Tarbes

Coupe de France 2020
Le Pôle France face au TGB en ouverture
En match avancé des 16e de finale de la Coupe de France féminine, l'équipe U18 du Pôle France Basket (LF2) accueillera demain à 16h00 le Tarbes GB (LFB). L'occasion pour François Gomez et pl...
Pouye MVP de la J4
Indispensable samedi soir lors de la victoire de Tarbes contre Nantes Rezé, la jeune meneuse du TGB Tima Pouye (20 ans) a réalisé la meilleure performance de la journée 4. Sa...
La finale pour Charnay et Basket Landes
Bien que battu par Lattes Montpellier (62-66), Charnay participera à la finale puisque le BLMA a pris la décision de ne pas la jouer. L'adversaire des promues Bourguignon...
Tarbes en danger
Finaliste la saison dernière, le TGB n'est pas encore assuré de participer aux playoffs. Classées neuvièmes à trois journées de la fin de la saison régulière, les Bigourdanes se rendent à Villeneuve d'Ascq samedi avec l'ambition de retrouver le top 8. Elles garderont un oeil...
Les demi-finales en direct sur Youtube
Samedi les demi-finale de la Coupe de France féminine opposeront Bourges à Lyon et Charleville-Mézières ira à Tarbes, ces deux rencontres seront à suivre en direct et en intégralité sur la chaîne Yout...
La perf de la journée 17
Alors qu'il ne reste plus que 5 matches avant la fin de la saison régulière...
Tirage des demi-finales
Renversantes Gazelles
Lattes Montpellier coule à Venise

Pages

Marine Fauthoux à Tarbes

Corps: 

Après étude, la Direction Technique National (DTN) de la Fédération Française de BasketBall a donné son accord à l’engagement suivant :

- Marine Fauthoux, née le 23 janvier 2001 (1,76m), du club de l’Elan Béarnais Pau Nord-Est (Pyrénées-Atlantiques), rejoindra le Tarbes Gespe Bigorre (Hautes-Pyrénées) en Ligue Féminine la saison prochaine.

Les statistiques de Marine Fauthoux avec le CFBB cette saison en LF2 (au 04/04/2018) :
9,6 points et 2,9 passes décisives en 26 minutes de jeu en moyenne

 

Catégorie: 
Surtitre: 
Sorties CFBB
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Mercredi, 4. Avril 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Plusieurs projets ont été proposés Marine Fauthoux, joueuse du Centre Fédéral de BasketBall (CFBB - INSEP).
crédit: 
(Crédit : Bellenger/IS/FFBB)

Bien plus qu'un derby

Corps: 

La 18è journée débute ce vendredi par Lyon - Nice. L'ASVEL monte en puissance sur cette fin de saison régulère (3 victoires consécutives) et l'obstacle niçois est à leur portée. Côté azuréen, le défi est pour plus tard face à Roche Vendée (24/03), Hainaut (07/04) et Mondeville (14/04).

Samedi soir, l'autre équipe en forme, Nantes Rezé, sera dans les Ardennes. Après Lattes Montpellier et Basket Landes, les Déferlantes visent un troisième succès de rang face à un prétendant au titre. Des favoris qui joueront tous à domicile ce week end. Bourges accueillera Hainaut Basket, Villeneuve d'Ascq recevra Mondeville et le BLMA aura Roche Vendée comme invité.

Le choc du week end opposera Basket Landes à Tarbes dans un derby du Sud Ouest qui risque d'être brûlant. 5è au classement (10-7), le TGB se rendra à Mont-de-Marsan pour consolider sa place. A un point derrière (9-8), les Landaises voudront se rattraper après leur défaite à Nantes il y a une semaine. Au match aller, Céline Dumerc et ses copines avaient gagné en terre tarbaise (63-60). Il y aura donc de la revanche dans l'air entre deux formations qui pourraient se retrouver au premier tour des playoffs.

