ? "Nous n’avons ni train, ni bus, ni voiture en Dordogne", ironisait Claude Bergeaud après la victoire tout en espérant une forte mobilisation de ses supporters pour ce rendez-vous déséquilibré sur le papier mais historique.

 

Strasbourg, le rouleau compresseur
Après un début de saison décevant, Strasbourg a modifié son effectif et fait figure d’épouvantail. La conquête de la Coupe de France est une première étape avant de s’attaquer au titre de champion.

 Le titre de champion de France, Strasbourg l’a laissé échapper lors des cinq dernières saisons. Un traumatisme pour un club qui s’est solidement installé au sommet du basket français. Les Alsaciens ont la ferme intention de vaincre le signe indien mais continuent, en attendant, de garnir leur armoire à trophées. Après les titres obtenus en 2015 (Leaders Cup, Coupe de France), les troupes de Vincent Collet auront une nouvelle occasion samedi 21 avril à l’AccorHotels Arena. Un rendez-vous face à Boulazac dont ils seront les immenses favoris. Après un bon début de saison, la SIG a continué de faire forte impression à Trélazé, confirmant que les ajustements apportés à son effectif la transformaient en un véritable rouleau compresseur. "On a tourné sur deux jours avec 11 joueurs et ça compte à la fin", notait ainsi Jérémy Leloup. En quart de finale, l’ASVEL n’a pas existé, totalement dépassée par l’impact physique et la variété des options offensives de la SIG. Damien Inglis, après deux années quasi blanches, a rendu une copie parfaite (15 pts à 6/6 en 19’). 24 heures plus tard il était beaucoup moins inspiré face à Nanterre mais Zack Wright (18 pts) se chargeait de porter l’estocade à des Franciliens qui ont pourtant héroïquement résisté.
"Ils ont un vrai secteur intérieur avec un point d’ancrage intérieur comme Miro Bilan et Louis Labeyrie. Quant aux lignes arrières on ne les présente plus. C’est une très belle équipe", soufflait le pivot de Nanterre 92, Johan Passave-Ducteil alors que son coach notait que contre un tel adversaire, toutes les équipes devaient "faire plus que d’habitude"Pour Boulazac, le défi s’annonce immense. L’occasion est belle pour la SIG de faire main basse sur la Coupe pour préparer idéalement les playoffs. "On me demande si cette équipe est meilleure que celle de l’année dernière", précisait Vincent Collet en conférence de presse. "Je pense, mais par rapport à celle qui était en finale d’EuroCup il y a deux ans je ne suis pas sûr du tout. En revanche, je trouve qu’on a des joueurs de fort caractère. Et c’est important." Mais les récents revers en championnat du club alsacien viennent jeter quelques doutes sur la solidité de la formation coachée par Vincent Collet. 


Le programme des Finales Coupe de France 2018 :

Vendredi 20 avril 2018
18h00 : Finale Trophée féminin en direct sur Youtube
BC La Tronche Meylan (NF1) – Aulnoye AS (NF1)

20h30 : Finale Trophée masculin en direct sur Youtube
Toulouse BC (NM2) - Kaysersberg Ammerschwihr BCA (NM2)

Samedi 21 avril 2018
11h30 : Finale U17 féminines en direct sur Youtube
USO Mondeville - FC Lyon ASVEL Féminin

14h00 : Finale U17 masculins en direct sur Youtube
JL Bourg - Nantes Basket Hermine

16h30 : Finale Pros féminines (Trophée Joé Jaunay) en direct sur SFR Sport 2
Flammes Carolo BA (LFB) - Tango Bourges Basket (LFB)

19h00 : Finale Pros masculins (Trophée Robert Busnel) - en direct sur SFR Sport 2
Strasbourg IG (Jeep© Élite) – Boulazac BD (Jeep© Élite)

Réservez vos places en cliquant ici

Suivez la Coupe de France sur les Réseaux Sociaux avec #CDFBasket et retrouvez toute l’actualité sur la page Facebook Coupe de France de BasketBall

 

