Patrimoine | FFBB

Patrimoine

Les récompenses fédérales 2021

Corps: 

Retenus par différentes obligations Valérie Garnier (ex-entraîneur de l’Équipe de France féminine) et Vincent Collet (entraîneur de l’Équipe de France masculine) ne pouvaient pas être présents à Pau lors de cette soirée de Gala. Ils ont néanmoins été très longuement salués et applaudis par l’assistance au moment de recevoir le Trophée Robert Busnel-Yvan Mainini, la plus haute distinction fédérale.

Quelques instants auparavant, à l’occasion de la remise des Coqs de la FFBB, Dominique Juillot, ancien président de l’Elan Chalon, Nando De Colo et Diandra Tchatchouang, tous les deux médaillés aux Jeux de Tokyo et ayant un dévouement sans faille au maillot bleu, ont été décorés du Coq d’Or de la FFBB. Si le joueur du Fenerbahçe ne pouvait être présent à Pau, l’internationale aux 107 sélections, était, elle, bien présente pour recevoir cette distinction, tout comme l’ancien Président du club Champion de France en 2012 et 2017, devant les représentants des clubs français.

Les Coqs 2021 de la FFBB

  • Coqs d’Or : Dominique JUILLOT (ancien président Elan Chalon), Nando DE COLO (joueur international), Diandra TCHATCHOUANG (joueuse internationale)
  • Coqs d’Argent : Jacques COMMERES (Directeur du Pôle Haut Niveau), Daniel HERBLINE (Président LR Normandie)
  • Coqs de Bronze : Jean BAFFERT (Secrétaire Général CD 73), Anne LUCIANI (Présidente LR Corse), Robert JAUNIER (ancien Président du CD 64), Rolande DARNAL (Présidente LR Guyane), Bernard DANNEL (Membre du Comité Directeur Fédéral, Vice-Président du CD 62).

 

Historique du Trophée Robert Busnel – Yvan Mainini et ex médaille Robert Busnel

2020 - Cathy Giscou

2019 - Alain Béral

2018 - Le Centre Fédéral du Basket-Ball (CFBB)

2017 - Gaëlle Skrela

2016 - Mickaël Gélabale et Florent Pietrus

2015 - Patrick Beesley

2014 - Sandrine Gruda

2013 - Céline Dumerc

2012 - Boris Diaw

2011 - Yvan Mainini

2010 - Tony Parker

2009 - René Le Goff

2008 - Jacques Perrier et Chantal Julien

2007 - Christian Baltzer

2006 - Jacques Dorgambide

2005 - André Buffière

2004 - Jean-Claude Bois

2003 - Alain Pelletier

2002 - Alain Jardel

2001 - Jean-Pierre de Vincenzi

2000 - André Vacheresse

1999 - Pierre Seillant

1998 - Jacques Huguet

1997 - Gérard Bosc

1996 - Jean Bayle Lespitau

1995 - Raymond Baude

1994 - Jackie Chazalon

1993 - René David

1992 - Guy Marie

1991 - Georges Blondelle

 

Catégorie: 
Surtitre: 
Assemblée Générale FFBB
Auteur: 
Service de presse FFBB
Date d’écriture: 
Dimanche, 17. Octobre 2021
Vignette: 
Dominique Juillot et Diandra Tchatchouang ont reçu un Coq d'Or de la FFBB des mains de Jean-Pierre Siutat
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Cette année, à l’occasion du dîner de Gala de l’Assemblée Générale de la Fédération Française de BasketBall, qui s’est déroulée à Pau (64), samedi 16 octobre 2021, le président de la FFBB, Monsieur Jean-Pierre SIUTAT, a remis de nombreuses et prestigieuses récompenses à des personnalités du basket français. Valérie Garnier et Vincent Collet ont tous les deux été décorés de la plus haute distinction de la FFBB, le Trophée Robert Busnel-Yvan Mainini.
crédit: 
Julien Bacot / FFBB
Pour Newsletter: 

Nicolas Batum remporte le Trophée Alain Gilles 2021

Corps: 
L’ailier des L.A. Clippers, médaillé d’argent aux Jeux Olympiques de Tokyo avec l’Équipe de France a été élu par un jury de 17 membres, invité à présenter son tiercé de tête afin de distribuer les 10 points (1ère place), 7 points (2e place) et 5 points (3e place). Les performances des joueurs et des joueuses lors de la saison de club 2021/22 et lors des compétitions internationales 2021 ont été prises en compte pour déterminer l’identité du lauréat. Le public a également fait part de ses choix par internet, Nicolas Batum, terminant en tête des votes.
 
Deuxième rebondeur, troisième passeur et meilleur contreur des Bleus aux Jeux Olympiques, Nicolas Batum était le joueur le plus utilisé par Vincent Collet à Tokyo. Son impact déterminant en quart de finale face à l’Italie (15 pts, 14 rbds) puis son contre décisif sur Klemen Prepelic en demi-finale contre la Slovénie ont marqué les esprits des votants, tout comme sa renaissance en NBA. Sorti de la rotation des Hornets, le transfert du capitaine de l’Équipe de France vers les Clippers a changé la donne. Elément déterminant de la franchise californienne, il a largement contribué à la première qualification en finale de Conférence NBA de l’histoire des Clippers.
 
Nicolas Batum devance Rudy Gobert dans le classement, au terme d’une élection particulièrement serrée. Meilleur défenseur NBA pour la troisième année consécutive, élu dans le meilleur cinq des Jeux Olympiques, le pivot du Jazz, vainqueur en 2019 est passé très près d’un deuxième sacre.
 
Les résultats
Joueur Points Première place
Nicolas Batum 126 10
Rudy Gobert 99 8
Sandrine Gruda 45 -
Evan Fournier 32 -
Migna Touré 27 -
Gabby Williams 22 -
Nando De Colo 19 -
Alexia Chartereau 14 -
Valériane Vukosavljevic 12 -
Marie-Eve Paget 5 -

 

Le jury 2021
Jean-Pierre Siutat (représentant FFBB), Jacques Commères (DTN), Alain Béral (LNB), Carole Force (LFB), Isabelle Fijalkowski (Club des Internationaux), Brisco (personnalité), Yann Ohnona (L’Equipe), Thomas Bach (AFP), Barbara Youinou (Est Républicain), Yann Casseville (Basket), George Eddy (Canal +), Pascal Legendre (www.basketeurope.com), Gabriel Pantel Jouve (www.bebasket.com), Christophe Remise (Le Figaro), Julien Lesage (Le Parisien), Thomas Berjoan (FIBA), Julien Guérineau (Basketball Magazine), le public.

Le Palmarès
2015 - Nando De Colo (CSKA Moscou)
2016 - Nando De Colo (CSKA Moscou)
2017 - Céline Dumerc (Basket Landes)
2018 - Fabien Causeur (Real Madrid)
2019 - Rudy Gobert (Utah Jazz)
2020 -
2021 - Nicolas Batum (L.A. Clippers)
Surtitre: 
Trophée Alain Gilles
Date d’écriture: 
Jeudi, 14. Octobre 2021
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Le nom du vainqueur du Trophée Alain Gilles, récompensant le meilleur basketteur français de l’année, a été dévoilé ce jour lors de l’Assemblée Générale de la FFBB à Pau. Nicolas Batum (2,03 m, 32 ans) succède à Rudy Gobert.
Pour Newsletter: 

"Quand on regarde où j’étais il y a 10 mois…"

Corps: 
 
Vous attendiez-vous à remporter le trophée Alain Gilles cette année ?
Pas forcément (il sourit)… quand on voit la saison de Rudy Gobert, d’Evan Fournier, d’Alexia Chartereau, de Sandrine Gruda. Pourquoi moi ? Surtout quand on regarde où j’étais il y a 10 mois. C’est d’ailleurs sans doute ça qui a fait pencher la balance.
 
Est-ce la force du story telling ?
Sûrement ! Je pars d’une équipe qui n’était pas très forte et où je ne jouais plus du tout pour derrière avoir le troisième temps de jeu d’une équipe candidate au titre. En plus on élimine Rudy Gobert en playoffs et j’ai un grand rôle dans cette série. Mon quart de finale contre l’Italie aux Jeux Olympiques et le contre sur Klemen Prepelic en demi-finale, toutes ces petites choses additionnées ont sans doute poussé les gens à voter pour moi. Je n’ai pas gagné beaucoup de prix individuels et celui-là est particulier justement par rapport à ma situation il y a un an. Cela fait vraiment plaisir d’avoir la reconnaissance de mes pairs.
 
Lorsque le jury a été réuni à Paris, un des votants a, comme beaucoup, eu du mal à choisir un vainqueur, expliquant être obligé de voter Rudy Gobert en numéro un tout en indiquant qu’il aimerait vous voir gagner. Est-ce la confirmation que votre cote de popularité n’a pas trop souffert de vos saisons compliquées à Charlotte ?
Ça a quand même été un virage à 180° en douze mois. Beaucoup de monde, surtout en France, me mettait à la retraite. Je n’avais même plus le niveau pour jouer en Pro A ou en Pro B… Aujourd’hui on me dit que j’en ai fermé des bouches. Mais je m’en fiche. Ce que je voulais c’est avant tout me prouver des choses à moi-même. Je savais pourquoi je n’avais pas joué à Charlotte. Entre le coach et moi ça ne matchait pas. Et cela ne m’est arrivé qu’une fois dans ma vie. Cette année j’ai repris du plaisir à jouer, dans deux équipes qui ont gagné. Et en jouant 30 minutes à chaque fois. Cela montre la confiance que les entraîneurs avaient pour moi.
 
 
Comment allez-vous faire désormais pour conserver votre trophée Alain Gilles en 2022 ?
J’espère que je serai battu. Il y a tellement de joueurs et de joueuses qui ont le talent pour. Je leur souhaite le meilleur. On sait bien que Rudy Gobert est là pour longtemps. J’espère que les joueuses de l’ASVEL vont performer. Si je peux le garder tant mieux aussi… Ce trophée c’est le plus beau que j’ai reçu.
 
Retrouvez l’intégralité de l’interview dans le Basketball Magazine à paraître en novembre

 

Surtitre: 
Trophée Alain Gilles 2021
Auteur: 
Julien Guérineau
Date d’écriture: 
Vendredi, 15. Octobre 2021
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
A bientôt 33 ans, Nicolas Batum a été élu meilleur basketteur français de l’année et succède à Rudy Gobert au palmarès du trophée Alain Gilles.
crédit: 
Agathe Breton/FFBB
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/OhCIRfr480k" title="YouTube video player" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; clipboard-write; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen></iframe>
Pour Newsletter: 

Décès de Jacqueline Cator

Corps: 

Après une carrière de joueuse où elle brille sous les couleurs du PUC aux côtés de sa soeur jumelle Madeleine, Jacqueline "Yako" Cator se tourne vers l'entraînement. Elle dirige notamment l'internationale Nicole Antibe à Neuilly-sur-Seine. De 1966 à 1999, elle occupe le poste de Conseillère Technique Régionale à la Ligue Ile-de-France et prend la tête de la sélection Ile-de-France féminine.

Ses obsèques auront lieu le vendredi 6 août 2021 à 11h00 en l’église Saint-Vincent-de-Paul de Clichy.

A sa famille et ses proches, la Fédération Française de Basket présente ses plus sincères condoléances.

Surtitre: 
Disparition
Date d’écriture: 
Mercredi, 4. Août 2021
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Membre de l'Équipe de France de 1953 à 1966 (91 sélections) et joueuse majeure du Paris Université Club, Jacqueline Cator est décédée lundi 3 août à l'âge de 86 ans.
Pour Newsletter: 

Les Bleues de 2001 honorées à Strasbourg

Corps: 

Le 23 septembre 2001, l’Équipe de France féminine remportait, pour la première fois de son histoire, le championnat d’Europe féminin en battant en finale la Russie (73-68) au Mans. Clin d’œil du destin et près de 20 ans plus tard, c’est à l’occasion du match France - Russie joué à Strasbourg dans le cadre de l’EuroBasket Women 2021 que la Fédération Française de BasketBall a souhaité mettre à l’honneur les 12 Filles en Or. L’ensemble du staff tricolore a également accompagné les joueuses sur le parquet du Rhénus Sport, avec la présence exceptionnelle de la Ministre déléguée aux sports, Roxana Maracineanu.

