Vous êtes ici

Nationale masculine 2 – Demi-finale

Andrézieux au bout du suspense

26/05/2007
Au terme d’un match serré, Andrézieux accède à la finale du Championnat de France de Nationale 2 grâce à son succès face à Prissé, 84 à 79 après prolongation. Sur les épaules de leur américain Morris, les Ligériens auront mené une grande partie du match. Ils joueront demain la finale face à Boulogne sur Mer. Prissé, trop maladroit sur cette rencontre, affrontera Blois lors de la finale pour la troisième place.

Prissé entame le match tambour battant sous l’impulsion du tandem Kodjo Sitchi-Senaillet (0-8). Andrézieux réagit rapidement par l’intermédiaire de son meneur Cherasse. Ces derniers prennent même l’avantage grâce à leur américain Morris (14-10). Cherasse, insaisissable, permet à son équipe de finir le quart-temps en tête (24-18). A la reprise, Prissé rate quelques paniers faciles à l’intérieur et laisse s’échapper Andrézieux (34-24). Le jeu devient brouillon, les deux équipes faisant preuve de quelques maladresses. Prissé tire son épingle du jeu et revient juste avant la mi-temps grâce à Jaubert qui trouve enfin le chemin des filets (36-32).

Au retour des vestiaires, Pégon se voit siffler sa quatrième faute. Mais Badian sur un superbe alley-oop et Tatchoum permettent à leur équipe de garder la tête du match.
C’est le moment que choisi Senaillet pour réveiller son équipe. Le meneur accélère la cadence et Prissé passe devant grâce à deux banderilles à trois points de Kodjo Sitchi et d’Eyraud. Morris joue alors les pompiers de service pour Andrézieux avec six points consécutifs et Cherasse permet à son équipe de reprendre l’avantage d’un point 54-53 à la fin du troisième quart. Comme lors du match précédent, le dernier quart-temps s’annonce palpitant. Dès l’entame de la dernière période les andréziens creusent un petit écart de six points sur un panier à trois points de Beal (59-53). Malgré la cinquième faute de son intérieur titulaire Pegon, Andrézieux accentue son avance grâce à une action à trois points de Morris (64-55). Prissé est étouffé par la défense des Ligériens et ne parvient pas à trouver la solution. Gaudiaud puis Kodjo-Sitchi retrouvent leur adresse au meilleur moment (68-64). Nelaton, en pénétration, ramène même son équipe dans les roues d’Andrézieux (69-68). Le match est intense et les deux équipes ne lâchent rien. Suite à un shoot raté des Priséens, Andrézieux hérite du dernier ballon à 15 secondes de la fin. Chardon délivre alors un caviar à Morris qui score deux points (73-71). Il reste 3 secondes à jouer et Franck Macaire demande alors un temps-mort. Sur la remise en jeu, Senaillet arrache la prolongation sur un lay-up à l’issue d’un système bien exécuté par les Prisséens. (73-73). Le suspense est total, le match pouvant basculer d’un côté comme de l’autre.

Andrézieux donne le ton avec un trois points de Chardon mais Kodjo Sitchi rentre trois lancers-francs sur l’action suivante. Jaubert permet même à Prissé de prendre une nouvelle fois l’avantage dans ce match (76-77). Le chassé-croisé continue puisque dans la foulée Cherasse ne tremble pas (78-77). Mepoui rate alors l’immanquable sous le cercle et commet une faute de dépit sur Morris qui convertit ses deux tentatives (80-77). A 43 secondes de la fin, Eyraud échoue et complique un peu plus la tâche de son équipe. Morris, imperturbable, maintient l’écart (84-79). A 10 secondes de la fin, le tir à trois points d’Eyraud ne rentre pas. Prissé a laissé passer sa chance. Morris, le bourreau des Prisséens ce soir, transforme les deux derniers lancers-francs et donne le gain du match à son équipe, 84 à 79. Tout comme Boulogne sur Mer un peu plus tôt dans l’après-midi, Andrézieux accède à la Nationale 1 grâce à cette victoire. Ces deux équipes se retrouveront demain à 16h30 pour disputer le titre de Champion de France de Nationale 2, tandis que Prissé jouera la finale pour la troisième place face à Blois.

Andrézieux-Prissé : 84-79
(24-18 ; 36-32 ; 54-53 ; 73-73 ; 84-79)

Andrézieux :
Beal 9, Chardon 6, Morris 27, Cherasse 16, Pleuvry 0, Badian 6, Tatchoum 5, Lopez 1, Pegon 7, N’Teppe 7.

Prissé :
Sanchez 0, Nelaton 3, Eyraud 10, Mepoui 6, Senaillet 14, Kodjo Sitchi 24, Gaudiau 6, Raphanel 0, Bonelli 0, Jobert 16.

Sur place à Saint Vallier, Renaud COLDEPIN (FFBB)

Tags: