Ukraine | FFBB

Ukraine

Conflit en Ukraine
La FFBB solidaire du peuple Ukrainien
Très inquiète en regard des événements récents qui se déroulent en Ukraine, la Fédération Française de BasketBall tient à exprimer sa plus profonde solidarité au peuple ukrainien, condamne fermement l...
Dans les coulisses du déplacement en Ukraine
Après quelques jours à l'INSEP, les Bleues ont pris la direction de Kiev et de l'Ukraine pour débuter leurs qualifications à l'Euro 2023, face aux coéquipières...
Tombées dans le piège ukrainien
L'Equipe de France s'est incliné à Kiev contre l'Ukraine en ouverture des qualifications à l'Euro 2023 (90-71). Les Bleues devront réagir face à la Lituani...
Lancer la campagne
L'Equipe de France féminine ouvre un nouveau chapitre de son histoire. Avec un nouveau staff emmené par Jean-Aimé Toupane, les Bleues débutent leurs qualifications à l'Euro 2023 ce jeudi à Kiev à 18h00 (en direct sur Sport en France) contre l'Ukraine.
Le mini-movie des Bleues à Mont-de-Marsan
Avant d'enchaîner sur le Tournoi de Rennes, retour en vidéo sur la double confrontation face à l'Ukraine à l'Espace François Mitterrand de Mont-de-Marsan, grâce au mini-movie. Enjoy ;)
Bis repetita contre l'Ukraine
Pour la deuxième fois en deux jours, la France a disposé sans difficulté de l...
Première réussie
Une première sortie victorieuse
Une première contre l'Ukraine pour lancer la campagne

La FFBB solidaire du peuple Ukrainien

Corps: 

Le basket français est totalement aligné avec la position du Comité International Olympique, et les décisions récentes ou à venir de la FIBA et de la FIBA Europe.

Afin de témoigner cette solidarité, une minute de silence sera respectée en ouverture de chaque rencontre officielle de basketball le week-end prochain.

 

Catégorie: 
Surtitre: 
Conflit en Ukraine
Auteur: 
Service de presse FFBB
Date d’écriture: 
Mercredi, 2. Mars 2022
Vignette: 
La FFBB solidaire du peuple Ukrainien
Chapeau: 
Très inquiète en regard des événements récents qui se déroulent en Ukraine, la Fédération Française de BasketBall tient à exprimer sa plus profonde solidarité au peuple ukrainien, condamne fermement la violence et espère que les conditions d'une paix durable seront rapidement trouvées.
Pour Newsletter: 

Dans les coulisses du déplacement en Ukraine

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 12. Novembre 2021
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Après quelques jours à l'INSEP, les Bleues ont pris la direction de Kiev et de l'Ukraine pour débuter leurs qualifications à l'Euro 2023, face aux coéquipières de l'une des meilleures joueuses d'Europe, Alina Iagupova.
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/NS4oEUGc0Zw" title="YouTube video player" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; clipboard-write; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen></iframe>
Pour Newsletter: 

Tombées dans le piège ukrainien

Corps: 

C'est au Palais des Sports de Kiev que les Bleues de Jean-Aimé Toupane lancent leur campagne de qualification à l'Euro 2023. Le technicien tricolore, qui a dû composer une nouvelle mène avec les blessures d'Epoupa, Duchet et Fauthoux, appréciera sans doute les débuts de Paget auteur de deux tirs primés en début de match, puis d'Heriaud qui délivre deux caviars pour Rupert dès son entrée en jeu. La transition offensive et l'adresse ukrainienne posent néanmoins de gros problèmes à la défense bleue qui encaisse 31 points dans ce 1er-temps. Les Bleues sont menées après 10 minutes (31-23).

Le duo Filevych/Iagupova poursuit son récital dans le 2ème quart (respectivement 15 points et 18 points à la pause), que les Tricolores ne parviennent pas à stopper. Les locales, à 10/16 aux tirs derrière l'arc en première mi-temps ne laissent que des miettes aux Bleues, qui s'en remettent à Endy Miyem et Alexia Chartereau. À la pause, les Tricolores retournent aux vestiaires avec 17 points de retard (54-37).

