victoire

Centre Fédéral
Les U16 font déjouer Roanne
Les U16 féminines du Centre Fédéral ont enregistré ce week-end leur première victoire de la saison face à un prétendant aux playoffs, le Pays Roannais (54-51). Leurs homologues masculins ont également...
Une dernière victoire avant l’Euro
Alors que Vincent Collet avait annoncé avant la rencontre que les Bleus partiraient à 13 à Helsinki, en raison notamment des incertitudes sur certains joueurs, la France a bat...
Bourges remporte l'Eurocoupe
Devant son public, le Tango Bourges Basket a remporté l'Eurocoupe féminine. Victorieuses à l'aller, les partenaires de Céline Dumerc ont également remporté la deuxiè...

Les U16 font déjouer Roanne

Corps: 

Alors que les filles du Pays Roannais pensaient sûrement que le match face au Centre Fédéral serait une simple formalité. Il faut dire que les pensionnaires du bois de Vincennes n'avaient toujours pas remporté le moindre match cette saison. Mais avec cette victoire "surprise", Paloma Wouts (11 points) et ses partenaires ont joué un bien vilain tour à leurs adversaires les privant ainsi de toutes chances d'accrocher les playoffs. Disputé jusqu'au bout, ce match a longtemps été indécis mais les filles du pays roannais, maladroites, ont laissé passer leur chance. Les jeunes pousses du CFBB en ont profité.

Autre satisfaction du week-end, la victoire dimanche des U16 masculins du Centre Fédéral face à la SIG Strasbourg. Dans leur salle, les Insepiens ont brillé à l'image d'un Begarin inspiré (21 points) bien épaulé par le duo Demahis Ballou - Ouedraogo (10 points chacun). Grâce à cette cinquième victoire, les joueurs de Bernard Faure renviennent à égalité à la deuxième place de leur poule avant de se déplacer le week-end prochain chez le leader, l'Elan Chalon. 

Résultats du week-end :
Samedi 7 avril 2018
NF1 / Centre Fédéral - Pays Roannais BF : 54-51
Points des joueuses du CFBB : Farcy 3, Hillotte 7, Kessler 13, Raynaud 4, Wouts 11, Richmond 2, Mbu 4, Sida Abega 8, Moctar 2

Dimanche 8 avril 2018
U18 Elite Groupe A - Poule D / Centre Fédéral - SIG Strasbourg : 71-57
Points des joueurs du CFBB : Tchikou 1, Demahis Ballou 10, Ouedraogo 10, Balfourier 3, Gousset 6, Begarin 21, Traore 2, Diallo 11, Cosse 5, Toure 2

Prochains matches :
Samedi 14 avril à 20h00
NF1 / Centre Fédéral - Brive
NM1/ Sorgues - Centre Fédéral

Dimanche 15 avril à 15h30
U18 Elite Groupe A - Poule D / Chalon-sur-Saône - Centre Fédéral

Suivez toute l'actualité du Centre Fédéral sur Facebook

Catégorie: 
Surtitre: 
Centre Fédéral
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Lundi, 9. Avril 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Les U16 féminines du Centre Fédéral ont enregistré ce week-end leur première victoire de la saison face à un prétendant aux playoffs, le Pays Roannais (54-51). Leurs homologues masculins ont également gagné, assez facilement face à la SIG Strasbourg (71-57).

Une dernière victoire avant l’Euro

Corps: 

En l’absence de trois joueurs (Antoine Diot, Kevin Séraphin et Vincent Poiriers, tous les trois ménagés) Vincent Collet était obligé, ce dimanche, de s’adapter, notamment dans le secteur intérieur. Si l’entame est allemande avec Schröder et Heckmann (6-0), les Bleus jouent proprement en attaque et la connexion des arrières, De Colo, Heurtel, Fournier est impeccable. Boris Diaw est impériale sur le terrain pendant les 10 minutes de cette période aussi bien dans la distribution que dans l’investissement défensif. Kim Tillie entre en jeu après 5 minutes de jeu et se montre défensivement. Si les français laissent quelques ouvertures en défense permettant aux Allemand de scorer, c’est la France qui mène à la fin du 1er quart : 20-26, avec déjà 10 points de Fournier, formidablement bien servi par ses coéquipiers.

Dans le 2e quart-temps, Schröder, revenu en jeu, donne le tournis à la défense française, mais les Bleus restent devant au score malgré tout 29-30 (+1 – 13e). Collet fait tourner son effectif et Toupane sur Schröder s’emploi pour contenir le feu follet allemand. Un cinq inédit avec Westermann, Jackson, Toupane, Labeyrie et Lauvergne redonne 5 longueurs d’avance aux français : 31-36 (15e), puis 35-42 (17e). La relation Lauvergne-Labeyrie fonctionne bien et les français scorent dans la raquette pour prendre jusqu’à 13 points d’avance à la pause : 40-53. A noter les 13 sur 13 aux lancers-francs à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, la rigueur défensive et surtout la fluidité offensive ont quitté le camp Tricolore. Les français perdent des balles sous la pression allemande, jouent moins collectivement et donnent des paniers faciles à leurs adversaires. Les joueurs de Chris Fleming grignotent petit à petit leur retard et la France, malgré le temps mort de Vincent Collet et des changements, ne redonnent pas de liant au jeu. L’Allemagne a pris confiance, score au Buzzer à 3 pts par Lo et revient à 2 points : 66-68 à la fin du 3e quart. La France perd le quart-temps de 11 pts : 26-15.

Le match est relancé pour cette dernière période et la Mercedes-Benz Arena s’anime un peu. Fournier sur un panier à 3 points + la faute redonne 6 longueurs d’avance à 7’47 de la fin : 68-74. Schröder prend les choses en main et transperce la défense des Tricolores à deux reprises. Mais Tillie puis Westermann derrière les 6m75 redonnent de l’air à 5 minutes du terme : 74-80. Les deux équipes se neutralisent pendant 3 minutes mais la France garde la maitrise de cette rencontre notamment en gérant bien les dernières possessions. Les Tricolores empochent une dernière victoire avant l’Euro : 85-79 à Berlin.

Allemagne – France : 79-85 (20-26, 20-27, 26-15, 13-17)

Vincent Collet a indiqué qu’il effectuera son choix en concertation avec son staff même si la rencontre face à l’Allemagne lui avait « permis de faire avancer sa réflexion ». L’Equipe de France reste à 13 joueurs jusqu'à nouvel ordre. Le coach a indiqué qu’il prendrait certainement sa décision sur les 12 pour l’Euro ce mardi.
La France quittera Berlin pour Helsinki lundi dans la matinée. Elle entame l’Euro jeudi à 20h00 (heure locale) à Helsinki face à la Finlande, hôte de la compétition.

Toutes les infos sur l'EuroBasket en cliquant ici 

Surtitre: 
Préparation EuroBasket 2017
Auteur: 
Fabrice Canet / FFBB
Date d’écriture: 
Dimanche, 27. Août 2017
Vignette: 
Chapeau: 
Alors que Vincent Collet avait annoncé avant la rencontre que les Bleus partiraient à 13 à Helsinki, en raison notamment des incertitudes sur certains joueurs, la France a battu, lors de son dernier match de préparation, l’Allemagne 85 à 79 à Berlin. Elle termine sa prépa par une victoire pour un total de 6 victoires et 2 défaites. L’EuroBasket débute jeudi à Helsinki.
crédit: 
Fabrice Canet
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr"> Vincent Collet n&#39;a pas encore fait de choix entre Louis Labeyrie et Kim Tillie : &quot;On part à 13 en Finlande&quot; <a href="https://twitter.com/hashtag/ALLFRA?src=hash">#ALLFRA</a> cc <a href="https://twitter.com/FRABasketball">@FRABasketball</a> <a href="https://t.co/CGEpthkMXc">pic.twitter.com/CGEpthkMXc</a></p>&mdash; SFR Sport (@SFR_Sport) <a href="https://twitter.com/SFR_Sport/status/901840615704547328">27 août 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>
match_ID: 
364441

Bourges remporte l'Eurocoupe

Corps: 
Eurocoupe féminine - Finale retour
 
Bourges - Villeneuve d'Ascq 54-53
C'est dans un Palais des Sports du Prado plein comme un oeuf (5027 spectateurs) que les deux équipes lancent cette finale retour. Céline Dumerc s'illustre avec 5 points consécutifs qui mettent les Tango en tête (7-4, 5'). Maladroites sous le cercle, les Nordistes prennent du retard au tableau d'affichage (11-4, 7'). Stella Kaltsidou, combative et déterminée, permet toutefois à l'ESBVA de rester à proximité (17-12, 10').
 