Derrière leur capitaine Yannick SOUVRÉ et l’entraîneur Alain JARDEL, les Bleues ont reçu l’ovation du public alsacien présent en nombre dans la salle.

Équipe de France féminine - Championne d’Europe 2001
Les joueuses : Nicole ANTIBE, Sandra DIJON, Isabelle FIJALKOWSKI, Edwige LAWSON-WADE, Sandra LE DRÉAN, Nathalie LESDEMA, Cathy MELAIN, Loëtitia MOUSSARD, Audrey SAURET, Laure SAVASTA, Yannick SOUVRÉ, Dominique TONNERRE

Le staff technique et médical : Alain JARDEL (entraîneur), Jacques COMMERES (assistant), Ivano BALLARINI (assistant), Jean-Paul CORMY (assistant), Gérard MURGUES et Gilles DOLIGE (médecins), Stéphane VOUILLOT, Giles DENIS, Jérôme BAICRY, et Sabine JURAS (kinés), Jean-Marc JEHANNO (Chef de délégation).

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
Service de presse FFBB
Date d’écriture: 
Dimanche, 20. Juin 2021
Vignette: 
De gauche à droite : Jean-Pierre SIUTAT (président FFBB), Sandra LE DREAN, Nathalie LESDEMA, Edwige LAWSON-WADE, Roxana MARACINEANU (Ministre déléguée aux Sports), Loëtitia MOUSSARD, Sandra DIJON, Audrey SAURET, Alain JARDEL (coach), Isabelle FIJALKOWSKI, Yannick SOUVRE, Dominique TONNERRE, Ivano BALLARINI (assistant), Jacques COMMERES (assistant), Stéphane VOUILLOT (kiné), Gérard MURGUES (médecin), Sabine JURAS (kiné), Gilles DENIS (kiné), Jérôme BAICRY (kiné), Jean-Pierre HUNCKLER (vice-président FFBB).
Catégorie 2: 
Chapeau: 
L’Équipe de France féminine de 2001, sacrée Championne d’Europe au Mans il y a 20 ans, a été mise à l’honneur ce dimanche à Strasbourg à la mi-temps du match France - Russie.
crédit: 
Julien Bacot / FFBB
Pour Newsletter: 

La promotion 2020 a été dévoilée

Corps: 

Le Comité d’Honneur de l’Académie avait procédé à l’élection de la nouvelle promotion au printemps dernier. La situation sanitaire n’a pas permis de dévoiler les noms des nouveaux Académiciens au cours d’une cérémonie qui se tient traditionnellement en ouverture de l’Assemblée Générale FFBB (cette année au Touquet-Paris-Plage, 16 et 17 octobre). Voici les noms des 6 nouveaux Académiciens du Basket Français, promotion 2020.

Au titre du collège « pionnier/pionnière » :

Marguerite Radideau (1907-1978)
Marguerite Radideau fut athlète et basketteuse de 1924 à 1930. Elle débute l’athlétisme aux Linnet’s de Saint-Maur en 1924. Elle bat plusieurs records du Monde et participe aux Jeux Mondiaux féminins de 1926 et 1930 et aux Jeux olympiques en 1928. En basket, elle fait partie des Linnet’s à la création de l’équipe. Elle est le bras droit de Lucienne Velu et remporte trois titres de Championne de France en 1928, 1929 et 1930. Elle est Internationale au lancement de l’équipe de France FSFSF (Fédération des Sociétés Féminines Sportives de France) et participe au Championnat d’Europe 1930 à Strasbourg (Or) et au Championnat du Monde 1930 à Prague (Argent). Calme et discrète, ce n’en est pas moins une redoutable compétitrice. Elle arrête la compétition en 1931 après avoir épousé Pierre Schoebel, plongeur qui participera aux Jeux Olympiques de Los Angeles en 1932.

Au titre du collège « joueurs/joueuses » :

Emmeline Ndongue – Née le 25 avril 1983
Championne d’Europe 2009 et triple médaillée européenne, vice-championne olympique, championne de France à cinq reprises, vainqueur de la Coupe de France quatre fois et de la Coupe de la Fédération trois fois, de l’Euroligue en 2001, meilleure joueuse française du championnat de France en 2011…Elle compte 196 sélections en Équipe de France…Au-delà de ses qualités exceptionnelles en défense, où elle alliait taille, mobilité et intensité, elle était une joueuse d’équipe déterminante par sa motivation, son exigence et son sens du collectif. L’ampleur de son palmarès en témoigne.


Ronny Turiaf – Née le 13 janvier 1983
Bien que n’ayant jamais été médaillé avec l’Équipe de France séniors, il est, aux côtés de Tony Parker et de Boris Diaw, un symbole de l’Équipe de France des années 2000-2010. Partenaires au Centre fédéral, champions d’Europe juniors en 2000 à Zadar au terme d’un parcours épique conclu en finale face à la Croatie par un panier à la dernière seconde de…Ronny Turiaf, ils incarnent une génération ambitieuse et très attachée au maillot bleu.

A l’issue d’un parcours universitaire remarquable à Gonzaga, Ronny Turiaf est drafté par les Los Angeles Lakers en 2005. Lorsque les médecins lui détectent un problème cardiaque, sa carrière sportive semble compromise. Pourtant, 6 mois après avoir subi une opération à cœur ouvert, Ronny dispute sa première rencontre en NBA. Il effectue sa carrière en club dans plusieurs franchises de la ligue nord-américaine. En 2012, il est champion NBA avec le Miami Heat. Joueur apprécié pour son inextinguible énergie, sa volonté farouche, son engagement sans faille, il a été considéré comme un coéquipier précieux et exemplaire dans toutes les équipes au sein desquelles il a évolué.

Alain Larrouquis – Né le 15 juin 1950
Aux dires de ses coéquipiers, il ne valait mieux pas perdre aux côtés d’Alain Larrouquis…A ses qualités de basketteurs, à l’élégance de son tir en suspension, il ajoutait une haine de la défaite qui a profité à un Elan Béarnais Orthez émergeant. Le meneur de jeu adroit et déterminé accompagna le club dans son ascension vers les sommets, avant d’aller exercer son talent à l’ASVEL puis à Antibes.


Au titre du collège « arbitres »  :

Jean-Claude Bois – Né le 5 février 1936
Jean-Claude Bois a découvert le basket près d’Orléans (au Cercle Laïque des Tourelles d’Olivet) mais il dut délaisser le terrain pour poursuivre ses études à l’école normale. Il retrouva le basket-ball en tant qu’arbitre. Il excella dans ce domaine et fut nommé arbitre international en 1971. Il mena une carrière exemplaire (238 rencontres internationales arbitrées dont la finale du Championnat d’Europe féminin 1982). Il s’investit également en tant que dirigeant au sein de la Ligue régionale du Centre, dont il fut le président. Il entra au Comité directeur de la FFBB en 1988 et devint Trésorier et Vice-Président (1996-2004) de la Fédération. Son accession récente au grade de Chevalier de l’Ordre National du Mérite vient consacrer une carrière exceptionnelle au service du basket-ball.

Au titre du collège « entraîneurs » :

Alain Jardel – Né le 16 juin 1946
En basket-ball, le panier contre son camp est interdit…C’est la « jurisprudence Jardel », en référence à l’astuce qui permit à Mirande de renverser un match…Pourtant, résumer Alain Jardel à ses brillants tours de passe-passe avec le règlement serait injuste… injuste pour son palmarès et injuste pour sa vision collective du basket au service de la performance. Le premier titre international majeur du basket français a été remporté par l’Équipe de France féminine en 2001. Ces douze filles en or étaient entrainées par Alain Jardel. En club, il était l’âme du BAC Mirande, qu’il conduit au sommet du Championnat de France.