Filevych n'a rien perdu de sa dynamique à la pause bien épaulée par Malashenko. Les Bleues, qui sont passées en zone, tentent de revenir dans le sillage d'Endy Miyem. Les ballons intérieurs sont rares, mais la berruyère en fait bonne usage malgré la rudesse ukrainienne. Deux paniers en fin de période de Touré (qui honore sa 1ère sélection comme Paget et Heriaud) puis Gruda permettent aux Bleues de limiter la casse à 10 minutes du terme (71-55).

Les Tricolores livrent toute leurs forces dans la bataille, à l'image de Miyem et Rupert qui paient de leur personne. Touré, Johannes puis Gruda relancent la machine bleue. Mais alors qu'elle avait fait jouer les autres dans le 3ème quart, Alina Iagupova (33 points au final) prend les choses en main pour parachever la succès ukrainien. D'un tir à 3pts dont elle a le secret, d'un drive puissant puis sur la ligne des lancers, l'arrière du Fenerbahçe anéantit les espoirs tricolores. Après ses deux médailles internationales cet été à l'Euro puis aux Jeux, l'Equipe de France tombe de haut. Il faudra réagir dès dimanche face à la Lituanie (vainqueur 69-59 de la Finlande) à Villeneuve d'Ascq, pour se relancer dans la course à la qualification.

Ukraine bat France : 90-71

Jean-Aimé Toupane (entraîneur de l'Equipe de France féminine) : "L'Ukraine nous a pris à la gorge. C'est une équipe qui vit et meurt par les tirs à 3 points, on le savait, et on n'a pas été capables de les limiter là-dessus. On les a laissé en confiance au début du match, on a essayé de limiter la casse en 2ème mi-temps mais c'était trop tard. On a essayé de mettre des choses en place, peut-être que certaines n'ont pas encore été assimilées. On n'a pas été dans le rythme du tout. On va travailler pendant les deux jours qu 'ils nous restent avant le match contre la Lituanie, pour faire comprendre nos intentions. On est en phase de construction et quand on tombe contre une équipe comme celle-ci, c'est délicat".

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
À Kiev, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 11. Novembre 2021
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
L'Equipe de France s'est incliné à Kiev contre l'Ukraine en ouverture des qualifications à l'Euro 2023 (90-71). Les Bleues devront réagir face à la Lituanie dès ce dimanche (16h30) à Villeneuve d'Ascq.
crédit: 
(Crédit : Lenoir/The Agency/FFBB)
Pour Newsletter: 

Lancer la campagne

Corps: 

Dans le froid ukrainien, à quelques mètres du stade olympique de Kiev, les Bleues lancent un nouveau cycle. Valérie Garnier, en place depuis 2014, a laissé sa place à Jean-Aimé Toupane et un nouveau staff. Arrivées dans la journée de mercredi, les coéquipières de Sandrine Gruda ont découvert le vétuste Palais des Sports de la capitale.

Pour lancer la campagne de qualification à l'Euro 2023, les Tricolores affrontent l'Ukraine à 18h00 (heure française). Portée par la seule Alina Iagupova, passée par la LFB et qui fait les beaux jours du Fenerbahçe actuellement, les Ukrainiennes espèrent bien réaliser un coup à domicile face aux vice-championnes d'Europe en titre et médaillées de bronze aux Jeux. Caractérisé par son jeu de relance et son adresse extérieure, le jeu ukrainien sera un bon premier test pour ces Bleues, qui depuis le début de la semaine, sont reparties sous l'impulsion du nouveau staff, sur un nouveau plan de jeu plus en mouvement, et toujours guidé par une défense agressive.

À Kiev, les Françaises ont l'occasion de lancer leur campagne de qualification par un succès. Et de marquer les esprits d'entrée.

