club des internationaux

Club des Internationaux
Nouvelle série de Trading cards du Club des Internationaux
La série #5 des 12 nouvelles trading cards a été lancée à l’occasion des 48h du Basket Non stop organisés par JAV Events samedi 8 juillet à Vichy.
6 nouveaux académiciens intronisés
Vendredi 13 octobre, l’Académie du Basket français a accueilli 6 nouveaux membres, à l’occasion de l’Assemblée Générale de la FFBB, à Saint-Etienne. Ils viennent enrichir la l...
Belle affluence à la FFBB à l'occasion des JEP 2017
Le samedi 15 septembre, l’Espace muséal de la FFBB a ouvert ses portes au public, dans le cadre des Journées du Patrimoine. Les visiteurs ont pu bénéficier des visites comment...
Elisabeth Riffiod remet leurs maillots aux Bleues
Avant d'affronter le Canada en match de préparation ce jeudi soir, Elisabeth Riffiod (ex-internationale, 247 sélections) est venue remettre leurs maillots aux Tricolores.
L'Assemblée Générale s'est tenue à Paris
L’Assemblée Générale 2017 s’est déroulée le samedi 22 avril au siège de la Ligue Île-de-France de basket à l’occasion du week-end des finales de la Coupe de France. Le rapport d’activité ainsi que le...
Le plus grand arbitre de France !
Avec ses 159 sélections en Equipe de France, Georges Vestris, l'ex plus gra...
Hommage à Danielle Peter
Décès de Jean-Pierre Dusseaulx
Générations Basket n°8 vient de paraître

Pages

Rigaudeau et Blanchard rejoignent Chazalon et Busnel

Corps: 
Le Hall of Fame FIBA est en quelque sorte le temple de la renommée des acteurs du basket international (arbitres, joueurs et joueuses, entraîneur-e-s, contributeurs divers). Entrer au Hall of Fame, c'est avant tout recevoir la consécration de ses pairs.
 
La cérémonie 2015 s'est déroulée pendant l'Euro 2015 et la présentation au public a été organisée à la mi-temps de la finale Espagne Lituanie.
 
Antoine Rigaudeau, surnommé « le Roi », est propulsé dans l'arène pro par Jean Galle. Il porte 127 fois le maillot tricolore. Il est médaillé d'argent aux JO de Sydney en 2000 et médaillé de bronze à l'Euro 2005 (face à l'Espagne!) au côté des jeunes ...Boris Diaw et Tony Parker !
 
Après avoir évolué 3 saisons à Pau, il part en Italie et obtient deux titres en Euroligue en 1998 et 2001 avec Bologne. Il y évolue 6 ans, tout d'abord avec le serbe Danilovic puis avec l'argentin Ginobili, avec lequel il forme une paire d'arrières remarquable. Antoine met un terme à sa carrière en 2005. Il est cette année le nouveau coach du Paris Levallois.
 
Robert Blanchard était joueur à la Chorale de Roanne et international lui aussi avant de devenir un arbitre international renommé. Il arbitre 236 matches à partir de 1954 jusqu’à sa retraite en 1974. Ses plus brillants faits d'armes sont d'arbitrer la finale des Jeux Olympiques de Melbourne en 1956 entre les USA et l'URSS et la finale des championnats du Monde entre le Brésil et les USA en 1959. Et dit-il : « Je garde un œil averti sur le basket, je regarde tous les matches à la télévision malgré mes 93 printemps. »
 
 
A noter qu'une sacrée palette de stars est récompensée lors de cette année 2015, à commencer par le sublimissime Michael Jordan, malheureusement absent à Lille ! A ses côtés, on trouve dans la catégorie joueur :Vladimir Tkachenko (URSS- Ukraine), Sarunas Marciulionis (URSS-Lituanie), Ruperto Herrera Tabio (Cuba) ; chez les entraîneures : Jan Stirling (Australie) et Anne Donovan (Etats-Unis, joueuse/entraîneuse)  et Noah Klieger, un journaliste israélien.
 
Pour la petite et la grande histoire, Noah Klieger, rescapé du camp d'Auschwitz, a couvert pas moins de 30 championnats d'Europe et fut de longues années correspondant du journal l’Équipe. Il a aussi présidé pendant 18 ans le fameux club de Maccabi Tel Aviv.
Surtitre: 
Hall of Fame FIBA
Auteur: 
Cathy Malfois
Date d’écriture: 
Lundi, 28. Septembre 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Après Robert Busnel élu en 2007 et Jacky Chazalon, élue en 2009, deux nouveaux français ont été intronisés au fameux « Hall of fame FIBA » : Antoine Rigaudeau, comme joueur et Robert Blanchard comme arbitre. Ils rejoignent ainsi la cohorte des 148 heureux élu-e-s précédent-e-s.