Promotion 2020
Mme. Marguerite RADIDEAU (Collège Pionniers)
Mme Emmeline NDONGUE
M. Ronny  TURIAF
M. Alain LARROUQUIS
M Jean-Claude BOIS
M. Alain JARDEL


Les académiciens déjà élus :

Promotion 2004 : Mme Jacky CHAZALON, MM. Roger ANTOINE, Christian BALTZER, Jean-Paul BEUGNOT, André BUFFIERE, Maxime DORIGO, Hervé DUBUISSON et Alain GILLES.

Promotion 2005 : Mmes Anne-Marie COLCHEN et Irène GUIDOTTI, MM. Robert BLANCHARD, Robert BUSNEL, Richard DACOURY, Jacques DESSEMME, et Jacques MARCHAND.

Promotion 2006 : Mmes. Elisabeth RIFFIOD et Edith TAVERT, MM. Marcel BARILLE, Raphaël DE BARROS, Robert MONCLAR et Jacques PERRIER.

Promotion 2007 : Mme. Yannick STEPHAN, MM. Jacques CACHEMIRE, Michel CANQUE, Jean DEGROS, Roland ETIENNE, Henri GRANGE et l’Equipe de France Féminine – Médaille de bronze – Championnat du Monde 1934 ; Equipe de France Masculine – Médaille d’argent – JO de Londres 1948.

Promotion 2008 : Mmes Georgette COSTE-VENITIEN et Catherine MALFOIS, MM. Louis BERTORELLE, Bernard GASNAL, Jean-Michel SENEGAL et M. Pierre TESSIER.

Promotion 2009 : Mme Odile SANTANIELLO, MM. André TONDEUR, Joë JAUNAY, Jean-Claude BONATO, et Jean PERNICENI.

Promotion 2010 : MM. Jacques FLOURET, Eric BEUGNOT, Antoine RIGAUDEAU, Pierre SEILLANT et l’Equipe de France Masculine – Médaille d’argent – JO de Sydney 2000.

Promotion 2011 : Mme Yvonne SANTAIS-HOUEL, Yannick SOUVRE-VACHERON, Isabelle FIJALKOWSKI, MM. Philip SZANYIEL, Jacques MONCLAR, Yvan MAININI, et l’Equipe de France Féminine – Médaille d’or – CE 2001.

Promotion 2012 : Mme Lucienne VELU-CHAPILLON, Jacqueline DELACHET, Paoline EKAMBI, MM. Jacques HUGUET, René CHOCAT, Roger HAUDEGAND.

Promotion 2013 : Mme Ginette MAZELLE, MM. Emile FREZOT, Stéphane OSTROWSKI, Jean BAYLE-LESPITAU et Max MAMIE.

Promotion 2014 : Mmes Martine CAMPI et Cathy MELAIN, MM. Jim BILBA, Gérard BOSC, Wladimir FABRIKANT, Henry FIELDS, Michel RAT

Promotion 2015: Mmes Sandra LE DREAN et Colette PASSEMARD, MM. Jean-Claude BIOJOUT, Charles BOIZARD, Yann BONATO, Xavier POPELIER et Michel LE RAY

Promotion 2016: Mme Françoise QUIBLIER, MM. Robert COHU, Freddy HUFNAGEL, Jean-Pierre STAELENS et André VACHERESSE

Promotion 2017: Mmes Danielle PETER et Loëtitia MOUSSARD, MM. Louis DEVOTI, Jean-Pierre DUSSEAULX, Henry LESMAYOUX et Laurent SCIARRA

Promotion 2018 : Mmes Geneviève GUINCHARD et Nathalie LESDEMA, MM. Wladimir BOURYSCHKINE, Laurent FOIREST, Frédéric FORTE et Moustapha SONKO

