Vous êtes ici

Euro U20 féminine

"Cette équipe est forgée pour gagner"

Sylvain Bourdois Chupin - 15/07/2014
Dimanche soir, Jérôme Fournier a décroché sa quatrième médaille depuis 2010 avec la génération 94. Ce titre européen vient clore quatre années de travail avec un groupe qu'il connait bien, il nous raconte les raisons de ce dernier succès conquit à Udine (Italie) face à l'Espagne au terme d'un match épique.

"Comme je l’ai déjà dit cette équipe est forgée pour gagner. Dans la difficulté, elle trouve l’énergie pour faire la différence. Les joueuses  elles font preuve de beaucoup de sérénité dans l’adversité malgré leur jeune âge.

L’absence de Valérianne Ayayi (NDLR sélectionnée en Equipe de France A, elle a fait l’impasse sur les U20) et les arrivées tardives en préparation d’Olivia Epoupa et Lidija Turcinovic, nous a obligées à redistribuer les cartes et donc créer une nouvelle hiérarchie. Certaines joueuses ont dû prendre de nouvelles responsabilités.

Cette année, nous n’avons jamais eu de doutes, nous avons cherché à mettre du sens dans tout ce que nous avons fait. Nous nous sommes dit les choses après chaque victoire et chaque défaite. Cependant, le revers lors du match d’ouverture de la compétition défaite face à l’Espagne nous a laissé un goût amer.  C’est une génération qui n’aime pas perdre, elle a donc parfaitement réagi ensuite.

Nous avons ensuite réalisé deux gros matches face à la Grèce et la Lettonie, ce qui m’a permis d’impliquer toutes les joueuses. Certaines se sont révélées à l’image notamment de Marième Badiane qui a été exceptionnelle tout au long du tournoi, Mamignan Touré qui nous a sortis de l'enfer face à la Turquie et  Clarince Tdaji-Tabdi qui nous a sorti un gros match contre la République Tchèque (24 points en 17 minutes, 11 sur 11 aux tirs)… L’émergence de toutes ces joueuses dans le sillage de nos cadres nous a permis d’être une vraie force collective, avec le danger qui peut venir de partout.

Nous sommes une équipe certes laborieuse en attaque, mais nous ne sommes pas prêts d’en revoir une aussi efficace en défense. Croyez moi laisser les Espagnoles ne marquer que deux points dans le 3e quart-temps d’une finale d’un Championnat d’Europe, il faut le faire. Cette génération 94, personnellement je la suis depuis la catégorie U16. Au fil du temps nous avons créé ensemble une relation privilégiée et une grande complicité. Ce titre vient couronner une expérience humaine très intéressante construite depuis de nombreuses années. Je tiens également à remercier tout les membres du staff, technique et médical, pour tout le travail exceptionnel qu’ils ont accompli tout au long de cette campagne."

 

Championnat d'Europe à Udine (Italie) du 3 au 13 Juillet 2014

Jeudi 3 Juillet à 18h30 : France - Espagne : 42-48
Vendredi 4 Juillet à 14h00 : Lettonie - France : 43-68
Samedi 5 Juillet à 18h30 : France - Grèce : 67-36
Lundi 7 Juillet à 18h30 : France - Russie : 55 - 51
Mardi 8 Juillet à 18h30 : Turquie - France : 50-52
Mercredi 9 Juillet à 20h30 : France - République Tchèque : 85-43
Vendredi 11 Juillet - Quart de finale : France - Slovaquie : 66-61
Samedi 12 Juillet - Demi-finale : France - Serbie : 50-44
Dimanche 13 Juillet - Finale : France - Espagne : 47-42 a.p.

Suivez cette équipe de France sur Facebook