Musée National du Sport à Nice: deux expositions à découvrir

Corps: 

En mode sport

Dans l’enceinte du Musée National du Sport, ouvert le 27 juin 2014 au cœur du stade Allianz Riviera, se tient une exposition EN MODE SPORT qui retrace l’histoire de ces deux phénomènes de 1880 à 2015 à travers une approche sportive et technique, une approche culturelle (historique, sociale ou artistique), les compétitions, les médias, les stars, le marketing et la publicité.

Jusqu’au 20 septembre venez découvrir les plus belles pièces des collections couture dédiées au sport. Plus de 400 pièces sont au cœur de cette exposition temporaire du Musée pour parcourir dans le temps, l’évolution de la mode à travers le sport. Vous allez ainsi comprendre comment la pratique sportive a influencé la mode.
Entrée : 5 € (gratuit pour les moins de 18 ans)
Plus de renseignements sur www.museedusport.fr

1, 2, 3…partez !

Plus de 45 000 objets et 400 000 documents (matériel, habillements, trophées, mascottes, affiches, peintures, films, photos, archives…) sont présentés au Musée National du Sport qui fait vivre et revivre les grands instants d’émotions qui ont marqué nos mémoires.

Labellisé « Musée de France », le Musée National du Sport est le centre de ressources majeur en France sur cette thématique.

La notion de défi, clé de voûte de l’exploit sportif, constitue l’essence et le fil conducteur d’un parcours muséographique en 4 temps :

-défi sur soi
-défi d’homme à homme
-défi collectif
-défi au-delà des limites
Par des mises en ambiance sonore, des projections de films d’instants sportifs et des défis interactifs, chaque salle du parcours permet au public de ressentir l’émotion de l’effort, de la victoire, de la défaite…vivant ainsi de l’intérieur l’esprit sportif et ses valeurs.

A venir, une expo Basket autour de l’EURO masculin (1er au 20 septembre 2015).

Catégorie: 
Surtitre: 
Club des Internationaux
Auteur: 
Anne Seigner - Club des Internationaux
Date d’écriture: 
Lundi, 27. Juillet 2015
Vignette: 
crédit: 
Tenue d'Emilie Gomis aux JO de Londres 2012 - Musée du basket

Remise des maillots par le Club des Internationaux

Corps: 

 L’ailière qui a gagné deux championnats d’Europe (2001 et 2009) n’avait pas préparé de discours. « Je l’ai fait au feeling », relate-t-elle. « C’était un message d’encouragement car j’ai joué avec certaines, joué contre certaines et entraîné certaines. C’est une forme de passage de témoin ». L’ex-Internationale a assisté à de nombreux matchs de préparation et admet que « c’est difficile d’être objectif quand on est supporter. J’ai envie du meilleur pour elles et qu’elles gagnent. Le secteur intérieur des Bleues est fort mais il y a un bon complément avec le secteur extérieur ».  Celle qui a souvent été la clutch player ne pensait pas être émue, elle l’a été tout de même, « j’étais à leur place il n’y a pas si longtemps… ».

Entraîneur des U16 filles, Cathy Melain retrouvera « les enfants » comme elle les surnomme en préparation en juillet avant de disputer le championnat d’Europe en août au Portugal. Qualificatif pour le championnat du Monde U17, ce championnat d’Europe est pour la tacticienne «  un beau challenge ».
 

Catégorie: 
Surtitre: 
Club des Internationaux
Auteur: 
Anne Seigner - Club des Internationaux
Date d’écriture: 
Mercredi, 10. Juin 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Membre du Club des Internationaux, Cathy Melain (241 sélections de 1993 à 2009) a remis vendredi dernier le maillot aux Bleues en vue du prochain Championnat d’Europe en Hongrie et Roumanie.

Le Club des Internationaux avec les Bleues

Corps: 

Les trois anciens internationaux présents avec les Bleues étaient Isabelle Fijalkowski (Présidente du Club, 204 sélections), Annick Hector-Travart (Secrétaire du Club, 27 sélections) et Alain Vincent (responsable aide et reconversion, 7 sélections).

Surtitre: 
Equipe de France féminine - Préparation Euro 2015
Auteur: 
A Lyon, Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Mercredi, 13. Mai 2015
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Ce mercredi, trois membres du Club des Internationaux ont dîné avec l'Equipe de France féminine actuellement en stage à Lyon dans le cadre de sa préparation à l'Euro. Après ce moment de convivialité, une présentation sur la reconversion a été effectuée afin de sensibiliser les joueuses sur les possibilités qu'offre le Club des Internationaux aux athlètes pendant ou après leur carrière.

Hommage à Alain Gilles et André Buffière à Villeurbanne

Corps: 
Une cérémonie à la mémoire des basketteurs de légendes décédés en fin d’année 2014 se tiendra le samedi 4 avril 2015 à la Maison des Sports Raphael-De-Barros à Villeurbanne.
A cette occasion la station de la ligne A du métro Flachet sera rebaptisée « Flachet- Alain Gilles » 
 
Le Club des Internationaux sera représenté en nombre et invite ses membres à partager ces moments d’émotions dans la convivialité et autour d’une rencontre de basket (AS Villeurbanne Basket féminin/ Basket Club Chenove NF1).
Surtitre: 
Club des Internationaux
Auteur: 
Club des Internationaux
Date d’écriture: 
Jeudi, 2. Avril 2015
Vignette: 

Michel Le Ray, manieur de ballon

Corps: 

Michel Le Ray démarre sa carrière dans sa région d’origine. Avec Nantes il devient meilleur marqueur du championnat de la saison 1964-1965. L’année suivante celui qui ne se laissait jamais prendre la balle par l’adversaire remporte la coupe de France et est élu MVP du championnat. Le dribbleur déconcertant prend un virage dans sa carrière et rejoint l’ASVEL. Equipier précieux, ce défenseur hors pair a un sens aigu de la camaraderie et de l’amitié.  Le meneur de jeu, roi de l’interception, gagne 4 fois le championnat de France. Il termine sa carrière chez le voisin lyonnais.

Adroit le meneur de jeu est appelé chez les Bleus alors qu’il n’a que 17 ans. Il disputera 119 matchs avec la sélection et participera à 3 championnats d’Europe et à un Mondial.

Après sa carrière de joueur il a entraîné la CRO Lyon en 1977 pour la fin de saison et pour la saison 1979-1980.

CV Michel Le Ray

Né le 9 février 1943
1,84 m
Meneur

En Equipe de France
Nombre de sélections : 119
Nombre de points : 812
Record : 22
Première sélection : le 17 décembre 1960 à Paris contre la Pologne
Dernière sélection : le 22 mai 1971 à Sienne contre l’Espagne
- 3 Euros (1961, 1965, 1967)
- 1 Championnat du Monde (1963)
- 1 Jeux Méditerranéens (1967)

En club
Parcours joueur : ABC Nantes (1963-1967), ASVEL Villeurbanne (1967-1973), CRO Lyon Basket (1974-1977)

Titres
Titres joueur
Champion de France (1968, 1969, 1971, 1972)
Vainqueur de la Coupe de France (1966)

                   
Palmarès individuel :
Meilleur marqueur du championnat (1964-1965)

MVP du championnat en 1966
 

 

 

 

Catégorie: 
Surtitre: 
Nouvelle vidéo « Légendes du basket »
Date d’écriture: 
Mercredi, 25. Mars 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Pour faire vivre l’histoire du basket au travers de ses « légendes », le Club des Internationaux présente une nouvelle vidéo historique consacrée à Michel Le Ray. Cette vidéo, format 2 mm, a été réalisée par Solène Salvador.

Trophée des Internationaux à Audrey Sauret et Emmeline NDongue

Corps: 