Promotion 2019 : Mmes Edwige Lawson et Audrey SAURET, MM. Didier Gadou, Stéphane RISACHET et Emile TOUZET ainsi que l’Équipe de France Féminine – Médaille d’or – Championnat d’Europe 2009

Le Comité d’Honneur 2020 :
M. Gérard BOSC (Président), , Mmes Françoise AMIAUD, Martine CAMPI, Jacky CHAZALON, Isabelle FIJALKOWSKI et Geneviève GUINCHARD, Jean-Claude BOIS, Maxime DORIGO, Jean DONNADIEU, Bernard GROSGEORGE, Pascal LEGENDRE et Michel RAT.

Catégorie: 
Surtitre: 
ACADÉMIE DU BASKET FRANÇAIS
Auteur: 
Service communication et Archives et patrimoine
Date d’écriture: 
Lundi, 21. Décembre 2020
Vignette: 
Une très belle promotion 2020 de l'Académie du Basket Français
Catégorie 2: 
Chapeau: 
A l’issue de l’Assemblée Générale élective de samedi, Jean-Pierre Siutat, qui venait d’être réélu à la tête de la FFBB, a dévoilé au nouveau Comité Directeur, la promotion 2020 de l’Académie du Basket Français. Six nouveaux membres ont fait leur entrée officielle au sein de cette académie,. Ils rejoignent ainsi les grands noms qui constituent les 15 promotions précédentes de ce « Hall of Fame » du basket français.
Pour Newsletter: 

Remise des maillots officielle avant l'Euro 2019

Corps: 

Un moment traditionnel et toujours fort en émotions samedi soir à l'hôtel des Bleues à Rouen, où les coéquipières d'Endy Miyem ont reçu leur maillot pour l'Euro 2019 qui leur a été remis par Genevièche Guinchard (189 sélections), médaillée d'argent à l'Euro 1970 à Rotterdam aux Pays-Bas. Une remise effectuée également en présence d'Isabelle Filjalkoswi, ex-internationale, et présidente du Club des Internationaux, dont les activités ont été présentées aux joueuses tricolores. 

Retour en vidéo sur la carrière de Geneviève Guinchard :

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
À Rouen, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Dimanche, 23. Juin 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
À quelques jours du début de l'Euro 2019 en Lettonie et en Serbie, et à la veille de leur ultime match de préparation face à la Chine ce dimanche au Kindarena de Rouen, les Bleues ont reçu de manière officielle leur maillot pour la compétition, des mains de Geneviève Guinchard (180 sélections entre 1960 et 1973).
crédit: 
(Crédit : Bosi/FFBB)
Social_posts: 
<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="https://www.dailymotion.com/embed/video/x6vqaya" allowfullscreen allow="autoplay"></iframe>

Médaillé olympique en 1948, Michel Bonnevie est décédé

Corps: 

Joueur majeur au Stade Français, Michel Bonnevie a connu dix sélections en équipe de France entre 1948 et 1950. Il a été de l'aventure olympique qui a conduit les Français en finale face aux Etats-Unis. Le Musée du Basket français lui doit l'une de ses plus belles pièces : le maillot de l'équipe de France olympique de 1948. M. Bonnevie était un témoin précieux du basket-ball français de l'immédiat après-guerre et a toujours répondu avec élégance et pertinence aux sollicitations sur le sujet. Le Musée du Basket s'associe à la FFBB pour saluer sa mémoire.

Monsieur Bonnevie avait été interviewé dans l'Espace muséal de la FFBB en 2012, en amont des Jeux olympiques de Londres.

 

Surtitre: 
Décès
Date d’écriture: 
Lundi, 10. Septembre 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Monsieur Michel Bonnevie, joueur de l'équipe de France 1948 médaillée d'argent aux Jeux olympiques de Londres, est décédé. La Fédération Française de BasketBall salue la mémoire d'un grand nom du basket français.