Ukraine-France à 18h00 (19h00, heure locale), en direct sur Sport en France

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
À Kiev, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 11. Novembre 2021
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
L'Equipe de France féminine ouvre un nouveau chapitre de son histoire. Avec un nouveau staff emmené par Jean-Aimé Toupane, les Bleues débutent leurs qualifications à l'Euro 2023 ce jeudi à Kiev à 18h00 (en direct sur Sport en France) contre l'Ukraine.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="ht" dir="ltr"> Les 12 pour <a href="https://twitter.com/hashtag/UKRFRA?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#UKRFRA</a> demain à Kiev : Bankolé, Chartereau, Gaye, Gruda, Heriaud, Johannes, Miyem, Paget, Pouye, Rupert, Touré, Williams.<br><br>Ciak &amp; Michel seront en civil<a href="https://twitter.com/hashtag/EDFBasket?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#EDFBasket</a></p>&mdash; Equipes de France de Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/1458530198350094339?ref_src=twsrc%5Etfw">November 10, 2021</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>
Pour Newsletter: 

Le mini-movie des Bleues à Mont-de-Marsan

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
À Mont-de-Marsan, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 14. Juin 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Avant d'enchaîner sur le Tournoi de Rennes, retour en vidéo sur la double confrontation face à l'Ukraine à l'Espace François Mitterrand de Mont-de-Marsan, grâce au mini-movie. Enjoy ;)
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/yn2JO8hI7e8" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen></iframe>

Bis repetita contre l'Ukraine

Corps: 

À peine 24 heures après un premier affontement, les Françaises et les Ukrainiennes se retrouvent à l'Espace François Mitterrand de Mont-de-Marsan pour un nouveau match de préparation. D'entrée de jeu, ce sont les Bleues qui donnent le tempo. Le duo de la génération 1994, Olivia Epoupa et Valériane Ayayi, s'en donne à coeur joie. Pénétration et tirs longue distance font grimper l'écart, tandis que la capitaine Miyem boucle la période sur deux tirs dont elle a le secret. Les Françaises mènent 24-19 à l'issue du premier acte.

À la peine offensivement, les Tricolores n'inscrivent que deux petits points dans les six premières minutes du deuxième quart par Milapie. De l'autre côté, Olkhovyk en profite par deux fois pour allumer de loin, accompagnée ensuite par Iagupova. Il faut les assauts en fin de période de Johannes puis Ayayi pour que les Bleues se dérochent au tableau d'affichage au moment de rentrer aux vestiaires (43-35).

Au retour de la mi-temps, la France repart de l'avant. Ayayi, qui après avoir égalé son record de points hier, le dépasse largement ce lundi soir avec 25 unités. En l'absence de Ciak, dont le forfait a été officialisé avant le match, Marième Badiane se montre dans la peinture. Les Ukrainiennes ont baissé l'intensité derrière Iagupova qui poursuit son numéro de soliste. Après le 3ème quart, les Bleues sont devant (67-51).

Le dernier acte commence par une série d'Iliana Rupert, qui au relai de Badiane sur le poste 5, se montre devant les 2000 spectateurs de Mont-de-Marsan. Chartereau et consorts terminent le travail et les Françaises s'imposent une deuxième fois en deux jours contre l'Ukraine (89-65). Les Françaises voyageront demain mardi pour Rennes et seront au travail dès mercredi à la Glaz Arena, où de nouveaux matches de préparation les attendent dès ce week-end.

France bat Ukraine (89-65)

 

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
À Mont-de-Marsan, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Lundi, 10. Juin 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Pour la deuxième fois en deux jours, la France a disposé sans difficulté de l'Ukraine à Mont-de-Marsan dans le cadre de sa préparation à l"Euro 2019 (89-65).
crédit: 
(Crédit : Bacot/FFBB)
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/RfruSjlX11k" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen></iframe> <blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/hashtag/FRAUKR?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FRAUKR</a> Bis repetitia et 2e victoire des Bleues face à l&#39;Ukraine en préparation à l&#39;Euro 2019 <a href="https://twitter.com/hashtag/WeCanBeEuro?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#WeCanBeEuro</a> <a href="https://t.co/37yY0ERlcN">pic.twitter.com/37yY0ERlcN</a></p>&mdash; Equipe France Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/1138181407711334400?ref_src=twsrc%5Etfw">June 10, 2019</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Première réussie

Corps: 