 
Catégorie: 
Surtitre: 
Preview - Finale pro masculine
Auteur: 
Julien Guérineau (FFBB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 19. Avril 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Le duel entre Boulazac et Strasbourg semble déséquilibré sur le papier. Mais l'invité surprise périgourdin, à l'image des tours précédents et des exploits réalisés, pourrait bien surprendre la SIG, qui reste sur deux revers de rang en Jeep® Élite. Présentation des deux écuries qui s'affronteront samedi (19h00) pour tenter de remporter le Trophée Robert Busnel. Un match à suivre en direct et en intégralité sur SFR Sport 2

2004, une saveur particulière

Corps: 

Venez vivre des moments qui resteront dans l'Histoire du basket le samedi 21 avril 2018 à l'AccorHotels Arena.

 https://billetterie.ffbb.com/

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France 2018
Auteur: 
Julien Guérineau
Date d’écriture: 
Dimanche, 15. Avril 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Vincent Collet a remporté la Coupe de France à trois reprises avec trois clubs différents (2004 - Le Mans, 2008 - ASVEL et 2015 - SIG Strasbourg). La première victoire en 2004 avec le MSB avait une saveur particulière, le technicien tricolore nous raconte pourquoi.
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/TM-N4bmolMY" frameborder="0" allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen></iframe>

Ludovic Beyhurst à Strasbourg

Corps: 

Après cette étude, la Direction Technique National (DTN) a donné son accord à la signature du contrat suivant :

- Ludovic Beyhurst, né le 5 janvier 1999 (1,74m), du club de Strasbourg Illkirch Graffenstaden, rejoindra Strasbourg IG (Bas-Rhin) en Pro A la saison prochaine.

Catégorie: 
Surtitre: 
Sorties Centre Fédéral
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 12. Mai 2016
Vignette: 
Chapeau: 
La Fédération Française de BasketBall a étudié différents projets proposés à Ludovic Beyhurst, joueur du Centre Fédéral de BasketBall (CFBB - INSEP).
crédit: 
(Crédit : Bellenger/IS/FFBB)

Un doublé historique ?

Corps: 

Si les pros de la SIG ne sont pas parvenus à ramener l'Eurocoupe de Galatasaray, le club alsacien pourrait bien se consoler un peu avec la Coupe de France U17 cette semaine. Les joueurs d'Abdel Loucif, tenants du tire, pourront comme l'an dernier compter sur Louis Rucklin, auteur de 22,0 points dans la compétition en moyenne cette saison. Mais en face, Antibes ne compte pas laisser la SIG s'envoler vers un 2e titre de rang. Les azuréens de Benjamin Paviani, vainqueurs de la Coupe de France à Coubertin en 2014, veulent aussi ramener le trophée en terre antiboise en s'appuyant sur leur collectif et cinq joueurs à plus de 10 points de moyenne (Wiscart Goetz, Maticiuc, Neri, Pradines, Van Ounsem).

Finale U17 masculins
Antibes / Strasbourg
Dimanche 1er mai à 12h30
Arbitres : Mathieu Dabert et Damien Chance

Parcours Antibes
Demi-finale : Boulazac - Antibes : 67-69
Quart de finale : Antibes - Chalon-sur-Saône : 83-72
Huitième de finale : Antibes - Hyères Toulon : 66-62
Seizième de finale : Saint Vallier - Antibes : 55-84
Trente-deuxième de finale : Aubagne Marseille - Antibes : 49-91

Parcours Strasbourg
Demi-finale : Le Havre - Strasbourg : 58-62
Quart de finale : Strasbourg - Orléans : 63-56
Huitième de finale : Strasbourg - Chalons-Reims : 75-72
Seizième de finale : Dijon - Strasbourg : 56-86
Trente-deuxième de finale : Riedisheim - Strasbourg : 70-76
 

Les finales de la Coupe de France auront lieu le samedi 30 avril et le dimanche 1er mai 2016 à l'AccorHotels Arena, réservez vite vos places

 

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France U17 masculins
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 28. Avril 2016
Vignette: 
Chapeau: 
Vainqueur en 2015, Strasbourg dispute ce dimanche à l'AccorHotels Arena sa deuxième finale de rang à 12h30, avec pour ambition de remporter une deuxième Coupe de France consécutive face à Antibes. Un exploit qui n'a plus été réalisé depuis l'ALM Evreux qui avait réalisé le triplé entre 1992 et 1994.
crédit: 
(Crédit : Bellenger/IS/FFBB)

Vidéo - A qui le tour ?

