Valérie Garnier

Préparation TQO 2020
La France et l'Espagne travaillent de concert
Déjà qualifiés pour l’EuroBasket féminin 2021 que les deux pays organiseront conjointement, la France et l’Espagne ne participeront donc pas à la fenêtre de qualification prévue en novembre prochain....
Le bilan après le 1er tour
À l'issue du 1er tour de l'Euro 2019 disputé à Riga, Valérie Garnier dresse le bilan de ces trois premiers matches de compétition, à moins de 48 heures du quart de f...
"Ce groupe allie jeunesse et expérience"
À l'occasion d'une conférence de presse ce mercredi matin, Jean-Pierre Siutat (président de la Fédération Française de BasketBall), Jacques Commères (Directeur de la...
Avant Roumanie/France
Après un long périple entre Charleville-Mézières et Cluj, les Bleues ont posé leurs bagages à Cluj et ont participé à leur première entraînement en terre roumaine. Derniers instants de préparation avant le match contre la Roumanie ce samedi à 18h00 (heure française), à suivre en direct sur...
15 joueuses regroupées en novembre
Valérie Garnier (entraîneur de l’Équipe de France féminine) et Jacques Commères (Directeur de la Performance et des Équipes de France) ont dévoilé la liste des 15 joueuses retenues pour participer du...
Retour aux parquets à Anglet
Après quelques jours de repos après le stage dans l'Ariège, l'Equipe d...
"Faire un break pour me recentrer, me reconstruire"
Garnier sacrée en Turquie
Valérie Garnier rejoint Fenerbahçe

Pages

La France et l'Espagne travaillent de concert

Corps: 

Valérie Garnier a retenu 16 joueuses pour le stage prévu à l’INSEP à compter du 11 novembre. 11 des 12 médaillées d’argent à Belgrade en juin dernier sont de retour. Après échange avec la joueuse, Valérie Garnier et la Direction Technique Nationale ont décidé de laisser au repos Sandrine Gruda pour cette semaine de travail.

La liste des 16 joueuses :

Prénom

Nom

Naissance

Taille

Poste

Sél.

Club 2019/2020

Valériane

AYAYI

29/04/1994

1,85

3

98

USK Prague (Rép Tchèque)

Marième

BADIANE

24/11/1994

1,90

4/5

30

LDLC ASVEL Féminin

Ornella

BANKOLE

17/09/1997

1,81

3

12

BLMA

Alexia

CHARTEREAU

05/09/1998

1,91

4

45

Bourges Basket

Sara

CHEVAUGEON

12/02/1993

1,75

2

13

Flammes Carolo

Héléna

CIAK

15/12/1989

1,97

5

89

LDLC ASVEL Féminin

Olivia

EPOUPA

30/04/1994

1,65

1

84

Canberra Capitals (Australie)

Marine

FAUTHOUX

23/01/2001

1,73

1

11

Tarbes GB

Bria

HARTLEY

30/09/1992

1,76

1/2

12

Galatasaray (Turquie)

Marine

JOHANNES

21/01/1995

1,77

2

71

LDLC ASVEL Féminin

Magali

MENDY

06/02/1990

1,75

2

-

Citylift Girona (Espagne)

Sarah

MICHEL

10/01/1989

1,80

2

77

Bourges Basket

Marie Michelle

MILAPIE

06/02/1996

1,92

4/5

6

BLMA

Endy

MIYEM

15/05/1988

1,88

4

206

Flammes Carolo

Iliana

RUPERT

12/07/2001

1,94

5

12

Bourges Basket

Diandra

TCHATCHOUANG

14/06/1991

1,86

3

83

BLMA

Entraîneur : Valérie Garnier
Assistants : Olivier Lafargue, Grégory Halin

Programme de l’Équipe de France féminine

Dates

Match

Lieu (Ville)

Lundi 11 au jeudi 14 novembre

Stage

INSEP - Paris

Vendredi 15 novembre 20h30

Espagne – France

Zamora

Dimanche 17 novembre 12h30

Espagne – France

Palencia

 
Surtitre: 
Préparation TQO 2020
Auteur: 
Julien Guérineau
Date d’écriture: 
Mercredi, 16. Octobre 2019
Vignette: 
Chapeau: 
Déjà qualifiés pour l’EuroBasket féminin 2021 que les deux pays organiseront conjointement, la France et l’Espagne ne participeront donc pas à la fenêtre de qualification prévue en novembre prochain. Afin de mieux préparer le Tournoi de Qualification Olympique (2 au 10 février), les deux finalistes du dernier EuroBasket disputeront deux matches amicaux le 15 et le 17 novembre, à Zamora et Palencia.

Le bilan après le 1er tour

Surtitre: 
Equipe de France féminine - Euro 2019
Auteur: 
À Belgrade, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Mardi, 2. Juillet 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
À l'issue du 1er tour de l'Euro 2019 disputé à Riga, Valérie Garnier dresse le bilan de ces trois premiers matches de compétition, à moins de 48 heures du quart de finale à Belgrade.
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/xNLuUNenKts" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen></iframe>

"Ce groupe allie jeunesse et expérience"

Corps: 

Jean-Pierre Siutat, Président de la Fédération Française de BasketBall : "Aujourd’hui, notre 3ème place au ranking mondial nous impose d'être une grande équipe et une grande nation. Il y a beaucoup d'événements importants qui arrivent, les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 et bien sûr les J.O. de Paris 2024. Le meilleur moyen de préparer tout cela, c'est d’aller chercher un titre cet été à l'Euro 2019. Nous avons cette ambition, et je pense que nous avons les moyens de le faire. Il ne faut pas y aller juste pour aller chercher une place qualificative pour le Tournoi de Qualification Olympique, même si elle est importantissime. L’objectif est d’aller chercher la meilleure médaille possible".

Jacques Commères, Directeur de la Performance et des Equipes de France : "L'EuroBasket Women 2019 que nous allons jouer ouvre les portes des Tournois de Qualification Olympique, qui se dérouleront en février 2020. L'Euro 2019 délivrera six places pour les TQO, tout en sachant qu’il n’y a plus de qualification directe pour les Jeux Olympiques, même pour le champion d'Europe. Nous sortons de deux matches de très grande qualité contre la Roumanie et la Slovénie dans les qualifications à l'Euro 2019. Cela nous a donné l’opportunité de terminer à la première place de notre groupe. Nous allons aborder cet Euro 2019 de la meilleure manière possible, l’objectif étant de se qualifier directement pour les quarts de finale en évitant un match couperet en huitième de finale".

Valérie Garnier, entraîneur de l'Equipe de France féminine : "J’ai choisi 19 joueuses pour débuter la préparation, car nous avons des objectifs importants. Le premier est de nous qualifier pour le TQO 2020 par le biais de cet Euro féminin 2019. Après, nous avons aussi des objectifs à moyen terme que sont les J.O. 2020 et l’Euro 2021 ; et à plus long terme les Jeux Olympiques de Paris en 2024. C’est pourquoi dans ce groupe élargi, il était important pour moi de voir de jeunes joueuses, et de les encadrer avec d’autres plus expérimentées. On retrouve aussi dans cette sélection onze des douze joueuses présentes à la Coupe du Monde 2018 à Tenerife. Ce groupe élargi de 19 joueuses allie jeunesse et expérience, cela va être très intéressant".

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
Propos recueillis par Clément Daniou (FFBB)
Date d’écriture: 
Mercredi, 24. Avril 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
À l'occasion d'une conférence de presse ce mercredi matin, Jean-Pierre Siutat (président de la Fédération Française de BasketBall), Jacques Commères (Directeur de la Performance et des Equipes de France) et Valérie Garnier (entraîneur de l'Equipe de France féminine) sont revenus sur la préparation à l'Euro 2019 des Bleues et sur la composition du Groupe France dévoilée ce matin.
crédit: 
(Crédit : Lhuillier/FFBB)

Avant Roumanie/France

Corps: 

 

 

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
À Cluj, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Samedi, 17. Novembre 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Après un long périple entre Charleville-Mézières et Cluj, les Bleues ont posé leurs bagages à Cluj et ont participé à leur première entraînement en terre roumaine. Derniers instants de préparation avant le match contre la Roumanie ce samedi à 18h00 (heure française), à suivre en direct sur RMC Sport 2.
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/dejN0rSK4k0" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen></iframe>

15 joueuses regroupées en novembre

Corps: 

Durant cette fenêtre, les Bleues effectueront un stage à Charleville-Mézières du 12 au 15 novembre avant de se rendre en Roumanie pour y disputer leur premier match le samedi 17 novembre. Les Françaises seront ensuite de retour dans les Ardennes, à Charleville-Mézières, pour y affronter la Slovénie le mercredi 21 novembre à 20h45.

Les 15 joueuses du Groupe France :

Prénom Nom Naissance Taille Poste Sélections Points Club 2018/2019
Valériane AYAYI 29/04/1994 1.85 Ailière 84 449 Prague (Rep. Tchèque)
Marième BADIANE 24/11/1994 1.90 Intérieure 17 22 Lyon ASVEL Féminin
Romane BERNIES 27/06/1993 1.70 Meneuse 21 56 Lattes Montpellier BA
Alexia CHARTEREAU 05/09/1998 1.91 Intérieure 31 212 Tango Bourges Basket
Helena CIAK 15/12/1989 1.97 Intérieure 87 495 Lattes Montpellier BA
Alix DUCHET 30/12/1997 1.63 Meneuse 16 27 Lattes Montpellier BA
Olivia EPOUPA 30/04/1994 1.65 Meneuse 70 344 -
Aby GAYE 04/02/1995 1.95 Intérieure 13 58 Tarbes GB
Sandrine GRUDA 25/06/1987 1.97 Intérieure 181 2350 Schio (Italie)
Bria HARTLEY 30/09/1992 1.76 Arrière - - Fenerbahçe (Turquie)
Marine JOHANNES 21/01/1995 1.77 Arrière 57 477 Tango Bourges Basket
Sarah MICHEL 10/01/1989 1.80 Ailière 75 335 Tango Bourges Basket
Marie-Michelle MILAPIE 06/02/1996 1.92 Intérieure - - Basket Landes
Endy MIYEM 15/05/1988 1.88 Intérieure 192 1691 Lattes Montpellier BA
Diandra TCHATCHOUANG 14/06/1991 1.86 Ailière 81 480 Lattes Montpellier BA

Qualifications Championnat d'Europe 2019

Samedi 11 novembre 2017 à Helsinki à 18h30 : Finlande / France : 44-103
Mercredi 15 novembre 2017 à Villeneuve d'Ascq à 20h30 : France / Roumanie  : 87-45

Samedi 10 février 2018 : Slovénie / France (68-62)
Mercredi 14 février 2018 à Brest : France / Finlande (90-40)

Samedi 17 novembre 2018 à Cluj-Napoca (Roumanie) : Roumanie/France
Mercredi 21 novembre 2018 à Charleville-Mézières (Caisse d'Epargne Arena) à 20h45 : France/Slovénie

Les places pour encourager les Bleues sont en vente sur : http://billetterie.ffbb.com

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
Service presse FFBB / FCT / SBC
Date d’écriture: 
Mercredi, 17. Octobre 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Valérie Garnier (entraîneur de l’Équipe de France féminine) et Jacques Commères (Directeur de la Performance et des Équipes de France) ont dévoilé la liste des 15 joueuses retenues pour participer du 12 au 22 novembre à la fenêtre de qualification à l’Eurobasket 2019.
crédit: 
Bacot/FFBB

Retour aux parquets à Anglet

Corps: 

 

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
À Anglet, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 10. Août 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Après quelques jours de repos après le stage dans l'Ariège, l'Equipe de France féminine a retrouvé le chemin des parquets ce vendredi à la salle Saint-Jean d'Anglet. Valérie Garnier, la coach tricolore, revient sur l'enjeu de ce stage.

"Faire un break pour me recentrer, me reconstruire"

Corps: 

La saison de Ligue Féminine est terminée (ndlr, défaite en quarts de finale contre Tarbes avec son équipe de Villeneuve d’Ascq) et l’été approche désormais. Comment vous sentez-vous à l’issue du championnat ?
Je n’arrive pas trop à qualifier la sensation que j’éprouve. Nous sommes désormais en vacances, et c’est vraiment une période que j’attendais avec impatience. Je me sens bien de voir la saison se terminer. C’était une année très compliquée, et cela fait du bien qu’elle s’achève. Ça a été difficile à la fois collectivement et individuellement. Avec l’ESBVA, on avait fait un très bon début de saison et derrière ça a été de pire en pire, avec les blessures de plusieurs joueuses, les défaites… Individuellement, j’ai réalisé la pire saison de ma carrière. J’étais vraiment dans le dur tout au long de l’année, ça a été particulièrement difficile pour moi.

Vous avez contacté Valérie Garnier (entraîneur de l’Équipe de France féminine) il y a quelques temps afin de parler de cette situation. Pouvez-vous revenir sur cet échange ?
En effet, j’ai appelé Valérie Garnier il y a plusieurs semaines pour lui dire que j’avais pris la décision de vouloir faire une pause cet été en Équipe de France. Elle l’a très bien compris et a été très compréhensive. Elle m’a dit qu’elle préférait me voir à 100%, déterminée et apte à venir, plutôt que dans ma situation actuelle. Pour moi, c’était compliqué de me projeter en bleu cet été. C’est un ensemble d’éléments qui ont fait qu’aujourd’hui j’ai pris cette décision.

On imagine que ce n’est pas un choix évident, surtout quand on connaît votre attachement à l’Équipe de France…
Sincèrement, ça a été très compliqué. J’ai pris le temps. J’ai hésité. Je voulais vraiment que ce soit quelque chose de réfléchi, de longuement mûri pour ne pas avoir pas de regret. J’ai attendu d’aller un peu mieux avant de prendre cette décision. Il faut que j’arrive à couper, à faire un break. Je dois me retrouver, me recentrer sur moi-même pour me reconstruire. Depuis 2005 et l’Équipe de France cadettes, je n’ai pas manqué une seule préparation, pas une seule campagne hormis celle de 2011 lorsque j’étais blessée. J’ai envie d’être aussi bien physiquement que mentalement pour m’investir pour l’Équipe de France. Quand je fais des choses, j’ai envie de les faire de la meilleure des façons. Et ce n’était pas le cas cet été.

Cette pause concerne uniquement cette campagne estivale de l’Équipe de France féminine. Elle ne remet pas en cause votre futur en bleu ?
Non pas du tout. Mon message a été clair avec Valérie Garnier. C’est un break, uniquement pour l’été 2018. Ce n’est pas un arrêt. Il y a des échéances très alléchantes à aller chercher ensuite, que ce soit les matches de qualification en novembre prochain, puis ensuite l’Euro 2019 qui qualifie aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Après, je ne suis pas sélectionneur. Je ne sais pas si le staff me rappellera. Dans tous les cas, je resterai disponible durant ma saison avec Lattes-Montpellier (ndlr, son futur club à compter de la saison prochaine) pour montrer que je suis bel et bien là, et prête à répondre présente.

 Valérie Garnier : « Nous en avons parlé, je respecte parfaitement sa décision »
Valérie Garnier, entraîneur de l’Équipe de France féminine : « Je respecte parfaitement la décision de Marielle Amant de faire une pause cet été avec l’Équipe de France. Nous en avons parlé ensemble, et au vu de son investissement pour la sélection nationale depuis de très nombreuses années, je ne pouvais être que compréhensive et à l’écoute de son choix et de sa situation actuelle. Faire partie de l’Équipe de France, c’est être investi à 100%, mentalement et physiquement. Et elle n’était pas prête à cela cette année »

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
Propos recueillis par Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 7. Juin 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Après une saison éprouvante, l’intérieure des Bleues Marielle Amant (1,90m, 28 ans) a décidé de faire une pause cet été, en accord avec Valérie Garnier et le staff de l’Équipe de France féminine. Elle manquera donc la campagne de préparation des Bleues à la Coupe du Monde 2018. Internationale aux 91 sélections, la Martiniquaise a tenu à s’exprimer en exclusivité sur le site de la Fédération, pour expliquer ce choix et livrer son état d’esprit.
crédit: 
(Crédit : Bellenger/IS/FFBB)

Garnier sacrée en Turquie

Corps: 

Débarquée en Turquie fin mars, l'entraîneur des Bleues Valérie Garnier a réussi son pari. Alors que Fenerbahçe n'était pas au mieux en championnat et avait été sorti en quarts de finale de l'Euroligue, le club stambouliote a réagi et a terminé la saison sur les chapeaux de roue. Après avoir éliminé Besiktas en quart puis Hatay en demi-finale du championnat turc, les joueuses de Valérie Garnier ont réussi l'exploit de vaincre l'ogre Yakin Dogu en finale (3-1), club où évolue d'ailleurs l'intérieure tricolore Sandrine Gruda. Fenerbahçe remporte ainsi le 13ème titre de champion de son histoire.

 

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Mardi, 22. Mai 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Arrivée en cours de saison à Fenerbahçe, Valérie Garnier a redressé la barre du club turc et termine la saison auréolée du titre de championne de Turquie.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="tr" dir="ltr">ŞAMPİYON <a href="https://twitter.com/hashtag/POTANINKRAL%C4%B0%C3%87ELER%C4%B0?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#POTANINKRALİÇELERİ</a>! <a href="https://t.co/hAdm57zW76">pic.twitter.com/hAdm57zW76</a></p>&mdash; Fenerbahçe SK (@Fenerbahce) <a href="https://twitter.com/Fenerbahce/status/998611454495518720?ref_src=twsrc%5Etfw">21 mai 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Valérie Garnier rejoint Fenerbahçe

Corps: 

Libre depuis la fin de saison dernière, Valérie Garnier devient donc le nouvel entraîneur du club de Fenerbahçe, en remplacement de Firat Okul. Fenerbahçe fait partie des tous meilleurs clubs d’Europe : présent six fois de rang au Final Four de l’Euroligue entre 2012 et 2017, 12 fois champion de Turquie et 11 fois vainqueur de la Coupe de Turquie.

Retrouvez une interview exclusive de Valérie Garnier, qui livre ses impressions quelques instants avant de décoller pour la Turquie

Valérie Garnier, née le 9 janvier 1965 à Cholet
Parcours d’entraîneur en club
1995-2002 : Carqueiranne
2002-2005 : Lattes-Montpellier
2005-2008 : Le-Temple-sur-Lot (NF1)
2008-2011 : Toulouse (NF1 puis LFB)
2011-2017 : Bourges (LFB)
2018-… : Fenerbahçe (Turquie)

Palmarès d’entraîneur en club
Coupe de France 2017 et 2014, Eurocoupe 2016, Championne de France LFB en 2015, 2013 et 2012, Match des Champions LFB en 2015 et 2014

Parcours d’entraîneur en Équipe de France
2004-2006 : Assistante Équipe de France féminine
2012-2013 : Assistante Équipe de France féminine
2014-… : Équipe de France féminine

Palmarès d’entraîneur en Équipe de France
Argent à l’Euro 2017 et 2015, Argent à l’Euro 2013 et aux JO 2012 (Assistante)

Jean-Pierre Siutat, Président de la Fédération Française de BasketBall : « Je suis très heureux pour Valérie Garnier. Elle rejoint un club historique, prestigieux, à la hauteur de ses compétences et de son professionnalisme. Quand elle m’a appelé pour échanger sur le sujet, j’ai immédiatement donné mon accord de principe pour qu’elle rejoigne ce projet ambitieux compatible avec notre projet autour de l’Équipe de France féminine. Elle va découvrir de nouvelles structures, un nouveau championnat, et je suis convaincu qu’elle réussira dans ce nouveau challenge qui pourra également être un plus pour l’Équipe de France féminine, dont elle reste bien entendu l’entraîneur ».

Jacques Commères, Directeur de la Performance et des Équipes de France : « Tout d’abord, je tiens à souhaiter à Valérie Garnier la plus grande réussite avec son nouveau club. C’est une grande fierté pour le basket français de voir que des entraîneurs tricolores peuvent exporter leur talent au sein des plus grands clubs d’Europe. Nos joueuses et joueurs français font partie des meilleures équipes européennes, et le fait que des techniciens soient également engagés dans ces clubs démontre toute la qualité de notre formation de cadres ».