Ligue Féminine - Journée 18

Vendredi 16 mars / 20h00
Lyon - Nice

Samedi 10 mars / 20h00
Charleville-Mézières - Nantes Rezé
Basket Landes - Tarbes
Lattes Montpellier - Roche Vendée
Villeneuve d'Ascq - Mondeville
Bourges - Hainaut Basket

Tous les matches sont à suivre en direct et gratuitement sur www.lfbtv.fr

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 18
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 16. Mars 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Le derby du Sud Ouest en LFB est toujours un événement à part. Mais quand l'enjeu dépasse la simple rivalité territoriale, ça promet un match bouillant dans une ambiance de folie. A la lutte pour une place dans le Top 4, Basket Landes et Tarbes se donnent rendez-vous samedi à 20h pour le choc de la journée 18.

1ère victoire en NM1 pour le CFBB

Corps: 

En l'absence de Yohan Choupas et Johan Randriamananjara, le CFBB a pu s'appuyer vendredi sur un Ivan Février de haut vol (27 points, 5/8 à trois-points, 11 rebonds et 4 interceptions) bien épaulé par le duo Crusol (14 points et 9 passes) - Dossou Yovo (10 points et 7 rebonds) pour remporter leur 1ère victoire de la saison en NM1. Leur adversaire, Tarbes-Lourdes, est reparti du Bois de Vincennes sans gloire et avec encore plein de doutes. L'arrivée récente à la barre de Laure Savasta n'a visiblement pas encore eu l'effet escompté. Les jeunes pousses du Centre Fédéral ont su en profiter.

Seuls Fauthoux (16 points, 6 passes), Rupert (13 points et 8 rebonds) et Chery (11 points et 9 rebonds) ont réussi à tenir la comparaison samedi soir dans le Nord. A la mi-temps, les joueuses de Grégory Halin virait même en tête (28-23) mais c'était sans compter sur la profondeur de banc arrageois et l'apport des expérimentées Constant (8 points et 8 rebonds) et Reghaissia (9 points, 6 rebonds et 6 passes). 

En NF1, tout avait pourtant bien commencé pour les U16 du Centre Fédéral (15-11, 10'), mais rapidement Colomiers a repris les choses en main ne laissant que peu d'espace d'expression à son adversaire du jour.  

Résultats du week-end
Vendredi 2 mars
NM1 / Centre Fédéral - Tarbes-Lourdes : 71-67

Samedi  3 mars
LF2/ Arras - Centre Fédéral : 64-54

NF1 / Centre Fédéral - Colomiers : 43-69
Points du CFBB : Djoumoi 9, Kessler 8, Daramy 7, Farcy 6, Mbu 5, Sida Abega 2, Moctar 2, Raynaud 2, Richmond 2

Prochains matches
Mardi 6 mars à 20h00
NM1/ Chartres - Centre Fédéral

Mercredi 7 mars à 14h00
U18 Elite Groupe A - Poule D / Strasbourg-Centre Fédéral

Samedi 10 mars à 17h30
NF1 /  ASVELVilleurbanne - Centre Fédéral


Samedi 10 mars à 20h00
LF2 / Rezé-Centre Fédéral

Suivez toute l'actualité du Centre Fédéral sur Facebook

Catégorie: 
Surtitre: 
Centre Fédéral
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Lundi, 5. Mars 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Ce n'était plus arrivé depuis janvier 2016, les U18 masculins du Centre Fédéral ont mis fin ce week-end face à Tarbes à leur très longue série de matches sans victoire en NM1. Face à une équipe tarbaise en plein doute, les jeunes pousses du CFBB ont su construire leur victoire avec panache.

Bagarre pour le Top 4

Corps: 

Ligue Féminine - Journée 16

Nantes Rezé - Lattes Montpellier 80-75 / Revoir le match
Parti sur des bases élévées, notamment côté Déferlantes avec Shona Thorburn (17pts), le match a baissé d'intensité après le premier quart-temps (28-20, 10'). Sans paniquer, le BLMA est revenu à hauteur du NRB qui avait toujours le contrôle après 20 minutes de jeu (43-40). Nantes Rezé a profité de la mi-temps pour se refaire une santé, visible au tableau d'affichage (65-58, 30'). Sans réaction malgré Batkovic (21pts, 8rbds), Lattes Montpellier a vu son hôte créer la surprise de cette 16è journée.

Mondeville - Hainaut Basket 85-63 / Revoir le match
Promises à une situation galère au classement en cas de défaite, les Normandes ont pris les choses en mains dès le départ (21-14, 10'). L'expérience de Hejdova (18pts) et Mann (15pts) a permis à l'USOM de creuser un bel écart avant le repos (47-31, 20'). Une avance qui a grandi lors du 3è QT et qui a définitivement mis Mondeville à l'abri (69-46, 30'). Malgré Bintou Marizy (22pts), les Green Girls n'ont pu que constater la supériorité normande ce soir.

Tarbes - Nice 71-52 / Revoir le match
Le TGB a rapidement cherché à se mettre à l'abri pour éviter toute déconvenue. Aby Gaye (19pts) et ses copines ont donc réalisé un premier quart-temps solide (28-15). Nice s'est ensuite montré plus entreprenant à l'image de Mamignan Touré (18pts) mais l'écart a encore grimpé (44-29, 20'). Les 15 minutes de pause ont coupé l'élan de joueuses qui ont peiné pour trouver le chemin du cercle (53-40, 30'). Tarbes a géré les dix dernières minutes pour l'emporter sans trembler.

Charleville-Mézières - Lyon 67-75 / Revoir le match
L'ASVEL a emballé le match dès le début (14-23, 10') mais les Flammes ont laissé passer l'orage sans s'affoler. Clarissa Dos Santos (13pts, 12rbds) a répondu au collectif rhodanien et à mi-parcours, les filles de Valéry Demory étaient toujours devant (37-41). Revenues avec de meilleures intentions, les Ardennaises n'ont pas réussi à décrocher Lyon (54-52, 20'). Dans une fin de match tendue, l'ASVEL s'est montré plus solide, à l'image de Haley Peters (18pts), pour empocher la mise.

Basket Landes - Bourges 66-68 / Revoir le match
Après un 8-0 berruyer en début de match, les Landaises ont fait le dos rond. Elles ne voulaient pas laisser le leader s'échapper si rapidement (16-21, 10'). Basket Landes a même réussi à prendre les commandes en fin de 2è QT (36-32, 20') sous l'impulsion de l'ex-Tango Céline Dumerc (8pts, 8 passes). Piquées au vif, Marine Johannes (19pts) et ses partenaires sont passées à la vitesse supérieure après la pause (48-51, 30'). Les locales sont de nouveau revenues pour offrir un money time brûlant à leurs supporters. Miranda Ayim a eu la balle d'égalisation puis de la gagne en main mais n'a pas marqué.

Dimanche 4 mars / 15h00
Villeneuve d'Ascq - Roche Vendée (LFB TV)

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 16
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Samedi, 3. Mars 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
En s'inclinant à Nantes Rezé, Lattes Montpellier a fait la mauvaise affaire de la soirée puisque dans le même temps, Lyon et Tarbes ont gagné. Avec Basket Landes, battu par Bourges, l'ASVEL et le TGB occupent la quatrième place à égalité. Le BLMA recule à la septième place. En bas de tableau, Mondeville peut toujours éviter les playdowns après sa large victoire contre Hainaut Basket. Dimanche, Villeneuve d'Ascq reçoit Roche Vendée (15h).

Les Présidents marquants

Corps: 

Quatre présidents ont particulièrement marqué l’histoire de la LFB, à cause de la durée de leur mandat et de leur efficacité.

Pierre Fosset est l’immuable président du Bourges Basket depuis 1993. Son palmarès épouse ainsi celui du plus titré des clubs français de sports collectifs avec notamment cinq coupes d’Europe dont trois Euroligue.
Pierre Fosset a commencé à jouer à l’US Berry, qui deviendra le Cercle Jean Macé puis le Bourges Basket. Il a entraîné un temps l’équipe de régionale, ce qui explique qu’il connait les différentes facettes de son job. Ancien journaliste au quotidien Le Berry, aux sports puis à la locale, il est passé de bénévole à Président salarié.
A la question de savoir s’il n’est pas frustré que sa notoriété ne soit pas comparable à celles de ses homologues du foot, du rugby ou même du basket masculin, il répondait il y a quelque temps :
« Ça ne me gêne pas ! Ce qui m’intéresse c’est que l’on parle de mon équipe, c’est de voir Bourges gagner. Pierre Fosset c’est peut-être le président le plus titré mais si demain Bourges perd, ce sera le premier descendu. Il y a longtemps que je me suis fait une raison. En revanche, il faut que Bourges reste au plus haut niveau. »
Pierre Fosset est peut-être discret mais il a son caractère et son influence dans le basket féminin est forcément importante étant donné son CV. Il a été notamment à l’initiative des premiers états généraux du sport féminin en équipe et d’un livre blanc qui en a découlé avec 60 propositions.
Le président a aussi comme cible d’organiser un troisième Final Four de l’Euroligue dans le Prado dont il a fait en plusieurs étapes l’une des plus belles salles de France. Et bien que son club soit loin d’avoir le budget des nantis de l’Europe, il a tout de même le rêve de gagner le trophée une quatrième fois.

Des présidences de longues durées

Guy Boillon est aussi l’une des figures marquantes du basket féminin, qui a personnalisé son club, Pays d’Aix Basket 13, et l'a emmené du niveau régional jusqu’à une victoire en Eurocoupe en 2003. Il a été à l’origine de la construction de la salle de La Pioline et de la venue de joueuses comme Odile Santaniello, Cathy Melain, Edwige Lawson, Nathalie Lesdema, Nicole Antibe, Sandra Le Dréan et encore Emmeline Ndongue et Kristi Harrower.
On comprend que c’est la mort dans l’âme qu’il a vu son club disparaitre faute de financement à l'été 2015 pour laisser la place à l'association « Aix Provence Basket ».

Daniel Dufour aussi a pris la présidence alors que l’USO Mondeville était en Régionale et son club a franchi tous les échelons pour arriver dans l’élite avant même la création de la Ligue, en 1996. L’USOM fit notamment sa réputation grâce à la qualité de son centre de formation.
« Je suis fatigué et je passerai définitivement la main à la fin de la saison. Ça fait 40 ans que je suis dans l'associatif et dans le bénévolat, je pense qu'il est temps, même si ce n'est sans doute pas le meilleur moment... », dit-il en annonçant son retrait de la présidence en janvier 2014. Ses joueuses lui feront ensuite le plaisir de se maintenir en Ligue. Et elles y sont toujours.

Michel Uriarte aussi s’est battu pour que le Tarbes Gespe Bigorre soit toujours en pointe. Il a effectué sa présidence en deux fois, de 1993 à 1997 et de 2007 à 2015, et le club remporta la Coupe Ronchetti (C2) durant la première période (1996) et le championnat de France durant la seconde (2010).
En 2014, alors qu’il croyait avoir quitté la présidence pour de bon, il accepta de la reprendre après quelques semaines d’intérim. Il en profita pour créer un nouveau logo, un nouveau maillot, un nouvel organigramme, rameuter de nouveaux bénévoles et développer le staff médical. Le TGB a ensuite connu quelques déboires mais il a remonté la pente depuis et semble s’inscrire de nouveau dans la durée en Ligue Féminine.

Catégorie: 
Surtitre: 
20 ans LFB
Auteur: 
Texte : Pascal Legendre - Visuel : Chloé Bérard
Date d’écriture: 
Vendredi, 9. Février 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
La Ligue Féminine de Basket fête ses 20 ans. Tout au long de la saison, la LFB vous propose de découvrir ou redécouvrir, les faits marquants, les équipes, les entraîneurs ou encore les joueuses qui ont fait sa légende. Aujourd'hui, zoom sur ces Présidents qui ont marqué l'histoire de leur clubs et de la LFB.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/hashtag/20ansLFB?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#20ansLFB</a> - Des Présidents de clubs ont marqué la <a href="https://twitter.com/hashtag/LFB?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#LFB</a>, que ce soit par leur efficacité ou la durée de leur mandat. Zoom sur ces dirigeants qui ont fait grandir leur club et le basket au féminin <a href="https://t.co/0j6zuxBUGb">https://t.co/0j6zuxBUGb</a> <a href="https://t.co/4UlBORlXWh">pic.twitter.com/4UlBORlXWh</a></p>&mdash; LFB (@basketlfb) <a href="https://twitter.com/basketlfb/status/961945573984268288?ref_src=twsrc%5Etfw">9 février 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

La perf de la journée 12

Corps: 

#3 - Johanna Tayeau (Roche Vendée)
Le deuxième succès vendéen de la saison porte en partie la patte de l'arrière née en Guadeloupe. Bien aidée par Bernadette Ngoyisa (15pts, 16rbds), Johanna Tayeau s'est montrée adroite de loin (3/4) et ominiprésente dans tous les secteurs du jeu.
20pts, 5rbds, 5 passes et 4 interceptions en 30' - Evaluation : 26
Victoire 81-74 contre Mondeville

#2 - Nayo Raincock-Ekunwe (Nantes Rezé)
Dans un match très important pour le NRB, l'intérieure canadienne a brillé sous les paniers (11/15 à 2pts) et sans oublier de servir ses partenaires. Une ligne de stats bien remplie qui fait le bonheur des Déferlantes face à un concurrent direct.
24pts, 9rbds et 5 passes en 34' - Evaluation : 30
Victoire 66-56 contre Nice

#1 - Michelle Plouffe (Tarbes)
Et de 2 ! Après la journée 8 contre Mondeville, la Canadienne de Tarbes s'est de nouveau illustrée et améliore au passage son évaluation d'une unité. Toujours aussi précieuse, Michelle Plouffe réalise une belle saison à l'image du TGB.
20pts, 13rbds, 5 passes, 4 interceptions et 2 contres en 40' - Evaluation : 33
Victoire 75-58 contre Lyon

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Performance
Date d’écriture: 
Lundi, 22. Janvier 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
La douzième journée a rendu son verdict et Bourges a pris seul la place de leader en dominant Villeneuve d'Ascq. Au niveau des performances, c'est Michelle Plouffe qui s'est particulièrement illustrée ce weekend avec Tarbes contre Lyon. Un top 3 à l'accent canadien puisque Nayo Raincock (Nantes Rezé) figure elle aussi sur le podium.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/hashtag/PerfLFB?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#PerfLFB</a> de la J12 <a href="https://t.co/Y5zI1Wi02y">https://t.co/Y5zI1Wi02y</a><br>Johanna <a href="https://twitter.com/hashtag/Tayeau?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#Tayeau</a> - <a href="https://twitter.com/rvbc85?ref_src=twsrc%5Etfw">@rvbc85</a> (Éval : 26) <br> Nayo <a href="https://twitter.com/hashtag/Raincock?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#Raincock</a> (<a href="https://twitter.com/nayo_rain?ref_src=twsrc%5Etfw">@nayo_rain</a>) - <a href="https://twitter.com/DeferlantesNRB?ref_src=twsrc%5Etfw">@DeferlantesNRB</a> / <a href="https://twitter.com/CanBball?ref_src=twsrc%5Etfw">@CanBball</a> (Éval : 30) <br> Michelle <a href="https://twitter.com/hashtag/Plouffe?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#Plouffe</a> (<a href="https://twitter.com/Plouffey_15?ref_src=twsrc%5Etfw">@Plouffey_15</a>) - <a href="https://twitter.com/hashtag/Tarbes?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#Tarbes</a> / <a href="https://twitter.com/CanBball?ref_src=twsrc%5Etfw">@CanBball</a><a href="https://t.co/inX8JMA8A7">pic.twitter.com/inX8JMA8A7</a></p>&mdash; LFB (@basketlfb) <a href="https://twitter.com/basketlfb/status/955378995952046080?ref_src=twsrc%5Etfw">22 janvier 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

La perf de la journée 11

Corps: 

#3 - Aby Gaye (Tarbes)
L'intérieure du TGB a grandement participé à la victoire de son équipe samedi soir. Jouant juste (7/10 aux tirs), Aby Gaye a livré un beau combat face à la congolaise du RVBC Bernadette Ngoyisa et a terminé meilleure marqueuse de l'équipe bigourdane.
14pts, 10rbds et 3 passes en 30' - Evaluation : 22
Victoire 77-64 contre Roche Vendée