Corps: 

Après deux ans d’attente, les finales de la Coupe de France investissent la plus grande salle de France, l’AccorHotels Arena (Paris) et ses 16 000 places. Deux jours de show le samedi 30 avril et le dimanche 1er mai 2016.

Le programme des finales de la Coupe de France 2016
Samedi 30 avril 2016
12h30 : Finale Handibasket : Le Cannet - Hyères
15h00 : Trophée féminin : Roanne (NF1) - Sannois St Gratien (NF1)
17h30 : Trophée masculin : AS Kaysersberg (NM2) - Union Rennes (NM2)
 
Dimanche 1er mai 2016
10h00 : Finale U17 féminines : CJM Bourges - Lattes Montpellier
12h30 : Finale U17 masculins : Olympique Antibes - Strasbourg IG
15h00 : Finale Pros féminines - Trophée Joë Jaunay : Bourges Basket (LFB) - Lattes Montpellier (LFB)
18h00 : Finale Pros masculins - Trophée Robert Busnel : Lyon-Villeurbanne (Pro A) - Le Mans (Pro A)

Réservez vos places

Suivez toutes les informations de la Coupe de France sur Facebook 

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France masculine
Auteur: 
Julien Bonnet/FFBB
Date d’écriture: 
Jeudi, 28. Avril 2016
Vignette: 
Chapeau: 
Après Strasbourg en 2015, qui soulèvera la Coupe ? Réponse dimanche à l'AccorHôtels Arena. Il reste encore quelques places profitez-en.
Social_posts: 
<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x47i71w" allowfullscreen></iframe><br /><a href="http://www.dailymotion.com/video/x47i71w_finale-coupe-de-france-a-qui-le-tour_sport" target="_blank">Finale Coupe de France - A qui le tour ?</a> <i>par <a href="http://www.dailymotion.com/FFBB" target="_blank">FFBB</a></i>

Finale Coupe de France - A qui le tour ? par FFBB

La SIG de Beaubois battue à Galatasaray

Corps: 
A l'aller, la SIG s'était imposée de quatre points (66-62) à Strasbourg la semaine dernière. Elle échoue donc à devenir le premier club français à remporter le trophée depuis Limoges en 1988.
 
Après un début de match catastrophique (25-9, 7e), les Strasbourgeois ont su revenir et maintenir la pression, mais ils ont cédé en fin de match face aux Turcs, portés par un public enflammé.
 
Les Français ont été dominés dans la raquette (36 rebonds pour les locaux contre 28 pour Strasbourg), notamment par le pivot de Galatasaray Stéphane Lasme (16 points, 10 rebonds), élu meilleur joueur de la finale.
 
Surtitre: 
EuroCup - finale
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin avec AFP
Date d’écriture: 
Jeudi, 28. Avril 2016
Vignette: 
Chapeau: 
Strasbourg s'est incliné en finale retour de l'Eurocoupe 78-67 face à Galatasaray, qui remporte ainsi le trophée. La FFBB félicite la SIG pour son parcours remarquable dans cette compétition.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">La <a href="https://twitter.com/sigstrasbourg">@sigstrasbourg</a> s&#39;incline en finale de l&#39;<a href="https://twitter.com/hashtag/Eurocup?src=hash">#Eurocup</a>. Bravo pour ce remarquable parcours qui aura permis au basket FR de briller en Europe </p>&mdash; FFBB (@ffbasketball) <a href="https://twitter.com/ffbasketball/status/725394455931527168">April 27, 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Strasbourg et sa première finale d'Eurocoupe

Corps: 

Strasbourg pourrait bien franchir une étape importante en battant Galatasaray ce soir, lors du premier match des finales de l'Eurocoupe.

Face à elle, des Turcs favoris, grâce notament à ses deux cadres forts Errick McCollum (meilleur joueur de l'Eurocoupe) et Blake Schilb (ancien Chalonnais).