Une grande figure du basket tourangeau s'en est allée

Corps: 

Académicien régional du basket (Ligue du Centre), médaillé d'or de la FFBB...les honneurs reçus témoignent de l'engagement pour le basket de Pierre Monnier au cours de sa carrière d'arbitre et bien au delà. Au service des instances de la FFBB ou du basket-ball de la région Centre-Val de Loire, son investissement bienveillant a marqué ceux  qui l'ont cotoyé.

Le décès de Pierre Monnier annoncé par La NOuvelle République : https://www.lanouvellerepublique.fr/indre-et-loire/pierre-monnier-s-en-e...

 

Catégorie: 
Surtitre: 
Décès de l'arbitre international Pierre Monnier
Date d’écriture: 
Jeudi, 26. Avril 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
L'ancien arbitre international Pierre Monnier est décédé le lundi 9 avril, à l'âge de 90 ans.
Tags: 

Bourges a honoré ses légendes

Corps: 

Le plus gros palmarès du basket français (3 Euroligue, 2 Eurocoupe, 13 titres de Champion de France, 9 Coupes de France...) avait mis les petits plats dans les grands samedi à l'occasion de la venue de Roche Vendée. Au cours d'une cérémonie en amont du match, 10 personnalités ont été intronisées au Hall of Fame du club berruyer. Qu'elles soient joueuses ou entraîneurs, elles ont toutes, à un moment de l'histoire, pris part à la légende Tango.

A l'image de ce qui se fait en NBA, et parce que leur trace restera à tout jamais gravée dans les annales berruyères, ces légendes ont vu leur numéro de maillot retiré.

Hall of Fame Tango Bourges Basket - Promotion 2018

Joueuses
Isabelle Fijalkowski (1995-1997)
Elena Khoudachova (1993-1995)
Ilona Korstine (1998-2003)
Anna Kotocova (1994-2001)
Cathy Melain (1995-2003 & 2005-2009)
Emmeline Ndongue (2000-2004 & 2006-2014)
Odile Santaniello (1994-1999)
Yannick Souvré (1993-2003)

Entraîneurs
Vadim Kapranov (1993-1999)
Cathy Malfois (1989-1993)

Catégorie: 
Surtitre: 
LFB - Initiative
Date d’écriture: 
Lundi, 9. Avril 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Samedi, le Tango Bourges Basket a inauguré son Hall of Fame avec la mise à l'honneur de 10 personnalités qui ont marqué l'Histoire du club du Cher. Une grande partie d'entre elles était d'ailleurs présente au Prado pour une cérémonie d'hommage où l'émotion était au rendez-vous.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">C’est un immense honneur de faire partie des <a href="https://twitter.com/hashtag/L%C3%A9gendesTango?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#LégendesTango</a> ! <br>Il y avait tellement d’émotions samedi soir ! Le numéro 14 retiré... Wow !!!<br>Merci <a href="https://twitter.com/BourgesBasket?ref_src=twsrc%5Etfw">@BourgesBasket</a> <a href="https://twitter.com/PatriceDumont?ref_src=twsrc%5Etfw">@PatriceDumont</a> <a href="https://twitter.com/PierreFosset?ref_src=twsrc%5Etfw">@PierreFosset</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/HallofFame?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#HallofFame</a> <a href="https://t.co/200JWE6HfY">pic.twitter.com/200JWE6HfY</a></p>&mdash; Emmeline NDONGUE (@Emmline14) <a href="https://twitter.com/Emmline14/status/983101339822587906?ref_src=twsrc%5Etfw">8 avril 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr"> Quand le Prado rend hommage à <a href="https://twitter.com/IlonaK10?ref_src=twsrc%5Etfw">@IlonaK10</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/L%C3%A9gendesTango?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#LégendesTango</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/Fiert%C3%A9Tango?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FiertéTango</a> <a href="https://t.co/4a73Kk0pc1">pic.twitter.com/4a73Kk0pc1</a></p>&mdash; Tango Bourges Basket (@BourgesBasket) <a href="https://twitter.com/BourgesBasket/status/982724456715051008?ref_src=twsrc%5Etfw">7 avril 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Pages

S'abonner à RSS - Patrimoine