Dans un espace François Mitterrand surchauffé, les Bleues débutent leur préparation à l'Euro 2019 face à l'Ukraine et sa redoutable ailière à tout faire, Alina Iagupova. Si l'ukrainienne envoie les premiers missiles de la partie, ce sont bien les Tricolores qui font la course en tête sous l'impulsion d'Olivia Epoupa puis Marième Badiane, alignée dans le cinq de départ, et auteurs toutes les deux de 11 points en début de match. Johannes prend feu et aligne 7 points de rang, mais Iagupova et l'ex-montpelliéraine Malashenko rapprochent les leurs. Après 10 minutes, la France a deux points d'avance (28-26).

Les joueuses de Valérie Garnier reviennent fort dans cette 2ème période et infligent d'entrée un 11-2 par le biais de Bernies, Miyem et Ayayi. Les Bleues font preuve d'une efficacité offensive redoutable et allient en 2ème période une réussite défensive. L'écart gonfle, Milapie devant son public landais accentue l'avance, imitiée quelques instants plus tard par Fauthoux sur jeu rapide pour sa première sélection, puis Johannes pour boucler le festival. À la pause, les Tricolores mènent largement (58-37).

Bien décidée à ne pas subir la loi tricolore, l'Ukraine durcit le jeu au retour des vestiaires. Toujours présente au rebond offensif, elle essaie de maintenir le contact mais les assauts répétés de Tanqueray ou encore Chartereau permettent aux Bleues de rester solidement en tête au tableau d'affichage. Rupert entre en jeu pour la première fois avec le maillot bleu et inscrit ses premiers points, la fête est belle pour cette Equipe de France à Mont-de-Marsan. Elle mène à 10 minutes du terme (83-51).

Les Bleues affichent un visage séduisant qui enchante le public landais. Le rythme offensif offre de superbes actions et permet aux Françaises, qui ont toutes marquées, de franchir la barre des 100 points inscrits. Les joueuses de Valérie Garnier déroulent dans le dernier acte et s'imposent sans problème face à l'Ukraine (107-75). Deuxième round dès demain, à nouveau contre l'Ukraine à Mont-de-Marsan. L'occasion de poursuivre le travail et continuer la préparation de l'Euro 2019.

France bat Ukraine : 107-75

Réactions d'après-match :

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
À Mont-de-Marsan, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Dimanche, 9. Juin 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Pour son premier match de préparation à l'Euro 2019, les Bleues ont livré une prestation remarquable face à l'Ukraine (107-75). Revanche dès demain soir à Mont-de-Marsan (20h45).
crédit: 
(Crédit : Bacot/FFBB)
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/ytDfuxc_Ryk" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen></iframe> <blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/hashtag/FRAUKR?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FRAUKR</a> Très beau succès des Bleues face à l&#39;Ukraine pour lancer la préparation à l&#39;Euro 2019 ! <a href="https://twitter.com/hashtag/WeCanBeEuro?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#WeCanBeEuro</a> <a href="https://t.co/g5Ll6vU4Db">pic.twitter.com/g5Ll6vU4Db</a></p>&mdash; Equipe France Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/1137814309025800194?ref_src=twsrc%5Etfw">June 9, 2019</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <iframe src="https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fmedia%2Fset%2F%3Fset%3Da.1644496925683641%26type%3D3&width=500" width="500" height="688" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allow="encrypted-media"></iframe>

Une première sortie victorieuse

Corps: 

Après plus de dix jours de stage à Anglet, les Bleues lancent bel et bien leur campagne 2017 par ce match contre l'Ukraine à Villenave d'Ornon. Alignée dans le cinq de départ, Marielle Amant répond à un 0-5 infligé par les Ukrainiennes. De quoi lancer la machine tricolore qui se met à scorer par Michel, Dumerc puis Ciak. Mais en face, malgré une Iagypova qui signe trois air-ball, l'Ukraine résiste et s'accroche. La France peine à imposer son rythme et se laisse endormir par ses adversaires du soir. Le premier quart est aussi l'occasion de voir sur le terrain la jeune Alexia Chartereau, 18 ans et qui honore sa 1ère sélection, et inscrit ses premiers points. Après 10 minutes, les Bleues sont en tête (18-16).

