Vous êtes ici

Préparation Championnat du Monde

Audrey Sauret revient en France

03/07/2002
Après seulement un mois au sein des Washington Mystics, Audrey Sauret a décidé de revenir en France, prématurément. Le championnat du monde approchant (du 14 au 25 septembre), la capitaine de Valenciennes a décidé de privilégier sa préparation avec le groupe France retenu par Alain Jardel.

C’est la Vice-Présidente des Mystics, Judy Holland Burton, qui a annoncé la nouvelle mardi soir : Audrey Sauret (notre photo) ne portera plus les couleurs de sa franchise cette saison. Après avoir mûrement réfléchie, la double championne d’Europe (avec l’USVO et l’Équipe de France) a fait le choix du retour au pays. « Audrey a fait ce qu’elle pensait être le mieux pour elle » a-t-elle déclaré. L’entraîneur de l’Équipe de France, Alain Jardel, a été parmi les premiers avertis de ce retour inattendu. Ce dernier a exprimé à la joueuse internationale son sentiment partagé entre la peine de ne pas la voir réaliser son rêve et la joie de récupérer la capitaine de l’USVO plus tôt dans la préparation de son équipe.

Audrey Sauret, qui est déjà revenu ce matin en France, retrouvera rapidement ses coéquipières de l’équipe nationale ainsi que l’encadrement technique afin de préparer au mieux ce grand rendez-vous. En effet les Championnes d’Europe, sans Isabelle Fijalkowski, auront du pain sur la planche pour défier les plus grandes nations du basket lors du 14ème championnat du Monde qui se déroulera en Chine du 14 au 25 septembre prochain.


Pour Audrey Sauret , la décision a été mûrement réfléchie et le calcul assez simple : « Je n’allais pas sacrifier un Championnat du monde alors que je ne savais pas ce que la coach des Mystics attendaient de moi,
a-t-elle tenu à préciser. Les dirigeants que j’ai rencontré ont tout à fait compris mon point de vue, et ont accepté mon retour en France… j’appartiens toujours aux « Mystics ».

La joueuse, qui effectuait sa deuxième saison dans la capitale américaine ne sort cependant pas de l’effectif de son club. Elle est placée sur une « liste des suspendues ». Au cours des 15 matches auxquels elle a participé cette saison, Audrey a joué 10 minutes en moyenne par match et a tourné à 1.6 points, 0.7 rebonds et 1.2 passes décisives. « Cela n’avait plus rien à voir avec l’an dernier, a-t-elle conclu. La première année, tu vis une saison de découverte. Cette année j’estimais avoir dépassé ce stade. Ma coach ne m’a pas apporté de réponses assez claires sur ma place et sur mon rôle au sein de l’équipe, je n’étais pas en confiance. A mes yeux je ne préparais pas comme je le voulais le Championnat du Monde avec l’Equipe de France, c’est aussi pour ça que je suis rentré. »