Ana-Maria Filip et ses partenaires, solides en défense, trouvent du jeu rapide pour creuser un peu plus l'écart. Fred Dusart est contraint de rappeler ses joueuses. Comme au match aller, l'adresse n'est pas au rendez-vous côté nordiste (27-17, 16'). Heureusement pour l'ESBVA, Bourges est également en panne. Au moment de rejoindre les vestiaires, l'avance des Berruyères est de 11 unités (31-20).
 
Les Villeneuvoises reviennent avec de meilleures intentions sur le parquet. Bourges garde le cap malgré les trois fautes de Céline Dumerc et Danielle Page (34-24, 23'). Johannah Leedham puis Paoline Salagnac enfoncent le clou à longue distance, l'ESBVA est dans les cordes (42-24, 25'). A l'énergie, Fati Sacko et Géraldine Robert tentent de relancer leur équipe. Mais avec une adresse défaillante, difficile d'espérer quelque chose (48-32, 30').
 
Ces 16 points d'avance, ajoutés aux 11 de l'aller, mettent les Tango dans une position confortable. Un 5-0 nordiste oblige Valérie Garnier au temps mort (48-37, 31'). Prudente, la technicienne remet Page et Leedham sur le terrain. L'ESBVA parvient à passer sous la barre des 10 points (52-43, 36') mais il est trop tard. Les jeux sont faits et les Berruyères peuvent savourer leur victoire. L'Eurocoupe 2016 est à Bourges.
 
Match aller : Villeneuve d'Ascq - Bourges 40-51
 
Jean-Pierre SIUTAT (Président de la FFBB) : « Au nom du basket français, j'adresse au club de Bourges, à son Président Pierre FOSSET, son entraineur Valérie GARNIER, tout le groupe derrière Céline DUMERC, nos félicitations pour ce titre en Eurocoupe. L’aréna inaugurée en début de saison, lors d’une rencontre européenne, a accueilli ce soir la finale retour avec nos deux représentants français, Bourges bien sûr, mais également Villeneuve d’Ascq, vainqueur 2015 et finaliste 2016 de cette magnifique compétition.
 
C’est une fierté, pour nous tous, de voir nos clubs performer sur la scène européenne. Cette année restera exceptionnelle avec trois clubs français, en rajoutant Basket Landes, sur les quatre demi-finalistes de l’Eurocoupe. »
 
Philippe LEGNAME (Président de la LFB) : « C’est une formidable aventure qui se termine pour le club de Bourges avec cette victoire en Eurocoupe. J’adresse mes félicitations au Président FOSSET, aux joueuses et au staff technique sans oublier le finaliste, Villeneuve d’Ascq, car pour faire une belle finale, il faut deux grandes équipes. La légende des Tango s’écrit à nouveau avec ce cinquième titre continental.
 
Cette victoire est une belle récompense pour le club, ses supporters et ses partenaires. Le succès des clubs de Ligue Féminine en Europe est le fruit d’un travail de longue haleine. Il démontre qu’avec de l’énergie et de la détermination, tout est possible. La présence d’un troisième club français en demi-finale, Basket Landes, en est la preuve. Ce nouveau titre européen est un encouragement à poursuivre nos efforts. »
Catégorie: 
Surtitre: 
Eurocoupe féminine - Finale retour
Auteur: 
A Bourges, Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Mercredi, 13. Avril 2016
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Devant son public, le Tango Bourges Basket a remporté l'Eurocoupe féminine. Victorieuses à l'aller, les partenaires de Céline Dumerc ont également remporté la deuxième manche (54-53) pour décrocher le cinquième titre européen de l'histoire du club. Les Berruyères succèdent à l'ESBVA au palmarès de la compétition.
S'abonner à RSS - victoire
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'