Vous êtes ici

Final Four LF2

Calais rejoint Perpignan en finale

Guillaume Hermant/COB Calais
À Calais, Kévin Bosi (FFBB) - 17/05/2014
Après un très belle première mi-temps face à Pau, Calais s'est finalement fait peur en seconde période, tremblant devant le retour de valeureuses paloises. Mais Calais assure l'essentiel et l'emporte : 69-66.

Devant son public, Calais débute tambour battant sa demi-finale. Et sous l'impulsion de sa capitaine Aurélie Cibert à la mène qui mène le tempo et de Tiffany Clarke à l'intérieur, Calais crée un premier écart dans ce match (11-4, 4'). La coach paloise Aurélie Lopez prend un temps-mort pour relancer ses troupes, mais les joueuses du COB continuent de dérouler en cette fin de quart : 21-8 après 10 minutes de jeu.

Le deuxième quart-temps est à l'image du premier. Calais continue de mettre la pression, et domine à l'intérieur des deux côtés du terrain. Pau s'en remet à quelques rebonds offensifs pour marquer, mais peine à résister à la puissance déployée par les joueurs de Kévin Brohan. À domicile, les Calaisiennes ont leurs repères, à l'inverse de Pau qui est en échec : 24% de réussite à 9/38 au tirs pour les coéquipières d'Emilienne Vidal.

Le troisième quart-temps a perdu en intensité par rapport à la première mi-temps. Calais peine à retrouver les valeurs de début de match et commet de nombreuses fautes, tandis que Paloises restent au contact. L'Elan Béarnais oblige même Kévin Brohan à prendre un temps mort pour remotiver ses troupes dans le troisième quart (41-29, 25'). Sur des pénétrations d'Ingrid Bunel puis Lakevia Boykin, Pau revient sous la barre des 10 points. Calais est sans réaction, et le public du complexe Calyspo retient son souffle. Les joueuses du COB ne mène plus que de 9 points à l'entame du dernier quart-temps : 51-42.

La dynamique est décidement du côté de Pau dans cette deuxième mi-temps. Les joueuses d'Aurélie Lopez inquiètent les locales, et recollent à 3 points à 7 minutes du terme. Mais Tiffany Clarke, puis Awa Sissoko redonnent de l'air au COB, qui retrouve sa rigueur défensive (56-48, 35'). Le public calaisien donne de la voix, alors que Pau reste au contact au tableau d'affichage : 2 points d'écart en faveur des locales à 1'30 de la fin (59-57, 39'). Nouvelle fin de match complètement folle, indécise et à suspense dans ce Final Four. La paloise Ingrid Bunel égalise à 45 secondes de la fin, et sur l'attaque suivante, Marie-Bernadette Mbuyamba marque à l'intérieur. La jeune intérieure calaisienne intercepte ensuite un nouveau ballon, et finit le travail en contre-attaque. Les supporters des deux équipes sont debouts. Ingrid Bunel prend feu, et inscrit un tir primé pour revenir à une unité : 63-62, à 15 secondes de la fin. La capitaine du COB, Aurélie Cibert, ne tremble pas et marque ses lancers, imitée ensuite par la paloise Julia Borde de l'autre côté du terrain quelques secondes plus tard. Le match se joue sur les lancers francs, et à ce petit jeu, Calais l'emporte (69-66). Le COB jouera en finale face à Perpignan dimanche à 16h30.

Calais bat Pau-Lacq-Orthez : 69-66

Le Final Four LF2 est à suivre dimanche en direct sur LFB TV : cliquer ici

close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'