Vous êtes ici

Nationale masculine 2 – Finale

Andrézieux avec le coeur

27/05/2007
Andrézieux est sacré Champion de France Nationale masculine 2 après sa victoire face à Boulogne sur mer 89 à 84 après prolongation. Au terme d’un grand match, les Ligériens auront su trouver les ressources nécessaires pour dominer l’ogre boulonnais. Un peu plus tôt dans l’après-midi, Blois a arraché la troisième place en battant Prissé sur le score de 98 à 89.
 

Deux flèches à trois points de Badian et deux dunks de N’Teppe mettent Andrézieux sur les bons rails (5-10). Cherasse imite Badian et donne un avantage de huit points à son équipe. Olivier Bourgain fait alors rentrer l’un des hommes forts de la première demi-finale, Hervé Jalce. Celui-ci se met tout de suite en évidence en marquant sept points consécutifs. Dans son sillage, Boulogne recolle au score (20-24 à la fin du quart-temps). A la reprise, Sylla prend le relais de Jalce à l’intérieur (23-24). Pierre-Joseph trouve enfin le chemin des filets après plusieurs échecs consécutifs. Le jeu se durcit, les fautes pleuvent et le banc de Boulogne se voit siffler une faute technique. La mi-temps s’achève sur le score de 41 à 37.

Au retour des vestiaires, Andrézieux prend le match en main sous l’impulsion de Pegon et Cherasse (49-54). Mais Miller puis Mathurin ramènent Boulogne dans la partie (58-59). Ce même Mathurin commence le quart-temps comme il l’avait commencé, par une action à trois points. Beal prend alors feu en marquant coup sur coup deux paniers à trois points. Il redonne l’avantage à son équipe à cinq minutes de la fin du match (65-67). Bourgain demande un temps-mort et décide fait revenir Jalce sur le parquet. Choix judicieux une nouvelle fois puisqu’il inscrit six points et délivre une passe décisive à Szymkowiak. Mais les Ligériens se battent et conservent la tête du match sur un lay-up de Cherasse (73-75). Pierre-Joseph, maladroit, rate une occasion de tuer le match à trente secondes de la fin. Morris provoque une faute mais perd le ballon sur la remise en jeu. Chardon fait une faute pour stopper le chronomètre et envoie Sahraoui sur la ligne des lancers-francs. Celui-ci n’en convertit qu’un (78-75). Il reste dix secondes à jouer, Cherasse remonte le ballon et marque un trois points (78-78). Le public andrézien est en liesse. Prolongations, la deuxième en deux matches pour les hommes de Yann Jolivet. Euphoriques, les Ligériens entament la prolongation du bon pied. Morris est inarrêtable et Cherasse continue son festival (80-83). Les Boulonnais paraissent fatigués et ne semblent pas en mesure de reprendre le commandement. Pierre-Joseph rate une nouvelle fois un tir extérieur à dix secondes de la fin. Sahraoui est obligé de commettre une faute. Sur la ligne des lancers-francs, N’Teppe ne tremble pas et scelle le score du match. (89-84). Andrézieux est sacré Champion de France Nationale masuline 2.

Boulogne sur mer - Andrézieux : 84-89
(20-24, 41-37, 58-59, 78-78, 84-89)

Boulogne sur mer :
Miller 10, Maquere 0, Cheriette 0, Jalce 24, Sylla 13, Mathurin 8, Szymkowiak 10, Pierre-Joseph 8, Sahraoui 11.

Andrézieux :
Beal 9, Chardon 0, Morris 12, Cherasse 21, Pleuvry 0, Badian 9, Tatchoum 5, Lopez 5, Pegon 10, N’Teppe 18.

Finale pour la troisième place :

Blois – Prissé : 98-89
(18-23, 47-44, 70-62, 98-89)

Blois :
N’Dour 11, Brazil 18, Razafindrabe 16, Pipereau 3, Chardon 10, Mercier 23, Boungou-Colo 0, Calvez 17, Cizeau 0.

Prissé :
Sanchez 0, Nelaton 7, Eyraud 20, Mepoui 4, Senaillet 16, Kodjo-Sitchi 26, Gaudiau 3, Raphanel 0, Bonelli 0, Jobert 13.

Sur place à Saint Vallier, Renaud COLDEPIN (FFBB)

Tags: 
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'