Vous êtes ici

Nationale féminine 1 (3ème journée)

Asseoir sa supériorité

28/09/2007
Des fortunes diverses attendent le trio de tête pour cette 3ème journée. Si les Carolomacériennes seront en déplacement délicat du côté des Landes, Rezé et Nice auront l’occasion de confirmer leur 1ère place, en accueillant respectivement Marseille et Rennes.

Côté nantais, la seule intensité défensive proposée par l’équipe de Simon Guillou devrait permettre aux coéquipières de M’Bah de se défaire de Marseillaises un ton en dessous. Ensuite, nous voyons difficilement comment les Phocéennes pourraient arriver à contrer les différents assauts offensifs d’Andreyeva, Vicente, Ronot and Co.

A Basket Landes, cela ne sera pas aussi simple. Même si dans leur salle, et surtout devant leur public, les partenaires de Le Gluher ont prouvé à plusieurs reprises qu’elles étaient capables de tout. Devant Armentières lors de la 1ère journée, elles étaient en difficulté tout le match, mais elles ont su accélérer au bon moment. Cependant on ne voit pas qui pourra arrêter le duo d’intérieures ardennais (Vishnyakova et Ouerghi : 34 pts – 14 rbds à elles deux devant Dunkerque), mais aussi la talentueuse Herrscher qui, petit à petit, va rentrer dans la compétition.

L’armada niçoise devrait aussi empocher les points de la victoire ce week-end. Avec son panel d’étrangères de haut niveau, il semble difficile aux Bretonnes de rivaliser.
Deux rencontres intéressantes opposeront Pleyber Christ à Voiron et Limoges à Armentières. Ces quatre équipes avaient été défaites lors de la 1ère journée et qui avaient su renverser la tendance le week-end dernier.

Pleyber s’appuiera sa leur rigueur défensive pour ne pas laisser des Voironnaises, particulièrement adroites, s’installer dans la partie. Si les joueuses de Laurence Clauss-Lemarchand continuent de puiser leurs forces dans le collectif, au contraire des Bretonnes, l’obstacle pleybérien devrait être évité.

Du côté de Limoges, en attendant le retour des différentes joueuses (Nogueira pour blessure et Diawara pour cause de CAN), il faut essentiellement composer avec une équipe « d’extérieures » et de taille moyenne d’1m77. Face à elles, des Armentiéroises emmenées par un groupe de dix, capable de scorer à tout moment, et surtout par un trio d’intérieur d’expérience (Demets, Pilyashenko et Coumba). Avantage aux nordistes.

Les Dunkerquoises devront être vigilantes face à des Lot et Garonnaises revanchardes après leur défaite acquise sur leur terre face à Pleyber. De plus, après la déconvenue ardennaise, les partenaires de Vénier auront à cœur de se racheter et ainsi éviter une seconde défaite, en trois journées.

A Vincennes, les partenaires de Tchatchouang seront opposées à des strasbourgeoises qui trouvent petit à petit leur rythme. Les tours Radunovich (1.91m) et Fall (1.93m) devraient permettre à l’équipe alsacienne de ne pas trop souffrir samedi soir.

Dans le bas du tableau, Lyon ou La Roche auront l’occasion d’ouvrir leur compteur de victoire puisque ces deux équipes s’affronteront. Léger avantage à Lyon qui n’a plus vraiment le choix devant son public. Cependant attention aux Yonnaises qui ont prouvé lors des deux premiers matches, tout le potentiel et l’envie, qu’il y avait dans cette équipe.

 

Samedi 29 septembre à 18h15 :
Union Lyon Basket Féminin / Roche Vendée BC

Samedi 29 septembre à 20h00 :
Pleyber Christ BC / Etoile de Voiron Féminin
Nice Cavigal Olympic / Rennes Avenir
Rezé basket / Stade Marseillais UC
Limoges ABC / Armentières SO
Centre Fédéral BB / Strasbourg Racing Club
Basket Landes / ASPTT Charleville Mézières
Dunkerque US / Lot et Garonne UST

 

Audrey DUBRUNFAUT (FFBB)

Tags: