Vous êtes ici

Equipe de France - Préparation Coupe du Monde 2014

Deuxième défaite consécutive

Bellenger/IS/FFBB
Guillaume Karli / FFBB - 17/08/2014
Les Bleus étaient indiscutablement passés à côté de leur match contre l’Ukraine la veille et, privés de Nando De Colo forfait pour la Coupe du Monde, avaient à cœur de se racheter ce dimanche soir face à une dangereuse équipe australienne. Au final, les hommes de Vincent Collet ont montré de belles choses, mais ont laissé filer le match sur des détails. Il reste encore deux rencontres pour se régler.

En ce début de match Nicolas Batum a décidé de montrer clairement ses intentions. L’ailier de Portland conteste tous les ballons en défense et plante deux 3 points en guise de bienvenue. Mike Gelabale, animé de la même envie, va dunker ligne de fond sur la défense. Thomas Heurtel ajoute sa pierre à l’édifice et conclue cette belle séquence française par un tir primé. 13-2 pour l’Equipe de France après un peu plus de trois minutes de jeu. Temps-mort Australie. Les petits réajustements australiens calment un peu les ardeurs tricolores, Ian Mahinmi prend rapidement deux fautes, mais Batum toujours (10 pts, 2 rebonds dans la 1er quart), et Heurtel (3 pts, 3 passes dans le quart) permettent à la France de terminer la période en tête, 22-16.

La tendance esquissée à la fin du premier quart se confirme et l’Australie grignote petit à petit son retard grâce à Joe Ingles (7 rebonds, 5 passes, 1 interception dans le quart) et Aron Baynes (5 points, 2 rebonds, 1 passe, 1 interception dans le quart) qui abattent un gros travail des deux côtés du terrain. Chris Goulding, jusque-là muet se met en action (9 pts dans le quart) et permet à l’Australie de passer devant. 28-27 après quinze minutes de jeu. La France joue par séquence et ne parvient pas à maintenir l’agressivité du début de rencontre. Malgré tout, sous l’impulsion de son capitaine Boris Diaw, et avec l’appui offensif d’Evan Fournier, les Bleus finissent par passer devant dans les dernières secondes. La France rentre aux vestiaires avec une avance fragile de deux points, 36-34.

Les Français perdent des ballons qui coûtent cher et encaissent un 9-2 dans les trois premières minutes de la deuxième mi-temps, avec notamment 5 points de l’ailier de Besiktas, Ryan Broekhoff. Les Bleus font le dos rond, resserrent la défense et s’appuient sur leur adresse à longue distance pour passer à leur tour un 15-2 sous la houlette de Boris Diaw, Batum, Lauvergne. Cette fois, les Bleus ne faiblissent pas, l’ailier des Blazers enfonce le clou (8 points dans le quart). La France mène 58-51.

Avec la sortie de Nicolas Batum, parti souffler sur le banc, l’Equipe de France peine à trouver des solutions offensives et les Australiens remontent le score pour repasser devant grâce à un très bon passage de l’arrière de Cleveland, Matthew Dellavedova (10 pts 5 passes) et de l’inarrêtable coéquipier de Boris Diaw, rookie aux Spurs cette saison, Aron Baynes (20 points, 9 rebonds et 2 passes). Le retour de Batman sur le parquet, solidement défendu par l’ailier fort de Gran Canaria Brad Newley, n’y change rien : les coéquipiers de David Andersen attaquent le money time avec 4 points d’avance, 66-70. A trente secondes du coup de sifflet final, servi par Boris Diaw (14 points, 1 rebond, 1 interception, 1 contre), Joffrey Lauvergne redonne de l’espoir aux 4 600 spectateurs de l’Azur Arena d’Antibes. Malgré une combativité exemplaire de Nicolas Batum (5 points en 13 secondes), qui bat au passage son record de point en Equipe de France (25 points), les Bleus enregistrent leur deuxième défaite consécutive. Score final : 74-76.

L’Australie bat la France 76-74

L’Ukraine bat les Philippines 114-64 | Livestats

 


Nicolas Batum après l'Australie : "On apprend". par FFBB


Le capitaine Boris Diaw en conférence de presse... par FFBB

close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'