 

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Mercredi, 28. Mars 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
L’entraîneur des Bleues Valérie Garnier a décidé de rejoindre le prestigieux club turc de Fenerbahçe en Turquie. La coach tricolore prend dès aujourd’hui les rênes du club stambouliote, avec lequel elle s’est engagée jusqu’en 2019, tout en conservant ses fonctions d’entraîneur de l’Équipe de France féminine.
crédit: 
(Crédit : Bellenger/IS/FFBB)
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="tr" dir="ltr">FENERBAHÇE&#39;YE HOŞ GELDİN VALERIE GARNIER! <a href="https://t.co/RLcT2h3F0Z">pic.twitter.com/RLcT2h3F0Z</a></p>&mdash; Fenerbahçe SK (@Fenerbahce) <a href="https://twitter.com/Fenerbahce/status/978903475475054594?ref_src=twsrc%5Etfw">March 28, 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Les premiers mots de Valérie Garnier avant de partir pour Fenerbahçe

Corps: 

Vous rejoignez donc le club de Fenerbahçe en Turquie. Comment votre signature dans ce club s’est-elle déroulée ?
J’ai reçu un coup de téléphone de mon agent samedi, tard dans la soirée. La question était de savoir si j’étais intéressée de partir là-bas pour le mois et demi de championnat qu’il restait. J’ai répondu que je l’étais, à la seule condition de pouvoir continuer le travail la saison prochaine. Les négociations ont commencé. J’en ai ensuite discuté avec Jean-Pierre Siutat, pour savoir si cela était possible vis-à-vis de la Fédération, étant donné que l’Équipe de France reste ma priorité. Il m’a donné son accord, et nous avons conclu le contrat avec Fenerbahçe mercredi soir.

Avez-vous hésité à rejoindre un club de cette envergure ?
On ne réfléchit pas très longtemps lorsqu’un grand club comme Fenerbahçe vous sollicite. Ce qui était important pour moi, c’était de poursuivre la saison prochaine également, et à partir du moment où ils se sont montrés d’accord, on ne réfléchit pas. Fenerbahçe est l’une des plus grosses écuries européennes, un club qui est très souvent au rendez-vous. Je suis très contente de cette opportunité qui est rare pour un entraîneur français, je l’apprécie vraiment à sa juste valeur.

Le fait d’aller entraîner une équipe à l’étranger faisait-il partie de vos projets ?
Oui, c’était quelque chose qui me trottait dans la tête depuis quelques temps. C’est une nouvelle expérience. J’ai eu la chance de vivre six saisons au Bourges Basket, ça a été quelque chose de très fort dans ma carrière. J’ai aussi la chance d’être à la tête de l’Équipe de France. Et aujourd’hui, je trouvais que partir à l’étranger était intéressant pour notamment sortir de ma zone de confort et travailler au contact de joueuses étrangères, d’être immergée dans une autre approche de notre sport et dans une autre culture également. J’ai aussi la chance que cela se fasse à Fenerbahçe, un club omnisports qui a aussi une équipe masculine de basket de très haut-niveau qui joue l’Euroligue, coachée par l’immense Zeljko Obradovic au palmarès immense.

Vous rejoignez également un club avec des supporters très présents et très exigeants…
On connaît tous la ferveur du peuple turc et des supporters de Fenerbahçe notamment. J’espère qu’ils me réserveront le meilleur accueil possible. C’est un public très exigeant, qui veut des résultats. Il y aura forcément beaucoup d’émotion lors du premier match. J’ai hâte d’y être.

Comment Jean-Pierre Siutat (Président de la Fédération Française de BasketBall) a accueilli cette nouvelle lorsque vous avez échangé avec lui ?
Il a été très favorable bien évidemment. Il m’a dit que c’était une opportunité incroyable pour moi d’aller entraîner une équipe à l’étranger. Je le remercie, ainsi que la Fédération, de me faire confiance et de me permettre de rejoindre Fenerbahçe. Ma priorité dans les négociations avec mon nouveau club a été d’avoir un contrat qui me libère lors des rassemblements en Équipe de France (ndlr, pour la Coupe du Monde 2018 fin septembre en Espagne et pour les matches de qualification à l’Euro 2019 en novembre 2018).

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
Propos recueillis par Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Mercredi, 28. Mars 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
L’entraîneur des Bleues Valérie Garnier s’est engagée avec le prestigieux club turc de Fenerbahçe jusqu’en 2019. Libre de tout contrat depuis la fin de son expérience à Bourges en fin de saison dernière, Valérie Garnier a livré son ressenti en exclusivité au site de la Fédération, quelques instants avant de s’envoler pour la Turquie.
crédit: 
(Crédit : Loic Lhuiller/FFBB)

Pages

S'abonner à RSS - Valérie Garnier
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'