#2 - Miranda Ayim (Basket Landes)
Auteure d'un match plein face au BLMA, la Canadienne a tenu la maison landaise toute la rencontre. Adroite (9/12) et agressive (7 fautes provoquées), elle n'a pas résisté à la vague lattoise dans le dernier quart-temps.
24pts et 8rbds en 34' - Evaluation : 26
Défaite 83-91 contre Lattes Montpellier

#1 - Romane Bernies (Lattes Montpellier)
Si Lattes Montpellier s'est imposé dimanche dans le Sud Ouest, Romane Bernies y est pour beaucoup. En première mi-temps, c'est elle qui a porté le BLMA sur ses épaules (15pts). La jeune meneuse a ensuite distribué les caviars pour Hurt, Sottana et Little qui ont fait sauté le verrou landais dans les 10 dernières minutes (34-20).
19pts, 3rbds, 10 passes et 2 interceptions en 36' - Evaluation : 26
Victoire 91-83 contre Basket Landes

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Performance
Date d’écriture: 
Lundi, 8. Janvier 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
La onzième journée, dernière des matches aller et première de 2018, a vu les deux leaders, Bourges et Villeneuve d'Ascq chuter. Le festival offensif entre Basket Landes et Lattes Montpellier se retrouve évidemment dans le top 3 des performances du week-end.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/hashtag/PerfLFB?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#PerfLFB</a> de la J11 <a href="https://t.co/tnVosH0IcJ">https://t.co/tnVosH0IcJ</a><br> <a href="https://twitter.com/Aby_Gaye14?ref_src=twsrc%5Etfw">@Aby_Gaye14</a> - <a href="https://twitter.com/hashtag/Tarbes?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#Tarbes</a> / <a href="https://twitter.com/FRABasketball?ref_src=twsrc%5Etfw">@FRABasketball</a> (22 d&#39;éval) <br> Miranda <a href="https://twitter.com/hashtag/Ayim?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#Ayim</a> (<a href="https://twitter.com/AyimWhoAyim?ref_src=twsrc%5Etfw">@AyimWhoAyim</a>) - <a href="https://twitter.com/BasketLandes?ref_src=twsrc%5Etfw">@BasketLandes</a> / <a href="https://twitter.com/CanBball?ref_src=twsrc%5Etfw">@CanBball</a> (26 d&#39;éval) <br> Romane <a href="https://twitter.com/hashtag/Bernies?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#Bernies</a> - <a href="https://twitter.com/BasketLMA?ref_src=twsrc%5Etfw">@BasketLMA</a> / <a href="https://twitter.com/FRABasketball?ref_src=twsrc%5Etfw">@FRABasketball</a> (26 d&#39;éval) <a href="https://t.co/qpcHbxulff">pic.twitter.com/qpcHbxulff</a></p>&mdash; LFB (@basketlfb) <a href="https://twitter.com/basketlfb/status/950286386774642689?ref_src=twsrc%5Etfw">8 janvier 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Carolo costaud, Nice sur le fil

Corps: 

Entre une équipe en queue de classement en LFB et une autre qui joue les premiers rôles en LF2,  les débats promettaient d'être équilibrés. Ils l'ont été jusqu'à la dernière seconde puisque c'est sur un panier d'Antiesha Brown à 11 secondes de la fin que Nice s'est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe. Angers comptait pourtant encore 10 longueurs d'avance à cinq minutes du buzzer mais Brown (14 pts) et Géraldine Robert (20 points, 9 rebonds, 5 interceptions) lançaient un 16-5 décisif. Pas de suspense en revanche à Saint-Amand. Charleville comptait déjà 14 longueurs d'avance et a tranquillement géré son pécule, dans le sillage d'Amel Bouderra (18 points, 5 rebonds, 7 passes).

Jeudi, en match avancé des huitièmes de finale de la Coupe de France féminine, Tarbes a fait respecté la logique en s'imposant largement 86 à 56 sur le parquet de Calais, pensionnaire de LF2. Le TGB a pu compter sur une Aby Gaye hors-norme (33 points, 15 rebonds, 42 d'évaluation).poiur se hisser en quarts de finale de la compétition.Suite des huitièmes de finale demain et samedi.