Hhadydia Minte fait aussi son entrée sur le parquet pour sa 1ère sélection. Le deuxième quart débute par un tir primé signé Marine Johannes et un autre de Valériane Ayayi pour répondre à D'Andra Moss. Skrela marque à mi-distance également et permet aux Tricolores de rester en tête. Diandra Tchatchouang dans le jeu posté prend le meilleur à son tour et score, alors qu'Amant l'imite un peu plus tard. De quoi rester devant au score à la pause (35-30).

Les Bleues reviennent avec de meilleures intentions dans cette 2e mi-temps. Marine Johannes aligne les points en ce début de 3e acte et permet aux Françaises de faire la course en tête, bien aidée par la réussite de Gaye et d'Epoupa. Les Françaises prennent l'ascendant sur la rencontre et leurs adversaires du soir montrent quelques signes d'agacement. Chartereau marque à 8 mètres et fait lever les foules de Villenave d'Ornon. Les Bleues sont plus efficaces et ont creusé l'écart (62-50).

Les Tricolores continuent sur leur lancée dans le sillage de Chartereau et Tchatchouang. Dumerc de loin, Michel et Ciak scellent la victoire tricolore pour ce premier match de préparation.

France bat Ukraine : 78-70

Marine Johannes, 19 pts (nouveau record) et MVP Pierre Lannier de cette rencontre :

"L'objectif était la victoire, maintenant il faut qu'on essaye de gommer quelques erreurs que ce soit en attaque ou en défense. Les 16 présélectionnées sont un mélange de jeunes et de moins jeunes. On peut appeler ça une nouvelle ère, mais les cadres sont là pour aider les jeunes et les épauler."

Valérie Garnier, entraîneur des Bleues :

"C'est important de gagner ce premier match parce que ça nous lance de la meilleure des façons. Je suis plutôt satisfaite de ce résultat car ce n'est jamais facile, c'est notre premier match officiel. Après nous avions identifié des problèmes et sur ce match, ils sont revenus. Notamment nos oublis qui les laissent revenir alors qu'on était à +16, puis nos pertes de balles. On prépare une nouvelle olympiade, Tokyo 2020, avec un impératif de résultat à l'Euro. C'est pour cela qu'on a une combinaison de joueuses expérimentées, mais également de joueuses plus jeunes qu'il faut commencer à intégrer car dans trois ou quatre ans elles auront l'expérience pour briller dans les grandes compétitions et on en aura besoin."

Surtitre: 
Préparation EuroBasket Women 2017
Auteur: 
À Villenave d'Ornon, Kévin Bosi et Ulysse Chedhomme (FFBB)
Date d’écriture: 
Mercredi, 31. Mai 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Pour leur première sortie de l'été 2017, les Bleues se sont imposées ce mercredi à Villenave d'Ornon contre l'Ukraine (78-70).
crédit: 
Julien Bacot

Une première contre l'Ukraine pour lancer la campagne

Corps: 

Au delà de ce premier match de préparation, la rencontre face à l'Ukraine marquera également les retrouvailles entre Alina Iagupova et les Tricolores avec qui elle a été championne de France avec l'ESBVA (Amant, Ayayi, Epoupa, Gaye).

 

 

La rencontre sera à suivre en direct sur SFR Sport dès 18h45 et en livestats.

 

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Mercredi, 31. Mai 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Les Bleues affrontent l'Ukraine ce mercredi à 19h00 (en direct sur SFR Sport 2) au complexe Elisabteh Riffiod de Villenave d'Ornon. Un premier match dans une série de cinq rencontres préparatoires à l'EuroBasket Women 2017.
Social_posts: 
<blockquote class="instagram-media" data-instgrm-captioned data-instgrm-version="7" style=" background:#FFF; border:0; border-radius:3px; box-shadow:0 0 1px 0 rgba(0,0,0,0.5),0 1px 10px 0 rgba(0,0,0,0.15); margin: 1px; max-width:658px; padding:0; width:99.375%; width:-webkit-calc(100% - 2px); width:calc(100% - 2px);"><div style="padding:8px;"> <div style=" background:#F8F8F8; line-height:0; margin-top:40px; padding:50.0% 0; text-align:center; width:100%;"> <div style=" background:url(data:image/png;base64,iVBORw0KGgoAAAANSUhEUgAAACwAAAAsCAMAAAApWqozAAAABGdBTUEAALGPC/xhBQAAAAFzUkdCAK7OHOkAAAAMUExURczMzPf399fX1+bm5mzY9AMAAADiSURBVDjLvZXbEsMgCES5/P8/t9FuRVCRmU73JWlzosgSIIZURCjo/ad+EQJJB4Hv8BFt+IDpQoCx1wjOSBFhh2XssxEIYn3ulI/6MNReE07UIWJEv8UEOWDS88LY97kqyTliJKKtuYBbruAyVh5wOHiXmpi5we58Ek028czwyuQdLKPG1Bkb4NnM+VeAnfHqn1k4+GPT6uGQcvu2h2OVuIf/gWUFyy8OWEpdyZSa3aVCqpVoVvzZZ2VTnn2wU8qzVjDDetO90GSy9mVLqtgYSy231MxrY6I2gGqjrTY0L8fxCxfCBbhWrsYYAAAAAElFTkSuQmCC); display:block; height:44px; margin:0 auto -44px; position:relative; top:-22px; width:44px;"></div></div> <p style=" margin:8px 0 0 0; padding:0 4px;"> <a href="https://www.instagram.com/p/BUv8qVyhwzH/" style=" color:#000; font-family:Arial,sans-serif; font-size:14px; font-style:normal; font-weight:normal; line-height:17px; text-decoration:none; word-wrap:break-word;" target="_blank">Les matches de préparation des Bleues débutent ce soir face à l&#39;Ukraine à 19h00. Rendez-vous sur les antennes de SFR Sport 2 !</a></p> <p style=" color:#c9c8cd; font-family:Arial,sans-serif; font-size:14px; line-height:17px; margin-bottom:0; margin-top:8px; overflow:hidden; padding:8px 0 7px; text-align:center; text-overflow:ellipsis; white-space:nowrap;">Une publication partagée par FFBB (@ffbb_officiel) le <time style=" font-family:Arial,sans-serif; font-size:14px; line-height:17px;" datetime="2017-05-31T07:58:30+00:00">31 Mai 2017 à 0h58 PDT</time></p></div></blockquote> <script async defer src="//platform.instagram.com/en_US/embeds.js"></script> <blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/hashtag/GameTime?src=hash">#GameTime</a> Tellement de plaisir à retrouver ce maillot bleu !!! France-Ukraine ce soir à 19:00 et sur <a href="https://twitter.com/SFR_Sport">@sfr_sport</a> 2! <a href="https://t.co/2pcW1xuZXI">pic.twitter.com/2pcW1xuZXI</a></p>&mdash; Valériane Ayayi (@valeriane_ayayi) <a href="https://twitter.com/valeriane_ayayi/status/869878453365071875">May 31, 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">Un honneur de porter le maillot de l&#39;équipe de place au premier match de préparation contre l&#39;Ukraine <a href="https://twitter.com/FRABasketball">@FRABasketball</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/eurowomenbasket2017?src=hash">#eurowomenbasket2017</a> <a href="https://t.co/iZNs4KPqnH">pic.twitter.com/iZNs4KPqnH</a></p>&mdash; Olivia Epoupa (@OliviaEpoupa) <a href="https://twitter.com/OliviaEpoupa/status/869882657374707714">May 31, 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

"Tout gagner en phase de poule ne présente aucune garantie"

Corps: 

Surtitre: 
Mémoires de coach - Episode 5
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 13. Août 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Les Bleus retrouvent l'Ukraine ce vendredi soir à Nantes. Vincent Collet se souvient de la défaite de l'Equipe de France contre les Ukrainiens à l'Euro 2001 en phase de poule, qui n'avait pas empêché les Tricolores de se qualifier pour la suite de la compétition
S'abonner à RSS - Ukraine