Odile Santaniello, Jean-Pierre Hunckler et Audrey Sauret

Née dans une famille de basketteurs, Audrey Sauret fait ses classes à l’Insep. À sa sortie, elle signe dans le club de Valenciennes. Pour sa première saison professionnelle, elle remporte le championnat de France et le Tournoi de la Fédération. En 1998, elle décide de porter les couleurs de Bourges, elle enrichit son palmarès de deux titres de championne de France et deux tournois de la Fédération. 
Elle revient dans le Nord et propulse l’USVO en finale du final four en 2001. La capitaine au tempérament de feu et les siennes sont battues par Bourges. L’USVO prend se revanche en gagnant le titre de champion de France. L’été elle traverse l’océan atlantique pour évoluer aux Mystics Washington (WNBA). 2002 est l’année du grand chelem : un premier titre européen, le championnat, la Coupe de France et le tournoi de la Fédération. En 2003 la meneuse, qui partage avec plaisir les victoires avec le public, triomphe encore lors des compétitions nationales mais échoue en finale du Final Four contre Ekaterinbourg. En 2004 Audrey Sauret reconquiert le titre européen et termine dans le meilleur cinq du final four. 
Clutch player, Audrey Sauret se lance un nouveau défi en rejoignant Ekaterinbourg puis Tarente, Schio et Parme. Leader charismatique, elle revient en France en 2011 dans le club promu Lyon. Gênée par des problèmes au genou elle ne jouera pas la saison 2013-2014. Celle qui possède l’un des plus beaux palmarès du basket féminin français met un terme à sa carrière en mai 2014. 
Sélectionnée pour la première fois chez les Bleues en 1994, Audrey Sauret décroche le bronze au championnat d’Europe en 1999 puis l’or en 2001. Elle participe également aux Jeux Olympiques en 2000 puis au Mondial en 2002 et en 2006.
Consultante à la télévision, Audrey Sauret est depuis février 2015 manager général du club masculin de l'Étoile de Charleville-Mézières (Pro B).

Isabelle Fijalkowski, Emmeline Ndongue et Philippe Legname

Emmeline NDongue rejoint Bourges à l'âge de 16 ans. Formée par le club berruyer, elle a été détectée dans la Nièvre. L’intérieure mène de front sa carrière professionnelle et ses études en mathématiques. En 2000, elle débute en Ligue féminine. Pour avoir plus de temps de jeu elle rejoint le club d’Aix-en-Provence entraîné par Sébastien Nivet, son ancien entraîneur chez les espoirs à Bourges. Elle prend une autre dimension durant la saison 2005-2006. Elle impressionne Lisa Leslie lors de la finale de l’Eurocoupe. C’est ainsi qu’elle évolue dans la franchise des Sparks de Los Angeles (WNBA).

De retour à Bourges, elle atteint le final four de l’Euroligue. La saison 2007-2008, Bourges atteint à nouveau le Final Four et réalise le triplé : coupe, tournoi de la Fédération et championnat. Courtisée par des clubs étrangers, l’intérieure reste fidèle à Bourges. Elle établit sa meilleure performance personnelle en termes de points (33) lors du quart de finale retour en Euroligue contre Sopron.  
MVP française de la Ligue féminine en 2011, elle s’engage pour organiser à Bourges les premiers états généraux du sport féminin en équipe pour entre autre exposer davantage le sport féminin dans les médias. Elle met un terme à sa carrière sportive à l’issue de la saison 2013-2014 et remporte la coupe de France où elle inscrira 14 points. « C’est une carrière inattendue, car à aucun moment je n’ai rêvé d’être basketteuse professionnelle. Jamais je n’aurais espéré ou rêvé d’une telle carrière ! ». 
’intérieure endosse le maillot bleu en 2002 disputant 5 rencontres amicales. En 2003 et en 2005, elle participe au championnat d’Europe et termine 5e. En 2006 l’Internationale joue le Mondial au Brésil, la France se classe 5e. Petit à petit, Emmeline NDongue s’impose chez les Bleues, elle prend largement part à la qualification de l’équipe de France au championnat d’Europe en 2009 où elle terminera meilleure marqueuse française avec 10,5 points. Championne d’Europe en 2009, elle fait partie du groupe lors du mondial 2010. En 2011, la longiligne numéro 14 se blesse au tendon d’Achille. Après la médaille d’argent aux Jeux Olympiques à Londres, elle dispute sa dernière compétition avec l’équipe nationale en France lors du championnat d’Europe 2013 et obtient une nouvelle médaille d’argent.

Emmeline membre du Club depuis plusieurs années a été honorée et touchée de recevoir le Trophee des Internationaux.
Aux côtés de Patrice Dumont, elle présente désormais l’émission dans le cercle et se presente aux départementales dans le Cher.                                                                      

CV d’Audrey Sauret
Né le 31 octobre 1976 à Charleville-Mézières
1,79 m
Arrière, meneuse

En Equipe de France
Nombre de sélections : 202
Nombre de points : 1639
Record : 22
Première sélection : le 28 décembre 1994 à Berck contre l’Allemagne
Dernière sélection : le 7 octobre 2007 à Chieti contre la Belgique

Palmarès
5e au Mondial (2006), 8e au Mondial (2002), 5e aux Jeux Olympiques (2000), 1er au championnat d’Europe (2001), 2e au championnat d’Europe (1999)

En club
Parcours : Valenciennes (1993-1998), Bourges (1998-2000), Valenciennes (2000-2005), Ekaterinbourg-Russie (2005-2007), Tarente-Italie (2007-2009), Schio-Italie (2009-2010), Parme-Italie (2010-2011), Lyon (2011-2013).