Première manche ce soir à Strasbourg

Les Strasbourgeois, moins expérimentés en Eurocoupe, devront accrocher cette équipe turque malgré un déficit d'expérience (507 matchs d'Euroligue contre 175). 

Le club alsacien pourra compter sur son meilleur marqueur, Rodrigue Beaubois (12,6 points de moyenne dans les compétitions européennes) et récemment élu dans le cinq majeur de l'année en ProA, mais également sur un entraîneur multi-médaillés et sélectionneur de l'Equipe de France, Vincent Collet.

La SIG ne devra pas se laisser impressioner car ils n'ont pas à rougir de leur parcours et ne se retrouvent pas en finale par hasard. Ils ont remporté 22 matchs européens pour arriver jusqu'à la plus haute phase finale de l'Eurocoupe.

Le match retour aura lieu mercredi 27 avril et les hommes de Vincent Collet se retrouveront à Istanbul, à l'Abdi Ipekçi Arena. Arène mythique de par l'ambiance et ses 12 200 places qui seront évidemment remplies. Les Turcs de Galatasaray sont presque invaincus en Eurocoupe : 10 victoires pour 11 matchs en Eurocoupe cette saison pour un écart moyen de 19,7 points.

Rappelons qu'un club français ne s'est pas imposé depuis plus de dix ans en Eurocoupe. La dernière équipe à avoir remporté ce trophée est Nancy en 2002, et la compétition portait encore le nom de "Coupe Korac".

Les effectifs :

STRASBOUG

Beaubois - Campbell - Collins - Fofana - Weems - Lacombe - Leloup - Cortale - Ntilikina - Mushidi - Duport - Howard

GALATASARAY

McCollum - Schilb - Güler - Micov - Lasme - Edge - Arar - Cantekin - Green - Jerrells - Koksal - Davis

Le match est diffusé sur Ma Chaine Sport à partir de 20h45 et en attendant, voici le teaser :

Auteur: 
Ulysse Chedhomme
Date d’écriture: 
Vendredi, 22. Avril 2016
Vignette: 
Chapeau: 
Loin d'être favorite, la SIG peut s'imposer ce soir, lors de ce premier match de finale d'Eurocoupe à Strasbourg. Les hommes de Vincent Collet ont rendez-vous à 20h45 au Rhénus contre Galatasaray (diffusé sur Ma Chaîne Sport). En cas de victoire, les Strasbourgeois prendraient l'avantage avant le match retour, programmé le mercredi 27 avril à 19 heures.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">H-8 : Le face à face du match <a href="https://twitter.com/sigstrasbourg">@sigstrasbourg</a> vs <a href="https://twitter.com/GSBasketbol">@GSBasketbol</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/Eurocup?src=hash">#Eurocup</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/SIGGAL?src=hash">#SIGGAL</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/GoSIG?src=hash">#GoSIG</a> <a href="https://t.co/la03StEh9W">pic.twitter.com/la03StEh9W</a></p>&mdash; SIG Strasbourg (@sigstrasbourg) <a href="https://twitter.com/sigstrasbourg/status/723466465823887360">22 avril 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Ce n'est pas fini

Corps: 
Depuis l'Elan Chalon, battu en finale de la Coupe Saporta par les Grecs de Maroussi (72-74) en 2001, aucune équipe hexagonale n'avait accédé au dernier carré de la deuxième compétition européenne.
 
L'occasion est belle, cette saison, d'aller encore plus loin. Les cadors, comme le Maccabi Tel-Aviv, Kazan, Valence ou encore le Bayern Munich et Milan, ont tous été envoyés au tapis. Et la SIG a bénéficié de l'adversaire le plus abordable en demi-finale, en évitant le Galatasaray, ancien habitué de l'Euroligue, et Gran Canaria, qui l'avait battue une fois (en deux matches) lors du deuxième tour.
 
Néophyte sur l'échiquier européen, Trente, qui ne dispute que sa deuxième saison dans l'élite transalpine, est loin d'être intouchable. Mais il a joué sans complexe et dispose d'éléments de qualité comme Julian Wright (16 points, 7 rebonds), ancien intérieur NBA (Nouvelle-Orléans, Toronto), ou encore l'ailier international italien Davide Pascolo (13 points, 7 rebonds).
 