En s'appuyant sur un secteur intérieur ultra dominant, Tarbes n'a laissé aucune chance à son adversaire du soir Calais. Face à une Aby Gaye en mode record (44 d'évaluation, 33 points à 16/18 aux tirs et 15 rebonds) et une Michelle Plouffe efficace (10 points, 7 rebonds et 4 passes), Calais n'a jaamais réussi à trouver la solution malgré les 13 points de Manue Gorjeu.

Le programme des 8e de finale de la Coupe de France 2018, Trophée Joe Jaunay

Jeudi 7 décembre 2017 (20h00)
Côte d'Opal Basket Calais (LF2) - Tarbes Gespe Bigorre (LFB) : 56-86

Vendredi 8 décembre 2017 (20h00)
Angers Union Féminine Basket 49 (LF2) - Cavigal Nice Basket 06 (LFB) : 69-70
Saint Amand Hainaut Basket (LFB) - Flammes Carolo Basket Ardennes (LFB) : 64-82

Samedi 9 décembre 2017 (20h00)
Toulouse Métropole Basket (LF2) - Roche Vendée BC (LFB)
USO Mondeville Basket (LFB) - SASP Lyon Basket Féminin (LFB)

Suivez toute l'actualité de la Coupe de France sur Facebook

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France 2018
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Jeudi, 7. Décembre 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Les finaliste de l'édition 2017 n'ont pas tremblé en huitièmes de finale de la Coupe de France. Les Flammes Carolo ont largement dominé Saint-Amand (82-64) alors que Nice s'est imposé d'un souffle sur le parquet d'Angers (70-69). Les deux derniers matches auront lieu samedi.
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB

Du succès à l'export

Corps: 

Ligue Féminine - Journée 7

Roche Vendée - Lattes Montpellier 64-68
Le coup est passé très près pour les Vendéennes. A 20" du terme, elles avaient la balle de match en main (64-66) mais une remise en jeu ratée de Manon Sinico a mis fin au suspense. Tout au long de la partie, le RVBC a fait jeu égal avec les Gazelles d'Ornella Bankolé (15pts). Une bonne entame du BLMA (14-21, 10') puis une réaction des partenaires de Ngoyisa (14pts) ont donné une première mi-temps équilibrée (34-33). Le promu a tenu en deuxième partie avant de lâcher prise dans les ultimes minutes.

Nantes Rezé - Charleville-Mézières 65-87
Lidija Turcinovic aime retrouver ses anciennes équipes. Après les 26pts marqués contre Lattes Montpellier il y a un mois, la Déferlante a sorti le grand jeu contre les Flammes (29pts). Malheureusement insuffisant pour faire tomber le leader ardennais qui, après un départ poussif (22-13, 10'), a pris la mesure de son hôte. Le duo Bouderra (19pts, 9 passes) - Dos Santos (17pts) a porté Charleville-Mézières qui continue d'engranger confiance et victoires.

Hainaut Basket - Bourges 32-94
Nouvelle démonstration des Berruyères avec des internationales bien en jambes à l'image de Marine Johannes (20pts), Alexia Chartereau (16pts) ou encore Valéraine Ayayi (12pts, 7 passes). Un premier quart-temps de mise en route (14-27) puis un deuxième en mode rouleau-compresseur gagné 21-3 ont permis au co-leader du championnat de se mettre au chaud pour le reste du match. Les Nordistes ont bu le calice jusqu'à la lie et ont fini à 62 longueurs des Tango.

Tarbes - Basket Landes 60-63
Une fois encore, le derby du Sud Ouest a tenu ses promesses avec une ambiance de feu et 40 minutes d'un intense combat. Chaque équipe a eu son moment et la décision s'est faite dans les dernières secondes. Michelle Plouffe (10pts, 10rbds) n'a pas tremblé sur la ligne à 1' du terme (60-61), Céline Dumerc (15pts, 7 passes) aurait pu clore les débats mais un 2/4 aux lancers a maintenu le Quai en haleine (60-63 et 15" au chrono). En s'élevant pour l'ultime tir, Angie Bjorklund (19pts) a mordu la ligne et la faute de Skoric n'a donc donné que deux lancers à l'Américaine du TGB qui les a ratés.