Titres :
Vainqueur de l’Euroligue : 2002, 2004
Champion de France : 1994, 1999, 2000, 2001, 2002, 2003, 2004, 2005
Coupe de France : 2001, 2002, 2003, 2004 
Vainqueur du Tournoi de la Fédération : 1994, 1997, 1998, 1999, 2000, 2002, 2003, 2004, 2005
Vainqueur de l’Open LFB : 2003, 2004
Championne d’Italie : 2009
Vainqueur de la coupe d’Italie : 2010

Palmarès individuel :
MVP française de LFB en 2004
MVP du All Star Game LFB en 2004
MVP du Tournoi de la Fédération en 1997

CV d’Emmeline Ndongue

 

Né le 25 avril 1983 à Auxerre
1,92 m
Intérieure

En équipe de France
Nombre de sélections : 196
Nombre de points : 1008
Record : 20
Première sélection : le 10 août 2002 à Saint-Brieuc contre le Japon
Dernière sélection : le 30 juin 2013 à Orchies contre l’Espagne

Palmarès : 2e aux JO (2012), 2e au championnat d’Europe (2013), 3e au championnat d’Europe (2011), 6e au mondial (2010), championne d’Europe (2009), 8e au championnat d’Europe (2007), 5e au Mondial (2006), 5e au championnat d’Europe ( 2005, 2003)

En club
Parcours : Bourges (1999-2004), Aix-en-Provence (2004-2006), Bourges (2006-2014)

Titres :
Champion d’Europe : 2009
Vainqueur de l’Euroligue : 2001
Champion de France : 2008, 2009, 2011, 2012, 2013
Coupe de France : 2008, 2009, 2010, 2014
Vainqueur du Tournoi de la Fédération : 2001, 2007, 2008

Palmarès individuel :
MVP française de LFB en 2011
MVP de la finale de la Coupe de France en 2010
All Star Euroligue en 2010 

Distinction :
Chevalier de l'ordre national du Mérite en 2013

Catégorie: 
Surtitre: 
Club des Internationaux
Auteur: 
Anne Seigner - Club des Internationaux
Date d’écriture: 
Lundi, 23. Mars 2015
Chapeau: 
A l’occasion du match de Championnes de Cœur à Angers samedi 7 mars, Audrey Sauret et Emmeline NDongue ont reçu le trophée du club des Internationaux pour l’ensemble de leur carrière.
crédit: 
Julien Bacot / FFBB

Une journée de partage

Corps: 

Nicole Antibe, Sandra Dijon, Isabelle Fijalkowski, Emmeline NDongue-Jouanin, Cathy Melain, Loetitia Moussard-Loubens, Audrey Sauret et Odile Santaniello n’ont pas hésité à rechausser les baskets pour participer à cet évènement festif. Quant à Johanna Boutet, elle a suivi la rencontre des tribunes. Tout sourire les joueuses se sont bien amusées sur le terrain, le score n’étant qu’anecdotique. Regroupées au milieu du terrain à la mi-temps, les anciennes Internationales ont été mises à l’honneur et chaleureusement applaudies.   
Championnes de Coeur a également une vocation sociale puisque tous les acteurs de cette journée et l’ensemble des clubs de LFB ont soutenu l’association Rêves. A l’issue de la rencontre une soirée, dans un lieu angevin de prestige les Greniers Saint-Jean, était organisée pour récolter des fonds. La somme récoltée est de 18036  €, elle servira à exaucer le rêve des enfants et adolescents atteints de pathologies graves.   
Le club de réflexion et d’action "Sport et Démocratie" a profité de l’évènement pour remettre son coup de cœur à Audrey Sauret. L’Internationale aux 202 sélections est désormais manager général du club masculin de l’Etoile de Charleville-Mézières (PRO B). Non seulement elle affirme ses compétences mais elle participe aussi à la construction d’un inconscient collectif basé sur des principes d’égalité et d’indifférenciation. Elle a été choisie pour son parcours sportif exceptionnel et une reconversion réussie. Le club de réflexion et d’action "Sport et Démocratie" espère que par la sensibilisation et la pédagogie l’exemple d’Audrey Sauret aura un effet d’amplification pour un modèle de société plus ouvert.
Les Internationales ont passé une agréable journée et ont souligné unanimement l’excellente organisation. Dorénavant, elles devront attendre 2017 pour participer à la prochaine édition. 
 