Durant toute la partie, le club italien a mené au score. Les dix premières minutes ont été un cauchemar pour la SIG (16-31), dominée dans tous les compartiments du jeu et étouffée par l'adresse diabolique à longue distance (6/6) de Trente.
 
"On n'a pas assez bien défendu. Ils ont mis de gros shoots, mais on a commencé trop tranquillement. Cela nous a fait mal", a analysé au micro de Ma Chaîne Sport le pivot Bangaly Fofana, meilleur Alsacien (15 pts, 10 rbds) du match.
 
L'écart a grimpé à +20 (16-36) à l'entame du deuxième quart-temps. Mais les leaders du Championnat de France, emmenés par Louis Campbell (11 pts) et Kyle Weems (15 pts), ont serré les boulons en défense et retrouvé de l'efficacité pour engranger un 17-0 (33-36).
 
Le passage à une défense tout-terrain leur a permis de rester à une possession d'écart à la mi-temps (37-40).
 
Maintes et maintes fois, les hommes de Vincent Collet ont soufflé dans le cou de leurs adversaires, sans parvenir à revenir à hauteur. Il leur a manqué un peu d'adresse pour signer un neuvième match sans défaite toutes compétitions confondues.
 
Sur ses terres, la SIG a du mal en Eurocoupe: c'est son quatrième match d'affilée sans victoire. Elle voyage mieux (4 victoires, 1 défaite), en revanche. Une bonne raison d'espérer. 
 
Les déclarations d'après-match
Jérémie Leloup (ailier de Strasbourg): "On a limité la casse car on était quasiment à 20 points en première mi-temps. Heureusement on revient, on a su réagir. C'est dommage de finir à -6 car on aurait pu finir à -4 ou -2. Ce n'est que la mi-temps. On a encore 40 minutes voire 50. Il faut qu'on reste concentré et faire une meilleure entame de match là-bas. Depuis que l'équipe tourne, on voyage beaucoup mieux. On a confiance en ce que l'on peut faire. A nous d'avoir la même mentalité qu'à Oldenbourg (victoire 64-93 en huitième de finale)."
 
Martial Bellon (président de Strasbourg): "On a eu un début de match difficile même si on fait une belle remontée. On a vu ce soir que cette équipe était capable de prendre feu. Chez eux ils auront la pression et je pense qu'on va démontrer, comme on l'a fait à Oldenbourg et Novgorod, qu'on jouera plus libéré. On a toutes nos chances, le match n'est pas plié."
 
Vincent Collet (entraîneur Strasbourg): "Ça aurait pu être pire et ça aurait pu être meilleur. Les premières 20 minutes auraient pu nous tuer mais on a eu la chance de revenir vite dans le match. Après, je pense qu'on a pas bien joué. On a fait preuve d'impatience alors qu'il aurait fallu construire. Il faut qu'on change cela de façon drastique et qu'on retrouve le jeu collectif. On n'a pas trouvé la solution face à une défense qui change beaucoup. Aujourd'hui, Trente mérite sa victoire, ils étaient plus forts que nous. Ils nous ont surpris c'est une bonne équipe. Mais rien n'est fini. La vérité du match ne doit pas être celle du match de la semaine prochaine. Des joueurs devront monter en température si on veut aller en finale. Aujourd'hui trop de joueurs étaient en deçà de leur niveau. On a tout à gagner. On a raté cette première manche mais on a pu voir qu'il y avait des inversions régulières."
Catégorie: 
Surtitre: 
EuroCup - Demi-finale aller
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin avec AFP
Date d’écriture: 
Mercredi, 30. Mars 2016
Vignette: 
Chapeau: 
Après une entame de match ratée, Strasbourg a chuté à domicile contre les Italiens de Trente (68-74) en demi-finale aller de l'Eurocoupe. Bangaly Fofana et ses partenaires devront s'imposer d'au moins sept points lors du match retour (le 6 avril 19h30 en Italie) pour accéder à la finale.

Une belle occasion pour la SIG

Corps: 
Si on se base sur ses derniers résultats, cette demi-finale aller ne devrait pas échapper à la SIG, qui a porté son invincibilité à huit matches consécutifs, toutes compétitions confondues, en maîtrisant Chalon-sur-Saône (86-78), un sérieux client, samedi en ProA.
 