Nice - Lyon 67-86
Et de deux pour l'ASVEL. Après Roche Vendée, c'est Nice qui a fait les frais du réveil lyonnais. Bien entrées dans le match (12-26, 10'), Haley Peters (21pts) et ses partenaires n'ont jamais lâché les commandes. Nice est passé un moment sous la barre des 10 points grâce à Géraldine Robert (17pts) mais Lyon a vite remis les gaz. Sandrine Gruda (14pts, 13rbds) et Marième Badiane (18pts) se sont montrées à leur avantage sur la Côte d'Azur.

Mondeville - Villeneuve d'Ascq 58-78
Comme Bourges dans le Nord, Villeneuve d'Ascq n'a pas tremblé à Mondeville. En tête à mi-parcours (19-42), l'ESBVA a géré son avance après le repos. Fred Dusart a pu compter sur Jo Gomis (17pts) et Mame-Marie Sy (10pts, 11rbds). Coté normand, on soulignera la performance de la jeune Ewl Guennoc. Du haut de ses 16 ans et pour son deuxième match en LFB, la Bretonne a étonné avec 10pts et 3 passes (14 d'évaluation) en 30 minutes de jeu.

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 7
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Dimanche, 19. Novembre 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Après 10 jours de trêve internationale, le championnat a repris ses droits ce dimanche avec 6 matches au programme. Toutes les équipes qui jouaient à l'extérieur se sont imposées et les bons points de la journée vont à Bourges, qui a marché sur l'eau à Saint-Amand (94-32), et Basket Landes, vainqueur du derby du Sud Ouest à Tarbes (63-60).

Le Sud Ouest cherche son maître

Corps: 

Le promu Roche Vendée, toujours sans victoire, accueillera Lattes Montpellier. Les filles de Manu Body ont profité de la trêve internationale pour parfaire leurs automatismes et espèrent enfin décoller cette saison.

Co-leaders du championnat, Charleville-Mézières et Bourges seront en déplacement, respectivement à Nantes Rezé et Hainaut Basket. Deux voyages compliqués à gérer puisque les Déferlantes et les Green Girls ont déjà fait déjouer des grosses cylindrés cette saison.

Lyon, qui a retrouvé le chemin de la victoire avec l'arrivée de Sandrine Gruda, comptera sur l'internationale tricolore, très en vue lors de deux premiers matches de qualification des Bleues (21pts contre la Finlande, 23 contre la Roumanie), pour continuer son opération remontée au classement. Les Lionnes seront à Nice, qui reste sur une grosse désillusion lors de la J6 (défaite 63-100 à Bourges).

Enfin, Villeneuve d'Ascq clôtutera la journée 7 en se rendant à Mondeville. Les Normandes glissent dangereusement vers le bas et seraient bien inspirées de stopper leur série de 4 défaites. Mais sans Lisa Berkani, blessée, la tâche s'annonce difficile. Les Guerrières, qui jouent les premiers rôles, ne comptent pas trébucher dans la banlieue caennaise.

Ligue Féminine - Journée 7

Dimanche 19 novembre - 15h30 (sauf mention)
Roche Vendée - Lattes Montpellier (14h00)
Nantes Rezé - Charleville-Mézières (15h00)
Hainaut Basket - Bourges
Tarbes - Basket Landes
Nice - Lyon
Mondeville - Villeneuve d'Ascq (16h00)

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 7
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 17. Novembre 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Après 10 jours de pause en raison des qualifications à l'Eurobasket féminin 2019, le championnat reprend ses droits dimanche. Au programme notamment, le match le plus attendu du Sud Ouest entre Tarbes et Basket Landes. Un derby qui se tiendra sur les bords de l'Adour, là où a débuté la carrière professionnelle de la meneuse landaise Céline Dumerc.

Pages

S'abonner à RSS - Tarbes
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'