Catégorie: 
Surtitre: 
Championnes de Coeur
Auteur: 
Anne Seigner - Club des Internationaux
Date d’écriture: 
Jeudi, 19. Mars 2015
Vignette: 
Chapeau: 
La seconde édition de Championnes de Cœur s’est déroulée samedi 7 mars à Angers. La Ligue Féminine de Basket a réuni pour un match de gala des joueuses du championnat et des anciennes Internationales.
crédit: 
Julien Bacot/FFBB

Un complexe sportif Elisabeth Riffiod à Villenave d'Ornon

Corps: 

La joueuse emblématique du CUC dans les années 70 a porté 247 fois le maillot de l’équipe de France. L’intérieure, qui a reçu le trophée du fairplay 2013 pour l’ensemble de sa carrière, a joué jusqu’à 46 ans, elle défendait alors les couleurs de Sainte-Eulalie (33). La maman de BorisDiaw se reconvertit dans l’enseignement, elle sera également entraîneur de basket à l’Université de Bordeaux 3.
L’inauguration a eu lieu le 11 janvier en présence du maire Patrick Pujol et du vice-président de la Communauté Urbaine de Bordeaux Patrick Bobet. Dans son discours l’ex-Internationale est surprise d’avoir son nom associé à un complexe sportif : « Ce n’est effectivement pas très courant de donner son nom de son vivant à un complexe sportif aussi magnifique de surcroît. Pourquoi moi ? Je suppose que dans l'esprit des gens de la grande famille du basket je symbolise la réussite sportive ». La sextuple championne de France, qui découvre le basket à 18 ans, a bénéficié des structures régionales puis nationales, « j’ai essayé d’apporter ma petite contribution pour redonner ce que j’ai reçu », a-t-elle déclaré modestement. Celle dont la devise est un esprit sain dans un corps sain défend des valeurs : « le fairplay, le respect de l’adversaire, de l’arbitre, des coéquipiers, l’esprit collectif, le courage, l’honnêteté, la persévérance, la volonté, la loyauté et la tolérance. J'ai toujours eu à cœur de défendre ces valeurs tout au long de ma vie, je crois en la valeur de l'exemple. Pour moi les "champions" ont ce rôle à jouer ».

Elisabeth Riffiod souhaite de nombreux succès aux 350 licenciés de l'association villenavaise Saint Delphin Basket dans ce nouvel espace aux caractéristiques fonctionnelles et conviviales.  

Elle a envie de s’impliquer dans l’accompagnement des nombreux projets du club.

Catégorie: 
Auteur: 
Anne Seigner - Club des Internationaux
Date d’écriture: 
Jeudi, 19. Mars 2015
Vignette: 
Chapeau: 
La commune de Villenave d’Ornon s’est équipée d’un complexe sportif d’une capacité de 1200 places assises destiné essentiellement à la pratique du basket-ball. Financé par la commune et la Communauté urbaine de Bordeaux, il est l’un des plus grands du département. Ce complexe à vocation haut niveau porte le nom d’une championne : Elisabeth Riffiod.
crédit: 
Elisabeth Riffiod aux côtés de Patrick Pujol Maire de Villenave d'Ornon

Générations Basket n°6 vient de paraître

Corps: 

Le numéro 6 du journal des Internationaux vient de paraître. Quatre pages de lecture vous attendent avec entre autre un retour sur les parcours des Bleu(e)s aux championnats du Monde. Dans ce numéro les Internationaux font également le bilan de leurs réalisations : remise de maillots, hommages, bourses, vidéos et trading cards. Quelques brèves complètent l’actualité 2014 comme l’élection d’Irène Guidotti aux Gloires du Sport Français et le décès des amis. Enfin découvrez l’interview croisée d’Endy Myem et Antoine Diot.

Consulter le Générations Basket n°6 

Catégorie: 
Surtitre: 
Club des Internationaux
Auteur: 
Anne Seigner - Club des Internationaux
Date d’écriture: 
Mardi, 24. Février 2015
Vignette: 
crédit: 
Club des Internationaux

Pages

S'abonner à RSS - club des internationaux
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'