Une performance réalisée de surcroit sans trop user ses titulaires. Le shooteur Kyle Weems a été le plus utilisé en jouant seulement 26 minutes. C'est plutôt bon signe à l'heure de disputer un troisième match en une semaine.
 
La fatigue ne semble pas avoir de prise sur les hommes de Vincent Collet qui ont livré un match épique (91-91 après deux prolongations) contre les Russes de Nijni-Novgorod mercredi dernier pour accéder à cette demi-finale historique.
 
En Championnat de France, ils carburent à un rythme d'enfer. Le succès contre l'Elan Chalon, qui jouera lui aussi une demi-finale européenne, en Coupe Fiba, était leur neuvième d'affilée en ProA, ce qui leur permet de rester leader avec une victoire d'avance sur leur dauphin Monaco.
 
Toutes compétitions confondues, Strasbourg n'a plus perdu depuis le 24 février, à domicile contre Oldenbourg (76-78), en huitième de finale aller de l'Eurocoupe.
 
Trente, un adversaire dangereux à l'intérieur
 
Son futur adversaire est loin d'être aussi performant dans son championnat domestique. Le jeune club italien de Trente, fondé en 1995 dans la vallée de l'Adige, n'est que septième de la Lega, à huit longueurs du leader Milan.
 
Mais il est capable de se transcender sur le front européen comme l'ont montré ses deux succès contre le club lombard (83-73 et 92-79). Et la France lui réussit bien jusqu'ici, comme en témoignent ses deux victoires sur Nanterre au premier tour.
 
Trente ne sera donc pas à prendre de haut, surtout dans le secteur intérieur où il peut se révéler dangereux. Les Alsaciens devront particulièrement surveiller Julian Wright (2,03 m, 102 kg) passé par la NBA (News Orleans etToronto) et l'international italien Davide Pascolo, joueur le plus utilisé par le coach Maurizio Buscaglia.
 
L'ailier américain Dominique Sutton, qui reste sur une prestation de haut vol en quart de finale (20 points, 8 rebonds, 7 passes décisives), devrait s'avérer également un sérieux client.
 
Il faudra enfin soigner le point-average avant un match retour dangereux le 6 avril de l'autre côté des Alpes.
 
Surtitre: 
EuroCup - Demi-finale aller
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin avec AFP
Date d’écriture: 
Mardi, 29. Mars 2016
Vignette: 
Chapeau: 
Inarrêtable depuis plus d'un mois, Strasbourg rêve d'accéder à une première finale continentale. Ce soir en EuroCup, les hommes de Collet ont rendez-vous, à 20h00 au Rhénus, avec la surprise italienne de la compétition, Trente.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">H-6 avant le match <a href="https://twitter.com/sigstrasbourg">@sigstrasbourg</a> vs <a href="https://twitter.com/AquilaBasketTN">@AquilaBasketTN</a> : Les statistiques avant la rencontre <a href="https://twitter.com/hashtag/Eurocup?src=hash">#Eurocup</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/SIGTRE?src=hash">#SIGTRE</a> <a href="https://t.co/z5m0e9IgDt">pic.twitter.com/z5m0e9IgDt</a></p>&mdash; SIG Strasbourg (@sigstrasbourg) <a href="https://twitter.com/sigstrasbourg/status/714784324340551681">29 mars 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">RDV à 19h45 en direct pour la 1/2 d&#39;<a href="https://twitter.com/Eurocup">@Eurocup</a> entre <a href="https://twitter.com/sigstrasbourg">@sigstrasbourg</a> et <a href="https://twitter.com/AquilaBasketTN">@AquilaBasketTN</a> --&gt; <a href="https://t.co/DLsRLP9uXY">https://t.co/DLsRLP9uXY</a> <a href="https://t.co/k9swUHRG7o">pic.twitter.com/k9swUHRG7o</a></p>&mdash; Ma Chaine Sport (@machainesport) <a href="https://twitter.com/machainesport/status/714772473208811520">March 29, 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Pages

S'abonner à RSS - Strasbourg IG
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'